IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Programmation : les travailleurs doivent-ils disposer d’un plan B avant leurs 40 ans ?


Sujet :

Emploi

  1. #121
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Architecte de système d'information
    Inscrit en
    septembre 2017
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte de système d'information

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2017
    Messages : 79
    Points : 158
    Points
    158
    Par défaut
    La discussion est intéressante, tout le monde dis que le code c’est pas un plan A durant les études, et à juste titre, ce n’est plus un métier d’ingénieur mais un métier purement technique aujourd’hui, c’est volontaire divisé en micro-service pour être sous-traité et maintenue facilement avec un turn-over élevé. Le métier de développeur telle que certains s’imaginent l’être n’existe que très peu et uniquement dans les GAFA et groupe avec de la R&D et ça concerne pas le développeur lambda.

    J’ai fait du dev en début de carrière, j’ai rapidement arrêté pour faire de l’AMOA, sans doute je suis un mauvais développeur dirons certains et même un mauvais CP, en attendant comme dis avant c’est mieux payé, 100 fois mieux valorisé que développeur, niveau opportunité de carrière bah mieux que rien c’est mieux et c’est une charge de travail bien moins importante que le développement, pour un volume d’horaire plus élevé en contre partie, je regrette pas mon choix et je pense de toute façon que les développeur ont pas les softs skills nécéssaire pour faire de l’AMOA dans la grande majorité.

    Maintenant concernant la dévalorisation du métier phénomène qui s’accélère de plus en plus, les responsables sont les développeurs eux mêmes, déjà le taux de syndicalisation est proche du néant, mais ensuite je sais pas si c’est une minorité ultra-visible ou une majorité, mais vous avez un ego et un besoin de reconnaissance totalement démesuré, si on vous écoutes c’est vous qui faites tourner les entreprises, les CP, les chefs de produits, les chargés de projets ils font que de la réunion pour passer le temps, après tout c’est de mauvais développeur... Là ou je veux en venir c’est que cette mentalité toxique on la ressens, dans la motivation, dans l’effort mais surtout elle s’exprime entre vous, les développeurs sont infectes entre eux, à telle point qu’aujourd’hui ils sont mis à l’écart, quand j’étais développeur c’était pas un mot entre 9h et 19h dans l’open space, ça mangeait devant son PC, maintenant que j’ai changé que se soit à la pause clope ou à la machine à café j’ai le droit à tout les commérages du monde «*machin trop sur son portable*», «*machin arrive avec 10min de retard*», «*machin est nul car son commit a cassé la recette*», il y a aucune solidarité entre vous.

    Maintenant dernier point sans doute le plus grave c’est votre comportement avec les chargés de recrutements, alors pendant des années il y a eu une pénurie de talents, les développeurs se sont pris pour des rois, ne répondant pas ou de manière irrespectueuse aux demandes. Interrompant les process sans prévenir. Et vis à vis des RH idems, la pratique du chantage à là démission c’est courant. Mais le chômage dans l’IT progresse la ou il baisse au niveau national, donc attendez vous à de plus en plus de difficultés pour trouver un emploi surtout si vous êtes un développeur de plus de 30 ans ...

    Pour la personne qui se plaignait qu’on félicitait uniquement la MOA et la MOE, je vais lui répondre ceci. On ne peut féliciter une personne quand elle réussit, que si on peut la critiquer quand elle échoue. Quand il y a un problème, c’est que la MOA et la MOE qui prennent les critiques. Jamais les devs pour la simple raison qu’à la moindre critique c’est «*je veux changer de mission*», «*je vais demander une rupture*», «*je vais prendre 6 mois d’arrêts*». Vous vous remettez pas en question.

  2. #122
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur backend junior - Symfony
    Inscrit en
    janvier 2018
    Messages
    325
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Aisne (Picardie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur backend junior - Symfony
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2018
    Messages : 325
    Points : 785
    Points
    785
    Par défaut
    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    La discussion est intéressante, tout le monde dis que le code c’est pas un plan A durant les études, et à juste titre, ce n’est plus un métier d’ingénieur mais un métier purement technique aujourd’hui, c’est volontaire divisé en micro-service pour être sous-traité et maintenue facilement avec un turn-over élevé. Le métier de développeur telle que certains s’imaginent l’être n’existe que très peu et uniquement dans les GAFA et groupe avec de la R&D et ça concerne pas le développeur lambda.

    J’ai fait du dev en début de carrière, j’ai rapidement arrêté pour faire de l’AMOA, sans doute je suis un mauvais développeur dirons certains et même un mauvais CP, en attendant comme dis avant c’est mieux payé, 100 fois mieux valorisé que développeur, niveau opportunité de carrière bah mieux que rien c’est mieux et c’est une charge de travail bien moins importante que le développement, pour un volume d’horaire plus élevé en contre partie, je regrette pas mon choix et je pense de toute façon que les développeur ont pas les softs skills nécéssaire pour faire de l’AMOA dans la grande majorité.

    Maintenant concernant la dévalorisation du métier phénomène qui s’accélère de plus en plus, les responsables sont les développeurs eux mêmes, déjà le taux de syndicalisation est proche du néant, mais ensuite je sais pas si c’est une minorité ultra-visible ou une majorité, mais vous avez un ego et un besoin de reconnaissance totalement démesuré, si on vous écoutes c’est vous qui faites tourner les entreprises, les CP, les chefs de produits, les chargés de projets ils font que de la réunion pour passer le temps, après tout c’est de mauvais développeur... Là ou je veux en venir c’est que cette mentalité toxique on la ressens, dans la motivation, dans l’effort mais surtout elle s’exprime entre vous, les développeurs sont infectes entre eux, à telle point qu’aujourd’hui ils sont mis à l’écart, quand j’étais développeur c’était pas un mot entre 9h et 19h dans l’open space, ça mangeait devant son PC, maintenant que j’ai changé que se soit à la pause clope ou à la machine à café j’ai le droit à tout les commérages du monde «*machin trop sur son portable*», «*machin arrive avec 10min de retard*», «*machin est nul car son commit a cassé la recette*», il y a aucune solidarité entre vous.

    Maintenant dernier point sans doute le plus grave c’est votre comportement avec les chargés de recrutements, alors pendant des années il y a eu une pénurie de talents, les développeurs se sont pris pour des rois, ne répondant pas ou de manière irrespectueuse aux demandes. Interrompant les process sans prévenir. Et vis à vis des RH idems, la pratique du chantage à là démission c’est courant. Mais le chômage dans l’IT progresse la ou il baisse au niveau national, donc attendez vous à de plus en plus de difficultés pour trouver un emploi surtout si vous êtes un développeur de plus de 30 ans ...

    Pour la personne qui se plaignait qu’on félicitait uniquement la MOA et la MOE, je vais lui répondre ceci. On ne peut féliciter une personne quand elle réussit, que si on peut la critiquer quand elle échoue. Quand il y a un problème, c’est que la MOA et la MOE qui prennent les critiques. Jamais les devs pour la simple raison qu’à la moindre critique c’est «*je veux changer de mission*», «*je vais demander une rupture*», «*je vais prendre 6 mois d’arrêts*». Vous vous remettez pas en question.
    Je vois de quoi tu parles et tu semble avoir bien plus d'expériences que moi.

    J'avoue qu'à défaut d'avoir une charge de travail suffisante, j'ai tendance à me relâcher et à répondre à mes SMS et / ou e-mails au boulot compte tenu que l'apport de tache n'est pas suffisant pour maintenir un rythme de travail suffisant de 9h45 à 18h15 (oui, on a des horaires cool). C'est peut être là un de mes problèmes à l'heure actuelle car je gère plutôt mal ma capacité de travail et du coup, je finis très vite mes taches (trop vite selon certains) et je me retrouve sans rien. Alors, il ne me reste qu'à faire de la veille mais j'avoue que faire de la veille pendant plusieurs jours, multiplié par plusieurs semaines, ça fait long (surtout quand on a pas de cadre réel d'application de certaines choses, genre VueJS).

    C'est un fait, il n'y a pratiquement pas de syndicat dans notre branche et j'avoue que je ne vois pas trop pourquoi ... Après, quand on voit Syntec ... Bref.

    La question de la reconnaissance à mes yeux est important. Non pas parce que je suis arrogant mais parce que ça fait du bien d'avoir, parfois, une remarque positive sur son boulot. Ce n'est pas forcément grand chose mais avoir de la considération pour le travail fait (professionnel) et sur l'aspect humain, je trouve ça normal. Un développeur, c'est pas un "pisseur de code". Après, c'est mon avis et il ne plait pas à tout le monde. La question de l'ego est en effet aussi un problème. Ne sachant pas personnellement mon niveau vis à vis d'autres (bien que j'ai réussi énormément de tests techniques et que de ce côté, on me reproche pas grand chose si ce n'est mon manque d'expérience réel et sérieux) développeurs, j'avoue ne pas trop en avoir (je suis fier de faire vite et bien mon travail mais c'est tout).

    Pour la question du chômage, c'est une réalité désagréable dans notre secteur. Je pense qu'il faut aussi réfléchir un peu et prévoir à l'avance ce qui peut limiter cela. Je dis ça mais je suis engouffré dans PHP avec Symfony et je vois difficilement une porte de sortie à l'heure actuelle car repartir à zéro en terme d'expérience sur une technologie veut dire avoir une paye moins élevée et ... comment dire ... En région parisienne, c'est compliqué. Je continue à entretenir quand même mes compétences d'analyse et conception hérités du BTS SIO (option SLAM) et approfondi en licence professionnelle au travers de petits projets (UML, MERISE).

  3. #123
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    La discussion est intéressante, tout le monde dis que le code c’est pas un plan A durant les études, et à juste titre, ce n’est plus un métier d’ingénieur mais un métier purement technique aujourd’hui, c’est volontaire divisé en micro-service pour être sous-traité et maintenue facilement avec un turn-over élevé.
    C'est pour cette raison qu'il ne faut jamais confier des décisions d'architecture à des managers. Parce que vous faites n'importe quoi. C'est la pire des raisons pour faire du micro-service. Vraiment la pire.

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    J’ai fait du dev en début de carrière, j’ai rapidement arrêté pour faire de l’AMOA, sans doute je suis un mauvais développeur dirons certains et même un mauvais CP, en attendant comme dis avant c’est mieux payé, 100 fois mieux valorisé que développeur, niveau opportunité de carrière bah mieux que rien c’est mieux et c’est une charge de travail bien moins importante que le développement, pour un volume d’horaire plus élevé en contre partie, je regrette pas mon choix et je pense de toute façon que les développeur ont pas les softs skills nécéssaire pour faire de l’AMOA dans la grande majorité.
    Non c'est juste qu'au lieu de faire le boulot tu préfères devenir secrétaire. C'est ton choix

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    Maintenant concernant la dévalorisation du métier phénomène qui s’accélère de plus en plus, les responsables sont les développeurs eux mêmes
    Histoire de te sortir de ta cave, une petite info, c'est un phénomène exclusivement franco-français. Dans le monde anglo-saxon c'est exactement l'inverse. Je t'invite à passer des entretiens à Londres, à Berlin ou aux USA tu verras la différence énorme. Et ça se ressent sur le salaire. Et je parle pas que des GAFA c'est généralisé.

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    mais vous avez un ego et un besoin de reconnaissance totalement démesuré, si on vous écoutes c’est vous qui faites tourner les entreprises,
    C'est un fait qu'à l'heure du numérique les informaticiens font tourner les SI des entreprises oui. Et ces SI sont vitaux, sans eux la boite ne fonctionne pas. Et le problème de la mentalité franco-française commence ici : Refuser d'accepter de lâcher un micro-bout de pouvoir et de responsabilité aux techs jugés comme des êtres inférieurs incapables de s'exprimer et de prendre des décisions.

    Résultat la France est au niveau technique des pays du sud de l'Europe. Le monde anglo-saxon a déjà 3 ou 4 trains d'avance avec les USA en locomotive.

    Allez on a quelques petites licornes qui sont sympas et quelques boites costaudes mais les grands comptes sont un désastre absolu point de vue numérique.

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    les CP, les chefs de produits, les chargés de projets ils font que de la réunion pour passer le temps, après tout c’est de mauvais développeur...
    Et pire, vous parlez la moitié du temps de choses que vous ne comprenez pas. Je ne compte plus les réunions avec les 3/4 de l'audience qui ne comprend strictement rien aux sujets évoqués alors qu'ils sont vitaux pour le SI.

    Votre problème c'est que vous voulez avoir la main sur tout et prendre des décisions sur tout. On vous demande de produire de l'organisation, pas de faire de l'architecture ou du génie logiciel. Vous avez beaucoup trop de pouvoir c'est extrêmement nuisible pour les organisations.

    Tu sais que dans la plupart des organisations franco il n'y a pas d'arbre hiérarchique sous le CTO (quand il y en a un vrai) ? Tu sais que dans le monde anglo-saxon il y en a un (avec des vrais techs dedans, pas des secrétaires inutiles et surpayées) ? C'est ça le drame de l'IT en France. Pour deux informaticiens il faut une secrétaire et lui donner tout le pouvoir sinon c'est la panique dans la chaine de commandement.

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    Là ou je veux en venir c’est que cette mentalité toxique on la ressens, dans la motivation, dans l’effort mais surtout elle s’exprime entre vous, les développeurs sont infectes entre eux, à telle point qu’aujourd’hui ils sont mis à l’écart, quand j’étais développeur c’était pas un mot entre 9h et 19h dans l’open space, ça mangeait devant son PC, maintenant que j’ai changé que se soit à la pause clope ou à la machine à café j’ai le droit à tout les commérages du monde «*machin trop sur son portable*», «*machin arrive avec 10min de retard*», «*machin est nul car son commit a cassé la recette*», il y a aucune solidarité entre vous.
    C'est à mourir de rire. Tu es parti sur des postes politiques où l'hypocrisie, le sabordage de tes collègues secrétaires et le léchage de cul des supérieurs est la règle pour survivre et avancer et tu viens nous faire la morale ?!?

    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    Maintenant dernier point sans doute le plus grave c’est votre comportement avec les chargés de recrutements, alors pendant des années il y a eu une pénurie de talents, les développeurs se sont pris pour des rois, ne répondant pas ou de manière irrespectueuse aux demandes. Interrompant les process sans prévenir. Et vis à vis des RH idems, la pratique du chantage à là démission c’est courant. Mais le chômage dans l’IT progresse la ou il baisse au niveau national, donc attendez vous à de plus en plus de difficultés pour trouver un emploi surtout si vous êtes un développeur de plus de 30 ans ...
    Tu veux qu'on discute des pratiques des chargés de recrutement et des managers ? Si les devs se comportent comme ça c'est parce qu'on est traité comme de la barbaque. On récolte ce qu'on sème.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  4. #124
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    mars 2016
    Messages
    863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2016
    Messages : 863
    Points : 3 236
    Points
    3 236
    Par défaut
    ah ouais, la commerciale aux gros seins qui met un haut rouge moulant pour présenter le cheval au client....

    Le commercial qui trafique ton CV comme une voiture volée...

    Le cœur du métier, c'est les devs.

    Moi je pisse du code SAS en mode expert dans une banque et je suis à 60 KE.

    J'encadre personne et on m'embête pas trop.. c'est cool.

    Après il ne faut pas être le pinpin numéro 126587 dans une grande SSII qui baisse son froc pour avoir des marchés...

  5. #125
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 981
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mat_MAT_BI Voir le message
    ah ouais, la commerciale aux gros seins qui met un haut rouge moulant pour présenter le cheval au client....

    Le commercial qui trafique ton CV comme une voiture volée...

    Le cœur du métier, c'est les devs.

    Moi je pisse du code SAS en mode expert dans une banque et je suis à 60 KE.

    J'encadre personne et on m'embête pas trop.. c'est cool.

    Après il ne faut pas être le pinpin numéro 126587 dans une grande SSII qui baisse son froc pour avoir des marchés...
    Il est moa, il doit toucher plus que toi et grâce à la leche, il va finir à 100k donc je m'inquiètes pas trop pour lui.

  6. #126
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    983
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 983
    Points : 3 806
    Points
    3 806
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Il est moa, il doit toucher plus que toi et grâce à la leche, il va finir à 100k donc je m'inquiètes pas trop pour lui.
    Heureusement qu'il est pas middle manager a Londres ou aux USA, il aurait finit a £200k ou $300k pour bosser encore moins.

    Bref, c'etait pour illustrer que les developpeurs ne sont pas particulierement en haut de l'echelle meme pas a l'etranger. Un manager, un architecte ou un commercial s'en sort aussi bien.

  7. #127
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 892
    Points
    30 892
    Par défaut
    Terin a raison sur un point : les techos(en général, pas que les dev) ne font pas corps, se tirent dans les pattes mutuellement, et c'est nuisible à tous.

    Sur le reste, je suis d'accord avec les autres, c'est franco-français. Voilà le genre de chose qui clignote sur mon Linkedin, et qu'on ne verra jamais pour des postes en France. (bon, après, quand on normalise pour les prestations sociales, c'est moins impressionant - mais je ne peux clairement pas prétendre à ça en France, même en comptant les prélèvements obligatoires)
    Nom : Linkedin.png
Affichages : 522
Taille : 45,6 Ko

    Après, quand la SSII au logo rouge de Montpellier(spécial dédicace Mat_MAT_BI ) m'appelle pour un poste de manager payé 20% moins cher que ce que je touche en tant que techos, je leur réponds en leur montrant ce que je vaux à l'international. La dame m'a avoué qu'elle ne pouvait pas suivre - les grilles sont imposées par la direction. Et que la direction ne fait que suivre les desiderata des clients. Elle a rajouté que d'une manière générale, les SSII ne peuvent pas s'aligner sur les salaires des clients finaux. Et de loin. Les clients finaux, à Montpellier, c'est beaucoup de startup et d'éditeurs de logiciel.

    Conclusion : ceux qui savent se vendre(et être bon, ça aide sacrément, même si ça ne suffit pas toujours) et parler anglais ont un avenir brillant. Les autres subiront le sort décrit par Terin.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  8. #128
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 580
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 580
    Points : 17 832
    Points
    17 832
    Par défaut
    bonjour mr El_Slapper avec tout le respect que je dois aux intervenants de ce forum, en étant payé 8000euros il faut assurer niveau boulot donc éventuellement ne pas compter ses heures.
    Cependant dans les pays du Nord c'est tellement bien organisé qu'en général les salariés sortent à l'heure le soir vers les 17-18heures.
    Dans les pays scandinaves notamment en Finlande après 17heures le soir il n'y a plus personne dans les bureaux.

    Ceci dit oui j'approuve cette remarque le développeur/spécialiste technique qui sait se vendre en anglais il peut trouver des bonnes opportunités de poste en Europe

  9. #129
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    août 2016
    Messages
    87
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2016
    Messages : 87
    Points : 418
    Points
    418
    Par défaut
    Citation Envoyé par Terin Voir le message
    La discussion est intéressante, tout le monde dis que le code c’est pas un plan A durant les études, et à juste titre, ce n’est plus un métier d’ingénieur mais un métier purement technique aujourd’hui, c’est volontaire divisé en micro-service pour être sous-traité et maintenue facilement avec un turn-over élevé. Le métier de développeur telle que certains s’imaginent l’être n’existe que très peu et uniquement dans les GAFA et groupe avec de la R&D et ça concerne pas le développeur lambda.

    J’ai fait du dev en début de carrière, j’ai rapidement arrêté pour faire de l’AMOA, sans doute je suis un mauvais développeur dirons certains et même un mauvais CP, en attendant comme dis avant c’est mieux payé, 100 fois mieux valorisé que développeur, niveau opportunité de carrière bah mieux que rien c’est mieux et c’est une charge de travail bien moins importante que le développement, pour un volume d’horaire plus élevé en contre partie, je regrette pas mon choix et je pense de toute façon que les développeur ont pas les softs skills nécéssaire pour faire de l’AMOA dans la grande majorité.
    ...
    C'est tellement cliché.
    De un, on semble tous oublier qu'un ingénieur c'est avant tout quelqu'un qui conçoit avant de gérer. Croire qu'un AMOA est plus ingénieur qu'un développeur est juste totalement absurde. L'un comme l'autre doit être ingénieur (dans le sens professionnel du terme), et doit avoir toutes les connaissances et compétences nécessaires pour comprendre tout le processus de production, même si chacun se focalise sur un domaine en particulier (l'analyse fonctionnelle pour l'AMOA, et la réalisation technique pour le développeur). C'est pour ça que c'est mieux d'avoir un Manager AMOA qui gère les AMOA, et un Manager Tech qui gère les développeurs (chacun avec leurs propres spécificités et leurs propres contraintes). Il n'est pas plus pire que de travailler avec un AMOA qui, voyant le préfixe CP sur son titre, se croit être le chef de tout le monde (constaté surtout avec les mauvais AMOA).

    De deux, c'est vrai, certes, que statistiquement (vu dans les offres d'emploi et les entourages), les AMOA gagnent plus que les dévs à expériences égales. Cependant, durant mes expériences professionnelles, les meilleurs dévs gagnaient plus que les meilleurs AMOA à expériences équivalentes. Et d'un point de vue strictement personnel, je trouve que le métier d'AMOA est beaucoup plus pénurique que le métier du dév compte tenu qu'il y a bien plus de candidats que de postes.

    Les AMOA et les développeurs ne devraient pas être dans cette situation de conflit perpétuel étant donné qu'ils ont exactement les mêmes travails, juste avec des spécialités différentes.

  10. #130
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    1 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 1 817
    Points : 1 540
    Points
    1 540
    Par défaut
    Si un AMOA était bon, il serait MOA, pas Assistant MOA..

    Mais la vrai vie n'est pas ça, et pour moi l'AMOA a tout compris à la vie :

    - Il n'a pas de responsabilité puisqu'il n'est qu'assistant, secrétaire, pute du directeur ou que sais-je, mais en cas de couille c'est pas lui qui prend
    - Il n'a pas de pression puisqu'il n'est ni producteur, ni décideur. C'est quand même parfait comme vie.
    - Il palpe plus que les gens qui produisent de la valeur, allez savoir pourquoi mais c'est un fait

    Sa matière première c'est son "chef" encore plus incompétent que lui (c'est pourquoi il l'a choisit) et ils s'entendent bien sur les sujets tendus pour eux. En effet lle chef de l'AMOA étant l'AMOA d'un autre chef, donc ils s'entendent à la machine à café, ils ont les mêmes galères. Probablement l'AMOA chef de l'AMOA lui proposera des évolution d'AMOA. Entre AMOA on se donne des trucs et astuce, les anciens partagent avec les petits jeunes.

    Et tout en cas, sous ces crétins bla bla bla ingérence et compagnie, il y a des producteurs dont je fais parti et de ce fait encore plus crétin que ces crétins d'AMOA.

    Par définition, les AMOA sont supérieurs. Je me fixe comme objectif d'arrêter d'être producteur, et d'être AMOA.. la glande totale rémunéré bien bien. C'est ça la vie !
    "Heureusement qu'il y avait mon nez, sinon je l'aurais pris en pleine gueule" Walter Spanghero

  11. #131
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 981
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Ou tu deviens manager ou dsi c'est encore mieux...

  12. #132
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 250
    Points : 1 169
    Points
    1 169
    Par défaut
    Citation Envoyé par mister3957 Voir le message
    Si un AMOA était bon, il serait MOA, pas Assistant MOA..

    Mais la vrai vie n'est pas ça, et pour moi l'AMOA a tout compris à la vie :

    - Il n'a pas de responsabilité puisqu'il n'est qu'assistant, secrétaire, pute du directeur ou que sais-je, mais en cas de couille c'est pas lui qui prend
    - Il n'a pas de pression puisqu'il n'est ni producteur, ni décideur. C'est quand même parfait comme vie.
    - Il palpe plus que les gens qui produisent de la valeur, allez savoir pourquoi mais c'est un fait

    Sa matière première c'est son "chef" encore plus incompétent que lui (c'est pourquoi il l'a choisit) et ils s'entendent bien sur les sujets tendus pour eux. En effet lle chef de l'AMOA étant l'AMOA d'un autre chef, donc ils s'entendent à la machine à café, ils ont les mêmes galères. Probablement l'AMOA chef de l'AMOA lui proposera des évolution d'AMOA. Entre AMOA on se donne des trucs et astuce, les anciens partagent avec les petits jeunes.

    Et tout en cas, sous ces crétins bla bla bla ingérence et compagnie, il y a des producteurs dont je fais parti et de ce fait encore plus crétin que ces crétins d'AMOA.

    Par définition, les AMOA sont supérieurs. Je me fixe comme objectif d'arrêter d'être producteur, et d'être AMOA.. la glande totale rémunéré bien bien. C'est ça la vie !
    Tu a oublié de dire que AMOA, MOA ou autre souvent on appelle ça "chef de projet/directeur projet". D'ailleurs moi j'ai beaucoup connu de projet où il y a pour un seul projet :

    Un directeur projet
    Un responsable projet
    Un chef de projet

    Et chacun ne s'occupe que du même projet, évidemment. Voire même deux CDP/responsable/directeur pour 1 projet.
    Et tu te retrouves avec des projets où il y a plus de partie "projet" que de partie "réalisation"

    Pourquoi ? Parce que les gens aiment bien le "titre" sur le contrat de travail/signature et donc ils exigent de l'avoir, même si dans tous les bouquins projet il y a toujours des phrases en rouge gras clignotants (oui c'est un bouquin magique qui peut clignoter) avec la règle ultime du projet : 1 projet = 1 Chef de projet (s'applique partout d'ailleurs : 1 périmètre = 1 décideur).

    Ps : Il y a la même chose avec les RH d'ailleurs, en pire car ils sont formés pour ça, j'ai connu des services RH où il y avait plus de cadre (c'était genre 80% du service) que d'employé

  13. #133
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    326
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 326
    Points : 487
    Points
    487
    Par défaut
    Hello,

    Si des devs ou autre profil technique cherchent un "plan B", avez vous pensé à travailler comme Intégrateur ?
    Ce qu'on appelle un Intégrateur chez nous, c'est un gars technique qui va s'occuper de la conf et des installations des middlewares sur les environnements hors prod afin de valider leur bon fonctionnement.
    Ce n'est pas de la prod, ce n'est pas du dev et ça demande un spectre de compétences assez large.
    Compétences recherchées : Apache, Java, Tomcat, HA Proxy, Linux, script shell, Elastic Search, Kafka, XLDeploy, Clustering, Certificats (SSL, PKI...), tests de perfs, outils d'analyse tels que Dynatrace et d'autres encore... Splunk, ITM, ControlM

    Je dis ça car, dans ma boite (pas une SSII), on cherche ce genre de profils mais on en trouve pas...
    C'est dans le sud, sur Aix en Provence.
    MP si intéressé pour plus de détails, mais je suis pas DRH...

  14. #134
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    983
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 983
    Points : 3 806
    Points
    3 806
    Par défaut
    Citation Envoyé par tesla Voir le message
    Compétences recherchées : Apache, Java, Tomcat, HA Proxy, Linux, script shell, Elastic Search, Kafka, XLDeploy, Clustering, Certificats (SSL, PKI...), tests de perfs, outils d'analyse tels que Dynatrace et d'autres encore... Splunk, ITM, ControlM
    Bref, du DevOps/SRE, avec quintuple competences:
    • deploiement web
    • reseau
    • logging
    • performance
    • securite


    Bien sur que tu ne trouves pas puisque c'est demander beaucoup trop d'un seul individu.

  15. #135
    Expert éminent sénior
    Avatar de Marco46
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    4 413
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 4 413
    Points : 19 368
    Points
    19 368
    Par défaut
    Pour infos en RP c'est un poste en tension et en freelance c'est de l'ordre de 600/700 de TJM.

    C'est pas un plan B, c'est un plan A pour les seniors mais comme le dit Yento il faut un spectre de compétences vraiment large.
    Un problème avec Git ? Essayez la FAQ, sinon posez votre question sur le forum.



    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques."
    Jean-Baptiste Say, Traité d'économie politique, 1803.

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  16. #136
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 981
    Points : 3 044
    Points
    3 044
    Par défaut
    Citation Envoyé par tesla Voir le message
    Hello,

    Si des devs ou autre profil technique cherchent un "plan B", avez vous pensé à travailler comme Intégrateur ?
    Ce qu'on appelle un Intégrateur chez nous, c'est un gars technique qui va s'occuper de la conf et des installations des middlewares sur les environnements hors prod afin de valider leur bon fonctionnement.
    Ce n'est pas de la prod, ce n'est pas du dev et ça demande un spectre de compétences assez large.
    Compétences recherchées : Apache, Java, Tomcat, HA Proxy, Linux, script shell, Elastic Search, Kafka, XLDeploy, Clustering, Certificats (SSL, PKI...), tests de perfs, outils d'analyse tels que Dynatrace et d'autres encore... Splunk, ITM, ControlM

    Je dis ça car, dans ma boite (pas une SSII), on cherche ce genre de profils mais on en trouve pas...
    C'est dans le sud, sur Aix en Provence.
    MP si intéressé pour plus de détails, mais je suis pas DRH...
    J'ai fait ce boulot (intégrateur SAP BI et dev de spécifique pour la plate-forme) quand j'ai commencé ma carrière. C'est largement plus chaud que le dev pur mais ça m'a permis d'apprendre pleins de choses (niveau junior en système, dba).

    Tu développes les compétences suivantes:

    1) t'es envoyé pour des missions de courtes durées et du coup tu te retrouves à gérer le relationnel avec les consultants fonctionnels, les internes fonctionnels et surtout les internes techniques où là faut parler leurs langages et résoudre les problèmes avec eux. Par ex, j'ai fait un script pl/sql et je dois dire au dba de l'exécuter mais faut que je lui explique ce que ça fait niveau métier.

    2) t'es envoyé souvent loin. Si t'es célibataire ça peut aller, si t'as une famille c'est la merde. Ça demande aussi de l'organisation car faut préparer son voyage, bien gérer ses factures pour le remboursement, le pressing impératif car tu es en costard tout le temps devant les clients. Dev, en général tu pénard devant ton pc, c'est quand même moins fatiguant.

    3) tu dois te maintenir tout le temps sur les dernières versions, bien plus que quand t'es dev car généralement t'es responsable que sur ta partie. Là tu dois avoir des connaissances sur plus de modules.

    J'oublie sûrement autre chose mais d'une manière générale, dev lambda c'est plus facile que consultant intégrateur.

  17. #137
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 570
    Points : 26 307
    Points
    26 307
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Encore une fois, guéguerre MOE / AMOA et AMOA / MOA
    12 missions, et 12 façons différentes de voir le poste d'AMOA, et même celui de MOE...

    Parce que parlons-en, on sait parfaitement ce que fait un développeur dans 80% des missions, mais le nombre de fois où j'ai vu le titre de développeur sur des postes de paramétreur, de pousse-boutons, de release manager, de suivi de prod... en général on affabule avec le terme MOE, c'est plus vague.

    Ben AMOA, c'est pareil, et d'un poste à l'autre tu verras pas toujours la même chose...
    Des AMOAs anciens développeurs, qui savent faire une spec interface ou une spec d'alimentation de base de données parce qu'ils ont bossé comme concepteur, développeurs, j'en ai vu... des moins bon mais qui savent très bien atomiser un besoin utilisateur, j'en vois aussi... mais des AMOAs qui font répéter ce que dit l'utilisateur, retranscrit tel quel (voire complique...) pour essayer de fouetter des devs, j'en ai vu aussi. Des AMOAs qui attendent sagement qu'on leur file un cahier de tests tout fait et "je rentre 10 euros dans la case A, j'appuie sur valider, je regarde le résultat, je note c'est bon / c'est pas bon", j'en ai vu... le plus beau, c'est une AMOA qui faisait des specs sur des bases de données, mais quand tu parlais "d'intersection entre une colonne et une ligne", rentrait dans une colère monstre parce que c'est "trop technique pour elle"

    Généraliser des AMOAs parce que c'est des mecs qui sont pas assez bons développeurs, pas assez bons chefs de projet, pas assez bons banquiers, pas assez bons "utilisateurs" c'est quand même con-con... parce que ouai, il fut un temps où y avait des AMOAs, payés plus que des développeurs, mais qui étaient d'anciens devs - pas les meilleurs certes, mais correct sur beaucoup de choses - et qui se sont intéressés pour une fois au Pourquoi et au Comment que par le Par quel moyen. Et qui étaient une clé de voûte nécessaire, autant que le dev star qui a tout sauvé le projet.

    Alors ouai, aujourd'hui j'en vois des branquignoles, certes c'est comme une asymptopte, un point Godwin, plus le temps passe plus je risque de tomber sur le Guignolo de service (le dernier que j'ai connu a duré 15 mois, a insulté des internes, disait aux utilisateurs qu'ils comprenaient rien, passaient ses réunions à regarder des matchs sur youtube et n'a produit 0 doc...), mais bon AMOA c'est comme le dev c'est un métier qu'a perdu ses lettres de noblesse car trop mal considéré... quand il restera que des équipes de prod qui veulent juste appuyer sur un bouton pour déployer et des chefs de projet (technique, MOA, whatever) qui jouent sur la louange et l'insulte plus que sur un planning, bah là on va bien rigoler Et là sur mon projet, je me gausse, on sort les BA et les développeurs, mais y a plus rien là...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  18. #138
    Membre extrêmement actif
    Avatar de benjani13
    Homme Profil pro
    Consultant en sécurité
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    615
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en sécurité

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 615
    Points : 2 814
    Points
    2 814
    Par défaut
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Bref, du DevOps/SRE, avec quintuple competences:
    • deploiement web
    • reseau
    • logging
    • performance
    • securite


    Bien sur que tu ne trouves pas puisque c'est demander beaucoup trop d'un seul individu.
    +1 je l'ai rencontré aussi. Des besoins énormes, dans plusieurs domaines d'activités (dev/infra/prod/etc) mais ils veulent pas payer pour plus qu'un poste alors ils cherchent une personne qui sait tout faire, et déjà prêt (on va pas former quelqu'un quand même). Et bizarrement ils trouvent pas...

    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    quand il restera que des équipes de prod qui veulent juste appuyer sur un bouton pour déployer et des chefs de projet (technique, MOA, whatever) qui jouent sur la louange et l'insulte plus que sur un planning, bah là on va bien rigoler Et là sur mon projet, je me gausse, on sort les BA et les développeurs, mais y a plus rien là...
    Je constate la même chose dans la sécurité, qui n'a jamais été considéré. On embauche un RSSI, qui la plupart du temps ne viens pas de la technique (au mieux de la gestion des risques), et on lui colle un ou deux consultants ça suffira bien pour assurer la sécurité d'une boite de plusieurs milliers de personnes. On envisage même pas d'embaucher quelques experts en internes...

  19. #139
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 570
    Points : 26 307
    Points
    26 307
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par benjani13
    Je constate la même chose dans la sécurité, qui n'a jamais été considéré. On embauche un RSSI, qui la plupart du temps ne viens pas de la technique (au mieux de la gestion des risques), et on lui colle un ou deux consultants ça suffira bien pour assurer la sécurité d'une boite de plusieurs milliers de personnes. On envisage même pas d'embaucher quelques experts en internes...
    Si tu veux rigoler, là où je suis chez mon client :
    - On a eu un consultant qui s'est positionné comme DPO, il n'a fait que littéralement répéter ce que chacun disait en réunion, puis prend son café une heure par étage, et tout seul dans son coin (et le mec est hyper chelou, je crois à moitié aveugle un jour il m'a écrasé contre la machine à café car il m'avait pas vu, c'était un beau bébé... ou alors il aimait pas que je m'approche de se perfusion).
    - Et l'autre, un interne, on en rigole encore... deux des membres de mon équipe ont boosté la GDPR histoire de récupérer du budget pour d'autres consulting. L'interne passe son temps à nous insulter, dire qu'on comprend rien mais attend qu'on ponde des specs pour les recopier sur ses PowerPoint... il s'est ensuite auto-proclamé responsable d'une taskforce et a déclaré jour 1 qu'un sujet était à 80% (il était à 0, j'en sais quelque chose, c'est moi qui devais m'en occuper...). Et bon là actuellement il est en passe de monter encore un ou deux crans dans la hiérarchie ^_^ et la GDPR, tout ça chez mon client, c'est une sombre mascarade...

    GDPR, c'est le pire buzzword ces derniers temps. Parce qu'on bon, cryptomonnaie, Big Data, Cloud, blockchain, t'as beau ressortir quinze fois ces mots à la minute, un moment ou un autre, on te demande quand même des aspects plus techniques, un POC etc. GDPR, ça paraît tellement théorique, que n'importe quel quidam peut s'auto-proclamer gourou GDPR... et dont la plupart ne savent pas googler la différence entre pseudonymisation et anonymisation...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  20. #140
    Membre expert
    Profil pro
    HFT/Quant
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    983
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : HFT/Quant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 983
    Points : 3 806
    Points
    3 806
    Par défaut
    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Pour infos en RP c'est un poste en tension et en freelance c'est de l'ordre de 600/700 de TJM.

    C'est pas un plan B, c'est un plan A pour les seniors mais comme le dit Yento il faut un spectre de compétences vraiment large.
    Idem de l'autre cote de la manche.

    Mais ce n'est meme pas correct de dire ca tellement c'est un euphemisme. C'est en verite CHACUNE de ces 5 specialites qui est en tension. Il suffit d'une ou deux pour pouvoir trouver un poste et bien paye.

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 02/05/2017, 15h21
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2016, 11h50
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2015, 17h25
  4. Les programmeurs ont-ils besoin d’un code d’éthique ?
    Par Amine Horseman dans le forum Actualités
    Réponses: 23
    Dernier message: 31/12/2014, 15h51
  5. Les éditeurs doivent-ils écouter leurs clients ?
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/08/2013, 10h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo