Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    194
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 194
    Points : 12 271
    Points
    12 271

    Par défaut Les programmeurs ont-ils besoin d’un code d’éthique ?

    Les programmeurs ont-ils besoin d’un code d’éthique ?
    Selon un sénior « le pouvoir que la société nous a donné est immense et implique une grande responsabilité »

    Robert Cecil Martin écrit dans un billet de blog à l’intention des programmeurs : « We rule the world ». Ce qui peut se traduire par « nous contrôlons le monde », et qui peut également signifier que « nous écrivons les règles du monde ».

    Ceci n’aurait sûrement pas suscité autant d’intérêt si l’auteur de l’article avait été un simple programmeur anonyme. Mais, le fait est que Robert C. Martin, aussi connu sous le pseudonyme Uncle Bob, est un membre leader du Software Craftsmanship Movement et auteur de plusieurs livres informatiques à succès, dont le célèbre « Coder proprement ». Il était aussi à l’origine du groupe qui avait créé le Software Agile Développent, et rédacteur en chef des C++ Reports de 1996 à 1999.

    « Nous, programmeurs, contrôlons le monde. Nous écrivons les règles qui font fonctionner notre société », écrit celui-ci dans un billet sur son blog. « Il est certainement vrai que la Terre tourne, le soleil se lève, la pluie tombe, et les marées reculent et avancent sans l'aide d'un logiciel. Mais dans notre société, pratiquement rien ne se passe sans la participation d'une quelconque sorte de programme informatique ».

    Il avait tenu à rappeler que ce sont les logiciels que nous écrivons, nous autres programmeurs du monde entier, qui font que les téléphones sonnent, les voitures démarrent, les avions volent, les bombes explosent, les navires naviguent, les portes de garage s’ouvrent, l’argent circule, le GPS montre le chemin et l'électricité est générée. « Rien ne se passe sans logiciel. Et qu’est-ce que c’est un logiciel? Le logiciel est un ensemble de règles ».

    Selon lui, le pouvoir que la société nous a donné est immense et implique une grande responsabilité. « Nous devrions fixer les limites et les normes de notre comportement » ajoute-t-il. « Imaginez ce que nous pourrions faire si nous devions nous unir. Si les programmeurs du monde entier sont réunis sous une seule cause; nous pourrions dicter les règles au reste du monde. Et le reste du monde n’aurait pas d'autre choix que de s’y conformer […] Toutes les personnes qui essayeront de nous arrêter tout à coup trouveront qu'aucun de leurs téléphones cellulaires ne marche, aucune de leurs cartes de crédit n’est valide, aucun de leurs avions de chasse ne vole, aucun de leurs missiles n’obéit [...] Nous devons décider ce que cela signifie d'accepter la responsabilité de la puissance qui a été placée entre nos mains ».

    Robert C. Martin suggère donc d’établir un code d’éthique qui nous rassemble. Toutefois, il déclare qu’« aucune personne n’est en mesure d'écrire un tel code; mais je pense que l'ébauche devrait contenir les points suivants » :
    • nous n’allons pas intentionnellement causer du tort ;
    • notre logiciel sera bien écrit pour parvenir à son but et sa durée de vie ;
    • nous nous comporterons avec honneur et discipline.

    Cependant, il fait remarquer que chaque programmeur aura à interpréter la définition de « causer du tort » en fonction de son propre code moral. « Certaines personnes peuvent croire que le travail sur des systèmes d'armement est la meilleure façon de prévenir ou de minimiser les dommages. Ainsi soit-il ». Aussi, selon lui, aucun code d’éthique ne serait complet sans une déclaration sur le comportement personnel, le comportement au sein du groupe et le comportement avec les clients et les collègues. Il propose par conséquent une sorte de « serment du programmeur » dont voici une traduction approximative :

    • je suis un programmeur informatique, je suis profondément fier de ma profession ;
    • pour elle, je dois mes obligations solennelles ;
    • tout progrès humain a été stimulé par le génie de ceux qui manipulent l'information ;
    • en permettant de manipuler beaucoup plus d'informations que jamais, les programmeurs ont grandement participé au développement de la société et accéléré le progrès humain ;
    • si ce n'était la somme des connaissances et expériences des programmeurs, des mathématiciens et des ingénieurs qui sont venus avant moi, mes efforts seraient futiles ;
    • en tant que programmeur, je m’engage à pratiquer dans l'intégrité et l'équité, la tolérance et le respect, et à respecter la dévotion envers les normes et la dignité de ma profession, conscient que ma compétence porte en elle l'obligation de servir l'humanité, et faire un bon usage des ressources précieuses dont je dispose ;
    • En tant que programmeur, dans l'humilité et à la nécessité d'une orientation, je ne vais participer qu’aux causes honnêtes ;
    • Si nécessaire, mes compétences et mes connaissances doivent être données sans réserve pour le bien de tous ;
    • Dans l'accomplissement du devoir et dans la fidélité à ma profession, je donnerai le maximum.


    Source : The Clean Code Blog

    Et vous ?

    Êtes-vous d’accord avec l’avis de Robert Martin ?

    Que pensez-vous du code d’éthique qu’il a proposé ?

  2. #2
    Membre expérimenté Avatar de dfiad77pro
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    458
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : FrancesƆ

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 458
    Points : 1 342
    Points
    1 342

    Par défaut

    le code d'éthique version SS2I :
    - En temps que programmeur, je m'engage à être mobile quitte à déménager tout les 6 mois ;
    - Je maitriserai 45 langages dans lesquelles je serais vendu comme Expert ;
    - Je suis chanceux d'avoir du travail en temps de crise, donc mon salaire sera minimum pour que mon patron puisse s'acheter une nouvelle voiture ;
    - Le salaire variable sera là uniquement pour faire joli ;
    - Les formations éventuelles seront inutiles ou en auto-formation ;
    - Je ne compterai pas mes heures, mais je m'assurerai de faire au minimum 39heures par semaine ( ou par jour ) ;

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    177
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 177
    Points : 196
    Points
    196

    Par défaut

    Personnellement je propose ces 3 lois :

    1) Un développeur ne peut porter atteinte à son patron, ni, en restant passif, permettre que son patron soit exposé au danger financier.
    2) Un développeur doit obéir aux ordres que lui donne son patron, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la Première loi.
    3) Un développeur doit protéger son existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la Première ou la Deuxième loi. (Il ne faudrait pas qu'on fasse passer la santé avant le boulot tout de même).

    Un bon développeur doit être soumis et loyal c'est bien connu.


    ps: Merci Asimov !

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 10
    Points : 30
    Points
    30

    Par défaut

    Dans l'article original, je ne vois que de l'auto satisfaction et de la suffisance.

    Mon banquier doit se sentir le maitre du monde quand je lui demande un prêt.
    Ma boulangère doit se sentir la reine du monde quand elle me donne le pain que je veux.

    Etre développeur est un job, et comme tout job il faut le faire de la meilleure façon possible et ne pas se regarder le nombril en disant qu'on est le meilleurs...

  5. #5
    Membre régulier
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 23
    Points : 97
    Points
    97

    Par défaut

    Citation Envoyé par dfiad77pro Voir le message
    le code d'éthique version SS2I :
    - En temps que programmeur, je m'engage à être mobile quitte à déménager tout les 6 mois ;
    - Je maitriserai 45 langages ou je serait vendu comme Expert ;
    - Je suis chanceux d'avoir du travail en temps de crise, donc mon salaire sera minimum pour que mon patron puisse s'acheter une nouvelle voiture ;
    - Le salaire variable sera là uniquement pour faire joli ;
    - Les formations éventuelles seront inutiles ou en auto-formation ;
    - Je ne compterai pas mes heures, mais je m'assurerai de faire au minimum 39heures par semaine ( ou par jour ) ;
    Ce qui est sacrément triste, c'est que dans certaines(beaucoup?) SSII c'est entièrement la réalité...

  6. #6
    Débutant
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    688
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 688
    Points : 169
    Points
    169

    Par défaut

    Fiu, c'est clair que je serai bien embêté si mes missiles ne m'obéissaient plus!

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    318
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 318
    Points : 833
    Points
    833

    Par défaut

    Petit "à-côté" concernant une traduction dans le "serment" :

    si ce n'était la somme des connaissances et expériences des programmeurs, des mathématiciens et des ingénieurs qui sont venus avant moi, mes efforts seraient futiles ;

    Pour en revenir à l'article : je pense que cela concerne tout le monde et toutes les professions.
    Nous ne serions rien sans le secteur primaire qui nous donne (notamment) la nourriture de tous les jours et le bon foie gras de ces fêtes.
    Nous ne serions rien sans le secteur secondaire qui nous construit (presque) tout comme les rails, les voitures, ...
    Nous ne serions rien sans le secteur tertiaire, dont nous programmeur faisons partie, pour toutes les raisons qu'il évoque.

    En tant qu'animal politique et social, nous devrions nous intéresser un minimum sur ce qui nous entoure et ce qui régule nos vies. Ce code d'éthique s'applique déjà aux chercheurs : il n'y a qu'a voir les regrets amers exprimés par les créateurs de la bombe nucléaire ou la réglementation autour des cellules souches.
    "Donnez un poisson à un Homme, et il mangera un jour. Apprenez-lui à pêcher, et il mangera tous les jours."

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Informaticien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    236
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 236
    Points : 849
    Points
    849

    Par défaut

    "ne participer qu'à une cause honnête"... ... Je demande à ce qu'on définisse avant ce qu'est une cause honnête, histoire de voir si on est tous d'accord .

    Sinon, comme code d'éthique, il y a déjà celui des Hackers (il est bien aussi ) :
    L'accès aux ordinateurs – et à tout ce qui peut nous apprendre comment le monde marche vraiment – devrait être illimité et total.
    L'information devrait être libre et gratuite.
    Méfiez-vous de l'autorité. Encouragez la décentralisation.
    Les hackers devraient être jugés selon leurs œuvres, et non selon des critères qu'ils jugent factices comme la position, l’âge, la nationalité ou les diplômes.
    On peut créer l'art et la beauté sur un ordinateur.
    Les ordinateurs sont faits pour changer la vie.

  9. #9
    Membre éprouvé
    Avatar de landry161
    Homme Profil pro
    C#,PHP,MySQL,Android...
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : C#,PHP,MySQL,Android...

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 417
    Points : 1 042
    Points
    1 042
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Citation Envoyé par Amine Horseman Voir le message
    [B][SIZE=4]Les programmeurs ont-ils besoin d’un code d’éthique ?
    Je pense que oui.

  10. #10
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    mai 2006
    Messages
    103
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : mai 2006
    Messages : 103
    Points : 359
    Points
    359

    Par défaut

    Ce genre de "serment", s'il le voyait, mon employeur serait un des premiers à le faire signer...

    Plus sérieusement, un développeur n'a pas plus de pouvoir qu'une autre personne, et certainement moins de responsabilité qu'un médecin urgentiste.

    De plus, le développeur, comme l'informatique, n'a que le pouvoir qu'on lui prête.
    Il est certain que plus on se repose sur les développeurs et leurs développements pour tout et n'importe quoi, plus ils ont de pouvoir.

    Maintenant, il n'est pas franchement besoin d'un serment quelconque.
    Si une personne est traitée décemment, il est certain qu'elle n'a aucune raison de saboter son travail...
    Et ce, quel que soit le métier, d'ailleurs.

  11. #11
    Membre expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    848
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 848
    Points : 3 591
    Points
    3 591

    Par défaut

    « Imaginez ce que nous pourrions faire si nous devions nous unir. Si les programmeurs du monde entier sont réunis sous une seule cause; nous pourrions dicter les règles au reste du monde. Et le reste du monde n’aurait pas d'autre choix que de s’y conformer […] Toutes les personnes qui essayeront de nous arrêter tout à coup trouveront qu'aucun de leurs téléphones cellulaires ne marche, aucune de leurs cartes de crédit n’est valide, aucun de leurs avions de chasse ne vole, aucun de leurs missiles n’obéit [...] Nous devons décider ce que cela signifie d'accepter la responsabilité de la puissance qui a été placée entre nos mains ».
    Et si tous les agriculteurs du monde étaient réunis sous une seule cause? Si toutes les armées du monde étaient réunis sous une seule cause? (etc, etc)
    Et si tous les fabricants d'énergies du monde étaient réunis sous une seule cause? (Sans électricité, on fait pas grand chose. )

    Il est juste impossible de réunir toute une filière sous une seule cause. Il est peut être possible de réunir tous les développeurs de France sous une cause (vu les posts du dessus, je dirais contre certaines pratiques des SS2I ) mais ça restera une action locale, ça n'impactera pas le reste du monde.

  12. #12
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 512
    Points
    7 512

    Par défaut

    Je rejoins totalement le post de Kearz

    Ce serment n'a de sens que "si tous les développeurs du monde s'unissent" mais ça, c'est de l'utopie

    Il n'y a absolument pas besoin d'un serment, la liberté morale de chacun se doit de faire l'affaire
    C'est à chaque société de définir ses propres codes moraux et à ses membres de les appliquer en leur âme et conscience, quelque soit leur profession.

    L'article Robert Cecil Martin n'est qu'auto suffisance limite condescendant
    Va falloir qu'on m'explique en quoi notre job est "plus" ou "mieux" qu'un autre
    Seul, un informaticien n'est pas grand chose contrairement à d'autres professions qui ont la responsabilité directe de la vie des gens
    On pense évidement aux médecins, mais ne pas oublier les pilotes d'avion, les conducteurs de bus, etc
    Mais aussi les cuisiniers (ne pas donner de la nourritures avariées, par exemple), un mécano (bien monter les freins de la voiture qu'il répare, par exemple), etc, etc, etc
    Bref, faut arrêter de pisser plus haut que son cul, rester humble et respecter toutes les professions, y compris les moins qualifiées.

    Mon père n'a pas le bac et a été ouvrier dans la sidérurgie toute sa vie
    Grâce à ce job, il a pris soin de sa famille et nous a permis à mes frères et sœurs ainsi qu'à moi-même de faire des études et avoir aujourd'hui une meilleure situation que lui.
    J'ai le plus grand respect pour cela ainsi que pour toutes ces personnes qui ont le courage de se lever le matin pour faire des jobs par tjrs valorisants et parfois avec des horaires bien nazes (les 3 huit par exemple)
    Mais eux se bougent le cul et participent à la société contrairement à d'autres qui restent bien au chaud à attendre les aides sociales...

  13. #13
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Chef de projet informatique AXA
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet informatique AXA
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 40
    Points : 42
    Points
    42

    Par défaut En même temps c'est la culture anglo-saxonne

    La culture anglo-saxonne et protestante est basé sur le "care", les choix individuels. Ils sont réfractaires aux lois de la société et l'état et préfère ces grand élans de profession de foi personnel ! Je ne suis pas plus étonné plus que cela, mais étant d'une autre culture, plus latine et catholique j'ai quelque réticences à ce genre de code personnel et d'engagement. Mais après tout cela n'engage que celui qui écoute, et si cela se vend (vent ???) !

  14. #14
    r0d
    r0d est déconnecté
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    4 256
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 4 256
    Points : 6 526
    Points
    6 526
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Bonjour,

    Tout ceci est fort intéressant.

    Comme il a été dit, il me parait évident que le métier de développeur n'est pas plus important que d'autres. Sans agriculteurs, pas de nourriture. Sans électriciens, pas d'électricité (donc pas d'ordinateur). Ainsi de suite.
    Mais cela n'empêche pas l'idée d'une éthique corporative. C'est une idée qui vient de loin. Pensez à Hippocrate, ce philosophe pré-socratique qui a lancé l'idée d'une éthique commune à tous les médecins. Lorsqu'il a lancé cette idée, il fut considéré comme un fou, mais il a persévéré, et son "serment" est aujourd'hui encore une référence. Je ne dis pas qu'il est respecté, mais c'est un jalon éthique, c'est à dire, selon une vision déterministe partielle spinoziste, une ontologie qui conditionne nos affects.

    Malgré tout, si le serment d'Hippocrate fonctionne (en tant que jalon, non en tant qu'éthique universelle), l'exercice proposé par Uncle Bob me parait plus délicat. Car d'une part, le métier de développeur est beaucoup plus hétérogène que celui de médecin, et d'autre part, le monde actuel, mondialisé, est également infiniment plus hétérogène que la Grèce pré-socratique.
    Exercice délicat donc, mais je pense qu'il peut être positif. Mais ce qui me dérange dans les propositions d'Uncle Bob, c'est qu'il tente d'esquiver l'aspect politique de l'éthique, or ça me semble impossible. La politique et l'éthique sont intimement liés. D'ailleurs, chez les grecs, les deux termes étaient quasiment synonymes. C'est particulièrement flagrant chez Aristote. Le problème c'est qu'aujourd'hui le mot politique est devenu très négatif, parce que dans le langage vernaculaire, "politique" est devenu synonyme de "mascarade". Donc si on recherche de la crédibilité, il faut éviter la politique. Et dans ce contexte, il devient compliqué de traiter d'éthique et, par extension, de morale.
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  15. #15
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 797
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 797
    Points : 26 374
    Points
    26 374

    Par défaut

    Comme très souvent, R0d nous éclaire de sa lumière. Merci. (et il va encore me tanner pour que je passe gauchiste après ce énième encensement de ma part. Merci, mais non).

    J'ajouterais juste que "ne pas causer du tort", pour les gens qui bossent dans l'armement, c'est, euh, difficile à déterminer. Même en bancaire, on m'a demandé de coder des choses pas forcément reluisantes. Plus généralement, si on arrête de causer du tort à A(le client, la cible), on cause soudain du tort à B(le fournisseur, le tireur). Et je ne parle même pas des effets imprévisibles ou contradictoires(la sécurité informatique protège aussi les terroristes, faut-il la bannir pour autant?)

    Donc, beaucoup d'égocentrisme et d'ignorance dans cet article. Pouark.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  16. #16
    r0d
    r0d est déconnecté
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    4 256
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 4 256
    Points : 6 526
    Points
    6 526
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Merci el_slapper

    Tiens ça me fais penser, j'ai un lien sympa pour toi: http://www.lesfilmsdelan2.org/lesfil...me_siecle.html

    En fait, je voulais juste ajouter qu'aux USA, les salaires des développeurs sont beaucoup plus élevés qu'en Europe, et que là-bas, les pauvres sont plus pauvres qu'ici (moins d'aides sociales). Ce que je veux dire, c'est que du coup, les développeurs sont, en terme de revenu, bien plus "haut dans la pyramide" que nous ici. Je dis ça c'est parce que ça explique peut-être un peu ce sentiment de "supériorité" et d'être indispensable.
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  17. #17
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 066
    Points : 7 512
    Points
    7 512

    Par défaut

    Citation Envoyé par r0d Voir le message
    En fait, je voulais juste ajouter qu'aux USA, les salaires des développeurs sont beaucoup plus élevés qu'en Europe, et que là-bas, les pauvres sont plus pauvres qu'ici (moins d'aides sociales). Ce que je veux dire, c'est que du coup, les développeurs sont, en terme de revenu, bien plus "haut dans la pyramide" que nous ici. Je dis ça c'est parce que ça explique peut-être un peu ce sentiment de "supériorité" et d'être indispensable.
    Explique en parti, mais n'excuse rien du tout
    Pour citer ce grand philosophe de Brassens : "Quand on est con, on est con"
    Avoir de bon revenu et/ou être bien placé dans l'échelle sociale ne donne pas le droit d'être condescendant envers les autres de situation moindre.

    "Qui ne rote ni ne pète est soumis à l'implosion", c'est valable pour tout être humain sur Terre, y compris les informaticiens US

  18. #18
    Modérateur
    Avatar de OButterlin
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    6 919
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 6 919
    Points : 8 796
    Points
    8 796
    Billets dans le blog
    1

    Par défaut

    Il faut qu'il donne l'adresse de son revendeur d'herbe, ça en intéressera peut-être... ça a l'air d'être de la bonne !
    N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  19. #19
    Membre expérimenté Avatar de nchal
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 511
    Points : 1 624
    Points
    1 624

    Par défaut

    Citation Envoyé par Amine Horseman Voir le message
    Selon lui, le pouvoir que la société nous a donné est immense et implique une grande responsabilité.
    Uncle Bob ne serait pas en fait Uncle Ben ^^
    Si la réponse vous convient, un petit ça encourage.
    Avant tout nouveau post, pensez à : la FAQ, Google et la fonction Recherche
    Si vous devez poster, pensez à: Ecrire en français, la balise [CODE] (#) et surtout

  20. #20
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5 797
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5 797
    Points : 26 374
    Points
    26 374

    Par défaut

    Citation Envoyé par r0d Voir le message
    Merci el_slapper

    Tiens ça me fais penser, j'ai un lien sympa pour toi: http://www.lesfilmsdelan2.org/lesfil...me_siecle.html
    Ça fait beaucoup à digérer, ton lien...

    Citation Envoyé par r0d Voir le message
    En fait, je voulais juste ajouter qu'aux USA, les salaires des développeurs sont beaucoup plus élevés qu'en Europe, et que là-bas, les pauvres sont plus pauvres qu'ici (moins d'aides sociales). Ce que je veux dire, c'est que du coup, les développeurs sont, en terme de revenu, bien plus "haut dans la pyramide" que nous ici. Je dis ça c'est parce que ça explique peut-être un peu ce sentiment de "supériorité" et d'être indispensable.
    Je n'avais pas pensé à ce détail. Et tu as entièrement raison. J'aimerais aller plus loin : dans les deux cas, c'est une question d'image. Le développeur moyen, aux USA, est associé aux petits génies, et est donc souvent surpayé par rapport à sa productivité réelle. En France, le développeur est associé à un jeune diplômé pas encore très productif, et dès qu'il acquiert de la bouteille(enfin, je parle pour les bons, mais ce sont généralement ceux qui durent), est sous-payé par rapport à sa productivité réelle.

    Dans les deux cas, on a donc un dysfonctionnement massif de la main invisible. Qui, à mon sens, ne fonctionne réellement que pour les footballeurs - et encore(Gourcuff surcoté? Le débat est ouvert!!!). On connait tous des développeurs 10, 20 fois plus productifs que les autres, ou au contraire à la productivité négative(je casse tout et je laisse les autres réparer pendant que je casse autre chose). Tous sont à peu près au même tarif. Lors de ma mission en assistance technique à homologation, on a comparé nos salaires. On était tous sur le même profil : Mainframe, expérience en développement, bifurcation vers les métiers du test. 8 à 25 ans d'expérience. Nous avions tous entre 43 et 46. Il y en avait un nettement moins bon que les autres(pas moi), et un nettement meilleur(pas moi non plus). Le marché ne prend pas en compte la productivité financière comme il le devrait théoriquement. Dans les fait, il est partiellement socialisé(grille de salaire), le tout à capitaux privés.

    Il y a quelque chose de stalinien dans la manière dont les grands comptes gèrent leur personnel. J'ignore si c'est évitable, au vue de leur masse, mais c'est clairement une source massive de couts. Et non, je n'assimile pas le stalinisme au marxisme/communisme/marxisme. Je parle de stalinisme comme d'une propriété d'une organisation totalement monolithique, ou aucune initiative n'est permise, et ou l'humain fait partie des statistiques. Et donc, ou on perd tout ce qui fait sa spécificité, ses points forts, ses potentialités, etc...

    Maintenant, est-ce que cette socialisation des salaires, ce nivellement par rapport à une compétence fantasmée et non constatée est forcément une mauvaise chose? Est-ce que le monde serait meilleur si je gagnait 4 fois plus que machin et trois fois moins que truc qui font à peu près le même boulot? Cette question n'a pas de réponse objective. Elle est une mauvaise chose eu égard à la libéralisation des esprits, qui prétend qu'on gagne ce que l'on mérite(quelle foutaise). Elle est une mauvaise chose en tant qu'injustice vis-à-vis des plus productifs(moi aussi je veut le salaire de Zlatan Cavani). Mais on sait par ailleurs que le ruissellement est une sinistre blague(source OCDE, de mémoire), et que garder une forte proportion de pauvres est nuisible pour tout le monde(ne serait-ce que parceque ça favorise les épidémies).

    Sur un autre débat, certains pensent, à l'instar de Joel Spolsky, qu'il faut enseigner le C à tous les apprentis programmeurs, pour éliminer tous les moyens, et ne garder que les très bons. Bon, je veux bien. Mais les autres, on en fait quoi? On les laisse crever dans le caniveau? On les RMIse pour qu'ils se tournent les pouces?(l'oisiveté est mère d'un certain nombre de vices) Ou on fait semblant de croire qu'ils sont productifs et on les intègre à l'économie?

    Là non plus, aucune réponse n'est évidente, ou vide de toute préconception idéologique. Ce que l'on peut gagner en pure efficacité du projet, on peut le perdre en dysfonctionnements sociétaux. Et vice versa. Dans cette veine, j'ai un bonus pour toi : un article en Anglais sur la thatcherisation des esprits...des gauchistes.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

Discussions similaires

  1. Réponses: 22
    Dernier message: 29/12/2010, 09h44
  2. Les pirates ont-ils compris avant les autres l'avantage du Cloud?
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 9
    Dernier message: 24/11/2010, 14h34
  3. les jeux ont-ils un voir plusieurs points communs ?
    Par Invité dans le forum Modélisation
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/11/2010, 15h20
  4. Réponses: 209
    Dernier message: 16/10/2010, 15h03
  5. Les sessions ont-ils une taille limite?
    Par wormseric dans le forum Sessions
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/03/2008, 10h11

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo