IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Emploi Discussion :

Programmation : les travailleurs doivent-ils disposer d’un plan B avant leurs 40 ans ?


Sujet :

Emploi

  1. #81
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Architecte réseau
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte réseau

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 250
    Points : 1 169
    Points
    1 169
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Et il se retrouve sur une autre mission, d'ou il se fait virer, pour se retrouver sur une autre mission, d'ou il se fait virer...... J'en ai connu un, ça faisait 10 ans qqu'il tournait.
    Pourtant habituellement il faut vraiment le vouloir pour se faire virer d'un client ! Le travail demandé nécessitant souvent à peine 1-2 semaines de lecture sur le net pour être réalisé, alors qu'ils demandaient Bac+5, 10ans dXP et un anglais courant, tu te retrouves à faire du click-bouton pour faire avancer le workflow (manuel) et à remplacer à la main les données d'un fichier pour faire un import/export parce que c'était trop compliqué de changer la typo (Exemple pris au hasard)

    Ps : Je précise, quand on est mauvais, on est sur des mauvaises missions (normalement), où le niveau est bas, juste pour dire que la plupart des boulots à réaliser ne demandent aucun talent particulier (d'ailleurs certaines SSII forme 1 semaine et zou, chez le client, et ça passe crème), pas qu'il n'existe pas d'expertise où il faut être bon, mais ces postes sont rares et chers !

  2. #82
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 973
    Points : 3 017
    Points
    3 017
    Par défaut
    Oui l'informatique c'est comme le foot. N'importe qui peut y jouer mais la compétition est rude si tu veux jouer en pro dans un championnat bien payé .

  3. #83
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Pourtant habituellement il faut vraiment le vouloir pour se faire virer d'un client !
    J'ai connu un type qui a été viré de sa mission tellement il tirait la tronche...
    Cela dit j'ai eu la « chance » de reprendre un bout de son code et mettons que s'il avait été présent, il y aurait eu vraisemblablement de la violence physique à son encontre...

  4. #84
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 664
    Points : 30 892
    Points
    30 892
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Pourtant habituellement il faut vraiment le vouloir pour se faire virer d'un client !
    1. Le gars a tellement la flippe de faire une bêtise qu'après un essai sur un espace bidon de l'environnement de test, il débranche en hard son PC(fixe) pour être sur de ne rien enregistrer. Après 5 semaines à fixer son écran sans oser bouger, il a giclé. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait.
    2. Le gars est tellement à coté de la plaque que quand on lui demande de changer l'alimentation d'un champ dans une table, il se gourre de table, prend un champ au hasard, le renomme - et se gourre dans l'alimentation de toutes façons. Puis déclare la modification testée(il ne l'a même pas lançée) et prête pour la prod. Il n'a pas pu livrer en prod, mais il a direct cassé l'intégration et l'homologation. Après plusieurs exploits de ce genre par semaine, il a giclé. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait.
    3. Le gars à un IPhone soudé à la main gauche, n'écoute pas ce que tu dis, et ne bosse jamais. Mais vraiment jamais. Même pas une heure par semaine. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait. Quand je lui ai dit qu'il était dans le collimateur, il m'a dit qu'il "tombait des nues" et qu'on ne "l'acceptait pas tel qu'il était". En effet, non, il n'était pas accepté tel qu'il était.



    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Le travail demandé nécessitant souvent à peine 1-2 semaines de lecture sur le net pour être réalisé, alors qu'ils demandaient Bac+5, 10ans dXP et un anglais courant, tu te retrouves à faire du click-bouton pour faire avancer le workflow (manuel) et à remplacer à la main les données d'un fichier pour faire un import/export parce que c'était trop compliqué de changer la typo (Exemple pris au hasard)
    Ben oui, et il y a des consultants SSII incapables de faire ça. Plein. Et qui se feront virer.

    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Ps : Je précise, quand on est mauvais, on est sur des mauvaises missions (normalement), où le niveau est bas, juste pour dire que la plupart des boulots à réaliser ne demandent aucun talent particulier (d'ailleurs certaines SSII forme 1 semaine et zou, chez le client, et ça passe crème), pas qu'il n'existe pas d'expertise où il faut être bon, mais ces postes sont rares et chers !
    J'en sais rien. J'ai toujours eu des missions exigeantes. Pas forcément sur la quantité(j'ai eu ma dose de bore-out), mais toujours sur la qualité(3 heures de boulot par semaine, mais il ne faut pas se louper). Et j'ai vu des gnous sur des missions exigeantes pour la qualité et la quantité.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  5. #85
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 973
    Points : 3 017
    Points
    3 017
    Par défaut
    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    1. Le gars a tellement la flippe de faire une bêtise qu'après un essai sur un espace bidon de l'environnement de test, il débranche en hard son PC(fixe) pour être sur de ne rien enregistrer. Après 5 semaines à fixer son écran sans oser bouger, il a giclé. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait.
    2. Le gars est tellement à coté de la plaque que quand on lui demande de changer l'alimentation d'un champ dans une table, il se gourre de table, prend un champ au hasard, le renomme - et se gourre dans l'alimentation de toutes façons. Puis déclare la modification testée(il ne l'a même pas lançée) et prête pour la prod. Il n'a pas pu livrer en prod, mais il a direct cassé l'intégration et l'homologation. Après plusieurs exploits de ce genre par semaine, il a giclé. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait.
    3. Le gars à un IPhone soudé à la main gauche, n'écoute pas ce que tu dis, et ne bosse jamais. Mais vraiment jamais. Même pas une heure par semaine. Et il n'a pas compris ce qu'on lui reprochait. Quand je lui ai dit qu'il était dans le collimateur, il m'a dit qu'il "tombait des nues" et qu'on ne "l'acceptait pas tel qu'il était". En effet, non, il n'était pas accepté tel qu'il était.
    J'ai eu plusieurs cas
    • Le premier refacto tout ce que Resharper lui disait sans qu'on lui demande et sans en parler. Un jour, il a fait une refacto qui a entraînée une régression sur une partie commune à 4 logiciels en multithread
    • Le 2nd manque de rigueur et sur des missions où tu installes et configures des serveurs, faut que tout marche et après 4 mois de période d'essai, on ne pouvait toujours pas l'envoyer chez le client solo
    • Moi, j'étais dans un projet au début en tant que dev, ça se passait très bien. Puis la guerre de bite entre les chefs de projet qui reprochaient que le mien ait le droit à + de consultants du coup on m'a foutu dans une autre équipe qui faisait des choses rien à voir avec la technique. Je me suis retrouvé en front avec des traders. Je me suis dit que ça serait une bonne expérience fonctionnelle au début, j'ai tenu que 6 mois car je bitais que dalle au vocab (ETF, Fixe Income, etc.). Je mettais 15 ans à répondre car je devais aller googler à chaque fois ce que les mecs me demandaient et les traders sont pas très patients car le temps c'est de l'argent
    • Le mec dans ma première équipe chez la mission ci-dessus. Il était vraiment naze de chez naze, il faisait que du SSIS mais faisait conneries sur conneries et c'était mon pote de promo (qui m'a pistonné dans la boite) qui le debugait à chaque fois. Il a tenu 1 an

  6. #86
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 293
    Points
    26 293
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Pourtant habituellement il faut vraiment le vouloir pour se faire virer d'un client ! Le travail demandé nécessitant souvent à peine 1-2 semaines de lecture sur le net pour être réalisé, alors qu'ils demandaient Bac+5, 10ans dXP et un anglais courant, tu te retrouves à faire du click-bouton pour faire avancer le workflow (manuel) et à remplacer à la main les données d'un fichier pour faire un import/export parce que c'était trop compliqué de changer la typo (Exemple pris au hasard)
    Premier vrai paresseux que j'ai rencontré, on s'en fichait, on étant en centre de compétences... 25 consultants certainement facturés comme 17 mais avec des jeunes développeurs. Au début, quand on était que 8 sur cette missoin, il y avait le glandu de service. Il a rien foutu pendant deux ans. Bon si, il a pondu une requête SQL (qui ne fonctionnait pas) et un traitement ETL (qui a provoqué des tonnes d'anomalies dans le traitement qui suivait, le mien, donc forcément c'est moi qui m'en suis pris plein la gueule ; et pas une excuse du CP quand j'ai prouvé par A + B que les problèmes étaient en amont).

    J'ai déjeuné avec un ancien collègue le mois dernier, il m'a dit qu'à l'époque il voulait monter CP comme tous les jujus, ils l'ont refourgué dans ses pattes, et il n'a pas eu sa promotion en tant que CP parce qu'il n'arrivait pas à le gérer...



    Deuxième paresseux que j'ai rencontré, l'année dernière sur la mission où j'étais. Il a tenu deux ans. Il a produit pas une seule doc, pas un seul test (Business Analyst). Comme le précédent, c'était une grande gueule qui adorait se foutre de la gueule des gens. Et le pire, c'est que quand notre équipe le couvrait en lui envoyant les specs déjà rédigées et il avait plus qu'à mettre ça sur le Sharepoint, il avait un accès d'orgueil pour dire non.
    Il a pas été viré parce que mon chef (interne) est un vrai bisounours. Une fois quelqu'un dans l'équipe, il veut plus le ressortir. C'est tragicomique d'ailleurs, il se fait martyriser par un autre consultant qu'il a engagé.
    Mon chef a eu la pression pour le paresseux parce que ce dernier a commencé des incivilités (dire aux utilisateurs qui comprennent rien aux métiers, décrocher et rigoler avec ses potes en plein milieu d'un comité avec les hautes sphères, insulter les internes qui lui demandent de sortir du bureau pour passer ses coups de fil...). Bon, le plus curieux, c'est qu'il a été remplacé par une brute. Franchement, il a la puissance de quatre consultants. Jamais vu un tel foudre de guerre. Et mon chef ne lui file rien à faire, va comprendre pourquoi...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  7. #87
    Membre actif
    Avatar de VBurel
    Profil pro
    Développeur Indépendant
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    96
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Indépendant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 96
    Points : 235
    Points
    235
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut Un plan B après 40 ans, Evidemment!
    La principale raison d'avoir un plan B pour après 40 ans est de type "énergétique" et d'aspiration à gagner plus en en faisant moins... Le jeu de la promotion en entreprise et les tendances de développement font que généralement c'est l'inverse qui se produit: et ca se termine en burnout.

    La seconde raison ne concerne pas que l'informatique, mais c'est très vrai en informatique, l'entreprise française ne sait pas manager des développeurs / ingénieurs expérimentés. Qui par leur connaissance du sujet ne font que stresser le management (incompétent) par des inquiétudes légitimes sur le plan techniques ou sur les planning (souvent débiles d'ailleurs) .

    Malgré le fait qu'il faille entre 10 et 20 ans pour faire un bon développeurs, ces profiles là n'intéressent personne à l'embauche (aussi pour une question d'argent, le développeur français est très mal payé). Et les nouveaux programmeurs, n'ayant pas baignés dans l'informatique comme ca a pu être le cas dans les années 80, 90... A 25 ans, au sortir des études, ils ont une expérience très légère comparée à celle d’un autodidacte qui développait depuis l'âge de 15 ans...

    Le résultat sur la décennie 2010-2020 est sans conteste, les systèmes informatiques sont devenus sous-performants et apportent aujourd'hui plus de problèmes que de solutions.

  8. #88
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    926
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable informatique, développeur tout-terrain
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 926
    Points : 4 640
    Points
    4 640
    Par défaut
    Citation Envoyé par VBurel Voir le message
    Malgré le fait qu'il faille entre 10 et 20 ans pour faire un bon développeurs, ces profiles là n'intéressent personne à l'embauche (aussi pour une question d'argent, le développeur francais est trés mal payé). Et les nouveaux programmeurs, n'ayant pas baignés dans l'informatique comme ca a pu être le cas dans les année 80, 90... A 25 ans, au sortir des études, ils ont une expérience trés légère comparé à un autodidacte qui développait depuis l'age de 15 ans...

    Le résultat sur la décennie 2010-2020 est sans conteste, les systèmes informatiques sont devenus sous-performants et apporte aujourd'hui plus de problèmes que de solutions.
    +1

    Je rajouterai l'apparition ininterrompue de nouveaux frameworks, langages, technos qui annoncent sans cesse avoir réinventé la roue...
    La plupart des langages de développement ne sont jamais exploités à fond, on préfère changer de techno, ou alors essayé d'en réinventer une, dès que ça devient un peu couillu

  9. #89
    Rédacteur

    Avatar de autran
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    février 2015
    Messages
    1 232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2015
    Messages : 1 232
    Points : 7 659
    Points
    7 659
    Billets dans le blog
    55
    Par défaut
    Pour ma part Glutinus, je connais pas de dev seniors qui soient nuls.
    Si on ne trouve que des dev séniors performants sur le marché, cela signifie que le système est sélectif (dans le bon sens). le pense que le développement est une machine à refouler les ploucs.
    Après, quant à savoir ou vont les ploucs en milieu de carrière, c'est un autre débat (CDP AMOA).
    Je pense qu'ils deviennent rédacteur de docs fonctionnelle ou formateur de logiciels qu'ils sont trop nuls pour réaliser. Bref des postes ou tu peux faire illusion en te reposant sur ton age et en racontant que tu as développé des choses très compliquées lorsque tu était junior.
    Développeur Java
    Site Web

  10. #90
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    .
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 038
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : .

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 038
    Points : 2 189
    Points
    2 189
    Par défaut
    Citation Envoyé par autran Voir le message
    le pense que le développement est une machine à refouler les ploucs.
    Après, quant à savoir ou vont les ploucs en milieu de carrière, c'est un autre débat (CDP AMOA).
    Je pense qu'ils deviennent rédacteur de docs fonctionnelle ou formateur de logiciels qu'ils sont trop nuls pour réaliser. Bref des postes ou tu peux faire illusion en te reposant sur ton age et en racontant que tu as développé des choses très compliquées lorsque tu était junior.
    Toi, tu m'as bien fais marrer avec tes arguments à " 2 balles". C'est vrai que tout le monde sait tres bien que les développeurs sont des Génies (avec un G majuscule bien sur) ....

  11. #91
    Rédacteur

    Avatar de autran
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    février 2015
    Messages
    1 232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2015
    Messages : 1 232
    Points : 7 659
    Points
    7 659
    Billets dans le blog
    55
    Par défaut
    Citation Envoyé par yolle Voir le message
    Toi, tu m'as bien fais marrer avec tes arguments à " 2 balles". C'est vrai que tout le monde sait tres bien que les développeurs sont des Génies (avec un G majuscule bien sur) ....
    oui il y a :
    • Les commerciaux qui vendent ce que vont produire les développeurs

    • Les chefs de projet qui optimisent la productivité des développeurs

    • les product owners qui demandent de nouvelles choses aux développeurs

    et il y a les développeurs
    Développeur Java
    Site Web

  12. #92
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 973
    Points : 3 017
    Points
    3 017
    Par défaut
    Citation Envoyé par autran Voir le message
    oui il y a :
    • Les commerciaux qui vendent ce que vont produire les développeurs

    • Les chefs de projet qui optimisent la productivité des développeurs

    • les product owners qui demandent de nouvelles choses aux développeurs

    et il y a les développeurs
    N'importe quel couillon peut être développeur hein même si c'est une brêle. Si le mec est bon commercial, il peut largement vendre un produit bourré de bug face à un geek software craftmanship .

    Développeur c'est comme le foot comme je le disais. T'as une élite (Netflix, Gafa, etc.) mais la masse c'est juste des lambdas (dont je fais parti)

  13. #93
    Rédacteur

    Avatar de autran
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    février 2015
    Messages
    1 232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2015
    Messages : 1 232
    Points : 7 659
    Points
    7 659
    Billets dans le blog
    55
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh Voir le message
    Développeur c'est comme le foot comme je le disais. T'as une élite (Netflix, Gafa, etc.) mais la masse c'est juste des lambdas (dont je fais parti)
    Oui enfin revenons à nos moutons. La question centrale était de savoir si en France on peut rester développeur lambda après 40 ou 50 ans.
    Dans les grosses boites comme cap Gemini Sogeti atos … connaissez vous des dev de 50 ans ?
    Développeur Java
    Site Web

  14. #94
    Expert éminent sénior
    Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    5 565
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance EURL / Business Intelligence ETL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 5 565
    Points : 26 293
    Points
    26 293
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par DuyBinh
    Développeur c'est comme le foot comme je le disais. T'as une élite (Netflix, Gafa, etc.) mais la masse c'est juste des lambdas (dont je fais parti)
    Comme je dis souvent : je ne suis pas un alpha, je suis juste un lambda un peu bêta...

    Citation Envoyé par autran Voir le message
    Oui enfin revenons à nos moutons. La question centrale était de savoir si en France on peut rester développeur lambda après 40 ou 50 ans.
    Dans les grosses boites comme cap Gemini Sogeti atos … connaissez vous des dev de 50 ans ?
    J'ai une réponse carrément suisse.

    C'est de la manière dont tu définis développeur. C'est purement rhétorique : des développeurs de 50 ans, t'en trouveras, c'est rare. Mais tu auras une flopée d'expert / lead tech / assistant architecte / whatever. Si tu viens avec un CV avec un titre rocambolesquement élevé, on te fera rentrer... parfois pour des tâches de simple dev, surtout quand c'est la crise et qu'il faut caser. C'est juste que t'es un dev avec plus de bouteille, et qui j'espère pour quiconque, aura compris que 90% problèmes de l'informatique ne vient pas du code ou de l'architecture, mais des gens qui choisissent, définissent, valident, utilisent. Je suis sur un projet depuis un an, le projet date de deux ans. Notre partie est simple, plus simple que ce que j'avais à faire à 25 ans, et pourtant on doit jongler entre le gars qui a rien foutu, celui qui passe son temps à faire de la lèche à notre chef pour essayer de récupérer le maximum de sujet se rendre indispensable, celui qui a bien vendu son architecture pour charger de la volumétrie d'un mois mais ça a planté dès qu'on a juste voulu charger deux jours de données (et entre autre s'est barré comme un voleur le lendemain de la Mise en production) et son copain qui ne veut pas du tout toucher à son architecture alors que j'ai démontré par A + B qu'on a juste à changer deux paramètres et c'est bon on gagne un temps monstrueux...

    Il y a quelques années j'ai fait du suivi de production, et pourtant on avait tous un titre glorifiant. J'étais "référent technique" de ma technologie. Au final, j'avais juste à envoyer un mail pour dire si ça avait planté ou pas. Ma collègue dans le bureau d'à côté était officiellement MOA. Et y avait des développeurs, des analyste, des je ne sais quoi. Et on faisait tous la même chose.

    Plus précisément, Sopra ne recrute plus après 30 ans pour des développeurs et des chefs de projet. Apparemment, eu confirmation d'un gars qui est rentré et qui a dû faire passer 3000 dérogations pour faire rentrer son copain qui avait 30 ans et plus. Je sais que cette limite de 30 ans chez Sopra est particulière et passé 30 ans beaucoup de choses changent. Par exemple avant trente ans tu as officiellement deux entretiens par an ; après 30 ans c'est un seul (bon, quand finalement c'est repoussé à 18 mois, c'est juste que c'est repoussé plus fréquemment avant 30 ans... idem quand tu as 0 d'augmentation, c'est deux fois par an au lieu d'une...)
    Je pense que c'est pareil chez Alten. Atos, connais pas. Ca fait trop longtemps que je n'ai plus entendu...
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  15. #95
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 973
    Points : 3 017
    Points
    3 017
    Par défaut
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Comme je dis souvent : je ne suis pas un alpha, je suis juste un lambda un peu bêta...



    J'ai une réponse carrément suisse.

    C'est de la manière dont tu définis développeur. C'est purement rhétorique : des développeurs de 50 ans, t'en trouveras, c'est rare. Mais tu auras une flopée d'expert / lead tech / assistant architecte / whatever. Si tu viens avec un CV avec un titre rocambolesquement élevé, on te fera rentrer... parfois pour des tâches de simple dev, surtout quand c'est la crise et qu'il faut caser. C'est juste que t'es un dev avec plus de bouteille, et qui j'espère pour quiconque, aura compris que 90% problèmes de l'informatique ne vient pas du code ou de l'architecture, mais des gens qui choisissent, définissent, valident, utilisent. Je suis sur un projet depuis un an, le projet date de deux ans. Notre partie est simple, plus simple que ce que j'avais à faire à 25 ans, et pourtant on doit jongler entre le gars qui a rien foutu, celui qui passe son temps à faire de la lèche à notre chef pour essayer de récupérer le maximum de sujet se rendre indispensable, celui qui a bien vendu son architecture pour charger de la volumétrie d'un mois mais ça a planté dès qu'on a juste voulu charger deux jours de données (et entre autre s'est barré comme un voleur le lendemain de la Mise en production) et son copain qui ne veut pas du tout toucher à son architecture alors que j'ai démontré par A + B qu'on a juste à changer deux paramètres et c'est bon on gagne un temps monstrueux...

    Il y a quelques années j'ai fait du suivi de production, et pourtant on avait tous un titre glorifiant. J'étais "référent technique" de ma technologie. Au final, j'avais juste à envoyer un mail pour dire si ça avait planté ou pas. Ma collègue dans le bureau d'à côté était officiellement MOA. Et y avait des développeurs, des analyste, des je ne sais quoi. Et on faisait tous la même chose.

    Plus précisément, Sopra ne recrute plus après 30 ans pour des développeurs et des chefs de projet. Apparemment, eu confirmation d'un gars qui est rentré et qui a dû faire passer 3000 dérogations pour faire rentrer son copain qui avait 30 ans et plus. Je sais que cette limite de 30 ans chez Sopra est particulière et passé 30 ans beaucoup de choses changent. Par exemple avant trente ans tu as officiellement deux entretiens par an ; après 30 ans c'est un seul (bon, quand finalement c'est repoussé à 18 mois, c'est juste que c'est repoussé plus fréquemment avant 30 ans... idem quand tu as 0 d'augmentation, c'est deux fois par an au lieu d'une...)
    Je pense que c'est pareil chez Alten. Atos, connais pas. Ca fait trop longtemps que je n'ai plus entendu...
    Ah bon ? J'ai déjà reçu des sollicitations d'eux sur LinkedIn pourtant Et franchement c'est un peu con, si tu finis tes études un peu tard (mon cas 26 ans), t'es dans la merde quoi

  16. #96
    Membre expert
    Profil pro
    engeneer
    Inscrit en
    juin 2007
    Messages
    973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : engeneer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2007
    Messages : 973
    Points : 3 017
    Points
    3 017
    Par défaut
    Citation Envoyé par autran Voir le message
    Oui enfin revenons à nos moutons. La question centrale était de savoir si en France on peut rester développeur lambda après 40 ou 50 ans.
    Dans les grosses boites comme cap Gemini Sogeti atos … connaissez vous des dev de 50 ans ?
    50 ans en SSII non mais 40 oui. Ceux par ex qui n'ont que bac+2 et qui font des jobs de dev sénior à 40 ans là où tu peux être sénior à 30 ans avec bac+5 quoi. Mon collègue est aussi dev à 52 ans (client final). Après comme il a monté le SI de la boite, il fait juste que des tickets support car son progiciel est codé en mode bugé de partout . Donc il colmate une brèche via une livraison et ça créé d'autres brèches ailleurs. C'est un cycle sans fin . Il gère un peu l'administratif + un peu d'infra + BDD. ça serait genre dev 80% + 10% admin bdd et serveur + 10% admin tout court.

  17. #97
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Moi je suis Ts et le déclassement social ne me dérange pas
    Dernière modification par Invité ; 14/08/2019 à 23h22.

  18. #98
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Oui
    Dernière modification par Invité ; 14/08/2019 à 23h21.

  19. #99
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Bon, ça manquait justement de troll, ici

  20. #100
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Citation Envoyé par 7gyY9w1ZY6ySRgPeaefZ Voir le message
    Bon, ça manquait justement de troll, ici
    Non je trolle pas, je raconte juste ma vie J'ai un milliard de trucs à faire mais je bloque à fond là sous stress et préfére bavasser sur un forum !
    Dernière modification par Invité ; 14/08/2019 à 23h21.

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 02/05/2017, 15h21
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2016, 11h50
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2015, 17h25
  4. Les programmeurs ont-ils besoin d’un code d’éthique ?
    Par Amine Horseman dans le forum Actualités
    Réponses: 23
    Dernier message: 31/12/2014, 15h51
  5. Les éditeurs doivent-ils écouter leurs clients ?
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/08/2013, 10h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo