Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #6301
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ok la France a toujours été une terre d’accueil, mais il y avait une sélection, il fallait s'intégrer quand même, il fallait aimer la France, vouloir participer au projet, etc. Aujourd'hui on est obligé de laisser entrer n'importe qui.
    Merci, pour cette rigolade. La France, c'est construite avec des invasions, les romains, les goths, les huns, les francs. Il y a eu les viking (normandie), les anglais, les allemands, ... Je ne crois pas qu'il y ait eu une sélection à cette époque...
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  2. #6302
    Membre extrêmement actif
    Ça dépend de quelle période on parle.
    Coluche, Louis de Funès, George Brassens, Paul Verlaine, Marie Curie, n'étaient pas français à la base.
    Il y a des pays basés sur le sang, comme l'Allemagne par exemple et il y a des pays plus ouvert comme la France, il n'est pas question de "sang français".
    Il y a des gens venus de l’extérieur qui ont été accepté par la France, mais il y a des gens qui ont été expulsé également, on ne peut pas accepter n'importe quoi...
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #6303
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Merci, pour cette rigolade. La France, c'est construite avec des invasions, les romains, les goths, les huns, les francs. Il y a eu les viking (normandie), les anglais, les allemands, ... Je ne crois pas qu'il y ait eu une sélection à cette époque...
    Et les Burgondes (Clotilde, Mme Clovis) -> Bourguignons.

    Pour les Niçois et les Savoyards (dont Ciotti, Estrosi...) il n'ont été intégrés qu'en 1860, par volonté de Napoléon III.
    Les Italiens et les Polonais, c'était pour la main d'oeuvre qu'ils ont été demandés par manque de bras en France.

  4. #6304
    Expert éminent
    Je me suis bien marré en voyant que le programme LREM était révolutionnaire...

    C'est un parti de bourgeois majoritairement issue de politiciens établis au centre et de cadre dirigeants.
    Pas exactement le genre à vouloir faire une révolution.

    Le programme de Macron était quand même :
    remise en question des régimes spéciaux
    Rester dans l’Europe
    Rationalisation

    "La France doit être une chance pour tous" au mieux ca reflète la méritocratie, rien d'autre

    Rien de révolutionnaire encore.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  5. #6305
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Rien de révolutionnaire encore.
    En tout cas c'était vendu comme quelque chose différent de l'UMPS.
    Une grosse partie de ceux qui ont voté LREM au premier tour, pensaient qu'il y aurait un changement.

    Emmanuel Macron, ovni politique "ni de droite ni de gauche"
    Trente-neuf ans, sans parti et jamais élu auparavant, le centriste Emmanuel Macron a surgi dimanche en tête du premier tour de la présidentielle française, avec la ferme intention de bousculer les clivages traditionnels.

    "On tourne clairement aujourd'hui une page de la vie politique française", a commenté dimanche soir le candidat "ni de droite ni de gauche" après l'annonce de sa qualification pour le second tour du 7 mai. "Les Français ont exprimé leur désir de renouvellement. Notre logique est désormais celle du rassemblement".
    Comme prévu il y a une différence entre le discours et la réalité.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #6306
    Membre expert
    Pour la gloire de notre police et de notre gouvernement:

    https://www.facebook.com/fairecho.officiel/videos/428981971339578/

  7. #6307
    Expert éminent
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message
    Pour la gloire de notre police et de notre gouvernement:

    https://www.facebook.com/fairecho.officiel/videos/428981971339578/
    Non c'est pas des policiers déguisés en black bloc ça, c'est des vrais black bloc qui en courant et cailloux à la main, sont venus parler aux policiers. Après que les policiers les appelle par leur prénom "viens Pierrot, viens, t'es tout seul ?" c'est juste un nom de code pour nommer les black blocs repentis, c'est pas pour autant qu'ils se connaissaient avant.

    Comment ça, je raconte n'importe quoi ? C'est pourtant la version officielle du gouvernement, puisque je les entendais il y a encore une semaine dire que les policiers infiltrés n'étaient là que pour arrêter les black blocs les plus violents, il n'y a donc aucune raison que certains d'entre eux aient des cailloux dans la main.

    Cela me rappelle les commentaires des journalistes de France Inter en direct de la place d'Italie la semaine dernière: "Il y a eu des violences à l'avant, et les policiers ont répondu en gazant toute la foule qui se situait derrière, et en fermant tous les accès pour empêcher quiconque de sortir de la nasse". C'était le discours du journaliste de terrain.

    Plus tard dans la soirée et les jours suivants, la ligne éditoriale des infos sur France Inter était toute autre. Cela se résumait uniquement à parler des violences des gilets jaunes, sans parler des manoeuvres policières pour gazer toute la foule. Sur le plan stratégique, le fait d'empêcher les manifestants non violents de sortir permet aussi de ne pas isoler les vrais fauteurs de trouble qui peuvent donc continuer leur exactions sans rien craindre de la police puisque aucun black bloc n'a jamais été touché par un tir de LBD, et en regardant la vidéo de Fairecho relayée par fredoche, on comprend pourquoi.

    Place d'Italie, c'est finalement un manifestant qui discutait tranquillement à l'écart de toute violence qui s'est pris une grenade en plein oeil. Et encore un oeil en moins au tableau de chasse de l'éborgneur en chef. Le droit de manifester et le dialogue selon Macron:



    Vous pouvez rentrez les mots "manu éborgné" dans un moteur de recherche pour voir ses commentaires après coup. Il parle de guet apens, qu'il avait essayé plusieurs fois de sortir car il voulait protéger sa femme, et qu'ils s'étaient finalement réfugiés dans l'endroit le plus calme où il n'y avait aucune violence.

    Citation Envoyé par Macron
    Ne parlez pas de répression, de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un état de droit.

  8. #6308
    Expert confirmé
    Après les gilets jaunes c'est au tour des lycéens de se faire tirer dessus à coup de LBD: https://www.liberation.fr/checknews/2019/11/27/des-policiers-ont-ils-utilise-des-lbd-contre-des-lyceens-a-massy_1765654
    Apparemment ces salauds de jeunes délinquants ont mit le feu à une poubelle, un acte d'une barbarie incroyable, qui mérite bien qu'on tente de les éborgner comme des adultes.

    edit:
    Je pense que Macron devrait s'inspirer de Trump et équiper tout les enseignant de LBD, il faut bien leur apprendre le respect à ces jeunes.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  9. #6309
    Expert éminent
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
    Après les gilets jaunes c'est au tour des lycéens de se faire tirer dessus à coup de LBD...
    Oui et les mêmes bien pensant qui soutiennent Macron trouvent cela normal, tout en se servant de Le Pen comme d'un épouvantail en disant qu'elle est barbare...

  10. #6310
    Membre extrêmement actif
    En parlant de gens qui soutiennent Macron, il existe un mouvement pro Macron, pro UE, pro république :
    Les «foulards rouges», l'autre face de la France divisée
    Eux aussi défilaient en chantant La Marseillaise et en brandissant le drapeau bleu-blanc-rouge. Mais, dans leurs rangs, le drapeau européen était également présent. «Nous aussi, on est le peuple!» scandaient les 10.500 manifestants, selon les chiffres de la police.

    Au départ du défilé, place de la Nation, une pancarte annonce la couleur: «L'ochlocratie tue la démocratie.» Dans le défilé, beaucoup de retraités. Comme tous les manifestants présents, Maryse, dirigeante de société et Jean-Luc, DRH, en ont assez de voir le débat «monopolisé par une minorité». En tête du cortège, le message suivant: «La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale». Sur les panneaux brandis, on peut lire: «Le débat, oui, la chienlit, non!», ou encore: «Stop aux violences.»

    «Touche pas à la République», reprennent les manifestants en chœur, «on a voté», «libérez les ronds-points», «non aux factieux», «Mélenchon démission». Sur l'avenue Diderot, un homme monté sur un banc hurle «oui à l'intelligence!», aussitôt repris par la foule. «Derrière les “gilets jaunes”, il y a une tentative de putsch qui vise le président et les institutions. La démocratie est en danger», estime Bernard, 73 ans, psychiatre à la retraite, venu de Colmar avec son épouse qui arbore le foulard rouge. Je veux continuer de voter dans un isoloir et ne pas subir d'intimidation. C'est ce que permet la démocratie.»
    Apparemment le mouvement est principalement composé de vieux bourgeois.
    Keith Flint 1969 - 2019

  11. #6311
    Expert éminent sénior
    Les foulards rouges... Pour ceux du millénaire précédent, ça tire plus vers les cocos.

    Les foulards en soie, là ça aurait tout de suite beaucoup plus de gueule

  12. #6312
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par rawsrc Voir le message
    Les foulards rouges... Pour ceux du millénaire précédent, ça tire plus vers les cocos.
    Macron n'est pas un coco?

    Merde on m'aurait menti? Pourtant j'y ai cru...
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  13. #6313
    Membre expert
    Coco Chanel oui

    C'était pas des lycéens mais des black blocs

    M'enfin macron s'émeut des violences faites aux femmes, c'est qu'il a du coeur

    Sait-il qu'il y a des femmes toutes aussi innocentes et vulnérables dans les cortèges et manifestations qu'il fait nasser et violenter ?

  14. #6314
    Expert confirmé
    Les femmes et les enfants sont souvent les plus mal venus dans les cortèges. Dans l'imaginaire collectif de certains milieux, ce n'est pas leur place. On le voit en Europe notamment avec Greta Thunberg, dont le traitement médiatique en France est une véritable honte. Et, dans un registre plus triste, je suis aussi de loin l'évolution de la situation au Chili, où Daniela Carrasco, la Mimo, a été torturée à mort puis pendue par les carabineros.

  15. #6315
    Membre extrêmement actif
    En parlant de femmes et de manifestations :
    Femmes dans le mouvement des Gilets jaunes en France
    La présence des femmes dans le mouvement des Gilets jaunes a été largement commentée par les médias. Impliquées dès le début du mouvement, leurs revendications, axées sur l'amélioration de leur niveau de vie et la dénonciation de la baisse du pouvoir d'achat et du coût de la vie, témoignent à la fois de la précarité économique vécue plus souvent par des femmes que des hommes et de l'inégalité entre hommes et femmes sur le plan économique.
    (...)
    45 % des personnes participant au mouvement des Gilets jaunes sont des femmes. Cette importante présence féminine est abondamment commentée par la presse et par certaines personnalités politiques de droite comme de gauche, qui y voient un trait qui distinguerait le mouvement des Gilets jaunes des précédents mouvements sociaux en France.
    Là sans faire exprès on arrive presque à la parité des sexes.

    Il existe des reportages :
    “Femmes en jaune ” : le documentaire des femmes gilets jaunes sur France3.
    Le documentaire d’Anne Gintzburger « Les combattantes » donne la parole à des femmes qui, l’hiver dernier, ont arpenté les rues de Poitiers vêtues de gilets jaunes. Le débat qui suit revient sur une année de manifestations en Nouvelle Aquitaine.
    « Gilets jaunes » : portraits de femmes resociabilisées
    Mauricette, 64 ans, retraitée, peint au doigt habilement. Elle est une des héroïnes de la série documentaire que France 3 consacre aux « Femmes en jaunes ». Comme Emi, sa fille de 40 ans, Anne-Lyse, 51 ans, Virginie, Rose, Marie ou Denise… elle s’est retrouvée sur un rond-point près de Nancy, voici un an, vêtue d’un gilet jaune, pour dire qu’elle en avait assez de la précarité, du frigo vide « dès le 10 du mois ». A force de difficultés, chacune s’était retrouvée en marge de la société. Dans le froid, le vent, elles ont fait connaissance et ont découvert qu’elles n’étaient pas des cas isolés. L’épisode Toutes solidaires raconte comment ensemble, samedi après samedi, elles ont repris confiance et, petit à petit, se sont resociabilisées.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #6316
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par fredoche Voir le message

    C'était pas des lycéens mais des black blocs

    M'enfin macron s'émeut des violences faites aux femmes, c'est qu'il a du coeur
    Pas sûr que l'excuse des black blocs passe pour des lycéens, c'est vraiment trop gros.

    Quant au cœur de Macron, vu que son grenelle contre les violences faites aux femmes c'est des belles promesses mais sans aucun moyens derrière, je ne parierais pas là-dessus comme preuve qu'il ait un coeur.


    Citation Envoyé par Conan Lord Voir le message
    Les femmes et les enfants sont souvent les plus mal venus dans les cortèges. Dans l'imaginaire collectif de certains milieux, ce n'est pas leur place.
    ???
    J'ai quelques manifs quand j'étais étudiant, un peu moins depuis que je travaille, mais je n'ai jamais eu l'impression d'y voir moins de femmes.
    Les enfants c'est différent, la grève c'est souvent fait par des travailleurs normal d'y voir peu d'enfant.
    (edit: merci pour la précision, effectivement j'avais mal compris.)

    On le voit en Europe notamment avec Greta Thunberg, dont le traitement médiatique en France est une véritable honte
    Ca n'a rien a voir avec le fait qu'elle soit une femme, c'est juste qu'elle a osé dire que Macron (pourtant champion de la Terre) n'avait rien d'un écolo, ce qui n'a pas plus a ses copains grands patrons de presse qui se sont fait un plaisir de la démolir.
    J'aimerais bien aller vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

  17. #6317
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message

    J'ai quelques manifs quand j'étais étudiant, un peu moins depuis que je travaille, mais je n'ai jamais eu l'impression d'y voir moins de femmes.
    Les enfants c'est différent, la grève c'est souvent fait par des travailleurs normal d'y voir peu d'enfant.
    Je me suis mal exprimée. Dans les cortège, les femmes (comme les enfants d'ailleurs) sont très bien accueillies comme n'importe qui. C'est du point de vue hors cortège, justement, que ça coince.
    Concernant Greta Thunberg, je faisais référence au fait que ce soit une enfant plutôt qu'une femme. J'ai trouvé assez délirant (même avant qu'elle ait osé commettre le crime de lèse majesté) la manière à laquelle tous les beaufs ignorants de la blablosphère ont pu librement cracher leur venin dans les supports publics. AMHA, elle a été traitée bien pire qu'un adulte dans la même situation.

  18. #6318
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par halaster08 Voir le message

    Les enfants c'est différent, la grève c'est souvent fait par des travailleurs normal d'y voir peu d'enfant.
    Quoi? Ils ne travaillent pas? Et puis on s'étonne du taux de chômage, mais on a enfant trouvé la solution au déficit Français
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  19. #6319
    Membre extrêmement actif
    Beaucoup de personnes n'aiment pas Greta Thunberg parce-que ce n'est qu'une enfant qui a été sur-médiatisé sans raison valable. Elle n'a de leçon à donner à personne. Ce n'est qu'une enfant manipulé par ses parents et soutenu par les médias.
    Climat : le mouvement de Greta Thunberg est financé par de riches mécènes
    Greta Thunberg est un produit marketing, comme Macron.

    En plus elle critique la France alors qu'au niveau du CO2 la France est exemplaire Grâce au nucléaire le bilan carbone français est excellent, bon là il va devenir moins bien parce qu'on ajoute beaucoup d'éolien et de solaire, mais on reste meilleur que d'autres.
    Quels sont les pays qui émettent le plus de CO2 dans l'Union Européenne?
    1/4 des émissions de CO2 de l'UE viennent d'Allemagne
    En 2018, l'Allemagne reste de très loin l'Etat qui émet le plus de CO2. A elle seule, elle représente près d'un quart (22,5%) des émissions totales de l'Union Européenne. Deux fois plus que le Royaume-Uni (11,4%), la Pologne (10,3%) ou encore la France (10%).
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #6320
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    En plus elle critique la France
    Houhaaa ! Heureusement que ce n'est pas une immigrée en plus, sinon qu'est-ce que tu lui mettrais !

###raw>template_hook.ano_emploi###