Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #181
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    Alors ça c'est le genre de chose à absolument éviter, dans un discours on n'attaque des idées et pas une personne.
    En principe ça donne une très mauvaise image à la personne qui le dit, ça lui associe le mal.
    C'est comme en entretien d'embauche quand on te demande de parler de tes anciens collaborateurs, il faut toujours faire ressortir le positif.
    Ce qui est marrant c'est que je peux lui ressortir le meme argument. Mais j'étais un peu choque de voir son commentaire et tu as raison.
    Surtout qu'il ne pointait pas d'arguments. Et sachant que ces derniers jours j'ai vu des discours populiste de tous les cotes dans différents pays : en France, en Angleterre, aux Etats Unis, j'ai un peu crache sur la personne.
    Je pensais que des développeurs seraient plus discipline et verraient moi de commentaire de type "Lemonde" sur des sujets economiques.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    En réalité je me suis tiens au courant sur la situation économique, en suivant les interventions de plusieurs excellents économistes comme Olivier Delamarche, Pierre Sabatier, Philippe Béchade, Olivier Berruyer, Jacques Sapir, etc.
    Ils ont tous des avis très différents et c'est intéressant de confronter plusieurs points de vues.
    Mais dire que le pays va mieux apres que le pays va partir. Il y a aucune preuve.
    Et puis tu sais on a aussi des economiste en France. On les a jamais ecoute. Puis ce sont pas des diseurs de bonne aventure. Et comme les magazine, leurs point seront toujours intéressants, ce ne sont que des points de vues.
    Apres c'est comme les gens qui croient percer le secret du marche chinois alors qu'ils l'ont jamais reellement perce. Parce que leur discours est complement différé et on a tendance a aller dans un sens et pas l'autre.

    Apres tu oublie une chose essentiel et c'est le problème beaucoup de gens, les economiste ce n'est pas le peuple. Il réfléchissent pas comme le peuple. Pourquoi les gens votent extreme car les gens croient avoir perce leur secret. Et on pense toujours qu'on connait mieux son peuple que les autres. Alors que la logique nationale et la logique c'est deux choses differentes. Et moi j'avais entendu que le brexit ne se ferait pas.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    J'aimerai que les peuples des nations européennes se réveillent et détruisent l'UE.
    Sur le long terme je sais que c'est la bonne solution.
    Les pays de l'UE sont en train d'agoniser.
    Avec le traité transatlantique les choses empireront gravement.
    Si l'Europe ne change pas. Ce sera le cas. Mais dire cela, c'est comme d'essayer de changer la politique et la culture SNCF. On ne vaut pas mieux.
    L'Europe a de gros défaut, comme des avantages. J'ai pas vu pas mal de polonais en Angleterre, je me suis toujours demande si leur pays allait mal.

    Imaginons que tu détruisent l'Europe, ce qui va se passer c'est que tous les gens vont revenir dans leur pays. Vas-tu leur donner des emplois. Apres le problème c'est que les gens veulent une Europe sans gouvernance et veulent garder une souveraineté nationale alors que ce n'est pas la meilleur idee.

    De ce que je comprends l'Espagne a le meme problème que le France en terme d'avance sociale. Ce qui fait qu'on ne peut plus rien change.

    Moi je crois que meme si tu détruis l'Europe, on va change du tout. On essaie de souvenir d'un monde ou les ressources étaient illimités. On essaie de se souvenir d'une Europe quand la Chine étaient pauvres, les Etats Unis étaient puissants.
    Apres c'est clair qu'il faut restructurer l'Europe. Cela marche pas comme cela. Revenir en arrière est un choix, mais on aura prouve qu'on ne peux pas construire de paix, on va accélérer la degradation des pays le plus faible.
    C'est comme une classe sans professeur, c'est le bordel complet.

  2. #182
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    En France le seul partie Euro Sceptique c'est l'UPR et il ne touche pas grand monde...
    Au secours, deuche-bis le retour !

    C'est la fosse qui est septique sans "c", combien de fois faudra-t-il le répéter ?
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  3. #183
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    L'avis du peuple n'est jamais respecté par l'UE.
    Peut-être parce que les présidents français n'en n'ont rien à foutre ? Le traité de Lisbonne c'est quand même Sarkozy, élu par le peuple qui en a fait la promotion et qui n'a pas voulu qu'il passe par référendum.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Je n'ai jamais rien vu de positif sortir de l'UE.
    La PAC. Jusqu'à il y a 2 ans l'UE mettait en place des quota de production de lait. Il y a environ 2 ans l'UE a supprimé les quota, la filière lait est en crise de surproduction depuis et les éleveurs se ruinent les uns après les autres.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Jean Claude Juncker un alcoolique, non élu, a plus de pouvoir que les chefs d'états...
    Que dale. Juncker est tenu de suivre les GOPE, qui sont fixés et écrit par les chefs d'état des 28 (donc Hollande, Merkel & Co). Il a pas plus de pouvoir qu'un préfet ou qu'un dev face à un chef de projet.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Tout le monde est contre le Traité Transatlantique, c'est l'UE qui nous l'impose.
    Non, c'est le Conseil Européen.
    Un organe composé des 28 chefs d'états de l'UE, qui vote systématiquement à l'unanimité (même quand c'est pas nécessaire). Donc le mandat de négociation pour le TAFTA, Hollande l'a validé (et peut le changer à tout moment).

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Tout le monde est contre la loi du Travail, c'est l'UE qui nous l'impose.
    Non plus, on peut éventuellement dire que la loi Travail découle des derniers GOPE, mais ils ont été écris et votés par Hollande. Donc la loi Travail est imposée par Hollande, qui se planque derrière l'UE parce que pas grand monde ne s'intéresse au fonctionnement de l'UE.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    En France le seul partie Euro Septique c'est l'UPR et il ne touche pas grand monde...
    En même temps, quand l'UPR commences par "l'UE est une création des nazis et de la CIA", faut pas être surpris si ils sont pas pris au sérieux.

    Edit : modif du lien
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  4. #184
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    C'est la fosse qui est septique sans "c", combien de fois faudra-t-il le répéter ?
    Désolé je suis extrêmement mauvais en orthographe, grammaire, conjugaison, etc.
    J'ai toujours eu 0 en dictée...

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    La PAC. Jusqu'à il y a 2 ans l'UE mettait en place des quota de production de lait. Il y a environ 2 ans l'UE a supprimé les quota, la filière lait est en crise de surproduction depuis et les éleveurs se ruinent les uns après les autres.
    Les agriculteurs ont mené le mauvais combat à un moment.
    Ils ont voulu avoir plus de surface à exploiter car ils ne généraient plus de bénéfices.
    Ils auraient du se battre pour vendre leur production plus chère et garder leur surface.
    Les agriculteurs bossent à fond, pour survivre, beaucoup se suicident.
    C'est vraiment déprimant de ne pas gagner suffisamment d'argent en vendant sa récolte.
    Les prix n'ont pas évolué depuis les années 80...
    Les agriculteurs préféreraient gagner plus et ne pas avoir à toucher les subventions européenne.
    Je crois que l'UE demandent beaucoup aux agriculteurs, par exemple construire des bâtiments pour respecter des lois un peu louche, ce qui les force à s'endetter.

    Il faudrait des lois pour favoriser la production française, je ne sais pas, baisser les taxes des produits français et augmenter les taxes des pays étrangers par exemple (mais je ne crois pas que ce soit l'esprit de l'UE).
    Après on ferait des lois sur le BIO plus strict que les lois de l'UE.
    Et on aurait une production française, local, bio, tout le monde serait content.

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Non, c'est le Conseil Européen.
    Moi j'ai juste lu des titres d'article du genre : L'Union européenne assume : la loi El Khomri, c'est elle.
    Pour moi le Conseil Européen fait partie de l'UE.

    L'UE demande beaucoup à certains pays (la Grèce par exemple).
    On voit très bien que l'austérité qui nous est imposé par l'UE a un impact extrêmement négatif sur l'économie.
    Bientôt l'Italie et le Portugal se porteront aussi mal que la Grèce et ensuite ce sera au tour de la France. (je dis des pays aléatoirement, il n'y a pas d'ordre)

    D'ailleurs les chefs de l'UE se moquent bien des peuples.
    Je ne retrouve plus la source, mais un type avait dis en gros "Les Français se plaignent déjà pour la Loi du Travail, qu'est-ce que ça va être quand on leur demandera ce qu'on a demandé aux Grecs".

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    parce que pas grand monde ne s'intéresse au fonctionnement de l'UE.
    En même temps c'est impossible à comprendre, c'est beaucoup trop compliqué.
    J'avais vu une vidéo sur la chaîne e-penser et ça m'avait semblé compliqué :


    Les élections Européenne n'intéresse personne, parce que les peuples se moquent de l'UE, ils ne se rendent pas compte que l'UE a beaucoup plus de pouvoir sur un pays membre que le gouvernement de ce pays.

    L'UE fait ce que les lobbyistes leur demandent de faire.
    L'UE ne s'intéresse pas à l'opinion des peuples.
    De toutes façon les peuples membres sont beaucoup trop différent pour tomber d'accord sur quoi que ce soit...

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Le traité de Lisbonne c'est quand même Sarkozy
    A mon avis lui ou un autre ça change rien, j'ai le sentiment que l'UE aurait forcé n'importe quel président à faire passer le traité de Lisbonne...

    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    En même temps, quand l'UPR commences par "l'UE est une création des nazis et de la CIA", faut pas être surpris si ils sont pas pris au sérieux.
    Je ne connais pas bien l'UPR mais j'ai entendu dire qu'ils produisaient des conférences de grande qualité.
    Après c'est pas impossible que les Nazis ait pensé à faire une alliance entre pays Européen à un moment.
    Mais c'est absolument pas lié avec l'UE.

    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Et moi j'avais entendu que le brexit ne se ferait pas.
    Mais c'est ça qui est beau.
    L'intégralité des médias, des hommes politiques, des personnages public, étaient CONTRE le Brexit.
    Et pourtant le peuple a quand même voté pour quitter l'UE.

    Moi ça me fait plaisir quand un peuple ne suit pas la propagande.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #185
    Inactif  
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Un des nombreux exemple c'est le traité de Rome de 2005, dans certains pays des référendum ont eu lieux, en France et aux Pays Bas le NON l'a emporté.
    Ce n'est pas tout à fait exact.

    Voici le résultat pour la France : (source)

    • Abstentions (= faites ce que vous voulez) : 30.66%
    • OUI : 31.43 %
    • NON : 37.90 %


    On peut ainsi considérer que le référendum nous incite à continuer vu qu'on respecterait alors la volonté de ... 62% (OUI + faites ce que vous voulez) des français et donc d'une majorité.

    L'abstention est tout de même de 30% et l'écart entre le OUI et le NON à peine de 6 points... L'abstention est pratiquement égale au NON à 7 points près.
    On ne peut donc pas dire que les français étaient opposés au traité de Rome.

  6. #186
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    Les agriculteurs préféreraient gagner plus et ne pas avoir à toucher les subventions européenne.
    Je crois que l'UE demandent beaucoup aux agriculteurs, par exemple construire des bâtiments pour respecter des lois un peu louche, ce qui les force à s'endetter.
    Ca je suis d'accord avec toi.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    Il faudrait des lois pour favoriser la production française, je ne sais pas, baisser les taxes des produits français et augmenter les taxes des pays étrangers par exemple (mais je ne crois pas que ce soit l'esprit de l'UE).
    Après on ferait des lois sur le BIO plus strict que les lois de l'UE.
    Et on aurait une production française, local, bio, tout le monde serait content.
    C'est ce qu'on faisait avant l'UE. En riposte les autres pays taxaient les produits français, qui rispostaient etc... ça a donné l'histoire européenne et les guerres qu'on a vu de près ou de loin à l'école.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Moi j'ai juste lu des titres d'article du genre : L'Union européenne assume : la loi El Khomri, c'est elle.
    François Hollande a écrit et voté le GOPE dont serait tirée la loi Travail, et tu me dis que c'est l'UE qui impose la loi Travail ? Est-ce que tu comprends que là j'ai vraiment l'impression que tu me prends pour un con ? Concrètement, c'est comme si tu écrivais une liste de course avec plein de gras et de malbouffe, tu envoies ta copine faire les courses et après tu rales parce qu'elle a pas pris de légumes et qu'elle a pris que du gras et de la malbouffe, et que c'est de sa faute si t'es gros (salope ! ).

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Pour moi le Conseil Européen fait partie de l'UE.
    Et donc tu vas totalement ignorer le fait que le président français vote et écrit les GOPE ?
    Et ensuite vient nous expliquer que la loi Travail c'est pas de sa faute ?

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    En même temps c'est impossible à comprendre, c'est beaucoup trop compliqué.
    Non, c'est simple. Les chefs de gouvernement (dont François Hollande) établissent un programme (les GOPE) et demandent à la Commission de produire les directives qui correspondent à ce programme. Le Parlement ensuite amende les directives.
    Ensuite le même François Hollande ou un membre de son gouvernement débarque la mine grave et te dit qu'il a pas le choix, c'est de la faute à l'UE.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    A mon avis lui ou un autre ça change rien, j'ai le sentiment que l'UE aurait forcé n'importe quel président à faire passer le traité de Lisbonne...
    Ben non, vu que les décisions sont prises à l'unanimité et que le président français à la droit de vote. Je veux bien que tu aies ce sentiment, mais si tu regardes les statuts de l'UE, ben c'est faux, l'UE n'a absolument pas le pouvoir de forcer le traité de Lisbonne. C'est pas pour rien que 2 pays ont foutu en l'air le traité constitutionnel et qu'ils ont du écrire le traité de Lisbonne. Si vraiment l'UE avait le pouvoir de forcer les états membres le traité de Lisbonne n'aurait jamais existé, le traité constitutionnel aurait été mis en place.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Je ne connais pas bien l'UPR mais j'ai entendu dire qu'ils produisaient des conférences de grande qualité.
    Après c'est pas impossible que les Nazis ait pensé à faire une alliance entre pays Européen à un moment.
    Ben, quand tu n'as pas de contradicteur où que tu les ignore c'est toujours de grande qualité. Faut admettre que Asselineau écrit bien, et que si tu prends ni le temps de vérifier ses sources ou de regarder si il en a pas balayé plein d'autres sous le tapis ça colle niquel.
    Le raisonnement de l'UPR c'est que les nazis ont voulu conquérir l'europe, l'UE est une alliance de pays européens donc c'est un truc de nazis (en plus la preuve des boches ont participé à la construction européenne).


    En fait c'est facile, l'UE c'est le monstre dans le placard ou la sorcière du village. On sait pas trop comment ni pourquoi mais elle a un plan maléfique qu'on comprend pas mais on sait qu'on va morfler.
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  7. #187
    Inactif  
    Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
    Le raisonnement de l'UPR c'est que les nazis ont voulu conquérir l'europe, l'UE est une alliance de pays européens donc c'est un truc de nazis (en plus la preuve des boches ont participé à la construction européenne).
    Ah ? Je croyais que c'était une construction de la CIA. Comme quoi avec le PLS, on ne sait même plus ce qu'ils racontent .

  8. #188
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    • Abstentions (= faites ce que vous voulez) : 30.66%
    • OUI : 31.43 %
    • NON : 37.90 %


    On peut ainsi considérer que le référendum nous incite à continuer vu qu'on respecterait alors la volonté de ... 62% (OUI + faites ce que vous voulez) des français et donc d'une majorité.
    Voilà une interprétation bien personnelle de ces chiffres (au passage il s'agissait du TCE, pas du traité de Rome).
    Parfois ta logique me dépasse totalement. Nous ne devons pas graviter dans le même référentiel
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  9. #189
    Inactif  
    Citation Envoyé par r0d Voir le message
    Voilà une interprétation bien personnelle de ces chiffres [...]
    Parfois ta logique me dépasse totalement. Nous ne devons pas graviter dans le même référentiel
    C'est pourtant simple il y a :
    • ceux qui sont contre ;
    • ceux qui sont pour ;
    • ceux qui n'ont pas souhaité s'exprimer, i.e. qui disent "faites ce que vous voulez".


    A ce niveau là, il faudrait alors que tu m'expliques d'où sort ton référentiel .


    au passage il s'agissait du TCE, pas du traité de Rome
    De ce que je lis ici, l'abus de langage ne me semble pas si choquant :
    Le traité établissant une constitution pour l'Europe (aussi appelé traité de Rome II ou traité de Rome de 2004, parfois abrégé TECE ou TCE)

  10. #190
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    On peut ainsi considérer que le référendum nous incite à continuer vu qu'on respecterait alors la volonté de ... 62% (OUI + faites ce que vous voulez) des français et donc d'une majorité.
    Et pourquoi pas NON + faites ce que vous voulez ? C'est quoi ce parti-pris ?

    Sur un coup comme ça, un minimum d'honnêteté serait de faire moit-moit, soit OUI = 31,43 + 15,33 = 46,76 et NON = 37,90 + 15,33 = 53,23 ! Ah ben c'est le NON qui gagne, pas d'bol hein !
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  11. #191
    Inactif  
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Et pourquoi pas NON + faites ce que vous voulez ? C'est quoi ce parti-pris ?


    On va prendre un exemple plus simple :

    Un conseil municipal propose la construction d'une piscine. 1/3 sont pour, 1/3 sont contre et 1/3 s'en foutent.
    C'est au conseil municipal de prendre une décision en fonction de ces résultats. Sachant que quelque soit la décision qu'ils prennent (engager ou non le projet), ils auraient 1/3 d'opposants, et 2/3 "ok" avec ça.
    Sauf que le conseil municipal est porteur du projet, il est donc en faveur de ce projet. Aussi le vote a bien montré qu'il n'y avait pas de majorité opposée au projet, et que 2/3 des citoyens n'en verraient pas l’inconvénient. Dès lors, c'est bien encourageant pour engager ou poursuivre le projet.

    Si le conseil municipal avait été farouchement opposé au projet, la réflexion aurait alors été inverse, vu que le vote aurait montré qu'il n'y a pas de majorité militant pour le projet et que 2/3 seraient "ok" pour ne pas le faire.


    Encore un autre exemple : tu demandes à tes trois enfants où ils veulent aller le WE.
    Le premier te répond "faire du dada !!!", le second "voir choupi au cinémaa !!" et le troisième "m'en fou". Et bien c'est à toi de choisir.

    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Sur un coup comme ça, un minimum d'honnêteté serait de faire moit-moit, soit OUI = 31,43 + 15,33 = 46,76 et NON = 37,90 + 15,33 = 53,23 ! Ah ben c'est le NON qui gagne, pas d'bol hein !
    Cela n'aurait juste aucun sens...

  12. #192
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message


    On va prendre un exemple plus simple :

    Un conseil municipal propose la construction d'une piscine. 1/3 sont pour, 1/3 sont contre et 1/3 s'en foutent.
    C'est au conseil municipal de prendre une décision en fonction de ces résultats. Sachant que quelque soit la décision qu'ils prennent (engager ou non le projet), ils auraient 1/3 d'opposants, et 2/3 "ok" avec ça.
    Ben non, c'est un peu trop simpliste. Si on mettait un calibre sur la tempe de ceux qui s'en foutent en leur disant "choisis oui ou non, noir ou blanc, gauche ou droite", tu ne sais pas du tout ce qui en sortirait, mais rien ne prouve que ça serait du 100 % d'un côté ou d'un autre, ça serait plutôt du 50-50 puisque, justement, ils s'en foutent !

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Encore un autre exemple : tu demandes à tes trois enfants où ils veulent aller le WE.
    Le premier te répond "faire du dada !!!", le second "voir choupi au cinémaa !!" et le troisième "m'en fous". Et bien c'est à toi de choisir.
    Oui, parce que je ne peux pas couper en deux celui qui s'en fiche, étant entendu que si en plus je réussissais à le couper en deux parties égales, j'aurais encore le problème sur les bras !
    Tordu, ton exemple.
    Et au passage, je signale (pur hasard mais le hasard fait bien les choses) à tous ceux qui écrivent qu'ils ont tord ben..., qu'ils ont tort de l'écrire ainsi -- et ces derniers jours je l'ai vu un nombre incalculable de fois, alors ça ressort, ici et maintenant.
    Avoir tort n'a rien à voir avec être tordu, c'est simple, pourtant !
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  13. #193
    Membre extrêmement actif
    Ne pas voter signifie qu'on est pour aucun des choix.

    Par exemple celui qui est contre le PS, l'UMP et le FN ne vote pas en cas de second tour entre :
    • PS / UMP
    • PS / FN
    • UMP / FN


    Celui qui ne vote pas à un référendum n'est ni pour le OUI, ni pour le NON.
    Ce n'est pas un booléen il n'y a pas que vrai ou faux.
    Quelqu'un qui vote blanc ou ne vote pas n'est pas du côté du OUI, ni du côté du NON.

    Ne pas voter ou voter blanc peut signifier plein de choses, mais ça ne peut en aucun cas signifier OUI ou NON (sinon il suffisait de voter).

    Ce serait chouette que le vote blanc soit pris en compte.
    Par exemple un second tour :
    • Partie A : 6.5 %
    • Partie B : 5.5 %
    • Abstention : 40%
    • Blanc : 48%


    Aujourd'hui le Partie A gagnerait les élections.
    Il faudrait un système où on vire Partie A et partie B et on fait autre chose.

    Aujourd'hui on fini par avoir le choix entre 2 mauvaises réponses.
    Ce n'est pas démocratique.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #194
    Membre expérimenté
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message

    L'intégralité des médias, des hommes politiques, des personnages public, étaient CONTRE le Brexit.
    Et pourtant le peuple a quand même voté pour quitter l'UE.

    Moi ça me fait plaisir quand un peuple ne suit pas la propagande.
    Les médias anglais crachaient sur la zone européenne depuis sa création. C'est juste à partir du moment où le référendum a été proposé qu'ils ont "curieusement" changé de coté.
    La propagande, pendant les semaines précédant le vote, était plutôt du coté des pro-Brexit . Il suffit de voir LA phrase qui a beaucoup pesé dans le vote : tout l'argent non versé à la zone Euro devait être utilisé pour l'école, les soins... bref pour le peuple anglais. Quelques jours après le vote, retournement de veste : en fait non.

  15. #195
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par behe Voir le message
    Les médias anglais crachaient sur la zone européenne depuis sa création. C'est juste à partir du moment où le référendum a été proposé qu'ils ont "curieusement" changé de coté.
    La propagande, pendant les semaines précédent le vote, était plutôt du coté des pro-Brexit . Il suffit de voir LA phrase qui a beaucoup pesé dans le vote : tout l'argent non versé à la zone Euro devait être utilisé pour l'école, les soins... bref pour le peuple anglais. Quelques jours après le vote, retournement de veste : en fait non.
    C'était pour le NHS et c'était Sacré Boris qui l'avait mis sur son bus de campagne. D'ailleurs il est allé du coté pro-Brexit pour prendre la place de Cameron mais ça n'a pas fonctionné je pense notamment avec cette erreur

  16. #196
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Ce serait chouette que le vote blanc soit pris en compte.
    Je suis pour, mais là où il est reconnu le vote blanc ne fait jamais plus de 5% (Amérique du Sud surtout). Le nombre d'élections où il a dépassé 10% semble se compter sur les doigts de la main, donc même si je soutiens l'idée je compte pas trop là-dessus pour changer la politique
    http://www.traducteur-sms.com/ On ne sait jamais quand il va servir, donc il faut toujours le garder sous la main

  17. #197
    Inactif  
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    Si on mettait un calibre sur la tempe de ceux qui s'en foutent en leur disant "choisis oui ou non, noir ou blanc, gauche ou droite", tu ne sais pas du tout ce qui en sortirait, mais rien ne prouve que ça serait du 100 % d'un côté ou d'un autre
    Qui parle d'avoir 100% d'un côté ou de l'autre ??

    ça serait plutôt du 50-50 puisque, justement, ils s'en foutent !
    En considérant qu'ils choisissent leurs réponse parfaitement aléatoirement... ce qui pour un être humain semble plutôt être exclut.

    Oui, parce que je ne peux pas couper en deux celui qui s'en fiche, étant entendu que si en plus je réussissais à le couper en deux parties égales, j'aurais encore le problème sur les bras !
    Tu veux découper un gamin en deux, et c'est mon exemple qui est tordu ?


    Et soyons honnêtes, quand on a 30% d'indécis, pour à peine 6 points d'écarts (1/5ème des indécis ! - i.e. si 60% des indécis votaient POUR et les autres CONTRE)... la différence OUI/NON ne tient pas à grand chose.

    Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
    Ne pas voter signifie qu'on est pour aucun des choix.
    Plus exactement qu'on a pas choisi un des choix proposé (i.e. qu'on peut en avoir choisi aucun ou plusieurs).

  18. #198
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Jipété Voir le message
    ...
    Il me semble qu'il y a de nombreuse personne qui ont voté non parce qu'ils ne trouvaient pas le texte assez de gauche et/ou trop libérale.

    Toute façon faire un référendum sur un texte de 300 pages qui est issu d'un compris entre 28 nations est pour moi une aberration.
    Tu ne peux savoir pourquoi les gens disent oui ou non.
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  19. #199
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Plus exactement qu'on a pas choisi un des choix proposé (i.e. qu'on peut en avoir choisi aucun ou plusieurs).
    Effectivement.
    Donc on ne peut ranger les abstentions ni dans les "oui" ni dans les "non".
    On ne peut d'ailleurs les classer nulle part ailleurs que dans "abstention". Pardonnez cette tautologie, mais on entend souvent des experts en politolologie/voyance/je-sais-ce-qui-est-bien-pour-vous-mieux-que-vous qui classent les abstentionnistes, selon la nécessité de leur démonstration, dans "je m'en fous", "pour", "contre", "j'y comprends rien", "je n'aime pas le président", "il faisait beau ce jour-là", etc.

    S'il y a bien une chose à retenir du miracle grec (démocratie athénienne dont nos structures politiques et juridique héritent directement), c'est que les citoyens n'hésitaient pas à se farcir des journées de voyage, dans les conditions de l'époque, pour aller voter. Ce qui signifie que les gens, lorsqu'ils se sentent concernés, ont à cœur de donner leur avis.
    Et c'est un des plus gros reproches que je fais au PS actuel. Derrière une propagande démocrate (démocratie participative, débats citoyens, mon cul sur la commode...), ils ne cessent d'insulter, jour après jour, par la façon dont ils exercent le pouvoir (qui leur est, par construction, attribué par les citoyens), l'idée même de démocratie.
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  20. #200
    Inactif  
    Citation Envoyé par r0d Voir le message
    On ne peut d'ailleurs les classer nulle part ailleurs que dans "abstention". Pardonnez cette tautologie, mais on entend souvent des experts en politolologie/voyance/je-sais-ce-qui-est-bien-pour-vous-mieux-que-vous qui classent les abstentionnistes, selon la nécessité de leur démonstration, dans "je m'en fous", "pour", "contre", "j'y comprends rien", "je n'aime pas le président", "il faisait beau ce jour-là", etc.
    "pour" et "contre" sont un peu bizarre pour une abstention quant à une question binaire.

    Pour le reste, on retombe bien dans le "faites ce que vous voulez" :
    • "je m'en fou", faites ce que vous voulez, je m'en fou ;
    • "j'y comprends rien", je m'en fou, de toute façon, j'y ai rien compris, faites ce que vous voulez ;
    • "je n'aime pas le président", je m'en fou, de toute façon, c'est tous des cons, faites ce que vous voulez, moi je rage quit ;
    • "il fait beau ce jour-là", je m'en fou, je préfère aller me faire bronzer.

###raw>template_hook.ano_emploi###