Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Installation MySQL Discussion :

Rachat d'Innobase par Oracle : quelles conséquences ?


Sujet :

Installation MySQL

  1. #1
    Membre émérite
    Rachat d'Innobase par Oracle : quelles conséquences ?
    Oracle vient de faire l'acquisition de la petite société Innobase Oy basée en Finlande (voir le communiqué de presse).
    Il s'avère que c'est Innobase qui fournit à cette dernière, à la fois dans sa version Open Source et commerciale, le moteur de stockage InnoDB, très utilisé entre autres pour sa compatibilité ACID et la gestion des clés étrangères.

    Manoeuvre stratégique de la part d'Oracle pour couper l'herbe sous le pied de ce qui pourrait devenir un jour un concurrent dérangeant ? "Reconnaissance du mouvement Open Source", comme l'affirme au contraire le CEO de MySQL AB ? Ou peut-être simple volonté de la part du géant des SGBD de récupérer les cerveaux et la technologie d'Innobase...
    En tout cas la politique d'acquisitions d'Oracle suscite le débat et fait couler beaucoup d'encre, comme par exemple sur le site d'information Slashdot.org qui utilise InnoDB pour ses pages...

    Il est difficile de tirer des plans sur la comète mais que pensez-vous des conséquences de cet événement sur l'avenir de MySQL ?
    Pensez au bouton

  2. #2
    Membre chevronné
    Mouais,

    alors là, c'est litigieux, en fait on pourrait vraiment croire en un coup de bluff de la part d'Oracle... je dis donc que c'est difficilement prévisible à ce jour...

    Vue d'un bord, c'est rassembler les brebis que de dire qu'on va faire de l'open source, mais qu'on propose aussi un produit commercial digne de ce nom. D'un autre côté, c'est clair qu'on pourrait croire une appréhension des avancées de systèmes concurrents. (Quoique la version stable de MySQL5 commence à se faire désirer...., y aurait-il un quelconque rapprochement ?)
    Par contre j'ai bien peur que cela mette un sérieux coup de frein dans le développement innoDB, ça va quand même être dur de faire gober ça aux contributeurs...vu le prix des licences

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Vu ce qui c'est passé avec PeopleSoft, je dirais que c'est au mieux, la fin de l'Open Source pour InnoDB et au pire, la fin des développements pur et simple. En effet, il semble qu'Oracle ne cherche pas à se diversifier mais bien à imposer ça technologie : plus de Peoplesoft et plus de JDEdwards... voila 2 exemples qui me font craindre le pire pour MySQL

    Néanmoins, n'oublions pas qu'InnoDB convient parfaitement à des petites bases et que les sources déjà dispo profiterons surement à d'autres

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Re: Rachat d'Innobase par Oracle : quelles conséquences ?
    Citation Envoyé par Maximilian
    Ou peut-être simple volonté de la part du géant des SGBD de récupérer les cerveaux et la technologie d'Innobase...
    Honnétement, je vois pas de quels cerveaux Oracle a besoin

  5. #5
    Membre habitué
    Wait and see...

    C'est sur, il y a là dedans de la reconnaissance du père fondateur envers un tout petit qui fait de plus en plus parler de lui...
    Mais bon, Oracle n'a jamais fait de mécénat et je doute que cela commence avec InnoBase.
    Donc il faut adopter une posture méfiante vis à vis des futurs changements de politique d'InnoBase en particulier au point de vue des futurs développements du moteur InnoDB et des hypothétiques changements de tarification.

    Donc, affaire à suivre....

  6. #6
    Expert confirmé
    Se pourrait-il que dans quelques temps, Oracle réclame des royalties aux utilisateurs d'innoDB ? (un peu l'histoire du format GIF qui se rejoue?)

    Peut-être qu'un génie du droit commercial de chez Oracle a décelé une faille dans la licence InnoDB, qui permettrait à Oracle d'oeuvrer ainsi ?

    Mais Oracle doit être plein de "bonnes intentions" et vouloir favoriser le passage de MySQL/innoDB vers Oracle pour les sites d'@-commerce dont les ventes auront une croissance "à 2 chiffres" dans les mois à venir
    "Il n'y a pas de bonnes réponses à une mauvaise question." (M. Godet)
    -----------------------
    Pensez à cloturer votre sujet - Aucune réponse aux sollicitations techniques par MP
    Usus magister est optimus

  7. #7
    Rédacteur/Modérateur

    Re: Rachat d'Innobase par Oracle : quelles conséquences ?
    Citation Envoyé par Fred_D
    Citation Envoyé par Maximilian
    Ou peut-être simple volonté de la part du géant des SGBD de récupérer les cerveaux et la technologie d'Innobase...
    Honnétement, je vois pas de quels cerveaux Oracle a besoin
    CASSSEEE !!
    Sr DBA Oracle / MS-SQL / MySQL / Postgresql / SAP-Sybase / Informix / DB2

    N'oublie pas de consulter mes articles, mon blog, les cours et les FAQ SGBD

    Attention : pas de réponse technique par MP : pensez aux autres, passez par les forums !

  8. #8
    Membre émérite
    Re: Rachat d'Innobase par Oracle : quelles conséquences ?
    Citation Envoyé par fadace
    Citation Envoyé par Fred_D
    Citation Envoyé par Maximilian
    Ou peut-être simple volonté de la part du géant des SGBD de récupérer les cerveaux et la technologie d'Innobase...
    Honnétement, je vois pas de quels cerveaux Oracle a besoin
    CASSSEEE !!
    C'est pas entièrement faux mais je ne fais que retranscrire ce qui se dit dans certaines discussions (au passage notez aussi la nuance du "peut-être").

    Enfin merci à toi fadace pour ce commentaire particulièrement pertinent et constructif
    Pensez au bouton

  9. #9
    Membre actif
    [Larry and the free code]
    Salut à tous,

    Je connais ORACLE depuis la version 4.
    On peut dire que c'était le top jusqu'en version 7, à partir de là oracle a introduit les updates dans les vues (mais c'est un autre débat)
    A présent quand on installe la version 10g on hérite de 174 produits.
    soit un minimum de 300 manuels à potasser.
    On peut donc augurer que les bureaucrates dilbertiens qui gèrent le futur d'oracle vont nous envelopper InnoDB de manière que ça devienne ingérable.
    Il faut positiver et créer un blog ou un thread MySQL/ORACLE/Zend qui élimine le 80% de produits et concepts superflus, et reparte du conceptuel: Il veut quoi le client? et indique les méthodes pour rendre InnoDB utilisable quand il aura muté.
    A+

  10. #10
    Membre habitué
    Pour info :

    http://dev.stage.mysql.com/tech-reso...5.0_psea1.html

    Cet article présente les différents moteurs de données pour MySQL.

    La phrase clé est :
    BDB - an alternative transaction engine to InnoDB that supports COMMIT, ROLLBACK, and other transactional features.
    ça veut rien dire de particulier, mais en même temps.... ça en dit long....

    InnoDB peut disparaître, il y aura toujours BDB....

  11. #11
    Membre régulier
    Citation Envoyé par ren0
    Pour info :

    http://dev.stage.mysql.com/tech-reso...5.0_psea1.html

    Cet article présente les différents moteurs de données pour MySQL.

    La phrase clé est :
    BDB - an alternative transaction engine to InnoDB that supports COMMIT, ROLLBACK, and other transactional features.
    ça veut rien dire de particulier, mais en même temps.... ça en dit long....

    InnoDB peut disparaître, il y aura toujours BDB....
    BDB n'est pas ACID. L'administration au quotidien des tables BDB n'est pas aussi souplke que InnoDB ou MyISAM.

    Mais bon, la solution serait ou d'etendre MyIsam, ou de forker un moteur, le plus adequat possible, celui que AB maitrise.

    ps, Oracle n'a pas deposé des brevets logiciels a tour de bras ?

  12. #12
    Membre émérite
    Oracle vient de racheter SleepyCat, éditeur de BDB.

    D'autres projets libres comme Open LDAP ou Open Office utilisent aussi Berkeley DB.
    Pour l'instant Oracle a affirmé son intention de continuer le développement de BDB dans ses versions commerciale et open source Wait & see...
    Pensez au bouton

  13. #13
    Membre émérite
    On vient d'aprendre qu'Oracle aurait aussi tenté de racheter MySQL, sans succès
    Pensez au bouton

  14. #14
    Rédacteur

    Si je ne m'abuse, BerkeleyDB et InnoDB sont les 2 seuls backends de MySQL qui lui permettent de jouer dans la cour des SGBDR supportant les transactions.
    Également si je ne me trompe pas, il sera toujours possible d'utiliser ce qui existe. Le point d'interrogation ne concerne que les prochaines versions de ces deux logiciels : Oracle n'a certainement pas racheté des ceux technologies par hasard et ce n'est certainement pas pour leur apporter son support.

    Les conséquences évoquées dans le sondage sont maintenant évidentes.

  15. #15
    Membre émérite
    Il semblerait qu'un nouveau moteur transactionnel (appelé "Falcon") serait en développement chez MySQL AB :
    http://www.theopenforce.com/2006/04/...me_falcon.html

    Egalement en préparation, une version compatible ACID du moteur MyISAM
    http://mike.kruckenberg.com/archives..._the_do_1.html
    Pensez au bouton

  16. #16
    Membre émérite
    PLus d'infos sur le moteur Falcon qui devrait sortir en beta au 3è trimestre 2006 :

    http://mike.kruckenberg.com/archives...arkey_int.html
    http://sheeri.com/archives/67
    Pensez au bouton

  17. #17
    Membre émérite
    tres bon article a lire et qui resume ce qui a ete dit a la conference utilisateurs du 24 au 27 avril
    http://www.vnunet.fr/actualite/reseau/technologie/20060503005

    et dans l'article on apprends aussi la creation d'un Mysql_forge
    http://forge.mysql.com/
    "Ce besoin de remords qui précède le Mal, que dis-je ! qui le crée..." E. CIORAN

  18. #18
    Membre émérite
    Ce message est vieux, mais il résume bien la listes des "rachats"...

    Acquisitions : Oracle chasse sur les terres open-source



    Apparement, Oracle a vraiment besoin de cerveaux !

    Trève de plaisanteries, Oracle est réputé pour vouloir imposer ses propres standards (PL/SQL) , réputé pour ne pas aimé les standards SQL. (Les syntaxe de jointures INNER JOIN et OUTER JOIN ne sont autorisés que depuis la version 9 ! ) Je suis plus enclin à penser qu'il rachète pour couler la concurrence... (Exemple : PeopleSoft)
    Alexandre Tranchant
    Chef de projet AMO pour le Cerema.
    Retrouvez mes articles sur PHP et Symfony

  19. #19
    Membre actif
    Je suis plus enclin à penser qu'il rachète pour couler la concurrence... (Exemple : PeopleSoft)
    J'ai aussi pensé cela, alors qu'Oracle tente aussi d'acheter Mysql ! décidemment ça tourne pas rond chez eux.

  20. #20
    Membre émérite
    Si je trouve cela judicieux justement de la part d'Oracle ! Si un concurrent gène et qu'on a beaucoup d'argent, on le rachète. Ensuite deux options : on s'en sert ou on le coule, on sort un produit similaire ou on place son produit.

    Exemple démonstrtif : BMW a racheté la mini. Puis BMW a augmenté le pix de la Mini. La Mini ne se vendait plus, la société a coulé. BMW a alors sorti son modèle de Mini très beau, plus grand, plus cher mais qui n'a rien à voir avec le modèle de départ (pas cher et petit).
    Alexandre Tranchant
    Chef de projet AMO pour le Cerema.
    Retrouvez mes articles sur PHP et Symfony

###raw>template_hook.ano_emploi###