Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #221
    Rédacteur
    Avatar de SQLpro
    Homme Profil pro
    YYYY
    Inscrit en
    mai 2002
    Messages
    19 231
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Var (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : YYYY
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : mai 2002
    Messages : 19 231
    Points : 45 461
    Points
    45 461
    Par défaut
    Ce que voudrait TRUMP c'est que les USA puissent puiser sans vergogne et sans contrôle dans toutes les données du cloud partout sur la planète sous le prétexte qu'une partie même infime du logiciel ait été fabriqué aux états unis d'Amérique. Cela afin de continuer d'assurer son avance économique en pillant toutes les données possible, comme la NSA le fait déjà dans les télécommunication et comme le font les services de l'espionnage américain.... Big Brother es tu là ???

    Ce que Microsoft ne veut pas c'est que l'on puisse faire cela sans contrôle et sans un accord juridique de réciprocité équilibrant les forces en présence et cela a juste titre.
    Il est normal qu'une enquête sur un crime puisse passer les frontières. On a même créé Interpol pour ce faire. Mais il serait anormal qu'un juge américain puisse enquêter en France ou que les cops US débarque à Paris pour vous plaquer au sol et vous embarquer à Guantanamo par ce que vous avez écrit dans un document Word du cloud que vous n'aimiez pas du tout le personnage de Trump !

    Il faut d'ailleurs se féliciter de la position courageuse de Microsoft, qui finalement défend plus ses clients que son autorité de tutelle. Mais Microsoft a t-il le choix ? Dans le cas contraire, il perdrait nombre de client et la création d'un cloud franco français ou européano européen serait de mise afin de se protéger de "l'invasivité" américaine.

    A +
    Frédéric Brouard - SQLpro - ARCHITECTE DE DONNÉES - expert SGBDR et langage SQL
    Le site sur les SGBD relationnels et le langage SQL: http://sqlpro.developpez.com/
    Blog SQL, SQL Server, SGBDR : http://blog.developpez.com/sqlpro
    Expert Microsoft SQL Server - M.V.P. (Most valuable Professional) MS Corp.
    Entreprise SQL SPOT : modélisation, conseils, audit, optimisation, formation...
    * * * * * Enseignant CNAM PACA - ISEN Toulon - CESI Aix en Provence * * * * *

  2. #222
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mars 2017
    Messages
    1 054
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Madagascar

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mars 2017
    Messages : 1 054
    Points : 28 774
    Points
    28 774
    Par défaut La Cour Suprême des USA vient de rendre son verdict dans l’affaire qui opposait Microsoft
    La Cour Suprême des USA vient de rendre son verdict dans l’affaire qui opposait Microsoft
    Au gouvernement américain depuis 2014

    La Cour suprême des États-Unis s’est prononcée ce mardi dans l’affaire qui opposait depuis 2014 le gouvernement américain à l’entreprise technologique américaine Microsoft. Même si les intéressés avaient déjà trouvé un compromis par le biais de la Cloud Act, elle avait la lourde tâche d’enterrer ou de déterrer cette affaire en décidant si, oui ou non, Microsoft pouvait être contraint à mettre à la disposition des autorités américaines compétentes des messages électroniques stockés à l’étranger sur l’un des serveurs de la compagnie.

    À titre de rappel, le département américain de la Justice a porté plainte contre la firme de Redmond en 2014 parce que cette dernière a refusé de fournir aux autorités judiciaires du pays le contenu des messages électroniques d’un présumé trafiquant de drogue qui étaient stockés sur des serveurs du groupe installés en Irlande. Le gouvernement fédéral estimait que le géant technologique devait se conformer au mandat, en vertu du Stored Communications Act, un point de vue que Microsoft ne partageait pas.

    Nom : 0.jpg
Affichages : 3707
Taille : 33,3 Ko

    Cette affaire soulevait au moins deux questions importantes :
    • si vous enfreignez la loi américaine aux USA, serait-ce une excuse valable ou tout à fait déplacée de se servir du fait que les données numériques dont la justice américaine a besoin pour vous écrouer sont stockées à l’étranger pour invalider une procédure judiciaire ?

    • la prise de position radicale pour l’une ou l’autre de ces propositions ne pourrait-elle pas conduire à des abus, que ce soit du côté du demandeur (un État dictatorial par exemple qui souhaite museler une partie de l’opinion) ou de celui des sociétés ciblées (lorsque celles-ci feraient par exemple la promotion de l’impunité auprès de leur clientèle) ?

    La Cour Suprême a tranché en renvoyant les deux parties se référer au « Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act » (Cloud Act), la loi américaine clarifiant l’utilisation légale des données à l’étranger qui a été promulgué le 23 mars par le président Trump, une décision prévisible au vu des évolutions récentes de cette affaire. « Cette affaire, en conséquence, est devenue sans objet », a conclu la Cour suprême dans son verdict rendu ce mardi. Ce cas aurait pu faire office de précédent.

    La CLOUD Act adoptée récemment par le Congrès américain modifie la Stored Communications Act en ajoutant la disposition suivante : « un [prestataire de services] doit se conformer aux obligations de ce chapitre afin de préserver, sauvegarder ou divulguer le contenu d’un message ou d’une communication électronique ainsi que de tout enregistrement ou autre information concernant un client ou souscripteur en la possession de ce fournisseur, la sauvegarde ou le contrôle, indépendamment du fait que ces communications, enregistrements, ou autres informations sont situés à l’intérieur ou en dehors du territoire des États-Unis. »

    Cette loi vise à faciliter l’accès, par les forces de l’ordre, aux données stockées sur des serveurs à l’étranger, tout en accompagnant cette procédure de garde-fous. Elle a, semble-t-il, été bien accueillie par les entreprises technologiques américaines qui la considèrent comme « une solution logique pour gérer l’accès transfrontalier aux données. »

    Bien qu’elle se déroule aux États-Unis, il ne serait probablement pas absurde de penser que les futurs développements de ce cas puissent avoir des conséquences en dehors des frontières américaines, notamment en Europe, comme cela a pu être observé des deux côtés de l’Atlantique avec la directive RGPD.

    Source : Décision de la Cour (PDF)

    Et vous ?

    Que pensez-vous du verdict de la Cour Suprême des USA ?

    Voir aussi

    Accès aux données privées : Microsoft remporte un autre appel, les données stockées en Europe ne seront pas transmises au gouvernement américain
    Accès aux données privées : Microsoft remporte son appel, les données stockées hors des États-Unis ne peuvent faire l'objet d'une saisie américaine
    USA : le département de la justice lance une pétition pour ouvrir à nouveau l'affaire Microsoft et les courriels sauvegardés en Irlande
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #223
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 125
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 68
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 125
    Points : 6 383
    Points
    6 383
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    D'après ce que je comprends :
    La Cour Suprême a tranché en renvoyant les deux parties se référer au « Clarifying Lawful Overseas Use of Data Act » (Cloud Act), la loi américaine clarifiant l’utilisation légale des données à l’étranger qui a été promulgué le 23 mars par le président Trump
    Et bien, on se base sur une loi qui n'existait pas au moment des faits et donc "rétroactive" ???

    Les USA tombent de plus en plus bas en terme de respect de la démocratie.
    1. Quelque chose se produit
    2. Ce n'est pas condamné par la loi
    3. On change la loi
    4. Les innocents deviennent coupables
    5. Poutine n'aurait pas fait mieux.
    Pierre GIRARD

  4. #224
    Modérateur
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 203
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 203
    Points : 8 286
    Points
    8 286
    Billets dans le blog
    51
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
    D'après ce que je comprends :

    Et bien, on se base sur une loi qui n'existait pas au moment des faits et donc "rétroactive" ???

    Les USA tombent de plus en plus bas en terme de respect de la démocratie.

    ...
    Non !
    Citation Envoyé par La source
    Soon thereafter, the Government obtained, pursuant tothe new law, a new §2703 warrant covering the information requested in the §2703 warrant at issue in this case.
    No live dispute remains between the parties over theissue with respect to which certiorari was granted.
    Une nouvelle loi a été mise en place.
    Le gouvernement a utilisé cette nouvelle loi pour obtenir un nouveau mandat.
    Du fait que les informations voulu ont été obtenu. Il n'y a plus de conflit entre le gouvernement et Microsoft. Et donc, plus besoin de juger le cas.

    Ce que dit la court suprême est qu'il ne font pas un process pour rien dans ce cas.
    Si une réponse vous a été utile pensez à
    Si vous avez eu la réponse à votre question, marquez votre discussion
    Pensez aux FAQs et aux tutoriels et cours.

  5. #225
    Membre expert Avatar de marsupial
    Homme Profil pro
    DevOp, Tech leader
    Inscrit en
    mars 2014
    Messages
    1 055
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : DevOp, Tech leader

    Informations forums :
    Inscription : mars 2014
    Messages : 1 055
    Points : 3 803
    Points
    3 803
    Par défaut
    Alors il est souhaitable de voir le même droit accordé à tous dans le monde entier pour équilibrer la balance. Comme les USA stocke la majorité des données, j'espère qu'aucun privilège ne sera prévalu.
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  6. #226
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de Fabien Celaia
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    octobre 2002
    Messages
    4 155
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 49
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2002
    Messages : 4 155
    Points : 18 390
    Points
    18 390
    Billets dans le blog
    24
    Par défaut
    Pour stocker les données européennes/suisses, les MS et autre ORCL étaient prêts à créer des centres de calcul sur territoire européen/suisse.

    Le Cloud Act annihile leurs efforts.
    Sr DBA Oracle / MS-SQL / MySQL / Postgresql / SAP-Sybase / Informix / DB2

    N'oublie pas de consulter mes articles, mon blog, les cours et les FAQ SGBD

    Attention : pas de réponse technique par MP : pensez aux autres, passez par les forums !

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 07/11/2011, 17h57
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 24/09/2005, 09h47
  3. [débutant] avoir accès aux données de la base BCDI 3
    Par Valichou dans le forum Bases de données
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/05/2004, 14h13
  4. accès aux donnée d'un DBGRID
    Par relax_06 dans le forum C++Builder
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/03/2004, 00h06
  5. [TDataModule] Intérêt de séparer les accès aux données?
    Par Cornell dans le forum Bases de données
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/09/2003, 17h42

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo