IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #61
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Chercheur en Sécurité
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en Sécurité

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 32
    Points : 56
    Points
    56
    Par défaut Le langage de depart est primordial
    Le deuxième conseil que donne Woods est de bien choisir le premier langage à apprendre. Car ce choix est capital dans la mesure où il conditionne la base du développeur pour comprendre tous les autres langages.

    De même qu'on ne peut "avoir des pensées" que dans sa langue maternelle, il n'y a selon Woods aucune raison pour que ce ne soit pas le cas avec les langages informatiques.
    Moi je suis débutant enfin presque, mais le problème que j'ai eu au début est d'avoir commencé avec python, je me suis familiarisé avec ce langage qui n'a pas grand chose en commun (qui ne fonction pas de la même façon) avec les autres, ça été un peu dure d'apprendre le "C" juste après, mais c'est n'était que pour un temps, avec la détermination j'ai réussi a surmonté tout ça, ...

  2. #62
    Membre du Club

    Profil pro
    Professeur des universités
    Inscrit en
    mai 2005
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des universités

    Informations forums :
    Inscription : mai 2005
    Messages : 10
    Points : 48
    Points
    48
    Par défaut
    Bonjour,

    Personnellement, je pense que pour débuter (et même après) et devenir tout de suite opérationnel :
    - il faut ce fixer des objectifs d'apprentissage à court terme,
    - sous forme de mini-projets à difficulté croissante,
    - le choix des projets doit être ciblé (en fonction des besoins personnels: Base de données, calcul scientifique, jeux, ...),
    - apprendre, au fur et à mesure, que les notions nécessaires pour le projet en cours

    et je termine par ceci! amusez-vous, la programmation est un gros jeu de lego...

  3. #63
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    349
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 35
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 349
    Points : 330
    Points
    330
    Par défaut
    Un autre conseil : la meilleure manière d'apprendre le développement est de ... développer.
    Tout à fait, mais sans partir sur un projet trop gros et pour lequel le résultat ne sera palpable qu'une fois celui-ci terminé au risque de se lasser voire se décourager.

    Pour entretenir la motivation, je pense qu'il faut que chaque étape du projet amène son lot de résultats visibles. En tout cas c'est indispensable pour moi sur mes projets professionnels comme mes projets personnels. Surtout dans le cas des projets personnels que rien ne nous oblige à faire...
    Le problème est souvent entre la chaise et le clavier

  4. #64
    Nouveau membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2009
    Messages
    17
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2009
    Messages : 17
    Points : 25
    Points
    25
    Par défaut
    Mes conseils sont divers :

    -Prend le temps de bien réfléchir à la conception avant de te lancer dans le codage
    -Ne réinvente pas la roue carré
    -Cherche si tu ne peux pas utiliser quelque chose qui existe deja (dans le framework .NET ou celui de l'entreprise) plutôt que de le recoder sois même.
    -Se tenir informer des nouvelles technologie n'est jamais du temps perdu
    -Toujours se demander "Qu'est ce qui pourrait être améllioré, comment on pourrait le rendre plus générique" quand on code des classes, et si on a pas le temps de les faire pour une raison X ou Y de les noter dans les commentaires. Ça sera toujours du temps de gagné pour les phases de refactoring

  5. #65
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Moi le premier conseil que je donnerai est le suivant :
    toujours réfléchir en inscrivant ses idées au clair en utilisant du papier et un crayon pour ne pas se lancer tête baisser dans le code.

    Après tout on n'est qu'un débutant on n'a pas assez d'expérience pour aller plus vite !!

  6. #66
    Membre régulier

    Inscrit en
    octobre 2006
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2006
    Messages : 30
    Points : 86
    Points
    86
    Par défaut
    Une solution complexe est forcement mauvaise et il existe certainement une solution simple et plus efficace pour faire la meme chose.

  7. #67
    Rédacteur
    Avatar de eclesia
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    2 106
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 2 106
    Points : 3 150
    Points
    3 150
    Par défaut
    1 - Ne pas faire confiance aux blogs, la majorité sont entretenus par des amateurs, il n'y a en general qu'une ou deux personnes sur chaque api qui offre du code de qualité dans leur blogs. Savoir les différencier requiere de ne plus etre un débutant, alors oubliez les blogs et concentrez vous sur les documentations officielles.

    2 - Ne pas déifier les patrons de conception (design pattern). Si vous ne comprenez pas la logique qui est derriere alors utilisez votre cerveau et oubliez le pattern. un pattern mal utilisé est dangereux.

    3 - Google n'est pas votre amis, les classements sont fait en partie avec la "popularité" (somme de différents parametres : nombre de liens, de visites, ...).
    C'est donc bien souvent des liens souvent visités ou surclassés qui sortent en premier et non nécessairement les plus intéressants.
    Pensez a faire vos recherches avec d'autres moteurs. Ou encore les moteurs qui croisent les resultats tel que IxQuick/StartPage
    donnent des resultats bien moins influencé par les tendances du moment.

    4 - vous etes arrivez la pour les jeux videos ? la déillusion vous attend.
    Systèmes d'Informations Géographiques
    - Projets : Unlicense.science - Apache.SIS

    Pour un monde sans BigBrother IxQuick ni censure RSF et Les moutons

  8. #68
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 3
    Points : 7
    Points
    7
    Par défaut
    Travailler par itération, en se fixant des objectifs court-terme vérifiables (testables). Vouloir tout faire d'un coup c'est complexifier d'autant le débuggage et l'écriture de bon tests pour un programme.

    Une revue de code n'est d'ailleurs jamais du temps perdu. Prendre le temps d'attraper un papier et un crayon pour vérifier tous les "use cases" (sous forme de grafcet par exemple) est toujours instructif.

    Enfin si je devais donner un conseil à quelqu'un qui veut se plonger dans le développement, ce serait de pas griller les étapes. Un bon tuto 'hello world" vaut tous les discours du monde .

  9. #69
    Membre chevronné Avatar de Astraya
    Homme Profil pro
    Consommateur de café
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    963
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Consommateur de café
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 963
    Points : 1 875
    Points
    1 875
    Par défaut
    Et vous ? Quel conseil donneriez-vous à un débutant ?
    - Lire beaucoup.

    - Pratiquer beaucoup.

    - Savoir ou chercher, des sources sérieuses, officiel et non pas des forums commentçamarchepas.com. Documentation officiel

    - Avant toute frappe au clavier, utiliser d'abord un papier et un crayon. Crayonner ce que l'on veux via des dessins, des diagrammes (UML)

    - Avant de coder avec du code préexistant, définir une stratégie, un façon d'utiliser la librairie existante, la comprendre, lire ça documentation ( au moins les débuts de la doc avec les célèbres "hello world!" )

    - Ne pas chercher à faire une révolution tout de suite. D'abord, bien connaitre les armes avec lesquels on pourrait faire cette révolution.
    Homer J. Simpson


  10. #70
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 9
    Points : 12
    Points
    12
    Par défaut
    "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme."
    A méditer...

  11. #71
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 621
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 621
    Points : 3 644
    Points
    3 644
    Par défaut De bons conseils
    • Ne pas se jeter tout de suite sur la machine. Le travail sur papier est très important, surtout quand il faut faire des interfaces graphiques. Ça permet d'avoir les idées claires au moment du codage et de faire moins d'erreurs. Personnellement, j'ai connu quelqu'un qui disait que "90% du travail se faisait au crayon". La programmation ne se résume pas à du pissage de lignes de code sur la machine, et c'est ce qu'on a tous eu tendance à faire au début.
    • À propos de l'environnement de travail : le meilleur environnement est celui que l'on connait. Il est nécessaire que l'on s'y sente bien et surtout qu'on y ait nos repères. Pour ma part, je n'ai jamais aimé Emacs à cause de ses raccourcis non conventionnels que je n'ai jamais réussi à retenir alors que ces mêmes raccourcis sont des réflexes pour d'autres.
      L'IDE choisi aura les fonctionalités dont le développeur aura vraiment besoin. Ce même développeur aura bien sûr testé plusieurs IDE et se sera approprié celui qu'il aura choisi. Tôt ou tard, il en changera car il aura découvert quelque chose dont il ne pourra plus se passer. C'est comme ça que je suis passé de NEdit à gedit, et que je recherche un nouvel IDE fixe (parmi Netbeans, Eclipse et QtCreator) après avoir découvert le côté all-include de ceux-ci qui m'ont fait mettre gedit au placard.
    • Il en est de même pour le langage. Tout dépend si l'on veut faire du haut ou du bas niveau et de la liberté que l'on veut bien que le langage nous accorde. Je pense là au typage. Certains préfèreront le côté carré du C++ et du Java alors que d'autres n'aimeront que le freestyle du JavaScript où tout est "var". Il en est de même pour la gestion de la mémoire (malloc/free du C vs. garbage collector de Java/C#). Dans tous les cas, le premier langage devra avant tout consolider une bonne fois pour toutes les bases de l'algorithmique.
      Personnellement je pencherai pour le C car il peut bien consolider les bases de l'algorithmique tout en montrant les mécanismes derrière ce que l'on programme sans pour être obligé d'aller jusqu'à la gestion des processeurs comme pour l'assembleur. L'Objet, la programmation fonctionnelle et autres métaprogrammation ne viennent qu'après, lorsque les bases sont là.
    • La pratique est également très importante car sans elle le langage appris se désapprend tout seul. C'est en forgeant qu'on finit sur SourceForge (devenir forgeron marche aussi).
    • Plus que Google, l'anglais est ton ami. Donc en attendant d'être anglophone, Word Reference (et pas les traducteurs de Google et Yahoo! (surtout celui là ! )) is your friend.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  12. #72
    Membre régulier Avatar de blaiso
    Profil pro
    Banquier
    Inscrit en
    décembre 2005
    Messages
    97
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Banquier

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2005
    Messages : 97
    Points : 104
    Points
    104
    Par défaut
    Bonjour,

    Si vous êtes autodidacte:
    1. VBA
    2. VB6
    3. C
    4. C++


    Si vous êtes passé par une école d'informatique ou assimilée, tout dépendra du programme de formation.

    Mais quelque chose de commun dans les deux cas:
    • Papier et stylo avant le clavier
    • Pratiquer énormément
    • Visiter les forums, comme developpez.net
    • Ne jamais baisser les bras face à un code qui ne marche pas...
    Patience et longueur de temps font plus que force, ni que rage.
    Mon site: http://www.emiage.infopluseco.net
    Mon blog: http://azojeca07.wordpress.com

  13. #73
    Membre éclairé Avatar de Camille_B
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    212
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster
    Secteur : Associations - ONG

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 212
    Points : 654
    Points
    654
    Par défaut
    Si vous êtes autodidacte:

    1. VBA
    2. VB6
    3. C
    4. C++
    Bon, ce genre de réponse ça veut dire à peu près : "c'est comme ça que j'ai fais, c'est comme ça qu'il faut faire".

    Ça n'a pas de sens. (et puis franchement, Visual Basic...)

    Bref, je pourrais répondre exactement de la même manière.

    SI vous êtes autodidacte :

    1) sh
    2) emacs lisp
    3) C
    4) perl
    5) php
    6) javascript.

    Ça n'a aucun sens.

    Il faut commencer avec le langage qui nous met à l'aise. Et l'idéal c'est de jeter un œil sur plusieurs langages à la fois afin de ne pas s'enfermer trop vite dans des modes de raisonnement trop rigides.

  14. #74
    Expert éminent
    Avatar de Michel Rotta
    Homme Profil pro
    DPO
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    4 954
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : DPO
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 4 954
    Points : 8 489
    Points
    8 489
    Par défaut
    Citation Envoyé par blaiso Voir le message
    Bonjour,

    Si vous êtes autodidacte:
    1. VBA
    2. VB6
    3. C
    4. C++
    Un peu restrictif, pour un autodidacte !

    Imagine un mec qui veut faire des sites internet sur des serveurs libres...

    Et moi, qui suis autodidacte, j'ai commencé par de l'assembleur sur bull.. Tu me place dans quel case ?
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours (Lao Tseu).

    • Pensez à valoriser les réponses pertinantes, cliquez sur le bouton vert +1 pour indiquer votre accord avec la solution proposée.
    • Pensez à utiliser la balise [code] pour afficher du code, elle est cachée sous le bouton [#] dans l'éditeur.
    • Une discussion est terminée ? Alors le bouton est votre ami !

  15. #75
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    prendre des livres reconnu pour leurs cote pedagogique et comprehesible afin d'eviter le degout et aussi la sensation d'etre un nul

    debuter par les base communes a tous les languages (les boucles, les conditions les fonction et parametres, utilisation d'un tableau...etc) le language n'a pas d'importance


    ensuite se tourner ver un langage bas niveau strict dans la syntaxe pour eviter les mauvaises habitude et aussi le rejet d'un language stricte personnelement je programme en javascript et dernierement j'ai lu un bouquin en c j'ai vite retrouver mes reperes mais du fait du cote freestyle du javascript par rapport au cote strict du c ou il faut tous declare et de maniere precise je ne me suis pas senti motive a faire du c

    pratiquer a fond et si on a pas d'idee parcourir les forums en essayant de resoudre les problemes des autres.

    trouver un interet a programmer

    toujour faire quelque chose de differrent

  16. #76
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Analyste, Analyste programmeur COBOL / JAVA
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste, Analyste programmeur COBOL / JAVA
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 19
    Points : 18
    Points
    18
    Par défaut
    L'analogie est pas mal...

    Mais je ne suis pas d'accord sur le fait qu'on pense uniquement dans sa langue maternelle. Quand on vit à l'étranger, on se met extrêmement rapidement à rêver dans la langue du pays.
    Il en est effectivement de même pour les langages de programmation.

    Le tout premier langage que j'ai appris à la fac est le turbo pascal, et je ne m'en souviens plus du tout (à part le := que je n'ai pas retrouvé ailleurs qu'en delphi, forcément). Ensuite à l'IUT ça a été l'algorithmie sans langage, puis le c puis c++. Ensuite des tas d'autres.

    Ce que je peux dire, c'est que le turbo pascal était mon langage préféré pendant un moment, puis le c++ Je suis développeuse cobol/java, et je suis encore un peu nostalgique du c++.

    Donc je crois surtout que le premier langage appris donne des préférences au niveau des langages. Mais je n'ai jamais eu l'impression de raisonner dans tel langage plutôt qu'un autre.

  17. #77
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 40
    Points : 103
    Points
    103
    Par défaut
    Ces conseils sont bons, sauf pour les Math, je dirais que ça depend des programmes que l'on crée.
    En général si quelqu'un a de bonnes capacités en Mathématiques, il sera se débrouiller en programmation, c'est sur.
    Au lycée, j'avais un ami qui voulait être developpeur dans une société de jeux video, alors qu'il n'avais pas la moindre affection pour les maths, et pas la moyenne aussi. Imaginons que je veux crée un jeu en 3D, ou même un casse brique en 2D par exemple, là si j'ai pas de connaissances en Math comment je fais ! Et c'est là qu'on est en dessous de la plaque.
    Moi je dirais plutôt de pas être un génie en Math niveau master, doctorat loin de là, mais au moins avoir un bon petit niveau quand même, un niveau de terminal par exemple ! Mais bon surtout dans le cas où on veut faire de la 3D, mais après c'est vrai que dans les developpements quotidiens il a raison.
    Le conseil, que je donnerais c'est de bosser les maths quand même et d'apprendre à aimer cette matière, parcequ'un jour ça fini par servir
    -Ubuntu Natty Narwhal 64bits
    -Windows 7 Ultimate 64bits

  18. #78
    Expert éminent
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro
    Responsable d'équipe développement
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    2 250
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable d'équipe développement
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 2 250
    Points : 6 514
    Points
    6 514
    Par défaut
    Citation Envoyé par H.Pascal Voir le message
    Le conseil, que je donnerais c'est de bosser les maths quand même et d'apprendre à aimer cette matière, parce qu'un jour ça fini par servir
    Après quelques années, j'attends toujours ce jour

    Pour ce qui est du choix du langage, il y a deux écoles :
    - J'apprends plein de langage et je fais mon choix
    - J'apprends un langage de manière poussée, j'apprends une démarche intellectuelle, et ainsi je suis en mesure d'apprendre à m'adapter.

    Je suis plutôt de la seconde. Pour moi si vous voulez apprendre à développer en objet, apprenez sur un langage strict et pédagogique, genre java, et après allez vous amuser sur des langages plus ouverts et moins énervants (typage d'objet et de valeur).

  19. #79
    Membre confirmé
    Avatar de william44290
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    400
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 400
    Points : 573
    Points
    573
    Par défaut
    Etre bon en math c'est avoir fait la preuve d'un bonne capacité d'abstraction. En cela les maths sont significatives. La capacité d'abstraction c'est une qualité essentielle pour le développement.

  20. #80
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 621
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 621
    Points : 3 644
    Points
    3 644
    Par défaut
    Citation Envoyé par H.Pascal Voir le message
    Ces conseils sont bons, sauf pour les Math, je dirais que ça depend des programmes que l'on crée.
    En général si quelqu'un a de bonnes capacités en Mathématiques, il sera se débrouiller en programmation, c'est sur.
    Au lycée, j'avais un ami qui voulait être developpeur dans une société de jeux video, alors qu'il n'avais pas la moindre affection pour les maths, et pas la moyenne aussi. Imaginons que je veux crée un jeu en 3D, ou même un casse brique en 2D par exemple, là si j'ai pas de connaissances en Math comment je fais ! Et c'est là qu'on est en dessous de la plaque.
    Moi je dirais plutôt de pas être un génie en Math niveau master, doctorat loin de là, mais au moins avoir un bon petit niveau quand même, un niveau de terminal par exemple ! Mais bon surtout dans le cas où on veut faire de la 3D, mais après c'est vrai que dans les developpements quotidiens il a raison.
    Le conseil, que je donnerais c'est de bosser les maths quand même et d'apprendre à aimer cette matière, parcequ'un jour ça fini par servir
    +1. La haine des maths peut être un frein en programmation.

    Cette haine est un défaut engendré par des formations trop axées informatique type IUT, qui ont bien sûr beaucoup d'autres qualités. J'ai déjà vu certaines personnes dans ce cas qui se sont surchargées d'autres choses pour ne pas avoir à faire de maths avec de la programmation.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2012, 15h56
  2. Réponses: 62
    Dernier message: 02/10/2012, 23h35
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 20/05/2012, 21h26
  4. Réponses: 53
    Dernier message: 05/09/2011, 05h06

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo