IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 407
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 407
    Points : 148 798
    Points
    148 798
    Par défaut La France ne représente que 2% de la production mondiale de logiciels, d'après PriceWaterhouse et l'AFDEL
    La France ne représente que 2% de la production mondiale de logiciels
    4 fois moins qu'Oracle ou IBM et 9 fois moins que Microsoft


    Le chiffre est sans appel : la part de l'industrie française du logiciel dans le monde est faible. Très faible.

    C'est ce que révèle l'étude 2010 issue de la collaboration entre PriceWaterhouseCoopers et l'AFDEL (Association Française des Editeurs de Logiciels).

    Le rapport a pour but premier de dresser un tableau du secteur français et de fournir le classement des 100 éditeurs nationaux les plus importants. Mais c'est bien ce chiffre international qui claque : la France ne représente que 2 % du marché mondial.



    Place de l'industrie française du logiciel dans le monde


    Comparé aux 8 % d'Oracle ou d'IBM et au 18 % de Microsoft, le constat est dur.

    Si l'on regarde le coté positif des choses, on notera que l'industrie du logiciel en France résiste bien. « Le chiffre d’affaires global du Top 100 n’a baissé que de 1,4% par rapport à 2008 alors que la demande de logiciels a baissé de 4,5% », note l'étude.

    Autre raison d'espérer, le logiciel est en pleine mutation. Il y a donc des opportunités à saisir. Et surtout des changements majeurs à réaliser. « L’apparition de nouvelles pratiques telles que le Cloud Computing constitue bien un nouveau vecteur de développement mais aussi une remise en cause des modèles économiques et des modes de fonctionnement du secteur de l’édition de logiciels ».

    Une vision à l'opposée de celles de nombreux développeurs francophones qui voient le Cloud comme une invention Marketing plus ou moins futile.

    L'autre grand défi à relever est celui de la consolidation du secteur.

    Pour résumer, l'étude constate que les 10 premiers éditeurs français réalisent 60 % du chiffre d'affaires total national. Mais, dans le même temps, 60 % des éditeurs ont des revenus inférieurs à 15 millions d'euros par an.

    Pour PriceWaterhouseCoopers, des fusions sont donc inévitables pour rendre l'édition française plus forte.

    Sans surprise, le classement des 100 plus gros acteurs de ce secteur est dominé - comme chaque année - par Dassault Systèmes, qui réalise un CA de 1,25 milliards d'euros.

    Soit quasiment un milliard de plus que le deuxième, Murex (265 millions d'euros de CA).





    Bref, la France n'est pas à la pointe de cette industrie, mais tout n'est pas noir. Au contraire.

    Elle possède quelques acteurs internationaux de valeur. Et pour les auteurs de l'étude, elle à toutes les capacités pour prendre le virage du Cloud et s'adapter à une nouvelle donne... surtout grâce au talent reconnu de ses développeurs.

    « Cette capacité de rebond et d’innovation de l’industrie du logiciel vient également du travail, moins visible, des centaines de développeurs de logiciels présents chez France Telecom, Thales, Dassault, Amadeus ».

    Sans oublier le travail de tous les autres.


    Source : Le classement et l'étude EuroSoftware 100 (pdf)


    Lire aussi :


    La France prend elle trop de retard dans le monde IT ? Une étude internationale d'IBM et The Economist laisse à penser que oui

    Quels sont les freins à l'adoption du Cloud par les développeurs francophones ? Pourquoi semblent-ils les plus réticents à ces technologies ?

    La France serait à la traîne dans l'utilisation des logiciels de Business Intelligence : avez-vous une explication à cette réticence ?

    Et vous ?

    Ce chiffre de 2% vous parait-il juste ou au contraire, injustement catastrophiste ?

    S'il est juste, quelles en sont – d'après vous – les causes ?
    Quelles solutions voyez-vous pour faire progresser la part de l'industrie française du logiciel ?

  2. #2
    Membre expérimenté
    Avatar de FloMo
    Homme Profil pro
    Freelance iOS
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Deux Sèvres (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance iOS
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 726
    Points : 1 433
    Points
    1 433
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Et vous ?

    Ce chiffre de 2% vous parait-il juste ou au contraire, injustement catastrophiste ?
    Réaliste serait le terme exact.

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    S'il est juste, quelles en sont – d'après vous – les causes ?
    J'ai une société de conception de logiciels et le constat est affligeant.

    Quand j'ai des stagiaires, qui doivent être formés sur la partie professionnelle en stage, je dois tout reprendre depuis le début.
    Ils ont tous un niveau médiocre quand ils arrivent, des chevilles énormes et plein d'excuses pour justifier leurs incompétences.
    Le niveau de formation est très bas. Les développeurs français, mais les français en général, mettent la barre très bas.
    Il en est de même pour les salariés : "je veux", "j'ai droit à", "35h c'est déjà trop".
    On ressent une certaine auto-complaisance dans la médiocrité. Ce n'est pas étonnant que l'on fasse travailler les entreprises étrangères vu le niveau de la France. On devient un pays sous-développé, qui se laisse mourir.
    C'est dommage car le potentiel est énorme.
    "Il est plus facile de décomposer un problème en ses éléments, forcément plus simples, que de le traiter en sa totalité." (R. Descartes)

    Freelance iOS

  3. #3
    Modérateur
    Avatar de Flaburgan
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    1 229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 1 229
    Points : 3 542
    Points
    3 542
    Par défaut
    Le niveau de formation n'est pas plus bas en France qu'ailleurs. J'ai fait un DUT Info, et quand je parle aux anciens qui étaient avec moi en cours et ont continué leurs études à l'étranger, notamment dans les facs informatiques d'Edimbourg, Londre ou encore en irlande, je peux vous dire qu'ils se baladent plutôt en se demandant encore quand est ce qu'ils vont apprendre quelque chose...
    "Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé. Autant s’y faire." Laurent Chemla

    Je soutiens Diaspora*, le réseau social libre.

    Veillez à porter une attention toute particulière à l'orthographe...

    Blog collaboratif avec des amis : http://geexxx.fr

    Mon avatar a été fait par chiqitos, merci à lui !

  4. #4
    Membre expérimenté
    Avatar de FloMo
    Homme Profil pro
    Freelance iOS
    Inscrit en
    juillet 2004
    Messages
    726
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Deux Sèvres (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance iOS
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2004
    Messages : 726
    Points : 1 433
    Points
    1 433
    Par défaut
    Citation Envoyé par benbarate Voir le message
    Pour moi c'est un peu HS?
    Non : ça explique pourquoi on ne fait pas travailler les développeurs français à l'international.
    Vu qu'il est très dur de trouver des gens motivés, les entreprises n'investissent pas (ça coûte un paquet) et ne se développent pas.
    Chaque choix est trop réfléchi car on est entouré de gens qui râlent plus qu'ils ne travaillent. Du coup, ça freine tout le monde.
    "Il est plus facile de décomposer un problème en ses éléments, forcément plus simples, que de le traiter en sa totalité." (R. Descartes)

    Freelance iOS

  5. #5
    Expert éminent
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 523
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 523
    Points : 6 433
    Points
    6 433
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Citation Envoyé par FloMo Voir le message
    Réaliste serait le terme exact.



    J'ai une société de conception de logiciels et le constat est affligeant.

    Quand j'ai des stagiaires, qui doivent être formés sur la partie professionnelle en stage, je dois tout reprendre depuis le début.
    Ils ont tous un niveau médiocre quand ils arrivent, des chevilles énormes et plein d'excuses pour justifier leurs incompétences.
    Le niveau de formation est très bas. Les développeurs français, mais les français en général, mettent la barre très bas.
    Il en est de même pour les salariés : "je veux", "j'ai droit à", "35h c'est déjà trop".
    On ressent une certaine auto-complaisance dans la médiocrité. Ce n'est pas étonnant que l'on fasse travailler les entreprises étrangères vu le niveau de la France. On devient un pays sous-développé, qui se laisse mourir.
    C'est dommage car le potentiel est énorme.



    Un gros coup de pied dans le c*l des français plutôt que d'attendre que ça se passe la bouche ouverte !
    Je ne peux qu'être d'accord avec toi. Je le constate tous les jours sur le Chat DVP.
    Le constat est que la plupart des développeurs que l'on cotoie attendent les choses, ne sont pas prêts à faire l'effort. Tout ce système mis en place depuis 30ans n'a que pour effet de rendre les personnes attentistes et d'une certaine manière flémarde. Les formateurs sont en retard de plusieurs génération en informatique et l'on se retrouve avec des stagiaires, des nouvelles personnes sur le marché du travail totalement à la ramasse en terme de technique de travail, de méthodes et de curiosité intellectuelle.. C'est navrant, lassant et limite je dirais que c'est effrayant..
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  6. #6
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    81
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 81
    Points : 344
    Points
    344
    Par défaut
    Franchement quand je vois ce qu'on nous enseigne à la fac, c'est pas étonnant qu'ensuite le pays soit à la traîne. Je nommerai pas l'université en question (université de province, dans la moyenne), mais le manque de compétence de certains profs est tout simplement abyssal, et, dans la mesure où le niveau exigé est très faible, n'importe quel étudiant médiocre peut aller jusqu'au master pro (oui parce que la sélection c'est le mal). Après faut pas s'attendre à ce que la France soit à la pointe de la technologie

  7. #7
    Expert confirmé
    Avatar de grafikm_fr
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    2 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 2 470
    Points : 4 760
    Points
    4 760
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Pour PriceWaterhouseCoopers, des fusions sont donc inévitables pour rendre l'édition française plus forte.
    Hahaha. Ils ont juste oublié de rajouter que si fusion il y a, ce sera probablement pas entre firmes française, et que ça fera baisser le chiffre encore plus.

    Exemple: Business Objets (~1 milliard de CA) racheté par SAP, et du coup, est sorti du périmètre de l'industrie française du logiciel.

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    « Cette capacité de rebond et d’innovation de l’industrie du logiciel vient également du travail, moins visible, des centaines de développeurs de logiciels présents chez France Telecom, Thales, Dassault, Amadeus ».
    Aussi, parce que quand on voit la proportion de logiciels développés purement en interne chez par exemple France Télécom, ça fausse un peu la donne. Quasiment tout est fait maison.

    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
    Ce chiffre de 2% vous parait-il juste ou au contraire, injustement catastrophiste ?
    Ben il est dans la veine moyenne vu que le marché est de toute façon dominé par les éditeurs américains (qui font leur développement en Inde )

    Si on faisait le même panorama en Espagne ou au UK, le tableau ne serait pas tellement différent.
    "L'éducation, c'est le début de la richesse, et la richesse n'est pas destinée à tout le monde" (Adolphe Thiers)

  8. #8
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 527
    Points : 1 450
    Points
    1 450
    Par défaut
    D'accord avec grafikm_fr. Est-ce que ce serait pas un peu typiquement français de se dire qu'on est archi mauvais? Avant de dire que le niveau est bas, il faudrait se pencher sur ce qui se fait ailleurs. Pour ma part on m'a toujours enseigné les technologies à jour...

  9. #9
    Membre habitué
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    68
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 68
    Points : 166
    Points
    166
    Par défaut
    Citation Envoyé par ithel Voir le message
    Franchement quand je vois ce qu'on nous enseigne à la fac, ...
    Je suis passé par la fac, jusqu'en master, et on était pas à la traine. (après, je ne sais pas pour les autres fac)
    Il est vrai que si tu n'as pas envie d'aller jusqu'au master, autant aller à l'IUT, mais on acquiert de bonnes capacités en allant en master, la pratique n'est pas énorme, mais en ayant bien bossé, après il est facile d'apprendre de nouveaux langages, concepts et autres ...

    Pour le fait qu'on ne produit que peu de logiciels, la plupart (tous en fait...) des développeurs que je cotoie développent des logiciels pour tel ou tel entreprise dans l'entreprise ou en SSII , mais ces logiciels ne sortiront jamais de l'entreprise.

  10. #10
    Modérateur
    Avatar de Rayek
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    5 235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 5 235
    Points : 8 454
    Points
    8 454
    Par défaut
    Je dirais qu'une des causes, c'est le fait que les entreprises françaises, dans la grande majorité, paient très mal les informaticiens donc une bonne partie des "bons" se barrent à l'étranger.
    Modérateur Delphi

    Le guide du bon forumeur :
    __________
    Rayek World : Youtube Facebook

  11. #11
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 477
    Points : 1 490
    Points
    1 490
    Par défaut
    Citation Envoyé par FloMo Voir le message
    Le niveau de formation est très bas. Les développeurs français, mais les français en général, mettent la barre très bas.
    Il en est de même pour les salariés : "je veux", "j'ai droit à", "35h c'est déjà trop".
    On ressent une certaine auto-complaisance dans la médiocrité. Ce n'est pas étonnant que l'on fasse travailler les entreprises étrangères vu le niveau de la France. On devient un pays sous-développé, qui se laisse mourir.
    C'est dommage car le potentiel est énorme.
    La réalité est tout de même plus nuancée. J'ai travaillé pas mal de temps dans trois pays sur deux continents (salarié local à chaque fois), j'ai pas mal collaboré avec des équipes offshore, principalement en Inde mais pas seulement. J'ai aussi travaillé dans une université en Asie.

    Le niveau de formation en France est correct par rapport à ce qui se fait dans pas mal de pays, les salariés français peuvent exporter leurs compétences à l'étranger sans trop rougir. C'est en France que j'entends le plus de mal des français, l'image à l'étranger est loin d'être mauvaise pour ce que j'en ai vu. J'ajouterais que certains systèmes éducatifs ne proposent pas de stage en entreprise.

  12. #12
    Modérateur
    Avatar de Rayek
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    5 235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Haute Savoie (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 5 235
    Points : 8 454
    Points
    8 454
    Par défaut
    Citation Envoyé par Lyche Voir le message
    Je ne peux qu'être d'accord avec toi. Je le constate tous les jours sur le Chat DVP.
    Le constat est que la plupart des développeurs que l'on cotoie attendent les choses, ne sont pas prêts à faire l'effort. Tout ce système mis en place depuis 30ans n'a que pour effet de rendre les personnes attentistes et d'une certaine manière flémarde. Les formateurs sont en retard de plusieurs génération en informatique et l'on se retrouve avec des stagiaires, des nouvelles personnes sur le marché du travail totalement à la ramasse en terme de technique de travail, de méthodes et de curiosité intellectuelle.. C'est navrant, lassant et limite je dirais que c'est effrayant..
    Attention le chat dvp n'est pas représentatif de la France ...
    Il y a pas mal de monde des pays francophones ou qui parlent français.
    Modérateur Delphi

    Le guide du bon forumeur :
    __________
    Rayek World : Youtube Facebook

  13. #13
    Membre régulier
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    104
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 104
    Points : 122
    Points
    122
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rayek Voir le message
    Je dirais qu'une des causes, c'est le fait que les entreprises françaises, dans la grande majorité, paient très mal les informaticiens donc une bonne partie des "bons" se barrent à l'étranger.
    +1

    Et au delà du salaire, c'est aussi une question de reconnaissance. En France (mais pas seulement, c'est valable pour plusieurs pays européens), on voit le développeur comme le niveau le plus bas dans le monde du logiciel. La main d'oeuvre de base quoi - comme . Alors qu'aux US par exemple, quand tu dis que tu es "software engineer", ça en jette, et les salaires vont avec si t'es bon.

  14. #14
    Expert éminent
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 523
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 523
    Points : 6 433
    Points
    6 433
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rayek Voir le message
    Attention le chat dvp n'est pas représentatif de la France ...
    Il y a pas mal de monde des pays francophones ou qui parlent français.
    Je sais très bien, mais depuis le temps j'ai appris à faire la différence entre les deux Certes, les pires ne sont pas Français, mais, on y trouve de sacrés cas quand même
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  15. #15
    Membre confirmé Avatar de Inazo
    Profil pro
    Gérant - société de développement web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    417
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Gérant - société de développement web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 417
    Points : 617
    Points
    617
    Par défaut
    Bonjour à tous,

    Je suis d'accord sur le fait que certain diplômé ne mérite pas du tout mais vraiment pas du tout leur diplôme.

    Certaines écoles "donnent" les diplômes pour avoir de bon chiffre. D'autres font des test d'entré très poussé avec un super taux de diplômé mais qui ont le niveau. Donc a de tout, de là à dire qu'une bonne partie sont fainéant et/ou mauvais je ne penses pas, du moins je l'espère profondément !

    Ensuite ceux qui ont des chevilles énormes se les font vite dégonfler et souvent ça les remonte en motivation pour montrer qu'ils peuvent avoir un niveau top

    Sinon à quand une université DVP ? Faites par des passionnés pour des passionnés

    Cordialement,

  16. #16
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 477
    Points : 1 490
    Points
    1 490
    Par défaut
    Citation Envoyé par Inazo Voir le message
    Je suis d'accord sur le fait que certain diplômé ne mérite pas du tout mais vraiment pas du tout leur diplôme.
    J'ajouterais que certains ne s'adaptent pas de la même façon à la vie étudiante ou professionnelle. Ils peuvent être très bons pendant les études mais moins dans la vie active... ou inversement. Ce n'est d'ailleurs pas spécifique à la France.

  17. #17
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 482
    Points : 17 485
    Points
    17 485
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rayek Voir le message
    Je dirais qu'une des causes, c'est le fait que les entreprises françaises, dans la grande majorité, paient très mal les informaticiens donc une bonne partie des "bons" se barrent à l'étranger.
    c'est tout à fait exact j'allais y venir :

    -Phillippe Kahn le créateur de Turbo Pascal qui a démarré Borland en Californie dans la Silicon Valley

    -Jean Louis Gassée un des responsables d'Apple et qui a crée BeOs ( ok c'était un fiasco ) puis PDG de PalmSource

    -pour ceux qui font de l'infographie le créateur de Bryce3d /MetaCreations parti dans la Silicon Valley..

    et j'en oublie des tas d'autres..

  18. #18
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 482
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 482
    Points : 17 485
    Points
    17 485
    Par défaut
    Citation Envoyé par xelab Voir le message
    D'accord avec grafikm_fr. Est-ce que ce serait pas un peu typiquement français de se dire qu'on est archi mauvais? Avant de dire que le niveau est bas, il faudrait se pencher sur ce qui se fait ailleurs. Pour ma part on m'a toujours enseigné les technologies à jour...
    ok d'accord mais je pense que ce n'est pas seulement une question de se dire être bon ou mauvais...
    à mes yeux les informaticiens Français sont TROP académiques : quand je vois des gens qui débattent des heures sur les normes du C++ ( ou autre comme les débats .NET vs Java ) , cela me dépasse totalement .. alors qu'ils feraient mieux de trouver des idées de logiciels à commercialiser.
    Pour moi l'informatique c'est développer des logiciels et gagner de l'argent, je sais que ça agace des gens de dire cela..

    L'esprit des gens qui font du développement en France est trop universitaire.
    Alors que chez les anglo-saxons c'est une mentalité différente : il faut faire preuve de pragmatisme ,une idée qui rapporte financièrement ou suscite l'intérêt c'est une idée qui marche ( et vice-versa ) .
    Un français aura vraiment du mal à se faire à l'idée qu'un logiciel puisse être vendu et qu'on puisse gagner de l'argent avec c'est contre-culturel.
    Quand je vois un type comme Mark Zuckenberg le fondateur de Facebook cela m'énerve de voir un type parti de rien sans trop de diplômes qui est potentiellement milliardaire..

  19. #19
    Membre expérimenté
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 477
    Points : 1 490
    Points
    1 490
    Par défaut
    Au delà des images d'Épinal au sujet des français, j'ai retrouvé la réponse à une candidature envoyée à une entreprise localisée en Asie. J'avais écrit mon email en anglais mais la réponse est parvenue en français :
    En ce moment ***** n'est pas dans une phase de recrutement intense, mais nous sommes toujours à la recherche de talents, et j'avouerais que l'esprit créateur de l'ingenieur français manque parfois chez les diplômés locaux. Donc je suis ouvert à des talents francais.
    Comme quoi...

    PS : le système universitaire du pays en question est de tradition anglo-saxone

  20. #20
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    549
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 549
    Points : 667
    Points
    667
    Par défaut
    ne me surprend pas... la majorité des gros éditeurs sont américains

    un autre pays encore plus dépendant des usa

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 20/01/2011, 03h30
  2. Réponses: 270
    Dernier message: 07/12/2010, 17h40
  3. [Etat-Transition] Comment représenter que l'état d'un objet dépend de l'état d'un autre objet.
    Par verbose dans le forum Autres Diagrammes
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/08/2009, 09h51
  4. [UML] Que peut-on vraiment faire avec ces logiciels ?
    Par pugnator dans le forum Outils
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/12/2005, 11h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo