IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Rédacteur

    Avatar de zoom61
    Homme Profil pro
    ...
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    9 385
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Haute Vienne (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : ...
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 9 385
    Points : 58 966
    Points
    58 966
    Billets dans le blog
    11
    Par défaut Surveillance généralisée d'Internet en France ?
    Surveillance généralisée d'Internet en France ?
    L'Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019


    Le 3 décembre 2013, le projet de loi relatif à la programmation militaire pour les années 2014 à 2019 a été adopté en première lecture à l'Assemblée nationale. Ce texte généralise la surveillance sur Internet, il permet en effet, en temps réel de récupérer les informations et les documents dans les réseaux, tout ceci sur une simple demande administrative et sans mandat judiciaire.

    Pour preuve voici ce que l'article 13 prévoit de modifier :
    « Art. L. 246-1. – Pour les finalités énumérées à l’article L. 241-2, peut être autorisé le recueil, auprès des opérateurs de communications électroniques et des personnes mentionnées à l’article L. 34-1 du code des postes et des communications électroniques ainsi que des personnes mentionnées aux 1 et 2 du I de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, des informations ou documents traités ou conservés par leurs réseaux ou services de communications électroniques, y compris les données techniques relatives à l’identification des numéros d’abonnement ou de connexion à des services de communications électroniques, au recensement de l’ensemble des numéros d’abonnement ou de connexion d’une personne désignée, à la localisation des équipements terminaux utilisés ainsi qu’aux communications d’un abonné portant sur la liste des numéros appelés et appelant, la durée et la date des communications. »

    Ainsi que l'article L. 241-2 et que l'article 13 prévoit de modifier :
    « Peuvent être autorisées, à titre exceptionnel, dans les conditions prévues par l'article L. 242-1, les interceptions de correspondances émises par la voie des communications électroniques ayant pour objet de rechercher des renseignements intéressant la sécurité nationale, la sauvegarde des éléments essentiels du potentiel scientifique et économique de la France, ou la prévention du terrorisme, de la criminalité et de la délinquance organisées et de la reconstitution ou du maintien de groupements dissous en application de l'article L. 212-1. »

    Tout ceci vient juste après les révélations d'Edward Snowden... et certains termes employés sont vagues et laissent la porte ouverte.

    Source : La Quadrature du Net

    Et vous ?
    Que peut-on en penser juste après les événements de ces derniers mois ?

    N'oubliez pas le Tag afin de faciliter la recherche, et en votant cela permet de mieux la cibler.

    Je ne réponds pas aux messages privés s'ils sont liés à une question technique

  2. #2
    Expert confirmé
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 523
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 523
    Points : 5 870
    Points
    5 870
    Billets dans le blog
    4
    Par défaut
    Une sorte de Patriot Act à la Française?
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  3. #3
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 142
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 142
    Points : 7 812
    Points
    7 812
    Par défaut
    Je trouve ça particulièrement couillu de la part du gouvernement et de l'assemblé nationale de voter un texte pareil en pleine affaire PRISM.
    Alors que les entreprises françaises peuvent potentiellement récupérer des parts de marché sur le secteur du cloud pendant que tous les regards accusateurs sont portés sur les US, la France se tire elle même une balle dans le pied !!

  4. #4
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    Le troll du vendredi ou une volonté de faire rire les ricains, j'hésite!

    Citation Envoyé par zoom61 Voir le message
    Ce texte généralise la surveillance sur Internet, il permet en effet, en temps réel de récupérer les informations et les documents dans les réseaux, tout ceci sur une simple demande administrative et sans mandat judiciaire.
    Les américains prétendaient, au moins officiellement écouter les autres, le gouvernement français veut permettre d'écouter les français, voilà c'est clair

  5. #5
    Membre éprouvé Avatar de Shuty
    Homme Profil pro
    Ingénieur en développement
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    630
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en développement
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 630
    Points : 1 170
    Points
    1 170
    Par défaut
    Une sorte de Patriot Act à la Française?
    Il faut positiver, en se disant que ça crée de l'emploi... Il en faut des développeur et admi sys pour gérer tous ces flux...

    Je trouve ça particulièrement couillu de la part du gouvernement et de l'assemblé nationale de voter un texte pareil en pleine affaire PRISM.
    Alors que les entreprises françaises peuvent potentiellement récupérer des parts de marché sur le secteur du cloud pendant que tous les regards accusateurs sont portés sur les US, la France se tire elle même une balle dans le pied !!
    Et bien, nous partageons le même avis. Rien n'est nouveau... Avant même que ces articles soient rédigé, les services secrets / renseignements existaient déjà...
    Agence web Dim'Solution, créateur de solutions numériques
    Sites internet, ecommerce, logiciels, applications mobiles, référencement (SEO), plugin Prestashop, Magento, WordPress, Joomla!...

    Cours de trading gratuit | Envoyer des sms gratuitement | Envoyer des fax gratuitement | Plateforme de Fax à l'international

  6. #6
    r0d
    r0d est déconnecté
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Développeur de jeux vidéo
    Inscrit en
    août 2004
    Messages
    4 261
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur de jeux vidéo

    Informations forums :
    Inscription : août 2004
    Messages : 4 261
    Points : 6 555
    Points
    6 555
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    Je ne sais pas comment interpréter ces lois. Soit nos gouvernants ne comprennent rien à internet. Soit ils se foutent de notre gueule.

    Il faut bien comprendre qu'il existe des moyens pour s'échanger des données de façon à ce que personne ne puisse les intercepter. Les connections sécurisées, les connections privées, le cryptage de trame, etc. Ces solutions sont déjà utilisées par les malfaiteurs, et ces lois de surveillance via les FAI n'y peuvent rien.

    Donc ce qui sera espionné ce ne sera que des données publiques! Ou alors les mails de Mme Michu. Mais le pédonazi lui, ça fait 10 ans qu'il est sur ce que les médias sensationnalistes appellent le "darknet", et ça le fait bien marrer la surveillance des FAI.

    Alors les gens qui votent ces lois, soit ils n'y comprennent rien, soit leur réel objectif est le contrôle des populations et ils essaient de nous faire croire que la cible c'est le pédonazi. Dans les deux cas, il y a un problème, parce que les personnes qui sont à la base de ces lois, et qui parviennent à convaincre les élus, eux comprennent très bien le problème et ses enjeux. Internet a été conçu comme un réseau neutre (un routeur n'a aucune idée du contenu des trames qu'il manipule), ce n'est pas pour rien, et ça en effraie certains.
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  7. #7
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    53
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 53
    Points : 76
    Points
    76
    Par défaut
    @Saverok: +1

    @r0d:
    Alors les gens qui votent ces lois, soit ils n'y comprennent rien, soit leur réel objectif est le contrôle des populations...
    Et bein, je direr "35% de contrôle des populations" et de 65% de "n'y comprennent rien".

    Je pense même qu'ils doivent communiquer avec skype et utiliser Gmail...

  8. #8
    Membre averti

    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 88
    Points : 445
    Points
    445
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Merci pour le foutage de gueule.

    La loi en cours permet déjà ces extractions de données sans en préciser la nature (surement un "man-in-the-middle" organisé par nos services de renseignement). Cependant seul les personnes concernés par la défense (Ministre de la Défense, Ministre de l'Intérieur, Ministre chargé des Douanes) ont cette autorisation et toute demande est revue par le Premier Ministre.(L242-1)
    Même si le cercle des ministres est assez fermé, avoir une revue fait que ça reste dans un cadre un minimum professionnel.

    Dans l'article qui a été voté :
    L’autorisation de recueil de ces informations ou documents est accordée, sur demande écrite et motivée des ministres de la sécurité intérieure, de la défense, de l’économie et du budget ou des personnes que chacun d’eux a spécialement désignées, par décision écrite du Premier ministre ou des personnes spécialement désignées par lui, pour une durée maximale de trente jours. Elle peut être renouvelée, dans les mêmes conditions de forme et de durée. Elle est communiquée dans un délai de quarante-huit heures au président de la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité.
    En quoi l'économie et le budget y a un intérêt ? De plus, où est passé le contrôle de ces demandes par le Premier Ministre ? C'est du open-bar pour toutes les personnes autorisées (rien n'interdit quiconque d'être nommé par un ministre puis autorisé par le premier ministre ... bref il faut être un bon copain).

    Ce que je trouve aussi dérangeant, c'est que nous soyons ceux qui paient l'addition :

    Art. L. 246-5. – Les surcoûts identifiables et spécifiques éventuellement exposés par les opérateurs et personnes mentionnées à l’article L. 246-1 pour répondre à ces demandes font l’objet d’une compensation financière de la part de l’État.
    En d'autres termes, je suis le PDG d'Orange, je suis bon copain avec le Premier Ministre et le Ministre du Budget, j'ai le droit de demander aux frais de l'état et sans modération toutes les informations détenus en France par SFR, Bouygues et Free.

  9. #9
    En attente de confirmation mail
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    555
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 555
    Points : 1 583
    Points
    1 583
    Par défaut
    Citation Envoyé par Saverok Voir le message
    Je trouve ça particulièrement couillu de la part du gouvernement et de l'assemblé nationale de voter un texte pareil en pleine affaire PRISM.
    Alors que les entreprises françaises peuvent potentiellement récupérer des parts de marché sur le secteur du cloud pendant que tous les regards accusateurs sont portés sur les US, la France se tire elle même une balle dans le pied !!
    Non, car l'équipe de France de football a gagné contre l'équipe d'Ukraine. Donc tout le monde il est joyeux. Rajoute à cela, les médias populaires comme la TV et le journal qui n'en parlent pas (désinformation, bonjour).
    De cette manière tout le monde est gagnant (sauf le peuple, bien sûr). L'état espionne le peuple qu'il est censé servir, les groupes financiers copains avec l'état qui dirigent les journaux ont la paix, le peuple est content, les services cloud Français ont des clients.

  10. #10
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Analyse système
    Inscrit en
    novembre 2013
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyse système
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2013
    Messages : 3
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut C'est pour mieux te manger, mon enfant...
    Il me semble que la voie légale permettait déjà aux policiers d'enquêter sur les communications électroniques de suspects avec la coopération des FAI. Quant aux services de renseignement, il se passait probablement déjà de la voie légale dans certaines situations (car c'est la nature même de leur métier).

    Alors si ni les policiers ni les espions n'ont besoin de cette loi, à qui profite... ?

    Je tente une réponse : ouverture du marché de l'espionnage aux sociétés privées sous mandat "public". Comprendre : copinage, profit, délégation de pouvoir, et contrôle qui va avec.

    Après tout c'est la guerre crise mondiale !

  11. #11
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Grimly Voir le message
    La loi en cours permet déjà ces extractions de données sans en préciser la nature
    Non, il y a de grosses différences avec cette loi :
    * Le régime précédent (qualifié de "temporaire" et "exceptionnel" en 2006) limitait spécifiquement les données pouvant être écoutées ("les données pouvant faire l'objet de cette demande sont limitées aux...") alors que le nouveau régime autorise en fait à écouter n'importe quelle communication ("y compris les données..."). Cela change tout ! Avant le régime était clairement restreint à une "personne désignée" ou un "identifiant", et à ceux avec qui ils sont en contact. Le nouveau régime, lui, ne restreint rien et la nature individuelle des écoutes n'est plus qu'une option et non plus l'essence même !

    * Et à côté de ça le nouveau régime introduit un droit à la collecte "en temps réel" des données par "sollicitation des réseaux". Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Tout et n'importe quoi. Mais désormais une surveillance massive des réseaux serait tout à fait dans l'esprit de cette loi, il n'y aurait rien d'illégal, ce qui n'était pas du tout le cas avec le précédent régime. Et à part la volonté de mettre un tel projet en place ni moi ni personne ne voyons d'autre raison d'ajouter une telle mention à la loi.

    * L'autre gros changement de la loi c'est bien sûr l'extension des administrations autorisées : autrefois police et gendarmerie, désormais les ministères de la défense, de l'intérieur, du budget et de l'économie.

    * Rappelons au passage que les finalités permises avaient déjà été étendues en 2012 : avant seulement le terrorisme, désormais tout et n'importe quoi ("sauvegarde des éléments essentiels du potentiel scientifique et économique de la France"). Rappelons aussi que le gouvernement Sarkozy a prouvé avec l'affaire des fadettes des journalistes du Monde que le pouvoir pouvait facilement abuser du système à des fins du personnelles. Et ce n'est pas le nouveau contrôle a priori, par un employé de Matignon chargé de contrôler les décisions de Matignon, qui changeront beaucoup la donne.



    Au final nous nous retrouvons avec une loi qui donne aux citoyens Français moins de garde-fous juridiques contre la surveillance de masse par le gouvernement que ce qu'ont les américains. Je ne sais pas si le gouvernement veut réellement mettre en place une surveillance de masse mais si on avait voulu le faire on ne s'y serait pas pris différemment.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    9 280
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 9 280
    Points : 13 186
    Points
    13 186
    Par défaut
    Salut,
    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    (...) Avant le régime était clairement restreint à une "personne désignée" ou un "identifiant", et à ceux avec qui ils sont en contact. Le nouveau régime, lui, ne restreint rien et la nature individuelle des écoutes n'est plus qu'une option et non plus l'essence même ! (...)
    Imaginons un hors-la-loi (au sens large) quelconque qui, un beau matin de printemps, parce qu'il est bien dans sa peau au réveil, appelle sa boulangère pour lui demander de lui réserver deux croissants au beurre pour 10 h, il passera les prendre.
    Pas d'bol, le mec il est connu pour des petits trafics de substances illicites . Ça arrive...
    Et la boulangère avait prévu ce même matin, d'appeler son fournisseur car elle n'a plus de plaquettes de chocolat, mais le fournisseur s'est réinséré après quelques mois dans un endroit pas très agréable à fréquenter et où il vaut mieux ne pas se baisser si le savon tombe dans la douche.
    Et comme elle a le tél. à la main, ben elle l'appelle, quoi : « j'ai plus de tablettes, tu peux m'en livrer rapidos ? »

    Et quelque part y a une machine en train d'analyser des bases, en permanence...

    Là où on va rigoler, c'est si le voisin de bureau de celui qui a été réveillé par l'alerte « trafic probable par réseau IRL », par le beau-frère du cousin de l'oncle de... , est parent avec la boulangère. Et est copain par sa femme avec des mouvements new-MLF.
    La suite après ce paragraphe...
    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    (...) Je ne sais pas si le gouvernement veut réellement mettre en place une surveillance de masse mais si on avait voulu le faire on ne s'y serait pas pris différemment.
    Bah, ça va devoir donner tellement de boulot à tellement de gens de surveiller / filtrer / écouter tout ça, que bon, la crise est quasiment derrière nous, surtout si l'on rajoute tous les data-centers à construire, à équiper, à maintenir, etc. (je vois les fabricants de silicium organisé se frotter les mains.)

    Suite : et donc toute cette belle armada nécessaire à ce projet énooooooooorme va partir en dead-lock et s'auto-détruire par surchauffe des processeurs, par manque de mémoire, par stockage jamais assez gros et rapide.

    Euh, arrêtez-moi si je me trompe, mais il était pas question il y a un temps, de limiter notre consommation d'énergie ?
    Ah oui, c'est pour notre bien, j'oubliais !

    Je sens que le futur ne va pas être marrant (pauvre boulangère [pas d'bol], pauvre employé [itou], pauvres de nous, quoi), si ça se fait vraiment (ça me rappelle la SF que je lisais, jeune).

    Vais peut-être me faire surveiller, après ce post
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 945
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 945
    Points : 15 670
    Points
    15 670
    Par défaut
    Bah, faut pas rêver ou être trop naif. Si ce genre de loi passe, c'est parce que ces pratiques ont déjà cours.

    C'est donc une façons qui se veut discrète (le noyer au milieu de projet de loi militaire) de "régulariser" les choses pour que lorsqu'une fuite aura lieu sur les pratiques françaises, l’État puisse se défendre en brandissant cette loi.

    Parce qu'il faut bien être sur que si par le plus grand des hasards, le France ne pratiquait pas l'espionnage à grande échelle avant Prism, elle va faire tout ce qu'il faut pour le faire très vite afin de ne pas être en reste.

  14. #14
    Membre averti
    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    192
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 192
    Points : 390
    Points
    390
    Par défaut
    Il me semble que la voie légale permettait déjà aux policiers d'enquêter sur les communications électroniques de suspects avec la coopération des FAI.
    Oui, mais officiellement, jusqu'à présent il fallait une décision d'un juge

  15. #15
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 328
    Points : 664
    Points
    664
    Par défaut
    Même si la législation d'écoutes peut rassurer en donnant l'illusion d'un contrôle et d'une certaine mesure (on se dit que si c'est légiféré, il ne peut y avoir de dérive par exemple), ça me paraît encore plus dangereux car on fait passer dans les esprits que ce sont des méthodes acceptables, normalisées.
    Or ça reste inacceptable. Légal ou pas, c'est une atteinte aux libertés individuelles.

  16. #16
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 46
    Points : 145
    Points
    145
    Par défaut
    en fait, ça ne parle pas d'internet, mais de communications électroniques. Ce qui est bien plus large.
    On prend les faits divers récents, genre hold-up et on demande aux opérateurs téléphoniques quelles personnes se trouvaient à proximité du lieu de hold-up dans la 1/2 heure avant et celle d'après et on convoque tout ça à la BRI au cas où, dans le lot, il pourrait y avoir des guetteurs

  17. #17
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    968
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 968
    Points : 1 791
    Points
    1 791
    Par défaut
    Je croyais, mais je suis un grand naïf, que dans un état de droit, que l'on était présumé innocent jusqu'à preuve du contraire. Ces techniques d'écoutes massives font plutôt penser que tout le monde est maintenant suspect voir coupable, jusqu'à preuve du contraire.

    Ces techniques d'écoutes massives décriées par nos "élites" quand elles sont employées en ex-RDA, Libye, etc...que des bonnes références !

    De plus, Ben Laden et consorts utilisait/utilisent des messagers humains pour envoyer ou recevoir des informations (voir nombreux reportages des USA sur la traque de Ben Laden et autres).

    Il est donc certain que l'écoute massive de la population va changer beaucoup de choses pour ces gens là qui se sont depuis longtemps adaptés à bon nombres de ces techniques de surveillance.

    Mais bon, il suffit de mettre SECURITE dans une phrase de pseudo-justification pour faire avaler la pilule pour le grand public

    En plus d'être inacceptable, cela va se montrer inefficace car, les gens les plus dangereux ont une puissance financière qui fait qu'ils pourront passer outre soit techniquement soit humainement ces contraintes.

    Pour preuve, ces écoutes généralisées aux USA (NSA, CIA, etc...) n'ont malheureusement pas évité la pose de deux bombes artisanales au marathon de Boston.....

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    2 945
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 2 945
    Points : 15 670
    Points
    15 670
    Par défaut
    Citation Envoyé par plawyx Voir le message
    Je croyais, mais je suis un grand naïf, que dans un état de droit, que l'on était présumé innocent jusqu'à preuve du contraire. Ces techniques d'écoutes massives font plutôt penser que tout le monde est maintenant suspect voir coupable, jusqu'à preuve du contraire.

    Ces techniques d'écoutes massives décriées par nos "élites" quand elles sont employées en ex-RDA, Libye, etc...que des bonnes références !
    +1.

    Citation Envoyé par plawyx Voir le message
    De plus, Ben Laden et consorts utilisait/utilisent des messagers humains pour envoyer ou recevoir des informations (voir nombreux reportages des USA sur la traque de Ben Laden et autres).

    Il est donc certain que l'écoute massive de la population va changer beaucoup de choses pour ces gens là qui se sont depuis longtemps adaptés à bon nombres de ces techniques de surveillance.
    J'en suis pas si sur. Je pense qu'à l'heure actuelle, il y a tellement d'accès aux appareils électroniques que je doute qu'une organisation terroriste fonctionne uniquement avec du papier ou à l'oral. Donc qui dit utilisation de matériel électronique dit trace potentiellement détectable.

    Et puis cela peut être par recoupement de différentes informations que l'on peut trouver une grosse pelote de laine.

    Mais bon, cela n’enlève pas le fait qu'il ne devrait y avoir usage de méthodes de ce genre que sur des doutes fondés, et non pas l'utiliser à tout va en espérant que la machine dise "X va commettre un attentat, enfin peut être".
    Citation Envoyé par plawyx Voir le message
    Mais bon, il suffit de mettre SECURITE dans une phrase de pseudo-justification pour faire avaler la pilule pour le grand public
    +1

    Citation Envoyé par plawyx Voir le message
    En plus d'être inacceptable, cela va se montrer inefficace car, les gens les plus dangereux ont une puissance financière qui fait qu'ils pourront passer outre soit techniquement soit humainement ces contraintes.

    Pour preuve, ces écoutes généralisées aux USA (NSA, CIA, etc...) n'ont malheureusement pas évité la pose de deux bombes artisanales au marathon de Boston.....
    Mauvais exemple à mon sens. Dans la mesure ou cela ne relève pas de l'action d'un groupe international qui sont la base de la justification de telles mesures. Malheureusement, des fous (de religion ou autre) il y en a partout. De ce que j'en sais, ces gens là n'ont pas été embrigadés par un quelconque groupuscule. Donc ils étaient bien en dessus des radars, ils échangeaient probablement de vive voix, n'avaient pas besoin de s'échanger des documents, de planifier de trop leur attaque, etc... C'est un peu comme le coup de folie du mec qui à tué la gamine de 15 ans après avoir balancé la TV par la fenêtre. Quand bien même il aurait vu son psychiatre 2h avant, pas sur que ce dernier aurait pu le déceler.

    Mauvais exemple aussi parce que finalement, cela revient à dire : si le système avait pu éviter les attentats de Boston, il aurait été justifiable? Non, les problèmes de supposition de culpabilité restent les mêmes.

    Sans parler des faits d'espionnage économiques avérés qui viennent se brancher là dessus.

  19. #19
    Membre régulier
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    75
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 75
    Points : 97
    Points
    97

  20. #20
    Expert confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 741
    Points : 5 459
    Points
    5 459
    Par défaut
    Citation Envoyé par Arkal Voir le message
    Google en défenseur de la vie privée, c'est hilarant.

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 26/02/2010, 16h58
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 20/09/2008, 19h19
  3. L'état de l'hébergement Internet en France
    Par calande dans le forum Hébergement
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/05/2007, 17h19
  4. [Internet] Logiciels pour surveillance d'une connexion ADSL
    Par Axiome dans le forum Dépannage et Assistance
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/02/2006, 05h35
  5. Surveillance internet
    Par moneyboss dans le forum Dépannage et Assistance
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/10/2005, 17h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo