Voir le flux RSS

matthius

  1. Alerte Générale

    par , 18/01/2019 à 20h18
    Je viens d’apprendre que l’état français veut attaquer par l’informatique. Ceci est totalement suicidaire. En effet, la plupart des serveurs de l’état sont sous Windows, que n’importe qui peut planter en cherchant un peu.

    En plus, il n'y a pas de pare-feu IPv6 en France sur beaucoup de routeurs et modems en 2018. Ainsi la plupart des modems IPv6 sont infiltrables sachant que derrière c'est Windows en général, sauf chez les programmeurs. Je dois déractiver l'IPv6 sur mon Linux chinois. ...

    Mis à jour 20/01/2019 à 15h32 par matthius

    Catégories
    Sans catégorie
  2. Vive le public !

    par , 19/01/2018 à 00h40
    La monnaie privée rend les spéculateurs vicieux pour rendre la population idiote. Ainsi beaucoup d’informaticiens travaillent sur des langages logiciels interprétés ou semi-compilés qui sont non sécurisés, comme Java, Python, Ruby, PHP. À partir du moment où un langage semi-compilé peut être compilé, comme PHP ou Python, il reste toujours le problème de l’infiltration par les chaînes. Ainsi le Pascal ou le C, qui sont compilés, permettent difficilement l’exécution de chaînes. Alors ces langages ...
  3. Politique de la Sécurité Réseau

    par , 07/02/2016 à 16h54
    Le réseau Internet c'est du va et vient. Malgré le fait qu'un pare-feu, qui n'est jamais hardware mais bien logiciel, puisse résister facilement grâce au partage forcé des sources permis par GNU LINUX GPL, il est tout à fait possible d'accéder à la mémoire du pare-feu ou de l'ordinateur distant. Dernièrement, les BIOS de cartes mères disposaient même de troyens sécurisés. Il fallait donc disposer d'un AMD 64 première génération ou d'un modèle neuf avec BIOS vérifié ou vieux BIOS pour être protégé. ...