Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #161
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par Lyche Voir le message

    Quant-au niveau internationale, il n'y a qu'a regarder le pied de nez que font les Iraniens ou même les Coréens et la Chine. Ils n'ont plus peur de dire non et les alliés des États Unis n'ont plus peur de dire non (Chirac en a fait parti).
    Oui, comme avant il y avait Khadafi... Quant aux alliés rétifs, tu as entendu parler de la crise de Suez? Ou même des tractations à l'ONU autour de la Corée, puis du Vietnam.

    Je ne vois pas trop ce qui change, là...

    Citation Envoyé par Lyche Voir le message
    Il suffit d'ouvrir un peu les yeux pour se rendre compte que d'ici 15-20ans (peut-être moins) les USA ne seront plus la première puissance mondiale et qu'ils font tout pour essayer de changer ça, mais, comme tout empire sur le déclin, la fin est inéluctable.
    Mouais, on disait cela dans les années 50, puis dans les années 70 au moment de la crise pétrolière, puis dans les années 90 quand l'amérique était en crise (financière aussi), alors hein? un jour, dans 100 ans, ca arrivera, et tes petits enfants pourront dire que tu l'avais dit à l'époque...

    Sérieusement, pour que les USA cessent d'être dominants, il faudrait que la Chine prenne leur place. C'est cela qui me parait improbable... L'écart est encore bien trop grand (même les chinois, pourtant fort amateurs de propagande, ne le disent pas non plus, remarque...).

    Francois

  2. #162
    Membre chevronné
    De toute façon, l'hégémonie de la puissance américaine c'est un truc très américano-russe. La chine ne cherche pas à s'imposer comme une puissance militaire, ce n'est pasu ne nation à nature belliqueuse, mais comme une puissance économique (un empire qui rayonne).
    Mis à part pour son territoire direct, cf tibet.

    Par contre, il est clair que les chinois considère leurs territoire comme acquis et qu'ils peuvent y faire ce qu'ils veulent (droits de l'homme bafouées, piratage honteux sur des acteurs économiques externes, ségrégation cf tibetains / huan (je crois) toujours).
    Par ailleurs ils ont la volonté clair et complète d'être indépendant dans ces moyens de communications et systèmes informatiques.

    N'oublions pas non plus les déboires régulier entre la chine et le japon (japon = partenaire américain de premier ordre).

    Bref, si la chine souhaite s'imposer, ce n'est clairement pas au niveau militaire traditionnel (char, avion, porte avion ect), mais plutôt sur l'économie, le contrôle de la ressource (matières +/- premières ect), et le contrôle de l'information et des communications.

    D'où aussi ces universités et école spécialisés dans l'informatique militaire.
    D'où la flambée des prix de certaines matières +/- premières.

    Après il m'est avis qu'ils souhaitent prendre une place de leader asiatique devant l'inde et le japon, en utilisant l'Afrique comme arrière garde économique (et oui les chinois aussi ont besoin d'une usine pour produire les produits pas cher vendu à leurs concitoyens).

    Bref, l'afrique ce fais banane (o le jeu de mot perraves) mais surtout on touche au bout du système économique régionalisé comme on le connait. Personne ne voudra donner de compétences technologiques aux africains après avoir constaté comment la chine aura su se retirer de cette place de première usine du monde en acquiérant les compétence stechnologiques disponible à côté.
    Ils, l'afrique, resteront surement à un niveau de vie faible pour satisfaire aux besoins de ces économies, relativement récente, mais terriblement plus vorace.

  3. #163
    Membre habitué
    Citation Envoyé par kaymak Voir le message
    De toute façon, l'hégémonie de la puissance américaine c'est un truc très américano-russe. La chine ne cherche pas à s'imposer comme une puissance militaire, ce n'est pasu ne nation à nature belliqueuse, mais comme une puissance économique (un empire qui rayonne).
    Mis à part pour son territoire direct, cf tibet.

    Par contre, il est clair que les chinois considère leurs territoire comme acquis et qu'ils peuvent y faire ce qu'ils veulent (droits de l'homme bafouées, piratage honteux sur des acteurs économiques externes, ségrégation cf tibetains / huan (je crois) toujours).
    Par ailleurs ils ont la volonté clair et complète d'être indépendant dans ces moyens de communications et systèmes informatiques.

    N'oublions pas non plus les déboires régulier entre la chine et le japon (japon = partenaire américain de premier ordre).

    Bref, si la chine souhaite s'imposer, ce n'est clairement pas au niveau militaire traditionnel (char, avion, porte avion ect), mais plutôt sur l'économie, le contrôle de la ressource (matières +/- premières ect), et le contrôle de l'information et des communications.

    D'où aussi ces universités et école spécialisés dans l'informatique militaire.
    D'où la flambée des prix de certaines matières +/- premières.

    Après il m'est avis qu'ils souhaitent prendre une place de leader asiatique devant l'inde et le japon, en utilisant l'Afrique comme arrière garde économique (et oui les chinois aussi ont besoin d'une usine pour produire les produits pas cher vendu à leurs concitoyens).

    Bref, l'afrique ce fais banane (o le jeu de mot perraves) mais surtout on touche au bout du système économique régionalisé comme on le connait. Personne ne voudra donner de compétences technologiques aux africains après avoir constaté comment la chine aura su se retirer de cette place de première usine du monde en acquiérant les compétence stechnologiques disponible à côté.
    Ils, l'afrique, resteront surement à un niveau de vie faible pour satisfaire aux besoins de ces économies, relativement récente, mais terriblement plus vorace.
    Globalement d'accord avec tout ça, juste un petit bémol, l'Afrique sert de réserve à matières premières, pas de main d'oeuvre à bas prix (les chinois ont déjà ce qu'il faut ...). Certains pays du bloc occidental ont d'ailleurs pris conscience du problème et recommence à développer des entreprises de récolte de matières premières (dont les US).

  4. #164
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par kaymak Voir le message
    De toute façon, l'hégémonie de la puissance américaine c'est un truc très américano-russe. La chine ne cherche pas à s'imposer comme une puissance militaire, ce n'est pasu ne nation à nature belliqueuse,
    Ca c'est un gentil stéréotype... Historiquement, les chinois ont été tout aussi impérialistes que les autres. Ils ont établi des protectorats, des colonies militaires, tout ca. Depuis 1949, ils se sont battus contre à peu près tous leurs voisins, en Corée au début des années 50, contre l'Inde dans les années 60, la Russie, le Vietnam en 79 et pendant le plus clair des années 80. Regarde aussi les revendications territoriales chinoises : à peu près tout ce qui sort de l'eau entre le Japon et les Philippines, et qu'un navigateur chinois aurait éventuellement pu apercevoir il y a 500 ans...

    La Chine a aujourd'hui le second budget militaire au monde, loin derrière les Etats Unis, certes, mais 100 milliards de dollars par an quand même, la première armée de métier en nombre d'hommes, et ses budgets militaires, depuis une quinzaine d'années augmentent plus vite que sa croissance. Je ne crois pas qu'on investisse autant sans être un peu belliqueux...

    Quant à l'opinion chinoise, cherche PLA sur youtube (ou mieux sur Youku) tu y verras qu'il y a en chine pas mal de monde qui aime bien les beaux militaires qui défilent au pas de l'oie. Tu peux aussi regarder les films chinois récents, et tu verras qu'on y glorifie pas mal la culture militaire, comme les USA...

    Si tu lis le chinois, va trainer sur un forum nommé Tiexue, il y a beaucoup de visiteurs, et je ne crois pas qu'on puisse le qualifier de "non belliqueux".

    Je ne crois pas que les chinois soient plus impérialistes que les américains, mais, sérieusement, je doute qu'ils le soient moins...

    Francois

  5. #165
    Expert confirmé
    Quand une entreprise chinoise s'implante dans un pays, elle envoie ses travailleurs et n'embauche pas la main d'oeuvre locale. Ce qui est, pour moi, le summum du foutage de gueule. Et que certains pays accèptent ces conditions prouve qu'ils sont vraiment, mais vraiment très loin d'être "intelligent". (peut être sont-ils trop corrompus)
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

    Mon Tutoriel pour apprendre les Agregations
    Consultez mon Blog SQL destiné aux débutants

    Pensez à FAQ SQL Server Ainsi qu'aux Cours et Tuto SQL Server

  6. #166
    Membre habitué
    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Ca c'est un gentil stéréotype... Historiquement, les chinois ont été tout aussi impérialistes que les autres. Ils ont établi des protectorats, des colonies militaires, tout ca. Depuis 1949, ils se sont battus contre à peu près tous leurs voisins, en Corée au début des années 50, contre l'Inde dans les années 60, la Russie, le Vietnam en 79 et pendant le plus clair des années 80. Regarde aussi les revendications territoriales chinoises : à peu près tout ce qui sort de l'eau entre le Japon et les Philippines, et qu'un navigateur chinois aurait éventuellement pu apercevoir il y a 500 ans...

    La Chine a aujourd'hui le second budget militaire au monde, loin derrière les Etats Unis, certes, mais 100 milliards de dollars par an quand même, la première armée de métier en nombre d'hommes, et ses budgets militaires, depuis une quinzaine d'années augmentent plus vite que sa croissance. Je ne crois pas qu'on investisse autant sans être un peu belliqueux...

    Quant à l'opinion chinoise, cherche PLA sur youtube (ou mieux sur Youku) tu y verras qu'il y a en chine pas mal de monde qui aime bien les beaux militaires qui défilent au pas de l'oie. Tu peux aussi regarder les films chinois récents, et tu verras qu'on y glorifie pas mal la culture militaire, comme les USA...

    Si tu lis le chinois, va trainer sur un forum nommé Tiexue, il y a beaucoup de visiteurs, et je ne crois pas qu'on puisse le qualifier de "non belliqueux".

    Je ne crois pas que les chinois soient plus impérialistes que les américains, mais, sérieusement, je doute qu'ils le soient moins...

    Francois
    Et, ramené par habitant, ils se situent où ? Parce que c'est bien gentil de balancer des chiffres bruts, mais ça ne veut pas dire grand chose.

  7. #167
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par IDontLikeYou Voir le message
    Et, ramené par habitant, ils se situent où ? Parce que c'est bien gentil de balancer des chiffres bruts, mais ça ne veut pas dire grand chose.
    Ah ouais?

    Les deux plus grandes "armées par habitant", ce sont la Corée du Nord et l'Erythrée... Si tu comptes l'armée de réserve, il faut ajouter l'Arménie et l'Estonie... Et Chypre, et Singapour... En gros, ce sont les pays qui ont un service militaire obligatoire. C'est sur que c'est carrément parlant, ca...

    En terme de budget rapporté au PIB, ce sont Oman et le Qatar...

    Tu crois que "rapporté par habitant" ca a un sens, qu'on mesure une puissance militaire en "char par habitant"?

    J'observe que tu ne réponds pas sur les autres points...

    Francois

  8. #168
    Membre habitué
    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Ah ouais?

    Les deux plus grandes "armées par habitant", ce sont la Corée du Nord et l'Erythrée... Si tu comptes l'armée de réserve, il faut ajouter l'Arménie et l'Estonie... Et Chypre, et Singapour... En gros, ce sont les pays qui ont un service militaire obligatoire. C'est sur que c'est carrément parlant, ca...

    En terme de budget rapporté au PIB, ce sont Oman et le Qatar...

    Tu crois que "rapporté par habitant" ca a un sens, qu'on mesure une puissance militaire en "char par habitant"?

    J'observe que tu ne réponds pas sur les autres points...

    Francois
    Dans le cadre de tes affirmations, oui. La Chine a plus d'un milliard d'habitant, c'est la plus forte population au monde, et ils ont le deuxième budget militaire. Quel scandale, on doit tous craindre une attaque prochaine de la Chine là, aucun doute.

    Sur les autres points : le monde était instable, particulièrement dans les années que tu as citées, et, encore une fois, les Américains étaient LOIN d'être les derniers envenimer les choses. Et il me semble que la bannière étoilée, a dans les 30 dernières années, largement plus de conflits à son actif que la Chine. Ça te va comme réponse à tes autre points ?

    Où tu veux que je compare les neo-cons aux extrémistes chinois pour voir lesquels ont la plus grosse ?

    Quand au cinéma chinois, son indépendance étant légendaire, il reflète probablement ce qu'attend le peuple chinois...

  9. #169
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par IDontLikeYou Voir le message
    Dans le cadre de tes affirmations, oui. La Chine a plus d'un milliard d'habitant, c'est la plus forte population au monde, et ils ont le deuxième budget militaire. Quel scandale, on doit tous craindre une attaque prochaine de la Chine là, aucun doute.
    Non, et je n'ai pas dit cela... Je répondais juste à Kaymak qui disait que les Chinois ne s'intéressent pas à la puissance militaire... Les chinois ne sont pas plus belliqueux que les autres, mais ils ne le sont pas moins non plus. C'est tout.

    Citation Envoyé par IDontLikeYou Voir le message

    Où tu veux que je compare les neo-cons aux extrémistes chinois pour voir lesquels ont la plus grosse ?
    Tu vas retrouver exactement les mêmes réactions de part et d'autre. C'est exactement mon propos.

    Pour résumer, je ne crois pas les Chinois moins belliqueux que les Américains, mais je ne crois pas qu'ils soient prêts de les remplacer comme hégémons.

    François

  10. #170
    Inscrit
    Google fait la publicité de l'école qui a reussi à pénétrer dans son systeme.
    D'autre part, il cherchait à se doter d'une bonne image lorsqu'on l'accusait du non respect de la vie privée.
    Dans tout les cas Google ne quittera pas la Chine.

  11. #171
    Expert éminent sénior
    Chine vs Google : des smartphones sous Android, mais avec Bing
    L'OS de Google sera proposé avec le moteur de recherche de Microsoft sur les modèles de Motorola


    Motorola vient de signer un accord pour le moins curieux avec Microsoft.

    Sur le marché Chinois, le constructeur proposera Bing, le moteur de recherche de Redmond, sur ses smartphones sous Android.
    Ironique quand on sait qu'Android est l'OS mobile de... Google.

    Le clash diplomatique entre le gouvernement Chinois et Moutain View va donc permettre à Microsoft de gagner quelques parts de marchés sur ce secteur.

    "Nous sommes très heureux d'approfondir notre relation de longue date avec Motorola et d'offrir les puissants services de recherche géolocalisés de Bing sur leurs futurs terminaux très novateurs, les consommateurs auront ainsi davantage de choix et de souplesse dans leurs recherches mobiles", a ainsi déclaré Yusuf Mehdi, vice-président de la Division des Services en Ligne de Microsoft.

    Même satisfaction coté Motorola "l'ajout des services de Bing à nos smartphones sous Android en Chine est un autre pas important pour proposer la meilleure offre possible à nos utilisateurs finaux".

    Il est vrai qu'un service géolocalisé en Chine est certainement ce qu'il y a de plus pertinant à proposer pour les libertés publiques.

    Pendant ce temps, à Abu Dhabi, le PDG de Google confirme qu'il tente de sortir du conflit : "Nous menons actuellement des négociations actives avec le gouvernement chinois.[...] il devrait se passer quelque chose rapidement" a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse.

    En attendant, rien n'évolue. Sauf la concurrence.

    Les malheurs des uns...


    Source : Les déclaration de Microsoft et Motorola dans BusinessWeek

    Et vous ?

    Pensez-vous que l'attitude de Microsoft est normale (ce sont les affaires), immorale ou risquée ?

    Proposer la géolocalisation en Chine vous parait-elle une bonne idée ou un risque supplémentaire de contrôle des citoyens ?

  12. #172
    Inactif  
    Microsoft qui profite de la situation, c'est une mauvaise graine de plus dans la ferme de ces derniers.

  13. #173
    Membre habitué
    Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message


    Proposer la géolocalisation en Chine vous parait-elle une bonne idée ou un risque supplémentaire de contrôle des citoyens ?
    Euh à partir du moment où tu "utilises" un portable (c'est-à-dire à partir du moment où ton portable peut recevoir un message) tu es géolocalisable, et ceux quelle que soit la "démocratie" dans laquelle tu te trouves, l'appli de géolocalisation à portée de l'utilisateur, c'est tout. T'en fais pas pour le gouvernement chinois, je suis certain qu'il géolocalise déjà les personnes qui les intéressent.

    Il y a quelques fondamentaux à revoir là...

  14. #174
    Expert éminent sénior
    Moteur de Recherche : Google va quitter la Chine
    Mais il espère continuer à proposer ses autres services, selon le Financial Times


    D'après le très bien informé Financial Times, Google aurait décidé de quitter le marché chinois des moteurs de recherche.

    Les cybers-attaques contre ses serveurs, les tentions diplomatiques (lire ci-avant) et les discussions sur la censure des résultats avec le gouvernement communiste qui en ont découlé, et qui seraient aujourd'hui dans une impasse, auraient motivé cette décision "sûre à 99,9%", d'après "un proche du dossier".

    Toujours d'après la source anonyme du journal, elle aurait été prise il y a plusieurs semaines déjà par la direction de Google. Mais la société, soucieuse de préserver l'intégrité physique de ses employés Chinois, aurait également décidé de prendre son temps pour l'appliquer et ne pas braquer - encore plus - les autorités locales, souvent enclines aux représailles.

    Google étudierait également un moyen de rester présent dans le pays avec ses autres activités (Android, Chrome, Google Apps, etc).

    Plusieurs dirigeants de Moutain View ne cachent cependant pas leur pessimisme quant à la possibilité de séparer l'activité recherche des autres services proposés par la société. L'hypothèse d'un boycott généralisé du gouvernement chinois leur parait la plus crédible.

    Pendant ce temps, Microsoft semble se positionner et vient de passer un accord avec Motorola pour intégrer Bing par défaut sur ses smartphones chinois sous Android, l'OS mobile de Google.


    Source : L'article du Financial Times

    Si Google ferme son moteur de recherche, pensez-vous que le gouvernement chinois le laissera proposer ses autres services ? Ou se dirige-t-il vers un boycott généralisé des technologies de Moutain View ?

  15. #175
    Expert éminent sénior
    Mise à jour du 19 03 2010 par Katleen

    Google quitterait la Chine dès le 10 avril et l'annoncerait lundi, selon une source proche du dossier

    Une nouvelle source anonyme vient d'évoquer le possible départ de Google avec, cette fois, une date précise de cessation d'activités.

    D'après un collaborateur de la firme de Mountaiw View, "Google quitterait la Chine le 10 avril, mais Google n'a pas confirmé l'information pour le moment".

    Ce témoignage a été reccueilli par CBN (China Business News), et annonce une prise de parole officielle de Google pour expliquer l'organisation de ce départ dès lundi.

    A suivre donc.

  16. #176
    Expert éminent
    La nouvelle vient de tomber, ils ferment le moteur chinois et le redirige vers hong kong...

    Une position qui permet a tout le monde de garder la face semble t il...

    Moi ca me fait plaisir dans un sens qu enfin quelqu un ose dire aux chinois, on acceptera pas tout de votre part (même si ils etaient pas en position de force non plus la bas face a baidu)

    Ça serait bien que certains de nos politiques aient autant de courage...
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  17. #177
    Expert éminent sénior
    Mise à jour du 22.03.2010 par Katleen
    Google ne censure plus ses résultats en Chine, comment va réagir le gouvernement de Pékin ?

    Ca y est, Google a franchi le pas. Comme nous vous l'annoncions vendredi, Google a officiellement pris position ce lundi. L'entreprise a cessé de censurer les résultats de ses recherches en Chine.

    Dès à présent, les internautes chinois qui se connectent sur Google.cn sont automatiquement redirigés vers Google.com.hk, le site de Hong Kong, comme l'a expliqué ce matin le directeur juridique David Drummond : «Aujourd'hui nous avons cessé de censurer nos services de recherches –Google Search, Google News et Google Images sur Google.cn. Les internautes visitant Google.cn sont redirigés sur Google.com.hk, où nous offrons des résultats non censurés en chinois simplifié, spécialement conçus pour des internautes de Chine continentale et fournis via nos serveurs installés à Hong Kong».

    C'est pour s'opposer à l'auto-censure qui est une "exigence légale non-négociable" selon le gouvernement chinois ; qu'a été prise cette mesure. Comme Google.com.hk est hébergé sur des serveurs situés à Hong Kong, cette politique restrictive ne s'applique plus. Mais le site pourrait en revancche très rapidement être bloqué par les autorités chinoises, qui empêchent l'accès aux sites qu'elles n'approuvent pas.

    Source : Annonce sur le blog de Google

    Le gouvernement chinois respectera t-il cette décision ?

  18. #178
    Membre éprouvé
    Houla reste à voir qu'elle va être la suite des évènements mais si ça permet que le peuple chinois ait accès au web(le vrai pas le pseudo web chinois...)
    GOOGLE
    Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn

  19. #179
    Expert éminent
    C'est extrêmement intéressant: une entreprise qui exerce de l'ingérence, directement et sans passer par aucune institution étatique, sur un état souverain. C'est la première fois dans l'histoire, me semble-t-il, que cela se produit.
    Tester c'est douter, corriger c'est abdiquer.

  20. #180
    Membre actif
    Ouahou !
    J'ai toujours eu beaucoup d'admiration (et de méfiance) pour cette boîte qui avait mis l'intelligence au centre de modèle économique (et non pas le marketting...), mais là, ils risquent de remonter beaucoup dans l'estime de pas mal de monde, pendant que la concurrence rampe pour récupérer les PDM laissées par le géant de la recherche en Chine...

###raw>template_hook.ano_emploi###