Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Java Discussion :

Java EE 8 disponible


Sujet :

Java

  1. #61
    En attente de confirmation mail
    Le monde s'est habitué aux logiciels gratuits mais personne ne se pose jamais la question de savoir comment est-ce que leurs concepteurs gagnent leur vie. Si Android est gratuit, c'est que Google, riche à milliards, préfère y investir son pognon pour un gain futur plutôt que de payer des impôts sur le bénéfice immédiatement à fond perdu.

    Pour rappel, OpenSolaris, OpenOffice, Java sont tous des produits "gratuits" développés en leur temps par la société SUN qui a fini par faire faillite!!! Ce qui a permis à Oracle de s'approprier ces produits à vil prix.

    Une chose est sûre: Oracle ne fait pas dans l'humanitaire technologique... S'ils ne trouvent pas le moyen de faire de l'argent (beaucoup d'argent!) avec Java, ils laisseront tomber la techno sans le moindre remord.

  2. #62
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Dans les faits Java est loin d'être mort, si on regarde les offres d'emploi sur http://emploi.developpez.com :
    - Offres d'emploi Java : 4219
    - Offres d'emploi C# : 1017
    Donc il y à plus que 4 fois plus de demandes sur Java que sur C# c'est colossal.
    C'est là tout l'enjeu, Oracle sait que énormément de boites dépendent encore de cette techno, d'où la demande aussi forte. Comme le disait l'article, "ils jouent à un jeu vraiment dangereux".

  3. #63
    Membre du Club
    Citation Envoyé par NSKis Voir le message

    Une chose est sûre: Oracle ne fait pas dans l'humanitaire technologique... S'ils ne trouvent pas le moyen de faire de l'argent (beaucoup d'argent!) avec Java, ils laisseront tomber la techno sans le moindre remord.
    Qu'ils laissent tomber la techno n'est pas le danger, il y a aujourd'hui une communauté assez importante pour prendre le relai. Non, le problème c'est qu'il ne vont pas faire évoluer les choses et ne vont pas laisser tomber leur droit de propriété intellectuelle dessu, comme ça personne d'autre ne pourra y toucher.

  4. #64
    Membre régulier
    Citation Envoyé par Victor Vincent Voir le message
    La bataille juridique qui a opposé Google à Oracle à propos de l’utilisation de Java dans le système d’exploitation Android et qui a été remportée par Google aurait fait que Oracle ne consacre plus beaucoup de financement à l’effort de développement du langage.
    Il y a une source pour cette info ? J'ai du mal à voir le rapport entre le procès avec Google (concernant java SE, pas Java EE) et le quasi-arrêt d'activité sur Java EE (qui impacterait plutôt IBM ou RedHat, par exemple, que Google) ? L'impression que j'avais, c'est plutôt que Oracle ne voit pas de rentabilité directe à développer le standard Java EE, et préfère investir dans leurs technos cloud propriétaires...

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Depuis Java 7, j'ai toujours eu l'impression qu'il y avait une course (timide) après d'autres technologies, et peu d'innovations propres. Simplification de la parallélisation, chaînes de caractères dans les switch, Lambda expressions, les streams et collecteurs, les types optionnels,... Des trucs plutôt simples, très demandés, qui tombent sous le sens, mais dispos depuis longtemps dans d'autres langages (C# par exemple). Des sortes de rustines. Mais qu'est-ce que Java a de plus aujourd'hui qu'une autre technologie, à part sa portabilité dès le début de sa création ? Cet aspect est en train d'être repris dans les technologies concurrentes. Qu'est-ce qu'il restera à Java ?
    Un facteur important dans le retard du langage Java, ce que le développement avait beaucoup ralentie à la fin de la période Sun - d'où les nombreuses années écoulées entre entre Java 6 et java 7. Le rythme a quand même bien repris depuis. Ceci dit, même si Oracle décidait soudainement d'y investir des moyens illimités, Java ne pourrait en aucun cas évoluer aussi vite que des langages comme Dart ou Swift - pour la simple et bonne raison que la pression pour conserver la compatibilité avec le code existant est sans commune mesure... Swift existe publiquement depuis deux ans, en est bientôt à la troisième version majeur, et il y a eu des changement cassant la compatibilité à chaque fois : c'est impensable pour un langage déjà largement adopté.

    Par contre, Java, ce n'est pas seulement un langage, c'est aussi et surtout une plateforme (incluant la JVM et le reste du JRE, mais aussi un très gros écosystème de librairies open source et une tonne d'outils divers et variées). Et il n'y a qu'à voir le nombre de langages qui ont été implémentés sur la JVM (Scala, Groovy, Clojure, Kotlin, Ceylon... Sans compter les langages portés depuis une autre plateforme, comme JRuby ou Jython...) pour voir que cette plateforme continue à intéresser beaucoup de monde.

    Sur le fond, ça me paraitrait très sain :
    - Le langage Java continue à évoluer, mais assez lentement pour ne pas faire peur aux grosses entreprises qui veulent surtout de la stabilité et la garantie qu'on ne va pas casser leur énorme base de code Java existant.
    - Si on ne veut pas se contenter de cela, Scala est devenu une alternative crédible ; et je pense que Kotlin et/ou Ceylon devraient le devenir aussi, pour ceux qui cherchent un langage plus conservateur/traditionnel. Et ces langages bénéficie de l’écosystème Java, tout en contribuant eux-même à l'enrichir (par exemple, Play ou Akka, développés en Scala, proposent des API Java).

    Après, il faudra voir comment les choses vont continuer à évoluer...

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message

    Je ne vois pas de révolutions non plus au niveau utilisateur. Les interfaces ont toujours ce cachet un peu vintage. C'est un détail mais voila. Je peux me tromper. J'aimerais voir une appli avec un look super moderne faite en Java pour me faire mentir.
    Le gros de l'utilisation de Java aujourd'hui, c'est côté serveur - donc l'aspect des IHM, c'est le plus ouvent une question de HTML/CSS/JS, plutôt que de Java.
    Pour les applications desktop en Java, Oracle n'a pas l'air de particulièrement s'y intéresser, vu leur niveau d'investissement dans JavaFX... Reza Rahman a d'ailleurs l'air de vouloir également créer un groupe de JavaFX Guardians

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Oracle devrait se séparer de Java, quitte à le rendre OpenSource. Le cas peut sembler très différent, mais le langage Dart de Google évolue extrêmement vite (1.17 aujourd'hui avec de vraies avancées (je l'ai pris à la version 0.7 il y a à peine 2 ans)) ! Il est OpenSource (même si propriétaire je crois), et les développeurs sont à fond sur les bug trackers. Je ne vois pas ce dynamisme côté Oracle.
    Java est déjà open source, ça s'appelle OpenJDK (licence : GPL with classpath exception). Le problème n'est pas là, mais plutôt dans le fait qu'Oracle semble être culturellement incapable de gérer correctement un projet open source...

    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Java 9 est attendu comme le messie mais je ne vois aucune première version.
    Les pré-versions se trouvent par ici, le planning actuel par là.

  5. #65
    Membre du Club
    Voici l'avis du père de Java sur la stratégie d'Oracle https://www.facebook.com/james.gosling.96/posts/10154181433121328

    et dans son post il renvoie à cet article très complet http://arstechnica.com/information-technology/2016/07/how-oracles-business-as-usual-is-threatening-to-kill-java/

    Personnellement, j'étais vraiment dégouté lorsque Oracle avait racheté SUN. Je me rappelle des immondes logo Oracle rouge sur les sites web de Java, à chaque fois c'était comme un coup de poignard

    Je rêve que cette boite crève, son mot d'ordre c'est faire de fric quitte à menacer ses propres clients. Voir le nombre de boites qui sont obligées de passer par les tribunaux (et qui obtiennent gain de cause) pour se défendre et ne pas payer les licences que Oracle leur exige de payer.

  6. #66
    Membre du Club
    Personnellement je n'ai rien contre Oracle, ils sont une partie incontournable de l'écosystème IT mondial et il serait pas très judicieux de souhaiter sa mort à mon avis. Il ne faut pas oublier qu'Oracle Database c'est aujourd'hui tout simplement la meilleure des bases de données. Seulement ils n'ont pas le droit de prendre Java au piège.

  7. #67
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par kabaman Voir le message
    Il ne faut pas oublier qu'Oracle Database c'est aujourd'hui tout simplement la meilleure des bases de données. Seulement ils n'ont pas le droit de prendre Java au piège.
    Cette reflexion n'engage que toi, après plusieurs années à jurer contre utiliser oracle database, je suis plutôt de l'avis que c'est la pire database, après access
    David Delbecq Java developer chez HMS Industrial Networks AB.    LinkedIn | Google+

  8. #68
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Dans les faits Java est loin d'être mort, si on regarde les offres d'emploi sur http://emploi.developpez.com :
    - Offres d'emploi Java : 4219
    - Offres d'emploi C# : 1017
    Donc il y à plus que 4 fois plus de demandes sur Java que sur C# c'est colossal.

    Pour ce qui est d'Oracle leur comportement est plus qu'inadmissible, je me demande comment le secteur IT va prendre cette nouvelle, est ce qu'Oracle ne risque pas que la profession les boycotte purement et simplement et refuse à l'avenir d'acheter un seul de leurs produits ? Après tout il y à des concurrents valables pour tous leurs produits, le marché peut très bien se passer totalement d'eux. Si Oracle veux tuer Java, qu'ils crèvent aussi, non vous croyez pas ?

    Je pense que quand on fais plus de 2 milliards de dollars de bénéfice par trimestre, on à les moyens de payer quelques développeurs pour faire progresser Java ! Ils ont décidé de racheter Sun , maintenant ils doivent assumer...
    Pour les offres d'emploi ou je trouve mes jobs c'est grosso-modo du 60/40 en faveur de Java. Mais avec une plus forte croissance des offres en .NET.

    Oracle fait quelque part coup double. Java ne lui rapporte pas assez, et ils veulent impacter Google. Pour Mysql, on parle plus de MariaDB maintenant.

    Java doit quitter Oracle, c'est tout. Microsoft et Google sont bien plus actifs sur le développement et le support de leurs technologies. Plus inventifs et à l'écoute de leurs utilisateurs aussi.

  9. #69
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message

    Un facteur important dans le retard du langage Java, ce que le développement avait beaucoup ralentie à la fin de la période Sun - d'où les nombreuses années écoulées entre entre Java 6 et java 7. Le rythme a quand même bien repris depuis. Ceci dit, même si Oracle décidait soudainement d'y investir des moyens illimités, Java ne pourrait en aucun cas évoluer aussi vite que des langages comme Dart ou Swift - pour la simple et bonne raison que la pression pour conserver la compatibilité avec le code existant est sans commune mesure... Swift existe publiquement depuis deux ans, en est bientôt à la troisième version majeur, et il y a eu des changement cassant la compatibilité à chaque fois : c'est impensable pour un langage déjà largement adopté.
    Et pourtant ça n'empêche pas .NET de continuellement se renouveler, tout en continuant de garder la compatibilité avec les anciens codes. Même s'il est vrai que les anciennes technologies (celles qui ont plus de 8 ans), bien que fonctionnelles, ne sont plus activement supportées.

    Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message

    Par contre, Java, ce n'est pas seulement un langage, c'est aussi et surtout une plateforme (incluant la JVM et le reste du JRE, mais aussi un très gros écosystème de librairies open source et une tonne d'outils divers et variées). Et il n'y a qu'à voir le nombre de langages qui ont été implémentés sur la JVM (Scala, Groovy, Clojure, Kotlin, Ceylon... Sans compter les langages portés depuis une autre plateforme, comme JRuby ou Jython...) pour voir que cette plateforme continue à intéresser beaucoup de monde.

    Sur le fond, ça me paraitrait très sain :
    - Le langage Java continue à évoluer, mais assez lentement pour ne pas faire peur aux grosses entreprises qui veulent surtout de la stabilité et la garantie qu'on ne va pas casser leur énorme base de code Java existant.
    - Si on ne veut pas se contenter de cela, Scala est devenu une alternative crédible ; et je pense que Kotlin et/ou Ceylon devraient le devenir aussi, pour ceux qui cherchent un langage plus conservateur/traditionnel. Et ces langages bénéficie de l’écosystème Java, tout en contribuant eux-même à l'enrichir (par exemple, Play ou Akka, développés en Scala, proposent des API Java).

    Après, il faudra voir comment les choses vont continuer à évoluer...
    Même cas de figure pour .NET. PHP, Ruby, Python,... sont aussi portés. Il y a de l'intérêt de part et d'autre mais il serait sain comme tu dis d'avoir une plateforme Java "Legacy" pour les grosses entreprises, et quelque chose de nouveau pour les Startups et autres PME. J'aimerais aussi un écosystème plus "ergonomique". J'ai toujours cette impression "usine à gaz" qui fait que J2EE n'est pas à la portée du premier venu, et donne l'impression d'essayer de faire du neuf avec du vieux.

    Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
    Le gros de l'utilisation de Java aujourd'hui, c'est côté serveur - donc l'aspect des IHM, c'est le plus ouvent une question de HTML/CSS/JS, plutôt que de Java.
    Pour les applications desktop en Java, Oracle n'a pas l'air de particulièrement s'y intéresser, vu leur niveau d'investissement dans JavaFX... Reza Rahman a d'ailleurs l'air de vouloir également créer un groupe de JavaFX Guardians
    C'est très dommage pour des Applis importantes comme des IDE, façon JetBrain IntelliJ, Modelio,... Je plains aussi les applis des administrations Françaises (En même temps quand je vois les applis de Pôle Emploi ou Cap Emploi, je suis sûr que des stagiaires en seraient capables (une fenêtre Swing, avec des requêtes CRUD basiques par fonctionnalité, sans sessions ni rien (tu perds la connexion en ouvrant certaines fenêtre, ou en faisant "Précédent" sur le site web)).

    L'avènement de JavaFX est important. Je l'avais utilisé à la FAC pour un petit jeu en 2D. Ca fonctionnait puis ça avait été laissé de côté. Content que ça revienne.

    Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message

    Java est déjà open source, ça s'appelle OpenJDK (licence : GPL with classpath exception). Le problème n'est pas là, mais plutôt dans le fait qu'Oracle semble être culturellement incapable de gérer correctement un projet open source...
    Je pensais qu'OpenJDK était en marge d'Oracle. Dommage...

    Citation Envoyé par Cyäegha Voir le message
    Les pré-versions se trouvent par ici, le planning actuel par là.
    Bonne nouvelle pour les dev Java ! Même si je crains pour la suite. De ce que j'ai vu, leur RoadMap a été allégée, et si les choses se confirment, il faudra donner la conception de Java 9 à quelqu'un autre, peut-être même avec un besoin de refonte.

  10. #70
    Invité
    Invité(e)
    Zulu
    Peut-être que JAVA sera repris par Azul Systems ?

  11. #71
    Membre confirmé
    Une petite pétition au cas où :
    https://www.change.org/p/larry-ellis...al-it-industry
    L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'eclaire jamais que le chemin parcouru.

    La nature fait les choses sans se presser, et pourtant tout est accompli.

  12. #72
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par tchize_ Voir le message
    Cette reflexion n'engage que toi, après plusieurs années à jurer contre utiliser oracle database, je suis plutôt de l'avis que c'est la pire database, après access
    Parfaitement d'accord. Cette bouse est insupportable, et en plus, on la trouve partout !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  13. #73
    Chroniqueur Actualités

    Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre le développement de la plateforme
    Des partisans de Java EE soutenus par Red Hat et IBM décident de poursuivre leur propre développement de la plateforme
    indépendamment d’Oracle

    Face à la négligence manifeste de la firme de Larry Ellison à l’égard de la plateforme Java, plusieurs développeurs et évangélistes Java et Java EE d’Oracle ont décidé de se séparer de l’entreprise, afin de mieux faire avancer les communautés Java et Java EE.

    Il y a quatre semaines, certains de ces développeurs qui ont décidé de suivre leur propre voie se sont réunis au sein d’un même groupe appelé Java EE Guardians, pour lancer une pétition adressée à la haute direction d’Oracle. Ce groupe de partisans de Java EE a également vu certaines organisations et personnages imminents rejoindre leur cause. C’est le cas notamment de James Gosling, le concepteur de Java.

    Se disant « préoccupés par le manque d’engagement actuel d’Oracle vis-à-vis de Java EE », les Java EE Guardians se disent déterminés à faire tout ce qui est en leur pouvoir « pour préserver les intérêts de la communauté Java EE ». Pour cela, ils ont publié un plan d’action qui prévoit entre autres de poursuivre dans une certaine mesure le développement de Java EE. Il s’agit notamment de travailler sur des fonctionnalités qui sont censées être dans Java EE 8. Le groupe de partisans de la plateforme met en avant les fonctionnalités relatives à la sécurité, Java Message Service, et Jax-RS. Et ce, disent-ils, en travaillant en collaboration avec des fournisseurs tels que Red Hat, IBM, Tomitribe et Payara.

    Les fournisseurs en question - Red Hat, IBM, Tomitribe et Payara – ont annoncé la semaine dernière, lors de la conférence DevNation pour l’open source, une initiative baptisée MicroProfile. Il s’agit d’un projet de collaboration pour poursuivre le développement de l’édition entreprise de la plateforme Java, et ce, indépendamment d’Oracle.

    Dans les deux cas, il ne s’agit pas de forks de Java EE, mais de projets dont l’objectif est de faire avancer la plateforme existante en apportant leurs propres améliorations. Quant à la question de créer un fork Java EE, Reza Rahman, l’un des leaders de Java EE Guardians et ancien évangéliste Java EE chez Oracle affirme qu’un fork de Java EE dans « le sens open source pure » serait « beaucoup trop risqué d'un point de vue juridique ». « Ce qui peut être fait est de recréer des API à partir de zéro sans utiliser des API Java EE existantes. Cela est à la fois dur et très regrettable, car les API Java EE sont tellement répandues », ajoute-t-il.

    Pour revenir à l’initiative MicroProfile, son but est d’apporter les microservices à Java EE. Autrement dit, il s’agira de rendre plus facile pour les développeurs d'utiliser des technologies et API Java EE familières pour construire des applications microservices. MicroProfile est donc une extension de la plateforme Java EE, misant sur les mêmes technologies et normes, mais de façon adaptée pour la construction de microservices, mais également pour la décomposition des applications existantes en microservices.

    Une application en microservices est une application découpée en plusieurs petits composants. Chaque composant est pensé de sorte à être développé, déployé, exécuté et géré séparément des autres composants. L’application sera donc l’assemblage de chaque microservice. Cette approche est en contraste avec les applications traditionnelles monolithiques qui sont entièrement développées en une seule pièce. Les différents composants d’une architecture en microservices pourront donc communiquer entre eux via des API accessibles sur http, grâce à des outils et techniques familiers aux développeurs.

    Parmi les avantages des microservices, on note la modifiabilité. Étant donné que le code d’un microservice est autonome de celui des autres, une mise à jour d’un composant n’impacte pas les autres microservices. L’indépendance entre les différents services favorise surtout le développement de chaque composant en même temps, ce qui est beaucoup plus difficile avec les applications traditionnelles.

    MicroProfile est donc un projet assez ambitieux pour l’avenir de Java EE. Il faut également noter que si une Java EE 8 est attendue à la mi-2017, ce qui ne serait d’ailleurs pas possible d’après les partisans de la plateforme, la première version de MicroProfile est annoncée vers le mois de septembre. Celle-ci devrait étendre Java EE avec une base initiale de capacités de microservices autour de Jax-RS (Java API for RESTful Services), CDI (Contexts and Dependency Injection) et Java API for JSON Processing (JSON-P). Pour aider à étoffer cette première version de MicroProfile, les développeurs sont invités à rejoindre le groupe ou voter, sur le site microprofile.io, pour les technologies qu’ils aimeraient y voir.

    Sources : Plan d’action de Java EE Guardians, Red Hat, IBM, Payara, microprofile.io

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #74
    Membre chevronné
    Espérons qu'Oracle lâche Java. C'est la meilleure chose qui pourrait arriver, désormais.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  15. #75
    Membre éprouvé
    Au moins, ça met la pression sur oracle. Il faut simplement espérer que quand tous les recours de la plainte contre google seront épuisé, ils prennent conscience que jouer les pattern troll avec java ne leur rapportera rien, et ouvrent le langage.

    Pour ce qui est de l'initiative microprofile en elle même, c'est une bonne idée. Après, concrètement, est-ce que ca ne va pas se traduire par une standardisation de wildfly swarm, en amélioré ? Pas que ca me gêne, au contraire...
    «Dieu ne joue pas aux dés.» - Albert Einstein. Et pan! 30 ans de retard dans la théorie quantique!
    «Tout n'est pas politique, mais la politique s'intéresse à tout.» - Nicolas Machiavel. Et surtout à ceux qui ne s'y intéressent pas.

  16. #76
    Membre confirmé
    C'était sûr qu'un langage aussi répandu que Java serait quoi qu'il arrive soutenu par de gros acteurs de l'industrie. Il est probable que dans les 5 années qui arrivent Java souffre un peu, mais ça ne sera qu'un petit caillou au final

  17. #77
    Membre averti
    Voilà qui est rassurant.Sinon c'est flippant d'apprendre qu'un langage comme JAVA est sur le point d'arriver à la fin de ses jours.Un moment,j'étais convaincu que je suis fort en PHP mais depuis que j'ai découvert les technos offertes par JAVA je ne programme plus en PHP voire oublier certaines techniques.Quand j'ai appris la mauvaise nouvelle d'abandon de JAVA,je me suis posé un certains nombre de questions du genre : Que deviendraient les boîtes qui tournent essentiellement sur JAVA dans 5 ans?Que serait d'ici 2 ans l'avenir de ceux qui se sont spécialisés en JAVA durant leur formation et ceux qui ne connaissent que ça comme langage?Bref,je dirai chapeau à ces gens là qui ont décidé de faire évoluer cette fameuse plateforme.

    Quant à MicroProfile très bonne initiative.
    Au passage,je profite pour demander le sens de fork Java EE.

  18. #78
    Membre éprouvé
    Oracle a détruit Sun
    Dire que Sun a failli être racheté par IBM, je regrette que cela ne soit pas arrivé.

    Sun a détruit toutes les technologies open source de Sun :

    • OpenOffice => mort. Fork : LibreOffice ;
    • OpenSolaris => mort. Forks Illumos, OpenIndiana et OpenZFS ;
    • Java EE => mort ;
    • MySQL toujours en développement, mais des forks existent : MariaDB et Percona Server ;
    • Java => toujours en développement, mais au ralentit.

  19. #79
    Membre chevronné
    Sans parler d'OpenSparc. Et de Hudson, que son fork Jenkins a fait totalement oublier, et de l'équipe JRuby qui s'est tiré de chez Sun/Oracle dès les premiers jours après le rachat.
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  20. #80
    Expert éminent sénior
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

###raw>template_hook.ano_emploi###