IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La fin de l'Internet fixe illimité chez les fournisseurs d'accès ADSL ?

  1. #1
    Modérateur
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 208
    Points : 8 313
    Points
    8 313
    Billets dans le blog
    51
    Par défaut La fin de l'Internet fixe illimité chez les fournisseurs d'accès ADSL ?
    Fin de l’internet illimité ? SFR et Orange démentent à leur tour
    Mais gardent le silence sur la segmentation des abonnements

    Mise à jour du 23/08/11

    Après Numericable, Free et Bouygues Telecom, c'est au tour de France Telecom (Orange) et de SFR de réagir à la polémique autour de la fin évoquée de l'internet fixe illimité en France (lire ci-avant).

    Le service presse du FAI historique vient de s'exprimer sur les réseaux sociaux de manière très succinte : « la fin de l'Internet fixe illimité n'est pas à l'ordre du jour chez Orange France ».

    Pas un mot en revanche sur la segmentation des abonnements (différents prix en fonction des débits). Une idée que SFR ne se cache pas d'étudier depuis plusieurs mois.

    SFR qui, de son côté, a également fait savoir que le plafonnement de la consommation de ses abonnés n'étaient pas à l'ordre du jour (« pas de projet en ce sens, chez SFR », déclare le FAI sur le Twitter du groupe).

    Mais là encore, il n'est question que du plafonnement et pas de la segmentation des offres.

    Reste que sur cette question des « Net-Goinfres » (sic), la Fédération Française des Telecoms avait persisté et signé hier dans plusieurs médias. « Les consommateurs qui monopolisent une grande partie de la bande passante [et qui] dégradent la qualité d'accès » devront payer plus que les autres à l'avenir, expliquait en substance Yves Le Moël, son Directeur Général.

    Après que ses trois principaux membres (France Telecom, SFR et Bouygues) aient démenti ce projet, on peut se demander qui croire (du Directeur Général) de la FFT ou (des comptes Twitters) des FAI.

    La prochaine réunion de la FFT risque en tout cas d'être animée.

    Et la question de la segmentation demeure entière pour les utilisateurs.

    Source : Orange, SFR

    Et vous ?

    Qui êtes-vous plus enclin(e) à croire ?
    D'après vous, le silence de SFR et de Orange sur la segmentation est-il le signe que ce projet est déjà dans leurs tuyaux ?

    MAJ de Gordon Fowler

    Pour la FFT, les « Net-Goinfres » qui dégradent la qualité d'accès à Internet doivent payer
    Free et Bouyges Telecom sur la ligne de Numericable

    Mise à jour du 22/08/2011

    La Fédération Françaises des Telecoms (FFT) persiste et signe. Les abonnements à l'Internet fixe tels que nous les connaissons sont amenés à disparaître.

    Le Directeur Général de la FFT, Yves Le Moël, tente ce matin de calmer le jeu dans les colonnes de la presse grand public. Mais que l'on ne s'y trompe pas, son discours est en fait tout sauf une marche arrière.

    Pour justifier des abonnements différents en fonction des débits et des quantités de données consommées, il assure avec force que ces changements n'affecteront que 5 à 10 % des clients. En résumé, tout ce projet ferait beaucoup de bruit pour rien.

    A voir. Car pour la FFT, l'avenir est claire : les "gros utilisateurs" d'internet doivent payer plus que « l'Internaute ordinaire » (sic) puisqu'ils consomment plus. Un argument économique que les associations de consommateurs qualifient de « infondé ».

    Qui sont ces gros consommateurs pour Yves Le Moël ? Les pirates, bien sûr... mais pas que.

    Les « Net-Goinfres" (sic) sont ces « consommateurs qui monopolisent une grande partie de la bande passante [et qui] dégradent la qualité d’accès à Internet ». Une pensée qu'il précise. « Ce sont ces 5% à 10% de consommateurs qui utilisent 80% de la bande passante, car ils passent leur temps à télécharger des films, font de la vidéo en permanence, passent la journée sur Facebook avec de la vidéo, sur YouTube, sur Dailymotion ».

    Pas un mot en revanche sur les travailleurs free-lance, les développeurs et toutes les professions (a priori honnêtes et sérieuses) qui font un usage intensif, légal et légitime du téléchargement et d'internet. Et qui forment également une bonne partie de ces 10 % d'utilisateurs.

    Ces projets semblent en tout agacer le gouvernement. Eric Besson, Ministre de l'Industrie, est ainsi sorti de sa réserve ce dimanche. « Le gouvernement n'envisage aucune restriction de l'accès à Internet et travaille bien au contraire au développement du très haut débit fixe et mobile sur l'ensemble du territoire et pour l'ensemble des Français », a-t-il déclaré par communiqué.

    Mais, la distinction entre "limitation" (couper la connexion à partir d'une quantité de données téléchargées) et "segmentation" (prix plus élevés pour des débits plus importants) n'est pas clairement évoquée dans les propos du Ministre. Les FAI pourraient donc continuer à exploiter cette confusion, qu'ils ont eux-mêmes créée.

    Les principaux membres de la FFT sont France Telecom, SFR et Bouygues Telecom. Si SFR milite ouvertement de son côté depuis des mois pour une "diversification" des abonnements, Bouyges a tenu, comme Numericable la veille, à se démarquer.

    « Nous tenons à rassurer l’ensemble de nos clients. Il n’a jamais été dans les projets de Bouygues Telecom de limiter l’accès à l’internet fixe à travers nos offres Bbox. Nous sommes attachés à offrir à tous la même expérience de l’internet, sans contrainte particulière. Le déploiement du Très Haut Débit, dont profitent déjà nos clients Bbox Fibre, nous permet d’être confiants sur la pérennité de ce modèle déclare » Olivier Roussat, Directeur général de Bouygues Telecom.

    Iliad (maison mère de Free) semble être sur la même ligne que Bouyges Telecom et Numericable. C'est en tout cas ce qu'affirmait BFM TV ce week-end.

    On attend cependant une réaction officielle du FAI.

    Ainsi que celle d'acteurs comme Google dont le Business Model repose grandement sur le 100 % connecté.


    Sources :

    Le Parisien
    Le Figaro
    Communiqué de Eric Besson cité par L'Express
    Communiqué de Bouygues
    BFM TV

    MaJ de Gordon Fowler

    Vers la fin des abonnements Internet fixe illimités ?
    France Telecom nie et parle de "segmentation", Numericable affirme être totalement étranger aux projets des autres FAI

    Article co-écrit avec Gordon Fowler


    Les offres d'internet mobile sont proposées avec de nombreuses restrictions et limitations d'utilisation. En cause, la gestion du trafic et les coûts engendrés pour les opérateurs par des connexions nomades sans fil.

    Actuellement limitées à la consommation mobile, ces restrictions pourraient bien s'étendre à l'internet fixe.

    Le site spécialisé Owni, lui-même repris par Le Figaro, Le Parisien et d'autres médias grand publics, a en effet mis la main sur un document de la Fédération Française des Telecoms (FFT).

    Un tableau qui risque de créer une polémique importante :



    Un document que Owni complète notamment avec quelques citations des personnes concernées par l'élaboration du projet :

    Chez Orange, si on ne cache pas la mise en place de cette nouvelle stratégie, on concède également que la pilule sera difficile à avaler pour les consommateurs. “Pour le fixe, c’est plus délicat car il ne s’agit pas d’une phase de nouvel équipement, comme pour les smartphones dans le mobile”, explique le porte-parole du groupe Jean-Marie Culpin. “Mais oui, il y a certains forfaits sur lesquels on risque de mettre des seuils”.

    Et d’ajouter: “s’ils ne concernent qu’ 1% des gens qui downloadent des films toute la journée, alors c’est envisageable. C’est inacceptable si cela impacte davantage de clients”.
    Bien que la logique d'une limitation ne soit pas aberrante en soit, il semble difficile d'accepter une argumentation fondée sur l'hypothèse qu'une forte consommation est automatiquement signe d'acte illégal.

    Autre attaque contre l'internet fixe tel que nous le connaissons aujourd'hui, un site du quotidien Libération revient sur un autre rapport, celui sur la neutralité du net.

    Un rapport vivement critiqué et décortiqué par Benjamin Bayart, président de FDN (French Data Network, association de loi 1901 qui a pour but la promotion, l’utilisation et le développement des réseaux Internet et Usenet). sur ce même site.

    Face au tollé que risque de provoquer la fin des forfaits illimités pour l'Internet fixe, France Telecom, un des principaux membres de la FFT (avec SFR et Bouygues), a rapidement réagi.

    Au risque d'ajouter de l'huile sur le feu.

    « Il n'y a pas de notion de bridage dans la réflexion en cours », assure un porte-parole du FAI à l'AFP. « Il y a une réflexion sur la segmentation des offres, pas du tout sur une limitation ».

    Autrement dit, les trois grands FAI penseraient en fait à faire payer plus chers les connexions "de meilleures qualités" (à plus haut-débit), et pas à brider les volumes de données utilisées.

    Ce qui reviendra au même pour le client : une augmentation du prix moyen des forfaits.

    Free et sa maison mère Iliad, qui eux ne font pas partie de la FFT, n'ont pas encore fait savoir leur position par rapport à ce projet.

    Ce qui n'est pas le cas de Numéricable. La société a immédiatement tenu, en plein week-end, à faire connaitre sa différence : « Numericable n’est plus membre de la FFT depuis plusieurs mois [et] n’est en rien associé aux réflexions en cours concernant la limitation des usages de l’internet fixe ».

    Reste à savoir ce que ces deux acteurs pensent non pas de la "limitation" des forfaits (coupure au dela d'un seuil de données téléchargées) mais de la "segmentation", qui elle est donc officiellement à l'étude chez leurs concurrents.

    Et vous ?

    Quelle serait votre réaction si dans l'année à venir les nouveau forfait internet fixe sont limités ?
    Va-t-on vers une sélection des contenus diffusible sur le réseau ?
    Que pensez-vous de la "segmentation" des forfaits et des arguments de la FFT ?
    Pensez vous que la gestion du réseau va dans une bonne ou une mauvaise direction ?

    Sources :

    Owni
    Le Figaro

    Libération :
    Analyse de Benjamin Bayart, président de FDN
    Rapport sur la neutralité du net

    Dépêche AFP (reprise par 20 Minutes)

    Information complémentaire :

    Article Wikipédia sur La Fédération Française des Télécoms
    Si une réponse vous a été utile pensez à
    Si vous avez eu la réponse à votre question, marquez votre discussion
    Pensez aux FAQs et aux tutoriels et cours.

  2. #2
    Rédacteur
    Avatar de benwit
    Profil pro
    dev
    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    1 676
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : dev

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 1 676
    Points : 4 158
    Points
    4 158
    Par défaut
    S'ils venaient à mettre en place de telles offres, il faudrait surtout leur interdire le terme d'illimité comme ils le font abusivement avec les forfaits mobiles.

    Qu'il y ait des forfaits limités, c'est une chose. Tromper le consommateur, cela en est une autre.

    Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait. Marcel PAGNOL
    On ne savait pas que c'était impossible, alors on l'a fait. John Fitzgerald KENNEDY.
    L'inexpérience est ce qui permet à la jeunesse d'accomplir ce que la vieillesse sait impossible. Paul (Tristant) BERNARD
    La meilleure façon de prédire l'avenir, c'est de l'inventer.

  3. #3
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2008
    Messages
    517
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2008
    Messages : 517
    Points : 308
    Points
    308
    Par défaut
    Si une "segmentation" devait avoir lieu, je change pour numéricable direct, je supporte de moins en moins Orange / France Télécom ...

  4. #4
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    Pensez vous que la gestion du réseau va dans une bonne ou une mauvaise direction ?

    on est dans l'ère de l'hyper-connexion, que ça soit internet, téléphonie, télévision, ainsi que les services en ligne (réseaux sociaux, cloud et autres), et on nous suggère la possibilités de restreindre cette connexion? ça risque plutôt de mal passer à mon avis.

  5. #5
    Membre actif
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    72
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 72
    Points : 211
    Points
    211
    Par défaut
    Je trouve çà sidérant sur le fond : les investissements sont - hors fibre - déjà grandement amortis, et le prix de l'abonnement n'a quasiment jamais baissé (sauf qqs rares offres ponctuelles chez Alice ou Numéricable) depuis l'introduction du forfait à 29.90€ par Free (en même temps, il n'y a pas eu de révalorisation par rapport à l'inflation, hors l'arnaque à la TVA 19.6 > 5.5 (pas de réduction) puis 5.5 > 19.6 (augmentation)).

    Par contre, ils auraient tord de se priver : ils se mettent déjà d'accord sur les prix, s'ils arrivent tous à se mettre d'accord pour une telle limitation entre opérateurs, pourquoi se gêneraient-ils ? On ne pourra rien faire d'autre que continuer à payer pour un service réduit artificiellement au même prix (avec peut être de vrais illimités + chers, ou des payements "hors forfait" hors de prix ...).

    Reste à voir s'ils arriveront à tous se mettre d'accord sur ce genre d'entente, il suffit qu'il y ait un trublion (Numericable, Free, ou autre) pour qu'il y ait le risque de déport massif d'abonnés vers le ou les seuls à ne pas jouer le jeu.

  6. #6
    Membre chevronné
    Avatar de Kiiwi
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    486
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 486
    Points : 1 846
    Points
    1 846
    Par défaut
    Reste à voir s'ils arriveront à tous se mettre d'accord sur ce genre d'entente, il suffit qu'il y ait un trublion (Numericable, Free, ou autre) pour qu'il y ait le risque de déport massif d'abonnés vers le ou les seuls à ne pas jouer le jeu.
    Si c'est une augmentation des prix, oui, il peut y avoir départ massif vers le moins cher.
    Si c'est une limitation d'internet (débit réduit, ou blocage) chez certains FAI et pas d'autres, il y aura des départs, mais pas massifs.
    Selon les statistiques d'Internet World Stats, 70% des français sont connectés à internet.
    Dans ces 70%, au moins la moitié ne se sentiront pas concernés pas la limitation, en particulier tous ceux qui téléchargent peu, utilise internet plutôt pour les emails, ebay, quelques actualité, et voila.


    Pour les forfaits internet mobiles, par exemple réduit à 500Mo, la plupart des clients n'atteignent jamais ce plafond.

    S'ils mettent un plancher pour internet fixe, largement supérieur à la consommation moyenne d'un client ... ne partiront que ceux qui ont l'impression d'être limités, soit les "gros consommateurs internet".


    Donc personnellement, je pense que plutôt d'augmenter les prix (ce qui ferait bien râler), et prendre le risque que Numéricable ou Free ne fasse pas le mouton, ils mettront une limitation, qui passera plus inaperçu qu'une augmentation de prix, et les FAI feront miroiter que rien n'a changer (comme actuellement les opérateurs mobiles, qui pour la plupart des forfaits ont mit "internet '''''illimité'''''' limité à 200 Mo, rechargeable" au lieu de "internet '''illimité" limité à 200 Mo, débit réduit au delà" ... et c'est passé sans aucun problème aux yeux des clients qui n'ont pas du voir la supercherie.
    Utilisez des moteurs de recherche solidaires. Parmi ces moteurs de recherche:
    Nouvelle version (aout 2013!) : http://ecosia.org Algorithme de recherche: très performant. 80% des revenus générés sont reversés au programme Plant A Billion Trees. Neutralité carbone pour les recherches Voir http://www.ecosia.org/what
    http://ecogine.org , même résultats que GOOGLE, revenus reversés à des assos écologiques. Voir http://ecogine.org/about/

  7. #7
    Modérateur
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    2 208
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 2 208
    Points : 8 313
    Points
    8 313
    Billets dans le blog
    51
    Par défaut
    Il faut aussi se rendre compte qu'un internet avec limitation sur le nombre d'octet échangé est bien plus avantageux pour les opérateurs.

    Tout les contrats sont reporté tacitement sans modification. Si on ajoute une limitation quelconque sur la qualité/accessibilité en fonction de la consommation. Alors, les opérateurs pourrons toujours renégocier les contrats.

    On m'a expliqué le coup qu'un opérateur téléphonique réalisait en modifiant le contrat. Il propose une réduction de 5% sur le prix de l'abonnement que le client accepte et relance un engagement d'un an.

    On pourrai donc voir ce genre de chose arrivé pour les contrats internet fixe.
    "On augment votre limitation de consommation."
    Mais que vont-ils faire d'autre en même temps ?

    A mon avis, il faut chercher une logique, une valorisation à ce genre de démarche pour comprendre ce qui se passe.

    Cordialement,
    Patrick Kolodziejczyk.
    Si une réponse vous a été utile pensez à
    Si vous avez eu la réponse à votre question, marquez votre discussion
    Pensez aux FAQs et aux tutoriels et cours.

  8. #8
    Expert éminent sénior

    Avatar de FirePrawn
    Homme Profil pro
    Consultant technique
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    3 180
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Haut Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant technique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 3 180
    Points : 20 065
    Points
    20 065
    Par défaut
    Sidérant...

    On va revenir à nos bons vieux forfait de 50h d'internet
    Je suis d'accord avec stardeath, cette nouvelle va complètement à sens inverse de la tendance actuelle.

    Tout le monde veut toujours plus ( ce qui, quelque part, est légitime au vu de l'avancée des technologies ) et eux veulent restreindre ?! C'est une vaste blague.
    L’amalgame systématique entre "trafic important" et "téléchargement illégal" est beaucoup trop utilisé par les utilisateurs à mon goût. Quid des serveurs privés légaux ? Des auto-entrepreneurs qui bossent de chez eux ?

    Personnellement, si je voyais mon forfait bridé, il est très clair que ce sera "au revoir" et tout droit chez le concurrent.
    Avant toute chose : lire le mode d'emploi du forum et ses règles.
    Je ne réponds pas aux questions techniques en MP.

  9. #9
    Acropole
    Invité(e)
    Par défaut
    Le débit tiens compte de quel type de téléchargement ? FTP, HTTP, télé par internet, téléphonie ?

  10. #10
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    41
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 41
    Points : 134
    Points
    134
    Par défaut
    Je deviendrais un anonymous et j'attaquerais Orange.

  11. #11
    Membre régulier
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 30
    Points : 81
    Points
    81
    Par défaut
    C'est déjà le cas au Canada, et c'est vraiment pénible.

    Le téléchargement ne concerne pas que le piratage, loin de là.

    A l'heure du Cloud et de la dématérialisation on aura de plus en plus besoin de bande passante.

    Si on paye un forfait ce n'est pas pour qu'ils s'enrichissent sans rien faire, c'est pour qu'ils nous fournissent une infrastructure efficace.

  12. #12
    En attente de confirmation mail
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    555
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 555
    Points : 1 583
    Points
    1 583
    Par défaut
    La première chose qui m'a traversé l'esprit :
    Bon sang ! Vite le Wifi des voisins, j'ai dépassé mon quota

    Je mettrai ma main au feu que cette pratique deviendra courante si de tels abonnement voit le jour.

  13. #13
    Membre confirmé
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 230
    Points : 579
    Points
    579
    Par défaut
    Voilà ce que j'en pense :

    La France est le pays où les forfait illimités sont les moins cher d'Europe. Et à force de voir les prix augmenter et l'illimité de plus en plus restraint tout autour de nous, nos chers opérateurs se sont dit : "Et pourquoi pas nous?"

    Le but de cette réflexion est, toujours à mon avis, une façon de faire plus d'argent sans avoir à améliorer les infrastructures.

    Ce qu'on paye actuellement une trentaine d'euros, ils espèrent certainement nous le faire payer 50 ou plus.

    Et, encore une fois, ce n'est que mon avis, tout ce qu'ils y gagnerons, c'est voir tous les clients souhaitant de l'illimité partir chez Numéricable, OVH, Free ou tout autre opérateur qui maintiendra ses tarif. Ces derniers récupérerons un tas de client et donc un tas d'argent au détriment des trois grand opérateurs, qui vont perdre encore plus d'argent.

    Pour moi, les trois gros se fichent clairement de nous : Ils veulent nous faire croire que le problème viens d'une surcharge du réseau, mais que je sache, ils n'ont jamais cessé de vendre de nouveaux abonnements! Si leur réseau était vraiment saturé, et qu'ils avait un tant soit peu de respect pour les clients éxistants, ils ne continueraient pas à vendre des abonnements au détriment des autres clients. Ou alors ils amélioreraient le réseau pour couvrir la demande.

    Quand au 1% d'utilisateurs qui DL come des porcs, je ne vois pas pourquoi on devrait prendre pour eux. D'ailleurs, je ne voit pas comment 1% de clients ADSL pourraient générer 80+% de traffic. Ils sagit donc probablement de clients fibre ou de personne qui ont des avantages (employés?).

    Raison de plus qui me fait penser que nous, clients ADSL, n'avons pas à payer pour ça.

    Bref, je ne vois là que magouille et compagnie pour nous soulager un peu plus de tout cet argent qui pèse dans nos poches...

    Si les tarif augmentent, je sauterai enfin le pas et j'irai chez OVH (de tous les opérateurs du marché, c'est eux qui me proposent le meilleur rapport qualité prix)

    Squisqui : Le problème, c'est qu'à moins de pirater le WiFi des voisins, ils faut se logger pour aller sur le net, et donc ils pourront vérifier le quota...

  14. #14
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 230
    Points : 26 656
    Points
    26 656
    Par défaut
    Les tarifs en France (métropolitaine) sont aussi bas grâce aux initiatives de Free, il ne faut pas l'oublier

    Mon premier abonnement professionnel était chez Compuserve qui possédait un réseau privé avec des passerelles vers Internet !

    Puis Free a proposé l'accès GRATUIT (hors frais d'appel téléphonique au tarif local).

    Et avec l'offre FreeBox ils ont complètement bouleversé l'offre ADSL.

    Une hausse des tarifs ou une limitation du flux serait le fruit d'une attente entre les opérateurs, ce qui est illégale pour autant que je sache. Les opérateurs mobile ont déjà été épinglés à ce sujet, sans grande conséquence pour nos facture ceci dit...
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  15. #15
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2004
    Messages
    581
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2004
    Messages : 581
    Points : 1 092
    Points
    1 092
    Par défaut
    Et si cette nouvelle tarification s'accompagne d'une baisse des prix pour 80% des utilisateurs "normaux" et peu consommant, qui se contentent d'à peine 500 Mo par mois? Ce serait bien la première fois que l'ensemble de la communauté se lèverait comme un seul homme pour dire "pas question, on veut payer plus cher" !
    C'est effectivement sidérant... de lire toutes ces réactions sidérées !
    Par quel miracle, à votre avis, le prix de l'accès internet en France pourrait-il rester de l'ordre de 34€ par mois, contre 50 en Allemagne ou, pour ceux qui ne jurent que par les USA, environ 100$ chez eux ? Ce sont les tarifs donnés hier soir aux infos mais j'ai de la famille au Canada et je confirme les 100$ : on n'en est pas loin.
    Soit ça veut dire que dans tous les autres pays d'Europe ou occidentaux, ils s'en mettent plein les fouilles depuis 20 ans, soit ça veut dire que chez nous le prix est maintenu volontairement très bas par un gouvernement populiste (et ne me dites pas que vous croyez que les prix sont fixés librement... Ca fait 20 ans aussi que FT doit "demander la permission" à chaque nouvelle offre tarifaire ou nouvelle gamme de produits) ?
    Et enfin, à quoi bon un internet illimité pour tous, si je n'ai besoin (sans téléchargement de films ou de musiques) que d'à peine 500 Mo par mois ?
    C'est toujours bien de se battre pour des principes...
    L'avis publié ci-dessus est mien et ne reflète pas obligatoirement celui de mon entreprise.

  16. #16
    Rédacteur
    Avatar de cladsam
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    1 778
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 41
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 1 778
    Points : 2 421
    Points
    2 421
    Par défaut
    Citation Envoyé par Thorna Voir le message
    Et si cette nouvelle tarification s'accompagne d'une baisse des prix pour 80% des utilisateurs "normaux" et peu consommant, qui se contentent d'à peine 500 Mo par mois? Ce serait bien la première fois que l'ensemble de la communauté se lèverait comme un seul homme pour dire "pas question, on veut payer plus cher" !
    C'est effectivement sidérant... de lire toutes ces réactions sidérées !
    Par quel miracle, à votre avis, le prix de l'accès internet en France pourrait-il rester de l'ordre de 34€ par mois, contre 50 en Allemagne ou, pour ceux qui ne jurent que par les USA, environ 100$ chez eux ? Ce sont les tarifs donnés hier soir aux infos mais j'ai de la famille au Canada et je confirme les 100$ : on n'en est pas loin.
    Soit ça veut dire que dans tous les autres pays d'Europe ou occidentaux, ils s'en mettent plein les fouilles depuis 20 ans, soit ça veut dire que chez nous le prix est maintenu volontairement très bas par un gouvernement populiste (et ne me dites pas que vous croyez que les prix sont fixés librement... Ca fait 20 ans aussi que FT doit "demander la permission" à chaque nouvelle offre tarifaire ou nouvelle gamme de produits) ?
    Et enfin, à quoi bon un internet illimité pour tous, si je n'ai besoin (sans téléchargement de films ou de musiques) que d'à peine 500 Mo par mois ?
    C'est toujours bien de se battre pour des principes...

    C'est assez curieux comme réaction ... tu nous dis d'un côté qu'une limitation serait bénéfique parce qu'elle permettrait de faire baisser les prix afin de nous éviter d'être comme aux US c'est à dire avec des forfait à +/- 60€ un peu comme si c'est l'illimité qui faisait que les prix dans ces pays sont chers.
    Justement pas puisque, ayant de la famille aux USA tu n'es pas sans savoir que la bas ils payent plus cher mais qu'ils sont limités ...
    Alors non ca n'a rien à voir avec le fait d'etre populistes en FRance si l'on paye moins cher. Ca a à voir avec le fait que l'on ait eu la chance d'avoir d'une côté des sociétés innovantes comme Free et de l'autre côté des consommateurs avertis qui ont suivi ces acteurs innovants à l'époque ou il ont commencé à proposer des forfait 50H gratuits, puis illimité pas cher etc.

    Les consommateurs qui par leur action contre ce genre d'ententes ont fait que les gros comme FT (Orange) se sont mis au pas des plus petits comme Free parce que grace aux consommateurs intelligents ces petits prenaient toutes les parts de marche. Ca n'a rien de populiste c'est juste être avertis.

    Donc maintenant que l'ont sait que ce n'est pas parce qu'on limite que certains paieront moins mais plutot parce qu'on limite que certains paieront plus pour un service moindre, on ne va pas laisser passer ca et libre à toi avec ton abonnement qui n'a aucune chance de baisser et aucune raison d'augmenter de consommer 2MO par an si tu veux.

    Ensuite, on peut difficilement nous vendre d'un côté de la VOD et nous expliquer de l'autre côté qu'il n'est pas normalement d'avoir une forte consommation de bande passante à l'air des telecoms modernes.

    Bah moi je telecharge pas illégalement mais je joue non stop, j'achete des versions dématérialisées de jeux video régulièrement avec 7 à 8 go sans les mises à jour, je parle avec des amis autour du monde avec casque et webcam et ca ne fait de moi ni un populiste ni un criminel ...
    ----------------------------------------------------
    Consultant technico-fonctionnel SAP logistique -
    Mon site sur developpez
    ---------------------------------------------------
    Anakin Skywalker turn to the Dark Side after his failed attempt to upgrade R/2-D2 to R/3-D2.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 230
    Points : 26 656
    Points
    26 656
    Par défaut
    Citation Envoyé par Thorna Voir le message
    Et si cette nouvelle tarification s'accompagne d'une baisse des prix pour 80% des utilisateurs "normaux" et peu consommant, qui se contentent d'à peine 500 Mo par mois? Ce serait bien la première fois que l'ensemble de la communauté se lèverait comme un seul homme pour dire "pas question, on veut payer plus cher" !
    C'est effectivement sidérant... de lire toutes ces réactions sidérées !
    Par quel miracle, à votre avis, le prix de l'accès internet en France pourrait-il rester de l'ordre de 34€ par mois, contre 50 en Allemagne ou, pour ceux qui ne jurent que par les USA, environ 100$ chez eux ? Ce sont les tarifs donnés hier soir aux infos mais j'ai de la famille au Canada et je confirme les 100$ : on n'en est pas loin.
    Soit ça veut dire que dans tous les autres pays d'Europe ou occidentaux, ils s'en mettent plein les fouilles depuis 20 ans, soit ça veut dire que chez nous le prix est maintenu volontairement très bas par un gouvernement populiste (et ne me dites pas que vous croyez que les prix sont fixés librement... Ca fait 20 ans aussi que FT doit "demander la permission" à chaque nouvelle offre tarifaire ou nouvelle gamme de produits) ?
    Et enfin, à quoi bon un internet illimité pour tous, si je n'ai besoin (sans téléchargement de films ou de musiques) que d'à peine 500 Mo par mois ?
    C'est toujours bien de se battre pour des principes...
    As-tu lu cet article ?

    Et pour le fixe, se dirige-t-on vers la fin des forfaits illimités en France ?
    Le rapport dit qu’on pourrait l’envisager. Mais économiquement, c’est idiot. Dans les trente euros par mois du triple play, comme cela existe en France, la part variable qui est liée à l’occupation du backbone national est de moins de 1 euro. Ce qui veut dire qu’on passerait de 30 euros forfaitaire tout compris, à 29 euros hors consommation, où effectivement les gens qui consomment peu auront 0 centimes de facturation et les gens qui consomment beaucoup auront 150 à 200 euros de consommation. C’est idiot. Ça va coûter plus cher d’écrire le système d’informations et d’envoyer les factures. Si cela a un sens dans le mobile, ça n’en a aucun pour le fixe. Mais oui, le rapport ouvre la possibilité de le faire. Mais c’est complètement idiot. Le plus probable est une augmentation du prix des forfaits.
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  18. #18
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 88
    Points : 14
    Points
    14
    Par défaut
    Citation Envoyé par Dar0ck Voir le message
    C'est déjà le cas au Canada, et c'est vraiment pénible.

    Le téléchargement ne concerne pas que le piratage, loin de là.

    A l'heure du Cloud et de la dématérialisation on aura de plus en plus besoin de bande passante.

    Si on paye un forfait ce n'est pas pour qu'ils s'enrichissent sans rien faire, c'est pour qu'ils nous fournissent une infrastructure efficace.
    Il serait bien de ne plus parler de piratage quand des gens téléchargent des oeuvres sur internet, ce n'est pas le bon mot.
    Si tu télécharges une musique en torrent, tu ne pirates l'ordinateur de personne, tu ne fais qu'échanger un fichier électronique avec un tier.

  19. #19
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Ranger
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    661
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 81
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ranger
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 661
    Points : 2 771
    Points
    2 771
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par Khleo Voir le message
    Si une "segmentation" devait avoir lieu, je change pour numéricable direct, je supporte de moins en moins Orange / France Télécom ...
    Marrant de considérer Numéricable comme le chevalier blanc dans l'histoire.

    Pour rappel, NC Numéricable a acheté France Télécom Câble en 2005 pour devenir Numéricable, et les premières mesures qu'ils ont prises de manière unilatérale pour les abonnés câblés ont été de rétablir immédiatement les quotas de téléchargement qui n'existaient plus depuis plusieurs années, d'annoncer que les dépassements seraient facturés, mais en revanche de sagement ne pas communiquer sur les tarifs appliqués aux-dits dépassements. Ceci accompagné par une baisse de qualité générale des connexions qui a été ressentie immédiatement par tout le monde, moi y compris.

    Résiliation immédiate de ma ligne Numéricable (que j'avais souscrite chez France Télécom Câble dont la mentalité était bien différente).

    Alors, certes, je ne sais pas ce qu'il en est en 2011 pour Numéricable, mais les considérer comme les sauveurs du monde Internet sans quotas, c'est oublier un peu vite leur passé.

  20. #20
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    3 147
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 3 147
    Points : 9 341
    Points
    9 341
    Par défaut
    Je pense à une chose moi, c'est la fin des réseaux gratuit (free wifi, ect).
    En tout cas si une telle chose passe, comptez pas sur moi pour activer mon free wifi.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 09/05/2008, 09h37
  2. comment tire profit de mon stage chez un fournisseur d'accès internet
    Par gifelix dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/05/2008, 14h14

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo