Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 15 1234511 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 292
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 973
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 973
    Points : 58 977
    Points
    58 977

    Par défaut Coder est-elle une tâche ingrate ?

    Coder est-elle une tâche ingrate ?
    Pourquoi les ingénieurs s’orientent-ils vers des profils autres que programmeur

    La programmation de nos jours semble être une activité dont s’éloignent de plus en plus les diplômés dans le domaine de l’informatique.

    Interrogez dix jeunes étudiants en dernière année dans une école d’ingénierie sur le profil de métier visé par ceux-ci. Les réponses seront diversifiées entre les gros noms comme « Chef de projet, Architecte, etc. », mais presque aucun ne vous dira qu’il souhaite être « programmeur passionné ».

    Le métier de programmeur qui par définition consiste en la mise au point des programmes informations, a perdu son attrait et serait une tache réservée aux jeunes diplômés (qui ne souhaitent pas le rester longtemps et veulent devenir rapidement chef de projet), voir pour certains, au gars qui a un diplôme Bac + 2, ou au chef de projet qui a raté sa carrière.

    À tel point qu’en France, être encore développeur à plus de 30 ans est pratiquement synonyme d’échec. Je vais reprendre ici une réponse de nico-pyright(c) à un billet de blog sur Développez, qui résume la situation : « Ce qui me gène surtout c’est de constater avec effroi que si t’es toujours développeur après 35 ans, tu es mal considéré, peu sujet aux augmentations et qu’en cas de coup dur (licenciement, fermeture de boite, etc.) tu auras énormément de mal à retrouver du travail. Et au chômage à 40 ans sans pouvoir retrouver du boulot, ça fait peur… »

    Pourtant dans d’autres pays à l’instar des États-Unis, on peut retrouver un programmeur de plus de 40 ans, qui brandit fièrement son titre de « programmeur senior » et qui n’a rien à envier au chef de projet ou au gestionnaire de programme côté rémunération.

    Un vieux et intéressant billet de blog de Nicolas Martignole avec pour titre « Développeur après 31 ans ? Ridé et chauve tu seras », a le mérite de peindre avec humour cette situation.

    À qui la faute ? Aux entreprises françaises, au système éducatif ou à nous développeurs ?

    Et vous ?

    Écrire du code est-il une tache ingrate ?

    Quel est votre ressenti sur la question ? Comment voyez-vous le métier de développeur ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 722
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 722
    Points : 6 895
    Points
    6 895

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Ecrire du code est-elle une tache ingrate ?

    Quel est votre ressenti sur la question ? Comment voyez-vous le métier de développeur ?
    Peut être pas une tâche ingrate... A 20 ans j'adorais pisser du code, maintenant 10 ans plus tard ça m'excite déjà moins. Ca me dérange pas de coder mais dans tout projet il y a des tâches intéressantes, et des tâches un peu nazes.
    Perso j'adore faire de l'optimisation, trouver des solutions élégantes aux problèmes, évaluer des middlewares/outils, prendre des décisions d'architecture et les implémenter etc... Mais à côté de cela, coder des trucs de base comme des formulaires CRUD, ça m'éclate pas trop! C'est même pas que je me trouve trop bien pour faire ça mais c'est du boulot un peu rébarbatif et pas très enrichissant.

    Donc je pense qu'un développeur, il sera épanoui ou non selon qu'il ait la possibilité dans son cadre de travail de faire des choix techniques, de chercher des solutions et d'apporter sa touche personnelle et d'amener son expertise et sa valeur au projet. Dans le cas contraire (et il y a des entreprises comme ça!) où on me demandrait de coder strictement des specs établies par d'autres, sans la moindre autonomie, oui je trouverai que programmeur est un boulot naze et j'aurai envie de me spécialiser dans autre chose.

  3. #3
    Rédacteur
    Avatar de imikado
    Homme Profil pro Michael Bertocchi
    Ingénieur développement
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    3 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Michael Bertocchi
    Âge : 32
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 3 140
    Points : 13 410
    Points
    13 410
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Ecrire du code est-elle une tache ingrate ?
    Non, je ne trouve pas, j'ai 31 ans, je développe depuis une dizaine d'années, et n'ai cessé de progresser.

    Quel est votre ressenti sur la question ? Comment voyez-vous le métier de développeur ?
    J'ai travaillé sur plusieurs langages tout au long de ses années (php,actions script, haxe, perl, adonix, vb.net, c#.net...) pour finir dans mon entreprise actuelle ou je fais du php,perl, vb/c#.net selon les projets
    Au fil des annés j'ai trouvé que je codais de plus en plus "haut niveau" grâce aux frameworks et à d'autres outils que j'ai développé

    Le métier de développeur varie en fonction des sociétés, dans certaines on met chaque personne dans une case lui restreignant son domaine de compétence, chez nous on participe du début à la fin (conception de la base de donnée, réflexion sur l'interface puis enfin programmation avec frameworks
    On essaie de capitaliser au maximum pour ne pas avoir à réinventer la roue et ré-utiliser l'existant en l'améliorant
    On a toujours droit de proposer des idées/concept sous réserve de la compatibilité avec les navigateurs des utilisateurs
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)

    Tutoriels vidéo ici: http://mkframework.com/screencasts.html

    Journal de bord d'un RTS multiplayer en HTML5 ici
    Journal de bord d'un Bomberman multiplayer en HTML5 ici
    Comment choisir son framework: http://blog.developpez.com/ducodeetd...ework-sommaire

  4. #4
    Membre Expert
    Avatar de Voïvode
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    298
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 298
    Points : 1 781
    Points
    1 781

    Par défaut

    Ecrire du code est-il une tâche ingrate ?
    Tellement ingrate qu'on refourgue ça aux Indiens !

    Quel est votre ressenti sur la question ? Comment voyez-vous le métier de développeur ?
    Que les jeunes (ou, devrais-je dire, les gens de ma génération) et les boites en général se font bourrer le crâne avec des visions déconnantes d'une société basée sur du service sans production de véritables valeurs.
    Avoir des armées de chefs de projet sans développeur expérimenté pour faire le boulot est aussi absurde que d'avoir des armées d'ingénieurs sans ouvrier qualifié : le travail sera bâclé et avec les économies de bouts de chandelles et le manque d'expertise viendront des problèmes bien plus profondément enracinés, difficiles et couteux à résoudre.

  5. #5
    Membre Expert Avatar de I_believe_in_code
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    220
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 220
    Points : 1 024
    Points
    1 024

    Par défaut

    Coder est-il une tâche ingrate ?
    Ca dépend pour qui on code. Aucune tâche n'est ingrate quand on travaille pour soi.

  6. #6
    Inactif
    Homme Profil pro Erwan Bidule
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    1 088
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Erwan Bidule
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 1 088
    Points : 1 178
    Points
    1 178

    Par défaut

    Problème franco-français qu'on retrouve dans un tas d'autres domaines...

    Tu veux aller au bureau d'études ? Non je veux diriger le bureau d'études...
    Tu veux être tech méthodes ? Non je veux diriger les techs méthodes...
    Tu veux être ouvrier ? Non je veux être le chef des ouvriers...

    Etc...

    La France est une pisseuse de diplômés qui s'estiment toujours ne pas être assez haut dans la hiérarchie et qui prennent plaisir à rabaisser ceux qui sont en dessous d'eux...

  7. #7
    Rédacteur
    Avatar de imikado
    Homme Profil pro Michael Bertocchi
    Ingénieur développement
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    3 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Michael Bertocchi
    Âge : 32
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 3 140
    Points : 13 410
    Points
    13 410
    Billets dans le blog
    3

    Par défaut

    Un bon podcast intéressant sur le développement qui permet de découvrir des technos http://www.niptech.com/podcast/category/nipdev/
    Framework php sécurisé et simple à prendre en main avec générateur web http://mkframework.com/ (hebergé sur developpez.com)

    Tutoriels vidéo ici: http://mkframework.com/screencasts.html

    Journal de bord d'un RTS multiplayer en HTML5 ici
    Journal de bord d'un Bomberman multiplayer en HTML5 ici
    Comment choisir son framework: http://blog.developpez.com/ducodeetd...ework-sommaire

  8. #8
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 229
    Points : 421
    Points
    421

    Par défaut

    c'est peut-être aussi que les emplois en France sont souvent orienté gestion ce qui n'est peut-être pas le domaine le plus intéressant
    Ailler le courage de justifier vos -1.
    http://www.laboiteaprog.com/ - http://www.solutions-norenda.com/

  9. #9
    Membre Expert Avatar de skywaukers
    Homme Profil pro Dany Leblanc
    Directeur de projet
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    1 089
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Dany Leblanc
    Localisation : France, Charente (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 1 089
    Points : 1 638
    Points
    1 638

    Par défaut

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Peut être pas une tâche ingrate... A 20 ans j'adorais pisser du code, maintenant 10 ans plus tard ça m'excite déjà moins..
    Ben déjà ce terme "pisser du code" est dévalorisant, inventé par ceux qui n'aiment pas ça et qui ont voulu se valoriser dans leur tâche souvent moins difficile techniquement.

    Pour moi un développeur justement ne pisse pas de code, il a le sens du code bien écris, bien optimisé. Mais c'est vrai qu'à faire de "usines" de développement on a mis un peu le développeur à la place de l'ouvrier qui serre des boulons toute la journée sur une chaine de fabrication. C'est une erreur à mon sens, même si économiquement cela est viable à n'en pas douter.

    Ce qui est regrettable encore plus, ce sont ces jeunes diplômés qui ne veulent pas développer. Si il ont de gros niveaux d'études ils vont être amenés à avoir des postes à responsabilité, mais qu'est-ce qu'ils vont vraiment y connaitre ?

    Perso je n'ai jamais voulut lâcher complètement le code, et oui je dois reconnaitre que cela a freiné ma carrière, mais je préfère encore embaucher le matin en sachant que je vais passer au moins une partie de la journée à faire quelque chose qui me passionne, que de faire juste le boulot pour avoir le gros salaire. Bon j'ai la chance d'avoir le pied des deux côtés, et donc je suis décideur en terme de solutions à apporter aux problèmes qui me sont posés, et j'avoue que cela rend le travail plus qu'intéressant et pas rébarbatif du tout. J'ai plus le sentiment d'être dans un processus créatif que si j'étais juste chef de projet et que tout se faisait par une autre équipe. Je ne veux pas faire l'inverse et dévaloriser la partie fonctionnelle qui est très importante mais finalement c'est une phase moins créative je trouve. Disons que sans les développeur le travail du fonctionnel ne sert pas à grand chose, je trouverai cela un peu frustrant personnellement.

    @++
    Dany

  10. #10
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    4 953
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 4 953
    Points : 7 133
    Points
    7 133

    Par défaut

    Citation Envoyé par erwanlb Voir le message
    Problème franco-français qu'on retrouve dans un tas d'autres domaines...

    Tu veux aller au bureau d'études ? Non je veux diriger le bureau d'études...
    Tu veux être tech méthodes ? Non je veux diriger les techs méthodes...
    Tu veux être ouvrier ? Non je veux être le chef des ouvriers...

    Etc...

    La France est une pisseuse de diplômés qui s'estiment toujours ne pas être assez haut dans la hiérarchie et qui prennent plaisir à rabaisser ceux qui sont en dessous d'eux...
    100% d'accord.
    C'est une vraie catastrophe...
    allez je la ramène encore ,Steve Jobs, Steve Wozniak, Mark Zuckenberg ,Michael Dell... ils n'ont même pas terminé leurs études et pourtant ils ont monté des boites qui valent des milliards de dollars...

  11. #11
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1
    Points : 15
    Points
    15

    Par défaut Developpeurs , fiers et communiquants, c'est nous les chefs

    En y réfléchissant, à la sortie de l'école d'ingé, il y a presque 15ans, moi aussi je n'envisageais pas vraiment de coder longtemps. L'école, la société, certes ne faisait pas du tout reluire les jobs techniques, mais en plus, le travail de chef de projet ou autres encadrants me paraissait plus facile...et bien mieux payés.
    Ensuite, mes compétences grandissantes, j ai eu de moins en moins envie de lâcher la technique et j'ai de plus en plus apprécié les possibilités créatives de mon job de développeur.
    Aujourd'hui j'ai 36 ans, j'ai le sentiment de me libérer de plus en plus de la technique en la maitrisant et je n'ai pas envie de lâcher cela pour gérer des plannings ou apporter de l'huile aux projets.

    Je me dis souvent qu'il nous manque souvent qu'à être fier de notre métier, respectable à plus d'un titre, et un peu plus communiquant pour que nous soyons les chefs ...

  12. #12
    Membre émérite Avatar de Jarodd
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    605
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 605
    Points : 995
    Points
    995

    Par défaut

    J'ai 30 ans et 6 mois, et toujours développeur. Et je me suis reconnu dans ce (bon) article. Il me reste donc 6 mois pour profiter de ma chevelure châtoyante, et pour ressembler à une pomme flétrie. Pourvu que ça dure ! Régulièrement, les commerciaux me proposent des postes de "leads développeurs, avec perspectives d'évolution" vers du management. Je ne dis pas non, sinon plus personne ne viendra me parler, mais je suis loin d'être emballé !

    J'ai encore tellement de choses à apprendre... J'essaye de me maintenir à jour, mais c'est compliqué, avec la vie de famille... Il y a tant de bons développeurs qui vérifient le principe de Peter une fois qu'ils passent du côté obscur... Je n'ai aucune envie de les suivre sur ce chemin !

    Enfin en lisant ce billet, j'ai surtout pensé à mon client actuel. Il doit avoir 45 ans, père de 3 enfants, 20 ans de boîte. Il est reconnu pour ses connaissances et compétences. Donc il est toujours convié à toutes les réunions (il en fait 2 ou 3 par jour), même celles qui ne le concernent pas directement, juste parce qu'on veut son avis. Et parfois, le vendredi après-midi, quand on lui fiche un peu la paix, il vient nous voir, nous les futurs chauves ridés, pour nous dire "bon, vous êtes sur quoi là ? J'ai 2h avant de partir, je vais un peu coder avec vous, ça me manque". Et je suis sûr qu'il est malheureux à son poste. Ik va partir en congés en août, il est en train de se monter une copie locale du projet, pour le suivre avec nous depuis la plage. Et il compte sur nous pour qu'on lui envoie nos sources, je suis sûr que le lendemain, on aura dans nos boîtes mail "tiens, regarde ce que j'ai fait sur telle fonction, ça doit être mieux ?". Et il aura raison. Et quand on lui dit "tiens hier soir, j'ai lu un article sur Développez.com, qui parlait de tel framework, ou de tel outil, pour faire ceci ou cela". Et là il a les yeux qui brillent. Il file voir le site officiel, on en discute quelques minutes, en se demandant ce qu'on pourrait en faire, et puis le téléphone sonne, parce qu'on attend que lui pour démarrer la réunion.

    Quand je serai grand, je ne veux pas être chef, comme lui. Je veux rester développeur. rouvre les yeux et décroise les doigts

  13. #13
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 33

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 28
    Points : 27
    Points
    27

    Par défaut Ca tombe bien

    Ca tombe bien, après 8 ans de développement, je vais changer de poste pour m'orienter vers le support N3 chez un grand éditeur en finance.

    Dans la boite ou je suis, à 32 ans je suis un des plus jeunes développeurs. Vu la complexité du truc on ne prend que des profils séniors et on les paie bien. D'ailleurs dernièrement on a meme enlever les profils architectes puisque les développeurs séniors sont supposés faire de l'architecture.

    L'entreprise a réalisé que le nerf de la guerre et ce qui fait sa force ce sont ses développeurs leur niveau la qualité de leur code, leurs maitrise es technologie. Ceci a malheureusement conduit au licenciement d'une armée de QA et Agile testers en europe de l'est puis de plusieurs project managers au profit des développeurs. Celà veut tout dire.

  14. #14
    Membre du Club
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    86
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 86
    Points : 58
    Points
    58

    Par défaut

    Oui c'est un problème franco-français.

    En ecole d'ingénieur, tout le monde disait: je ne veux pas pisser du code et employait les termes: chef de project et technicien. En gros, le chef réfléchie et dirige alors que le technicien ne maîtrise que la technique.

    En général, ceux qui parle de pissage de code sont ceux qui sont incapables de développer une application en production.

    Je suis en Australie depuis 3 ans et ici les termes traduits litérallement sont:
    - gérant de project junior ou senior (project manager)
    - developpeur junior ou senior (developer)
    - développeur "meneur" (lead developer)

    Le vocabulaire en dit beaucoup sur la mentalité; les salaires suivent. Les chefs de projets gagnent un peu mieux leur vie - mais travaillent beaucoup plus que les dev. C'est souvent le lead developer qui gagne le plus (mais là, il faut envoyer du lourd :p - plus de vie social).

    Pour les tâches ingrates, avec l'expérience on apprend à les détourner ou à les externaliser. Par exemple pour les CRUD, il y a des frameworks qui font ça. Un autre ex: du HTML, trouve un boite qui fait ça, fait le calcul, ça revient moins cher alors ne le fait pas; si ton patron n'est pas d'accord, change de boite.

    Et non je ne veux pas etre dev toute ma vie mais j'apprends toujours beaucoup et je gagne bien ma vie pour un immigré.

  15. #15
    Membre régulier
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 30
    Points : 97
    Points
    97

    Par défaut

    Coder, c'est hyper ingrat.

    Mon frangin est web-designer. Photochiotte n'a pas de secrets pour lui, expert flash, et cie.

    Son CV, c'est simple, il met des screenshots de ce qu'il a fait, et ça donne un truc cool qui fait envie.

    J'ai essayé de faire pareil, et de screen des pâtés de code, mais sans succès...

    Les développeurs sont incompris, et il est difficile de reconnaitre la qualité du travail d'un développeur quand on en est pas soi-même un.

    Tu montres la dernière application web que tu as développé à quelqu'un, et le commun des mortels dénotera au combien c'est joli.
    Tu jubileras jusqu'à ce que tu réalises que le gars parle graphisme. Et qu'il n'a même pas conscience du fait qu'il y a un vrai moteur derrière, et des mois de développement pour que les pages interagissent entre elles.

    Difficile, pour un développeur, de montrer la qualité de son travail.
    Ou au moins, difficile pour les utilisateurs de dénoter le "background".

  16. #16
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 41
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 8
    Points : 19
    Points
    19

    Par défaut Coder une tache ingrate ?

    Bonjour à toutes et tous,

    Alors personnellement, je ne vois pas bien ce qu'il y a d'ingrat à coder. Je m'explique:

    J'ai 40 ans cette année (pas encore donc je profites ), j'ai commencé ma carrière comme administrateur réseau, puis chef de projet puis responsable informatique (bon a paris facile de ce faire une carrière) mais en province c'est beaucoup plus délicat et j’ai du revenir en province pour des raisons personnelles. J'avoue je ne regrette pas paris sauf sur le plan des opportunités professionnelles.

    Bref, revenu en province, je me trouve un poste de chef de projet dans une petite boite ou je me retrouve à encadrer des admins réseaux et des développeurs.( j'avoue aussi que j'ai tjrs eu une passion pour ce monde ésotérique qu'est le développement ). Tous ce passe bien, jusqu’à ce que la boite dépose le bilan.

    Et la c'est le drame, je me rends compte que les postes d'encadrement y'en à pas des masses dans la région ou je vis. Bon après mûre réflexion je me dit que c'est peut être le moment de m'intéresser à ce monde parallèle (pour moi) du développement. j’entame donc un cursus bac +2 dans ce domaine et bien-surs je me rends vite compte que ce n'est pas si ésotérique que ça

    Mais Surtout je me suis aperçu que les devs avec qui j'avais bossé, (il ne sont pas tous comme ça) m'avait "un peu baladé" sur les délais de réalisations des taches qui leur étaient confiées.

    Aujourd’hui je suis développeur (j’en entends déjà dire : " ha l'autre il est passé de responsable informatique-chef de projet à développeur... le looser") et bien sachez que je ne le vois pas du tout comme ça je pense même que c'est une nouvelle page qui s'écrit dans ma carrière, et si demain je retrouvais un poste d'encadrement j'aurais au moins cette force de savoir de quoi je parle . ce qui est rarement le cas des chefs de projets aujourd'hui.

    Et pour reprendre ce qui à été dit sur l'état d'esprit très franco-français, j’envisage à (presque) 40 ans de faire un master en alternance tjrs dans le développement et quand je dit cela j'ai droit à 2 réflexions récurrentes.

    1: "tu as bien du courage ou tu est fou"

    2: " franchement reprendre des études a ton age et te retrouver sur les bancs de l'école avec des mecs qui ont 20 ans de moins que toi ça craint..."

    je trouve très drôle de voir que dans les autres pays du monde ce former tout au long de sa vie et reprendre des études soit pour compléter sa formation et rester compétitif sur le marché du travail, soit pour changer de domaine professionnel. est une chose somme toute normal. Alors qu'en France tu est vu comme un martien.

    Bref Mesdames, Messieurs les devs de France soyez fiers de votre métier car sans vous (nous) point de chefs de projets et autres cadres (pseudo) sups pour nous encadrer

  17. #17
    Membre éprouvé
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    210
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 210
    Points : 448
    Points
    448

    Par défaut

    Pour le bien de tous, ceux qui souhaitent dès la sortie de l'école s'échapper de la "technique", s'il vous plait, n'y rentrez tout simplement pas. Même pas un mois. Commencez par Chef, directement. Et épargnez nous des massacres du code source ...

    Laissez ces choses sérieuses aux passionnés.

    Merci !

  18. #18
    Invité régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    juin 2006
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : juin 2006
    Messages : 4
    Points : 9
    Points
    9

    Par défaut Certain arrete trop jeune

    Personnellement, je programme depuis environ 30ans surtout en c/c++/Java/C#
    Et tout les autres scripting languages.
    Et je trouve que beaucoup de jeunes pense qu'il connaissent le domaine de la programmation après 5 a 10 ans aux max.
    Et ils se tournent vers la gestion de projets, l'architecture, etc...
    Mais beaucoup de projets majeurs aux finals FAIL ou dépasse les budgets
    Alors on devrait peut-etre prendre plus de temps pour comprendre le domaine...

    Frank

  19. #19
    Membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    61
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 61
    Points : 65
    Points
    65

    Par défaut

    Programmer avec un langage moderne (sans avoir à réinventer la roue) c'est passionnant.

    Perso (petite structure autonome 2 dév. pas de chef de proj.) :
    PHP (reporting) et Windev (pour les interfaces desktop) avec bases MySQL ça roule (vite, efficace, ergonomique, agréable)...
    Si c'était pour se faire c... avec du java
    c'est sûr que j'aurais vite passé la main...

    A coté de ça, ne pas se limiter à pisser du code,
    mais administrer les bases de données (dont optimisation, procédures stockées...)

  20. #20
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro Pierre Caboche
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 652
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Caboche
    Âge : 34
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 652
    Points : 8 926
    Points
    8 926

    Par défaut

    Citation Envoyé par erwanlb Voir le message
    Problème franco-français qu'on retrouve dans un tas d'autres domaines...

    Tu veux aller au bureau d'études ? Non je veux diriger le bureau d'études...
    Tu veux être tech méthodes ? Non je veux diriger les techs méthodes...
    Tu veux être ouvrier ? Non je veux être le chef des ouvriers...

    Etc...

    La France est une pisseuse de diplômés qui s'estiment toujours ne pas être assez haut dans la hiérarchie et qui prennent plaisir à rabaisser ceux qui sont en dessous d'eux...
    Complètement d'accord avec cette constatation.

    Mais en même temps, c'est aussi la société qui conditionne les gens comme ça.
    Pour caricaturer, "si à 30 ans t'es pas chef de projet et à 40 t'as pas de Rolex, c'est que t'as raté ta vie".

    ***

    Et le travail lui-même te pousse à aller dans ce sens :

    - d'un côté, t'es développeur, tu dois mettre à jour des programmes super mal écrits et vieux de dix ans, et quand les problèmes arrivent (ce qui était prévisible), c'est toi qui te récupères toutes les embrouilles et t'es le premier à dégager quand la société va mal.

    - d'un autre côté, tu es dans le camp des chefs de projets et autres (ir)responsables. Ton boulot consiste à dire oui à toutes les demandes client, harceler les développeurs par tous les moyens possibles pour qu'ils terminent dans les temps, mettre à jour quelques feuilles Excel et Microsoft Project, et toucher ton gros chèque.

    Choisis ton camp.

    ***

    Sachant cela, quand on te propose un poste de développeur senior, rien qu'en lisant le descriptif de poste, tu sais que tu vas devoir passer de longues heures à corriger les erreurs qui se sont accumulées pendant des années, pour un salaire de misère, avant de te faire remercier à la fin.

    Donc du coup, la réponse que tu donnes, c'est un truc du genre "désolé, j'ai 33 ans, j'ai des contraintes familiales et je recherche un poste de chef de projet".
    Ce n'est pas forcément vrai, mais c'est la réponse que tu donnes...

    ***

    Donc oui, coder, c'est devenu une tâche ingrate (en milieu professionel).

    En entreprise, il ne fait pas bon être informaticien passioné, car sinon on récupère tous les problèmes.

    En gros, à la manière des super héros, le développeur passioné mène une double vie :
    - le jour, il est Mr Tout-Le-Monde, travaillant dans des bureaux asseptisés en tant que pisseur de code Java, C#, ou éventuellement Cobol pour une multinationale

    - la nuit, il enfile son costume et devient "le codeur masqué", oeuvrant en secret sur des projets à la pointe de la technologie. Ses super pouvoirs, il les tire d'une substance appelée "caféine" qui lui permet de rester productif, de trancender le code, et de comprendre des langages ésotériques.

    Ok, c'est un peu exagéré...

    ***

    En résumé, d'un côté il y a le monde des passionés ou on s'en fout si à 35 ans on n'est toujours pas devenu chef de projet; et de l'autre il y a le monde de l'entreprise avec tous ses codes et ses règles non écrites (et il faut faire avec car c'est ce qui permet de payer le loyer...).

    Cette course aux postes à responsabilités découle d'un concept qu'on appelle "rat race" (course de rats), et qu'on peut résumer en une citation :
    Often, people work long hard hours at jobs they hate to earn money to buy things they don't need, to impress people they don't like.
    -- Nigel Marsh

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •