IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

La crypto-monnaie est une arnaque sans précédent pour le développeur Stephen Diehl

  1. #41
    Invité
    Invité(e)
    Par défaut
    D'habitude je ne réagis plus aux articles sur le Bitcoin, mais cet argumentaire de Sohale Andrus Mortazavi et Timothy Swanson contient tellement d'approximations et de contre-vérités que je me dois d'en rétablir quelques unes.



    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Oh le bel amalgame. Tu aimes la peinture comme Hitler, tu est donc un fasciste (ça c'est pour ma collec de points Godwin).
    C'est vrai, c'est de l'abus de la part de l'article.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Faux. Ethereum est maintenant basé sur le Proof-of-Stake.
    C'est vrai, encore une fois.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Ben si c'est possible. Ce n'est plus rentable, c'est tout.
    Là c'est toi qui abuse, parce que le minage est possible mais n'est plus rentable, sauf que c'est le seul intérêt de miner. C'est comme dire "Tu ne peux plus miner de charbon" alors que tu peux pourtant creuser pour en trouver; C'est possible pour une élite, au détriment de la majorité. (L'avantage sur cette comparaison c'est que l'écologie fait parallèle.)


    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Avoir une réserve d'argent non manipulable est une forme de valeur.
    Pareil, un peu d'abus, il parlait du concept de valeur ajoutée.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Donc le Bitcoin n'est est pas un, puisque il n'y a aucune asymétrie d'information. Le code est open source, les transactions sont publiques.
    Encore de l'abus, sur le papier, oui, dans la réalité, personne ne va regarder ceci sauf les experts.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    C'est la définition d'une monnaie. Le dollar a des revenus ou des dividendes peut-être ?
    Idem, quand bien même l'argument de l'article serait intelligent, ca ne sert a rien de remplacer un concept par le même, mais en plus gourmand énergétiquement. (Ressources comprises)

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Petit cours d'économie : lorsqu'on parle d'une monnaie, il y a au moins trois valeurs différentes et qu'il ne faut pas confondre. La valeur intrinsèque, la valeur nominale et la valeur d'échange.

    Prenons comme exemple un Napoléon de 20 francs en or :

    La valeur intrinsèque est quasiment nulle. L'or ne se mange pas, ne sert quasiment à rien (un peu en électronique), tout au plus on pourrait s'en servir pour faire la quille des bateaux grâce à sa densité, comme le plomb. Mais c'est vrai pour toutes les monnaies. La valeur intrinsèque d'un billet de 100 euros est nulle également.

    La valeur nominale est de 20 francs. Anciens. Environ trois centimes d'euro. Le genre de pièce, quand j'en vois une par terre, je ne me baisse même pas pour la ramasser.

    Pourtant, un Napoléon se négocie à plus de 300 euros. C'est la valeur d'échange, on le voit, ça fait une différence.

    Donc parler de "valeur" sans préciser de laquelle il s'agit n'a pas de sens.
    Cette leçon prouve juste qu'il vaut mieux utiliser des chaussettes qu'un BitCoin, si j'abuse.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Faux. Il n'y a aucun terme.
    Vrai.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Ben c'est sûr, il y a des millions d'idiots, et moi je suis le plus intelligent. Dénigrement.
    Vrai, mais c'est raisonnable; Le trading de crypto est un jeu d'argent avec des perdants et des gagnants, comme pour la bourse.
    Remplacer la peste par le choléra ne déplacera que le nombre de personnes malades d'un point vers un autre.

    Citation Envoyé par 10_GOTO_10 Voir le message
    Oh la belle pente savonneuse. Au début de l'argumentaire : "Les cryptomonnaies sont-elles une gigantesque chaîne de Ponzi ?". Et à la fin, c'est un fait acquis (sans preuve) et on se pose la question de les réguler.

    Et j'arrête là, c'est déjà long. C'est dommage qu'on ne puisse plus parler de certains sujets (les cryptos par exemple) avec des vrais arguments rationnels.
    Voir la parabole des pantalons à une jambe d'Attali pour comprendre l'argumentaire d'un schéma de Ponzi dans ce contexte.

  2. #42
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 907
    Points : 6 062
    Points
    6 062
    Par défaut
    Alors que certains passent leur temps sur ce forum a faire un article chaque fois que le bitcoin augmente sa valeur de 1/2 pourcent, pourquoi est-ce que ces mêmes personnes ne communiquent jamais lorsque la valeur du bitcoin chute?

    Le bitcoin a vu son cours baisser de quasi 50 % depuis son record de novembre 2021. Alors qu’à l’automne, le bitcoin avait dépassé le seuil des 58 000 €, il s’établit ce 24 janvier à 29 653 €!!!

    Mieux encore la valorisation des 17 000 cryptomonnaies existantes à passer de 2000 milliards à 1500 milliards!

    17 000 cryptomonnaies correspondant à du vent, 2000 milliards de vraies monnaies dépensées? Cela veut dire... qu'il y a une majorité de victimes qui ont perdu 500 milliards, quelques rares individus qui ont gagné 500 milliards et une constante... L'être humain est définitivement un idiot!

    Quelle différence entre les emprunts russes du début du 20ème siècle et les cryptomonnaies du 21ème siècle?

  3. #43
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 907
    Points : 6 062
    Points
    6 062
    Par défaut
    Citation Envoyé par Rolllmops Voir le message
    ... Mais, au final, ça servira peut-être de leçon pour certains, ça ne sera pas perdu.
    Et bien justement non! L'être humain a cela de merveilleux qu'il n'a pas de mémoire et qu'il se croit toujours plus malin que ses pairs.

    Il y a eu le crash financier des oignons de tulipes en Hollande au 17ème siècle, les emprunts russes qui ont ruiné les petits gens au début du 20ème siècle, le crash boursier de 1929, les subprimes américains et des milliers d'autres débâcles économiques tout au long de l'histoire humaine...

    Une chose est sûr: Cela se poursuivra dans le futur...

  4. #44
    Membre émérite
    Profil pro
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    943
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 943
    Points : 2 882
    Points
    2 882
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Et bien justement non! L'être humain a cela de merveilleux qu'il n'a pas de mémoire et qu'il se croit toujours plus malin que ses pairs.

    Il y a eu le crash financier des oignons de tulipes en Hollande au 17ème siècle, les emprunts russes qui ont ruiné les petits gens au début du 20ème siècle, le crash boursier de 1929, les subprimes américains et des milliers d'autres débâcles économiques tout au long de l'histoire humaine...

    Une chose est sûr: Cela se poursuivra dans le futur...
    Heu, je ne prétends pas que toutes les leçons de l'histoire ont été apprises, mais ce n'est pas parce qu'il y a eu plusieurs crises économiques, et qu'il y en aura sans doute encore qu'on a pas appris de nos leçons et qu'on ne les gère pas mieux. Il y a toujours forcément des hauts et des bas, comme des années sans grosse augmentation de l’électricité, et d'autres avec.

  5. #45
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 735
    Points : 18 756
    Points
    18 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Alors que certains passent leur temps sur ce forum a faire un article chaque fois que le bitcoin augmente sa valeur de 1/2 pourcent, pourquoi est-ce que ces mêmes personnes ne communiquent jamais lorsque la valeur du bitcoin chute?
    Il y a des gens qu'ont entend quand le bitcoin baisse beaucoup, il y a des gens qu'on entend quand le bitcoin monte beaucoup.
    Ce ne sont pas les mêmes personnes.

    Il n'y a pas que les cryptomonnaies qui se portent mal :
    « Aux Etats-Unis, le krach boursier est là »
    Ah si : le phénomène devrait ravir les pourfendeurs des milliardaires. Selon l’agence Bloomberg, Elon Musk (Tesla) a perdu près de 100 milliards de dollars, sa fortune étant passée de 338 milliards en novembre à 243 milliards le 21 janvier. Jeff Bezos, patron d’Amazon, a « fondu » de 45 milliards et ne détient plus que 177 milliards. Pour Bill Gates, la baisse est 25 milliards de dollars (avec une fortune estimée à 129 milliards). Depuis le 1er janvier 2022, les dix premiers milliardaires de la planète ont perdu 125 milliards de dollars, soit 9 % de leur fortune, sans que rien ne change sur la planète. Ils avaient gagné 402 milliards en 2021.

  6. #46
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Novembre 2010
    Messages
    2 066
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2010
    Messages : 2 066
    Points : 4 233
    Points
    4 233
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Alors que certains passent leur temps sur ce forum a faire un article chaque fois que le bitcoin augmente sa valeur de 1/2 pourcent, pourquoi est-ce que ces mêmes personnes ne communiquent jamais lorsque la valeur du bitcoin chute?

    Le bitcoin a vu son cours baisser de quasi 50 % depuis son record de novembre 2021. Alors qu’à l’automne, le bitcoin avait dépassé le seuil des 58 000 €, il s’établit ce 24 janvier à 29 653 €!!!
    Bein justement c'est le moment de refill buy red/sell green.

  7. #47
    Membre régulier
    Inscrit en
    Novembre 2006
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2006
    Messages : 37
    Points : 80
    Points
    80
    Par défaut Asymétrie à plusieurs dimensions
    @ 10_GOTO_10 :
    Tronquer la citation "Ponzi [..] dépend de l'asymétrie de l'information et de la collusion où le reste de la société supporte les coûts et les externalités" en "qui dépend de l'asymétrie de l'information" c'est juste de la malhonnêteté intellectuelle doublée d'un piège argumentatif grossier.

    De surcroît en plus de ne reprendre que le premier des deux sujets 1) information et 2) collusion le point sur l'information est lui-même contingenté à une notion informatique et au sein même de la sphère informatique restreint au code ou aux transactions.

    Heureusement il y a moyen d'avoir une vision un peu plus large correspondant mieux à la réalité:
    1) l'asymétrie de l'information comprend aussi :
    - les motivations ( qui prend des décisions pour quels motifs )
    - les outils ( quels moyens mis en œuvre, localisation de ces moyens, propriétaires )
    - valeurs de ces outils ( modèles économique des propriétaires des moyens )
    - sources des intrants du système ( qui fournit les flux ex: électricité-refroidissement, les matériels, les terrains, les investissements )
    - conséquences des consommations ( électricité ex: mix énergétique, quel recyclages des matériels )
    - motifs, structure, analyse décisionnaires des transactions (
    - La réception et la compréhension de l'information dépend du niveau d'expertise du récepteur et de son intérêt pour comprendre et analyser le message.
    - etc.

    2) c'est la seconde partie " et de la collusion" qui est le plus problématique à mon sens
    Ainsi on peut comprendre l'absence de remarque de 10_GOTO_10 sur l'exemple fourni du soutien au cours du bitcoin en 2017 par le rachat sur Bitfinex par une seule entité via une autre cryptomonnaie.

    <troll on>
    La relation personnel au bitcoin est à plusieurs états ( non exclusifs ):

    1- Je crois au bitcoin ! Car c'est durable OU fiable OU rentable OU libre OU [ + votre croyance ] .
    2- Je gagne grâce au bitcoin ! Je mine OU je vends OU je conseille OU [ + votre gain ]
    3- Je sais que le bitcoin est une aberration écologique.
    4- Je soutiens le bitcoin car j'en a à revendre, il faut que son cours monte.
    5- Je sais que l'idée du bitcoin comme outils d'émancipation du contrôle étatique ne fait que pousser la paranoïa envers toutes les organisations humaines.
    6- Je sais que le réseau électrique et sa maintenance est un complot d'états afin de nous maintenir dans la dépendance à l’énergie électrique.
    7- Je considère le bitcoin comme une chaîne de Ponzi.
    8- Le futur acheteur des mes bitcoins n'est pas le "plus grand fou" mais le "plus grand génie".
    9- Je vends mes bitcoin donc je ne suis pas "le plus grand génie".
    10- Je crois aux blockchains donc je défends le bitcoin
    11-

    On peut donc très bien être conscient d'un problème mais de choisir "en conscience" de privilégier sa pomme au bien collectif.

    <troll off>

  8. #48
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    Février 2007
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : Février 2007
    Messages : 229
    Points : 545
    Points
    545
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Quelle différence entre les emprunts russes du début du 20ème siècle et les cryptomonnaies du 21ème siècle?
    exemple assez mal choisit. les emprunts russes ne valent plus rien apres la revolution bolchevique alors qu ils ont financés des biens reels
    Pire quand L URSS a propose d indemniser les porteurs, la GB a accepte mais pas la France. du coup les francais ont vraiment fait -100 %

    Le bitcoin n a jamais rien financé ou représente dans le monde reel. On devrait plutot le comparer a l achat de bulbe de tulipe il y a 400 ans : c est purement speculatif
    a l epoque un bulbe pouvait couter aussi cher qu une maison ...

    Mais il faut voir le bon cote des choses. Ca permet a certains geek de s enrichir et quand ca va exploser (ce qui n est qu une question de temps) ca va eliminer pas mal de liquidité injectee par les banques centrales alors qu aucune richesse a ete cree

    PS:
    1) j ai pas de bitcoin
    2) on a le meme phenomene avec les NFT. quel interet de "posseder" le premier SMS ou le code de la premiere page HTML ?

  9. #49
    Membre à l'essai
    Femme Profil pro
    Lycéen
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lycéen

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 6
    Points : 21
    Points
    21
    Par défaut
    iL Y A TOUJOURS EU DES PIGEONS QUI SE CROYAIENT DES AIGLES...

  10. #50
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Mai 2014
    Messages
    48
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Vienne (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2014
    Messages : 48
    Points : 152
    Points
    152
    Par défaut Monnaies de singe
    D'une manière générale, toute monnaie, fiduciaire ou numérique, n'est pas adossée à des valeurs inaltérables comme l'or.
    Ce n'est rien d'autre que de la monnaie de singe, avec systématiquement inflation et dévaluation.

  11. #51
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 907
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 907
    Points : 6 062
    Points
    6 062
    Par défaut
    Citation Envoyé par LeDruide87 Voir le message
    D'une manière générale, toute monnaie, fiduciaire ou numérique, n'est pas adossée à des valeurs inaltérables comme l'or.
    Ce n'est rien d'autre que de la monnaie de singe, avec systématiquement inflation et dévaluation.
    Ce n'est pas la monnaie en elle-même qui a une valeur mais la confiance que l'on a en son émetteur!

  12. #52
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    Février 2011
    Messages
    6 412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Février 2011
    Messages : 6 412
    Points : 19 183
    Points
    19 183
    Par défaut
    Salut à tous.

    Citation Envoyé par el_slapper
    Toute l'économie est un système de Ponzi.
    Tout à fait car les entrants payent pour les sortants.
    On retrouve ce principe pour nos retraites, ainsi qu'à la bourse.

    Citation Envoyé par el_slapper
    Tant que les gens y croient, ça marche.
    Tous les échanges de type marchandise ou financier reposent sur la confiance.
    Qui voudrait acheter de la viande contaminée ?

    Tant qu'il y a de la confiance, il y a alors de la spéculation.
    Car cette confiance fluctue au fil du temps et si elle vient à disparait alors il y a un krach.

    Citation Envoyé par el_slapper
    Ca peut durer très longtemps, ces trucs là.
    Oui. Il ne faut pas croire qu'une chaine de Ponzi est nécessairement une fraude.
    Pour que cela fonctionne, il faut trouver le point d'équilibre entre ce que les entrants sont près à payer et la rentabilité des sortants.
    Ce point d'équilibre se situe à l'intersection de la courbe des acheteurs et celle des vendeurs.
    Il s'agit de la formation du cours de cotation des échanges.

    Citation Envoyé par el_slapper
    C'est la grande différence avec Madoff. Madoff, lui, faisait croire qu'il y avait de vrais investissements derrière son escroquerie.
    Un principe de la spéculation boursière est de croire que les arbres montent jusqu'au ciel.
    Ou un joueur perdant croit qu'il peut se refaire en continuant à miser.
    Madoff pensait sortir de cette situation en croyant que le marcher lui serait favorable un jour ou l'autre.
    A ce niveau, c'est de la bêtise qui s'est transformée en escroquerie.

    C'est pourquoi beaucoup de spéculateurs considèrent que les marchés financiers sont un casino où l'on ne perd jamais.
    Quand il y a une perte, on la mutualise (ou socialise) sur les petits porteurs et quand il y a un gain, on la capitalise (ou privatise) au bénéfice du spéculateur.
    Ce principe doit être interdit car il n'est pas normal qu'un spéculateur s'enrichisse au détriment des autres.

    Cordialement.
    Artemus24.
    @+

  13. #53
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Enseignant Chercheur
    Inscrit en
    Janvier 2013
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant Chercheur
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2013
    Messages : 19
    Points : 41
    Points
    41
    Par défaut Certains projets cryptos auraient-ils une vraie valeur ?
    J'ai lu de très jolis argumentaires, plus ou moins bien développés, plus ou moins théoriques, sur la valeur, la monnaie, et beaucoup de beaux termes qu'on doit trouver dans les manuels d'économie.
    Mais sur la valeur réelle des cryptomonnaies, pas un mot.
    Pour des professionnels d'informatique, de la programmation, passer dédaigneusement à coté des cryptomonnaies en criant "ponzi" est symptomatique d'une étroitesse d'esprit qui me surprend.
    La majorité des cryptomonnaies sont des projets informatiques d'une valeur inestimable ! Toute sorte de gens y participent : des penseurs, des développeurs, des managers, des graphistes, etc... pour sortir un produit informatique unique, d'avant garde, entre recherche pure et applications pratiques.
    Se focaliser sur le bitcoin, la spéculation et la consommation énergetique qui s'y rapportent, me fait penser au sage qui montre la lune alors que l'imbécile regarde le doigt.
    Il faut cesser de s'acharner sur le bitcoin qui n'est qu'un ballon d'essai, le premier prototype mettant en œuvre une idée (géniale) de décentralisation et d'éradication des trusts et des structures pyramidales de toute sorte, une pierre angulaire de la démocratie du futur.
    Mais en dehors de cet aspect un peu philosophique de l'éco-système crypto, il y a un aspect purement technique qui devrait vous interpeller !
    Diriez-vous que Google, Facebook, Amazon, Microsoft, Apple n'ont aucune valeur ? Non, bien sûr ! Il suffit de voir leur perfomance en bourse ces dernières années, et la valeur technique de leurs propositions logicielles ou matérielles.
    Pour les cryptomonnaies, c'est analogue. Je ne prendrais qu'un exemple : les cryptos STORJ ou FIL, qui sont des surcouches du protocole IPFS de stockage de fichier dans le cloud.
    (je ne suis pas certains des détails techniques, mais l'essentiel y est) Le cloud IPFS est un réseau d'ordinateurs individuels (ou pas) appelés nœuds du réseau. Chaque fichier que vous voulez stocker dans ce cloud est découpé en 8 tranches, chaque tranche est crypté et envoyé sur plusieurs nœuds du réseau IPFS.
    Les nœuds sont votre ordinateur, celui de votre belle-mère ou de votre voisin.
    J'ai donc pris, pour tester, tout mon Google-drive (62 Go) que j'ai passé sur IPFS. C'est rapide, efficace, limpide, et je vois que je suis connecté à 800 nœuds dans le monde.
    En contrepertie, de ces 62 Go, j'offre 62 Go de mon disque dur comme nœud du réseau.
    Tout cela fonctionne très bien.
    STORJ (projet crypto) est une surcouche de IPFS qui vous propose de monétiser ce trafic, en apportant plusieurs améliorations (synchronisation, ...). Vous pouvez devenir un nœud STORJ, et être rétribué en STORJ pour cela.
    Vous pouvez aussi être un pur consommateur, et régler vos factures en STORJ.
    Finalement, je quitte Google Drive, pour stocker mes data de manière beaucoup plus privée, sans me livrer corps et âme à GG, sans dépendre d'une saute d'humeur éventuelle du patron de Google qui pourrait décider de débrancher le data-center eponyme.
    L'argent que je versais à GG, je le verse maintenant en STORJ au différents nœuds du réseau STORJ.
    Ainsi va la décentralisation, dans l'idéal, les gros redeviennent moyens ou petits, les petits peuvent accéder au statut moyen etc.
    C'est exactement ce que font les consommateurs qui refusent les grandes surfaces et privilégient les petits producteurs le samedi au marché.
    Voilà, il me semble que (plus que le Bitcoin, ses courtisans fortunés et avides de plus-values) l'intérêt des projets crypto est bien illustré par cet exemple, et qu'il est important de le garder en-tête.
    Personne n'est obligé d'investir (de spéculer ?) en crypto, d'autant que le milieu est effectivement contaminé par les scams, mais notre vigilance saura les éviter.

  14. #54
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Juillet 2006
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Tarn et Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2006
    Messages : 25
    Points : 54
    Points
    54
    Par défaut Un casino qui distribue autant ou plus que ce qu'il récolte finit toujours par se casser la figure ...
    Il est indéniable que les possesseurs de cryptos "jouent" entre eux.
    Ils ne vendent rien aux autres (à ceux qui n'ont pas de cryptos), quand ils gagnent de l'argent en vendant, ils vendent à des acheteurs de cryptos.
    Par contre ils achètent à l'extérieur de la "table cryptos" : informatique, énergie, salaires des spécialistes et intermédiaires.

    Donc nous avons un casino qui serait capable durablement de distribuer plus d'argent à ses tables de blackjack que ce qu'il encaisse.
    De plus ce casino payerait ses salariés, amortirait ses bâtiments et ses frais divers et variés.
    S'il a, à coté de cette activité, une activité très rémunératrice (restaurant, hôtel, boutiques) c'est extrêmement dangereux et il lui faudra restreindre le nombre de participants et les montants joués.
    Mais si comme les cryptos il n'a aucune source externe de revenus, cela ne peut durer que tant qu'il y a chaque jour plus de monde que la veille avec les poches remplis de jetons qu'ils ne veulent pas changer.
    C'est bien évidemment impossible durablement.

    Je comprends les joueurs actuels qui veulent convaincre les autres de venir, ils savent que c'est la seule manière d'espérer quoi que ce soit.
    Mais à la fin, vu les énormes frais engagés et les bénéfices de ceux qui se sont déjà retirés (complètement ou en partie) et que l'ensemble ne peux être qu'à somme nulle, cela signifie que les cryptos actuels ont une valeur non pas nulle mais largement négative.

    Ils consomment de l'énergie mais les pilotes de formule 1 aussi (ou les joueurs de console) alors si cela les amusent, ils financent les grandes compagnies énergétiques !

    Ils s'amusent et sont tous persuadés qu'ils se retireront à temps ...
    Il va pourtant falloir que beaucoup perdent beaucoup et comme de nombreux acteurs importants et bien informés sont absolument sans scrupules, les perdants seront ?

  15. #55
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 735
    Points : 18 756
    Points
    18 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Ce n'est pas la monnaie en elle-même qui a une valeur mais la confiance que l'on a en son émetteur!
    On peut créer des monnaies basées sur autre chose que la confiance…
    Il y a des gens comme Saddam Hussein et Mouammar Kadhafi qui auraient aimé utiliser une autre monnaie que le dollar pour vendre leur pétrole.
    Les dollars sont créés à l'infini par la FED, il y a donc des gens qui aimeraient pouvoir utiliser une autre monnaie.


    Les banques centrales achètent des titres que personne ne veut sur les marchés financiers.
    US is `printing' money to help save the economy from the COVID-19 crisis, but some wonder how far it can go
    It works like magic. With a few strokes on a computer, the Federal Reserve can create dollars out of nothing, virtually "printing" money and injecting it into the commercial banking system, much like an electronic deposit. By the end of the year, the Fed is projected to have purchased $3.5 trillion in government securities with these newly created dollars, one of many tools it is using to help prop up the ailing economy during the COVID-19 pandemic, according to Oxford Economics.
    LA BCE CRÉE-T-ELLE LES CONDITIONS D’UNE NOUVELLE CRISE FINANCIÈRE ?
    Du fait de la complexité des questions monétaires, le rôle de la Banque centrale européenne (BCE) n’a été que superficiellement médiatisé. Depuis 2015, elle se livre à une politique massive de rachat de titres de dettes, connue sous le nom d’assouplissement quantitatif (quantitative easing). Des milliers de milliards d’euros ont été ainsi gratuitement donnés aux détenteurs de ces titres de dettes. Cette politique généreuse à l’égard des banques et entreprises concernées a eu pour résultat d’alimenter des bulles spéculatives. Ironie du sort : pour éviter que les bulles n’explosent, un recours accru au même assouplissement quantitatif qui les a créées pourrait s’avérer incontournable… au risque de les faire grossir indéfiniment ? La BCE semble prise au piège de ce cercle vicieux, pourtant mis en évidence par d’innombrables travaux académiques…

  16. #56
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 996
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 996
    Points : 54 781
    Points
    54 781
    Par défaut Les cryptomonnaies sont pires que des schémas de Ponzi, d’après la banque centrale de l’Inde
    Les cryptomonnaies sont pires que des schémas de Ponzi, d’après la banque centrale de l’Inde
    Dont l’avis en la matière rejoint celui de la Réserve fédérale américaine et de plusieurs analystes

    Rabi Sankar de la banque centrale de l'Inde est d'avis que les cryptomonnaies sont des systèmes de Ponzi et en suggère l'interdiction pure et simple. Sa sortie rejoint celle de la Réserve fédérale américaine. C’est une espèce de redite en termes de posture dans le lot des observateurs des cryptomonnaies. Elle divise cependant sur un certain nombre d’aspects. L’une des questions qui font surface est celle de l’utilisation du terme Ponzi. Ce dernier est-il adapté comme qualificatif du Dogecoin et des cryptomonnaies de façon générale ?

    « Les cryptomonnaies ont été spécifiquement développées pour contourner le système financier réglementé et ne sont adossées à aucun flux monétaire sous-jacent. Nous avons également vu que les cryptomonnaies ne se prêtent pas à une définition en tant que monnaie, actif ou marchandise ; elles n'ont pas de flux de trésorerie sous-jacent ; elles n'ont pas de valeur intrinsèque ; qu'elles s'apparentent à des systèmes de Ponzi, et peuvent même être pires », précise-t-il.

    Ces sorties se font dans un contexte de comparaisons entre le dollar (dont les banquiers font l’éloge de la stabilité) et le secteur relativement nouveau des monnaies cryptographiques. « La raison pour laquelle le dollar a une valeur est que le gouvernement américain a un monopole légal sur la production du dollar. Dans le monde des monnaies virtuelles et des cryptomonnaies, il existe des milliers de ces pièces de monnaie de type ordure. Des gens se sont littéralement fait escroquer pour des dizaines de milliards de dollars et la SEC s'est vue obligée de s’impliquer dans la répression de ce phénomène », indique le président de la Banque de la Réserve fédérale américaine.

    Nom : 3.jpg
Affichages : 15799
Taille : 158,4 Ko

    Seulement, de Bitcoin à Dogecoin en passant par Ethereum, le constat est le même : le fait d’acheter tôt ne garantit pas de faire une plus-value au moment où l’investisseur sera désireux de procéder à une revente. Tout est une question de cotation à un instant t. Ainsi, un investisseur qui fait l’acquisition de l’euro contre des dollars à un moment où la cotation est faible peut en tirer une plus-value à un moment plus favorable de l’évolution des cours.

    Le bitcoin a cours légalement au Salvador depuis la mi-parcours de l’année précédente. Le projet de loi du président Nayib Bukele du Salvador, afin de donner un cours légal au bitcoin dans son pays, a fait l’objet d’approbation le 9 juin par le Congrès du pays. Par 62 voix sur 84, le Salvador devient le premier pays à approuver une loi donnant cours légal au bitcoin. Cette dernière a pour objet la régularisation du bitcoin comme monnaie à cours légal, sans restriction avec pouvoir libératoire, illimité dans toute transaction. La valeur d’une monnaie repose sur la confiance qu’on lui accorde. Quel avenir pour le bitcoin et les autres cryptomonnaies si d’autres pays suivent l’exemple du Salvador ?

    La sortie de Rabi Sankar intervient justement dans un contexte où le gouvernement indien envoie des signaux indiquant qu'il s'oriente vers la reconnaissance de l'actif virtuel numérique comme monnaie légale. La ministre des Finances du pays, Nirmala Sitharaman, a proposé de taxer les revenus issus du transfert de cryptomonnaies et de NFT dans le budget fédéral au début du mois.

    Source : pièce jointe

    Et vous ?

    Le terme Ponzi est-il adapté comme qualificatif pour les monnaies cryptographiques ?
    Que pensez-vous de la décision du Salvador d'adopter le bitcoin comme monnaie légale ? Est-ce un exemple à suivre ?


    Voir aussi :

    Le bitcoin et d'autres cryptomonnaies basés sur l'algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, selon Timothy Swanson
    Les pirates informatiques à l'origine d'une présumée attaque par ransomware contre Kia exigent des millions de dollars en bitcoins, plusieurs services en ligne de la société auraient été touchés
    Le bitcoin atteint une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars alors que le coût de la cryptomonnaie continue de grimper
    La plupart des cadres financiers ne prévoient pas de détenir le bitcoin comme actif d'entreprise, d'après une enquête de Gartner, seuls 5 % prévoient de le faire en 2021
    Images attachées Images attachées

  17. #57
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    Août 2018
    Messages
    387
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : Août 2018
    Messages : 387
    Points : 1 181
    Points
    1 181
    Par défaut
    Ils ont complètement raison... ces cryptomonnaies sont comparables au jeu de l'avion et elles sont une sorte de cheval de troie dans l’économie des pays qui la tolèrent voire pire encore qui la mettent en avant.

    La privatisation même partielle du système monétaire, parce que c'est bien de cela dont il est question, serait tout simplement catastrophique à terme pour nos sociétés, nos économies ainsi que pour nos systèmes sociaux.

  18. #58
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Collégien
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    556
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Afghanistan

    Informations professionnelles :
    Activité : Collégien

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 556
    Points : 1 428
    Points
    1 428
    Par défaut
    Ces sorties se font dans un contexte de comparaisons entre le dollar (dont les banquiers font l’éloge de la stabilité)
    https://smartasset.com/investing/inflation-calculator
    https://www.statista.com/statistics/...ar-since-1640/
    https://www.measuringworth.com/calcu...ativevalue.php

  19. #59
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    1 419
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 1 419
    Points : 4 758
    Points
    4 758
    Par défaut
    Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
    La privatisation même partielle du système monétaire, parce que c'est bien de cela dont il est question
    Sur la papier, c'est tout l'inverse: n'importe qui peut créer des bitcoins, on est donc sur une socialisation du système monétaire. En pratique seuls quelques gros acteurs concentrent la création monétaire, et c'est un soucis.

    Par contre, il ne faut absolument pas croire que le système monétaire est public! Le dollar américain, qui règne en maitre sur les marchés, est complétement géré par la FED. La FED est une sorte d'assemblée de banque privées, et pas du tout une banque centrale comme on peut espérer le comprendre naïvement.
    Elle reçoit bien des objectifs du congrès américain, mais fait bien ce qu'elle veut...

    Donc quand le principal système monétaire mondial est déjà privé, je préfère de loin l'esprit des cryptomonnaies.

    Les cryptomonnaies ont bien des défauts, la philosophie d'origine n'en n'est pas un

  20. #60
    Membre averti
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    Juin 2014
    Messages
    122
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2014
    Messages : 122
    Points : 449
    Points
    449
    Par défaut
    Rabi Sankar de la banque centrale de l'Inde
    Tient, il a arrêté la musique ?

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 14/06/2021, 11h41
  2. Réponses: 45
    Dernier message: 28/07/2016, 21h29
  3. Web.config : Impossible de trouver les informations de schéma
    Par Marc_27 dans le forum Développement Web avec .NET
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/05/2015, 14h20
  4. [1.x] Question sur les relations mon schéma
    Par Calvein dans le forum Symfony
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/06/2010, 15h32
  5. Impossible de trouver les informations de schéma
    Par zarthur dans le forum VB.NET
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/03/2010, 15h08

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo