Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    France : près de la moitié des salariés sont en détresse psychologique depuis le début du confinement
    Êtes-vous pour rester en télétravail de façon permanente après la crise de coronavirus ? La majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à l’approche
    Dans le cadre de sondages

    Avec la crise sanitaire de coronavirus qui a cours, le travail à distance s’est imposé à l’échelle globale. En effet, un sondage de Gartner publié à mi-parcours du mois de mars 2020 révèle que 88 % (d’un échantillon de 800) des organisations disséminées à travers le monde ont fait passer leurs employés en mode télétravail. C’est un changement d’habitude qui casse avec la norme en vigueur avant le début de la pandémie : le travail en présentiel sur un lieu de service. Désormais, l’adoption en masse du télétravail est envisagée par bon nombre d’observateurs comme l’un des changements phares du post-pandémique. De récents sondages réalisés dans divers pays semblent leur donner raison ; du moins, pour ce qui est des souhaits des travailleurs pour le futur.

    De façon ramassée en effet, la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à une enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.

    Sur les 500 Américains qui ont pris part à l’enquête de Zippia, plus de 51 % préfèrent demeurer en télétravail plutôt que de se rendre dans un bureau. Dans le dernier sondage de Deskeo qui prend en compte les retours de 2915 professionnels, 62 % des sondés expriment clairement leur envie de poursuivre avec le travail à distance après la pandémie. En fait, la dernière publication de Deskeo révèle comme un changement de mentalité. En effet, elle fait suite à un précédent sondage (réalisé sur le même panel) qui avait mis en avant le fait que 76 % des participants regrettaient leur bureau une semaine après le lancement du confinement en France.

    « Notre premier sondage réalisé après quelques jours de confinement nous indiquait que les trois quarts (76 %) des Français en télétravail forcé regrettaient déjà leurs bureaux. Après quatre semaines d’expérimentation nationale du home office, les Français ont non seulement pris l’habitude de travailler de chez eux, mais ils voudront le faire plus souvent après le confinement », commente commente Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo.

    Seuls 12 % des sondés dans la dernière enquête de Deskeo ne souhaitent pas changer leurs habitudes et attendent de retrouver leur ancien rythme de travail. L’enquête Zippia pour sa part a révélé que 32 % des participants US souhaitent retrouver le bureau.



    Télétravail en permanence : quels arguments ?

    Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports.


    Reste que ce sont les entreprises qui décident. Grosso modo, les avis à l’échelle globale sont mitigés quant à ce que le télétravail fera l’objet d’adoption en masse après la pandémie.

    Une majorité des sondés (58,8 %) par Zippia pense que leur société ne sera pas favorable au télétravail. En revanche, 17,2 % pensent que leur entreprise sera plutôt totalement favorable.


    Une majorité des sondés (55 %) par Deskeo pense que leur société sera favorable au télétravail. Dans le détail, 4 % déclarent que leur employeur sera tout à fait d’accord et 51 % plutôt favorable. En revanche, 36 % pensent que leur entreprise sera plutôt contre et 8 % totalement opposée.

    Sources : Zippia, Deskeo

    Et vous ?

    Que pensez-vous des tendances que ces sondages mettent en avant ? Sont-elles pertinentes ?
    Que pensez-vous des arguments mis en avant en faveur du télétravail ?
    Voyez-vous le télétravail s'imposer comme la norme après la crise de coronavirus ?
    Pour quelles raisons aimeriez-vous (n'aimeriez-vous pas) rester en télétravail ?

    Voir aussi :

    Microsoft autorise ses employés à travailler à domicile, alors que la nouvelle épidémie de coronavirus continue de se propager dans les pays du monde entier
    En Chine, le coronavirus force la plus grande expérience de travail à domicile au monde, le télétravail semble être la seule solution dont disposent les entreprises
    Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux. Une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
    La crise du coronavirus : un afflux massif vers le travail à domicile crée une opportunité pour les pirates informatiques, selon des experts en cybersécurité
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    permanent non, mais à mi-temps (2-3 jours par semaines max) oui.

    Je suis sur que beaucoup de personnes serons d'accord avec moi (enfin plus que télétravail permanent)

  3. #3
    Membre confirmé
    oui, clairement et définitivement oui.
    Longue vie au javascript ^^

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Comme dit plus haut : télétravail 2 ou 3 jours par semaine, max... au delà je trouve que c'est trop. Pour moi, en ts cas.

  5. #5
    Membre expert
    J’aimerai que le teletravail devienne la regle carrement, venir au bureau peut etre une fois par semaine ou toutes les 2 semaine pas plus. Ca fait plus d'un mois que je suis completement au teletravail, nos taches sur jira progresse, on arrive avec mon equipe a se debloquer mutuellement via teams sans soucie. Je ne vois que des benefice au full teletravail, je produis plus en moins de temps. Pas de temps de transport, plus de temps avec ma compagne, possibilite de gerer les 2/3 imprevu de la maison facilement (Mon chat a par exemple une leucemie qui m’oblige a passer chez le vet tus les 2 jours, voir tous les jours pour le soigner, sans teletravail il serai clairement mort a l’heure qu’il est) moins de depense, en terme d'essence ou de dejeuner. Je mange mieux, je dors plus, j’ai le temps de lire, de travailler sur des side project, de jouer sur PC avec mes potes et de regarder un film ou une serie le soir… C’est hallucinant tous ce qu’on peut faire quand on ne doit pas aller au bureau

    Et pourtant mon environnement de travail n’est pas luxueux, j'ai juste mon pc portable, pas d'autre ecran, pas de clavier, pas de grand bureau, pas de jardin et donc encore moins de piscine

    Alors je sais tres bien que ca va etre difficile d’obtenir ce que je veux, les manager et dirigeant ne sont certainement pas pres, si j'arrive a obtenir deja 8 jours de teletravail par mois (contre 5 aujourd'hui) ca sera deja une avancee, ca permet de faire 2 jours par semaine, c'est mieux que rien. J’ai du coup aussi commencer a prospecter des jobs 100% en remote (Je passe l’annonce au passage, si des gens chercher un devops en full remote)

    Je vais commencer a repertorier toutes les ressources et article qui parle des bien fait du 100% remote avant de lancer la demande officiellement a ma direction
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  6. #6
    Membre expérimenté
    Trouver les bons arguments...
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    permanent non, mais à mi-temps (2-3 jours par semaines max) oui.
    Je suis sur que beaucoup de personnes serons d'accord avec moi (enfin plus que télétravail permanent)
    Même si j'ai voté oui parce que je préfèrerais l'inverse (2 jours au bureau et le reste en télétravail) je suis d'accord sur le fait qu'avec une plus grande liste de choix proposés, plutôt que tout ou rien, il y aurait probablement plus de votes positifs.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Reste que ce sont les entreprises qui décident. Grosso modo, les avis à l’échelle globale sont mitigés quant à ce que le télétravail fera l’objet d’adoption en masse après la pandémie
    Pourtant elles le font déjà: elles emploient des gens dans des pays à bas coût, au salaire local, donc bien loin de leur siège social

    Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
    plus de temps avec ma compagne, possibilite de gerer les 2/3 imprevu de la maison facilement (Mon chat a par exemple une leucemie qui m’oblige a passer chez le vet tus les 2 jours, voir tous les jours pour le soigner, sans teletravail il serai clairement mort a l’heure qu’il est) moins de depense, [...] j’ai le temps de lire, de travailler sur des side project, de jouer sur PC avec mes potes et de regarder un film ou une serie le soir…
    Tout en restant solidaire pour ton chat, j'avoue que j'hésiterais à mettre en avant la possibilité de faire des choses personnelles, sachant que côté employeurs ils cherchent justement tous les prétextes possibles pour nous dire que le télétravail c'est une invitation à glander;
    Alors dans toute cette partie-là, je vais dire que je retiens le temps gagné dans les transports (donc je peux "commencer" ou "finir" plus tôt en quelque sorte)

    Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
    Et pourtant mon environnement de travail n’est pas luxueux, j'ai juste mon pc portable, pas d'autre ecran, pas de clavier, pas de grand bureau, pas de jardin et donc encore moins de piscine
    Sans parler de luxe, je dirais par contre que j'apprécie de pouvoir travailler avec mon matériel personnel, configuré comme je le veux et pas comme un admin système que je n'ai jamais vu a décidé pour moi; sachant qu'il a bien sûr décidé que tous les employés avaient exactement les mêmes besoins, quel que soit le travail qu'ils font, qu'ils soient développeurs ou secrétaires.
    ça au moins, je pourrais le prouver à un employeur, le tout étant de savoir s'il est ouvert à l'idée qu'on puisse lui prouver quoi que ce soit.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Une majorité des sondés (55 %) par Deskeo pense que leur société sera favorable au télétravail. Dans le détail, 4 % déclarent que leur employeur sera tout à fait d’accord et 51 % plutôt favorable. En revanche, 36 % pensent que leur entreprise sera plutôt contre et 8 % totalement opposée.
    Un détail important dont l'étude oublie de tenir compte: beaucoup de développeurs travaillent en SSII et ont donc au moins deux niveaux à convaincre (l'employeur et le client), voire plus parce que souvent il y a plusieurs niveaux d'intermédiaire quand la SSII est une PME et le client est un grand compte. En ce qui me concerne, comme tous les niveaux ont imposé de maintenir des réunions par Skype, j'ai déjà pu obtenir un avis plutôt favorable de l'employeur, par contre pour le client c'est loin d'être gagné (alors même que je reçois constamment de la pub pour les bienfaits du télétravail... réservé à ceux qui ont la chance de travailler directement pour le client, cherchez l'erreur...)

  7. #7
    Membre expert
    Bonjour,

    Cela fait bientôt 13 ans que je bosse majoritairement en télétravail, et je me porte très bien et mon travail aussi.
    Certes, je suis le cas "extrême" et même moi je pense effectivement qu'il serait bon que je rencontre les personnes avec lesquelles je travaille un peu plus souvent. Mais comme (fait du hasard) nous sommes dispersés un peu partout en Europe voire plus loin, on fait avec et on reste "pragmatique" / on choisi les options les plus efficaces: je passe une semaine par-ci, une semaine par-la pour rencontrer et bosser avec untel ou untel, et le reste du temps je fais tout de chez moi (certes, j'ai du organiser un "vrai" bureau, donc un pièce complète, dans laquelle je peux m'isoler, etc..).
    Je pense que pour la plus part des métiers des personnes venant sur Developpez.com il n'y a aucune vraie bonne raison pour ne pas mettre en place des pratiques de télétravail plus étendues, avec comme l'évoquent certains, des rythmes du type 2 ou 3 jours télétravail par exemple.
    Quand au côté efficacité / sérieux: la grande majorité des clients pour lesquels on bosse ont eux aussi adoptés le télétravail dès que possible, avec par exemple des rythmes du style 1 a 2 jours / semaine, et tout fonctionne parfaitement.
    Il s'agit juste d'une façon de s'organiser, cela se plannifie, s'anticipe, mais rien d'insurmontable.
    La sécurité? Je pense (mais je me trompe peut être) que c'est une blagounette. La aussi, cela se plannifie, s'anticipe, mais rien d'insurmontable. On bosse pour le pharma, ils sont évidemment très pointilleux sur l'accès aux données (comme beaucoup d'autres sur terre me direz vous) et pourtant le télétravail fonctionne. Alors c'est vrai que cela demande une certaine "gymnastique" et que je mets forcement beaucoup plus de temps a accéder à mon environnement de travail en télétravail que lorsque je suis sur site. Mais rien d'insurmontable.

    Je pense que ce qui va être très difficile en France, cela va être de faire évoluer les mentalités... bonne chance

    Aux persévérants aucune route n'est interdite.
    Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien.
    Current Status
    Avec 40% de pollinisateurs invertébrés menacés d'extinction selon les Nations Unies, l'homme risque fort de passer de la monoculture à la mono diète...
    Faîtes quelque chose de bien avec vos petits sous: Enfants du Mekong

  8. #8
    Invité
    Invité(e)
    Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
    J’aimerai que le teletravail devienne la regle carrement, venir au bureau peut etre une fois par semaine ou toutes les 2 semaine pas plus. Ca fait plus d'un mois que je suis completement au teletravail, nos taches sur jira progresse, on arrive avec mon equipe a se debloquer mutuellement via teams sans soucie. Je ne vois que des benefice au full teletravail, je produis plus en moins de temps. Pas de temps de transport, [... ]


    Tout est relatif est dépend beaucoup du context et des capacités de l'entreprise à mettre les bon outils à disposition et du salarié d'avoir un assez bon confort pour travailler de chez lui, on travail mieux dans un bureau stérile de distraction que dans le salon ou le conjoint est sur netflix.
    Certains de mes collègues n'ont pas de fibre et une qualité d'ADSL moisie, pour eux travailler en remote est un calvaire. Je viens également d'integrer mon entreprise pile le jour du confinement et commencer en full remote n'est pas super optimal d'un point de vu humain.

    A une question comme ça on aura de tout comme réponse et dans chacun des 2 cas des arguments valables ^^

  9. #9
    Membre expert
    Citation Envoyé par esperanto Voir le message
    Tout en restant solidaire pour ton chat, j'avoue que j'hésiterais à mettre en avant la possibilité de faire des choses personnelles, sachant que côté employeurs ils cherchent justement tous les prétextes possibles pour nous dire que le télétravail c'est une invitation à glander;
    Alors dans toute cette partie-là, je vais dire que je retiens le temps gagné dans les transports (donc je peux "commencer" ou "finir" plus tôt en quelque sorte)
    Bien sur, la c'etait juste un exemple entre nous, meme si ca peut aussi arriver au bureau, si tu as une galere le matin avec ta voiture et que tu dois passer au garage, tu y passera en general car c'est une obligation, donc tu risques d'arriver apres 10h30 au boulot. La plupart des managers (hors SSII hein) sont en general comprehensif sur les imprevu de la vie et c'est rare ceux qui t'empecherons de partir un jour a 16h si tu as une urgence a gerer a la maison. Ce que permet le teletravail c'est surtout de pas avoir a se justifier (Au pres des collègue par exemple) quand tu as un imprevu.

    Pour moi le teletravail redonne une vraie autonomie au salarie sur son emploi du temps. En general les horaires des bureaux commencent vers 7/8h jusqu'a 19/20 pour permettre aux gens d'arriver et de partir quand ca leur convient le plus. Mais entre tu es quasiment bloque, tu ne peux pas prendre 2h ou 2h30 de pause a midi par exemple pour aller faire tes courses, tes papiers ou autre chose car tu n’es peut-être pas dans la bonne ville, alors qu'en theorie tant que ton taf et fini a 20h tu devrai pouvoir. En teletravail tu peux permettre d'organiser ton emploi du temps autrement

    Un autre avantage plus facile a voir, avant nos Dailly commençait a 10h (Car les gens avait du mal a arriver avant) donc même si tu arrives avant 10h, tu ne pas pouvoir forcement commencer a travailler ou pas totallement. Aujourd’hui vu qu’on a pas de probleme pour commencer avant 10h, on les commence a 9h30, on gagne donc vraiment du temps.
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  10. #10
    Membre expert
    Citation Envoyé par MikaXII Voir le message
    Tout est relatif est dépend beaucoup du context et des capacités de l'entreprise à mettre les bon outils à disposition et du salarié d'avoir un assez bon confort pour travailler de chez lui, on travail mieux dans un bureau stérile de distraction que dans le salon ou le conjoint est sur netflix.
    Certains de mes collègues n'ont pas de fibre et une qualité d'ADSL moisie, pour eux travailler en remote est un calvaire. Je viens également d'integrer mon entreprise pile le jour du confinement et commencer en full remote n'est pas super optimal d'un point de vu humain.

    A une question comme ça on aura de tout comme réponse et dans chacun des 2 cas des arguments valables ^^
    Tous les arguments sont valables bien sur, personne n'a totalement tort ou raison, maintenant entre mes collegues qui parle au telephone aux clients toute la journee et qui tape comme des dingue avec leur clavier, ou ton chez toi ou logiquement tu peux avoir au moins une piece pour t'isoler... pas sur que le bureau soit vraiment plus calme. Ma compagne est en full remote, tout le temps, elle communique au telephone toutes la journee car elle est la responsable du support client d'une grosse boite, ici a la maison on peut facilement s'isoler, on as plusieurs piece, au bureau, je ne peux pas aller prendre une salle de reunion, juste pour etre au calme.

    Un indicateur fort je pense, depuis le confinement, je n'ai pas renouvele mon abonnement deezer... parce que je n'ai plus besoin d'avoir mon casque sur les oreilles pour me couper du bruit justement
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  11. #11
    Membre habitué
    Pas d'option "C'est déjà le cas !" ?

  12. #12
    Expert éminent
    J'aimerai pouvoir faire du télétravail, mais les règles de sécurité de mon entreprise ne sont pas compatible avec ce mode de fonctionnement.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  13. #13
    Membre habitué
    Ca n'engage que moi, mais avec mon actuelle entreprise, je ne supporterais pas le télétravail permanent.

    Pour plusieurs raisons, l'une d'elles étant que je n'habite pas dans un domicile personnel, mais dans une résidence mutuelle, la seconde étant le fait que mon travail soit à 10m de marche de mon logement.
    Pour les raisons moins "fortes", ce serait par exemple le contact social avec mes collègues; J'ai la chance d'être dans une équipe de personnes que j'apprécie beaucoup et qui constituent l'une de mes seules actions sociales physiques de mon train de vie pré-confinement.
    Aussi, et encore une fois, ça n'engage que moi, je trouve ça plus satisfaisant de quitter le travail et de rentrer chez soi, plutôt que de changer d'ordinateur en guise de "fin de journée".
    Enfin, je n'aime pas le "flicage" obligatoire que l'on a en télétravail. Je préfère une relation de confiance établie et transparente, plutôt que de devoir rendre des comptes, d'autant plus que les priorités peuvent changer en milieu de journée, ce qui entraîne un non-respect du planning annoncé. Cela rend le planning obsolète, une sorte de témoin pour dire qu'aujourd'hui je n'ai pas rien a faire. (Ce qui n'est jamais le cas)


    TL;DR: Contre le télétravail permanent. Mauvais ambiance au domicile, poste de travail socialement agréable et physiquement proche, perte de temps sur comptes-rendus caduques.

  14. #14
    Membre habitué
    Bonjour,

    Pour moi le télétravail, je n'aimerais pas pour plusieurs raisons.

    Déjà, quand je suis a la maison j'ai tendance à faire tout et n'importe quoi et surtout n'importe quoi. Si je suis sur mon lieu de travail, je bosse.

    Si j'ai besoin d'un renseignement, je vais voir la personne directement et elle me renseigne, sinon je dois envoyer un mail, attendre 2 jours que la personne veuille bien me répondre pour au final me répondre à côté.

    La seule raison pour c'est l'aspect écologique, j'ai 40 min aller et pareille pour le retour d'autoroute
    Il devrait y avoir un bouton sur la télévision pour augmenter le volume d'intelligence. Il y en a un où on peut lire "lumière" mais ça ne fonctionne pas.

    Kevin CLAUDEL

  15. #15
    Modérateur

    Citation Envoyé par KClaudel Voir le message
    Bonjour,

    Pour moi le télétravail, je n'aimerais pas pour plusieurs raisons.

    Déjà, quand je suis a la maison j'ai tendance à faire tout et n'importe quoi et surtout n'importe quoi. Si je suis sur mon lieu de travail, je bosse.

    Si j'ai besoin d'un renseignement, je vais voir la personne directement et elle me renseigne, sinon je dois envoyer un mail, attendre 2 jours que la personne veuille bien me répondre pour au final me répondre à côté.

    La seule raison pour c'est l'aspect écologique, j'ai 40 min aller et pareille pour le retour d'autoroute
    Pour teletravailler il faut se mettre dans des conditions de travail. Une pièce dédiée, un vrai bureau, s'imposer des horaires (avec quand meme l'avantage d'être plus flexible).
    C'est sur que si on est sur le canap en calcon on est pas dans la bonne dynamique 😁

    Pour les interactions avec l'équipe , si les bons outils sont en place il n'ya pas beaucoup plus de latence que en présentiel. Les mails ne sont pas adaptés au télétravail, il faut obligatoirement avoir des outils type slack ou teams qui facilite les communications.

    Nous en gros c'est :
    - message slack
    - si besoin call rapide
    - email uniquement si besoin d'informer un ensemble de personne et que ça peut pas se faire via une issue du projet concerné.

    Le seul point bloquant que j'ai aujourd'hui avec le télétravail c'est le débit internet. L'entreprise a un vieux 20mb symétrique et moi 12 du coup des qu'il faut partager de gros fichier c'est la galère.
    Pry Framework php5 | N'oubliez pas de consulter les FAQ Java et les cours et tutoriels Java

  16. #16
    Membre averti
    Personnellement je suis en start up, et le télétravail me soule plus qu'autre chose...
    Les points négatifs que j'y vois sont les suivants:
    - perte de la séparation travail/repos. (C'est clairement personnel mais j'ai du mal à faire cette séparation à la maison)
    - perte de la pose café/cigarette, cela permet d'obtenir des info sur l'évolution de la boite sur des points qui nous concerne moins == discutions avec les autres équipes (encore plus quand ces équipes sont nos clients, je trouve que ça aide à cerner leurs besoins beaucoup plus facilement qu'avec des requirements écrits sur un système de ticketing)
    - pair programming beaucoup plus complexe (je trouve ça beaucoup plus simple de discuter un model db/feature complexe en vocal avec la personne en face que via un chat/vidéo)
    - perte de productivité, mon environment de bureau a la maison est adapté au jeu/video/dev perso pas pour le travail (1 écran contre 3 au travail, j'ai pas mes colloc qui sont sur les consoles pendants que je travaille...)
    - relation humaine, ça impacte moins mais je ne vais pas faire une vidéo à midi avec un collègue pour discuter comme on ferais si on étais aller manger en groupe.

    Voilà ce que j'aime pas avec le télétravail ensuite je comprend les points évoqués...

  17. #17
    Membre confirmé
    Le problème n'est pas tant le télétravail mais le grand n'importe quoi souvent associer avec. Surtout en ce moment. Combien d'employés utilisent leurs ordinateurs, leurs webcams, leurs connexions internets ou abonnements mobiles. Tout cela c'est à la boite de le fournir. Ou du moins de donner une compensation.

    Sinon cela reviens juste à faire porter au salarié le coût de l'équipement de la boite. Forcement celle-ci sera d'accord. Si toute ces conditions sont réunies, alors oui, faire du télétravail est bénéfique. Ne serais-ce que pour ne pas perdre au minimum 1h de sa vie dans les transports tous les jours

  18. #18
    Membre expérimenté
    Je bosse en télétravail à temps plein depuis septembre, voici mes humbles conclusions sur le sujet :

    - La routine : je fais parti des gens qui aiment bien la séparation travail/maison, donc c'était pas gagné. La première chose que j'ai faite c'est d'instaurer une routine le matin, des grandes lignes qui permettent de passer en "mode travail". J'ai toujours mon réveil, je petit déjeune, douche et m’habille comme si j'allais bosser. Puis café et je m'installe au bureau (qui est dans ma chambre donc pas l'idéal). J'ai un casque anti bruit pour l'isolation, même quand je suis tout seul, et sur mon téléphone je met tout en silencieux sauf les appels téléphoniques classiques. De cette façon mes matinées sont régulièrement très productives et c'est là que je fais 80% de mon taf.

    - La productivité : c'est le truc qui m'a le plus frappé, quand je travaille chaque jour je prévois ce que je veux faire pour la journée, ce que je faisais déjà en bureau. J'ai vite réalisé qu'en 4-5h de boulot, sans forcer, j'abattais tout le taf d'une journée. Concrètement ça veut dire que la plupart des jours, je commence entre 8 et 9h et je termine entre 13 et 14h, c'est un changement très radical de style de vie.

    - La flexibilité : j'ai établi qu'en 4-5h je faisais une journée "classique" de travail, il arrive que je fasse 2 journées en une et le reste de la semaine est bien plus cool. Bien sur le piège c'est de commencer par rien faire et de devoir rattraper, ce qui arrive de temps en temps il ne faut pas se leurrer Ça permet aussi de bosser un peu plus chaque jour mais uniquement 4 jours par semaine pour le même résultat. Ca permet aussi de prendre 30 minutes pour écrire ce genre de pavé

    - Le social : gros défaut du télétravail, on ne voit personne. Si c'est pas très gênant au début, on se rend vite compte qu'on est en train de se transformer en troglodyte dans sa grotte. Du coup ça fait changer quelques habitudes, prendre un peu plus les devants pour voir ses potes et sa famille, et franchement c'est pour le mieux. Le temps libéré est aussi utilisable pour se lancer dans une activité qu'on aurait jamais pris le temps de faire, et qui permet de rencontrer des nouvelles têtes. C'est un effort à faire, surtout si vous êtes plutôt dans les introvertis comme moi.

    - La qualité de vie : ici chacun y verra midi à sa porte, et c'est bien ça qui est cool. Sans attache physique à un lieu de travail on est bien plus libre de vivre où on veut. C'est principalement vrai pour les gens qui veulent vivre hors des grandes villes et qui doivent faire un compris par rapport au temps de trajet quotidien. Et même pour les citadins, dans les grandes villes vous avez vite 20/30 minutes de transport pour vous rendre au travail. Étant moi même dans la situation d'achat de résidence principale, ces 200/300k€ sont soit un 50m2 correctement placé à Lyon ou une super maison de village (avec internet correct !) à 1h de route, ça fait réfléchir.

    - Mode de travail : la première erreur qu'on a fait quand on est passés en télétravail a été de reproduire le fonctionnement du bureau. D'une c'est contre productif, de deux c'est voué à l’échec. Tous les Slack et autres IRC-like ne vaudront jamais l'accès direct à une personne. On a mis en place un système de boulot complètement asynchrone, on utilise Trello pour tout ce qui est peu formel et Jira pour les taches bien définies. Les bonnes vieilles chaînes d'email fonctionnent également à merveille. Tous les début de semaine on fait une visio pour faire le point sur l'avancement, on met à jour la roadmap à ce moment là et on se met d'accord sur les specs litigieuses. Ça arrive qu'on refasse une visio dans la semaine si on bosse sur un nouveau sujet qui est un peu flou, afin de se mettre d'accord, mais ça a du arriver 3-4 fois en 9 mois.

    - Environnement de travail : oui, idéalement une pièce dédiée serait le mieux, mais on a pas tous l'espace pour le faire. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas prendre soin de son environnement de travail pour autant. J'ai investi dans un bon bureau et une bonne chaise, mon ordinateur est un portable mais j'ai acheté un écran secondaire, clavier et souris de bonne qualité. C'est pour moi le minimum. Ajouté à cela j'ai mon casque anti-bruit qui m'est indispensable et une lampe de bureau dédiée pour pas forcer sur les yeux sans m'en rendre compte (vous savez quand la luminosité baisse mais vous vous en rendez pas compte jusqu’à ce que vous ayez mal aux yeux).

    Voila, pour moi c'est un gros oui pour le télétravail. Si possible se voir une fois par semaine avec les collègues pour notre réunion ce serait mieux que en visio, mais à choisir j'accepte de supporter la visio et d'avoir le reste de la semaine en télétravail que bureau toute la semaine.

  19. #19
    Rédacteur

    Aujourd'hui quasiment tout les consultants opèrent en télétravail pour 90% de leurs activités.
    Les 10% qui restent sont dédiées aux interviews(ateliers workshop réunions) et aux restitutions.
    Le télétravail est surtout une découverte pour ceux qui travaillent habituellement sur un plateau de développement ou d'administration. Pour ceux-la, on réalise maintenant que l'on peut se connecter de façon plus ou moins sécurisée de la maison aux environnement de développement RE7...
    Alors non les dev et admin système ne découvrent rien. Ce sont leurs managers qui le découvrent. Car jusqu'alors nos managers issus des belles écoles de commerce utilisaient l'IT comme les hommes des cavernes qui s'extasiaient devant le feu mais continuer à manger leur viande crue. HE oui les managers sortez de vos bureaux ! et vous verrez que vos esclaves préfèrent travailler de chez eux plutôt que de venir se serrer en openspace et se taper 3 heures de transport en commun
    Développeur Java
    Site Web

  20. #20
    Membre expérimenté
    Le télétravail me va parfaitement. Je l'ai utilisé pendant 2 ans dans un grand groupe, avec des collègues aux States, au Brésil, en Angleterre, en Chine, en Inde et encore ailleurs. 1 seul jour par semaine de présentiel à 80km de chez moi. L'utilisation des mails, des webconf, d'outils vocaux et de chat en ligne et en direct suffit parfaitement.

    Les avantages sont d'avoir plus de temps de travail (la séparation perso/pro, ca se gère), les inconvénients d'avoir moins d'interactions physiques avec les collègues.

    Pour moi 3/4 jours de télétravail par semaine c'est l'idéal. En confinement, je suis clairement à mon aise, et c'est très bon pour la planète.