IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #261
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 226
    Points : 3 729
    Points
    3 729
    Par défaut
    En temps normal je serait entousiaste en lisant cet article MAIS Neuralink et Musk ont déjà montré toute la considération qu'ils (n')ont (pas) pour l'éthique et le bienetre de leurs patients.

    Les points qui m'inquiètent particulièrement:
    - Musk promet un début lent mais une courbe exponentielle, que se passera-t-il quand Gérard le non voyant n'arrive pas à lancer des lasers avec ses yeux?
    - Musk nous parle d'Iphone1 et 14 mais comment upgrader l'implant quand sa tehnologie deviendra obsolète/dépassée? Déso Gérard tu ne verras jamais qu'en 2 images secondes et 16 couleurs, ta puce est pas assez avancée. Ou alors tu veux repasser sur le billard? Revivre la phase de callibration etc?
    - On est au stade de l'expérimentation, pourquoi viser directement l'implantation? Le retour en arrière est tellement difficile/risqué, c'est comme envoyer une technologie qu'on ne maitrise pas dans l'espace alors qu'on saurait s'en servir sur Terre.

    J'espère que les premiers implantés seront solides mentalement parce qu'ils risquent de vivre des moments terribles, surtout si tout ne se passe pas comme prévu.

    Neuralink et ses concurrents posent une grosse question éthique. Je ne fais aucunement confiance à Musk pour y répondre de façon sage...

  2. #262
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 735
    Points : 18 756
    Points
    18 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Seriez-vous prêt à vous faire implanter un dispositif Neuralink si vous en aviez l’occasion ?
    Non, mais par contre pour celui qui a un handicap très lourd, ça peut être très intéressant.
    Peut-être qu'une personne paralysée pourrait retrouver de la mobilité grâce à cette technologie.

  3. #263
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    Avril 2011
    Messages
    4 451
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2011
    Messages : 4 451
    Points : 10 018
    Points
    10 018
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non, mais par contre pour celui qui a un handicap très lourd, ça peut être très intéressant.
    Peut-être qu'une personne paralysée pourrait retrouver de la mobilité grâce à cette technologie.
    Je sais pas pourquoi, mais j'ai plus confiance dans ceci

  4. #264
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Backend lover
    Inscrit en
    Mai 2023
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Backend lover
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2023
    Messages : 8
    Points : 40
    Points
    40
    Par défaut Flippant et passionnant en même temps
    Je suis partagé entre l'excitation de ce genre d'avancées technologiques couplées à l'humain et la peur.

    Pour les personnes qui ont vraiment besoin de ces technologies pour améliorer leur qualité de vie, pour corriger une défaillance du corps humain que la science et la médecine actuelles ne peuvent guérir ou arranger, c'est une véritable révolution.

    Cependant, je pense que nous savons tous que l'argument du "oh, regardez nos puces, c'est merveilleux, nous allons pouvoir rendre la vue à des personnes aveugles de naissance", est un peu un cheval de Troie en vue de la démocratisation de ces technologies pour tous les humains. Enfin, "tous", c'est un grand mot, seuls ceux qui ont l'argent pour se permettre de s'améliorer le pourront dans un premier temps.

    J'ai l'impression que la science-fiction c'est plus de la science-fiction.

  5. #265
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 735
    Points : 18 756
    Points
    18 756
    Par défaut
    Citation Envoyé par Vilanelle Voir le message
    Enfin, "tous", c'est un grand mot, seuls ceux qui ont l'argent pour se permettre de s'améliorer le pourront dans un premier temps.
    Rare sont ceux qui ont envie d'avoir un implant dans le cerveau.
    Si ça intéresse des riches qu'ils y aillent.

  6. #266
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 226
    Points : 3 729
    Points
    3 729
    Par défaut
    Ma crainte, à court terme, de ceci n'est pas le transhumanisme (que je ne verrais probablement pas de mon vivant) mais la privatisation de l'humain.
    Musk veut quand même implanté une puce qui ne pourra pas être retirée sans risques important et par d'autres que "lui".

    Quelles sont les méthodes des grands goupes d'internet?
    1. Je t'offres un service
    2. Quand tu en es devenu dépendant je te fais payer cher.

    Que se passe-t-il quand on applique cette logique à une puce qu'on implante dans ton crane?
    Je peux à la fois te récompenser si tu payes et te punir si tu ne le fais pas.

    Voici ce que je penses qui va se passer dans le cas très précis des premiers implantés de Neuralink : Ils vont être bichonnés, devenir quasi-amis avec Musk, être logés dans le luxe etc.
    Les choses ne vont pas se passer aussi bien que prévu (par Musk)
    Il va donc se lasser de ses petits cobayes et demander qu'on abandonne tout, plus d'accompagnement, plus d'appart.
    Retour instantanné à une situation pire qu'avant pour ces gens qui ne pourront pas se retourner contre Neuralink, c'est dur les contrats quand on est un quidam face à l'homme le plus riche du monde.
    Quelques reportages et interviews des plus résistants qui seront traités d'ingrats par Musk.
    Un des chercheurs fera leaker tout ce qu'il peut ce qui mènera, au pire, à la fermeture de Neuralink.
    Musk pour se défouler va insulter tout le monde sur Twitter, virer quelques employés qui n'avaient rien fait.

  7. #267
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    Février 2017
    Messages
    1 996
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Février 2017
    Messages : 1 996
    Points : 54 793
    Points
    54 793
    Par défaut Elon Musk fait sensation à Vivatech Paris : des gens se bagarrent pour entrer et assister à sa conférence
    Elon Musk fait sensation à Paris : des gens se bagarrent pour entrer et assister à sa conférence :
    « Nous espérons lancer le premier essai de pose de puces cérébrales sur l’homme cette année »

    Elon Musk a fait sensation lors de la dernière édition du salon Vivatech à Paris. Des gens se sont battus pour entrer et assister à sa conférence au cours de laquelle il a fait une annonce en lien avec sa startup Neuralink qui travaille sur des puces à insérer dans le crâne : « Nous espérons lancer le premier essai de pose de puces cérébrales sur l’homme cette année. » L’annonce fait suite à l’obtention du feu vert de la FDA pour tester ses implants cérébraux sur les humains. Les développements en cours divisent l’opinion sur la question de savoir si l’utilité desdits dispositifs permet de contrebalancer la potentielle dangerosité de la pose dans le cerveau.


    En effet, ces dispositifs peuvent s’avérer utiles pour des personnes paralysées qui pourront retrouver de la mobilité. Les cas rapportés sur des patients humains sont ceux mis en avant par la startup australienne Synchron en avance sur Neuralink pour ce qui est des tests sur les humains. La manœuvre était destinée à aider ces patients atteints de sclérose latérale amyotrophique à écrire par la pensée. Ces derniers n'ont pas subi d'effets secondaires et ont pu effectuer des tâches telles que l'envoi de messages WhatsApp et des achats en ligne.

    C’est le côté invasif de la technologie proposée par Neuralink qui ne laisse pas les observateurs indifférents. En effet, elle nécessite d’ouvrir le crâne du sujet afin d’insérer une puce. L’approche serait à l’origine de la mort de 1500 animaux dans le cadre de tests menés par Neuralink.


    Synchron pour sa part propose une insertion dans le cerveau sans coupure du crâne. Un médecin pratique une incision dans le cou du patient et introduit l'endoprothèse via un cathéter dans la veine jugulaire, dans un vaisseau sanguin situé dans le cortex moteur. Lorsque le cathéter est retiré, l'endoprothèse - un fil métallique cylindrique et creux - s'ouvre et commence à fusionner avec les bords extérieurs du vaisseau. Le processus ne prend que quelques minutes, d’après les explications des intervenants.

    Une deuxième intervention permet ensuite de relier l'endoprothèse par un fil à un dispositif informatique implanté dans la poitrine du patient. Pour ce faire, le chirurgien doit créer un tunnel pour le fil et une poche pour le dispositif sous la peau du patient, un peu comme pour un stimulateur cardiaque. L'endoprothèse lit les signaux émis par les neurones dans le cerveau et le dispositif informatique amplifie ces signaux et les envoie à un ordinateur ou à un smartphone via Bluetooth.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 4768
Taille : 89,5 Ko

    Cette technologie est beaucoup moins invasive que la technologie de pointe actuelle, connue sous le nom de réseau d’Utah. Celle-ci nécessite que les médecins coupent le cuir chevelu et forent dans le crâne pour placer des aiguilles rigides dans le cerveau. Ces aiguilles sont ensuite reliées à un dispositif de la taille d'un citron placé sur la tête de la personne.

    Le réseau d’Uttah a néanmoins permis à des patients souffrant de graves handicaps de faire des choses remarquables, comme commander à des bras robotisés de leur apporter un verre d'eau. Mais ils n'utilisent généralement ces appareils que sous la supervision d'un hôpital, et le cerveau a tendance à former un tissu cicatriciel autour de l'appareil, ce qui dégrade les signaux recueillis par l'électronique au fil du temps.

    Les têtes derrière la technologie proposée par Synchron se concentrent davantage sur la façon dont le corps humain réagit à l'implant et sur la clarté des signaux cérébraux que sur les fonctions qu'une personne peut exécuter avec le dispositif.

    Placé dans le cortex moteur, le stentrode utilise 16 électrodes pour surveiller l'activité cérébrale et enregistrer le déclenchement des neurones lorsqu'une personne pense. L'intensité du signal s'améliore avec le temps, à mesure que le dispositif s'enfonce dans le vaisseau sanguin et se rapproche des neurones. Un logiciel est utilisé pour analyser les schémas des données cérébrales et les faire correspondre à l'objectif que la personne tente d'atteindre.
    La puissance de calcul limitée de l'endoprothèse signifie que le dispositif ne peut pas traduire des phrases entières. Le patient porteur de l'implant doit plutôt choisir des lettres une par une sur un écran, et la technologie convertit ces pensées en commandes.

    Néanmoins, les médecins et les chercheurs pensent que la technologie de Synchron pourrait conduire à des avancées majeures dans la manière dont les personnes souffrant de handicaps graves vivent leur vie quotidienne. « L'un des secrets cachés des technologies d'implants cérébraux testées au cours des deux dernières décennies est qu'elles n'ont jamais, une seule fois, permis une utilisation indépendante à domicile », explique un intervenant. Contrairement aux personnes équipées de réseaux d'Utah, les patients australiens de Synchron utilisent les appareils chez eux.

    L'approche non invasive de la société présente quelques inconvénients. L'endoprothèse étant placée dans un vaisseau sanguin, ses électrodes ne sont pas aussi proches des neurones que les implants développés par Neuralink, ce qui rend son signal moins clair.

    Source : vidéo Vivatech

    Et vous ?

    Conseilleriez-vous à un de vos proches de se faire implanter un de ces dispositifs ?
    Quelles sont les applications ou les fonctionnalités que vous aimeriez avoir avec un de ces implants ?
    Quelles sont les limites ou les précautions que vous voudriez imposer à l’utilisation de cette technologie ?

    Voir aussi :

    Neuralink d'Elon Musk aurait tué 1 500 animaux en quatre ans et est maintenant poursuivie pour cruauté envers les animaux, Musk aurait précipité les tests, ce qui a conduit à des erreurs graves

    Max Hodak, cofondateur de Neuralink, quitte la société d'implants cérébraux d'Elon Musk, dont un produit permettra à un patient paralysé « d'utiliser un smartphone avec son esprit »

    Neuralink, l'entreprise d'Elon Musk, veut implanter des micropuces dans des cerveaux humains et parallèlement prépare des robots qui pratiqueront ces interventions chirurgicales

    Une machine Neuralink reliant le cerveau humain à des ordinateurs et donc l'IA va bientôt voir le jour, déclare Elon Musk

  8. #268
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Mars 2005
    Messages
    1 622
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2005
    Messages : 1 622
    Points : 7 563
    Points
    7 563
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Conseilleriez-vous à un de vos proches de se faire implanter un de ces dispositifs ?
    Non, et encore moins si ça vient de Musk ou des GAFAM.

  9. #269
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Boulanger
    Inscrit en
    Novembre 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Boulanger
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2012
    Messages : 1
    Points : 3
    Points
    3
    Par défaut
    Pourquoi ne s'en ferait-il pas installer une sur lui-même ?

  10. #270
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique
    Inscrit en
    Décembre 2014
    Messages
    449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2014
    Messages : 449
    Points : 993
    Points
    993
    Par défaut
    Il y a quelques années j'aurais dit oui sans sourciller, quand je vois la connerie ambiante avec la masse qui a besoin de suivre en bon troupeau bêlant, là je m'inquiète. Mais rassurons nous, de base les cerveaux sont déjà contrôlés ... Le pire c'est qu'il n'y a pas besoin d'élaborer une théorie du complot, la première raison du contrôle c'est le fric qu'on peut se faire. Et dans la fabrique à clone actuelle ça va bon train, suffit de lire le titre de l'article cité... Il a été décidé que Munsk était un paria donc comme un seul homme il faut vite s'empresser de le condamner aussi.

  11. #271
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    Octobre 2007
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2007
    Messages : 1 684
    Points : 2 009
    Points
    2 009
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Le plus vite neuralink sera fonctionnel, le mieux sera pour l'humanité toute entière.

    Nous allons vers un monde à la "ghost in the shell", et c'est tant mieux.
    Je ne sais pas ce que vous appelez un monde a la Ghost in the shell. Si vous parlez d'un monde fasciste dirigé par des androids faisant la police et obéissant à un "système" que ce soit un Intelligence Artificielle, une matrice de bureaucrates interconnectés ou un robot mécanique géant, comme dans votre ouvrage ou le genre cyberpunk en général, alors c'est angoissant et dystopique.
    Non pas que notre monde dirigé par une oligarchie de dingues soit meilleur, mais au moins ils restent humains.

    Si vous parlez d'un monde où les gens pourront faire corriger leurs défauts comme le bégayement, les névroses, l'addiction au cannabis par l'ajout de nouvelle puces dans un slot usb relié à leur cortex limbique, pourquoi pas. Même s'il faut se demander qui fabriquera la puce, et si la chine communiste n'en profitera pas pour hacker le fimware.
    Mais il n'y a pas assez de chirurgiens dans le mode pour cela, donc le génie génétique a beaucoup plus de chances de marcher.

    Et sans une éducation stricte, une discipline de fer et beaucoup de travail, même le meilleur des génies arrive jamais à l'épanouissement de sa créativité.

  12. #272
    Membre habitué Avatar de vivid
    Profil pro
    Inscrit en
    Février 2006
    Messages
    174
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Février 2006
    Messages : 174
    Points : 135
    Points
    135
    Par défaut
    il y en a eu un, dans les années 80, un 'bon français', il en faisait plus (de monde) avec moins (idées), il s’appelait Bernard Tapie, déjà un escroc depuis X, années

  13. #273
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique
    Inscrit en
    Décembre 2014
    Messages
    449
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur Systèmes, Clouds et Réseaux /CAO/DAO/Ingénierie Electrotechnique

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2014
    Messages : 449
    Points : 993
    Points
    993
    Par défaut
    @ddoumeche
    Au début j'ai trouvé que tu y allais un peu fort mais j'adhère sur le fond. Mais par contre il n'y aura plus de monde fasciste, je me doute que tu exagères un peu mais j'avais envie de rebondir un peu dessus. Ou si un monde fasciste revient ça sera sur la volonté du peuple lui même et non imposé. Malheureusement le contrôle des foules et +/- en place, il suffit de maîtriser l'information, l'éducation et d'endoctriner les gens en douceur.

  14. #274
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    Octobre 2007
    Messages
    1 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2007
    Messages : 1 684
    Points : 2 009
    Points
    2 009
    Par défaut
    Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
    @ddoumeche
    Au début j'ai trouvé que tu y allais un peu fort mais j'adhère sur le fond. Mais par contre il n'y aura plus de monde fasciste, je me doute que tu exagères un peu mais j'avais envie de rebondir un peu dessus. Ou si un monde fasciste revient ça sera sur la volonté du peuple lui même et non imposé. Malheureusement le contrôle des foules et +/- en place, il suffit de maîtriser l'information, l'éducation et d'endoctriner les gens en douceur.
    Il suffit de lire l'oeuvre de Masamune Shirow : bimbo mécanique avec des gros fusils, robots musclés à gros bras, servant d'un régime policier dirigé par des entités cybernétiques, il s'agit bien d'un régime fasciste comme souvent dans les romans d'anticipation, même si attention, fasciste ne veut pas forcément dire totalitaire ou expansionniste. Vous pouvez aussi revoir le film démolition man avec Silvester Stallone pour un autre exemple de société fasciste, c'est frappant car tout ou presque y est annoncé.
    La tentation fasciste transparait d'ailleurs clairement dans le discours des transhumanistes, simplement vous le voyez pas car vous avez baigné dedans depuis des années. Et depuis 10-20 ans on assiste de plus à la plus à la naissance d'une industrie de la surveillance et de la censure, et à son corollaire le retour du discours autoritaire. Comme si la technologie était la réponse à tous les problèmes.

    Le peuple a -t'il voté pour le retour à l'autoritarisme ? quand on lui a posé la question en 2005, il répondu non. Et depuis il tente de faire la révolution dans les rues et cela ne s'arrêtera pas de sitôt.

    Je ne brosse pas le trait, je vais à l'essentiel.

  15. #275
    Membre du Club
    Inscrit en
    Septembre 2002
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2002
    Messages : 20
    Points : 55
    Points
    55
    Par défaut
    Conseilleriez-vous à un de vos proches de se faire implanter un de ces dispositifs ?

    Oui sur ma fille pour que je puisse la contrôler pour qu' elle mette la table, fasse la vaisselle et range sa chambre plus efficacement.
    Et quand elle se mariera je donnerai les codes d'accès a son époux.

  16. #276
    Expert confirmé
    Avatar de shenron666
    Homme Profil pro
    avancé
    Inscrit en
    Avril 2005
    Messages
    2 527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : avancé

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2005
    Messages : 2 527
    Points : 5 195
    Points
    5 195
    Par défaut
    Laissez les volontaires se manifester
    la sélection naturelle opérera

  17. #277
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    711
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 711
    Points : 12 884
    Points
    12 884
    Par défaut Les Nations unies mettent en garde contre les risques liés à l'implantation de puces d'IA dans le cerveau
    Les Nations unies mettent en garde contre les risques liés à l'implantation de puces d'IA dans le cerveau
    affirmant que cela pourrait menacer la confidentialité des pensées des utilisateurs

    Les Nations unies tirent la sonnette d'alarme sur les risques liés aux implants cérébraux. L'organisation estime que les progrès potentiellement dangereux des neurotechnologies pourraient permettre à l'IA d'empiéter sur les pensées privées de l'homme. Elle pense que certaines pensées sont "privées" et doivent vraiment être gardées pour soi, ce qui signifie que leur lecture par un système d'IA implanté dans le cerveau pourrait s'avérer dangereuse pour la personne concernée. La mise en garde concerne aussi les risques médicaux liés à ces implants. Entre-temps, Neuralink d'Elon Musk vient d'être autorisé à tester ces puces cérébrales sur des humains.

    L'UNESCO affirme que les IHM menacent la confidentialité des pensées humaines

    La neurotechnologie est définie au sens large comme les dispositifs électroniques, y compris les IHM et les scanners cérébraux, qui interfèrent avec le cerveau ou le système nerveux. Elle a traditionnellement été utilisée à des fins médicales, notamment pour aider les patients paralysés à retrouver le mouvement, la vue ou l'ouïe. Toutefois, les progrès récents ont suscité des inquiétudes quant à son caractère potentiellement intrusif. Une étude aux implications dystopiques a réussi à combiner les capacités d'un grand modèle de langage (LLM) avec un scanner cérébral IRM fonctionnel pour lire les pensées des gens et les articuler sous forme écrite.

    Les récents progrès dans le domaine de la neurotechnologie, rendus possibles par l'utilisation de l'IA, ont suscité l'inquiétude des experts quant aux problèmes potentiels de protection de la vie privée. Mariagrazia Squicciarini, économiste spécialisée dans l'IA à l'UNESCO, décrit ces progrès comme de la neurotechnologie sous stéroïdes. « C'est comme si l'on mettait la neurotechnologie sous stéroïdes » , a déclaré Squicciarini. Pour répondre à ces craintes, l'UNESCO a annoncé, lors d'une conférence internationale à Paris, qu'elle allait élaborer un "cadre éthique" destiné à traiter les questions de droits de l'homme soulevées par les neurotechnologies.


    Gabriela Ramos, sous-directrice générale de l'UNESCO pour les sciences sociales et humaines, a déclaré qu'à moins d'être réglementées de manière appropriée et étendue, les interfaces homme-machine (IHM) pilotées par l'IA comme celles développées par Neuralink peuvent être utilisées pour lire vos pensées, et même changer votre façon de penser. Dans une déclaration à l'AFP la semaine dernière, Ramos a déclaré que l'UNESCO s'inquiète de la menace que les IHM représentent pour les droits de l'homme et la confidentialité des pensées. Elle a ajouté que cette technologie avait des capacités considérables et potentiellement nuisibles.

    « Nous sommes sur la voie d'un monde dans lequel les algorithmes nous permettront de décoder les processus mentaux des gens et de manipuler directement les mécanismes cérébraux qui sous-tendent leurs intentions, leurs émotions et leurs décisions », a déclaré Ramos. Concrètement, cela signifie que les entreprises (et peut-être même les autorités gouvernementales) seraient en mesure d'utiliser les IHM pour savoir ce que les gens pensent et la façon dont ils le pensent. Elles pourraient également enregistrer leurs pensées les plus intimes et éventuellement modifier leur façon de penser, sans même que ces personnes s'en rendent compte.

    Les responsables de l'UNESCO estiment que si la technologie peut changer la vie, elle peut aussi avoir un coût. Ils se sont entretenus avec Hannah Galvin, une femme épileptique à qui l'on a installé un dispositif neurotechnique dans le cerveau pour détecter les crises et indiquer aux patients quand s'allonger. Mais l'appareil a fini par aggraver la vie de Galvin, qui a déclaré qu'elle avait jusqu'à 100 crises par jour. « J'avais l'impression qu'il y avait quelqu'un dans ma tête et que ce n'était pas moi. Et je suis devenue de plus en plus déprimée. Je n'aimais pas ça du tout », a déclaré Galvin à l'UNESCO. Elle s'est finalement fait retirer l'appareil.

    Les milliards investis par les entreprises pourraient servir à espionner les pensées

    L'importance des capitaux investis dans l'industrie des neurotechnologies est une autre source d'inquiétude. Cette dernière fait écho à la croissance incontrôlée et au battage médiatique dont l'IA fait l'objet. L'aspect financier privilégie souvent des intérêts autres que ceux du grand public, comme nous l'avons vu avec l'IA. Selon un rapport de l'UNESCO, entre 2010 et 2020, les investissements dans les entreprises de neurotechnologie ont grimpé en flèche pour atteindre plus de 33 milliards de dollars, soit une multiplication par 22. En outre, le nombre de brevets dans le domaine des neurotechnologies a doublé au cours de la moitié de cette période.

    La société Neuralink, fondée par Elon Musk, qui a récemment obtenu l'autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis de mener des essais sur l'homme pour ses implants cérébraux, fait figure de chef de file dans ce domaine. La nouvelle société d'IA de Musk, xAI, vient renforcer les efforts de Neuralink. Et même si Neuralink n'est pas la première entreprise d'IHM, elle est certainement la plus populaire de toutes, grâce à l'implication de Musk. L'UNESCO reconnaît que les neurotechnologies présentent des aspects positifs, mais l'organisation souligne l'absence de réglementation globale pour relever les défis futurs dans ce domaine.

    Neuralink est une société de neurotechnologie qui vise à créer des implants cérébraux pour traiter les maladies et intégrer de nouvelles capacités logicielles avancées au cerveau humain. Outre le traitement potentiel de maladies cérébrales telles que l'épilepsie et la maladie de Parkinson, le dispositif crânien agirait également comme une sorte de couche numérique qui fusionne la matière grise humaine avec des outils technologiques avancés. Neuralink teste depuis quelques années ses prototypes sur des animaux, notamment des porcs, des moutons et des singes. Cependant, plusieurs rapports ont accusé l'entreprise de cruauté envers ces animaux.

    Neuralink a été accusée de causer des souffrances et des décès inutiles d'animaux sous la pression de Musk. En décembre 2022, des documents internes examinés par les enquêteurs ont révélé qu'environ 1 500 animaux - dont plus de 280 moutons, cochons et singes - sont morts à la suite de tests de Neuralink depuis 2018. Neuralink a également mené des recherches sur des rats et des souris. Le taux de décès ne signifie pas nécessairement que Neuralink viole la réglementation ou les pratiques de recherche standard, car de plusieurs entreprises utilisent régulièrement des animaux dans des expériences pour faire progresser les soins de santé humaine.

    La prochaine étape pour Neuralink est de tester ses implants sur des humains volontaires. La société a reçu l’autorisation de la FDA pour mener une étude clinique de phase I. La société espère commencer les essais cliniques sur des humains à la mi-2023, après avoir recruté les candidats et obtenu leur consentement éclairé. Elle a lancé un registre de patients qui permet aux personnes intéressées par les implants de se faire connaître et de recevoir des informations sur les futures études. Des sceptiques mettent toutefois en garde contre les risques d'une telle expérience en raison du succès limité des puces d'IA de Neuralink sur les animaux.

    « La neurotechnologie pourrait aider à résoudre de nombreux problèmes de santé, mais elle pourrait aussi accéder au cerveau des gens et le manipuler, et produire des informations sur nos identités et nos émotions. Elles pourraient menacer nos droits à la dignité humaine, à la liberté de pensée et à la vie privée », a déclaré Audrey Azoulay, directrice générale de l'UNESCO, en juin, lorsqu'elle a proposé un "cadre éthique commun au niveau international".

    Source : UNESCO

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des préoccupations soulignées par l'UNESCO ?
    Que pensez-vous des risques liés aux implants cérébraux ?
    Les implants cérébraux introduisent-ils de nouveaux risques de sécurité des données ?
    Selon vous, les avantages des implants cérébraux l'emportent-ils sur les inconvénients ?
    Les entreprises vont-elles détourner les implants cérébraux pour espionner les pensées ?

    Voir aussi

    Neuralink d'Elon Musk obtient le feu vert de la FDA pour tester ses implants cérébraux sur des humains, après des essais réalisés uniquement sur les animaux

    Neuralink d'Elon Musk aurait tué 1 500 animaux en quatre ans et est maintenant poursuivie pour cruauté envers les animaux, Musk aurait précipité les tests, ce qui a conduit à des erreurs graves

    Elon Musk fait sensation à Paris via des gens qui bagarrent pour entrer et assister à sa conférence : « Nous espérons lancer le premier essai de pose de puces cérébrales sur l'homme cette année »

  18. #278
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 695
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 695
    Points : 1 417
    Points
    1 417
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
    Je suis d'accord avec FraisDesRiques...

    Je dirais même que si ce mec et les autres gafa étaient aussi bons qu'ils le prétendent, ils devraient penser en premier lieu à résoudre la misère du monde au lieu de la creuser.

    Et que dire de leur part sur l'impact écologique...

    Actuellement, c'est plus ça les défis que les élucubrations d'un pseudo-prophète.
    Si tu étais quadriplégique, tu verrais c'est exactement ce qu'il fait. Et si on ne veut pas finir comme les dinosaures, on dois avoir la capacité de porter des charges explosives sur un astéroïde. Peu importe l'invention, il y aura toujours quelqu'un qui trouvera moyen de la pervertir. Ce n'est pas l'intelligence artificielle qui m'inquiète, mais l'usage que les humains en feront.

    Pour ce qui du problème de l'intelligence articielle. C'est un sujet qui passionne l'humanité depuis plus de 70 ans. Le prolifique écrivain de science- fiction Isaac Asimov avait proposé, dès les années 40, les trois lois à implanter pour régir toute intelligence artificielle :

    Un robot ne peut porter atteinte à un être humain;
    Un robot doit obéir aux humains, sauf si ça entre en conflit avec la première loi;
    Un robot doit protéger son existence, sauf si ça entre en conflit avec la première loi ou la deuxième loi.
    Ce qui est un bon début. Mais ses réflexions sur le sujet ont mit en évidence les failles de ces 3 lois.

    Un robot ne peut blesser un être humain ou, par inaction, permettre à un être humain de se blesser.
    Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par les êtres humains, sauf si ces ordres entrent en conflit avec la première loi.
    Un robot doit protéger sa propre existence tant que cette protection n'entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi. (Asimov a ajouté plus tard ce qui est devenu connu sous le nom de «loi zéro», pour précéder les trois premiers: un robot ne peut pas nuire à l'humanité ou, par inaction, permettre à l'humanité de se faire du mal.)
    Si l'intelligence artificielle était soumis à ces lois cela serait beaucoup moins risqué.

  19. #279
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 695
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 695
    Points : 1 417
    Points
    1 417
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par ParseCoder Voir le message
    Personnellement je trouve ça aussi utile que de mettre une voiture en orbite.
    Plus sérieusement non je ne vois pas d'intérêt significatif entre un outil qui serait en quelque sorte intégré au corps humain et un outil classique, "externe".
    Des chercheurs ont réaliser un oeil artificiel en reliant un ordinateur avec une caméra. Et je parie qu'il y a des gens qui rêveraient d'une arme comme le laser du "Prédateur".

  20. #280
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Juin 2004
    Messages
    1 695
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2004
    Messages : 1 695
    Points : 1 417
    Points
    1 417
    Billets dans le blog
    7
    Par défaut
    Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
    @ddoumeche
    Ou si un monde fasciste revient ça sera sur la volonté du peuple lui même et non imposé. Malheureusement le contrôle des foules et +/- en place, il suffit de maîtriser l'information, l'éducation et d'endoctriner les gens en douceur.
    Je suis Canadien, et j'ai la preuve du contraire. La peur est le meilleur outil pour imposer la dictature. Après mon expérience en tant que personne ayant refuser le vaccin, je suis arrivé à la conclusion que 90% de la population sont de bon montons.

    Et il n'y a qu'à voir les idiots qui ont la conviction que l'on puisse changer l'impact de la fin d'une ère glacière.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2024, 10h01
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 21/07/2022, 09h11
  3. Neuralink d'Elon Musk proposera bientôt des ordinateurs à implanter dans le cerveau
    Par Patrick Ruiz dans le forum Intelligence artificielle
    Réponses: 46
    Dernier message: 04/09/2018, 23h36
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 12/03/2015, 14h31
  5. [WD16] Ouvrir le premier fichier qui commence par une chaine connue
    Par EriCstoFF dans le forum WinDev
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2011, 16h27

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo