IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

App Store : les développeurs sont-ils en train de perdre leur indépendance ?

  1. #1
    Responsable .NET

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    4 570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 4 570
    Points : 252 325
    Points
    252 325
    Billets dans le blog
    117
    Par défaut App Store : les développeurs sont-ils en train de perdre leur indépendance ?
    Les développeurs sont-ils en train de perdre leur indépendance ?
    Quand Google se met à supprimer du Play Store leurs applications

    L’écosystème du mobile est en plein essor. On est passé d’un modèle de distribution des applications sur le web à un modèle ou la distribution est centralisée au sein d’un seul canal de diffusion officiel pour chaque éditeur de système d’exploitation mobile : les galeries d’applications.

    Ce système s’est étendu des OS mobiles aux systèmes d’exploitation pour PC. C’est le cas notamment pour le Mac App Store sur OS X et le Windows Store pour l’OS de Microsoft.

    Les avantages indéniables de ces offres sont de permettre de cibler un public beaucoup plus large et d’offrir une plus grande lisibilité aux applications des développeurs, permettant ainsi de générer de plus gros revenu pour les applications populaires.

    En contrepartie, de la visibilité offerte par la galerie et les outils mis à la disposition du développeur pour le suivi de ses publications, une bonne partie du revenu généré par l’application est versée à l’éditeur de la plateforme.

    Mais d’un autre coté, le développeur n’est plus maitre de la situation et pour pouvoir publier son application, il doit remplir plusieurs conditions. Pour le cas de l’App Store d’Apple, par exemple, le processus de validation de l’application passe par une vérification stricte de celle-ci, qui ne doit pas avoir accès à certaines ressources système.

    Le développeur à la fin de son travail peut donc voir son application être refusée, ou après validation, être expulsée à tout moment pour des raisons obscures. Andrew Pearson, le développeur de l’application Vibe Vault, a vu son application disparaitre du Play Store et raconte à travers un billet de blog sa mésaventure.

    Le message reçu de Google affirmait que son application violait la politique antispam sur les mots clés : « vous ne devez pas utiliser des mots clés pertinents trompeurs ou excessifs dans la description, le titre ou les métadonnées de l’application », pouvait-on lire dans le message.

    Vibe Vault est une application open source, sans publicité, permettant d’accéder aux enregistrements musicaux. L’application était bien notée et avait une base de plus de 50 000 utilisateurs. La description de l’application présentait juste ses fonctionnalités et un échantillon de son contenu le plus populaire. Ce qui n’était pas en violation, d’après Pearson et l’avis d’un avocat, des conditions de publication sur le Play Store.

    Dans une zone de saisie de 1000 caractères, soit environ 167 mots imposés par Google (insuffisant pour expliquer son problème), Pearson a fait appel et a reçu en retour un message proche d’un modèle généré automatiquement, avec aucune référence au contenu de l’appel, l’affirmant que la suspension de son application était définitive et que ses prochains mails n’allaient plus être traités.

    Andrew Pearson n’a actuellement pour alternative que de publier à nouveau son application sous un nouveau nom, avec à la clé la perte de sa base d’utilisateurs qui ne pourront plus recevoir des mises à jour.

    Pourquoi Google a-t-il attendu que l’application soit populaire avant de la supprimer ? Représentait-elle une menace pour la société ? Pour l’auteur de Vibe Vault, dont l’application avait été publiée lorsque Android n’était pas encore populaire, Google a pu rendre son OS célèbre grâce aux développeurs qui ont enrichi sa galerie d’applications, désormais « ce n’est plus une priorité pour la société de traiter ceux-ci avec un minimum de respect », regrette celui-ci.

    « Quoi qu’il en soit, si vous êtes un développeur Android, considérez ce message comme un avertissement. Google supprime vos applications du Play Store sans raison valable et ne vous donne aucune chance pour un appel », conseille celui-ci aux développeurs Android.

    Cette nouvelle affaire rappelle celle survenue en mars dernier, ou un développeur Android a vu son compte être suspendu à vie du Play Store suite au bannissement successif de trois applications sur les dix qu’il avait publié sur le Play Store.

    Billet de blog de Andrew Pearson

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ? Les développeurs sont-ils en train de perdre leur indépendance avec les galeries d’applications ?

    Que pensez-vous de l’attitude de Google ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    En attente de confirmation mail

    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    640
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 640
    Points : 2 346
    Points
    2 346
    Par défaut
    Quand on signe avec le Diable, on accepte ses règles du jeu.

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Avatar de Paul TOTH
    Homme Profil pro
    Freelance
    Inscrit en
    novembre 2002
    Messages
    8 232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Freelance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2002
    Messages : 8 232
    Points : 26 662
    Points
    26 662
    Par défaut
    Citation Envoyé par CodeurPlusPlus Voir le message
    Quand on signe avec le Diable, on accepte ses règles du jeu.
    puisqu'il lui faut un avocat, je dirais que l'application ne respectait en effet pas les règles d'édition de Google Play

    on peut le constater ici http://web.archive.org/web/201305181...roid.vibevault
    l'application donnait une longue liste d'artistes (cliquez sur le bouton pour voir le texte complet) qui n'avaient rien à faire là comme expliqué par Google
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mai 2011
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2011
    Messages : 6
    Points : 34
    Points
    34
    Par défaut
    Même histoire pour moi, mais j'avais plus de 100 000 utilisateurs.
    Si le développeur reposte son application depuis le même compte, c'est assez simple: la nouvelle version sera également supprimée (à peu près 10 jours après), le compte sera fermé, et dans le nouveau mail "automatique" qu'il recevra, on lui indiquera gentiment de ne pas tenter de se recréer un compte développeur ! Pire, si d'autres service sont liées à l'application (genre admob, analytics) ces comptes seront également fermés, même si ce n'est pas le même mail ( c'est selon leur bon vouloir là, pas automatique). Histoire vécu. Ils remontent aux comptes par les identifiants, adresses IP, signature, machine etc...
    C'est assez hallucinant de voir qu'il n'y a aucune discussion possible avec eux. Car même si vous avez la meilleur volonté du monde pour être dans les règles, aucune nouvelle chance ne vous sera offerte.
    Pour le coup, vive le système d'Apple, qui permet d'être en discussion avec de vraies personnes, qui vous répondent, qui vous expliquent le problème, afin sue vous puissiez corriger et remettre en ligne.

  5. #5
    Membre émérite

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 388
    Points
    2 388
    Par défaut
    Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
    puisqu'il lui faut un avocat, je dirais que l'application ne respectait en effet pas les règles d'édition de Google Play

    on peut le constater ici http://web.archive.org/web/201305181...roid.vibevault
    l'application donnait une longue liste d'artistes (cliquez sur le bouton pour voir le texte complet) qui n'avaient rien à faire là comme expliqué par Google
    C'est effectivement abusif. Mais ça ne change pas le problème de fond, qui est l'arbitraire des règles et de leur application sur les différents App Store.

  6. #6
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 338
    Points : 776
    Points
    776
    Par défaut
    Ahhhh les déboires de google. Ca me rappelle les problèmes que j'ai eu avec mon site et adsense. En gros je me suis fait suspendre le compte car d'apres eux mon site qui est basé sur les TALC (vidéo, jeu flash) comportait des contenu inapproprié mais sans me faire le listing de ce qu'ils ont jugé comme inapproprié (c'est génial quand tu a plus d'un millier de référence de devoir se coltiner ca a la mano parce que google veut pas donner de detail)
    Bref depuis j'utilise plus adsense ce qui m'a permis de supprimer le dernier service google que j'utilisais et donc mon compte google avec.

    Il reste encore mon téléphone et ma tablette sous android ou j'ai du créer un compte fictif. Bref vivement qu'ubuntu touch ou tizen ou firefox os sorte pour les nexus 4 et 10 que j'en finissent définitivement avec google et plus jamais foutre un doigt dans l'un de leur service.

  7. #7
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    338
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 338
    Points : 776
    Points
    776
    Par défaut
    Quand a la censure applicative ce n'est qu'un aperçu de votre avenir si vous continuez d'utiliser ces systèmes privatif comme windows, iOS, Android, OS X.

  8. #8
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    Ingénieur test de performance
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur test de performance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 885
    Points : 2 856
    Points
    2 856
    Par défaut
    Bonjour.

    Pour tous les machins-store, c'est frais d'inscription, frais de ci, frais de là.

    Les machins-store te pompent en moyenne 30% des revenus. Tu ajoutes les taxes en France, ce sera de 30 à 50% en plus.

    Tu rajoutes les frais annexes, on se demande ce qu'il reste à la fin.

    Bref les machins-store, si tu mets les mains dedans, faut pas pleurer parce que c'est injuste. Tout est clair dès le départ.

    Il y a un article sur développez qui explique qu'environ 80% des revenus des applications smartphone reviennent à un petit nombre de grosses sociétés. Quand tu as compris cela, tu as tout compris. Mais bon, il reste 20%...

  9. #9
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    quand je dis que c'est inadmissble que les stores d'applications existent et sont controlés par les éditeurs de l'os en question, on trouve à me répondre que c'est bien pour les utilisateurs, les développeurs et j'en passe ...

    on le voit bien ici (même si le mec n'a pas l'air tout blanc), du jour au lendemain, tu deviens indésirable, et les seuls gagnants dans l'histoire sont les éditeurs.

    et ça n'a rien à voir avec un système privatif (comme j'ai pu le lire, je ne vais pas m'étendre sur une quelconque pertinence comme à l'accoutumée), mais surtout à la possibilité d'installer librement ce que l'on veut sur son système ;
    résultat : quelque soit le store, c'est un bon gros epic fail.

  10. #10
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Analyste/ Programmeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    4 077
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste/ Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 4 077
    Points : 9 146
    Points
    9 146
    Par défaut
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Pour tous les machins-store, c'est frais d'inscription, frais de ci, frais de là.

    Les machins-store te pompent en moyenne 30% des revenus. Tu ajoutes les taxes en France, ce sera de 30 à 50% en plus.

    Tu rajoutes les frais annexes, on se demande ce qu'il reste à la fin.
    :bof:
    Maintenir un cloud serveur + datacenter + équipe de développement cela a un coût.
    Avoir accès à une plateforme qui a une part de marché [quasi] de 100%, cela se monnaye.

    Si tu n'es pas content, tu fais ton propre serveur ou tu recherches un hébergeur pour partager tes applications Android (oui parce que iOS c'est mort, ou alors en mode Ad-Hoc limité à 100 personnes (plus pour les grosses sociétés) ) et on pourra voir le succès que tu auras avec ton application.


    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    quand je dis que c'est inadmissble que les stores d'applications existent et sont controlés par les éditeurs de l'os en question, on trouve à me répondre que c'est bien pour les utilisateurs, les développeurs et j'en passe ...
    :bof: C'est une évolution: les éditeurs préfèrent tout contrôler et ne pas/ plus avoir un problème "à la XP" comme Microsoft.
    Ainsi ils peuvent faire évoluer leur écosystème sans avoir à trainer des boulets de compatibilité.

    Le problème c'est pour l'utilisateur qui lui ne conserve rien/ perd des droits. Un exemple: Windows 8.0 la première version, elle ne sert plus à rien mais tu peux la mettre à jour (il y a au moins 2 grosses mises à jour) ... mais pour combien de temps

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    on le voit bien ici (même si le mec n'a pas l'air tout blanc), du jour au lendemain, tu deviens indésirable, et les seuls gagnants dans l'histoire sont les éditeurs.
    :bof: Le premier problème des magasins virtuels c'est la visibilité et la recherche d'une application.

    Si tu fais de la pub, si elle est financée par une grosse société, si elle a un bon bouche à oreille (facebook à facebook plutôt ), ton application aura du succès.
    Sinon, elle est morte née, ... à moins que.

    Citation Envoyé par stardeath Voir le message
    et ça n'a rien à voir avec un système privatif (comme j'ai pu le lire, je ne vais pas m'étendre sur une quelconque pertinence comme à l'accoutumée), mais surtout à la possibilité d'installer librement ce que l'on veut sur son système ;
    résultat : quelque soit le store, c'est un bon gros epic fail.
    :bof:
    Sur Android tu peux installer toutes les applications que tu veux.
    Sur iOS il faut passer par le jailbreak
    Je ne connais pas Windows Mobile

    "Installer ce que l'on veut", cela veut dire quoi?
    Tous les pourriciels entre autres.
    Le syndrome XP: 70% des plantages été dus à des pilotes foireux.

    Tu le vois bien sur iOS, même avec une validation de l'application, cela n’empêche rien, mais limite fortement.

  11. #11
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    45
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 45
    Points : 63
    Points
    63
    Par défaut
    Les stores c'est de toute façon inéluctable.
    Cela apporte des services pour les utilisateurs (centralisation, facilité de paiement, classement et commentaires des autres utilisateurs, simplicité, sécurité...)
    Cela apporte aussi des services pour les développeurs (visibilité, paiement, hébergement) mais tu ne peux pas y déposer une "daube".

    Le store est dans la l’informatique ce que la grande distribution est dans la vraie vie.
    C'est pour cela qu'Amazon et Facebook essayent de mettre en avant leurs stores.

  12. #12
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    895
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 895
    Points : 2 055
    Points
    2 055
    Par défaut
    Ben si ça peut aider à nettoyer les stores de toutes les applications daubesques et de ceux qui mettent tout et n'importe quoi dans la description pour que l'on tombe sur leur appli (ça m'agace à un point ça, qu'ils soient radiés à vie ceux qui font ça) c'est plutôt bien. Le moins bien c'est le manque de possibilité d'appel si c'est vrai.
    Bon le mec sur le blog est plutôt énervé donc pas objectif et très partisan anti google de fait. Donc faut prendre ses remarques et conclusion avec sérénité et ne pas s'enflammer dans le "hater" de base (pléonasme).

  13. #13
    Expert confirmé

    Profil pro
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    2 314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 2 314
    Points : 4 475
    Points
    4 475
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    :bof:
    Sur Android tu peux installer toutes les applications que tu veux.
    Sur iOS il faut passer par le jailbreak
    Je ne connais pas Windows Mobile

    "Installer ce que l'on veut", cela veut dire quoi?
    Tous les pourriciels entre autres.
    Le syndrome XP: 70% des plantages été dus à des pilotes foireux.

    Tu le vois bien sur iOS, même avec une validation de l'application, cela n’empêche rien, mais limite fortement.
    c'est ta liberté d'installer de la boue sur ton système, surtout que tu le vois bien, même avec la validation, la boue passe, ils prennent responsabilité de ce que l'utilisateur installe mais seulement à moitié.
    et on en vient à une autre absurdité des stores : la courses à la popularité, ce qui pollue autant le store que les applis bidonnées.

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeuse web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    2 324
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeuse web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 2 324
    Points : 1 945
    Points
    1 945
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Un éditeur qui fournit une plateforme de distribution me semble parfaitement en droit de faire respecter certaines conditions pour l'utilisation de celle-ci.
    Il fournit un service et demande en contrepartie une rémunération ainsi que le respect d'une certaine "ligne éditoriale".
    Le problème se situe plutôt pour moi dans l'absence sur de nombreux système de modes de distribution alternatifs.
    A moins que le contenu d'une application soit illégal, un développeur devrait toujours avoir la possibilité de distribuer son travail sur un support par d'autres moyens que le shop principal de la plateforme sans recourir à des pratiques de hacking.

  15. #15
    Expert confirmé Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 118
    Points : 4 330
    Points
    4 330
    Par défaut
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Sur Android tu peux installer toutes les applications que tu veux.
    Je remarque même que je passe de moins en moins par le store pour installer des applis... J'installe de plus en plus souvent des APK, pour le suivit c'est un peu chiant par contre.

  16. #16
    Membre extrêmement actif

    Homme Profil pro
    Ingénieur test de performance
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    1 885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur test de performance
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 1 885
    Points : 2 856
    Points
    2 856
    Par défaut
    Bonjour.

    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    :bof:
    Maintenir un cloud serveur + datacenter + équipe de développement cela a un coût.
    Avoir accès à une plateforme qui a une part de marché [quasi] de 100%, cela se monnaye.
    Il n'y a aucun doute là-dessous. J'aimerais connaître le ratio (coût de la prestation)/(30% de chaque vente). Je ne sais pas pourquoi mais cela ressemble à une poule aux oeufs d'or. Il semble que les actions d'Apple se portent très bien...

    Pour les développeurs indépendants qui survivent, je propose un prélèvement de 1%... C'est quand même grâce aussi aux développeurs que les stores vendent.

    Les machin-store sont faits par des multinationales pour des multinationales (confère les 80% de revenu des applications). Bref les développeurs indépendants qui tentent leur chance sur les stores, c'est comme au loto, il y a peu de gagnant. Et pour les plus malchanceux, ils se font jeter comme des malpropes.

    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Si tu n'es pas content, tu fais ton propre serveur ou tu recherches un hébergeur pour partager tes applications Android (oui parce que iOS c'est mort, ou alors en mode Ad-Hoc limité à 100 personnes (plus pour les grosses sociétés) ) et on pourra voir le succès que tu auras avec ton application.
    Je ne sais pas si ce message me concerne, mais je suis content. Je ne vends pas d'application. Je mets juste en garde les développeurs qui pensent que les stores c'est la poule aux oeufs d'or. Une multinationale pourra négocier le maintient de son application, un développeur anonyme recevra des emails de robots...

    Ce que je trouve anormal dans cette histoire, c'est qu'un développeur doit payer pour développer sur une plateforme, alors que ses développements font la promotion de la plateforme et font vendre cette plateforme.

    Bref je pense que les frais d'inscription et d'utilisation pour développer une application sur un store sont juste une arnaque.

    D'ailleurs, si une plateforme un tant soit peu intelligente, voulait attirer un maximum de développeur, elle ne ferait pas payer des droits d'inscription.... On se demande pourquoi ce n"est pas le cas.

    Je m'adresse à tous les développeurs du monde. Ne cautionnez pas des systèmes tel que les stores qui vous demandent de l'argent pour travailler. Si vous devez payer pour travailler, c'est la fin.

  17. #17
    Membre expert

    Développeur NTIC
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 670
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 31

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur NTIC
    Secteur : Biens de consommation

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 670
    Points : 3 935
    Points
    3 935
    Par défaut
    Comme dit plus haut, c'est rien de plus qu'un réseau de distribution. Avec tous les enjeux et les risques que ça comporte.

    Quand un fournisseur augmente ses prix ou cesse de fabriquer une référence que l'on vendait bien est ce que les gens se permettent de dire que ça n'est pas normal ?

    C'est pourtant tout autant abusif.

    En signant chez Google ou Apple on accepte ce qu'il en est.
    L'homme est un fou pour l'homme. Toi qui viens de me mettre un aie au moins le courage d'expliquer pourquoi tu n'es pas d'accord.

  18. #18
    Membre éprouvé Avatar de Simara1170
    Homme Profil pro
    Développeur Delphi
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Delphi
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 423
    Points : 1 151
    Points
    1 151
    Par défaut
    Payer pour travailler... C'est pas vraiment ça, c'est plus une franchise en fait... Comme les McDos, les mecs payent une franchise pour avoir le droit d'exercer chez MacDo, ensuite le "resto" en question reste indépendant, mais doit se soumettre aux règles de la société...

    Les trucs-stores, c'est pareil, ça fonctionne avec le principe de franchise (et si c'est en abonnement, c'est encore mieux pour eux: le mec te sors pas d'applications? tu t'en fout, il paye son abonnement de franchise...)

    Après pour vendre son appli dans un store faut respecter les clauses d'utilisations de la franchise, et c'est normal. Le soucis, c'est peut-être la réglementation abusive, mais c'est peut-être aussi le dev' qui est un peu borderline... Dans l'affaire en question, personne n'est blanc-bleu...
    Citation Envoyé par deuche
    Il y a encore à peine 150 ans, nous vivions encore comme il y a environ 2000 ans.

  19. #19
    Expert éminent
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    août 2007
    Messages
    2 158
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2007
    Messages : 2 158
    Points : 7 829
    Points
    7 829
    Par défaut
    Les développeurs vivent la même chose que les petits éleveurs, agriculteurs et producteurs avec les grosses coopératives et la grande distribution
    Le pouvoir n'est plus entre les mains du fournisseur mais du distributeur

  20. #20
    Membre éprouvé Avatar de Shuty
    Homme Profil pro
    Ingénieur en développement
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    630
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en développement
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 630
    Points : 1 172
    Points
    1 172
    Par défaut
    Les développeurs vivent la même chose que les petits éleveurs, agriculteurs et producteurs avec les grosses coopératives et la grande distribution
    Le pouvoir n'est plus entre les mains du fournisseur mais du distributeur
    Très bien dit !

    Ahhhh les déboires de google. Ca me rappelle les problèmes que j'ai eu avec mon site et adsense. En gros je me suis fait suspendre le compte car d'apres eux mon site qui est basé sur les TALC (vidéo, jeu flash) comportait des contenu inapproprié mais sans me faire le listing de ce qu'ils ont jugé comme inapproprié (c'est génial quand tu a plus d'un millier de référence de devoir se coltiner ca a la mano parce que google veut pas donner de detail)
    Bref depuis j'utilise plus adsense ce qui m'a permis de supprimer le dernier service google que j'utilisais et donc mon compte google avec.
    Ayant aussi eu deux fermetures de compte ADS, je suis totalement d'avis avec toi. Google fait invraisemblablement exprès de ne fournir que très peu d'informations sur les fermetures de compte... Pourquoi ? J'aimerai bien savoir...

    Quoi qu'il en soit, désormais je fais énormément attention de ne pas les enfreindre, mais je ne suis toujours pas à l'abri d'un éventuel ban...
    Agence web Dim'Solution, créateur de solutions numériques
    Sites internet, ecommerce, logiciels, applications mobiles, référencement (SEO), plugin Prestashop, Magento, WordPress, Joomla!...

    Cours de trading gratuit | Envoyer des sms gratuitement | Envoyer des fax gratuitement | Plateforme de Fax à l'international

Discussions similaires

  1. Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?
    Par Hinault Romaric dans le forum Débats sur le développement - Le Best Of
    Réponses: 450
    Dernier message: 09/09/2020, 10h08
  2. Réponses: 100
    Dernier message: 31/03/2014, 14h56
  3. Les développeurs sont-ils condamnés par leurs convictions ?
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 27/03/2014, 19h49
  4. Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 345
    Dernier message: 05/05/2013, 17h20

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo