Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Débats sur le développement - Le Best Of Discussion :

Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?


Sujet :

Débats sur le développement - Le Best Of

  1. #1
    Responsable .NET

    Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?
    Les développeurs sont-ils des destructeurs d’emploi ?
    Confession d’un programmeur qui estime qu’ils finiront par « tuer leur propre métier »

    « Je suis un destructeur d’emploi ». C’est en ces termes que s’exprime Jason Lewis, développeur Ruby et Clojure dans un billet de blog.

    Selon celui-ci, l’automatisation des tâches réalisées avec les différents logiciels connus contribuerait à avoir de moins en moins recours à une intervention humaine. « En utilisant des langages efficaces comme Ruby, je suis à même de remplacer des secrétaires », confesse Lewis.

    Pour lui, plus le temps passe, la valeur sociale du travail est dépréciée. De plus en plus, les tâches assignables aux personnes sont automatisées avec des logiciels et c’est cette tendance qui sera en vigueur pour les prochaines années.

    D’après Lewis, les secteurs qui ne sont pas encore touchés sont ceux dont la rémunération est très faible. Mais qu’à cela ne tienne, ceux-ci d’une manière comme d’une autre sont inévitablement voués au même sort. « Burger King et Starbucks ont encore un besoin de personnel humain pour réaliser leurs différents services, mais pour combien de temps encore ? », s’interroge Lewis avant d’ajouter « chez Starbucks, 90 % de la préparation d’un café est faite de façon logicielle et 10 % seulement requiert une intervention humaine ». À titre d’information, Burger King et Starbucks sont des chaînes de restauration rapide similaire à Mc Donald's.

    Par ailleurs, l’informatique ne serait pas uniquement une menace pour tous les autres secteurs d’activité. Elle constitue également une menace pour elle-même. « Ce qu’un ou deux hackers isolés peuvent facilement réaliser aujourd'hui était fait par une équipe intégrant des compétences diverses comme des ingénieurs, analystes, gestionnaires de projets, testeurs », écrit Lewis, qui explique que ceux-ci utiliseraient des outils achetés auprès de fournisseurs ayant une structure assez similaire en terme de personnel.

    Le raisonnement de Lewis est simple : les géants de l’IT (Oracle, Microsoft, Google, etc.) emploieront de grosses équipes d’ingénieurs qui développeront des solutions qui permettront de plus en plus aux entreprises de se passer des services des développeurs.

    « Je suis destructeur d’emploi et j’aime ce que je fais. Si seulement nous avions une économie rationnelle, je pourrais arrêter d’avoir un sentiment mitigé au sujet de l’effet net de mon travail », conclut Jason Lewis.


    Source : blog de Jason Lewis


    Et vous ?

    Êtes-vous d’accord avec cette réflexion ? Les développeurs sont-ils une menace pour les autres métiers ?
    Vous souhaitez participer aux rubriques .NET ? Contactez-moi

    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog, Mes articles, Me suivre sur Twitter
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Expert éminent sénior
    moi je suis pour la destruction du travail...le seul problème aujourd'hui c'est que la rémunération est liée au travail (pour ceux d'entre nous qui ne vivent pas de leurs rentes)
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  3. #3
    Membre du Club
    C'est marrant j'ai toujours pensé la même chose !

    De toute façon la destruction (délocalisation aussi) d’emploi n'est pas chose nouvelle et derrière elle se pose la question de la reconversion !

    Je ne suis pas pour une avancé rapide et des reconversion en chaine, et j’espère avoir choisi un métier qui me suivra toute ma vie.

  4. #4
    Nouveau membre du Club
    Malheureusement, vous oublier de dire que l'auteur exprime aussi son soutient au revenu de base. Il pose la question, mais il apporte la réponse aussi: ce que l'on fait faire au machine ne doit pas profiter qu'à soi, mais à toute l'humanité.

  5. #5
    Inactif  
    Le domaine du développement informatique a quand même par certains côtés un sacré retard niveau industrialisation...ses propos sont les mêmes que ceux émis quand on a automatisé certaines tâches dans des industries diverses...il y a plus de 50 ans !

    Faudrait sortir un peu de sa bulle informatique de temps en temps...en plus le temps des secrétaires est très largement révolu !

  6. #6
    Membre confirmé
    Ben c'est justement le but. Que la technologie nous affranchisse du travail qui n'est qu'une forme légal d'esclavage.

    Le but c'est qu'a terme plus personne bosse. Après c'est sur il faut sortir du dogme religieux du il faut travailler pour pouvoir manger/se loger/élever ses gosses.

    Il y a tout un tas d'emploi fictif tout a fait inutile encore de nos jours parcequ'on impose au gens de bosser façon moyen-age pour qu'il puisse avoir un logement et manger.

  7. #7
    Expert éminent
    Citation Envoyé par coolspot Voir le message

    Le but c'est qu'a terme plus personne bosse. Après c'est sur il faut sortir du dogme religieux du il faut travailler pour pouvoir manger/se loger/élever ses gosses.
    Il y a tout un tas d'emploi fictif tout a fait inutile encore de nos jours parcequ'on impose au gens de bosser façon moyen-age pour qu'il puisse avoir un logement et manger.
    Tu peux aussi ajouter à ta liste des emplois fictifs tous les purs parasites du monde de la finance, les patents trolls et ça.
    Si on en est aux problèmes d'éthique, le développeur exerce une activité de production de richesse tout à fait respectable .

  8. #8
    Nouveau membre du Club
    Pas tout à fait d'accord
    C'est normal d'automatiser certaines tâches car si nous le faisons pas quelqu'un d'autre le fera à notre place de toute façon. Tout à l'heure je faisais justement un script ksh pour parser tous les logs applicatif du mois dernier. Je n'ose même pas imaginer comment ils auraient pu faire ça avec des logiciels de bureautique comme excel ou autre.

  9. #9
    Membre confirmé
    La première fois que l'on m'a parlé de framework et de reutilisabilité j'ai pensé directement à cela. Cela peut être une bonne chose mais on a fait en sorte que cela serve moins les devs qui sont quelques part des artisants créatifs que ceux qui managent qui recherchent des ouviers fiables et interchangeables.

    Je suis un nostalgique de l'époque des deuxièmes pouvoirs. Le dev apportait le savoir faire et l'investisseur les fonds. L'association etait mutuellement profitable. Quand l'une des parties (généralement l'investisseur) tentait de prendre l'ascendant, l'autre s'en allait.

    Maintenant on fait jouer la concurrence. C'est a dire que l'on choisit celui qui aura le moins de scrupule a faire le sale boulot au moindre cout. Certains se resignent et se disent que si ils ne le font pas d'autres le feront. D'autres sont aliénés au point de ne plus être fier du produit fini mais du fait que leur travail pourra être facilement repris par leur remplacant moins cher et moins compétant.

  10. #10
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Selon celui-ci, l’automatisation des tâches réalisées avec les différents logiciels connus contribuerait à avoir de moins en moins recours à une intervention humaine.
    Une évidence pareille, ça sent le troll du vendredi...

    Oui, c'est légèrement le principe de l'informatique : l'automatisation des tâches pour gagner du temps.
    Donc oui, il y a de plus en plus d'emplois qui disparaissent à cause de l'informatique.

    À l'inverse, il y a de plus en plus de professions pas vraiment utiles qui ont fait leur apparition. Autre constat : les professions les mieux payées sont celles qui dont la société pourrait très bien se passer (ex: footballer, acteur...) et que les métiers utiles sont très mal rémunérés (justement parce qu'ils sont utiles : il faut créer de la main d'oeuvre pas chère et en quantité).


    Pour vérifier la véracité de ce principe, il suffit de jouer à un petit jeu très simple :

    1. prenez une profession au hasard (ex: assureur)

    2. dans les questions suivantes, remplacez les blancs par la profession choisie :
    - en moyenne, combien gagne un ___ ?
    - en cas d'apocalypse, si on devait tout reconstruire à partir de zéro, est-ce que j'aurais vraiment besoin d'un ___ ?


    Comment se situe l'informatique à ce niveau là ? Le résultat est mitigé. D'un côté, c'est un outil extrêmement utile (automatisation de tâches ingrates, avancés scientifique), mais d'un autre côté, il est souvent utilisé à des fins beaucoup moins nobles. Et en cas d'apocalypse, un informaticien n'est pas vraiment ce que l'on pourrait qualidier d'indispensable...

    Et bon vendredi à tous !
    "On en a vu poser les armes avant de se tirer une balle dans le pied..."
    -- pydévelop

    Derniers articles:

    (SQL Server) Introduction à la gestion des droits
    (UML) Souplesse et modularité grâce aux Design Patterns
    (UML) Le Pattern Etat
    Autres articles...

  11. #11
    Membre du Club
    Bien sur... c'est pour ca qu'il n'y a plus d’ébéniste parce qu'ils ont créer trop de meubles, ou des maçons parce qu'il y a trop de maisons, c'est sur... une fois qu'on aura tout créer, il n'y aura plus d'idées ! Super troll de l'année

  12. #12
    Membre habitué
    Sikuliste.
    Bonjour.
    En pleine reconversion professionnelle, je compte devenir sikuliste (automatiseur de travail bureautique non automatisable par défaut.)

  13. #13
    En attente de confirmation mail
    Peut-être qu'en codant avec les pieds cela détruira plus lentement les emplois visés... Et les emplois de développeur aussi (Vendredi~~)

  14. #14
    Nouveau Candidat au Club
    il ya meme des soft qui commence à mettre en difficultés des informaticiens
    eh yeh . . ca me rappel d'un projet dans une grande DSI française. Le projet est TRANSVERSE et j'ai senti la traumatisme de quelques équipes parceque effectivements au fur et à mesure il ne seront pas sur les Fauteuils là ou ils sont

  15. #15
    Membre confirmé
    Par Skea :
    C'est normal d'automatiser certaines tâches car si nous le faisons pas quelqu'un d'autre le fera à notre place de toute façon.
    Non, je ne suis pas d'accord, ce n'est pas une raison, quand on a un principe on s'y tient, et ton avis c'est une excuse qu'on se donne.

    Mon avis :
    Malheureusement, il se passe en informatique ce qui s'est passé pour d'autres branches, comme l'alimentation, la droguerie, etc...
    On peut comparer les grandes surfaces à l'automatisation et ces métiers où l'humain comptait (épicier du coin, droguiste, etc) disparaissent au profit de production automatisée et en gros.

    C'est un effet qui ira grandissant, c'est pour cela qu'il faut bien choisir son métier quand on a le choix (se former par exemple) pour l'avenir.

    EDIT:
    L'automatisation selon moi doit servir l'homme et non la finance.
    Cliquez ici et reprenez le pouvoir !
    A bas IE !, Google, et le pistage du net, testons DuckDuckGo.com
    Lords Of The Realm II Download : Lords of the realm 2
    Infos en anglais :Ici

  16. #16
    Rédacteur/Modérateur

    Ca me rappelle une manif des caissières du supermarché de ma ville quand les caisses automatiques ont commencé à arriver

    Si une machine peut faire ton travail, c'est que tu as mieux à faire de ton temps. En 50 ans on est passé de 30% à 3% de la population active dans le secteur primaire, est-ce qu'on s'est inquiété à l'époque que les gens risquaient de ne plus pouvoir patauger dans le fumier ?

    Citation Envoyé par pcaboche Voir le message

    À l'inverse, il y a de plus en plus de professions pas vraiment utiles qui ont fait leur apparition. Autre constat : les professions les mieux payées sont celles qui dont la société pourrait très bien se passer (ex: footballer, acteur...) et que les métiers utiles sont très mal rémunérés (justement parce qu'ils sont utiles : il faut créer de la main d'oeuvre pas chère et en quantité).
    Ce que tu appelles profession utile, moi j'appelle ça marché de l'ours. Parce que c'est un besoin déjà satisfait depuis longtemps et qui ne se renouvelle pas, il n'y a plus de création de valeur possible. Sauf dans le cas d'une apocalypse où on doit tout reconstruire, là on rembobine la cassette de 500 ans en arrière
    One Web to rule them all

  17. #17
    Membre confirmé
    Tout a fait Sylvain, et regarde ce que ça a donné au chômage...


    Ben c'est justement le but. Que la technologie nous affranchisse du travail qui n'est qu'une forme légal d'esclavage.
    D'accord avec toi dans le fait que l'homme doit être le but, hors ce n'est pas le cas là, puisque c'est l'entreprise qu'on aide à gagner plus d'argent plus rapidement et avec moins de salariés, alors que le but comme tu dis c'est d'aider l'homme.
    Par contre pour moi le travail n'est pas l'esclavage, c'est la liberté, mais on nous l'a transformé en esclavage moderne, pour beaucoup de salariés, par exemple en usine, où il y a peu de temps pour une vie normale, après le travail tu ne penses qu'à dormir pas à profiter de la vie, sans compter que le salaire ne te le permet pas trop.
    Cliquez ici et reprenez le pouvoir !
    A bas IE !, Google, et le pistage du net, testons DuckDuckGo.com
    Lords Of The Realm II Download : Lords of the realm 2
    Infos en anglais :Ici

  18. #18
    Rédacteur/Modérateur

    Citation Envoyé par dragonno Voir le message
    Tout a fait Sylvain, et regarde ce que ça a donné au chômage...
    S'il était essentiel que tout le monde travaille, à quoi cela servirait-il de toujours augmenter notre productivité ? Le chômage va continuer à augmenter, et il est temps de changer de mentalité et de considérer ça comme un indicateur de progrès.

    Cet article résume bien ma pensée : http://lecercle.lesechos.fr/economie...t-vive-lavenir
    One Web to rule them all

  19. #19
    Nouveau Candidat au Club
    pas de panique!!!
    On va s'en sortir, le futur ne dépend pas SEULEMENT de la mauvaise volonté des uns ni des autres

  20. #20
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    «s’interroge Lewis avant d’ajouter « chez Starbucks, 90 % de la préparation d’un café est faite de façon logicielle et 10 % seulement requiert une intervention humaine ». À titre d’information, Burger King et Starbucks sont des chaînes de restauration rapide similaire à Mc Donald's.

    ?
    ce Lewis dans son raisonnement et sa logique a raison
    Ceci dit, il a une méconnaissance de l'économie réelle dans la pratique :la France est le premier et plus gros marché européen pour le géant du fast-food certes.
    Mais cela s'est fait en s'adaptant aux habitudes locales des consommateurs, pas en proposant une nourriture standardisée comme aux USA..
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

###raw>template_hook.ano_emploi###