IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Voir le flux RSS

Le blog de f-leb

[Actualité] [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED

Noter ce billet
par , 10/07/2023 à 19h36 (4749 Affichages)
Fin Mars, Arduino annonçait l'arrivée prochaine de la nouvelle carte Arduino Uno R4 WiFi. Entre autres choses, les amateurs de la famille Arduino commençaient à se poser la question fondamentale...

Que se cache-t-il derrière le rectangle jaune de l'image ?

Nom : unoR4wifi-annonce1.jpg
Affichages : 3738
Taille : 48,2 Ko

Trois mois plus tard, à la sortie officielle de la carte, le monde entier découvrait la réponse :

Nom : unoR4wifi-annonce2.jpg
Affichages : 3356
Taille : 89,4 Ko

Une matrice de LED, bien sûr... (Ah, et puis un connecteur Qwiic aussi !)

En fouillant dans la documentation, on en apprend davantage sur cette matrice de LED.
Elle est constituée par 12 x 8 LED rouges, soit 96 LED en tout. Dans les schémas fournis par Arduino (Licence CC-BY-SA), on découvre que les LED sont câblées d'une façon particulière pour être pilotées par une technique unique de multiplexage appelée « Charlieplexing » :

Nom : charlieplexing1.png
Affichages : 2471
Taille : 138,1 Ko
Câblage des 96 LED de la matrice pour pilotage par la technique du Charlieplexing

Le but de cette technique est d'économiser des broches du microcontrôleur, seules 11 broches suffisent pour piloter les 96 LED, et on pourrait même en piloter davantage. (Avec n broches, on pourrait théoriquement piloter jusqu'à n x (n-1) broches avec cette technique).

Si je fais un zoom sur quelques LED, pour mieux comprendre comment allumer une LED en particulier :

Nom : charlieplexing2-detail.png
Affichages : 2461
Taille : 54,5 Ko
Comment allumer la LED n°5 ?

Si on veut allumer la 5è LED sur la 1ère ligne de la matrice (en surbrillance sur le schéma ci-dessus), et avoir toutes les autres LED éteintes :
  • la broche 3 du microcontrôleur, qui est reliée à l'anode de la LED n°5, doit être configurée en sortie et mise à l'état haut ;
  • la broche 4 du microcontrôleur, qui est reliée à la cathode de la LED n°5, doit être configurée en sortie et mise à l'état bas ;
  • les autres broches doivent être configurées en entrée haute impédance (une logique à trois états stables est nécessaire, donc).

La LED n°6 qui est aussi reliée aux broches 3 et 4 restera éteinte, car elle est montée dans l'autre sens (état bloqué).

Si on veut allumer plusieurs LED, il faut alors revenir aux techniques habituelles de multiplexage. Il faut rafraichir l'état de chaque LED, chacune leur tour, et de façon suffisamment rapide pour faire jouer la persistance rétinienne qui fait que l'œil ne percevra pas les clignotements des LED.
Par exemple, pour percevoir les deux LED n°5 et n°6 de la matrice allumées, il faut allumer alternativement la n°5 seule (broche 3 = HIGH, broche 4 = LOW), puis la n°6 seule (en inversant les états, broche 3 = LOW, broche 4 = HIGH). Si l'alternance est à une fréquence suffisamment grande, l'œil humain est trompé, et percevra les deux LED allumées.

Bien entendu, une bibliothèque officielle Arduino_LED_Matrix est fournie en standard pour piloter la matrice sans avoir à se soucier du câblage des LED et du Charlieplexage, avec des exemples d'utilisation prêts à l'emploi.

Un petit parcours rapide du code de la bibliothèque montre les couples de broches à piloter pour allumer chaque LED dans un tableau :
Code arduino : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
static const uint8_t pins[][2] = {
  { 7, 3 }, // pilotage pour la LED n°1
  { 3, 7 }, // LED n°2
  { 7, 4 }, // ...
  { 4, 7 },
  { 3, 4 }, // broche 3 = HIGH, et broche 4 = LOW pour la LED n°5
  { 4, 3 }, // broche 4 = HIGH, et broche 3 = LOW pour la LED n°6
  { 7, 8 },
  { 8, 7 },
  { 3, 8 },
  { 8, 3 }, // LED n°10
  { 4, 8 }, // ... 
  { 8, 4 },
  { 7, 0 },
  // etc.

Pour allumer une LED en particulier, les broches sont toutes réinitialisées, une broche est configurée en sortie et mise à l'état haut, une autre broche est configurée en sortie et mise à l'état bas :

Code arduino : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
// les 11 broches sont réparties sur deux ports
#define LED_MATRIX_PORT0_MASK       ((1 << 3) | (1 << 4) | (1 << 11) | (1 << 12) | (1 << 13) | (1 << 15))
#define LED_MATRIX_PORT2_MASK       ((1 << 4) | (1 << 5) | (1 << 6) | (1 << 12) | (1 << 13))
 
static void turnLed(int idx, bool on) {
  R_PORT0->PCNTR1 &= ~((uint32_t) LED_MATRIX_PORT0_MASK);
  R_PORT2->PCNTR1 &= ~((uint32_t) LED_MATRIX_PORT2_MASK);
 
  if (on) {
    bsp_io_port_pin_t pin_a = g_pin_cfg[pins[idx][0] + pin_zero_index].pin;
    R_PFS->PORT[pin_a >> 8].PIN[pin_a & 0xFF].PmnPFS =
      IOPORT_CFG_PORT_DIRECTION_OUTPUT | IOPORT_CFG_PORT_OUTPUT_HIGH; // anode à l'état haut
 
    bsp_io_port_pin_t pin_c = g_pin_cfg[pins[idx][1] + pin_zero_index].pin;
    R_PFS->PORT[pin_c >> 8].PIN[pin_c & 0xFF].PmnPFS =
      IOPORT_CFG_PORT_DIRECTION_OUTPUT | IOPORT_CFG_PORT_OUTPUT_LOW; // cathode à l'état bas
  }
}

Pour le multiplexage, un timer est démarré dans la méthode begin() :
Code arduino : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
1
2
3
// ...
 _ledTimer.begin(TIMER_MODE_PERIODIC, type, ch, 10000.0, 50.0, turnOnLedISR, this);
// ...
La fréquence est de 10 000 Hz si je ne me trompe pas, avec une fonction d'interruption turnOnLedISR appelée sur chaque front montant pour mettre à jour l'état d'une LED. En sortant de la fonction ISR, un compteur est incrémenté (modulo 96) pour passer à la LED suivante de la matrice au prochain appel.
Toute la matrice est ainsi rafraichie 10 000 / 96 = 104 fois par seconde.

Pour jouer avec cette matrice de LED, vous avez la description de toute l'API ici : Using the Arduino UNO R4 WiFi LED Matrix

Les auteurs ont même prévu un éditeur pour dessiner sur la matrice et récupérer les dessins dans des tableaux C : LED Matrix Editor

L'Arduino Uno Rev 4 WiFi venant à peine de sortir, des évolutions de l'API sont attendues et ne doutons pas que des auteurs tierces publieront prochainement des fonctions avancées pour piloter la matrice

Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Twitter Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Google Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Facebook Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Digg Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Delicious Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog MySpace Envoyer le billet « [Arduino Uno R4 WiFi] Jouer avec la matrice de LED » dans le blog Yahoo

Mis à jour 04/01/2024 à 11h57 par f-leb

Catégories
Programmation , C , C++ , Arduino , Arduino Uno R4 WiFi

Commentaires