Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 5 sur 10 PremièrePremière 123456789 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 81 à 100 sur 195
  1. #81
    Membre émérite Avatar de I_believe_in_code
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    220
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 36

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 220
    Points : 940
    Points
    940

    Par défaut

    +1000000000

  2. #82
    Responsable Corrections

    Avatar de f-leb
    Homme Profil pro Fabien
    Enseignant
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    5 520
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Fabien
    Âge : 43
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 5 520
    Points : 18 447
    Points
    18 447

    Par défaut

    Je vous mets un lien vers une étude (apparemment) sérieuse menée en 2009 (cela m’étonnerait que les choses aient beaucoup évoluées depuis) :

    Women and ICT
    Why are girls still not attracted to ICT studies and careers?

    Les objectifs de l’étude:
    - Examine teenage girls and boys’ attitudes to ICT and ICT careers in secondary schools in five
    countries in Europe
    - Verify whether there are differences in perception and/or aptitude between the genders
    - Understand what might be putting girls off further studies and careers in ICT by:
    o Looking at the impact of role models on study and career choices
    o Assessing to what extent negative stereotypes affect girls’ career choices in relation to ICT
    - Develop recommendations on the basis of the research.

  3. #83
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    125
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 125
    Points : 225
    Points
    225

    Par défaut

    Citation Envoyé par f-leb Voir le message
    Je vous mets un lien vers une étude (apparemment) sérieuse menée en 2009 (cela m’étonnerait que les choses aient beaucoup évoluées depuis) :

    Women and ICT
    Why are girls still not attracted to ICT studies and careers?

    Les objectifs de l’étude:

    J'ai lu rapidement l'étude, ce que je remarque de vraiment flagrant:

    * De tous les pays concernés par l'étude (pays que je connais par ailleurs), les gars les moins machos sont de loin les Néerlandais, mais bizarrement, c'est là que les nanas semblent le moins interessées par le monde de l'informatique et disent les mecs plus aptes à occuper un poste d'informaticien. --> Moi je lis, les hollandaises, étant moins contraintes et stressées par les méchants machos, disent tout simplement la vérité.

    * Le souhait permanent des auteurs à POUSSER les femmes vers les métiers de l'IT, comme si il était vital pour l'économie mondiale que les femmes soient présentes à "50/50" dans le monde de l'informatique --> Moi, je demande de faire une étude sur le thème: "Pourquoi les hommes sont moins représentés dans le tertiaire, c'est pas juste!"

  4. #84
    Membre confirmé
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    114
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 114
    Points : 250
    Points
    250

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    et c'est malhonnête de critiquer les anciens...


    Qu'est tu crois ? Que vous êtes dans les premières générations à vous préoccuper du futur ??? alors que vous n'utlisez, pour la plupart, que des trucs qui seront obsolètes dans 5 voire 2 ans ??? Vos "projets" sont découpés suivant le bon-vouloir et la philosophie de vos IDE, qui auront changé dans 10 ans.. Et toute votre arborescence ne voudra plus rien dire à un mainteneur dans 15 ans parce que ce n'est pas logique en terme de logiciel, c'est juste logique par rapport à l'IDE..

    Les "anciens" écivaint du cde dans 3 langages principaux, Fortan, Cobol et C. Il ya toujours (j'ai eu le cas il y a 2 ans) des logiciels en Fortran de plus d e40 ans continuant à tourner parfaitement.. Et dont la structure est facilement compréhensible, car elle est logique par rapport au projet logiciel... Pas par rapport au langage (les factory ou autres), ni par rapport à l'éditeur de texte ou le "combi" IDE..

    C'est à mon avis pluutôt vous qui ne pensez pas au mainteneur d'après-demain...
    Il va falloir se calmer un peu. Je n'apprécie que moyennement d'être pris à parti si ça m'oblige à sortir du fil de la discussion mais tu me forces la main.

    Je n'ai jamais dit qu'on était la première génération à se préoccuper du futur, seulement je ne fais pas (plus) dans l'altruisme excessif à deux balles.

    Pour commencer, il y a autant de chance que l'on utilise le même techno que moi dans dix ans que je me mette aujourd'hui au cobol aujourd'hui.

    Certes, la dynamique allant vers le plus lisible à toujours existé. De la carte perforé à l'assembleur, du bcpl au b, du c au c++.
    Ce qui a changé c'est de mettre l'accent sur la forme plutôt que sur le fond.
    On se fait taper sur les doigts parce que le code est mal indenté, les commentaires ou les variables non normé, les patterns exotique.
    On se fait taper sur les doigts parce qu'on utilise un "foreach" au lieu d'un "for" et c'est pas optim mais on utilise un ORM pour faire un malheureux select...

    Je n'utilise pas d'IDE, notepad++ me suffit amplement la plupart du temps. Dans le pire des cas, j'ai à ma disposition des scripts de recherche en shell éprouvé et quelques outils de mon cru dont je ne suis pas peu fier!

    Quand je développe j'aime le faire pour moi et je fais en sorte que je puisse le relire sans mal cinq ans après. Si celui qui passe derrière est assez bon pour le comprendre tant mieux pour lui, ça le "qualifie" pour faire des modifs.
    Tu me parles de factory. C'est sur ça fait du code joli à écrire mais modulairement, c'est laid. Instancier une classe dans une autre classe oblige à vérifier comment est utiliser chaque instance avant toute modification. Je préfère de loin du goto propre. Je ne vais surement pas reprocher à un ancien de ne pas avoir fait de factory parce que c'était pas à la mode avant.

    Pour le reste, le "mainteneur d'après demain" peut être appelé ainsi au sens propre. Le but des soit disant "bonnes pratiques" est de te faire remplacer dans six mois. Je n'ai rien contre les dev d’Europe de l'est mais quand mon manager me dit personne est irremplaçable, je n'ai pas envie de me fouler. Je ne sabote rien et c'est déjà pas mal.

  5. #85
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 139
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 139
    Points : 9 160
    Points
    9 160

    Par défaut

    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    (.../...)
    P.S. Je n'ai jamais fait de COBOL mais si je comprends bien...
    Si BB(II) pour II=5 alors CC(II) = BB(5), sauf si II>5 lors du premier appel d'A121 auquel cas il n'est pas défini.

    DD(II) vaut 1 si II =< 0 lors du premier appel, sinon non défini.

    Si ça se trouve, les variables sont modifiées ailleurs dans le code en plus.

    Bon je me suis sûrement trompé, ces structures de contrôle ne me disent rien, au debut je croyais les then...else implicites (comme en LISP) puis j'ai vu les ELSE loooooiin à droite. Ça a l'air aussi horrible qu'on le dit ce COBOL, je te souhaite bon courage pour travailler avec
    Ca n'est pas horrible : bien fait, c'est très propre et très efficace(tant qu'on se limite à ce pour quoi c'est fait, c'est-à-dire du traitement de données). Ce qui t'a enduit d'erreur(j'adore ce détournement idiomatique), c'est que le point ferme TOUS les IF ouverts avants. C'est pour ça qu'on en met quasiment plus, parceque bon, ça a beau gagner des caractères, c'est quand même piégeux.

    Proprement, mon code pourrait s'écrire(avant changement des variables) :
    Code :
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    A12.
        PERFORM VARYING II FROM 1 BY 1 UNTIL II > 5
           EVALUATE TRUE
              WHEN BB(II) > 0
                 MOVE BB(II) TO CC(II) 
              WHEN BB(II) < 0
                 MOVE 0      TO CC(II)
              WHEN BB(II) = 0
                 MOVE 1      TO DD(II)
              WHEN OTHER
                 DISPLAY 'UH? Regarder BB(II), il doit avoir une drôle de tête'
           END-EVALUATE
        END-PERFORM
        .
    A120.
    (.../...)
    On note le point tout seul à la fin, qui ne sert qu'à fermer le paragraphe. Tous les autres ont été remplaçés par des END-quelquechose.

    Et là, normalement, même quelqu'un qui ne connait pas le langage, peut comprendre ce qui se passe. J'ai lu des codes de 1994 parfaitement codés, parfaitement lisibles, avec juste quelques archaïsmes plus mignons que méchants. Et j'ai lu des codes de 2011 absoluments infects(pas de ce gabarit, quand même, le ELSE poussé en fin de ligne, c'est un record). Comme tout langage, le COBOL peut être propre ou sale

    Et si je prends toujours mon temps à faire du beau code(même quand la prod vient de se casser la margoulette), c'est parceque c'est plus lisible pour MOI. Je fais(ou j'essaye de faire) du beau code avant tout pour ma gueule. Si en plus ça peut servir à mon successeur, tant mieux. Mais l'auteur du code est son premier relecteur; souvent quand il a tout oublié.

    Quand aux frameworks modernes, j'ai des doutes. Ils augmentent la quantité de lignes de code, donc de bazar à gérer. Le premier ennemi du code, c'est quand même sa taille.

    EDIT : il reste quand même à donner des vrais noms aux variables et aux paragraphes.....
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  6. #86
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de GrandFather
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    4 566
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 4 566
    Points : 6 341
    Points
    6 341

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sarah Mendès Voir le message
    Anna Lewis l’explique par « l’augmentation des ordinateurs personnels qui a conduit la culture informatique à être associée au sexe masculin. Les femmes ont trouvé la science informatique beaucoup moins réceptive professionnellement qu’elle ne l’était à ses débuts ».
    Je trouve l'hypothèse intéressante. Y avait-il, à l'époque des « gros systèmes » centralisés et la nécessité de partager du temps de calcul, plus d'interactions au sein d'une équipe de développeurs qu'aujourd'hui, ce qui rendait l'informatique plus attractive aux yeux des femmes ?
    FAQ XML
    ------------
    « Le moyen le plus sûr de cacher aux autres les limites de son savoir est de ne jamais les dépasser »
    Giacomo Leopardi

  7. #87
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 357
    Points
    2 357

    Par défaut

    Citation Envoyé par GrandFather Voir le message
    Je trouve l'hypothèse intéressante. Y avait-il, à l'époque des « gros systèmes » centralisés et la nécessité de partager du temps de calcul, plus d'interactions au sein d'une équipe de développeurs qu'aujourd'hui, ce qui rendait l'informatique plus attractive aux yeux des femmes ?
    Le problème avec ton raisonnement, c'est que cette notion que les femmes seraient plus attirées par la communication dans l'informatique, ça ne correspond pas vraiment aux femmes qui sont dans l'IT.

    Les exemples celèbres, que ce soit Grace Hopper qui a developpé le premier compilateur ou Joanna Rutkowska qui va chercher des failles entre l'OS et la machine, ne sont connues que pour leurs réussites techniques, pas parce qu'elle communiquent mieux en équipe.

    Pareil pour les moins celèbres, les developpeuses que je connais ne sont pas spécialement plus communiquantes que les autres devs et surtout pas moins techniques, elles sont dans le métier pour les mêmes raisons que les hommes. En fait, c'est juste des devs commes les autres.

    Alors, si on dit que les predispositions à l'informatique sont moins répandues chez les femmes, je voudrait bien mais pourquoi ça a changé par rapport à 30 ans avant? et pourquoi les quelques témoignages de femmes dans ce thread font tous état d'obstacles qu'on leur aurait imposé?

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Ca n'est pas horrible : bien fait, c'est très propre et très efficace(tant qu'on se limite à ce pour quoi c'est fait, c'est-à-dire du traitement de données). Ce qui t'a enduit d'erreur(j'adore ce détournement idiomatique), c'est que le point ferme TOUS les IF ouverts avants. C'est pour ça qu'on en met quasiment plus, parceque bon, ça a beau gagner des caractères, c'est quand même piégeux.

    Proprement, mon code pourrait s'écrire(avant changement des variables) :
    Code :
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    14
    15
    16
    A12.
        PERFORM VARYING II FROM 1 BY 1 UNTIL II > 5
           EVALUATE TRUE
              WHEN BB(II) > 0
                 MOVE BB(II) TO CC(II) 
              WHEN BB(II) < 0
                 MOVE 0      TO CC(II)
              WHEN BB(II) = 0
                 MOVE 1      TO DD(II)
              WHEN OTHER
                 DISPLAY 'UH? Regarder BB(II), il doit avoir une drôle de tête'
           END-EVALUATE
        END-PERFORM
        .
    A120.
    (.../...)
    On note le point tout seul à la fin, qui ne sert qu'à fermer le paragraphe. Tous les autres ont été remplaçés par des END-quelquechose.

    Et là, normalement, même quelqu'un qui ne connait pas le langage, peut comprendre ce qui se passe. J'ai lu des codes de 1994 parfaitement codés, parfaitement lisibles, avec juste quelques archaïsmes plus mignons que méchants. Et j'ai lu des codes de 2011 absoluments infects(pas de ce gabarit, quand même, le ELSE poussé en fin de ligne, c'est un record). Comme tout langage, le COBOL peut être propre ou sale
    Oui, le COBOL remplit bien son rôle, il est robuste, etc. Tu as raison que les languages sont des outils qui sont adaptés à des tâches spécifiques, et pas à d'autres. D'ailleurs, si j'écris cette fonction récursivement en LISP, ça fait peur—en même temps cette fonction fait peur de base, à moins que je sois toujours à côté de la plaque, l'algorithme impose pas mal de calculs qui sont inutiles au final, non?


    Et si je prends toujours mon temps à faire du beau code(même quand la prod vient de se casser la margoulette), c'est parceque c'est plus lisible pour MOI. Je fais(ou j'essaye de faire) du beau code avant tout pour ma gueule. Si en plus ça peut servir à mon successeur, tant mieux. Mais l'auteur du code est son premier relecteur; souvent quand il a tout oublié.
    Entièrement d'accord
    Quand aux frameworks modernes, j'ai des doutes. Ils augmentent la quantité de lignes de code, donc de bazar à gérer. Le premier ennemi du code, c'est quand même sa taille.
    C'est surtout qu'ils envoient le plus possible de calculs dans des librairies standards et transforme le code en un maximum d'instanciation de classes et d'appels de méthodes avec un minimum de définitions.

    Pour une équipe formée sur la techno, c'est clair. Pour quelqu'un qui n'a jamais utilisé ces composants, c'est un véritable cauchemar. Il lui faut ouvrir un nouveau fichier source et/ou d'aide à chaque nouvelle classe utilisée. Si le code spaghetti était la maladie du procédural, la maladie de l'OO serait le code mosaïque: on ne peut le comprendre qu'en ouvrant des fichiers de classe, qu'on ne peut comprendre qu'en ouvrant d'autres fichiers de classe, etc.

    Enfin ça c'est juste mon impression du haut de ma petite experience. Ce qui est plus grâve, mais n'a rien à voir avec la propreté du code, c'est que les frameworks et autres composants tiers poussent à adapter le projet à l'outil plutot que l'outil au projet. Cela dit, nuançons un peu: les entreprises ont des budgets et des délais, c'est bien de disposer d'un intermédiaire entre ne pas faire le projet et tout faire in-house avec un budget pharaonique.

    P.S.
    En LISP, avec la macro LOOP (en recursif je serais obligé de me frapper moi-même), si j'ai bien compris ta fonction ça donne celle ci-dessous. Je trouve que ça explicite bien le raisonnement (en même temps j'aime le LISP, je lui trouve des excuses); mais bon, la version COBOL demande moins d'efforts à lire.
    Code :
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
    10
    11
    12
    13
    (loop for II from 1 to 5
    	(if (> BB(II) 0)
    		(setf CC(II) BB(II) )
    		(if (< BB(II) 0) 
    			(setf CC(II) 0 )
    			(if (= BB(II) 0)
    				(setf DD(II) 0 )
    				(format t "UH? Regarder BB(II), il doit avoir une drôle de tête")
    			)
    		)
    	)
    )

  8. #88
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de GrandFather
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    4 566
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 4 566
    Points : 6 341
    Points
    6 341

    Par défaut

    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    Le problème avec ton raisonnement, c'est que cette notion que les femmes seraient plus attirées par la communication dans l'informatique, ça ne correspond pas vraiment aux femmes qui sont dans l'IT.
    Je préciserais: « ça ne correspond pas vraiment à la minorité de femmes qui sont dans l'IT. ». Celles qui y travaillent se sont donc, par goût ou par nécessité, adapté aux conditions qui y règnent. La question est de savoir pourquoi il n'y en a pas plus, et là l'hypothèse reste valable.
    FAQ XML
    ------------
    « Le moyen le plus sûr de cacher aux autres les limites de son savoir est de ne jamais les dépasser »
    Giacomo Leopardi

  9. #89
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Je viens de voir ce débat et je vais ajouter ma petite participation...

    Je suis donc une femme, j'ai fait 1er L, bah oui " la S c'est trop dur", "Tu verras dans la L tu seras avec tes copines", "La S ? Tu vas te planter avec les math !!" (toujours été bonne en math)... Au final je suis partie en Littéraire et .... j'ai terminé ma 1ère puis je suis partie en courant... en Belgique pour faire des études de "Technique de Qualification Informatique", j'ai dû appeler plusieurs écoles pour avoir des informations, parmi les réponses que j'ai eu " Mais vous savez que c'est pas des études de secrétaires ???" Bah oui... Je sais.. et pourquoi une femme devrait automatiquement être secrétaire si elle veut aller dans le milieu informatique ?

    Ensuite j'ai fait mes 2 années de TQI (première fille à le faire depuis que la section avait ouverte dans cette école soit plus de 15ans !!!)... ou j'ai été 1ère de ma classe ces deux années puis j'ai continué en Belgique encore pour un Bac+3 Informatique de Gestion (Analyste - programmeur) réussi mes 3 années sans soucis (si on oublis le Néerlandais ><). Pendant ces 3 années j'ai appris des techniques d'analyses telles sur l'UML, de la programmation ou je suis passée par du C, du COBOL, SQl, Java, .Net, ..... Et j'adore ça...

    Depuis septembre dernier je suis dans une autre école afin de continuer vers le BAC +5... Je termine ma 4ième année et je suis dans le top 5 de ma classe. Je me suis plus axée dans les technologie Oracle que ce soit en tant que DBA ou en tant que développeur Java / J2EE. Je ne pense pas moins valoir qu'un homme et pourtant... La recherche des stages est toujours plus difficile "Mais vous êtes une femme qu'est ce qui prouve que...", ...

    J'aime cuisiner, j'aime jouer du violon, j'aime la musique, j'aime les jeux vidéos (et je parle pas du solitaire ou de barbie à la plage...), je me maquille tous les jours, je met des robes / jupes régulièrement,...

    Non je ne pense pas être un garçon manqué, je suis actuellement en entreprise 2jours semaines plus stage temps complet pendant 3 mois de juillet à octobre et je suis la seule femme dans le service.

    Normal ? Non je ne pense pas que ce soit normal, c'est pour moi un formatage fait dès tout petit mais pas seulement. Aujourd'hui on nous demande beaucoup trop tôt de faire nos choix et cela nous bloque très vite. en 1ere on doit choisir une section (L, S, ES....) et en fonction de ce choix, on se retrouve bloquée pour la suite. Combien de personnes avez vous vu sortant de L et dans des IUT info ou autre ? Moi même je suis partie (à l'age de 17 ans) en Belgique pour faire ce que j'aime... et ce que JE VOULAIS faire... pas ce que d'autres ont décidé pour moi...

    A la comparaison homme/femme ayant fait les mêmes études, pourquoi un homme serait automatiquement meilleurs ou plus doué qu'une femme ?

  10. #90
    Modérateur
    Avatar de Nemek
    Homme Profil pro Logan
    Architecte technique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    2 067
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Logan
    Âge : 29
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 2 067
    Points : 4 213
    Points
    4 213

    Par défaut

    Merci pour le point de vue féminin

    Il est clair qu'on doit faire des choix très tôt, puisqu'en gros fin de collège et ensuite fin de lycée, on te demande ton futur métier alors que souvent tu n'as rien touché de près ou de loin à un métier. Et me parler pas du stage d'immersion en entreprise ou bien des journées parents-enfants

    Cependant il paraît évident qu'un bac L a peu de chance d'arrivé en IUT Info.
    Premièrement, s'il a choisi L c'est sûrement qu'il visait autre chose qu'une carrière "scientifique" (L'informatique étant une science, même si pour certains ca ressemblent plus à de l'art).
    Deuxièmement, un bac L a un moins bon bagage scientifique qu'un bac S ou autre. Mais je connais des bac L/ES qui ont intégré l'IUT info après avoir fait des études supérieures plus scientifiques.

    Concernant ta solitude féminine, partout où j'ai bossé (en sociétés de service), il y avait quelques femmes. D'ailleurs dans une de mes expériences, il y avait même la parité !
    Java : Forum - FAQ - Java SE 8 API - Java EE 7 API
    Articles sur Ceylon : Présentation et installation - Concepts de base

    ECM = Exemple(reproduit le problème) Complet (code compilable) Minimal (ne postez pas votre application !)
    Une solution vous convient ? N'oubliez pas le tag
    Signature par pitipoisson

  11. #91
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Non à la base je suis partie en L ne sachant pas trop quoi faire et vu que beaucoup de personnes me déconseillait la S (voir ci-dessus pour les exemples)

    Sinon, il faut croire que je n'ai pas de chance dans le choix de mes stages alors ^^ La ou je suis aujourd'hui dans mon service je suis la seule informaticienne, le reste que des informaticiens :p


    Je vois ici en Belgique même s'ils proposent des choix à faire à peut près au même niveau qu'en France (équivalent Lycée), ils gardent une bonne base en science / littérature que ce soit des langues, math, physique, français...... Je pense que ce serait déjà un bon point si, en France, on avait ce système là. Comme ça les lycéens / futurs étudiants ne seraient pas bloqué dans leurs choix futurs...

    Personnellement, j'ai donc suivit L puis je me suis retrouvée dans de l'info avec un niveau de math beaucoup plus élevé, j'en ai ch... Mais j'ai bossé, j'ai dû faire des choix (moins de sorties, cours particuliers,...)... Au final j'ai toujours réussi mes cours

  12. #92
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 819
    Points
    12 819

    Par défaut

    disons que ça semble aller dans le sens du titre du thread et de ce que je décrivais plus haut de ma propre expérience...

    Il semble y avoir un machisme aggravé depuis une vingtaine d'années, dans le métier et ailleurs dans la société et les famiilles, sous des apparences de "libération".. Un gros retour en arrière..

    Alors c'est à vous, les jeunes, de râler et lutter contre ça... D'abord et avant tout dans vos familles et chez vos proches.. Puis dans le boulot.. Mais le fond est sociétal, pas spécialement en info...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  13. #93
    Expert Confirmé Avatar de Loceka
    Profil pro Tlouye Ci
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 048
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Tlouye Ci

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 048
    Points : 3 725
    Points
    3 725

    Par défaut

    Bizarrement je n'ai pas constaté ça dans mon parcours (lycée/fac/entreprise).

    En 1ère/terminale S y'avait autant de filles que de mecs, en fac de science aussi (Physique/Chimie puis info), en tout cas jusqu'à la Maîtrise. En 5ième année y'avait un peu moins de filles.

    Après en entreprise la proportion homme/femme est certes en défaveur des femmes. Mais je dirais qu'il y'a environ 1 développeuse/chef de projet/fonctionnelle pour 10 hommes.

    Après c'est vrai que j'ai travaillé uniquement en SSII, avec beaucoup de monde donc, ce qui donne plus de chance de tomber sur des femmes.
    Forcément dans une entreprise de 10/15 personnes il est plus facilement possible de ne trouver aucune femme ou qu'une seule.

    Par contre je n'ai pas l'impression qu'elles soient considérées différemment des autres, que ce soit par les RH ou les développeurs.
    Et j'ai pas eu d'écho comme quoi des femmes se seraient fait envoyer bouler par des RH leur disant qu'ils ne cherchaient pas de secrétaire (ou d'autres phrases de ce genre).

  14. #94
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Loceka, ma phrase sur les secrétaire ne vient pas d'une entreprise mais d'une école pour la formation en technique de qualification informatique ^^

    Ici je suis dans une entreprise d'environs 100personnes et même si on voit des femmes dans d'autres services tels que la compta, Rh,... Ici je suis la seule xD

    Ensuite c'est peut être une question de pas de chance, mais je dois dire qu'à coté je n'ai pas à me plaindre, même si j'ai régulièrement des blagues sur le fait que je sois la seule femme, ça n'a pas l'air de déranger grand monde de bosser avec moi Je suis dans une bonne ambiance de travail ! (et des blagues de temps en temps n'ont jamais tué personne :p )

  15. #95
    Membre Expert Avatar de Kearz
    Homme Profil pro Rémi
    Etudiant - Dev. E-Commerce (Contrat pro)
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    561
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Rémi
    Âge : 22
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Etudiant - Dev. E-Commerce (Contrat pro)
    Secteur : Distribution

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 561
    Points : 2 149
    Points
    2 149

    Par défaut

    ça semble très marginale comme discourt. Je comprends pas pourquoi on t'a dit:

    Je suis donc une femme, j'ai fait 1er L, bah oui " la S c'est trop dur", "Tu verras dans la L tu seras avec tes copines"
    Pourquoi a t-on considéré que tes copines feraient L? Moi j'ai un bac S et, dans mon lycée, il y avait autant de femme que d'homme en S. (Voir plus de femme)

    Je suis pas d'accord par contre, dire qu'on fait des choix trop tard. Je pense que c'est le bon moment le lycée, on sait si on a feeling scientifique, littéraire, etc.
    Le problème par contre c'est le bac S, la "voix royale" comme on dit. Avec un bac S maintenant on peut aussi facilement accéder aux études scientifique, qu'économique ou littéraire. Le bac scientifique ressemble plus à un bac très générale à dominante un peu scientifique. (LV2 obligatoire dans une branche scientifique, je vois pas l'intérêt. De même que le niveau Littéraire demandé, un bon scientifique mais mauvais littéraire peut foirer son bac S facilement.)

    Sinon, il faut croire que je n'ai pas de chance dans le choix de mes stages alors ^^ La ou je suis aujourd'hui dans mon service je suis la seule informaticienne, le reste que des informaticiens :p
    J'ai fait trois boites pour le moment. J'ai été dans deux DSI et une SSII.
    Niveau DSI, dans les pôles où j'étais il y avait 1/3 de femme. (Voir la moitié dans la première)
    En SSII, j'ai vu un peu moins de femme mais ça dépend des équipes. La plupart des équipes il y a 1/5 de femme, quelques équipes 0 et d'autres où il y a plus de la moitié. (très rare)
    Après j'ai fait qu'une seule SSII, je peux pas trop savoir dans les autres SSII.

    Ensuite j'ai fait mes 2 années de TQI (première fille à le faire depuis que la section avait ouverte dans cette école soit plus de 15ans !!!)
    Drôle d'école. Première femme en 15ans, c'est juste bizarre.
    Lors de mon DUT (où une fille était major), il avait peu de fille: moins de 10 sur 130, au début et au final peut-être moins de 5 sur 70. (ce qui reste logique vu le chiffre de départ)
    A l'université, en fonction des options, il y a plus ou moins de fille. Par contre, il y a trop d'élèves pour que je donne un chiffre même approximatif.

    Tu as vraiment un parcours étonnant mais tu prouve que ce métier est possible pour les femmes


    La solution, ne serait-elle pas d'envoyer des femmes dans les lycées lors des présentation métier/études pour présenter le monde de l'informatique?


    Parce que "l'informatique", c'est rarement vu comme du développement..A chaque fois on me demande : "mon pc a grillé, tu peux le réparer?". (Certes, je mis connais peut-être plus qu'une personne lambda, mais non je répare pas de PC a longueur de journée)
    Et les métier "mécanique", c'est moins "féminin". Il faudrait insister sur le développement.

  16. #96
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    D'abord merci à tous pour vos réponses carça montre bien qu'un débat est possible ce qui est génial

    Pour l'école ou j'ai été la première ( et seule fille encore à l'heure actuelle, pas eu d'autres après moi..) ils ont été obligé de refaire des papiers et préciser Technicien / Technicienne ... J'ai halluciné aussi quand je l'ai appris....


    Dans mes études ensuite, au niveau des études supérieur on était 2filles dans une classe de 50 environs donc ça correspond à peu près à ce que tu dis


    Sinon au niveau de la section L / S, même encore aujourd'hui je me demande bien pourquoi on m'a dit ça.... Et je n'ai aucun regret au fait d'avoir abandonné la L Mais pour ce qui est du choix, comme je l'ai exprimé plus haut, même si on sait ce qu'on aime, combien savent réellement ce qu'ils veulent faire dans la vie à 16-17ans ? Ca fait un peu égocentrique mais je vais reprendre mon exemple... même si j'aimais déjà les ordinateurs, si j'aimais bidouiller dedans bah je n'avais jamais pensé devenir DBA... ou plus généralement informaticienne... Ce n'est qu'ensuite que j'y ai plus murement réfléchit...

    Et pour les gens comme moi... bloqués dans une section avec des débouchées qui ne nous plaisent pas, il n'y a pas beaucoup de choix malheureusement...

  17. #97
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    Zut apparemment je ne peux pas modifier mon message...


    "La solution, ne serait-elle pas d'envoyer des femmes dans les lycées lors des présentation métier/études pour présenter le monde de l'informatique? "

    Je fais beaucoup de portes ouvertes / salon étudiants justement pour montrer que les femmes sont quand même là... et parfois j'ai des réaction (pas toujours des hommes justement !!) plus qu'étonnantes !!

  18. #98
    Expert Confirmé Avatar de Loceka
    Profil pro Tlouye Ci
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 048
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Tlouye Ci

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 048
    Points : 3 725
    Points
    3 725

    Par défaut

    Citation Envoyé par Evenae Voir le message
    même si j'aimais déjà les ordinateurs, si j'aimais bidouiller dedans bah je n'avais jamais pensé devenir DBA... ou plus généralement informaticienne...
    Pareil.
    Je savais que je voulais faire quelque chose de plutôt scientifique mais je me voyais pas du tout informaticien (et en tout cas certainement pas DBA, surtout si j'avais sû ce que c'était ).
    Perso j'ai découvert la prog en DEUG et c'est ça qui m'a fait m'orienter vers l'info (en plus du fait que je ne voyais ni en math, ni en physique, ni en chimie).
    Mais au lycée j'aurais jamais penser bosser dans l'info.

    EDIT :
    Evenae, tu as un bouton d'édition à gauche de "citer" sur ton message s'il a moins de 3 jours.

  19. #99
    Nouveau Membre du Club
    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    50
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 50
    Points : 32
    Points
    32

    Par défaut

    "Vous ne pouvez pas modifier vos messages" ^^ J'avais regardé ^^

    Personnellement c'est la programmation en Basic qui m'a donné envie d'aller plus loin ^^

  20. #100
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 819
    Points
    12 819

    Par défaut

    Citation Envoyé par Evenae Voir le message
    "Vous ne pouvez pas modifier vos messages" ^^ J'avais regardé ^^
    J'ai appris il y a peu que c'est quand tu es nouveau sur le site.. Je ne sais plus à partir de combien de mess ça se débloque.. 50 ou 100 (ou le nbe de points, je ne sais pas)..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •