IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Embarqué Discussion :

Des scientifiques mettent au point des nanorobots d'ADN en 3D


Sujet :

Embarqué

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 842
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 842
    Points : 36 268
    Points
    36 268
    Par défaut Des scientifiques mettent au point des nanorobots d'ADN en 3D
    Un ancien chercheur de Google affirme que l'humanité pourrait accéder à l'immortalité grâce à des nanorobots d'ici 2030,
    tandis que des scientifiques mettent au point des nanorobots d'ADN en 3D

    Des chercheurs des universités de New York et de Ningbo en Chine annoncent avoir développé des nanorobots d'ADN en 3D capables de se reproduire. Ces minuscules robots pourraient être utilisés pour des missions de recherche et de destruction de cellules cancéreuses ou pour collecter des déchets toxiques. Les chercheurs utilisent un nouveau moyen de plier l'ADN en trois dimensions, permettant une autoréplication illimitée. Ces avancées s'appuient sur quatre décennies de progrès dans la nanotechnologie de l'ADN.

    Parallèlement, Ray Kurzweil, un ancien ingénieur de Google, l'humanité pourrait atteindre l'immortalité d'ici 2030 grâce à des "nanorobots" exploitant la nanotechnologie, la robotique et la génétique. Sa prédiction audacieuse suggère que cette réalité pourrait se concrétiser dans les sept prochaines années. Jusqu'à présent, près de 86 % des 147 prédictions antérieures de Kurzweil se sont avérées exactes. En 1999, cet informaticien et ancien ingénieur de Google a été récompensé par la médaille nationale de la technologie.


    Nom : Nanorobots.jpg
Affichages : 195937
Taille : 54,8 Ko

    Kurzweil a une histoire de prédictions technologiques précises, bien que certaines critiques aient été soulevées. Il envisage des nanorobots capables de réparer les cellules et les tissus endommagés, immunisant ainsi les humains contre les maladies mortelles. Ces visions s'inscrivent dans le contexte plus large de discussions sur la singularité technologique, où des machines plus intelligentes que les humains pourraient émerger.

    Selon le chercheur, Feng Zhou, la technologie des nanorobots ouvre la voie à des nanodispositifs et microdispositifs plus complexes et utiles. D'autres experts voient des applications potentielles dans la médecine, notamment pour ajouter des enzymes ou des protéines à des cellules déficientes génétiquement. Cependant, des préoccupations liées à la science-fiction, telles que la possibilité de réplication incontrôlée de nanorobots (appelée "gray goo"), ont également été évoquées.

    Cependant, ces avancées technologiques suscitent des inquiétudes, notamment chez des figures de la technologie telles qu'Elon Musk, qui ont appelé à la prudence dans le développement de l'intelligence artificielle avancée. Certains experts soulignent la nécessité de planifier et de gérer soigneusement l'avancement de ces technologies, soulignant les risques potentiels pour la société et l'humanité.

    La nanorobotique : définition et fontionnement

    La nanorobotique est un domaine émergent de la science et de la technologie qui traite de la conception, du développement et du contrôle des robots à l'échelle nanométrique. L'échelle nanométrique comprend les dimensions de 1 à 100 nanomètres, où un nanomètre (nm) est égal à un milliardième de mètre.

    Les nanorobots étant des robots conçus pour fonctionner à l'échelle nanométrique, ils pourraient accomplir des tâches qui dépassent les capacités des macro-robots conventionnels. Les nanorobots auraient des propriétés et des capacités uniques qui leur permettraient de contrôler et de manipuler des matériaux à l'échelle nanométrique, ce qui les rendrait très utiles pour un large éventail d'applications et d'industries.

    La plupart des connaissances sur la nanorobotique sont théoriques à ce stade. La nanorobotique est un domaine interdisciplinaire qui combine les principes de la robotique, de la nanotechnologie et de la science des matériaux pour développer des robots à l'échelle nanométrique. L'utilisation de nanorobots pourrait conduire à des avancées significatives dans des domaines tels que la médecine, la fabrication, la production d'énergie et la dépollution de l'environnement. La nanorobotique pourrait également conduire à de nouvelles découvertes scientifiques et à une meilleure compréhension du monde à l'échelle nanométrique.

    L'utilisation de nanorobots peut également permettre de réaliser des économies et d'améliorer l'efficacité. Par exemple, dans le domaine des soins de santé, les nanorobots pourraient être utilisés pour l'administration ciblée de médicaments, ce qui permettrait de réduire la quantité de médicaments dont un patient a besoin et de minimiser les effets secondaires, entraînant ainsi des économies pour les patients et les prestataires de soins de santé. Les nanorobots pourraient également être utilisés pour des interventions chirurgicales non invasives afin de réduire la nécessité de longs séjours à l'hôpital et les périodes de convalescence. Il est clair que le domaine de la nanorobotique a le potentiel d'apporter des changements significatifs et positifs et de profiter à la société de nombreuses façons.

    La nanorobotique utilise des robots à l'échelle nanométrique, également appelés nanorobots. La conception et le fonctionnement des nanorobots peuvent varier en fonction de l'utilisation prévue. En général, les nanorobots fonctionnent en utilisant diverses technologies telles que des capteurs, des systèmes de contrôle et des actionneurs à l'échelle nanométrique.


    Les capteurs des nanorobots pourraient détecter des signaux ou des conditions spécifiques, comme la présence d'un certain type de molécule ou de matériau, puis transmettre ces informations au système de contrôle. Le système de contrôle pourrait alors utiliser ces informations pour décider de l'action appropriée pour le nanorobot. Nous pourrions utiliser les actionneurs des nanorobots pour effectuer un large éventail d'actions, y compris le mouvement, la libération de médicaments dans le corps humain ou la manipulation de structures et de matériaux.

    Afin d'accomplir les tâches prévues, les nanorobots doivent être capables de naviguer et d'interagir avec leur environnement. Cela peut se faire par diverses méthodes comme l'autopropulsion, la commande à distance ou par des moyens chimiques ou biologiques.

    Les nanorobots présenteraient un danger

    S'ils ne sont pas conçus et contrôlés correctement, les nanorobots peuvent nuire à un organisme vivant ou à l'environnement. Supposons que les nanorobots soient conçus et programmés pour cibler et éliminer un type spécifique de débris cellulaires dans le corps humain. Au lieu de cela, les nanorobots pourraient finir par attaquer des cellules ou des tissus sains, ce qui serait préjudiciable au patient.

    Cette situation pourrait se produire si les nanorobots ne parviennent pas à faire la distinction entre les débris ciblés et les cellules saines, ou en cas de dysfonctionnement des nanorobots. Un autre risque concerne l'utilisation potentielle des nanorobots à des fins nuisibles. Par exemple, les nanorobots pourraient être utilisés comme armes ou à des fins d'espionnage industriel.

    En raison de ces difficultés, le développement de la nanorobotique a été lent jusqu'à présent et son utilisation commerciale semble lointaine. Toutefois, des progrès ont été réalisés et il est probable que ces défis seront relevés dans les décennies à venir.

    Applications de la nanorobotique

    Le domaine de la nanorobotique offre un large éventail d'applications potentielles dans diverses industries. Il est important de noter que nombre de ces applications sont encore théoriques.

    Amélioration des traitements médicaux : Les nanorobots pourraient effectuer des procédures médicales avec une précision et une exactitude supérieures à celles des humains. Il pourrait en résulter un traitement plus efficace des patients, avec moins d'effets secondaires et un temps de récupération plus court.

    Nettoyage de l'environnement : Les nanorobots pourraient aider les humains à nettoyer les déchets toxiques, les marées noires et d'autres substances nocives pour l'environnement. Cela pourrait réduire l'impact de la pollution tout en réduisant les risques pour les humains qui s'occuperont moins des déchets toxiques.

    Amélioration de la fabrication : Grâce aux nanorobots, les fabricants pourraient améliorer l'efficacité et la qualité des processus de fabrication. Les nanorobots pourraient effectuer des tâches avec un niveau de précision et d'exactitude difficile à atteindre avec les méthodes de fabrication traditionnelles. Cela pourrait contribuer à améliorer la qualité et la cohérence des produits, à réduire les déchets, à améliorer la sécurité des travailleurs et à minimiser les erreurs.

    Amélioration des connaissances scientifiques : Les nanorobots peuvent servir d'outils de recherche pour aider les scientifiques à comprendre le monde à l'échelle nanométrique, ce qui permettrait de réaliser de nouvelles percées technologiques. Le monde nanométrique fait référence à l'échelle de la matière qui est généralement mesurée en nanomètres (nm), soit un milliardième de mètre.

    Progrès dans la science des matériaux : Nous pourrions utiliser des nanorobots pour manipuler et assembler des matériaux à l'échelle nanométrique, ce qui pourrait déboucher sur des matériaux nouveaux et améliorés dotés de propriétés uniques. Par exemple, nous pourrions développer des matériaux plus résistants, plus durables et plus conducteurs en arrangeant les atomes et les molécules de manière spécifique à l'aide de nanorobots.

    Exploration spatiale : Nous pourrions utiliser les nanorobots pour la fabrication, la réparation et l'entretien des satellites et autres engins spatiaux dans l'espace. Par exemple, les nanorobots pourraient être utilisés pour boucher les micro-trous dans les vaisseaux spatiaux.

    L’immortalité humaine grâce à des nanorobots d’ici 2030 : une prédiction audacieuse

    L'annonce de Ray Kurzweil selon laquelle l'humanité pourrait accéder à l'immortalité d'ici 2030 grâce à des "nanorobots" suscite à la fois fascination et scepticisme. Kurzweil, en tant qu'ancien ingénieur de Google, a indéniablement une histoire remarquable de prédictions technologiques précises, avec près de 86 % de réussite sur 147 prédictions antérieures, et sa médaille nationale de la technologie en 1999 atteste de ses contributions significatives. Cependant, malgré son historique impressionnant, des réserves doivent être prises en compte.

    La prédiction audacieuse de Kurzweil soulève des questions quant à la faisabilité technique et éthique de la mise en œuvre de nanorobots pour atteindre l'immortalité. Bien que la nanotechnologie, la robotique et la génétique aient indéniablement évolué, la réalisation d'une telle avancée soulève des défis complexes, tant sur le plan scientifique que sur celui de l'éthique médicale.


    L'idée de nanorobots capable de réparer les cellules et de lutter contre les maladies mortelles est séduisante, mais elle nécessite un examen minutieux des implications, notamment en termes de sécurité, d'efficacité et d'effets secondaires potentiels. De plus, la projection d'une échéance aussi proche, d'ici sept ans, soulève des doutes quant à la rapidité de développement et de tests requis pour une telle révolution médicale.

    Les visions de Kurzweil s'inscrivent dans le contexte de discussions plus larges sur la singularité technologique, une théorie qui suscite elle aussi des débats. L'émergence de machines plus intelligentes que les humains soulève des questions cruciales sur le contrôle, la sécurité et les implications sociétales de telles avancées.

    Bien que l'optimisme de Kurzweil en matière de technologie soit basé sur des succès passés, il est essentiel d'adopter une approche prudente et critique envers ses prédictions audacieuses. La recherche et le développement dans les domaines de la nanotechnologie, de la robotique et de la génétique sont indubitablement passionnants, mais l'immortalité d'ici 2030 reste une perspective qui nécessite un examen approfondi avant d'être acceptée comme une réalité imminente.

    Sources : Vidéo, Researchers create 3D DNA nanorobots : Researchers from the universities of New York and Ningbo in China

    Et vous ?

    À en croire Ray Kurzweil l'humanité pourrait atteindre l'immortalité dans les sept prochaines années. Cette déclaration de l'ancien ingénieur de Google est-elle convaincante ?

    Que pensez-vous des nanorobots qui, seraient capables de réparer les cellules et les tissus endommagés ?

    La récente annonce des chercheurs des universités de New York et de Ningbo qui annoncent avoir développé des nanorobots d'ADN en 3D capables de se reproduire est-elle pertinente ?

    Êtes-vous pour ou contre le développé des nanorobots ?

    Voir aussi :

    L'IA et les avancées technologiques pourraient-elles donner naissance à une nouvelle ère d'évolution ? Face à la menace existentielle liée à la fusion croissante biosphère-technosphère

    L'humanité accédera-t-elle à la vie éternelle via l'informatique ? Altos Labs de Jeff Bezos lance ses activités pour transformer la médecine via la programmation, du rajeunissement cellulaire

    Des nanorobots pour rendre disponible nos cerveaux dans le Cloud ? Nouvelle prédiction de Ray Kurzweil, directeur de l'ingénierie chez Google
    Images attachées Images attachées
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 591
    Points : 18 495
    Points
    18 495
    Par défaut
    Le nom "nanorobots" me rappelle les nanomachines dans le jeu Metal Gear Solid de 1998.

    Citation Envoyé par Bruno Voir le message
    Amélioration des traitements médicaux : (...)
    Nettoyage de l'environnement : (...)
    Amélioration de la fabrication : (...)
    Amélioration des connaissances scientifiques : (...)
    Progrès dans la science des matériaux : (...)
    Exploration spatiale :
    Ces exemples d'applications semblent intéressants.
    Par contre l'histoire de l'immortalité c'est n'importe quoi.
    Ça intéressera peut-être des milliardaires, il y a peut-être des Rothschild, des Rockefeller et des Warburg qui seront intéressés, mais pas les gens normaux.

    Dans le futur j'imagine plus des cabines à suicide comme dans Futurama.
    Nom : suicide_booth.jpg
Affichages : 45378
Taille : 245,6 Ko

    C'est une image, en réalité ça ressemblera plus à ça :
    SUICIDE ASSISTÉ, EUTHANASIE... LE PROJET DE LOI SUR LA FIN DE VIE AU PARLEMENT AU DÉBUT DE L'ANNÉE 2024
    Promesse d'Emmanuel Macron en avril dernier, ce texte qui devrait ouvrir le droit à l'aide active à mourir sera sur la table du Conseil des ministres en décembre. Les parlementaires s'en empareront dans les semaines qui suivent, après un calendrier très chamboulé.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #3
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 377
    Points : 1 634
    Points
    1 634
    Par défaut
    Si on est sortit de la crise économique en 2030 sans être redevenu l'équivalent des serfs du moyen-âge, ce sera déjà un bon début. Surtout si on réussi à éviter l'effondrement démographique.

    Ca me fait toujours marrer ces posts qui relèvent de la science fiction.

  4. #4
    Membre émérite
    Avatar de imperio
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Mai 2010
    Messages
    852
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Ain (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2010
    Messages : 852
    Points : 2 298
    Points
    2 298
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Par contre l'histoire de l'immortalité c'est n'importe quoi.
    Ça intéressera peut-être des milliardaires, il y a peut-être des Rothschild, des Rockefeller et des Warburg qui seront intéressés, mais pas les gens normaux.
    Pouvoir choisir de vivre aussi longtemps qu'on le souhaite et pouvoir décider de sa mort, ça me tente beaucoup.

  5. #5
    Expert éminent sénior Avatar de Artemus24
    Homme Profil pro
    Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Inscrit en
    Février 2011
    Messages
    6 378
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Agent secret au service du président Ulysses S. Grant !
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Février 2011
    Messages : 6 378
    Points : 19 054
    Points
    19 054
    Par défaut
    Salut à tous.

    Rendre son corps immortel revient à figer son évolution dans le temps, ce qui le rend impossible à s'adapter à tout changement.
    Nous serions prisonnier de notre corps et impossible en l'état à mourir.
    En fait, c'est une utopie plus qu'une réalité ! Je ne vois rien de bon dans l'immortalité.
    Si vous êtes de mon aide, vous pouvez cliquer sur .
    Mon site : http://www.jcz.fr

  6. #6
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    Octobre 2010
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2010
    Messages : 3
    Points : 13
    Points
    13
    Par défaut Est-ce qu'on peut parier?
    Je parie 1 milliard de $ que ce l'humanité ne sera jamais immortelle!
    Tous les humains mourront un jour.
    Voilà ce qui arrive à des "génies" lorsqu'ils dévient du bon sens.

  7. #7
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    Juillet 2008
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2008
    Messages : 13
    Points : 59
    Points
    59
    Par défaut et du coup...
    ... ça repousserait l'âge de la retraite de combien d'années, cette histoire d'immortalité ?

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 591
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 591
    Points : 18 495
    Points
    18 495
    Par défaut
    Citation Envoyé par cobalt3d Voir le message
    ... ça repousserait l'âge de la retraite de combien d'années
    Tu travailleras jusqu'au jour où tu décideras de te faire euthanasier.

    Mais c'est n'importe quoi cette histoire d'immortalité de toute façon.
    Il ne faut pas s'inquiéter ça n'arrivera pas.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #9
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    806
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 806
    Points : 2 307
    Points
    2 307
    Par défaut
    Sachant que dans 250 millions d'années la terre sera devenue invivable, il faudra trouver un autre point de chute. Bon peut être que on pourra mettre les corps en hibernation, les envoyer dans un vaisseau et que quelques millions d'années plus tard ils arrivent ailleurs mais sinon on sera tous amenés à mourir.

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 06/07/2023, 18h09
  2. Réponses: 14
    Dernier message: 07/03/2015, 14h22
  3. Des chercheurs mettent au point une méthode pour déchiffrer une clé RSA
    Par Stéphane le calme dans le forum Sécurité
    Réponses: 25
    Dernier message: 15/01/2014, 16h13
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 13/08/2013, 09h03
  5. Des chercheurs mettent un point un algorithme contre les cyberattaques
    Par Cedric Chevalier dans le forum Algorithmes et structures de données
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/05/2013, 11h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo