IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Linux Discussion :

Linux mobilise désormais 15 % de parts sur les desktops en Inde : pourquoi l'échec face à Windows ?


Sujet :

Linux

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 764
    Points : 54 119
    Points
    54 119
    Par défaut Linux mobilise désormais 15 % de parts sur les desktops en Inde : pourquoi l'échec face à Windows ?
    Le ministère indien de la Défense a décidé de remplacer Windows par Maya, un nouveau système d'exploitation développé localement, dans le but de renforcer sa cybersécurité.

    Face à la multiplication des cyberattaques et des attaques de logiciels malveillants contre les infrastructures de défense et les infrastructures critiques du pays, le ministère de la défense a décidé de remplacer le système d'exploitation Microsoft Windows de tous les ordinateurs connectés à l'internet par un nouveau système d'exploitation, Maya, basé sur le logiciel libre Ubuntu développé localement.

    "Maya possède l'interface et toutes les fonctionnalités de Windows et les utilisateurs ne sentiront pas de grande différence lorsqu'ils passeront à ce système. Pour commencer, l'objectif est d'installer Maya sur tous les ordinateurs connectés à l'internet dans le bloc Sud avant le 15 août", a déclaré un fonctionnaire impliqué dans le processus. En outre, un "système de détection et de protection des points finaux", Chakravyuh, est également en cours d'installation sur ces systèmes.

    Nom : Cybersecurite-lessentiel-a-savoir.jpg
Affichages : 15221
Taille : 148,6 Ko

    Actuellement, Maya n'est installé que dans les systèmes du ministère de la défense et non sur les ordinateurs connectés aux réseaux des trois services. À ce sujet, le fonctionnaire a déclaré que les trois services l'avaient également approuvé et qu'ils l'adopteraient bientôt sur leurs réseaux. La marine l'a déjà approuvé et l'armée de terre et l'armée de l'air sont en train de l'évaluer, a ajouté le fonctionnaire.

    Maya a été développé par des agences de développement gouvernementales en l'espace de six mois, a précisé le fonctionnaire. Maya empêchera les attaques de logiciels malveillants et d'autres cyberattaques qui ont connu une forte augmentation, a indiqué le fonctionnaire.

    Le pays a connu récemment une série d'attaques de logiciels malveillants et de ransomwares, y compris sur des infrastructures critiques. Par le passé, le ministère de la défense a également déployé plusieurs efforts pour remplacer le système d'exploitation Windows par un système indien.

    Source : India Defence Ministry

    Et vous ?

    Pensez-vous que cette décision est crédible ou pertinente ?
    D'après vous, le changement de système d'exploitation est-il la clé pour une meilleure cybersécurité ?

    Voir aussi :

    Les entreprises VPN qui ne veulent pas se conformer aux nouvelles règles « devront se retirer du pays »
    L'Inde leur ordonne de collecter et de transmettre les données des utilisateurs


    La découverte des logiciels malveillants nord-coréens sur le réseau d'une centrale nucléaire indienne confirmée par les autorités,
    Suite aux rumeurs d'infection sur Twitter


    62 % des entreprises subissent chaque mois des temps d'arrêt non planifiés, 29 % des organisations françaises signalent des violations,
    Contre 61 % dans le reste de l'Europe
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent sénior Avatar de Flodelarab
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    September 2005
    Messages
    5 236
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Charente (Poitou Charente)

    Informations forums :
    Inscription : September 2005
    Messages : 5 236
    Points : 13 435
    Points
    13 435
    Par défaut
    Bonjour

    Le gouvernement indien a-t-il soupesé que Ubuntu dépendait d'une entreprise privée : Canonical Ltd ? Ils n'ont pas exactement choisi la liberté.
    Cette réponse vous apporte quelque chose ? Cliquez sur en bas à droite du message.

  3. #3
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    May 2002
    Messages
    1 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : May 2002
    Messages : 1 117
    Points : 1 897
    Points
    1 897
    Par défaut
    Flodelarab
    Le 10/08/2023 à 15:34
    Le gouvernement indien a-t-il soupesé que Ubuntu dépendait d'une entreprise privée : Canonical Ltd ?
    ...
    Pour info . Ubuntu dépend de Debian

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Linux_Mint
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  4. #4
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    August 2011
    Messages
    17 259
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : August 2011
    Messages : 17 259
    Points : 42 620
    Points
    42 620
    Par défaut
    Le gouvernement indien a-t-il soupesé que Ubuntu dépendait d'une entreprise privée : Canonical Ltd
    Leur OS est basé sur Ubuntu, ce n'est pas Ubuntu non plus, et ça reste mieux que Windows en terme de confidentialité/sécurité.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    October 2017
    Messages
    1 734
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : October 2017
    Messages : 1 734
    Points : 5 619
    Points
    5 619
    Par défaut
    Conseil d'administration de Microsoft: "Chef! Chef! C'est à ni rien comprendre... L'Inde ne veut plus de notre logiciel espion Windows11! Pourtant, on leur avait fait le même discours qu'à l'armée française "Nous vous fournissons un système dont vous avez le contrôle complet... Promis, juré!"... Ces coui... de français nous ont cru, même mieux ils nous achètent les licences via notre filiale irlandaise pour éviter à Microsoft d'avoir à payer des impôts sur le bénéfice en France!"

    Blague à part, les observateurs attentifs relèveront que l'Inde n'est pas le premier pays à prendre des mesures pour ne plus dépendre du logiciel américain Windows; La Chine et la Russie ont déjà pris de telles mesures...

    Chine, Russie, Inde, cela vous fait penser à quelque chose? Allez je vous mets sur la voie: L'Ukraine est très contente d'être équipée des logiciels de Microsoft.

    Et oui, les tensions internationales ont aussi des conséquence dans le domaine du numérique....

  6. #6
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    September 2014
    Messages
    599
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : September 2014
    Messages : 599
    Points : 1 434
    Points
    1 434
    Par défaut
    UBUNTU côté serveur souffre de graves failles de sécurité :

    https://thehackernews.com/2023/07/ga...ere-linux.html

    L'OPEN SOURCE c'est plus sûr, hein ?

  7. #7
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    August 2011
    Messages
    17 259
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : August 2011
    Messages : 17 259
    Points : 42 620
    Points
    42 620
    Par défaut
    Ton exemple ne concerne que l'utilisation d'overlayFS.

    D'un autre coté, tous les hôpitaux et services publics qui se sont fait cryptolockés étaient sous Windows, pas sous Linux.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  8. #8
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    April 2014
    Messages
    495
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : April 2014
    Messages : 495
    Points : 1 171
    Points
    1 171
    Par défaut
    Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
    UBUNTU côté serveur souffre de graves failles de sécurité :

    https://thehackernews.com/2023/07/ga...ere-linux.html

    L'OPEN SOURCE c'est plus sûr, hein ?
    https://www.cert.ssi.gouv.fr/alerte/

    Si ta appris à compter à l'école (et ca c'est un très grand si) je t'en pris dis moi le nombre de failles critiques dans l'opensource vs celui dans le closed source à l'heure actuelle.

    Merci ciao.

  9. #9
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    September 2014
    Messages
    599
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : September 2014
    Messages : 599
    Points : 1 434
    Points
    1 434
    Par défaut
    Citation Envoyé par tabouret Voir le message
    https://www.cert.ssi.gouv.fr/alerte/

    Si ta appris à compter à l'école (et ca c'est un très grand si) je t'en pris dis moi le nombre de failles critiques dans l'opensource vs celui dans le closed source à l'heure actuelle.

    Merci ciao.
    Et si tu as lu l'article, tu vois tout de suite l'impact en nombre d'utilisateurs :

    Cloud security firm Wiz, in a report shared with The Hacker News, said the easy-to-exploit shortcomings have the potential to impact 40% of Ubuntu users.

    "The impacted Ubuntu versions are prevalent in the cloud as they serve as the default operating systems for multiple [cloud service providers]," security researchers Sagi Tzadik and Shir Tamari said.

    Plus loin :

    The findings underscore the fact that subtle changes in the Linux kernel introduced by Ubuntu could have unforeseen implications

    CIAO, bonhomme.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Robotique
    Inscrit en
    August 2007
    Messages
    594
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Robotique

    Informations forums :
    Inscription : August 2007
    Messages : 594
    Points : 1 191
    Points
    1 191
    Par défaut
    omfg quoi >.<


    l'autr nous fait un baratin montre sur deux CVE et ?? et ??
    Vous avez lu les CVE ??????

    CVE-2023-2640

    Published: 6 June 2023
    On Ubuntu kernels carrying both c914c0e27eb0 and “UBUNTU: SAUCE: overlayfs: Skip permission checking for trusted.overlayfs.* xattrs”, an unprivileged user may set privileged extended attributes on the mounted files, leading them to be set on the upper files without the appropriate security checks.
    From the Ubuntu Security Team

    Stonejiajia, Shir Tamari and Sagi Tzadik discovered that the OverlayFS implementation in the Ubuntu Linux kernel did not properly perform permission checks in certain situations. A local attacker could possibly use this to gain elevated privileges.
    A local attacker : Faut donc déjà être devant le bébé
    could possibly use C'est au conditionnel, dont c'est pas automatique


    CVE-2023-32629

    Published: 6 June 2023
    Local privilege escalation vulnerability in Ubuntu Kernels overlayfs ovl_copy_up_meta_inode_data skip permission checks when calling ovl_do_setxattr on Ubuntu kernels

    From the Ubuntu Security Team

    Shir Tamari and Sagi Tzadik discovered that the OverlayFS implementation in the Ubuntu Linux kernel did not properly perform permission checks in certain situations.
    A local attacker could possibly use this to gain elevated privileges.
    On prend les mêmes et on recommence.

    Mes deux cents,

  11. #11
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur sécurité
    Inscrit en
    April 2014
    Messages
    495
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur sécurité
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : April 2014
    Messages : 495
    Points : 1 171
    Points
    1 171
    Par défaut
    Citation Envoyé par TotoParis Voir le message
    Et si tu as lu l'article, tu vois tout de suite l'impact en nombre d'utilisateurs :

    Cloud security firm Wiz, in a report shared with The Hacker News, said the easy-to-exploit shortcomings have the potential to impact 40% of Ubuntu users.

    "The impacted Ubuntu versions are prevalent in the cloud as they serve as the default operating systems for multiple [cloud service providers]," security researchers Sagi Tzadik and Shir Tamari said.

    Plus loin :

    The findings underscore the fact that subtle changes in the Linux kernel introduced by Ubuntu could have unforeseen implications

    CIAO, bonhomme.
    Man... la plupart des serveurs c'est de la Debian ou Redhat et comme dis au dessus tes CVE sont de score 7.8, soit de l'élévation de privilège. C'est comme les failles sudo ou polkit certes violentes mais ca reste du 7.8 tu dois être sur le bébé avant de faire quoi que ce soit. et franchement dans le cas de sudo l'overflow était plutôt chaud à réaliser.

    Quand tu prends Windows ou Fortinet ou MoveIt recemment, on parle de RCE avec des droits systèmes c'est pas le même délire.

  12. #12
    Modérateur
    Avatar de N_BaH
    Profil pro
    Inscrit en
    February 2008
    Messages
    7 535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : February 2008
    Messages : 7 535
    Points : 19 352
    Points
    19 352
    Par défaut
    Citation Envoyé par denisys Voir le message
    Pour info . Ubuntu dépend de Debian
    Ubuntu ne "dépend" pas de Debian : Ubuntu est un OS dérivé de Debian; on dit qu'il est "basé sur" Debian.
    les deux distributions ont des choses en commun (essentiellement Advanced Package Tool), mais on ne peut pas dire qu'il existe un lien de dépendance.
    .
    N'oubliez pas de consulter les cours shell, la FAQ, et les pages man.

  13. #13
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    February 2017
    Messages
    1 791
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : February 2017
    Messages : 1 791
    Points : 50 531
    Points
    50 531
    Par défaut Linux mobilise désormais 15 % de parts sur les desktops en Inde : pourquoi l'échec face à Windows ?
    Linux mobilise désormais 15 % de parts sur les desktops en Inde, une performance qui contraste avec les 4 % à l’échelle globale
    Et ravive les questionnements sur l’échec face à Windows, après 30 ans

    14,51 % : il est possible que ce soit la part de marché la plus importante de Linux jamais enregistrée pour un pays ou pour une région. Elle est quatre fois supérieure à celle de macOS, la deuxième du classement à l’échelle globale. En juin 2022, Linux était à 4 % de parts de marché en Inde. Un mois plus tard, l’OS mobilisait 7 %. Depuis, sa part de marché en Inde n’a cessé de grimper. Ces tendances contrastent néanmoins avec l’aura à un chiffre (à l’échelle globale) en termes de parts de marché dans la filière des ordinateurs de bureau dominée par Microsoft et ses différentes versions de Windows.

    Nom : 1.png
Affichages : 33584
Taille : 259,8 Ko

    Cette tendance contraste avec les derniers chiffres à l’échelle globale du baromètre Statcounter selon lesquels Linux a frôlé 4 % de parts sur le marché des desktops. En septembre 2017, l’OS a dépassé les 3 % de parts de marché, ce qui avait été considéré comme une étape historique sachant qu’il n’avait réussi à franchir la barre des 2 % qu’en fin 2016.

    Nom : 2.png
Affichages : 5411
Taille : 54,4 Ko

    L’une des idées reçues à propos de Linux est que c’est un système d’exploitation de geeks contrairement à Windows qui serait plus adapté à madame Michu comme le confirment certains commentaires sur la toile : « Bien que le système Linux soit meilleur pour la programmation, je choisirais Windows plutôt que Linux en termes de jeu, de convivialité (facilité à rafraîchir le bureau) et, surtout, d'utilisation des logiciels Microsoft Office. Office word 2016, par exemple, est 10 fois meilleur que LibreOffice. »

    « Windows est meilleur que Linux à certains égards, notamment en ce qui concerne la quantité de logiciels disponibles et la facilité d'utilisation d'un sous-ensemble de tâches bureautiques. Mais pour moi, Linux est beaucoup plus ergonomique, stable, productif et agréable d’un point de vue esthétique », commente un autre.

    Le cas de l’Inde est néanmoins de nature à mettre à mal certaines idées reçues à propos de Linux

    En effet, Linux bénéficie du soutien en termes d’adoption par les universités, les agences gouvernementales et l’armée. C'est la résultante d'un projet à l’échelle nationale visant à faire migrer tous les systèmes d'exploitation du secteur éducatif et des bureaux gouvernementaux vers Linux (Ubuntu). Cela concerne également les distributeurs automatiques de billets et d'autres machines qui fonctionnaient jusqu'à présent sous un vieux système d'exploitation Windows.

    « Quelques États comme le Tamil Nadu ont imposé l'utilisation de BOSS linux (une distribution locale) dans toutes les administrations. Même dans les États où il n'y a pas de mandat officiel, le passage à linux gagne du terrain, je me souviens avoir lu que les écoles publiques du Kerala passaient à Kite Linux (basé sur Ubuntu) pour économiser sur les frais de licence », commente un internaute.

    Et les retours positifs en la matière ne sont pas une denrée rare : « Je suis étudiant, j'ai une licence Windows et une clé de produit que nous avons achetée il y a 3 ans, mais j'utilise linux mint maintenant, c'est bien mieux. »

    Nom : 3.png
Affichages : 5367
Taille : 14,3 Ko

    L’exemple de la Steam Deck est une illustration de ce que la donne pourrait être différente sur la filière desktop si Linux bénéficiait de plus de vente liée

    C’est un ordinateur personnel optimisé pour le gaming. L’idée avec ce dernier est de faire comprendre aux utilisateurs qu’il est possible de bénéficier sur Linux d’une expérience de gaming similaire à celle sur Windows. La plateforme s’appuie pour cela sur Steamos – un OS basé sur Linux et optimisé pour le jeu – ainsi que sur Proton – un outil qui permet de faire tourner les jeux Windows sur Linux.


    Le fait que Linux soit devenu le deuxième OS le plus utilisé sur Steam est la preuve que la vente liée via le Steam Deck est un atout pour Linux. C'est un facteur dont n'a pas bénéficié Linux sur la filière des ordinateurs de bureau en comparaison à Windows. La donne est néanmoins entrain de changer.

    Avec la sortie de UOS Linux (ou Deepin Linux v20) en mars 2021, l’éditeur assure que le système d’exploitation prend en charge des processeurs de fabricants locaux comme Longsoon et Sunway. La manœuvre est destinée à s’assurer que ce dernier soit installé sur des ordinateurs dotés dudit matériel et livrés aux utilisateurs. Union Tech annonce des temps de démarrage pouvant descendre jusqu’à 30 secondes sur lesdites plateformes. En sus, le groupe annonce des partenariats avec des entreprises comme Huawei dans le but de voir le système d’exploitation installé par défaut sur ses ordinateurs portables. La stratégie vise à faire en sorte que l’OS gagne plus en popularité au niveau national ; une approche qui pourrait avoir des retombées positives pour le système d’exploitation à l’échelle globale… C’est en tout cas ce qu’espèrent les esprits derrière la manœuvre qui veulent prouver que la Chine peut aussi exporter de bons systèmes d’exploitation. D’après Union Tech, l’OS répond aux besoins quotidiens sur le desktop même s’il ne prend pas en charge de nombreux logiciels professionnels. Son adoption en Chine se fera dans le cadre d’un processus progressif.

    On peut le voir comme une conséquence de la guerre économique entre les USA et la Chine: Lenovo n’a de cesse d’embrasser Linux. De façon historique, Lenovo a toujours certifié uniquement certains produits avec un sous-ensemble limité de configurations matérielles pour les utilisateurs qui déploient Linux sur un ordinateur de bureau ou un poste de travail mobile. L’entreprise étend désormais son offre de certification à plusieurs modèles d’ordinateurs grand public ThinkPad X, X1, L et T: ThinkPad X13 (Intel et AMD); ThinkPad X13 Yoga ; ThinkPad X1 Extreme Gen 3; ThinkPad X1 Carbon Gen 8 ; ThinkPad X1 Yoga Gen 5; ThinkPad L14; ThinkPad L15; ThinkPad T14 (Intel et AMD); ThinkPad T14s (Intel et AMD); ThinkPad T15p; ThinkPad T1 5. Les ordinateurs de la série L viendront préinstallés avec Ubuntu 18.04. Ceux des séries X et X1 sortiront des maisons Lenovo avec Ubuntu 20.04 LTS préinstallé.

    L’offre concerne également les stations de travail ThinkPad P et ThinkStation : ThinkPad P15s ; ThinkPad P15v; ThinkPad P15 ; ThinkPad P17 ; ThinkPad P14s ; ThinkPad P1 Gen 3 ; ThinkStation P340 ; ThinkStation P340 Tiny ; ThinkStation P520c ; ThinkStation P520 ; ThinkStation P720 ; ThinkStation P920 ; ThinkStation P620. Celles-ci viennent équipées de Linux Ubuntu 20.04 LTS préinstallé. Lenovo devrait poursuivre avec la manœuvre pour d’autres modèles. En effet, cette extension fait suite à l’annonce de l’atterrissage d’une certification Linux sur sa gamme entière d’ordinateurs ThinkPad P et ThinkStation. Dans le cadre de cette initiative, l’entreprise se veut claire : il s’agit de donner le choix entre Ubuntu et RedHat pour chaque modèle ou configuration.

    L'édition 2020 du Dell XPS 13 pour les développeurs est disponible pour un peu plus de 1000 dollars. Nouveauté : la certification Linux Ubuntu 20.04 LTS fruit du partenariat de longue date entre Canonical et Dell dans le cadre du projet Sputnik. Ainsi, l’entreprise américaine est avec Lenovo parmi les rares sur le marché à faire des incursions sur le terrain du matériel livré avec Linux préinstallé. Il se dit que c’est un préalable nécessaire pour que le célèbre système d’exploitation open source espère battre la famille des OS Windows dans la filière des ordinateurs de bureau. Le temps nous dira si ce dernier est suffisant pour que Linux devienne le champion sur le desktop.

    L’absence d’Adobe photoshop et autres Microsoft Office sur Linux : raison de son échec sur la filière desktop ?

    C’est ce que laissent penser les commentaires sur la toile. C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles GNOME et KDE, des puissances du bureau Linux, se sont mis ensemble pour la mise sur pied d’un magasin d’applications basé sur Flatpak. L’idée : remplacer les méthodes traditionnelles de fourniture d’applications de bureau Linux que sont les systèmes de gestion de paquets DEB et RPM par une approche basée sur le système de paquets Flatpak. La raison : les applications Flatpak tournent sur toutes les distributions Linux. L’approche devrait permettre de contribuer à la réduction de la fragmentation de l’écosystème pointée du doigt comme une raison de l’échec de Linux face à Windows sur le desktop.

    Le tableau ravive les comparaisons Windows – Linux et l’avis d’un ex ingénieur de Microsoft ouvre des pistes de réflexion sur trois axes

    Convivialité : à part la distribution Mint, les interfaces Linux sont plutôt moches

    C'est une déclaration forte, mais c'est ce que pense David Plummer. Il estime en effet que Linux proprement dit « manque d'une interface utilisateur appropriée au-delà de la ligne de commande. Cette ligne de commande peut être extrêmement puissante, en particulier si vous êtes adepte de Bash ou Zsh, entre autres, mais vous ne pouvez pas vraiment la décrire comme particulièrement conviviale » dit-il. Il ne balaie pas d'un revers de main le fait que la plupart des distributions Linux aujourd'hui sont livrées avec une interface utilisateur de bureau pour ceux qui le préfèrent. « Mais en tant que concepteur de shell moi-même, si je peux être si audacieux, elles sont généralement assez terribles », ajoute-t-il. Avant de préciser que la distribution Mint est une exception avec une interface plutôt jolie.

    « Windows, en revanche, inclut par défaut une interface shell de bureau qui, si vous mettez de côté l'esthétique de conception entièrement subjective, est conçue par des professionnels, testée au regard des normes de convivialité et prend en compte les différents niveaux d'accessibilité requis par des personnes ayant des limitations différentes. En termes de convivialité, en particulier si vous incluez l'accessibilité dans cette métrique, Windows sort en tête », a-t-il statué.

    À propos des mises à jour et mises à niveau : Linux l'emporte sur Windows

    À propos des mises à jour, David Plummer salue le fait que les utilisateurs de Windows sont bien servis par une équipe dédiée de Windows Update chez Microsoft. Il regrette toutefois que le processus soit parfois compliqué, contrairement à celui de Linux : « Il est très facile de mettre à jour un système Linux, et même s'il n'y a pas d'équipe professionnelle pour répondre aux exploits Zero-Day, les mises à jour sortent avec une rapidité raisonnable et, dans certains cas, vous pouvez même mettre à jour le noyau sans redémarrer », dit-il.

    Bien sûr, certaines parties du noyau Linux vont nécessiter un redémarrage lors d'une mise à jour, tout comme certaines parties du système Windows. L'ex-ingénieur de Microsoft estime cependant que Windows demande beaucoup trop souvent le redémarrage du système.

    Abordant le sujet des mises à niveau, il rappelle qu'elles sont généralement gratuites dans le monde open source, à moins que vous n'utilisiez une distribution prédéfinie d'un fournisseur. C'est d'ailleurs le cas chez Microsoft également : « Je ne me souviens pas de la dernière fois que Microsoft a facturé une mise à niveau de son système d'exploitation si vous n'étiez qu'un utilisateur final normal », dit-il. Néanmoins, et au regard de ce qui a été dit précédemment, il estime que Linux l'emporte sur Windows en ce qui concerne les mises à jour.

    Les logiciels open source, y compris Linux, sont plus exposés aux exploits de sécurité

    Il y a un courant de pensée selon lequel les logiciels open source, parce que leur code est disponible publiquement, sont moins exposés aux exploits de sécurité. Il découle de la loi de Linus, nommée en l'honneur de Linus Torvalds, et formulée par Eric S. Raymond. Celle-ci indique qu'« avec suffisamment d'yeux, tous les bugs sont superficiels » ; ou plus formellement : « avec un groupe de bêta-testeurs et de codéveloppeurs suffisamment large, presque tous les problèmes seront rapidement analysés et le correctif sera évident pour l'un d'entre eux ». Ainsi, présenter le code à une multitude de développeurs avec l'objectif d'avoir un consensus sur son acceptation est une forme simple de la revue de logiciel. La loi de Linus fait généralement partie de la philosophie de base des adeptes du mouvement open source et du logiciel libre.

    Plummer ne partage pas cette philosophie. Il estime en effet que les logiciels open source sont plus ouverts aux exploits de sécurité, simplement parce que, toutes choses égales par ailleurs, il est facile de trouver des failles à exploiter dans les logiciels open source. « Je pense que c'est un peu une erreur de s'appuyer sur [la loi de Linus] », conclut-il. Il pense cependant que Linux est plus sûr. Il estime en effet que Windows est tellement populaire qu'il est une cible beaucoup plus attrayante pour les acteurs malveillants. Et en plus, la plupart des utilisateurs de Windows conservent tous les privilèges d'administrateur.

    Windows vs Linux : personnalisation, documentation et communauté

    David Plummer a également comparé Windows et Linux suivant d'autres critères tels que la personnalisation, la documentation et la communauté. En ce qui concerne la personnalisation, comme on peut le deviner, il est d'avis que Linux est plus personnalisable, étant donné que l'OS est open source. Il est plus facile d'ajouter de nouvelles fonctionnalités. Il suffit d'en proposer. Si Linus Torvalds et les responsables du projet estiment que la fonctionnalité proposée est nécessaire, elle sera intégrée. Sinon, il est toujours possible de créer un fork et insérer la fonctionnalité si elle est rejetée. C'est d'ailleurs ce qui passe dans la communauté. Rappelons par exemple que Debian a été forké à cause de sytemd permettant ainsi à Devuan de voir le jour. Avec Windows, l'ajout ou la suppression de fonctionnalités est plus difficile.

    Pour en venir à la documentation, l'ex-ingénieur de Microsoft estime que souvent, il n'y a pas de meilleure documentation que le code source, et Linux est disponible au public. Ce qui est un avantage. Toutefois, avec MSDN, Microsoft offre une documentation de très bonne qualité. La firme de Redmond met les moyens pour payer des développeurs professionnels et auteurs afin de créer un tel contenu. Sur ce point, Windows l'emporte donc sur Linux.

    Enfin, la communauté. Ici encore, David Plummer estime que Microsoft fait la différence, sur la base de l'analyse de forums IT populaires. Laquelle analyse lui a permis de découvrir que la communauté de Microsoft est plus large et plus réactive : plus de vues, des réponses plus nombreuses et plus rapides sur les questions relatives à Windows que sur celles relatives à Linux.


    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces tendances ? Sont-elles cohérentes avec la réalité dont vous êtes au fait ?
    Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ? Pourquoi peine-t-il à s’imposer face à Windows sur le desktop ?
    Partagez-vous les avis selon lesquels le Steam Deck est la preuve que Linux peut détrôner Windows sur le desktop avec plus de vente liée ?

    Voir aussi :

    « Linux sur Desktop est une catastrophe de Tchernobyl » pour le créateur de GNOME qui n'a pas lancé son poste Linux depuis fin 2012

    Le support des applications Linux débarque en préversion sur Chrome OS dans un premier temps sur Pixelbook

    « L'année de l'ordinateur de bureau Linux est arrivée » selon le Directeur de la Technologie d'Intel

    2017 est officiellement l'année de Linux desktop selon un utilisateur de macOS : le patron de la Fondation Linux, quel message aux fans de Linux ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #14
    Expert confirmé Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    April 2007
    Messages
    1 167
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : April 2007
    Messages : 1 167
    Points : 4 645
    Points
    4 645
    Par défaut
    Que pensez-vous de ces tendances ?

    Je suis très content de voir cette progression.

    Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ?

    Mais pourquoi continuer de mettre cette comparaison très subjective qui a maintenant 2 ans ?

    Parce que perso, je navigue entre KDE et Windows, et je peux dire sans problème que l'interface de Windows est TOUT sauf conviviale. Il y tellement d'incohérence dans le menus système, certaines choses sont presque impossible à retrouver sans une recherche sur internet. La personnalisation est de plus en plus restreinte à chaque édition.

    En terme d'utilisation, Windows moins simple que Gnome ou KDE. Rien que l'explorateur de fichiers est devenu une purge à utiliser. Certains dossiers sont très compliqué à retrouver. Il y a une logique que je ne comprend pas, comme retrouver son dossier utilisateur (j'ai du me faire un raccourci pour y accéder rapidement).

  15. #15
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    December 2010
    Messages
    800
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : December 2010
    Messages : 800
    Points : 2 279
    Points
    2 279
    Par défaut
    C'est une bonne nouvelle. Le jour où les entreprises pourront trouver sous linux les mêmes logiciels que sous windows (notamment certains logiciels industriels) les décideurs se poseront des questions de garder ou pas windows.
    Non pas que windows est mauvais, bien au contraire, mais linux tient très bien la charge et ne dégrade pas les performances de l'ordinateur avec le temps.

    Est il plus difficile à utiliser ? Non du tout.

  16. #16
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    June 2009
    Messages
    1 409
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : June 2009
    Messages : 1 409
    Points : 4 713
    Points
    4 713
    Par défaut
    Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ? [...]

    Non, pour preuve, tous les utilisateurs android utilisent linux. L'important est donc la couche graphique pour l'utilisateur moyen. Selon moi cette offre existe déjà.


    [...] Pourquoi peine-t-il à s’imposer face à Windows sur le desktop ?

    Effectivement, pourquoi Linux peine à s'imposer malgré l'existence des couches graphiques suffisamment développées ? je pense que maintenant c'est une question d'habitude plus que d'ergonomie ou de vente liée. La majorités ne veulent pas changer leurs habitudes, et en particulier avoir une incohérence entre leur monde numérique du travail et perso.


    Partagez-vous les avis selon lesquels le Steam Deck est la preuve que Linux peut détrôner Windows sur le desktop avec plus de vente liée ?

    Steam Deck, de ce que je comprends, c'est aussi de la vente liée
    Mais oui, dans le temps, avec les efforts de valve, la partie "geek" des gamers qui eux n'ont pas peur du changement mais qui ne peuvent se passer de Windows pour jouer pourront s'orienter sur Linux. C'est déjà ça de prit, mais ce ne sera pas suffisant.

  17. #17
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    November 2021
    Messages
    947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : November 2021
    Messages : 947
    Points : 2 557
    Points
    2 557
    Par défaut Encore un marronnier !
    Toujours les mêmes indiens et gouvernement indiens fans de LINUX qui disent tout le mal qu'ils pensent de Windows et qui sont Trèèèèèèès content de l'avoir abandonné (on est bien content pour eux).
    Même à 15% en Inde, LiNUX reste scotché à 3 % de part de marché au niveau mondial. Dans 20 ans, il restera toujours une niche sur le Desktop dans la plupart des pays.
    Mais les linuxiens se consolent en parlant des serveurs (bien connus de monsieur tout le monde ), d'Android, très répandu dans le monde du PC et de l'Inde, pays qui ne concentre pas beaucoup d'habitants dans le monde ...


  18. #18
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    November 2021
    Messages
    947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : November 2021
    Messages : 947
    Points : 2 557
    Points
    2 557
    Par défaut
    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Que pensez-vous de ces tendances ?

    Je suis très content de voir cette progression.

    Linux est-il trop compliqué pour l’utilisateur moyen ?

    Mais pourquoi continuer de mettre cette comparaison très subjective qui a maintenant 2 ans ?

    Parce que perso, je navigue entre KDE et Windows, et je peux dire sans problème que l'interface de Windows est TOUT sauf conviviale. Il y tellement d'incohérence dans le menus système, certaines choses sont presque impossible à retrouver sans une recherche sur internet. La personnalisation est de plus en plus restreinte à chaque édition.

    En terme d'utilisation, Windows moins simple que Gnome ou KDE. Rien que l'explorateur de fichiers est devenu une purge à utiliser. Certains dossiers sont très compliqué à retrouver. Il y a une logique que je ne comprend pas, comme retrouver son dossier utilisateur (j'ai du me faire un raccourci pour y accéder rapidement).
    Je suis totalement d'accord. Personnellement j'arrive à rendre Windows ergonomique, mais en modifiant tout, là où je n'ai pas beaucoup de choses à modifier sous KDE. Franchement l'ergonomie et le confort au quotidien c'est clairement un avantage de Linux. Et si l'on n'aime pas un bureau on peut en changer, il n'y a rien qui complique l'utilisation de composants tiers (sous Windows sa sera possible de faire la même chose sans la politique de Microsoft...).

    Je pense que là où GNU/Linux est compliqué, c'est dans l'installation du moindre programme peu fréquent, non présent dans le gestionnaire de paquet par défaut. Il faut souvent ouvrir d'obscures fichiers de configuration en mode root pour ajouter des dépendances au gestionnaire de paquet... Souvent je trouve plus simple de compiler le programme. Je ne comprend pas pourquoi les mainteneurs ne fond pas plus d’efforts à ce sujet, car je en voit pas pourquoi la simplicité de Windows pour installer des programmes ne pourrai pas se retrouver sous Linux... Sous Windows il y a les programmes portables (les deux tiers des programmes sont désormais disponibles comme ça) qui s'ouvrent juste en double-cliquant dessus, sans installation ; la plupart ne modifient rien sur le système (ils écrives juste quelque valeurs dans le registre, se qui équivaut à rien). Je rêve d'avoir ça sous Linux.

  19. #19
    Responsable Systèmes


    Homme Profil pro
    Gestion de parcs informatique
    Inscrit en
    August 2011
    Messages
    17 259
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de parcs informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : August 2011
    Messages : 17 259
    Points : 42 620
    Points
    42 620
    Par défaut
    Personnellement j'arrive à rendre Windows ergonomique, mais en modifiant tout, là où je n'ai pas beaucoup de choses à modifier sous KDE
    Il fut un temps ou l'interface graphique de Windows était plus simple à utiliser pour le commun des mortels que Linux. Ce n'est plus le cas maintenant surtout avec les régressions récentes sous Windows (exemple impossibilité de déplacer la barre des taches depuis Windows 11)

    Je pense que là où GNU/Linux est compliqué, c'est dans l'installation du moindre programme peu fréquent
    Cela dépend plus du développeur du produit qui ne fait pas un installeur propre que de l'OS, aussi bien sous Windows que Linux d'ailleurs. Un magasin d'application permet de ne pas installer de version plombée d'un logiciel téléchargé depuis une usine à download ou un site fournissant des versions avec malwares. Pour les utilisateurs avancés, il reste possible d'installer sans celui-ci. Le magasin d'application de Windows est une blaue par rapport aux versions Linux je trouve.

    Sous Windows il y a les programmes portables
    Rien n'empêche les programmes portables sous Linux. Il y a les flatpak qui facilitent même cela dans un sens (en mettant de coté les avantages/inconvénients que pourront trouver les utilisateurs) et permettent de facilement gérer les dépendances. Un exécutable Linux peut comme un exécutable Windows appeler des bibliothèques dynamiques qui ne sont pas dans le système.

    la plupart ne modifient rien sur le système (ils écrives juste quelque valeurs dans le registre, se qui équivaut à rien). Je rêve d'avoir ça sous Linux.
    ça s’appelle des fichiers de config qui seront placés dans le dossier .local de ton utilisateur par exemple. Cela va dépendre de la façon dont est conçu le programme.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur le P2V, mon article sur le cloud
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  20. #20
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    November 2021
    Messages
    947
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : November 2021
    Messages : 947
    Points : 2 557
    Points
    2 557
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Toujours les mêmes indiens et gouvernement indiens fans de LINUX qui disent tout le mal qu'ils pensent de Windows et qui sont Trèèèèèèès content de l'avoir abandonné (on est bien content pour eux).
    Même à 15% en Inde, LiNUX reste scotché à 3 % de part de marché au niveau mondial. Dans 20 ans, il restera toujours une niche sur le Desktop dans la plupart des pays.
    Mais les linuxiens se consolent en parlant des serveurs (bien connus de monsieur tout le monde ), d'Android, très répandu dans le monde du PC et de l'Inde, pays qui ne concentre pas beaucoup d'habitants dans le monde ...

    Le second degré passe mal sur ce forum parfois... Je parodiais un message d'Alain du Lac posté il n'y a pas longtemps.

Discussions similaires

  1. Réponses: 47
    Dernier message: 14/08/2023, 21h51
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2022, 23h05
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 06/05/2021, 17h37
  4. Réponses: 16
    Dernier message: 08/08/2018, 02h03
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 29/05/2018, 21h03

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo