IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Michael Guilloux
    Homme Profil pro
    Analyste
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    2 407
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 2 407
    Points : 76 616
    Points
    76 616
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut À plus de 60 ans, le langage COBOL est encore utilisé par des États américains
    À plus de 60 ans, le langage COBOL est encore utilisé par des États américains
    les laissant face à un manque de programmeurs et des coûts de développement énormes

    Créé en 1959, le langage de programmation COBOL est encore utilisé dans de nombreuses organisations. La conséquence est que celles-ci souffrent d'un manque de programmeurs. Elles doivent également fournir de grands efforts de reprogrammation, même pour les plus petits changements, comme c'est le cas dans certains États américains avec leurs systèmes informatiques de chômage.

    Avec la crise sanitaire de la COVID-19, les États-Unis ont en effet mis en place un plan de relance pour soutenir les personnes ayant perdu leur emploi durant la pandémie. Ce plan nécessitait pour chaque État d'implémenter des changements dans leurs systèmes informatiques de chômage. Plus un État prenait du temps, plus les personnes qui ont été mises au chômage à cause du coronavirus devront attendre avant de bénéficier de l'aide du gouvernement.

    Certains États ont eu des difficultés particulières à implémenter les changements requis simplement à cause du langage dans lequel leurs systèmes sont écrits : COBOL. Eh oui, la soixantaine révolue, COBOL est encore utilisé par certains États pour leurs systèmes de chômage. C'est le cas notamment de l'Iowa, le New Jersey, le Kansas et l'Oklahoma.

    Nom : cobol.jpg
Affichages : 8162
Taille : 8,2 Ko

    À part l'Iowa qui avait suffisamment de développeurs COBOL, les autres États ont été confrontés à des difficultés importantes. Lorsqu'ils ont eu besoin de programmeurs pour mettre à jour leur « vieux code COBOL que personne n'a touché en 20 ans », cela est devenu un problème. « Ils ont réalisé que tous leurs programmeurs COBOL avaient pris leur retraite ou étaient décédés », a déclaré Dennis Brylow, professeur d'informatique à l'Université Marquette. Dans le même temps, de nombreuses universités n'enseignent plus le langage COBOL de manière approfondie, voire pas du tout, ce qui se traduit par très peu de nouveaux programmeurs COBOL.

    Et même quand il y a les hommes qu'il faut, les problèmes avec COBOL ne sont pas encore terminés. Certains États ont essayé de moderniser leurs systèmes et se sont heurtés à des obstacles. Il s'agissait précisément de coûts de développement et de retards particulièrement élevés. Comme l'explique Brylow, le passage complet d'un système COBOL à un autre langage de programmation est loin d'être une solution parfaite. « Quand vous voyez quelque chose qui n'a besoin que de quelques ajustements et que c'est un gros système qu'ils ont passé des années à construire, c'est une dépense énorme et c'est en fait assez dangereux d'essayer de le réimplémenter totalement dans un nouveau langage de programmation », a-t-il déclaré.

    S'il est vieux et dit dépassé, COBOL est étonnamment encore présent, notamment dans le secteur des banques et services financiers où il serait d'ailleurs le plus utilisé. Qu'est-ce pourrait donc expliquer cela ?

    Et vous ?

    Pourquoi COBOL est-il encore populaire aujourd'hui dans le secteur des finances ?
    Qu'est-ce qui empêche les entreprises de ce secteur de passer à des technologies plus modernes ?
    COBOL a-t-il encore de beaux jours devant lui ?

    Voir aussi :

    Êtes-vous un développeur COBOL ? Si oui, il pourrait y avoir encore des opportunités pour vous dans le domaine de la finance
    Micro Focus annonce la sortie de Visual COBOL pour Visual Studio 2017 qui offre aux développeurs COBOL la possibilité de coder avec l'EDI
    Jean E. Sammet, une informaticienne qui a participé au développement de COBOL, est morte à l'âge de 89 ans
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 136
    Points : 613
    Points
    613
    Par défaut
    Pourquoi COBOL est-il encore populaire aujourd'hui dans le secteur des finances ?
    Le Cobol est un langage adapté à la gestion, vous voulez le remplacer par quoi ? du python ?
    Qu'est-ce qui empêche les entreprises de ce secteur de passer à des technologies plus modernes ?
    CA veut dire quoi des technologies plus modernes ? Un technologie qui sera obsolète avant même que le projet de réécriture soit fini ? (reprenez les news de developpez.com d'il y a 10 et vous comprendrez)
    COBOL a-t-il encore de beaux jours devant lui ?
    Disons que pour ce genre de situation, bien sûr

  3. #3
    Membre averti Avatar de Andarus
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Val de Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 136
    Points : 446
    Points
    446
    Par défaut
    Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
    Le Cobol est un langage adapté à la gestion, vous voulez le remplacer par quoi ? du python ?
    Il y a de nouveau projet lancé en Cobol?

  4. #4
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 56
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 136
    Points : 613
    Points
    613
    Par défaut
    Il y a de nouveau projet lancé en Cobol?
    Est-ce qu'il y a de nouveaux projets de cette envergure ? (quelque soit le langage)

    Aujourd'hui, tout est concentré sur le partage et l'exposition des données et la modernisation des interfaces.
    Dans le domaine bancaire, je ne suis pas certain que l'exposition des données soit à l'ordre du jour

    Note : je n'ai rien contre python

  5. #5
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    18
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 18
    Points : 61
    Points
    61
    Par défaut
    J'ai le sentiment qu'il est important de ne pas se limiter au langage... et de repositionner le contexte

    Que serait Cobol sans l'AS400 (sa conception avec 10 ans d'avance, voir plus à l'époque), sa fiabilité, etc...
    Que serait Java sans l'édition entreprise, Spring, Android ?
    Etc...

    Au delà du langage, il y a le contexte projet et le contexte d'exécution, également le contexte d'employabilité des développeurs.

    80% de la vie d'une application c'est sa maintenance...

    Je sans que le débat va être animé !

  6. #6
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    novembre 2015
    Messages
    9
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2015
    Messages : 9
    Points : 11
    Points
    11
    Par défaut Open Banking
    Hello,

    Dans le domaine bancaire, je ne suis pas certain que l'exposition des données soit à l'ordre du jour
    Au contraire la mode depuis quelques années est à l'openBanking , mais cobol reste pas mal présent sur le fond.

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    451
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 451
    Points : 704
    Points
    704
    Par défaut
    « Ils ont réalisé que tous leurs programmeurs COBOL avaient pris leur retraite ou étaient décédés »
    Et ça ne vas pas aller en s'améliorant car combien de programmeurs se lancent dans le COBOL aujourd'hui ?

    On repousse le changement de technologie mais, que va-t-il se passer quand il n'y aura vraiment plus personne pour maintenir une application ?
    A un moment ils seront contraints de réécrire les programmes dans un autre langage afin de pouvoir continuer à les maintenir et les faire évoluer.

    Maintenant il y a des langages sécurisés, des outils de test, des méthode, de la recette fonctionnelle. Le projet sera lourd mais on doit être capable retranscrire dans un autre langage pardi !

  8. #8
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    1 299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 1 299
    Points : 8 178
    Points
    8 178
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Le problème n'est pas le langage, mais les pratiques de développement qui avaient cours durant les précédentes décennies.
    Quand on doit se farcir la reprise de ces programmes antédiluviens, peu importe que ce soit du Cobol, du PL/I ou du RPG, le nombre de WTF par minute explose.
    Je conseillerai aux boites qui reposent sur du Cobol non pas de changer de langage, mais de nettoyer leur code et de mieux l'architecturer.
    La formation au langage pouvant se faire sur quelques mois pour des profils motivés.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 518
    Points : 30 497
    Points
    30 497
    Par défaut
    Citation Envoyé par yahiko Voir le message
    Le problème n'est pas le langage, mais les pratiques de développement qui avaient cours durant les précédentes décennies.
    Quand on doit se farcir la reprise de ces programmes antédiluviens, peu importe que ce soit du Cobol, du PL/I ou du RPG, le nombre de WTF par minute explose.
    Je conseillerai aux boites qui reposent sur du Cobol non pas de changer de langage, mais de nettoyer leur code et de mieux l'architecturer.
    Souvent vrai. Pas toujours, mais les codes des années 1970 étaient très souvent horribles, j'en ai maintenu quelques uns, et il m'est même arrivé de les refondre. Une des contraintes, c'était la place mémoire. A tel point que les noms de variables ou de labals (pour les GO TO...) étaient souvent sur 2-3 caractères maximum.

    code de 1972 :

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    8
    9
     A12.
         MOVE 1 TO YY
     A122.
         IF XX(YY) = 0
         GO TO A121.
         MOVE XX(YY) TO PP(YY)
         ADD 1 TO YY
         GO TO A122.
     A121.
    code de 2008 (refait par mes soins ou ceux de mon collègue)

    Code : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    *Avoir les codes produits déjà initialisés permet de ********(secrets de fabrication)**********
     COPIE-PRELIMINAIRE-CODES-PRODUITS.
         PERFORM VARYING I-PRODUIT FROM 1 BY 1
           UNTIL CODE-PRODUIT-LU (I-PRODUIT) = 0
            MOVE CODE-PRODUIT-LU (I-PRODUIT) TO CODE-PRODUIT-ECRIT (I-PRODUIT)
         END-PERFORM
     .
    (bon, j'ai pas vérifié les bornes, je retape de mémoire, il y a peut-être une différence subtile entre les deux. Après 8 semaines de tests intensifs sur des volumétries de prod, en vrai, il n'y avait plus aucune différence dans ce que ça faisait)

    Entre ces deux codes, il y a 1,2 équivalents temps plein d'économisés en maintenance (mesuré sur les 4 premières années d'exploitation). Mon collègue et moi avions consommé 172 jours pour cette refonte (il y en avait à la pelle, des comme ça). Faites le calcul, et soudain, l'intervention de Yahiko devient inévitable. Un bon refactoring, et ces vieilles horreurs deviennent soudain très lisibles, maintenables, voire accessibles à des gens qui ne maitrisent pas le langage.

    Je suis quasiment sur que ces gens là refusent le télétravail. Sans quoi, je pourrais chercher à cachetonner chez eux. Même en prenant les frais de changes et les charges à la Française, ça doit bien payer.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  10. #10
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    821
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 821
    Points : 1 689
    Points
    1 689
    Par défaut
    Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
    Est-ce qu'il y a de nouveaux projets de cette envergure ?
    Tu veux rire a l'époque de COBOL l'informatique était limité a une machine qui traite des transaction. Aujourd'hui cela englobe toute la chaîne, de la prise de décision du client, en passant par l'opérateur, l'informaticien, la transaction, les processus de partage de l'information avec d'autres DB (police, RGPD, impots ... ).

    Le problème de Cobol, n'est pas vraiment son âge, mais le fait qu'il soit fermé. Du coup très peu d'informaticien sont formés. Même pour éditer du COBOL, il te faut encore bien souvent le terminal dédié. Impossible de faire ton programme sous Ubuntu, de le tester sur une VM, de le mettre dans GIT... Enfin il existe des implémentations Open-Source mais pas conforme sur tout évidemment.

    Les langages ne manquent pas, citons Ada qui n'est pas récent mais un peu plus user-friendly déjà et surtout pas limité a un AS400. Python est trop lent sans doute, on lui préférera Julia ou Rust si on peut aller vers plus sophistiquer ou alors Kotlin.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  11. #11
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    821
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 821
    Points : 1 689
    Points
    1 689
    Par défaut
    Citation Envoyé par i5evangelist Voir le message
    Aujourd'hui, tout est concentré sur le partage et l'exposition des données et la modernisation des interfaces.
    Dans le domaine bancaire, je ne suis pas certain que l'exposition des données soit à l'ordre du jour
    Dans le domaine bancaire comme ailleurs, il faut exposer les données au client (dans son smartphone), au banquier (Sur son tableur), au comptable, au fisc, aux autres banques. Aujourd'hui les banques sont hyper-connectées.

    Et si on expose les données, cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas de backend.
    Tout ce que j'écris est libre de droits (Licence CC0) et je vous incite à faire de même.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    6 518
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 6 518
    Points : 30 497
    Points
    30 497
    Par défaut
    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Le problème de Cobol, n'est pas vraiment son âge, mais le fait qu'il soit fermé. Du coup très peu d'informaticien sont formés. Même pour éditer du COBOL, il te faut encore bien souvent le terminal dédié. Impossible de faire ton programme sous Ubuntu, de le tester sur une VM, de le mettre dans GIT... Enfin il existe des implémentations Open-Source mais pas conforme sur tout évidemment.
    https://opencobolide.software.informer.com/4.6/

    Ce qui est fermé, ce sont les machines Z/OS. A part la couche objet (que je n'ai jamais vue utilisée), tout COBOL est utilisable en OpenCobolIde.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #13
    Membre averti
    Homme Profil pro
    salarié
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : salarié

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 131
    Points : 319
    Points
    319
    Par défaut
    Citation Envoyé par Andarus Voir le message
    Oui, tout à fait, dans de grosse entités, par de grosses SSII.

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Ne pas oublier en plus que dans les années 1970, l'écriture sur bordereau papier et transcription en cartes perforées, pour compilation la nuit et récupération du listing le lendemain matin étaient encore en vigueur...Et aussi, l'enseignement de la programmation était très peu poussé.

    Ce qui manque à COBOL, ce sont de vrais outils comme ECLIPSE, mais qui ne coûtent pas 1 bras comme RDZ d'IBM (1 bras par licence).
    Un débugger interactif comme XPEDITER, c'est génial, sous TSO ou en ayant lancé son JCL et avec interception sous TSO.
    FILE-AID (fichiers, DB2) est génial là aussi.
    Le langage est simple à apprendre. Mais il faut se méfier des options de compilation, très farceuses pour les zones numériques.
    L'interface TSO est très spartiate, mais pas pire que dans le monde UNIX, voire mieux avec les écrans ISPF (et les puissants langages de script comme CLIST et REXX).
    Par contre, merci les "GO TO" : une plaie connue depuis 40 ans au moins, mais toujours utilisables.
    Pour définir une structure de fichier, ou de table DB2, il n'y a pas mieux, à part PL/1, un peu comme les RECORD en Pascal, voir https://pascal.developpez.com/cours/ptrau/?page=page_12.
    Il y a énormément de fonctions avec Language Environment. Mais il manque comme dans un langage plus moderne la possibilité de déclarer ses propres fonctions dans un programme, là encore, comme en Pascal : https://www.tutorialspoint.com/pasca..._functions.htm, https://www.tutorialspoint.com/pasca...procedures.htm).
    Car sinon la WORKING-STORAGE SECTION ressemble a un vaste grenier bien bordélique un peu trop souvent...et PROCEDURE DIVISION alors là, lol mais lol quoi...

  14. #14
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    mars 2010
    Messages
    6 981
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : mars 2010
    Messages : 6 981
    Points : 22 037
    Points
    22 037
    Billets dans le blog
    2
    Par défaut
    La fin ou pas de COBOL ? Ce sujet, en bon marronnier, nous revient fidèlement et régulièrement

    L'épisode précédent ici
    https://www.developpez.net/forums/d1...l-fete-60-ans/

    Une petit poussée de fièvre sans gravité de temps à autre, comme ici :
    https://www.developpez.net/forums/d2.../#post11646159

    Un peu plus ancien là :
    https://www.developpez.net/forums/d1.../#post10004561

    A bientôt sur le même thème, sans aucun doute

  15. #15
    Expert éminent
    Avatar de Escapetiger
    Homme Profil pro
    Administrateur système Unix / Linux
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    1 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 58
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur système Unix / Linux

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 1 013
    Points : 7 905
    Points
    7 905
    Par défaut
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    COBOL a-t-il encore de beaux jours devant lui ?
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    A bientôt sur le même thème, sans aucun doute
    Jusqu'en 9999 ?

    A Cobol programmer made so much money doing Y2K remediation that he was able to have himself cryogenically frozen when he died. One day in the future, he was unexpectedly resurrected.

    When he asked why he was unfrozen, he was told:

    "It's the year 9999 - and you know Cobol" *



    [Edit]
    Et pour l'outillage également:
    Micro Focus annonce la sortie de Visual COBOL pour Visual Studio 2017
    qui offre aux développeurs COBOL la possibilité de coder avec l’EDI

    *
    [Edit2]
    Je la cherchais en français, réponse sur developpez ici **
    Vous la connaissez sans doute

    C'est l'histoire du développeur COBOL qui a fait fortune avec les maintenances liées au passage à l'an 2000. Avec son argent, il décide de se faire cryogéniser et de tomber dans un sommeil (presque) éternel.

    Un jour quelqu'un le met au micro-onde et le réveille. Le développeur COBOL ouvre les yeux et demande: pourquoi vous me réveillez ? L'autre lui répond: on est en l'an 9999 , et il paraît que vous savez développer en COBOL...
    **
    Le langage de programmation Cobol fête ses 60 ans
    peut-il encore tenir longtemps face à la concurrence des nouveaux langages ?
    https://documentcyborg.com Convert webpage to Word, PDF, TXT, RTF, EPUB or ODT file format. Free and easy to use. no ads & no tracking
    http://bhami.com/rosetta.html A Sysadmin's Unixersal Translator (ROSETTA STONE)
    AIX A/UX DG/UX FreeBSD HP-UX IRIX Linux Mac OS X NCR Unix NetBSD OpenBSD Reliant SCO OpenServer Solaris SunOS 4 Tru64 Ultrix UNICOS

    Sur le site developpez :
    Balises BB basées sur HTML pour vos messages
    Les meilleurs cours et tutoriels sur la programmation et l'informatique professionnelle
    La Lettre Hebdomadaire des décideurs et professionnels en informatique la newsletter

Discussions similaires

  1. USA : XP est encore utilisé par 53% des entreprises
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/08/2014, 22h18
  2. Réponses: 44
    Dernier message: 07/10/2013, 02h34
  3. Twitter Bootstrap est maintenant utilisé par 1 % des sites internet
    Par olivier.pitton dans le forum Actualités
    Réponses: 27
    Dernier message: 09/08/2013, 18h54
  4. Réponses: 20
    Dernier message: 17/09/2010, 14h45
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 27/06/2006, 09h15

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo