+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 4 1234 DernièreDernière
  1. #1
    Community Manager

    Avatar de Malick SECK
    Homme Profil pro
    Auditeur
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    4 125
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Sénégal

    Informations professionnelles :
    Activité : Auditeur
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 4 125
    Points : 48 619
    Points
    48 619
    Billets dans le blog
    15

    Par défaut L'énergie solaire serait en train de devenir la moins coûteuse au monde

    L'énergie solaire serait en train de devenir la moins coûteuse au monde
    mais sa disponibilité peut-elle assurer l'alimentation des datacenters ?

    En matière d'approvisionnement énergétique, les énergies renouvelables sont en train se faire une place importante dans le fonctionnement des sociétés spécialisées en informatique. Les deux types d'énergies renouvelables les plus utilisées par ces entreprises sont l'éolienne et le solaire. Toutefois, l'éditeur en ligne Bloomberg nous informe que le soleil est en train de devenir la meilleure source d'énergie au monde à exploiter.

    Il convient de rappeler que Google, dans le cadre de sa volonté de remédier à sa dépendance en énergie polluante, a récemment annoncé son objectif d'atteindre 100 % d'énergies renouvelables en 2017, cela pour l'ensemble de ses datacenters et bureaux. La firme de Mountain View a soutenu, lors de son annonce, que les énergies renouvelables seront sa seule source d'approvisionnement énergétique pour toutes les opérations qu'elle va effectuer et son choix est essentiellement porté sur l'énergie éolienne et l'énergie solaire.

    Dans son analyse, Bloomberg nous fait savoir que durant l'année 2016, le marché mondial de l'énergie a connu une très grande mutation ; cela parce que l'énergie solaire est en train de coûter moins cher que les autres sources d'énergie. L'éditeur en ligne soutient que la Chine contribue actuellement à rendre les prix du solaire les plus bas possible en déployant massivement le solaire. Il soutient que le solaire est maintenant un véritable concurrent des autres sources d'énergie habituellement utilisées, d'autant plus qu'il arrive à damer le pion à certains comme les énergies fossiles à l'instar du gaz et du charbon. Pour mieux étayer ses arguments, Bloomberg nous informe que récemment, un contrat signé en Chili et portant sur l'achat d'énergie solaire a affiché un coût record de 29,10 dollars par mégawatt-heure, alors que les autres contrats conclus sur la base des énergies fossiles affichaient environ 64 dollars par mégawatt-heure soit le double du prix de l'énergie solaire.

    Zindler, un spécialiste de la politique américaine travaillant au BNEF (Bloomberg New Energy Finance), a soutenu que les investissements dans le domaine du solaire étaient quasi inexistants il y a de cela cinq ans, mais entre-temps des efforts ont été faits dans ce domaine. Michael Liebreich, président du Bloomberg New Energy Finance, affirme que durant l'année 2016 « il y aura environ 70 gigawatts d'énergie solaire qui seront nouvellement fournies, alors que celle de l'éolienne est estimée à 59 gigawatts. »

    Toutefois, la production d'énergie en continue à partir du solaire pourrait s'avérer difficile pour couvrir totalement les besoins en énergie de certaines sociétés et des datacenters. Cela résulte du fait que le soleil n'est pas au rendez-vous de tous les jours dans certaines localités. Pour pallier cela, la construction de centrales éoliennes s'avère être très utile, car cela permettra de produire continuellement de l'énergie.

    Sachant que les datacenters, pour assurer la disponibilité et la sécurité des données stockées, fonctionnent 24h/24 pendant toute l'année, le recours à l'énergie solaire ou photovoltaïque pourrait ne pas être opportun afin de garantir la continuité de leur approvisionnement en énergie.

    Source : Bloomberg

    Et vous ?

    Pensez-vous que les datacenters pourront profiter de l'énergie solaire pour un fonctionnement optimal ?

    Voir aussi :

    Google atteindra son objectif de 100 % d'énergies renouvelables en 2017, pour l'ensemble de ses datacenters et bureaux

    La Californie adopte des normes d'efficacité énergétique pour les ordinateurs et moniteurs. Cela devrait permettre de faire d'importantes économies
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  2. #2
    Membre émérite
    Avatar de RyzenOC
    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    2 917
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 2 917
    Points : 2 545
    Points
    2 545
    Billets dans le blog
    8

    Par défaut

    Le probleme du solaire c'est qu'il faut du soleil.

    Il faut donc stocker de l'énergie (pour la nuit) dans des batteries cher, peu performante et très polluante et je pense qu'il faut prendre en compte ce coût pour le solaire.
    Pour moi la solution c'est un melange de différente énergies. Éoliennes pres des cotes, soleil dans les zones adapté et les barrages pour les pics.

    Au final oui on peut alimenter des datacenters avec du solaire et de l'éolien mais que faire si y'a pas de vent et pas de soleil ? reste les barrages (c'est pas étonnant que Google et Amazon en construise beaucoup) et la bonne vielle centrale thermique (charbon, gaz, pétrole) pour ces périodes difficile.
    =>Comment jouer sur xbox one à moindre coût ?
    Achetez un notebook de 2010 à 50€ sur leboncoin, installez steam, connectez le pc à un écran, branchez une manette xbox au pc
    Enjoy

  3. #3
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Technicien réseau
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    58
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien réseau

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 58
    Points : 190
    Points
    190

    Par défaut volants d'inertie + panneaux solaires

    Une technique de stockage d'énergie est censée augmenter le coût du kW/h de seulement 1 à 2 centimes (10 à 20 € par mégawatt), au final pas plus cher que le charbon. Cependant, la durée de stockage n'excède pas une nuit malgré toutes les astuces utilisées. C'est bien court en cas de météo capricieuse. Bien sûr, de tels dispositifs pourraient être répartis sur un vaste territoire pour compenser un manque d'ensoleillement local.
    Voir https://pulse.edf.com/fr/voss-volant...ockage-solaire ; il y a aussi une présentation sur Youtube (youtube.com/watch?v=N2u6EDwumdQ).
    D'un autre côté, il faudrait optimiser la position géographique de l'implantation de la ferme de serveurs, compte tenu notamment de l'ensoleillement et de la température de l'air extérieur, et ça paraît délicat. Finira-t-on par immerger les serveurs dans l'océan pour les refroidir à peu de frais comme Microsoft l'a tenté ?

  4. #4
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    159
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 159
    Points : 529
    Points
    529

    Par défaut

    L'énergie solaire serait en train de devenir la moins coûteuse au monde
    On en parle de ce titre ? Il ne correspond même pas à ce que rapporte la source.
    Ce que dit la source c'est que l'électricité d'origine solaire est en train de devenir moins cher que l'énergie éolienne, c'est tout. L'auteur précise aussi que le coût de production du solaire et de l'éolien sont moins cher que le charbon et le gaz mais ça c'est pas nouveau.
    En revanche, l'énergie la moins chère - et de très très loin - c'est le nucléaire.

    Cela tient si on se contente du simple coût de production. Pour avoir un calcul des coûts complets il faudrait prendre en compte l'impact sur le réseau.
    Par exemple, pour diverses raisons de régulations, un réseau qui a un fort taux de pénétration des énergies renouvelables de type solaire et éolien fera d'autre part une utilisations massive des barrages hydroélectriques et des centrales à gaz qui sont, à ma connaissance et si ma mémoire ne me fait pas défaut, les deux types de centrales dont le coût de production est le plus élevé.

    'fin bon tout cela est bien plus complexe de comparer le coût de production / entretient d'une éolienne et d'un panneau photovoltaïque, tout ce qu'on lit dans les médias sur les énergies renouvelables c'est en général de la poudre aux yeux pour le grand public.

  5. #5
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lyons Voir le message
    En revanche, l'énergie la moins chère - et de très très loin - c'est le nucléaire.
    Si tu inclue le coût des accidents, le coût du démantèlement, et le coût de garde et de surveillance des déchets nucléaires pendant 300 000 ans je pense que l'énergie nucléaire va coûter 10000 fois plus cher que l'énergie éolienne. Mais ça on s'en fou, non seulement on sera mort mais nos enfants et petits enfants aussi, et la terre appartiendra aux blattes qui résistent très bien aux radiations...

    La vérité :

    1) On ne sais pas démanteler une centrale, on y est jamais arrivé, certaines sont en démantèlement depuis plus de 60 ans et on en voie pas la fin, et ça coute des milliards.
    2) On ne sais pas traiter ni stocker les déchets, le dernier projet d'enfouissement à été une catastrophe : La catastrophe nucléaire cachée au Nouveau-Mexique (USA). Actuellement Areva ne traite pas vraiment les déchets ils sont stockés à ciel ouvert en Sibérie.
    3) Les centrales ne sont pas sures, aucune ne l'est, ca peu péter n'importe ou dans le monde n'importe quand, et il y à tellement de centrales que ça va mathématiquement arriver forcément, bientôt.... L'industrie nucléaire mondiale à avoué que toutes les centrales actuelles sont des bombes à retardement, la preuve le projet EPR, projet d'une centrale sois disant sûre, ce qui est un simple aveux que toutes les centrales actuelles sont très dangereuses. Problème les EPR ne sont pas non plus totalement fiables et surtout coûtent plus de 10 fois plus cher, soit une énergie bien plus chère que le solaire, et même si un EPR est un peu plus sur qu'une ancienne centrale classique en théorie (le jour ou ça fonctionnera, quand les poules auront des dents), un EPR n'est en pratique toujours pas à l'abris des catastrophes naturelles majeures, des guerres, du terrorisme, ou même des erreurs humaines, c'est juste infiniment plus cher mais à peine plus sur.

    Au lieu de raconter des conneries du devrais t'informer :

    L'escroquerie nucléaire dévoilée
    Nucléaire et cours des comptes : La France est condamnée à la ruine
    55% des réacteurs nucléaires français seraient défectueux
    Une bombe nucléaire à retardement sous le Groenland
    Les coûts liés à la catastrophe de Fukushima explosent
    Nucléaire : fermer les centrales en fin de vie coûterait 250 milliards selon Bruxelles
    Nucléaire : la centrale de Cattenom doit être "fermée immédiatement"
    La production d’énergie éolienne mondiale a dépassé le nucléaire pour la toute première fois
    Ségolène Royal « prête » à prolonger de 10 ans la durée de vie des centrales nucléaires


    Les politiques en France soutiennent le nucléaire parce qu'ils sont corrompus, et que c'est plus facile de détourner des milliards à une grande société étatique qu'à des milliers de PME qui travailleraient sur les économies d'énergie dans le bâtiment, l'éolien, ou le solaire... Preuve : Areva, les dessous d'un scandale d'un État totalement corrompu - Anne Lauvergeon mise en examen.

    Pour finir c'est parfaitement possible de stocker l'énergie solaire, d'une part avec les centrales au sel, d'autre part avec l'énergie hydraulique, ou encore avec les pile à combustible sous forme hydrogène. Oui c'est cher mais ça reste 1000 fois moins cher que ce que le nucléaire nous coûte ou va nous coûter pendant 300 000 ans.




    100% solaire c'est possible, stockage sur batteries ou sous forme hydroligue, etc.




    Tour solaire stockage au sel



    Encore une île 100% solaire et éolien, stockage sous forme hydrolique


    Techniquement les solutions existent, ce qu'il reste à faire c'est des choix budgétaires. D'un point de vue budgétaire le nucléaire c'est le pire choix à faire.
    Vue le prix que ça à coûté, et le prix du démantèlement (plusieurs milliards par centrale), je pense qu'on à pas le choix et qu'on doive laisser les centrales actuelles fonctionner jusqu'à leur fin de vie programmée pour des raisons économiques, mais avec ce qu'on sais, construire de nouvelles centrales nucléaires serait pure folie.

  6. #6
    Membre éclairé

    Profil pro
    Conseil - Consultant en systèmes d'information
    Inscrit en
    février 2004
    Messages
    412
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Conseil - Consultant en systèmes d'information

    Informations forums :
    Inscription : février 2004
    Messages : 412
    Points : 826
    Points
    826

    Par défaut

    Le stockage est un gros problème. Parce que malgré la pléthore d'articles postées sur les nouvelles formes, ce stockage ne dure que très peu de temps : le sel c'est une nuit maximum, utilité très limitée.

  7. #7
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 141
    Points : 441
    Points
    441

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Encore une île 100% solaire et éolien, stockage sous forme hydrolique
    Pour info il s'agit d'une ile dans l'atlantique (exposée aux vents), proche des tropiques (exposée au soleil) et avec des dénivelés de plus de 600m. Combien d'endroits au monde ont des conditions aussi favorables à l'énergie solaire, éolienne et hydraulique ? Et tout ça pour alimenter une population d'à peine 11000 habitants.

    Actuellement, les énergies renouvelables sont tout simplement inadaptées aux besoins réels. D'une part, il n'existe pas de stockage efficace et écologique de l'énergie, d'autre part il faudrait certainement recouvrir la planète de plusieurs étages d'éoliennes et de panneaux solaires pour espérer se passer des énergies fossiles. Même google avoue dans son "rapport environnemental" que ces énergies ne sont pas viables (https://static.googleusercontent.com...tal-report.pdf) :

    At Google, 100% renewable energy means that on an annual basis we purchase the
    same amount of renewable electricity (in MWh) as the electricity that our global
    operations consume. It doesn’t mean we’re getting all our energy directly from wind
    and solar farms, or that this renewable production matches our consumption every
    hour—we’re still connected to the electricity grid and drawing power 24/7, even when
    wind and solar facilities in that grid may not be producing energy.
    Enfin, c'est quoi "le nucléaire" ? S'il s'agit des reacteurs à eau préssurisée alors oui c'est une catastrophe. Et pour cause : ils n'ont pas été conçus pour fabriquer de l'énergie mais pour produire du plutonium à bombe atomique. D'autres solutions existent depuis les années 60 mais ont été passées sous silence pour des raisons politiques, militaires et financières :

  8. #8
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    Citation Envoyé par blbird Voir le message
    Le stockage est un gros problème. Parce que malgré la pléthore d'articles postées sur les nouvelles formes, ce stockage ne dure que très peu de temps : le sel c'est une nuit maximum, utilité très limitée.
    Je te signale que l'énergie produite par les centrales nucléaire n'est pas stockée non plus, EDF fait sa régulation avec les centrales thermiques, hydroliques, et en faisant des importations/exportations en Europe.

    Pour les centrales au sel, avoir l'électricité la nuit sur la production solaire de la journée je pense que ça à un sens, ça fonctionne.
    Pour le stockage plus durable il y à l'hydrolique et l'hydrogène.

  9. #9
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    Citation Envoyé par zobal Voir le message
    D'autres solutions existent depuis les années 60 mais ont été passées sous silence pour des raisons politiques, militaires et financières :
    Oui bien sur le thorium..., sinon tu as les réacteurs à anti matières qui ont largement fait leur preuves sur l'Enterprise par exemple
    Tu oublie la voiture qui marche avec de l'eau, et la machine à mouvement perpétuel, et toutes ces inventions géniales qui ont été éliminées du marché à cause d'un complot monté par le Joker et Georges Bush qui ont des actions dans le pétrole !

    Sinon tu as le générateur de trou noir portable, une énergie infinie, et cerise sur le gâteaux tu peux te le mettre dans ton C...

  10. #10
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 034
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 034
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    "Rien ne se perd tous se transforme."
    Même les trous noirs y sont soumis.

  11. #11
    Inactif
    Homme Profil pro
    Lutin numérique
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    806
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lutin numérique

    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 806
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut

    Citation Envoyé par RyzenOC Voir le message
    Le probleme du solaire c'est qu'il faut du soleil.
    Le problème est que le lobby énergétique est un des plus gros et influent au monde. Tu as pas mal d'inventions "révolutionnaires" mortes-nées car les mecs cédent à l'appât du gain en se faisant acheter le brevet. Par exemple tu as une techno dont le nom m'échappe qui amplifie la puissance par 10, 1 watt récolté = 10 watts à la sortie pour exploiter.
    .
    Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière.
    Michel Audiard

  12. #12
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 141
    Points : 441
    Points
    441

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Oui bien sur le thorium..., sinon tu as les réacteurs à anti matières qui ont largement fait leur preuves sur l'Enterprise par exemple
    Tu oublie la voiture qui marche avec de l'eau, et la machine à mouvement perpétuel, et toutes ces inventions géniales qui ont été éliminées du marché à cause d'un complot monté par le Joker et Georges Bush qui ont des actions dans le pétrole !

    Sinon tu as le générateur de trou noir portable, une énergie infinie, et cerise sur le gâteaux tu peux te le mettre dans ton C...
    Un réacteur de ce genre a été construit et a fonctionné pendant plusieurs années (https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...A0_sels_fondus) et figure-toi que le gars qui l'a conçu est celui qui avait conçu les réacteurs à uranium qu'on a aujourd'hui. Mais oui bien-sûr ce doit être de la science fiction.

  13. #13
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    Ce qui est de la SF c'est que des hurluberlus osent encore en parler après la fermeture de ce projet purement expérimental alors que cette technologie est abandonnée car ça n'apporte aucun avantage par rapport à l'uranium et de nombreux nouveaux inconvénients...

    Le réacteur au thorium : une nouvelle impasse

    <<Le thorium, joint à ses descendants, présente une forte radiotoxicité
    Radioactif, de période [3] 14 milliards d’années, le thorium se désintègre très lentement en émettant des particules alpha [4]. Si elles ne sont pas dangereuses au contact de la peau, elles le sont à l’intérieur du corps, après avoir été avalées ou inhalées.
    Thorium et uranium – L’inhalation de thorium est beaucoup plus dangereuse que celle d’uranium naturel, pour la même quantité de radioactivité ou à poids égal. [5]
    Thorium et plutonium – Le thorium, joint aux descendants de sa chaîne radioactive, est trois plus radiotoxique que le plutonium. [6]

    Le thorium est sans intérêt pour nos réacteurs actuels
    Le fait que le thorium soit utilisable dans différents types de réacteurs, ne signifie pas qu’il soit avantageux pour autant de s’en servir. Son utilisation dans nos réacteurs actuels (REP) [12] est possible mais n’a pas d’intérêt. On resterait avec les déchets, les dangers et les coûts élevés de ce type de réacteur. De plus, la présence de l’uranium 232 et de ses descendants aux radiations très énergétiques, rendrait le combustible usé encore plus dangereux, et impossible à retraiter avec les procédés utilisés à La Hague.

    Le Réacteur nucléaire à sels fondus au Thorium générerait d’importants déchets radioactifs
    Le RSF générerait d’importants déchets radioactifs qu’il faudrait traiter, stocker, surveiller pendant des centaines d’années, des milliers d’années pour certains.
    Ce seraient des produits de fission, en natures et quantités similaires à celles des réacteurs actuels. Hautement radioactifs pendant des centaines d’années, ces déchets sont classés dans la catégorie des plus dangereux : HAVL, Haute Activité à Vie Longue. Absorbeurs de neutrons, les produits de fission entravent la formation d’uranium 233, d’où la nécessité de les retirer. Gazeux, ils seraient extraits en continu par bullage d’hélium. Pour les autres qui sont solubles, 40 litres de sels seraient pompés chaque jour, d’où ils seraient extraits.
    Les actinides seraient remis dans le cœur sauf 0,1 % qui sortiraient en déchets, n’ayant pu être séparés des produits de fission. Le thorium produit un actinide mineur très radiotoxique, le protactinium 231 (période : 33 000 ans), qui n’existe qu’à l’état de traces dans la nature.
    Peu d’actinides mineurs sortiraient en déchets réguliers, mais le circuit primaire en contiendrait une forte quantité.
    Petit calcul… Un RSF d’une puissance de 1000 MWe requerrait une charge initiale d’environ 3,6 tonnes d’uranium 233 et 26 tonnes de thorium. En fonctionnement, à l’équilibre, il y aurait près d’1 % d’actinides mineurs [21], soit environ 300 kg. À comparer avec les 960 kg d’actinides mineurs compris dans les combustibles usés déchargés des REP chaque année, soit 17 kg par REP (960/58).
    La présence d’uranium 233 implique celle d’uranium 232 et de ses descendants (cf. supra). D’autres éléments se forment également. Le thorium n’est pas fissile, mais fissible, il peut fissionner sous un flux de neutrons rapides et générer des produits à période radioactive longue, comme le technétium 99 [22] de période 215 000 ans.
    Il est avancé que le RSF nous débarrasserait des déchets nucléaires les plus difficiles à gérer. Mais une grande partie de ceux déjà produits sont vitrifiés et ne sont pas extractibles. En revanche, le RSF créerait des déchets radioactifs supplémentaires.
    De plus, la surgénération n’est possible qu’avec l’uranium et le thorium. Si le RSF était alimenté avec du plutonium ou d’autres actinides produits par le REF, il ne pourrait plus être surgénérateur. [23]
    Sûreté ?
    En cas d’urgence, les sels s’écouleraient dans un réservoir… et après ? Le problème reste entier. Que fait-on de tous ces produits hautement radioactifs ? Comment en évacuer continûment et sûrement la chaleur ? Et si le réservoir est endommagé ? Le cœur peut aussi être endommagé, le combustible ne pas s’écouler…>>

    Bref pour résumer : Horriblement cher, horriblement dangereux, et encore plus de déchets, déchets à durée de vie très longue, impossibles à retraiter, et encore plus dangereux... Tu parles d'un progrès...

  14. #14
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 141
    Points : 441
    Points
    441

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Ce qui est de la SF c'est que des hurluberlus osent encore en parler après la fermeture de ce projet purement expérimental alors que cette technologie est abandonnée car ça n'apporte aucun avantage par rapport à l'uranium et de nombreux nouveaux inconvénients...
    Ça commence à être lourd tes insultes.
    Le projet n'a jamais été abandonné parce qu'il n'apportait pas d'avantages. Au contraire, son concepteur (le directeur de l'ORNL de l'époque) ne jurait que par cette techno mais il s'est fait virer parce que ça ne correspondait pas aux objectifs de sa hiérarchie : fabriquer du plutonium à bombe et construire un avion nucléaire; en parlant d'huluberlus...


    Oui, un article de "sortir du nucléaire" ce doit être très objectif. Je ne me rappelle plus : ce sont eux qui distribuent des autocollants "non au nucléaire" avec un soleil dessus (tu sais le soleil, une des plus grosses réactions nucléaires visibles depuis la terre) ? D'ailleurs c'est drôle, la techno est donc "théorique" mais eux ils savent déjà exactement ce que ça va donner en pratique.

    Petit extrait de l'article :
    En 2015, la commission européenne a alloué plus de 3 millions d’euros (pour 4 ans) au programme SAMOFAR (Safety Assessment of a Molten Fast Reactor) d’évaluation de la sûreté du RSF.
    3 millions pour une étude de 4 ans sur une techno qui pourrait bouleverser la production énergétique mondiale ? Houlala le scandale. A côté de ça, les milliards que les contribuables ont payé pour sauver les banques après 2008, c'est de la pacotille.

  15. #15
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    On peut discuter infiniment de savoir si c'est avantageux de développer ou pas des réacteurs au Thorium, mais il en reste pas moins que ça change rien par rapport aux réacteurs à uranium, ça reste dangereux, très coûteux, et on ne sais pas quoi faire des déchets...
    Le solaire, l’éolien, et le stockage de l'énergie via batteries, hydraulique ou hydrogène c'est cher, mais infiniment moins cher que de produire des déchets avec des centrales à l'Uranium, au Plutonium, au Thorium ou au Crétinium et ce pour des centaines de milliers d'années....

  16. #16
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2013
    Messages
    159
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2013
    Messages : 159
    Points : 529
    Points
    529

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Au lieu de raconter des conneries du devrais t'informer [...]
    Quand je me permet de commenter en général c'est que je suis un minimum informé. Mon intervention ne portait pas sur la question de la polution (au passage la production de panneau photovoltaïques et d'éolienne est extrêmement polluantes, et même si on sait bien recycler les panneaux photovoltaïques on ne le fait pas dans la pratique car trop coûteux. Après c'est clair que le sort des mineurs chinois qui crèvent dans les mines te préoccupent peut-être moins que la centrale nucléaire qui est à 100 km de chez toi).
    La coût de production des différents types de centrales est toujours calculé en incluant la fabrication, l'installation, l'entretient, et le démentellement (source : Coûts réels de l'énergie nucléaire - Bundesamt für Energie BFE).
    En Suisse ce coût est:
    Pour le nucléaire : entre 3.6 et 5.1 ct/kWh selon la centrale (source : Coûts réels de l'énergie nucléaire - Bundesamt für Energie BFE)
    Pour le photovoltaïque : entre 15 et 21 ct/kWh (source : http://www.swissolar.ch/fileadmin/us...ees_recues.pdf)

    En France, d'après cette source (http://www.ecosources.info/actualite...ricite-en-2014) qui a l'air bien plus proche du milieu militant écolo que des lobbys du nucléaire :
    Pour le nucléaire : 49,50 €/MWh (Note que le coût a été relevé après la catastrophe de Fukushima, preuve que le coût d'éventuels accidents est pris en compte)
    Pour le photovoltaïque : 142,50 €/MWh


    'fin bon mon but n'était pas de me faire l'avocat du diable, je suis de ceux qui pensent que vouloir sortir du nucléaire précipitemment et à tout prix est une erreur, mais que ça en serrait une aussi que de ne pas chercher à développer les énergies renouvelables. Simplement il faut de temps en temps arrêter avec le baratin et dire les faits : l'énergie nucléaire est (pour le moment ?) moins chère. Je ne dis pas qu'on ne pourra jamais se passer du nucléaire mais pour le moment le réseau n'est pas adapté aux contraintes du tout renouvelable (j'entends par la renouvelable + charbon / gaz / hydroélectrique en appoint).

  17. #17
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Nouvelle-Zélande

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 179
    Points : 452
    Points
    452

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    On peu discuter infiniment de savoir si c'est avantageux de développer ou pas des réacteurs au Thorium, mais il en reste pas moins que ça change rien par rapport aux réacteurs à uranium, ça reste dangereux, très coûteux, et on ne sais pas quoi faire des déchets...
    Le solaire, l’éolien, et le stockage de l'énergie via batteries, hydraulique ou hydrogène c'est cher, mais infiniment moins cher que de produire des déchets avec des centrales à l'Uranium, au Plutonium, au Thorium ou au Crétinium et ce pour des centaines de milliers d'années....
    L’échelle des centaines de milliers d’années est complètement ridicule et relève de la démagogie. Regarde l’état de la technologie il y a 50, 20, 10 ou 5 ans, bien malin celui qui se pense capable de prédire un problème a horizon 100000 ans. On est en train d'essayer de construire des IA, d'envoyer des cocos sur Mars, d’étendre les capacités humaines, et bien d'autres choses, si tu es capable de prédire l'avenir même a 50 ans je suis preneur

    Le nucléaire n'est pas parfait, mais ça reste aujourd'hui notre meilleure option contre le réchauffement climatique sans réduction de nos besoins.
    Désolé pour les rétines, clavier QWERTY

  18. #18
    Membre averti
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 141
    Points : 441
    Points
    441

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    On peu discuter infiniment de savoir si c'est avantageux de développer ou pas des réacteurs au Thorium, mais il en reste pas moins que ça change rien par rapport aux réacteurs à uranium, ça reste dangereux, très coûteux, et on ne sais pas quoi faire des déchets...
    Si, ça change même beaucoup de choses :

    Le thorium, joint à ses descendants, présente une forte radiotoxicité
    ...
    Thorium et uranium – L’inhalation de thorium est beaucoup plus dangereuse que celle d’uranium naturel,
    pour la même quantité de radioactivité ou à poids égal. [5]
    L'article oublie de dire qu'il suffit d'1kg de thorium pour produire l'énergie de 200 kg d'uranium donc comparer "à poids égal" n'a pas vraiment de sens.

    Le thorium est sans intérêt pour nos réacteurs actuels
    Le RSF concerne principalement le réacteur à sels fondus en lui-même, le thorium n'est qu'un élément de cette techno. Les réacteurs REP actuels sont effectivement catastrophiques et doivent être abandonnés; tout le monde sait cela depuis des décénnies.

    Le Réacteur nucléaire à sels fondus au Thorium générerait d’importants déchets radioactifs
    ...
    Les actinides seraient remis dans le cœur sauf 0,1 % qui sortiraient en déchets, n’ayant pu être séparés des produits de fission. Le thorium produit un actinide mineur très radiotoxique, le protactinium 231 (période : 33 000 ans), qui n’existe qu’à l’état de traces dans la nature.
    Peu d’actinides mineurs sortiraient en déchets réguliers, mais le circuit primaire en contiendrait une forte quantité.
    Petit calcul… Un RSF d’une puissance de 1000 MWe requerrait une charge initiale d’environ 3,6 tonnes d’uranium 233 et 26 tonnes de thorium. En fonctionnement, à l’équilibre, il y aurait près d’1 % d’actinides mineurs [21], soit environ 300 kg. À comparer avec les 960 kg d’actinides mineurs compris dans les combustibles usés déchargés des REP chaque année, soit 17 kg par REP (960/58).
    Ça veut dire quoi "en fonctionnement, à l'équilibre" ? Si c'est "à l'équilibre, en fin de vie" alors c'est au bout des 10 ans (environ) de fonctionnement (un REP sur 10 ans c'est 170 kg mais dans le combustible uniquement). Si c'est "en fonctionnement" alors les actinides seront consommés et il en restera 0,1% des 300kg.

    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Le solaire, l’éolien, et le stockage de l'énergie via batteries, hydraulique ou hydrogène c'est cher, mais infiniment moins cher que de produire des déchets avec des centrales à l'Uranium, au Plutonium, au Thorium ou au Crétinium et ce pour des centaines de milliers d'années....
    Nucléaire ou pas je doute de la survie de l'humanité dans 100 000 ans. Mais prétendre que le solaire, l'éolien et autres "batteries écologiques" vont remplacer l'uranium et le pétrole à moyen terme sans nécessiter une réduction drastique de la consommation, ça c'est de la SF.

  19. #19
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    311
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 311
    Points : 1 745
    Points
    1 745

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mrsky Voir le message
    L’échelle des centaines de milliers d’années est complètement ridicule et relève de la démagogie. Regarde l’état de la technologie il y a 50, 20, 10 ou 5 ans, bien malin celui qui se pense capable de prédire un problème a horizon 100000 ans. On est en train d'essayer de construire des IA, d'envoyer des cocos sur Mars, d’étendre les capacités humaines, et bien d'autres choses, si tu es capable de prédire l'avenir même a 50 ans je suis preneur

    Le nucléaire n'est pas parfait, mais ça reste aujourd'hui notre meilleure option contre le réchauffement climatique sans réduction de nos besoins.
    Mais justement, c'est bien ça le problème. Notre société moderne à quoi, 200 ans ? et la paix (relative) en Europe et aux USA existe depuis combien de temps, 71 ans ?
    C'est quoi 71 ans à l'échelle de la planète ? une micro seconde, de quel droit peut on imaginer que pendant 300 000 ans les humains ou ce qu'il en reste vont veiller, ou auront les moyens de veiller sur des centaines de centrales nucléaires impossibles à démanteler et des centaines de sites de stockage de déchets dont on ne sais que faire ? C'est pure folie.

    En 5000 ans qu'est il arrivé aux "7 merveilles du monde" ? De ces sept « Merveilles », seule subsiste aujourd'hui la pyramide de Khéops, les autres ont été détruites...

    Que va t'y arriver aux 440 réacteurs nucléaires, sans parler des sites militaires , ces centres de recherches, des centres de retraitements, des déchets stockés à ciel ouvert un peu partout sans le monde, et ce pendant 300 000 ans ?

    Avec un peu de réflexion, un seul aboutissement possible : l'apocalypse....

  20. #20
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    179
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Nouvelle-Zélande

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 179
    Points : 452
    Points
    452

    Par défaut

    Donc tu penses qu'on ne trouveras pas d'autre source d’énergie? Qu'on ne trouveras pas de solution pour gérer les déchets nucléaires? Ça me semble extrêmement pessimiste vu l’échelle de temps donnée.
    Désolé pour les rétines, clavier QWERTY

Discussions similaires

  1. Le premier Laptop fonctionnant exclusivement à l'énergie solaire sort
    Par Cedric Chevalier dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 05/09/2013, 08h56
  2. Réponses: 20
    Dernier message: 04/03/2013, 09h20
  3. Nos pc portable à l’énergie solaire grâce a IBM
    Par aodix dans le forum Hardware
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/12/2008, 11h37
  4. HTTP/1.1 est en train de devenir une norme à part entière
    Par Yogui dans le forum Général Conception Web
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2008, 15h48

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo