Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Affichage des résultats du sondage: Un juge peut-il obliger une entreprise à pirater un de ses propres appareils ?

Votants
177. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Oui, s'il s'agit d'un élément important pouvant aider

    54 30,51%
  • Non, l'entreprise devrait être sollicitée, pas contrainte

    116 65,54%
  • Je n'ai pas d'avis sur la question

    7 3,95%
  1. #161
    MikeRowSoft
    Invité(e)
    Par défaut
    Dans un point de ventes, d'habitude il y est fait que des achats ou du retour S.A.V..

    Les autres informations sont autorisés a être collecté?

    Qui à demandé pour la première fois le nom et prénom des utilisateurs et utilisatrices?

    Et en avait-il ou elle raison ainsi que les droits de le faire?

    Prendre le problème à la racine est très pratique pour se type d'investigation...

  2. #162
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Justicier
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    658
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Justicier
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 658
    Points : 2 978
    Points
    2 978
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par MikeRowSoft Voir le message
    Dans un point de ventes, d'habitude il y est fait que des achats ou du retour S.A.V..

    Les autres informations sont autorisés a être collecté?

    Qui à demandé pour la première fois le nom et prénom des utilisateurs et utilisatrices?

    Et en avait-il ou elle raison ainsi que les droits de le faire?

    Prendre le problème à la racine est très pratique pour se type d'investigation...
    J'ai dû mal à voir le rapport avec la choucroute.

    Pour revenir au sujet, je pense qu'il s'agit d'une é-nième communication sur le sujet, mais je n'y crois pas une seconde. Autant de noblesse de la part de développeurs, prêt à sacrifier leur vie personnelle pour une bataille juridique, qui en soit n'est pas non plus très noble parce que mine de rien, il y a quand même une couverture implicite par Apple de terroristes qui est en jeu dans l'affaire ? Je demande à voir. Cela serait de toute façon stupide de procéder ainsi, qu'est-ce que cela peut bien faire au FBI ou au gouvernement qu'une demi-douzaine d'ingénieurs vont changer d'entreprise ? Et je ne me fais pas de souci pour Apple, les 6 places vacantes seront remplacées dans la demi-heure qui suit.

  3. #163
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 481
    Points : 1 110
    Points
    1 110
    Par défaut
    Je trouve ça un peux ubuesque quand même. Apple c'est quand même bien fait ouvertement piquer en train de siphonner les donner de ces utilisateurs photos comprises concernant les telephones ils me semblent...? Ce que je veux dire c'est qu'on a uneentreprise qui se pose en gardien de la morale alors qu'elle se gene pas pour en faire autant.

  4. #164
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 030
    Points : 4 091
    Points
    4 091
    Par défaut
    Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
    J'ai dû mal à voir le rapport avec la choucroute.

    Pour revenir au sujet, je pense qu'il s'agit d'une é-nième communication sur le sujet, mais je n'y crois pas une seconde. Autant de noblesse de la part de développeurs, prêt à sacrifier leur vie personnelle pour une bataille juridique, qui en soit n'est pas non plus très noble parce que mine de rien, il y a quand même une couverture implicite par Apple de terroristes qui est en jeu dans l'affaire ? Je demande à voir. Cela serait de toute façon stupide de procéder ainsi, qu'est-ce que cela peut bien faire au FBI ou au gouvernement qu'une demi-douzaine d'ingénieurs vont changer d'entreprise ? Et je ne me fais pas de souci pour Apple, les 6 places vacantes seront remplacées dans la demi-heure qui suit.
    Ce que les gens n'arrivent pas à comprendre, c'est qu'Apple est à la disposition du FBI et prêt à cracker tous les téléphones qu'ils veulent. Ils ne veulent juste pas créer une vulnérabilité globale.
    L'enjeux est important s'il n'y a plus personne capable de cracker les téléphones chez Apple. Et Apple n'y sera pour rien.

  5. #165
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 030
    Points : 4 091
    Points
    4 091
    Par défaut
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    Je trouve ça un peux ubuesque quand même. Apple c'est quand même bien fait ouvertement piquer en train de siphonner les donner de ces utilisateurs photos comprises concernant les telephones ils me semblent...? Ce que je veux dire c'est qu'on a uneentreprise qui se pose en gardien de la morale alors qu'elle se gene pas pour en faire autant.
    Il y a une différence entre le non respect de la vie privée ou la télémétrie, et la création de failles permettant de se recevoir des virus, des trojans, des ranconware ou d'utiliser ton téléphone volé.
    Apple a très mal agi c'est clair. Mais, sauf si les serveurs d'Apple sont compromis, ça ne met pas en danger l'utilisateur.

    Ils ne se positionnent pas spécialement en gardien de la morale. Ils se positionnent en gardien de leurs joujoux. S'il est réputé moins sécurisé, les utilisateurs et futurs acheteurs perdent confiance. Et évidemment, tout développeur normalement constitué n'aime pas saboter ses créations.

  6. #166
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mars 2015
    Messages
    1 105
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mars 2015
    Messages : 1 105
    Points : 2 591
    Points
    2 591
    Par défaut
    Maintenant que les manoeuvres juridiques du FBI semblent avoir échoué, l'aveu que ce n'était qu'une grossière manipulation médiatique pour se faire usiner une backdoor :

    http://www.reuters.com/article/us-ap...-idUSKCN0WN2CZ
    "If the revolution ain't gon' be televised
    Then fuck, I'll probably miss it" - Aesop Rock

  7. #167
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Justicier
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    658
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Justicier
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 658
    Points : 2 978
    Points
    2 978
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Maintenant que les manoeuvres juridiques du FBI semblent avoir échoué, l'aveu que ce n'était qu'une grossière manipulation médiatique pour se faire usiner une backdoor :

    http://www.reuters.com/article/us-ap...-idUSKCN0WN2CZ
    Ce n'est pas ce que je retiens de l'article en tout cas. Si les faits relatés sont véridiques, et donc qu'une entreprise tierce peut obtenir ce qu'Apple ne souhaite pas réaliser, ça veut dire qu'Apple aura tout perdu dans ce bras de fer stupide avec le FBI :
    - Cela veut dire que la sécurité Apple n'est pas aussi inviolable qu'Apple le prétend, du coup coup de massue sur la prétendue inviolabilité de ses appareils qu'Apple met en avant (aidé indirectement par les demandes du FBI)
    - Cela veut dire qu'Apple ne touchera plus rien pour chaque demande de déblocage (ou de développement de backdoor)
    - Cela veut aussi dire qu'Apple a très peu de chances de pouvoir connaître la manière utilisée

    Après la communication hostile c'est une entreprise risquée, ça passe ou ça casse...

  8. #168
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 030
    Points : 4 091
    Points
    4 091
    Par défaut
    Citation Envoyé par Grogro Voir le message
    Maintenant que les manoeuvres juridiques du FBI semblent avoir échoué, l'aveu que ce n'était qu'une grossière manipulation médiatique pour se faire usiner une backdoor :

    http://www.reuters.com/article/us-ap...-idUSKCN0WN2CZ
    De ce que j'ai compris, une entreprise tierce, "coopérative", a découvert une faille avant même les poursuites du FBI. Celà leur a permis non seulement de demander une porte dérobée mais leur a donné le temps de tester la faille. Tout ça semble avoir été une manipulation pour obtenir une backdoor, poser le débat de la création des backdoors et donner l'impression à Apple que son système était inviolable. Finalement le "plan" a plutôt bien fonctionné. Apple et le reste du monde ont été endormi, le débat des backdoors parcourt le monde même si il n'y a pas de backdoor pour le moment (j'espère jamais).

    J'ai toujours milité en ce sens : Les développeurs sont libres de développer comme ils le chantent pour améliorer leur appareil dans tous les domaines, y compris la sécurité. Les services secrets doivent avoir des moyens pour trouver des failles et les garder pour eux.
    Les société comme Apple ne sont plus sollicitées, ça ne coûte plus un sous, et plus personne n'en parle. C'est la compétence des services secrets qui compte. Jusqu'à présent il a été mis en avant qu'ils étaient incompétents si on ne sappait pas la sécurité.

  9. #169
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    4 835
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 4 835
    Points : 125 529
    Points
    125 529
    Par défaut Le FBI annonce qu'il peut se passer de l'aide d'Apple pour déverrouiller l'iPhone en sa possession
    Le FBI annonce qu'il peut se passer de l'aide d'Apple pour déverrouiller l'iPhone en sa possession,
    et demande une annulation des auditions prévues aujourd'hui

    Lundi dernier, le FBI a fait savoir à la Cour qu’il a peut-être un moyen de débloquer l’iPhone qui a servi à l’auteur des attentats de San Bernardino. Dans une requête d’annulation rédigée par le département de la justice, ce dernier a indiqué que « le dimanche 20 mars 2016, une partie tierce a montré au FBI une méthode possible pour déverrouiller l’iPhone qui a été utilisé par Syed Farook lequel, avec sa femme, Tashfeen Malik, ont tué 14 personnes dans la ville sud-californienne en décembre dernier ».

    « Tester cette méthode revient à déterminer s’il s’agit là d’une méthode viable qui ne va pas compromettre les données sur le téléphone de Farook », a indiqué la motion. Raison pour laquelle le FBI a précisé que si le test s’avère concluant, il va abandonner le litige l’opposant à Apple, qui a catégoriquement refusé de l’aider à contourner le dispositif de sécurité autour du verrouillage malgré l’injonction délivrée par le juge Sheri Pym. Apple avait alors estimé que cela revenait à créer une porte dérobée.

    Apple avait indiqué qu’entre autres, le fait d’invoquer le All Writs Act pour cette injonction constituait une violation des droits constitutionnels. Si la loi américaine n’avait pas prévu cette option pour ce cas, le quotidien Reuters, qui cite des sources familières au sujet, a rapporté qu’un groupe de sénateurs a commencé à faire circuler un Draft d’une loi qui va octroyer aux juges l’autorité d’obliger les entreprises technologiques comme Apple d’aider les forces de l’ordre à avoir accès aux données chiffrées.

    « Ce problème a créé une dynamique au Congrès, comme un train qui dévale une pente même s’il apparaît loin de la station », a expliqué Adam Schiff, un démocrate faisant partie de la House Intelligence Committee. « Avec cette affaire, ce train est arrivé comme une furie », a-t-il continué, faisant référence à la loi qui se prépare.

    Avant d’en arriver là, le DoJ a reconnu que, comme cette affaire a été largement médiatisée, plusieurs parties ont proposé leurs services au gouvernement pour déverrouiller le téléphone en la possession du FBI tandis que le service tentait également de son côté de parvenir à la même prouesse.

    « Notre priorité a toujours été d’avoir accès au téléphone utilisé par le terroriste à San Bernardino. Avec cet objectif en tête, Le FBI a continué dans ses efforts d’avoir accès au téléphone sans l’aide d’Apple, même pendant une période d’un mois de litige avec l’entreprise. Comme conséquence de cet effort, une partie tierce a montré au FBI une méthode potentielle pour déverrouiller le téléphone. Nous devons d’abord tester cette méthode pour s’assurer qu’elle ne détruise pas les données sur le téléphone, même si nous demeurons d’un optimisme prudent. C’est ce qui nous a poussés à demander à la Cour un peu de temps pour explorer cette option. Si cette solution fonctionne, elle nous permettra de faire des recherches sur le téléphone et de continuer notre enquête sur l’attaque terroriste qui a tué 14 personnes et blessé 22 », a commenté le porte-parole du département de la justice Mélanie Newman.

    Quelques heures avant le dépôt de la motion du gouvernement, Tim Cook, le PDG d’Apple, avait déclaré dans un évènement de lancement de produit « nous n’avons pas prévu d’être dans cette position étrange avec notre propre gouvernement. Mais nous croyons fermement que nous avons le devoir de vous aider à protéger vos données ainsi que votre vie privée. Nous le devons à nos clients et nous le devons à notre pays. Ceci est un problème qui a de l’impact sur nous tous ».

    Hier, après une conférence téléphonique tenue au sujet de la requête d’annulation formulée par le département de la justice, le juge Sheri Pym a été décidé que :
    • l’audition prévue pour le sujet qui devait avoir lieu le 22 mars 2016 à 13 heures GMT est annulée ;
    • étant donné que les circonstances font que le gouvernement pourrait se passer de l’aide d’Apple, l’injonction de la Cour émise le 16 février 2016 qui oblige Apple à apporter leur assistance aux agents est désormais suspendue en attendant les prochains éléments de ce cas ;
    • le gouvernement doit remplir un rapport de statut d’ici le 5 avril 2016.



    Source : motion d'annulation du DoJ, décision du juge Sheri Pym, législation autour du chiffrement (Reuters)
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #170
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    854
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 854
    Points : 1 863
    Points
    1 863
    Par défaut
    Mouais, Apple a décidé d'aider mais on négocié pour ne pas que ça ne s'ébruite. Comme ça, Apple ne perd pas la face et le FBI fait croire qu'il a les capacités de le faire. Tout le monde y gagne. Ca sent l'arnaque tout ça.

  11. #171
    Membre émérite

    Homme Profil pro
    Justicier
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    658
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 79
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Justicier
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 658
    Points : 2 978
    Points
    2 978
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    Mouais, Apple a décidé d'aider mais on négocié pour ne pas que ça ne s'ébruite. Comme ça, Apple ne perd pas la face et le FBI fait croire qu'il a les capacités de le faire. Tout le monde y gagne. Ca sent l'arnaque tout ça.
    N'est-il pas un peu tard pour étouffer l'affaire après que chacune des parties ont crié à qui veut l'entendre leur différent, et à de nombreuses reprises ? Quand on a tout fait, des deux côtés, pour mettre la machine communication en place, on ne peut pas la faire disparaître d'un coup de faille spatio-temporelle.

  12. #172
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 2 173
    Points
    2 173
    Par défaut
    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    Mouais, Apple a décidé d'aider mais on négocié pour ne pas que ça ne s'ébruite. Comme ça, Apple ne perd pas la face et le FBI fait croire qu'il a les capacités de le faire. Tout le monde y gagne. Ca sent l'arnaque tout ça.
    Je rappelle que si on en croit ce que disait Snowden au moment des révélations Prism, toute cette histoire est un vaste pipeau.

  13. #173
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 10
    Points : 32
    Points
    32
    Par défaut
    J'espère qu'ils vont trouver des informations importantes dans le téléphone.

  14. #174
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    1 030
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 35
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 1 030
    Points : 4 091
    Points
    4 091
    Par défaut
    Le gouvernement américain a tout gagné avec cette affaire. Il a fait médiatiser l'affaire pour ouvrir le débat sur les portes dérobées et le chiffrement. Ca lui a permis de récolter des soutiens compétents même s'il a pu constater le refus de l'instauration de backdoors par les grandes instances de l'IT, et enfin il a pu prendre le temps de tester la faille.

    Je préfère largement que le gouvernement et affiliés trouve des failles de sécurité et les exploite sans les divulguer, plutôt que de forcer à introduire des failles grossières exploitables facilement, en infligeant une sorte de culpabilité aux développeurs.

    Bref, valoriser la compétence était pour moi la bonne solution.

    Le FBI a beau être une institution qui fait valoir le droit et protège, il ne fait pas bon se mettre à dos tous les géants de l'informatique, même pour les Etats-Unis. Continuer les poursuites n'aurait que rajouté de l'huile sur le feu et la position de chaque partie devait être très inconfortable.

  15. #175
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    1 706
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 1 706
    Points : 4 378
    Points
    4 378
    Par défaut
    Citation Envoyé par LSMetag Voir le message
    Je préfère largement que le gouvernement et affiliés trouve des failles de sécurité et les exploite sans les divulguer, plutôt que de forcer à introduire des failles grossières exploitables facilement, en infligeant une sorte de culpabilité aux développeurs.

    Bref, valoriser la compétence était pour moi la bonne solution.
    +1

    Sinon, j'ai pensé à un truc : ça ne dérange "personne", et "tout le monde" trouve ça normal que la police puisse enfoncer une porte (de maison / appartement) pour une perquisition; mais ça dérange de forcer les entreprises à fournir les clefs de déchiffrement à la police.

    Pourquoi cette différence ? Les 2 cas sont assez similaires pourtant; et des abus sont possibles dans les 2 cas (état d'urgence ).

  16. #176
    Inactif  

    Homme Profil pro
    NR
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    3 715
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : NR
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 3 715
    Points : 1 032
    Points
    1 032
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Effectivement, j'ai moi aussi du mal a voir le problème !

    Le FBI et venue perquisitionner des données chez Apple dans le cadre d'une enquête muni d'un mandat formuler par un juge

    Pour moi cela n'a rien a voir avec les dérives d'espionnages massifs de la NSA. Ici la justice fait sont boulot sans abus de pouvoir. Elle demande des informations sur 1 personne pour pouvoir faire avancé 1 enquête, pas un espionnage de 50 millions de citoyens pour des motifs obscures.

  17. #177
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    156
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 156
    Points : 521
    Points
    521
    Par défaut
    Citation Envoyé par Iradrille Voir le message
    +1

    Sinon, j'ai pensé à un truc : ça ne dérange "personne", et "tout le monde" trouve ça normal que la police puisse enfoncer une porte (de maison / appartement) pour une perquisition; mais ça dérange de forcer les entreprises à fournir les clefs de déchiffrement à la police.

    Pourquoi cette différence ? Les 2 cas sont assez similaires pourtant; et des abus sont possibles dans les 2 cas (état d'urgence ).
    Les guillemets montre que tu es conscient de l'abus de langage, la mention de l'état d'urgence le confirme. Non, tout le monde ne trouve pas normal de défoncer une porte et les abus inhérents à l'état d'urgence montrent bien pourquoi.
    En quoi c'est différent ? On va redire un élément incontournable : mettre une backdoor, c'est abaisser le niveau général de sécurité pour tout le monde. Je doute que la police ait des passes pour toutes les portes (ça doit peser lourd). Que penseriez-vous d'un fabricant de portes qui donnerait un passe à la police pour toutes ses portes ? Combien de temps pour que cela atterrisse chez d'autres ?
    Comme le souligne Traroth2, qu'Apple puisse se poser en champion de la vie privée montre que nous sommes dans une époque tragicomique où le FBI peut se montrer d'une arrogance faussement stupide (un peu comme Trump).

    Sur l'aspect mentionné par LSMetag, cela part du même principe, ne pas corriger une faille abaisse la sécurité pour tout le monde... y compris les services de renseignements. A barbouze, barbouze et demi. Et le dindon de la farce, c'est potentiellement nous.

    Les services de renseignements sont des malwares géants.

  18. #178
    Membre confirmé
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2007
    Messages
    156
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2007
    Messages : 156
    Points : 521
    Points
    521
    Par défaut
    Citation Envoyé par sazearte Voir le message
    Effectivement, j'ai moi aussi du mal a voir le problème !

    Le FBI et venue perquisitionner des données chez Apple dans le cadre d'une enquête muni d'un mandat formuler par un juge

    Pour moi cela n'a rien a voir avec les dérives d'espionnages massifs de la NSA. Ici la justice fait sont boulot sans abus de pouvoir. Elle demande des informations sur 1 personne pour pouvoir faire avancé 1 enquête, pas un espionnage de 50 millions de citoyens pour des motifs obscures.
    Non cela va plus loin. Rien à voir ? C'est l'Etat, dans les deux cas. Faut-il rappeler que la DEA avait un programme d'interception téléphonique illégale bien avant le FBI ?
    Apple avait mis à disposition des ingénieurs. Le FBI demande à disposer d'un outil qu'elle pourra utiliser par ailleurs... on parle de dérives...

    Le directeur de la NSA déclare que le chiffrement est fondamental. Mais, comme le souligne Snowden, quand le président américain défend le point de vue du FBI contre les faits, contre les experts, c'est qu'il y a un problème. Le FBI en rendant l'affaire publique joue l'opinion publique contre les experts. Si des informaticiens défendent cela aussi ici alors qu'on est à même de discerner les tenants et aboutissants c'est qu'on s'abaisse au niveau d'une opinion sujette à la peur.

    Le directeur de Facebook pour l'Amérique latine a été arrêté pendant 24h par ordonnance d'un juge parce que WhatsApp ne pouvait fournir les messages sur une affaire de drogue...
    Source : Le Monde

  19. #179
    Membre chevronné Avatar de nirgal76
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    854
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 854
    Points : 1 863
    Points
    1 863
    Par défaut
    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Je rappelle que si on en croit ce que disait Snowden
    Ca fait une grosse condition ça
    mais en fait, je ne connais pas bien le fond de l'affaire. qu'a demandé la justice ? avoir accès aux données de CE téléphone ou que apple leur permettent de voir dans TOUS les téléphones ?
    Le premier cas, ne me choque pas, c'est une perquisition comme une autre (comme perquisitionner un appart, les comptes bancaires etc..., je ne vois pas en quoi le tél aurait un régime différent) et c'est même souhaitable que ce soit possible. Le 2ième cas est plus douteux j'en conviens et il ne faut pas céder sur ce point.

  20. #180
    Inactif  
    Homme Profil pro
    Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    2 511
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur / Intégrateur ERP
    Secteur : Bâtiment

    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 2 511
    Points : 10 150
    Points
    10 150
    Par défaut
    Citation Envoyé par nirgal76 Voir le message
    Ca fait une grosse condition ça
    mais en fait, je ne connais pas bien le fond de l'affaire. qu'a demandé la justice ? avoir accès aux données de CE téléphone ou que apple leur permettent de voir dans TOUS les téléphones ?
    Le premier cas, ne me choque pas, c'est une perquisition comme une autre (comme perquisitionner un appart, les comptes bancaires etc..., je ne vois pas en quoi le tél aurait un régime différent) et c'est même souhaitable que ce soit possible. Le 2ième cas est plus douteux j'en conviens et il ne faut pas céder sur ce point.
    C'est le 2ème cas justement, le FBI a demandé à Apple de développer quelque chose, leur permettant de faire sauter la protection des IPhones, de tous les Iphones, pas seulement celui-là.

    C'est pour cela que non, cela n'a rien à voir avec une demande de justice en règle, d'ailleurs Apple l'a déjà dit, ils ont déjà aidé le FBI ou autre dans d'autres affaires, mais la, on parle effectivement de développer un outil permettant d'accéder au contenu de n'importe quel téléphone Apple, avec ou sans accord d'un juge...

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 27/12/2008, 17h42
  2. [Script] Effacement d'une base (sans les contraintes)
    Par plutonium719 dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/10/2007, 04h49
  3. Comment restaurer une table ayant des contraintes ?
    Par ckermorgant dans le forum PostgreSQL
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/08/2007, 09h26
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 18/04/2007, 11h22
  5. Je n'arrive pas à faire une pop-up. Pouvez-vous m'aider?
    Par Davidoux94 dans le forum Général JavaScript
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/12/2006, 13h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo