Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Top 10 des mots anglais d’internet que vous devez dire en français
    Top 10 des mots anglais d’internet que vous devez dire en français
    Ces termes sont publiés au Journal officiel de la République française

    De nombreuses expressions anglaises s’invitent chaque année dans le monde francophone, que ce soit dans le marketing, sur les réseaux sociaux ou dans le monde de la technologie en général. Et si vous ne le saviez pas déjà, le gouvernement français en a assez de cette invasion d'expressions anglaises dont le but est de tuer la très chère langue de Molière, même si parfois, ils apportent quand même un peu plus d’esthétique à la langue française.

    Par un décret de juillet 1996, un dispositif appelé France terme a donc été mis en place, et il est coordonné et animé par la délégation générale à la langue française et aux langues de France. « Pour demeurer vivante, une langue doit être en mesure d’exprimer le monde moderne dans lequel elle évolue ! », peut-on lire sur le site gouvernement.fr. La mission première de ce dispositif est donc d’assurer la survie de la langue française, en désignant en français les concepts et réalités qui apparaissent sous des appellations étrangères.

    Il faut toutefois reconnaître que parfois ces termes étrangers sont difficilement traduisibles en français, et quand la traduction est faite, il se trouve qu’elle fait moins « fun » et moins « branché » que le terme original. Franchement ! Il suffit de comparer les mots « bug » et « bogue » pour s’en apercevoir. Pour désigner les technologies de l’information par exemple, il est également très rare de voir l’utilisation de « TI » au lieu de « IT », pour quelle raison ? Cela sonne beaucoup mieux en anglais.

    Quoi qu’il en soit, pour l'internet, le gouvernement français rêve d’un quotidien en ligne 100 % francophone, et cela passe par une contre-attaque contre les mots anglais populaires sur le web francophone. Sur le site gouvernement.fr, il présente donc « le top 10 des mots d’internet que vous allez oser dire en français » :

    1. Ne plus dire « smiley », mais plutôt « frimousse » ;
    2. Ne plus dire « webcam », mais plutôt « cybercaméra » ;
    3. Ne plus dire « pop-up », mais plutôt « fenêtre intruse » ;
    4. Ne plus dire « hacker », mais plutôt « fouineur » ;
    5. Ne plus dire « spam », mais plutôt « arrosage » ;
    6. Ne plus dire « mail », mais plutôt « courriel » ;
    7. Ne plus dire « bug », mais plutôt « bogue » ;
    8. Ne plus dire « chat », mais plutôt « dialogue en ligne » ;
    9. Ne plus dire « hashtag », mais plutôt « mot-dièse » ;
    10. Ne plus dire « cloud », mais plutôt « nuage »


    Tous ces termes ont été publiés au Journal officiel de la République française et sont recommandés dans les communications en français. Mieux encore, ils sont d’un usage obligatoire dans l'administration et les établissements de l’État français, puisque le gouvernement estime qu’il n’y a aucune raison d’utiliser un mot anglais quand il existe en français.

    Source : Gouvernement.fr

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif  
    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Qu'ils ont pourtant plus important à faire...


    Sinon plus sérieusement, pour courriel et dialogue en ligne, "why not ?" mais il y en a certains comme fouineur ou arrosage, cela ne ressemble pas à grand chose.

    L' "avantage" avec les termes anglais, c'est que maintenant tout le monde les connait, et puis inconsciemment cela plaçait un peu le contexte, on savait que l'on parlait d'informatique, alors que la, si je dite que mon site a subi la visite d'un fouineur, Est-ce que c'est mon site qui s'est fait hacker ou est-ce que j'ai surpris un intrus sur mon terrain ? Et si je suis victime d'arrosage, c'est que j'ai du spam dans ma boite à "courriel" ou que je me suis fait tremper par un jet d'eau ?
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  3. #3
    Membre averti
    Encore certains qui n'ont pas compris que "to Hack" veut dire Bricoler/Bidouiller

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Et puis, vive les mots courts!

    Heureusement qu'on parlera d'une "fenêtre intrusive". Vous imaginez si on avait opté pour "sale pub"? ou une "surpub" (pour publicité superposé)?

    Phrase courte et incitative, qui souligne ainsi l'idée de simplicité: "Viens sur le chat!".
    Phrase française officielle: "Viens dialoguer en ligne!"

    Après, certains sont mignons: frimousse, courriel ou même fouineur me plaisent bien.
    Mes principes de bases du codeur qui veut pouvoir dormir:
    • Une variable de moins est une source d'erreur en moins.
    • Un pointeur de moins est une montagne d'erreurs en moins.
    • Un copier-coller, ça doit se justifier... Deux, c'est un de trop.
    • jamais signifie "sauf si j'ai passé trois jours à prouver que je peux".
    • La plus sotte des questions est celle qu'on ne pose pas.
    Pour faire des graphes, essayez yEd.
    le ter nel est le titre porté par un de mes personnages de jeu de rôle

  5. #5
    Membre expérimenté
    Trop tard! Les mots anglais sont passés dans le langage courant, tout le monde les comprend. Ce n'est pas le cas de leur "traduction". On a besoin des équivalents français au bout de 6 mois, pas 6 ans. Je n'en crois pas l'état capable. Les anglicismes ont de beaux jours devant eux.

    Peut-être qu'un jour, on investira suffisamment dans la recherche développement en France pour que ce soit l'inverse, et que les anglophones utilisent des mots français? <-- Quand vous avez vu celui-là, vous avez pensé smiley ou frimousse?

  6. #6
    Membre éclairé
    "Ne plus dire « webcam », mais plutôt « cybercaméra » ;"
    donc ils sont contre l'anglais ET contre les abréviations ?

    "Ne plus dire « pop-up », mais plutôt « fenêtre intruse » ;"
    toutes les pop-ups ne sont pas des intruses

    "Ne plus dire « hacker », mais plutôt « fouineur » ;"
    ok, rien à voir

    "Ne plus dire « spam », mais plutôt « arrosage » ;"
    whaaaat?! arrosage pour "flood" à la limite, mais pour spam ?!

    "Ne plus dire « bug », mais plutôt « bogue » ;"
    et on perd toute la petite histoire qui a donné naissance au terme "bug" pour parler d'un problème informatique...

    "le gouvernement français rêve d’un quotidien en ligne 100% francophone"
    yeah, dream on
    "Le premier venu peut écrire du code qu'un ordinateur peut comprendre. Les bons programmeurs écrivent du code que les humains peuvent comprendre."
    "Any fool can write code that a computer can understand. Good programmers write code that humans can understand."
    (Martin Fowler)

  7. #7
    Membre régulier
    Hashtag = mot dièse
    Je pense que le plus pitoyable (et merci les noeuds noeuds de l'informatique) est surement la "traduction" de hashtag vers mot dièse ...
    non non non, ça ne sent pas du tout le gars qui ne comprend rien mais qui se souvient que c'est Twitter qui a inventé ça (hum hum hum).

    Puis qu'est qu'on en a RAF ... tiens du coup, même en français, ça passe bien

  8. #8
    Membre averti
    Encore un fouineur qui vient de m'envoyer un arrosage de courriels remplis de frimousses, tout cela dû a un bogue encore lié au nuage, je m'en vais de ce pas demander de l'aide sur un dialogue en ligne pour résoudre ce problème.

    Avec cela je ne vais pas passer pour un abruti, non...

  9. #9
    Membre expert
    Ce message n'a pas pu être affiché car il comporte des erreurs.

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    Je ne pense pas que ces termes aient été choisis par des professionnels de l'informatique.

    Autant courriel ou bogue passent bien par exemple, je les trouve assez jolis et pertinents, autant les autres sont soit inappropriés au niveau du sens soit sont trop complexes à dire.

    par exemple "chat" ne peut pas être remplacé par "dialogue en ligne", on ne dira jamais "on se retrouve sur le dialogue en ligne ce soir", c'est trop chiant à dire.

    Pour "hacker", je ne trouve pas le terme "fouineur" pertinent. Le fait de fouiner n'est qu'une partie du travail d'un hacker. Un hacker se caractérise par sa curiosité, son envie de comprendre, de mettre en place des techniques avancées pour arriver à percer le secret.
    De plus on peut être un fouineur sans être un hacker. Des parents qui fouinent sur l'ordi de leurs enfants par exemple pour les surveiller. Bref ce terme est à côté de la plaque.

    Je suis désolé, je suis un fervent défenseur de la langue française, mais sur ces termes l'anglais est de loin préférable.

    Pourquoi essayons nous toujours de traduire par des mots existants ? Pour des nouveaux concepts il faut de nouveaux mots. Le français doit évoluer sinon il mourra. Le français est vraiment à la ramasse dans le monde informatique, et encore plus dans les jeux vidéos. Comment traduire les termes kill / head shot / creep / lane / farm / gank / carry / first blood / craft ... etc etc... sans en altérer le sens et surtout en faisant en sorte qu'ils soient aussi simples à exprimer. On utilise beaucoup l'anglais car très facile à écrire dans un chat. Le manque de termes français est tellement criant que l'on francise les termes anglais.
    Le problème est je pense, que ceux qui réfléchissent sur ces termes sont très loin des réalités du numérique.

  11. #11
    Rédacteur/Modérateur

    Je trouve l'idée ridicule, et le résultat encore plus
    Devant tant d'inepties, je saurais pas dire quel mot je trouve le plus moche.. mon coeur balance entre tous, mais cet "arrosage" m'a fait avaler de travers, fouineur est vraiment naze et "fenêtre intruse" dénature le sens de l'original.. disons que c'est mon top3 inversé du coup
    nuage, ils se sont pas foulés ça va (6 ans pour ouvrir un dico de traduction ?)
    le seul un peu rigolo ce serait frimousse, mais ce mot existe déjà alors pourquoi (en tous cas chez moi on l'utilise pour parler d'un visage mignon ou de gamin) vouloir lui coller la définition de smiley c'est un peu hors-sujet un smiley n'est pas, et de moins en moins, qu'une émoticone de visage

    y'aurait vraiment à redire sur chaque mot, alors on va se contenter d'oublier ces choix et continuer à utiliser les "anglicismes" (btw mail est déjà francisé pour parler de courrier électronique, l'anglais est "email", "mail" est destiné au courrier postal)
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  12. #12
    Membre émérite
    Ok pour "bogue" (dont la francisation est très ancienne), "courriel" (largement mieux que "mel" parfois proposé) et "nuage" (de toute façon les concepts informatiques derrière les Nuages sont particulièrement nébuleux). Mot-dièse ? Pourquoi pas, mais ça arrive un peu tard. En revanche le reste est ridicule, le top étant à décerner pour "spam" ; pourquoi ne pas proposer plutôt "pourriel" qui est excellent ?

  13. #13
    Expert éminent
    La brève qui ne sert à rien: depuis 6-7 ans, et je dirais 2-3 fournées de traductions par an pour introduire des mots en français.

    Mais les pires traductions sont celles pour le réseau


    Citation Envoyé par Michael Guilloux Voir le message
    1. Ne plus dire « mail », mais plutôt « courriel » ;
    2. Ne plus dire « chat », mais plutôt « dialogue en ligne » ;
    Courriel est un mot Québécois parce qu'eux, nos cousins d'Outre-Atlantique sont plus rapides que nous.

    Et pour chat, c'est clavardage ou clavarder. P*t*in Clavarder ce verbe de ouf

  14. #14
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par VosslerTux Voir le message
    Je ne pense pas que ces termes aient été choisis par des professionnels de l'informatique.

    Autant courriel ou bogue passent bien par exemple, je les trouve assez jolis et pertinents, autant les autres sont soit inappropriés au niveau du sens soit sont trop complexes à dire.

    par exemple "chat" ne peut pas être remplacé par "dialogue en ligne", on ne dira jamais "on se retrouve sur le dialogue en ligne ce soir", c'est trop chiant à dire.

    Pour "hacker", je ne trouve pas le terme "fouineur" pertinent. Le fait de fouiner n'est qu'une partie du travail d'un hacker. Un hacker se caractérise par sa curiosité, son envie de comprendre, de mettre en place des techniques avancées pour arriver à percer le secret.
    De plus on peut être un fouineur sans être un hacker. Des parents qui fouinent sur l'ordi de leurs enfants par exemple pour les surveiller. Bref ce terme est à côté de la plaque.

    Je suis désolé, je suis un fervent défenseur de la langue française, mais sur ces termes l'anglais est de loin préférable.

    Pourquoi essayons nous toujours de traduire par des mots existants ? Pour des nouveaux concepts il faut de nouveaux mots. Le français doit évoluer sinon il mourra. Le français est vraiment à la ramasse dans le monde informatique, et encore plus dans les jeux vidéos. Comment traduire les termes kill / head shot / creep / lane / farm / gank / carry / first blood / craft ... etc etc... sans en altérer le sens et surtout en faisant en sorte qu'ils soient aussi simples à exprimer. On utilise beaucoup l'anglais car très facile à écrire dans un chat. Le manque de termes français est tellement criant que l'on francise les termes anglais.
    Le problème est je pense, que ceux qui réfléchissent sur ces termes sont très loin des réalités du numérique.
    Le vrai problème est que ce sont à la base des communautés anglophones...

  15. #15
    Membre averti
    Citation Envoyé par Chuck_Norris Voir le message
    Ok pour "bogue" (dont la francisation est très ancienne), "courriel" (largement mieux que "mel" parfois proposé) et "nuage" (de toute façon les concepts informatiques derrière les Nuages sont particulièrement nébuleux). Mot-dièse ? Pourquoi pas, mais ça arrive un peu tard. En revanche le reste est ridicule, le top étant à décerner pour "spam" ; pourquoi ne pas proposer plutôt "pourriel" qui est excellent ?
    Si je reprend le commentaire du site du gouvernement pour "Spam" :

    Parce que c'est vrai qu'à la fin, tous ces spams pourraient bien faire couler notre boîte aux lettres électronique.
    Cette explication ou ce jeu de mot, n'est clairement pas destinée a des professionnels de l'informatique.
    Les autres explications ne sont pas mieux d'ailleurs.

    le termes "pourriel" ne leur est même pas venu a l'idée, je ne pense pas qu'ils veulent innover mais plutôt utiliser
    des mots qui existe dans la langue française pour décrire quelque chose de nouveau.

  16. #16
    Membre averti
    J'ose même pas imaginer combien sont payé ces imbéciles pour sortir leur traductions complétements foireuses.

  17. #17
    Expert éminent sénior
    je viens de leur écrire ceci

    Bonjour,

    Je viens de lire sur votre site qu'on parle maintenant de "fenêtre intruse" en français au lieu de "pop-up" avec pour définition "Fenêtre qui s'affiche soudainement à l'écran sans que l'utilisateur en ait fait la demande."

    Le problème, c'est qu'une fenêtre "pop-up" n'est pas forcément intruse et qu'elle peut être totalement sollicitée.

    Par exemple, sur votre site, quand je clique sur l'icône "imprimante", c'est une fenêtre "pop-up" qui va me permettre de choisir mes options d'impressions.

    Bien cordialement
    Paul TOTH
    http://www.culture.fr/franceterme/re...;action=search
    Developpez.com: Mes articles, forum FlashPascal
    Entreprise: Execute SARL
    Le Store Excute Store

  18. #18
    Nouveau membre du Club
    Citation Envoyé par GPPro Voir le message
    Le vrai problème est que ce sont à la base des communautés anglophones...
    Non je ne pense pas. Si les termes étaient traduits intelligemment les français les utiliseraient (en tous cas entre francophones).
    par exemple sur les réseaux sociaux, dans les communautés anglophones les francophones disent "lol" et dans les forums francophones ils disent souvent "mdr".
    Les termes français ne sont pas utilisés par les francophones dans des espaces francophones car ils sont souvent bien nuls.

  19. #19
    Membre éprouvé
    Zut alors que je dialoguait en ligne avec un ami quand j'ai cliqué sur une fenêtre intruse et un fouineur s'est emparé de mon adresse de courriel et je me suis fait arrosé.

    On dirait du québécois

  20. #20
    Membre averti
    Je trouve le résultat assez foireux, entre les mots trop longs et ceux dénués de sens, on fait peut-être beaucoup de bruit pour rien.
    <troll>En même temps c'est vrai : les dinosaures n'ont pas appris à dire "spam" dans leur langage, et on voit bien qu'ils ont disparu...</troll>

###raw>template_hook.ano_emploi###