Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Les développeurs US ne sont pas vraiment satisfaits de leur métier selon PayScale
    Les développeurs US ne sont pas vraiment satisfaits de leur métier
    Et estiment qu’il n’est pas assez utile pour un monde meilleur selon PayScale

    PayScale a récemment publié les résultats d’une enquête sur les emplois les plus et les moins « significatifs ». Entendez ici par significatif, la capacité d’un emploi à contribuer à faire de ce monde un meilleur endroit, autrement dit son utilité dans la société.

    Entre juin 2014 et juin 2015, PayScale a en effet interrogé environ 2,7 millions de travailleurs aux États-Unis répartis entre 505 fonctions regroupées en 24 catégories. La société a ensuite cherché à savoir si les travailleurs sont satisfaits de leur emploi et s’ils estiment que leur métier est au moins assez utile pour rendre la société meilleure.

    Parmi les 24 catégories, celle des professionnels de l’IT enregistre le 2e salaire annuel médian le plus élevé, soit 74.300$ après les professionnels de la santé (83.500$). À côté de ces salaires relativement élevés, on note que 70% des professionnels de l’IT ont répondu qu’ils sont satisfaits de leur métier. L’enquête de PayScale révèle cependant que seulement 46% d’entre eux estiment que leur travail contribue à faire de ce monde un meilleur endroit. Logiquement, de par la nature de leur travail, les gens du clergé et les professionnels de la santé ont eu les plus forts taux de réponses affirmatives quand il s’agissait de savoir si leurs métiers contribuent à rendre le monde meilleur. Dans le graphique suivant, le cercle vert mis en évidence représente la catégorie des professionnels de l’IT.


    En creusant au sein des différentes catégories et en prenant toutes les fonctions ensemble, on remarque de manière générale que les métiers de l’IT ne sont pas vraiment utiles pour rendre un monde meilleur, d’après les propres réponses des professionnels du domaine. Ils se placent tous dans la 2e partie du tableau parmi les 505 fonctions, avec des taux de réponses affirmatives généralement en dessous des 50%. Les développeurs sont ceux qui occupent la dernière position parmi les professionnels de l’informatique.

    Les développeurs occupent en effet la 484e place dans le classement général avec seulement 29% d’entre eux qui estiment que leur travail rend le monde meilleur. Même les télévendeurs avec un taux de 46% ont répondu en plus grande proportion que leur métier est utile pour rendre le monde meilleur.

    Le tableau suivant donne le classement des différents sous-groupes de la catégorie des professionnels de la technologie.


    Si le salaire médian des professionnels de l’informatique est de 74.300$ par an, ce sont les développeurs qui ont le salaire médian le plus élevé dans la catégorie avec 103.000$ par an. Par contre, ce sont également ces derniers qui sont les moins satisfaits de leur métier dans la catégorie. L’enquête de PayScale révèle en effet que seulement 57% des ingénieurs logiciels ont dit être « très satisfaits » ou « assez satisfaits » de leur emploi.

    Dans le graphique suivant, les cercles verts représentent les sous-groupes du domaine de l’IT et le cercle qui est le plus mis en évidence correspond à celui des développeurs.


    Le tableau suivant donne le classement des différents sous-groupes dans la catégorie des professionnels de la technologie, selon le pourcentage de travailleurs satisfaits.


    Source : PayScale

    Et vous ?

    Comment expliquez-vous le contraste entre le niveau de salaire et le pourcentage de développeurs satisfaits de leur travail ?

    Pensez-vous qu’il y aurait un lien de causalité entre le pourcentage de développeurs satisfaits et le fait qu’ils estiment que leur métier ne contribue pas assez à rendre un monde meilleur ? Si oui, lequel ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Inactif  
    En fait c'est comme ici, sauf qu'eux sont bien payés...
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  3. #3
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    En fait c'est comme ici, sauf qu'eux sont bien payés...
    A relativiser, il vaut mieux être payé 40k en France que 75k aux USA.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  4. #4
    Inactif  
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    A relativiser, il vaut mieux être payé 40k en France que 75k aux USA.
    Oh mais je relativise, vu que je suis payé 26 ou 27k max en étant en France, tout le monde n'est pas ingénieur en IDF

    Mais sur le fond oui, je préférerais être payé 40K en France


    Par contre 75K aux USA, c'est tous métiers de l'IT confondus, plus bas c'est mis que le salaire médian pour les devs est à 103K.

    Du coup, même entre 40K en France et 103K aux USA, je pense que la question peut se poser quand même.
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  5. #5
    Membre éprouvé
    C'est clair : tout le monde n'est pas ingénieur en région IDF ou sur un marché de niche
    http://krossapp.com

    "S'adapter, c'est vaincre !"

  6. #6
    Membre du Club
    46% d’entre eux estiment que leur travail contribue à faire de ce monde un meilleur endroit
    En même temps le domaine de l'IT est spécialisé dans la suppression d'emplois en remplaçant l'humain par la machine

  7. #7
    Expert éminent
    Citation Envoyé par Zirak Voir le message
    Oh mais je relativise, vu que je suis payé 26 ou 27k max en étant en France, tout le monde n'est pas ingénieur en IDF

    Mais sur le fond oui, je préférerais être payé 40K en France


    Par contre 75K aux USA, c'est tous métiers de l'IT confondus, plus bas c'est mis que le salaire médian pour les devs est à 103K.

    Du coup, même entre 40K en France et 103K aux USA, je pense que la question peut se poser quand même.
    J'ai pris le premier exemple qui me venait à l'esprit, mais on peut tout aussi bien comparer les salaires de licence.
    103k aux USA il me semble que c'est assez faussé à cause des nombreuses startups qui paient cher mais se cassent vite la gueule ce qui fait monter la médiane sur l'instant mais pas sur la durée.
    Les ingénieurs aux USA payés 103k pendant de nombreuses années (avec augmentation mais j'en parlerai pas) sont plutôt dans des grands groupes et ne représentent pas la majorité.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  8. #8
    Inactif  
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    J'ai pris le premier exemple qui me venait à l'esprit, mais on peut tout aussi bien comparer les salaires de licence.
    103k aux USA il me semble que c'est assez faussé à cause des nombreuses startups qui paient cher mais se cassent vite la gueule ce qui fait monter la médiane sur l'instant mais pas sur la durée.
    Les ingénieurs aux USA payés 103k pendant de nombreuses années (avec augmentation mais j'en parlerai pas) sont plutôt dans des grands groupes et ne représentent pas la majorité.
    Oui je me doute bien, et je suis tout à fait d'accord avec toi sur les avantages de travailler en France que cela soit sur la couverture médical, la retraite, etc etc

    C'était juste histoire de souligner encore une fois le manque de considération des devs en France.

    Mais bon, tout de même, même si on table sur 80K là-bas au lieu de 35/40K ici, à moins d'être vraiment un panier percé, je pense qu'il y a moyen de s'en sortir avec un niveau de vie équivalent à ce que l'on aurait en France, on parle quand même de toucher plus de 2 fois le même salaire...
    "The world is broken. We’re the last choking embers of a fire waiting to burn out.
    Long before our grandfathers and their fathers before them, we started pulling our planet apart in the name of progress and blind ambition.
    The greed of man has devoured this earth until there was nothing left. We watch as time eats us alive.
    A generation born to witness the end of the world..."

  9. #9
    Membre éprouvé
    Considérer que son boulot est important pour "rendre la monde meilleur" n'a pas grand chose à voir avec le revenu qui en est tiré. Un trader touche beacoup plus. S'il est (honnête) réaliste, il ne peut penser améliorer le monde...

    La satisfaction de son job recouvre d'autres considérations :
    - avec qui je travaille
    - évolution possible
    - compétences nécessaires
    - conditions de travail en général

    Et développeur est l'un des métiers où on dépend beaucoup des autres métiers ("clients") en plus des collégues de l'IT (administrateurs notamment). La plupart des échecs de projets sont dus aux incompréhensions dans les besoins -> insatisfactions mutuelles.

  10. #10
    Membre régulier
    y a pas que les USA...
    Ouais sinon plus proche de nos rives, les dev sont bien mieu payés au RU. Et pas necessairement besoin d'etre a Londres. Par exemple en Ecosse un bon Java dev avec 5-8 annees d'experience peut topper £50k-£60k (€85k) sans trop de difficulté. Avec couverture sante gratuite et universelle ainsi qu'universite gratuite, coup de la vie similaire ou moins cher qu'en France et legerement moins d'impot... Bon apres faut supporter le temps de merde! Et quand a faire du monde un meilleur endroit, la par contre rien de mieu qu'ailleurs!

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    A relativiser, je préferre gagner 100k$ en Floride dans les everglades que 36k€ dans le nord pas de calais
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey