Voir le flux RSS

bouye

Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent

Noter ce billet
par , 21/06/2019 à 07h21 (246 Affichages)
Nom : unnamed.png
Affichages : 655
Taille : 15,4 Ko

...du vent et aussi de la pluie...

E.T. cellphone home
Citation Envoyé par Homer Simpson
Hmmmm des donuts.... gaaaaaah
Après une arrivée aussi tardive et un si long vol pour parvenir à Chicago, je me suis réveillé vers 10h. La météo était grisâtre et les prévisions pour la journée peu engageantes ; j'avais espéré que le fait de passer dans l’hémisphère nord nous permettrait d'avoir des températures de fin de printemps ou même d'été, mais non, les prévisions annoncées se sont avérées exactes : nous avons eut droit à exactement le même temps qu'à Auckland : 12 à 16°C, nuageux... une pluie froide en plus. J'avoue que ça augurait bien pour un événement sensé se dérouler en plein air durant 10 heures d'affilée. Durant notre sommeil notre compagnon de voyage venant de Métropole était allé faire les courses et nous avait ramené un petit déjeuner typiquement américain : une grosse boite de donuts... bien gras et couvert de glaçage au chocolat ou a la vanille... oui décidément nous sommes bien aux États-Unis . Enfin... la boite nous aura tenu plusieurs jours.

Il avait de plus fait un peu de reconnaissance dans le centre commercial le plus proche et avait pu localiser une boutique d’opérateur mobile. Une fois bien rassasiés et réveillés nous sommes donc sortis rapidement nous fournir en cartes SIM en optant pour le plan touriste à 35 USD chez T-Mobile. À noter qu'il est possible d’opter pour un plan groupé lorsqu'on est suffisamment nombreux. Ainsi armés et Pokémon GO à nouveau pleinement autonome et fonctionnel, nous nous sommes dirigés vers la station Polk sur la ligne rose où nous avons pris le métro aérien qui allait nous mener à the Loop, le surnom du centre-ville de Chicago. À la station, nous avons obtenu une carte VENTRA, gérée par l’autorité des transports de Chicago, auprès d'un distributeur que nous avons ensuite chargée avec un passe de 3 jours.

Nous sommes ensuite descendu au Loop à la station Washington/Wabbash située près de la bordure nord de Grant Park. Au centre-ville, de part son aspect vieillot et semi-délabré, la ligne de métro aérien qui passe par dessus les artères routières dessine un décor qu'on reconnaît aisément si on a vu des épisodes d'Urgences ou encore de la trilogie Batman de Christopher Nolan. Mais le clou de cette visite reste quand meme le parc dans lequel va se dérouler l'événement durant 4 jours. Nommé en l'honneur du 18ème président des Etats-Unis qui fut général dans l'armée nordiste durant la Guerre de Session, Grant Park est un ensemble de plusieurs petits parcs dédiés à des activités culturelles ou en plein air situés entre the Loop et la rive du lac Michigan. On y trouve plusieurs musées et monuments ainsi que le conservatoire de musique. Le parc dispose aussi de 16 terrains de baseball (dont 12 sur le site du GO Fest) et de 12 cours de tennis qui sont ouverts au public et de plus de 6km de voie piétonnes.

Nom : The bean.jpg
Affichages : 62
Taille : 74,2 Ko
The Cloud Gate AKA The Bean

Nous sommes tout d'abord allés à Millenium Park où la pluie nous a surpris alors que nous approchions de the Cloud Gate (la porte des nuages), surnommée the Bean, une grosse structure chromée en forme de haricot, ce qui nous a forcé à nous réfugier dans une boutique de souvenirs le temps que le grain passe. Près de là des répétitions de musique classique étaient en cour au théâtre Harris ; en effet ce parc hébergeait également un festival de musique, dont l’entrée était gratuite, sur plusieurs jours ce qui nous a donné droit à un vrai melting pot musical d'une journée à une autre (classique, rock, jazz...) chaque fois que nous passions dans ce secteur. Alors que la pluie s’était légèrement calmée nous nous sommes alors dirigés vers le lieu où le GO Fest devait se tenir dès le lendemain, le cœur de Grant Park.

Avant la bataille
Cette année, Niantic vu les choses en grand et a réservé toute la zone adjacente à la fontaine Buckingham. Les joueurs ont donc accès à une zone jouable qui s'étale sur un grand rectangle de 1.3km x 250m, ce qui est plus que nécessaire pour permettre à plus de 12 000 personnes de jouer dans la même journée :
  • Au nord Butler Field dispose d'une estrade dédiée aux concerts et spectacles, la zone est entourée de bois et dispose de plusieurs chemins de promenade. C'est dans cette seule zone, entièrement clôturée à l’époque, qu'avait eut lieu le GO Fest de 2017.
  • Au centre Buckingham Fountain est une zones pavée de brique bordée par des jardins de roses dans un style à la française au sud au nord.
  • Au sud Hutchinson Field est une grande zone herbeuse sur la quelle se trouvent 12 petits terrains d’entraînement au baseball. D'ailleurs elle contient aucun POI puisque les règles d'Ingress spécifient que seules les constructions, fabrications ou réalisations artistiques humaines font des POIs acceptables.

Cette année, tout comme en 2018 au Licoln Park, la zone de jeu n'est pas clôturée et reste ouverte aux passants, touristes et autres visiteurs curieux. Les rues situées entre les 3 aires de jeux seront par contre fermées à la circulation pour permettre aux joueurs de passer de l'une à l'autre sans encombre.

Contrairement à Pokémon GO, Ingress dispose d'un carte officielle, disponible pour tout agent (les joueurs d'Ingress), qui permet de visualiser l'état du jeu en temps réel sur l'ensemble de la planète. Outre ses usages directs dans son jeu d'origine (ex : planifier ses liens de création de voile ou tenter d'anticiper les actions de la faction ennemie), cette carte s'avère fort utile pour aller vérifier en avance si votre destination dispose d'une couverture suffisante de Pokéstops ou d'arènes pour rendre le jeu intéressant dans Pokémon GO puisque les deux jeux partagent la même base de POIs.

Nom : map.jpg
Affichages : 61
Taille : 385,0 Ko
Plan de situation de la zone de jeu d'après Ingress et Google Maps. La zone jouable est encadrée en rouge. Millenium Park est en haut à droite au dessus de l'institut des arts.

De toutes manières, Niantic avait complètement nettoyé la zone en prévision du GOFest. Si les POIs étaient toujours bien présents en ouvrant Scanner [REDACTED] ou Ingress Prime, dans Pokémon GO on en voyait désormais plus rien, uniquement un grand espace vert complètement vide ! Et c'est ainsi que le parc allait apparaître dans le monde numérique pour les joueurs : durant l’événement les joueurs avec des tickets valident verraient une foultitude de Pokéstop ainsi que les Pokémon promis, les autres n'ayant pas de ticket valides pour cette journée donnée, absolument rien. Coté monde réel, de nombreuses installations patientaient sous la pluie en attendant les visiteurs à venir.

Nom : event map.jpg
Affichages : 63
Taille : 110,2 Ko
La carte de l’événement distribuée par Niantic.

La veille, pendant que nous attendions notre avion à Los Angeles, Niantic avait fini par enfin publier la carte des festivités et le plan d'organisation du parc pour ces 4 jours : sur Bultler Field 3 grandes tentes pour été érigées, chacune dédiée à une des 3 équipes ; des tentes similaires ont été placées au sud sur Hutchinson Field. Elles permettent à un dresseur de venir se reposer à l'ombre ou de recharger son téléphone tout en discutant avec les autres membres de son équipe. Ces tentes seront également les lieux ou des animateurs proposeront des défis aux joueurs pour gagner des goodies (tshirt exclusif, porte-clés, etc.) en repondant a des questions sur l'univers Pokémon en général ou sur Pokémon GO en particulier ou encore savoir qui a capturé le plus de telle ou telle créature et divers autres challenges amicaux. Les joueurs pourront également participer à ces défis près des estrades placées dans les différents habitats tels que les bois effrayants, la forêt gelée, le jardin des fée ou encore le désert de sable. Ces zones dédiées à un ou deux types d'espèce de Pokémon particuliers ont eut droit à des décoration avec des toiles d’araignées, et des lanceur de fumée, de "neige" (des flocons de mousse de savon) et de bulles de savon. La forêt gelée héberge également la boutique à souvenirs de Niantic tandis que la boutique à souvenirs Pokemon jouxte la zone désertique. Au centre du parc la fontaine Buckingham est une zone dédiée aux Pokémon de type eau.

Nom : Bultler Field.jpg
Affichages : 62
Taille : 67,9 Ko
Les tentes des équipes Intuition, Sagesse et Bravoure sur Butler Field.

L'estrade de Butler Field servira de lieu d'affrontement pour une compétition de combats entre joueurs tandis que la zone toute au sud de Hutchinson Field est désignée point de rencontre pour faire des échanges entres joueurs. Des petites tentes blanches au nord de Butler Field sont dédiées à 5 YouTuber / influenceurs qui viendront participer chaque jour à des sessions d'autographes. Ici et là une douzaine de point de chargement rapide pour mobiles et batterie sont habillement déguisés en Pokéstops. Le tout est complète par plusieurs dizaines de toilettes chimiques de chantier et plusieurs points de réapprovisionnement en eau potable connectés au réseau du parc, ce qui permettra aux joueurs de se désaltérer et de remplir à nouveaux leurs bouteilles d'eau. Quelques points d'aide (helpdesk) sont également présents pour orienter les joueurs qui auraient des difficultés à se retrouver dans l'organisation du le parc.

Nom : Niantic Store.jpg
Affichages : 60
Taille : 112,3 Ko
Le boutique Niantic dans la foret gelée... elle ne verra pas beaucoup plus d'action durant tout le GO Fest ...

Enfin pour le moment tout est bien calme avec seulement quelques ouvriers qui s'affairent à mettre en place les dernières touches et faire les derniers branchements (sous la pluie) pendant que quelques joueurs, touristes intrigues ou encore sportifs en train de courir ou de faire du vélo traversent rapidement la zone avant de se mettre à l'abri. La météo s’étant calmée nous décidons de partir vers Navy Pier, a 15-20 minutes de marche en suivant la rive du lac Michigan vers le nord. Navy Pier est un très grand ponton sur lequel se trouve une grand roue, un food court, un arboretum et plusieurs hôtels et ainsi que divers autres attractions destinées à la famille et aux enfants. L’extrémité de Navy Pier qui s'avance dans le lac Michigan est également un lieu de spawn important de Pokémon.

Nom : Navy Pier.jpg
Affichages : 63
Taille : 79,7 Ko
Tout au bout de Navy Pier. À noter que c'est toujours le Pride Month aux USA.

Échanges en vue
Note : le Pokédex est, en jeu, une encyclopédie des Pokémon rencontrés et capturés par le dresseur. Un des buts du joueur dans un jeu Pokémon est de compléter intégralement son Pokédex d’où le slogan "Attrapez les tous !".

Depuis le début du jeu Niantic a fait que certains Pokémon sont disponibles uniquement dans des régions bien spécifiques du monde ; le but étant d'inciter les joueurs à voyager mais aussi plus tard à s’échanger des créatures régionales quand cette fonctionnalité est devenue disponible en jeu. On ne va cependant pas se voiler la face, ça encourage aussi les tricheurs à contrefaire leurs coordonnées GPS pour aller les capturer sans devoir prendre la route ou se payer un billet d'avion.

Ce sont en tout désormais une bonne vingtaine de Pokémon qu'un joueur ne pourra jamais trouver de part chez lui s'il ne part pas visiter la planète ou fait l'effort de trouver un autre joueur les possédant et qui serait susceptible de les échanger ; les échanges étant, au même titre, que les combats une des composantes fondamentales d'un jeu Pokémon. Ainsi dans les jeux normaux sur console (pas dans Pokémon GO) certains Pokémon peuvent évoluer uniquement si leur dresseur les donne à un autre joueur qui le renverra ensuite à son possesseur initial. Point d’échange, point de Pokédex complet possible.

Ainsi, M. Mine que certains ont pu voir dans le récent film Détective Pikachu est exclusif à la plupart des pays européens tandis que Tauros, un taureau a 3 queues, est présent sur presque tout le territoire des USA. Tropius, une espèce de Diplodocus volant croisé avec un bananier, se trouve uniquement en Afrique tandis que Canarticho un canard tenant un poireau se trouve en Extrême-Orient... Même ici à Nouméa nous en avons quelques uns comme Relicanth un poisson pierre fossile commun à plusieurs îles du Pacifique Sud ou encore Pijako un oiseau chanteur qu'on trouve dans tout l’hémisphère Sud.

Nom : Lake_guardians_DP.png
Affichages : 62
Taille : 32,6 Ko
Les gardiens du lac Créhelf, Créfollet et Créfadet, image provenant de Bulbapedia.

Plus récemment, les Pokémon légendaires gardiens du lac Créhelf, Créfollet et Créfadet de 4ème génération, ont aussi été introduits en jeu en tant que régionaux :
  • Créhelf est disponible en Asie (Extrême-Orient) Pacifique. C'est la fée que j'ai pu récupérer ici à Nouméa quand nous faisions nos raids le mois dernier.
  • Créfollet est disponible en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Inde.
  • Créfadet est disponible en Amérique du Nord et du Sud.

Nous avons eut quelques semaines de raid pour en capturer plusieurs, mais et, c'est une première, ils sont aussi (extrêmement rarement) trouvables dans la nature près des lacs et étendues d'eau dans leurs régions respectives. Ces Pokémon sont donc très fortement recherchés par les joueurs et peuvent fortement peser dans une négociation quand on recherche quelque chose de rare pour compléter son Pokédex. Or les échanges de Pokémon légendaires entre joueurs sont assez coûteux pour des joueurs qui ne les possèdent pas encore. Pour réduire ces coûts, il faut prendre le temps de monter son niveau d’amitié en jeu sur une durée d'au minimum 1 mois (la réduction maximale arrive au bout de 3 mois). Donc à partir du moment où nous savions que nous allions à Chicago, j'ai pris des contacts sur le Discord Silph Road Summer Tour pour planifier certains échanges en avance et monter notre niveau d’amitié pour que ces derniers ne me coûtent pas trop cher.

Nommée d’après la compagnie qui conçoit les Pokéball dans l'univers du jeu, the Silph Road (Reddit) a initialement été créée pour entretenir un réseau de voyageurs internationaux susceptibles de transférer des Pokémon rares d'un dresseur à un autre en traversant les continents et océans. Après tout les échanges n’étant pas disponibles au lancement du jeu, l'association a depuis étendu ses activités à bien d'autres domaines tels que la recherche de la compréhension des mécaniques de géolocalisation du jeu notamment ses liens entre le découpage géographique en cellules S2 et OpenStreetMap pour les biomes et autres nids, les taux de chance d'avoir tel ou tel Pokémon dans des œufs ou encore faire des regroupement et activités sociales entre joueurs. Dernièrement Silph Road organise également un tournoi PvP officieux, la Silph League. Depuis que les échanges sont possibles, les restrictions anti-triche imposées* aux joueurs de GO ont fait qu'il était devenu impossible de mener à bien le but initial de l'organisation (faire transiter des Pokémon par un tiers) et donc elle a décidé de faciliter les prises de contact directes entre joueurs qui veulent s’échanger des monstres de poche en organisant des espaces de rencontre virtuel dédiés, chaque grand événement étant l'occasion pour les joueurs de s’échanger masse de créatures compte tenu du nombre croissant de visiteurs qui traversent les océans pour aller assister à ces rencontres et festivités.

*Un Pokémon peut être échangé une seule et unique fois entre joueurs et ses statistiques de combat sont régénérées lors de l’échange ce qui empêche le trafic de Pokémon avec des stats parfaites.

Clair de Lune
Depuis quelques semaines Niantic a décidé d'organiser chaque mercredi de 18 à 19 heures une heure de raid hebdomadaire durant laquelle plus de raids de niveau 5 apparaissent plus souvent sur les arènes, ce qui permet aux joueurs s'organiser plus facilement pour combattre le ou les Pokémon légendaire(s) du moment et essayer de le capturer. Durant notre journée d'exploration de la ville, le groupe Discord DTC (DownTown Chicago) que j'avais rejoins en préparation du voyage a appelé les joueurs locaux et les visiteurs à se réunir au pied du gratte-ciel Blue Cross and Blue Shield of Illinois pour se préparer à affronter Cresselia, le Pokémon qui représente le croissant de lune.

Nous sommes tranquillement revenus de Navy Pier en passant par le petit parc Lake Shore East Park qui est coincé entre des tours de toutes parts. À cette heure de la journée, les habitants de Chicago sortaient promener leur chien ou faire leur jogging. Peu avant 18 heures c’était plusieurs dizaines de joueurs qui étaient en attente des éclosions des œufs de raids. J'avais donné rendez-vous sur place également à un joueur franco-américain avec qui je devais échanger un Créhelf contre un Vortente. Pokémon de 4ème génération en forme de plante carnivore, Vortente a récemment été introduit en jeu en tant que régional dans le sud des États-Unis où se trouvent des plantes d'allure similaire dans la vie réelle ; autant dire que c’était là une bonne occasion pour moi de l'obtenir. J'ai rapidement rencontré mon contact et nous avons pu procéder à notre échange comme prévu avant de nous préparer aux raids à venir.

Malheureusement, comme d'habitude autant de joueurs concentrés au même endroit fait que les réseaux mobiles des divers opérateur saturent rapidement. Après avoir expérimenté pas mal de soucis réseau sur le premier raid, nous avons finalement décidé de laisser partir le gros des joueurs pour ensuite avancer à notre rythme. En cours de route nous avons rencontré quelques autres joueurs retardataires qui arrivaient sur le point de rendez-vous et, au final, nous avons enchaîné sur les 3 raids suivant les plus proches de manière un peu informelle mais toujours dans la bonne humeur que seul un début de pluie est venue entacher. J'ai également pu décrocher un Cresselia chromatique ce qui me fera un bon souvenir de Chigago. Les chromatiques sont des Pokémon qui sont colorés différemment et sont plus rares à trouver. Pendant ce temps là les passants autour de nous se demandaient ce qui causait une telle agitation et pourquoi il y avait autant de gens dans les rues... jusqu’à ce que quelqu'un finisse par sortir un "Bah it must be some Pokémon GO players, there might be some kind of event going on..."

Nous sommes ensuite revenus vers Cloud Gate et tandis que nous terminions nos 3 dernier raids sur Millenium Park la pluie s'est faite plus pressente. Nous sommes repartis vers le centre-ville faire un peu de shopping pour des câbles USB et des adaptateurs secteurs avant de dîner dans un Viapiano du Loop puis de rentrer par la ligne rose du métro avant que la pluie ne devienne trop menaçante... et c'est fatigué et trempés de la tête aux pieds mais contents de notre journée que nous sommes finalement rentrés à notre AirBnB.

Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Twitter Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Google Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Facebook Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Digg Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Delicious Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog MySpace Envoyer le billet « Pokémon GOFest 2019 Chicago : Jour 2 - La Cité du Vent » dans le blog Yahoo

Mis à jour 23/06/2019 à 13h35 par bouye

Catégories
Mobile , Voyage

Commentaires