IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Le PDG de Google annonce à ses employés qu'il faut s'attendre à de nouvelles suppressions d'emplois en 2024


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 764
    Points : 54 119
    Points
    54 119
    Par défaut Le PDG de Google annonce à ses employés qu'il faut s'attendre à de nouvelles suppressions d'emplois en 2024
    Google pourrait déjà remplacer certains postes de vendeurs d'annonces par l'IA, l'IA pouvant créer des actifs et du texte pour les annonces publicitaires, l'humain ne serait plus nécessaire pour le faire.

    Google pourrait utiliser l'IA pour remplacer des emplois au sein de l'entreprise, car les outils d'IA automatisent des tâches qui étaient auparavant effectuées par des employés. L'entreprise prévoit de consolider le personnel et de réaffecter les employés de son unité de vente aux clients qui supervisent les relations avec les principaux annonceurs. Les nouveaux outils d'IA de Google peuvent générer des mots-clés, des titres, des descriptions et d'autres éléments pour les annonces, ce qui simplifie la création de campagnes. L'outil Performance Max utilise l'IA générative pour créer des éléments personnalisés et décider de l'emplacement des annonces. Si l'utilisation d'outils d'IA n'entraîne pas nécessairement des suppressions d'emplois, certains employés pourraient être réaffectés à d'autres domaines au sein de Google.

    Google pourrait utiliser l'intelligence artificielle (IA) pour remplacer certains emplois au sein de l'entreprise. Selon un rapport de The Information, l'IA pourrait déjà prendre des emplois chez Google. Le rapport cite des personnes informées des projets et indique que Google a l'intention de "consolider le personnel, y compris par d'éventuels licenciements, en réaffectant les employés de son unité de vente aux grands clients qui supervisent les relations avec les principaux annonceurs".

    Le rapport ajoute que les postes sont libérés parce que les nouveaux outils d'intelligence artificielle de Google les ont automatisés. Il précise qu'une future restructuration a apparemment déjà été annoncée la semaine dernière lors d'une réunion de l'ensemble du département Google Ads.

    Lors de sa conférence annuelle des développeurs Google I/O en mai dernier, Google a annoncé une "nouvelle ère de publicités alimentées par l'IA", avec une "expérience conversationnelle en langage naturel au sein de Google Ads, conçue pour accélérer la création de campagnes et simplifier les annonces de recherche". Google a déclaré que sa nouvelle IA pouvait analyser votre site web et "générer des mots-clés, des titres, des descriptions, des images et d'autres éléments pertinents et efficaces", faisant du chatbot Google Ads un concepteur et un expert en vente.


    L'un de ces outils publicitaires, Performance Max de Google (ou "PMax" en abrégé), a bénéficié d'un coup de pouce de l'IA générative après l'annonce de la conférence I/O et peut désormais "créer des ressources personnalisées et les mettre à l'échelle en quelques clics". Cela signifie qu'il aide les annonceurs à décider si une publicité doit être diffusée sur des sites tels que YouTube, Search, Discover, Gmail, Maps ou dans des bannières publicitaires sur des sites tiers. Ensuite, il suffit de créer le contenu de la publicité, grâce à l'IA générative qui peut analyser votre site web à la recherche de matériel.

    On parle de "Performance Max" parce que les variations de votre publicité sont toujours laissées à l'appréciation des machines, qui peuvent constamment remixer vos publicités en temps réel en se basant sur les taux de clics comme retour d'information. Par ailleurs, un annonceur humain reste dans la boucle pour approuver le contenu.

    Le rapport de The Information ajoute : "Un nombre croissant d'annonceurs ont adopté PMax depuis [son lancement], éliminant ainsi la nécessité pour certains employés spécialisés dans la vente d'annonces pour un service particulier de Google, comme la recherche, de travailler ensemble pour concevoir des campagnes publicitaires pour de gros clients."

    L'outil d'IA n'est pas synonyme de suppressions d'emplois, du moins pas pour l'instant

    Le rapport précise que l'utilisation d'outils d'IA n'entraîne pas de suppressions d'emplois, du moins pas pour l'instant. Google emploierait environ 13 500 personnes pour ce type de travail de vente, dans le cadre de sa division publicitaire qui compte 30 000 personnes.

    L'introduction de l'outil d'IA ne signifie pas nécessairement que tous seront touchés. De même, ceux qui le sont ne seront pas nécessairement licenciés, ils pourraient être réaffectés à d'autres secteurs de Google. Le rapport précise que "certains employés s'attendent à ce que les changements soient annoncés le mois prochain".

    Source : The Information

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    « Meilleure, plus rapide, moins coûteuse, plus sûre : les 4 raisons pour lesquelles l'IA devrait remplacer tous les employés humains », d'après David Shapiro, d'avis que ce futur est tout proche

    Google I/O 2023 : l'IA est désormais omniprésente dans les produits phares de Google. L'entreprise présente ses dernières innovations en matière de technologie, d'IA, de cloud computing

    Google annonce la suppression de 12 000 emplois, soit plus de 6 % de ses effectifs et imite d'autres entreprises technologiques, dans le cadre de la gestion du ralentissement macroéconomique
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    November 2022
    Messages
    842
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : November 2022
    Messages : 842
    Points : 13 973
    Points
    13 973
    Par défaut Google pourrait licencier 30 000 employés suite à une nouvelle innovation en matière d'IA
    Google pourrait licencier 30 000 employés suite à une nouvelle innovation en matière d'IA, après avoir déjà supprimé environ 12 000 emplois

    Google s'emploie activement à faire progresser son modèle d'IA, mais de récentes indications suggèrent que le géant de la technologie ne se concentre pas uniquement sur le développement de l'IA pour des applications externes, mais qu'il envisage également un changement important de sa structure opérationnelle.

    Selon un récent rapport de The Information, Google envisage une réduction substantielle de ses effectifs, qui pourrait concerner jusqu'à 30 000 employés, dans le cadre d'un mouvement stratégique visant à intégrer l'IA dans divers aspects de ses processus d'entreprise.


    La restructuration proposée devrait avoir un impact principalement sur le service de vente de publicités de Google, où l'entreprise explore les avantages de l'utilisation de l'IA pour l'efficacité opérationnelle.

    L'adoption de l'IA dans ce domaine pourrait déclencher un bouleversement considérable au sein de Google, car le rapport souligne l'impact transformateur de l'IA sur les flux de revenus associés à la publicité numérique, en diminuant potentiellement la nécessité d'une intervention humaine dans ces tâches.

    L'expérimentation de Google en matière d'IA va au-delà de la vente de publicité et englobe également son service d'assistance à la clientèle. L'intégration de l'IA dans le service d'assistance à la clientèle devrait influencer directement les aspects centrés sur l'humain des opérations de l'entreprise. Ce changement stratégique s'inscrit dans la lignée des précédentes réductions d'effectifs opérées par Google au début de l'année, qui ont attiré l'attention et ont fait l'objet d'un examen minutieux.

    En abordant les changements en cours, le PDG de Google, Sundar Pichai, a reconnu la nécessité de réorienter l'entreprise, en soulignant les défis posés par l'évolution du paysage et les coûts associés en termes de suppressions d'emplois.

    Notamment, Google a déjà licencié environ 12 000 employés, une mesure que M. Pichai a jugée essentielle pour l'adaptabilité de l'entreprise et sa capacité à investir dans des domaines émergents dans un environnement mondial en pleine transformation.

    Source : The Information

    Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Google pourrait déjà remplacer certains postes de vendeurs d'annonces publicitaires par l'IA, l'IA pouvant créer des actifs et du texte, l'humain ne serait plus nécessaire pour le faire

    Google annonce la suppression de 12 000 emplois, soit plus de 6 % de ses effectifs et imite d'autres entreprises technologiques dans le cadre de la gestion du ralentissement macroéconomique
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    October 2017
    Messages
    1 734
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : October 2017
    Messages : 1 734
    Points : 5 619
    Points
    5 619
    Par défaut
    L'IA a bon dos... Google licencie du monde tout simplement parce qu'ils ont besoin de dégraisser le mammouth!!!

    Google a eu pendant longtemps une théorie "Utiliser les masses de fric gagnées avec la pub pour financer de nouveaux projets futuristes qui devaient encore rapporter plus de fric".

    La réalité est que:

    1. Le monopole de Google est remis en cause: Les autorités veulent détruire le monopole de Google, les médias du monde entier veulent faire passer à la caisse Google qui s'enrichit sur leur dos, etc...

    2. Les équipes de Google et les milliards dépensés n'ont pas donné de grands résultats: A part l'OS Android et un navigateur web fait maison, tous les projets ont foiré comme par exemple les Google glass


    L'avenir prévisible de Google est donc "moins de fric" et donc en bon managers les dirigeants de Google virent en quantité industrielle et qu'est-ce qu'il y a de mieux "dire la vérité" ou "jouer la victime de l'IA"?

  4. #4
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    September 2014
    Messages
    199
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : September 2014
    Messages : 199
    Points : 700
    Points
    700
    Par défaut
    ça va être un carnage en Inde s'ils font tous ça.

  5. #5
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    January 2013
    Messages
    26
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : January 2013
    Messages : 26
    Points : 83
    Points
    83
    Par défaut
    A part l'OS Android et un navigateur web fait maison, tous les projets ont foiré comme par exemple les Google glass
    Je ne suis pas pro Google (ou Meta)

    Mais Google, c'est tellement autre chose

    Comment laisser passer cela, on verse dans le moyen médiocre

    navigateur
    messagerie
    suite bureautique professionnelle
    visioconférence
    fibres transcontinentales à très haut débit
    bio tech (Verily)
    cloud bien sur (stockage, hébergement, hpc..)
    moteur de recherche
    activité publicitaire
    Android
    applications Android
    ce fut de la robotique
    IA
    whatsapp
    automobile
    cartographie
    divertissements (youtube ie)
    agriculture, soins, domotique (Telus)
    hardware (téléphones, ordinateurs)

    j'en oublie surement

    Merci d'approfondir votre réflexion.

  6. #6
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Anthony
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    November 2022
    Messages
    842
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique

    Informations forums :
    Inscription : November 2022
    Messages : 842
    Points : 13 973
    Points
    13 973
    Par défaut Google supprime des centaines d'emplois afin de réduire ses dépenses et de se concentrer sur l'IA
    Google supprime des centaines d'emplois dans l'ingénierie et dans d'autres divisions, afin de réduire ses dépenses et de se concentrer sur l'IA, emboitant ainsi le pas à plusieurs autres entreprises

    Google, la société d'Alphabet, a annoncé ce mercredi 10 janvier qu'elle allait licencier des centaines d'employés au sein de plusieurs équipes, les cofondateurs de Fitbit, James Park et Eric Friedman, quittant également l'entreprise, alors que le géant de la technologie continue de réduire ses coûts.

    Google a indiqué qu'il allait licencier des centaines de personnes dans son unité Voice Assistant, tandis que quelques centaines de postes seront supprimés dans l'équipe matérielle responsable de Pixel, Nest et Fitbit, la majorité des personnes de l'équipe de réalité augmentée (AR) étant renvoyées. Des centaines de postes au sein de l'équipe centrale d'ingénierie du géant de la recherche seront également touchés, a indiqué l'entreprise.


    Google a racheté la société de suivi de santé et de fitness Fitbit pour 2,1 milliards de dollars en 2021, mais a continué à lancer de nouvelles versions de sa Pixel Watch, un produit qui fait concurrence à certains appareils de Fitbit ainsi qu'à l'Apple Watch.

    "Tout au long du second semestre 2023, un certain nombre de nos équipes ont procédé à des changements pour devenir plus efficaces et mieux travailler, et pour aligner leurs ressources sur leurs plus grandes priorités en matière de produits. Certaines équipes continuent de procéder à ce type de changements organisationnels, qui incluent certaines suppressions de rôles au niveau mondial", a déclaré un porte-parole de Google dans un communiqué.

    Le porte-parole n'a pas précisé le nombre de postes concernés. On ne sait pas encore combien de personnes font partie de l'équipe chargée du logiciel Google Assistant et d'autres équipes.

    La réorganisation de certaines équipes intervient à un moment où des entreprises comme Microsoft et Google misent sur l'adoption croissante de la technologie d'intelligence artificielle générative (IA) suite au succès du ChatGPT d'OpenAI.

    L'année dernière, Google a annoncé son intention d'ajouter des capacités d'IA générative à son assistant virtuel. L'IA permettrait à l'assistant de faire des choses comme aider les gens à planifier un voyage ou à suivre leurs courriels, puis de poser des questions de suivi.

    En janvier 2023, Alphabet a annoncé son intention de supprimer 12 000 emplois, soit 6 % de sa main-d'œuvre mondiale.

    En septembre 2023, Alphabet comptait 182 381 employés dans le monde.

    Source : Google

    Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique

    Et vous ?

    Quelle lecture faites-vous de cette situation ?

    Voir aussi :

    Google pourrait licencier 30 000 employés suite à une nouvelle innovation en matière d'IA, après avoir déjà supprimé environ 12 000 emplois

    Google annonce la suppression de 12 000 emplois, soit plus de 6 % de ses effectifs et imite d'autres entreprises technologiques dans le cadre de la gestion du ralentissement macroéconomique
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #7
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 316
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 316
    Points : 195 135
    Points
    195 135
    Par défaut Le PDG de Google annonce à ses employés qu'il faut s'attendre à de nouvelles suppressions d'emplois en 2024
    Le PDG de Google annonce à ses employés qu'il faut s'attendre à de nouvelles suppressions d'emplois cette année,
    après avoir licencié plus de 1 000 personnes dans plusieurs divisions début 2024

    Le PDG de Google, Sundar Pichai, a informé les employés de la société de s’attendre à plus de licenciements cette année, selon un mémo interne rapporté par plusieurs médias mercredi. Pichai a déclaré dans le mémo que les licenciements de cette année visaient à supprimer des couches pour simplifier l’exécution et accroître la vélocité dans certains domaines, selon le rapport.

    Après avoir licencié plus de 1 000 personnes dans plusieurs divisions la semaine dernière et supprimé 100 emplois chez YouTube, le PDG de Google, Sundar Pichai, a envoyé un mémo à son personnel pour l'avertir que d'autres licenciements sont à prévoir cette année. Jusqu'à présent, les réductions d'effectifs ont entraîné des licenciements et des restructurations au sein de diverses équipes de Google, notamment dans les domaines du matériel (responsables de Pixel, Nest et Fitbit), de la vente d'annonces, de la recherche, du shopping, des cartes, de la politique, de l'ingénierie de base et, plus récemment, de la division d'assistance aux créateurs de contenu de YouTube.

    Dans un mémo intitulé « Les priorités 2024 et l'année à venir » que les employés ont reçu mercredi soir, Pichai a déclaré : « Nous avons des objectifs ambitieux et nous investirons dans nos grandes priorités cette année ». Dans ce mémo, qui a été obtenu par plusieurs médias, Pichai a déclaré que la direction de l'entreprise se prépare à partager ses objectifs en matière d'IA pour l'année cette semaine et publiera ses OKR 2024 (objectifs et résultats clés).

    « La réalité est que pour créer la capacité nécessaire à cet investissement, nous devons faire des choix difficiles », a écrit Pichai. Pour certaines équipes, cela signifie éliminer des rôles, ce qui implique de « supprimer des couches pour simplifier l'exécution et favoriser la rapidité », a-t-il ajouté.

    Pichai a précisé que « ces suppressions de postes n'ont pas l'ampleur des réductions de l'année dernière et ne toucheront pas toutes les équipes ». Il faisait référence à la décision de Google de supprimer enviiron 6 % des effectifs de la société de Mountain View l'année dernière. En janvier 2023, Alphabet, la société mère de Google, avait annoncé son intention de supprimer 12 000 emplois, soit 6 % de son effectif mondial. Au 30 septembre 2023, la société comptait 182 381 employés dans le monde.

    Cependant, Pichai a reconnu qu’il était très difficile de voir des collègues et des équipes touchés par les licenciements. Il a assuré aux employés que la société leur offrirait un soutien et des ressources pour les aider à traverser cette période difficile.

    Un représentant de Google a confirmé qu’un courriel avait été envoyé à tous les employés, mais a refusé de divulguer le contenu du mémo.

    Nom : sundar.png
Affichages : 5927
Taille : 462,5 Ko

    Des suppressions d'emploi dans un contexte de développement de Gemini

    Les réductions de la masse salariale et les efforts de restructuration coïncident avec la compétition de Google pour la suprématie dans la course à l'intelligence artificielle. L'entreprise doit dévoiler ses ambitions pour l'année en cours dans le courant de la semaine. Le mois dernier, Google a présenté Gemini, présenté comme la « plus grande mise à jour à ce jour » de son chatbot IA Bard.

    Gemini est disponible en trois tailles : Ultra, Pro et Nano.

    Citation Envoyé par Google
    Gemini est également notre modèle le plus flexible à ce jour : capable de fonctionner efficacement sur tout, des centres de données aux appareils mobiles. Ses capacités de pointe amélioreront considérablement la façon dont les développeurs et les entreprises clientes construisent et évoluent avec l’IA.

    Nous avons optimisé Gemini 1.0, notre première version, pour trois tailles différentes :
    • Gemini Ultra — notre modèle le plus grand et le plus performant pour les tâches très complexes.
    • Gemini Pro : notre meilleur modèle pour évoluer vers un large éventail de tâches.
    • Gemini Nano — notre modèle le plus efficace pour les tâches sur appareil.
    Gemini, qui sera intégré aux produits Google, y compris son moteur de recherche, a initialement été lancé dans plus de 170 pays, dont les États-Unis, sous la forme d'une mise à niveau du chatbot de Google, Bard. Cependant, la mise à niveau Bard ne sera pas publiée au Royaume-Uni et en Europe, car Google demande l'autorisation des régulateurs.

    Google avait indiqué sa volonté de publier deux versions plus petites de Gemini, la Pro et la Nano.

    Concernant l'itération la plus puissante, Ultra, l'entreprise a indiqué qu'elle est testée en externe et ne sera rendue publique que début 2024, date à laquelle elle sera également intégrée à une version de Bard appelée Bard Advanced.

    Google a déclaré qu'Ultra était le premier modèle d'IA à surpasser les experts humains, avec un score de 90 %, à un test multitâche appelé MMLU, qui couvre 57 matières, dont les mathématiques, la physique, le droit, la médecine et l'éthique. Ultra va désormais alimenter un nouvel outil d'écriture de code appelé AlphaCode2, qui, selon Google, pourrait surpasser 85 % des programmeurs informatiques humains de niveau concurrent.

    Le nouveau modèle Gemini AI de Google a reçu un accueil mitigé après ses grands débuts, mais les utilisateurs pourraient avoir moins confiance dans la technologie ou l'intégrité de l'entreprise après avoir découvert que la démo la plus impressionnante de Gemini était en grande partie truquée.

    Une vidéo intitulée « Hands-on with Gemini : Interacting with multimodal AI » a été vue près de deux millions de fois en moins de 48 heures, et il n’est pas difficile de comprendre pourquoi. La démo impressionnante « met en évidence certaines de nos interactions préférées avec Gemini », montrant comment le modèle multimodal (c'est-à-dire qu'il comprend et mélange le langage et la compréhension visuelle) peut être flexible et réactif à une variété d'entrées.


    Cela n'a pas empêché Alphabet pour autant de lancer Gemini Pro quelques jours plus tard. Gemini est donc désormais disponible pour les entreprises pour leurs besoins de développement d'applications.

    Source : mémo de Sundar Pichai

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la décision de Google de licencier davantage d’employés cette année ?
    Quelles sont les conséquences des licenciements sur les employés, les clients et les concurrents de Google ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation de l’intelligence artificielle et de l’automatisation dans les entreprises ?
    Comment Google peut-il atteindre ses objectifs ambitieux tout en préservant le bien-être de ses employés ?
    Quel est votre avis sur le leadership de Sundar Pichai à la tête de Google ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #8
    Membre actif
    Homme Profil pro
    autre
    Inscrit en
    June 2014
    Messages
    74
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aveyron (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : autre

    Informations forums :
    Inscription : June 2014
    Messages : 74
    Points : 266
    Points
    266
    Par défaut
    Peu de doutes que la vidéo soit "truquée", comme beaucoup de démos.
    Mais la vache, j'ai beau en avoir marre de lire des news sur l'IA qui survendent les capacités et l'utilité du bouzin, faut dire ce qui est : c'est vraiment impressionnant (si c'est vrai ).

  9. #9
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    June 2023
    Messages
    764
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : June 2023
    Messages : 764
    Points : 54 119
    Points
    54 119
    Par défaut Google licencie des milliers d'employés supplémentaires malgré des bénéfices records
    Google licencie des milliers d'employés supplémentaires malgré des bénéfices records, les travailleurs commencent à s'inquiéter du fait que l'IA les remplace lentement

    Google a procédé à d'importants licenciements au sein de ses différentes équipes, notamment les équipes chargées de l'assistant vocal, du matériel, de l'ingénierie et de la vente de publicités, confirmant ainsi la tendance de l'industrie technologique à réduire les dépenses liées à la main-d'œuvre. Ces licenciements supplémentaires interviennent malgré des bénéfices records. Un an après avoir licencié 12 000 employés, les travailleurs commencent à s'inquiéter que l'IA les remplace lentement.

    Les licenciements ont touché des centaines d'employés au sein de l'unité Voice Assistant, des équipes matérielles responsables des produits Pixel, Nest et Fitbit, ainsi qu'une grande partie de l'équipe chargée de la réalité augmentée (AR). Cette décision s'inscrit dans le cadre des efforts déployés par Google pour rationaliser ses opérations et aligner ses ressources sur ses principales priorités en matière de produits.

    Le nombre total se chiffre en milliers. Cette décision intervient alors que la société mère de Google, Alphabet Inc. a annoncé des bénéfices records fin janvier. L'entreprise a déclaré un bénéfice net de 20,4 milliards de dollars au 4e trimestre.

    L'équipe chargée de la vente d'annonces a été réduite, en particulier l'unité Large Customer Sales (LCS), responsable de la vente d'annonces aux grandes entreprises. La restructuration vise à mettre davantage l'accent sur l'équipe Google Customer Solutions (GCS), qui s'occupe des petites entreprises clientes, ce qui indique un changement stratégique dans l'approche de Google en matière de vente d'annonces.

    Les licenciements ont suscité de vives inquiétudes parmi les employés de Google, non seulement en ce qui concerne la sécurité de l'emploi, mais aussi les implications éthiques de leur travail, d'autant plus que l'entreprise continue d'investir massivement dans l'avancement de la technologie de l'intelligence artificielle. On craint de plus en plus que l'automatisation et l'IA ne conduisent à de nouveaux remplacements d'emplois, ce qui aggraverait encore l'inquiétude suscitée par les licenciements.


    Selon un mémo qui a récemment fait l'objet d'une fuite, l'IA est l'objectif numéro un de Google à l'horizon 2024. Plus précisément, Sundar Pichai, PDG de Google, a dressé la liste complète des objectifs pour 2024 :

    1. Fournir l'IA la plus avancée, la plus sûre et la plus responsable au monde.
    2. Améliorer la connaissance, l'apprentissage, la créativité et la productivité
    3. Construire les plateformes et les appareils informatiques personnels les plus utiles.
    4. Permettre aux entreprises et aux développeurs d'innover sur Google Cloud.
    5. Fournir les produits et les plateformes les plus fiables au monde.
    6. Construire un Google extraordinaire pour les Googlers et le monde entier
    7. Améliorer la vélocité, l'efficacité et la productivité de l'entreprise et réaliser des économies durables.


    Cette situation a considérablement affecté le moral des employés, dont beaucoup se sentent désillusionnés quant à leur avenir au sein de l'entreprise. Les licenciements et l'accent stratégique mis sur le développement de l'IA ont engendré un sentiment de cynisme et d'épuisement parmi les employés, exacerbé par la crainte d'être remplacés par les technologies mêmes qu'ils contribuent à créer.

    À la fin de l'année dernière, l'entreprise craignait déjà que l'IA ne commence à remplacer les employés d'Alphabet. Selon un rapport de l'an dernier, le géant technologique avait déjà entamé le processus de remplacement de certains emplois par des outils d'IA développés en interne. Mais ces propos diffèrent de ceux tenus par Philipp Schindler, vice-président senior de Google, lors d'une récente conférence téléphonique sur les résultats, à propos de la récente restructuration et des suppressions d'emplois.

    M. Schindler a déclaré : "Je tiens à préciser que lorsque nous restructurons, nous avons toujours la possibilité d'être plus efficaces et plus intelligents dans la manière dont nous servons et développons nos clients". Il a ajouté : "Nous ne nous restructurons pas parce que l'IA supprime des rôles importants ici. Mais nous voyons des opportunités significatives ici avec notre solution alimentée par l'IA pour réellement fournir un retour sur investissement incroyable à l'échelle, et c'est pourquoi nous procédons à certains de ces ajustements."

    La restructuration et les licenciements de Google reflètent les défis plus larges auxquels est confrontée l'industrie technologique, où les entreprises sont aux prises avec des pressions financières et les considérations éthiques de l'IA et de l'automatisation. L'impact sur le moral des employés et la possibilité de suppressions d'emplois futures mettent en évidence l'équilibre délicat entre l'innovation et le coût humain du progrès technologique.

    Source : Google

    Et vous ?

    Pensez-vous que ces licenciements sont crédibles ou pertinents ?
    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Google supprime des centaines d'emplois dans l'ingénierie et dans d'autres divisions, afin de réduire ses dépenses et de se concentrer sur l'IA, emboitant ainsi le pas à plusieurs autres entreprises

    Google pourrait licencier 30 000 employés suite à une nouvelle innovation en matière d'IA, après avoir déjà supprimé environ 12 000 emplois

    Le PDG de Google annonce à ses employés qu'il faut s'attendre à de nouvelles suppressions d'emplois cette année, après avoir licencié plus de 1 000 personnes dans plusieurs divisions début 2024

    Plus de 20 000 offres d'emploi de Développeur ou en Informatique
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #10
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    May 2002
    Messages
    1 117
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : May 2002
    Messages : 1 117
    Points : 1 897
    Points
    1 897
    Par défaut
    Sundar Pichai, PDG de Google ..

    C'est bien ce PDG de Google ,
    qui a affirmé que tous les employés devais revenir a leurs bureau ,
    sinon , ils seraient licenciées , non ???

    IA , Télétravail ou invasion de martiens ,
    tous et n'importe quoi ,
    pour justifier des licenciements en fait !!
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 22/05/2023, 19h44
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2022, 17h39
  3. Réponses: 24
    Dernier message: 15/08/2021, 18h55
  4. Réponses: 9
    Dernier message: 12/01/2019, 15h32
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2009, 15h31

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo