IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Expert éminent sénior

    Femme Profil pro
    Rédacteur Web
    Inscrit en
    Mars 2020
    Messages
    838
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur Web

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2020
    Messages : 838
    Points : 58 035
    Points
    58 035
    Par défaut Les dommages climatiques causés par le bitcoin sont similaires à ceux de l'élevage bovin et du pétrole brut.
    Les dommages climatiques causés par le bitcoin sont similaires à ceux de l'élevage bovin et du pétrole brut,
    selon une nouvelle étude qui chiffre ces énormes dommages climatiques

    Les dommages environnementaux et sociaux que le bitcoin inflige au monde sont comparables à ceux d'industries notoirement polluantes comme la production de viande bovine et le pétrole brut brûlé comme essence, selon une nouvelle étude publiée aujourd'hui dans la revue Scientific Reports. Selon les chercheurs, le bitcoin devrait être considéré comme le "brut numérique", contrairement au surnom d'"or numérique" que les passionnés aiment utiliser pour les cryptomonnaies. L'étude, menée sur une période de cinq ans, a examiné les émissions de dioxyde de carbone associées à l'utilisation du bitcoin et la valeur monétaire des dommages climatiques qu'il a causés. Les chercheurs ont également constaté que la poursuite de l'utilisation de Bitcoin sous sa forme actuelle était désastreuse et causerait des dommages sociaux et environnementaux irréparables à l'avenir.

    Nom : Screenshot_2022-10-01 Bitcoin’s climate damage is similar to beef and crude oil, says new study .png
Affichages : 13086
Taille : 451,6 Ko

    Dommages climatiques causés par le bitcoin

    Les chercheurs ont constaté que, pendant la période de leur étude, les émissions de carbone d'une seule unité de bitcoin sont passées de moins d'une tonne (tonne métrique) à 113 tonnes (124 tonnes métriques). Selon les analyses des chercheurs, chaque bitcoin extrait en 2021 a entraîné des dommages climatiques d'environ 11 315 dollars américains. Si l'on considère l'ensemble de ces chiffres, les dommages climatiques s'élèveraient à plus de 3,7 milliards de dollars pour cette seule année.

    Pour mettre ce chiffre en perspective avec d'autres activités non respectueuses de l'environnement, les chercheurs ont converti les dommages en un pourcentage de la valeur marchande des bitcoins, qui s'élève à 35 %. Cela signifie que pour chaque dollar US de bitcoin, 35 cents représentent les dommages causés au climat.

    En comparaison, les dommages climatiques du gaz naturel s'élèvent à 46 cents, tandis que ceux de l'essence produite à partir du pétrole brut sont de 41 cents. Les dommages climatiques du bitcoin sont pires que ceux de l'élevage bovin, qui sont évalués à 33 cents, et bien pires que ceux de l'extraction de l'or, qui sont estimés à quatre cents. Lorsqu'il s'agit de leur valeur économique et de leur impact sur l'environnement, les bitcoins sont parfois comparés (bien que de façon contestable) à l'or. Cette nouvelle étude révèle que les dommages climatiques causés par le bitcoin étaient en fait 8,75 fois plus importants que ceux causés par l'or. « Par rapport à l'exploitation minière de l'or, la part des dommages climatiques du bitcoin est presque un ordre de grandeur plus élevé », a déclaré Andrew Goodkind, coauteur de l'étude et professeur adjoint d'économie à l'Université du Nouveau-Mexique.

    Que sont donc exactement les dommages climatiques ?

    Pour estimer le coût en dollars des dommages futurs causés à la planète par le changement climatique, les chercheurs ont utilisé une mesure clé utilisée dans l'élaboration des politiques. Les chercheurs ont examiné le "coût social du carbone", qui prend en compte des éléments tels que les pertes de productivité de l'agriculture et de la main-d'œuvre et les destructions causées par la hausse du niveau des mers. Les chercheurs utilisent des modèles climatiques et d'autres données pour calculer le montant des dommages (en dollars) qui pourraient être causés par chaque tonne supplémentaire de dioxyde de carbone rejetée dans l'atmosphère.

    Le réseau Bitcoin est tristement célèbre pour sa consommation annuelle d'électricité équivalente à celle d'une petite nation. La grande majorité de l'énergie est utilisée pour vérifier les transactions et "extraire" de nouvelles pièces. Les auteurs de l'étude ont estimé la consommation globale d'électricité du réseau et les émissions de dioxyde de carbone chauffant la planète qu'il génère en conséquence. Ils ont ensuite appliqué des estimations du coût social du carbone pour traduire ces émissions de CO2 en dommages financiers. Avec un coût social du carbone de 100 dollars par tonne, les chercheurs ont constaté que les dommages climatiques s'élevaient en moyenne à 3 088 dollars pour chaque pièce de monnaie extraite. Entre 2016 et 2021, les chercheurs estiment que le total des dommages climatiques causés par le bitcoin à l'échelle mondiale a atteint 12 milliards de dollars.

    La mise en garde est que le montant du coût social du carbone par tonne fait encore l'objet de nombreux débats. En prenant 100 dollars par tonne comme référence, les chercheurs ont adopté une approche intermédiaire. Le gouvernement américain, par exemple, fixe le coût social du carbone à 51 dollars par tonne lorsqu'il élabore des réglementations en matière de pollution - un chiffre que de nombreux experts considèrent comme trop bas. Une étude publiée dans la revue Nature au début du mois a évalué ce coût à 185 dollars par tonne.

    Quoi qu'il en soit, les chercheurs soulignent que les dommages climatiques causés par le bitcoin ont augmenté au fil du temps, que l'on utilise des estimations basses ou élevées du coût social du carbone. Leurs conclusions font suite à d'autres efforts visant à quantifier les dommages causés à la planète par l'extraction de bitcoins. Selon un rapport publié en septembre par le Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison-Blanche, les cryptomonnaies énergivores sont responsables d'une pollution annuelle aussi importante pour la planète que l'ensemble du carburant diesel utilisé par les chemins de fer nationaux. Un autre rapport publié en septembre par les groupes environnementaux Earthjustice et Sierra Club aboutit à une conclusion similaire : l'extraction de cryptomonnaies dégage environ 27,4 millions de tonnes de CO2 en un an, soit trois fois plus que la pollution générée par la plus grande centrale au charbon des États-Unis en 2021.

    Alors que la pression s'intensifie pour assainir le secteur des cryptomonnaies, le bitcoin fait désormais figure d'exception en ce qui concerne son impact environnemental. Son plus proche rival, Ethereum, a récemment effectué une mise à jour logicielle majeure pour réduire considérablement sa consommation d'énergie lors d'un événement très attendu appelé The Merge. Goodkind y voit un exemple de solutions potentielles pour rendre les cryptomonnaies plus durables. Si le bitcoin effectuait une mise à jour similaire, « les dommages climatiques estimés dans ce travail deviendraient probablement négligeables », indique l'étude.

    Source : Nature.com

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des cryptomonnaies en général et du bitcoin en particulier ?
    Détenez-vous des actifs ou avez-vous l'intention d'en disposer ?

    Voir aussi :

    L'Europe doit interdire le minage de Bitcoin pour atteindre l'objectif climatique de 1,5°C à Paris, selon les régulateurs suédois

    Réchauffement climatique : le Bitcoin pourrait nous conduire au chaos dans 20 ans en augmentant la température globale au-delà de la limite critique

    La baisse du prix du bitcoin oblige les mineurs à quitter le réseau, une bonne nouvelle pour l'écologie et le climat ?

    Les émissions de carbone liées à l'extraction du bitcoin en Chine atteindront 130 millions de tonnes d'ici 2024, compromettant ainsi l'action climatique du pays

    Bill Gates déclare que le bitcoin est mauvais pour la planète : « C'est plus d'électricité par transaction que toute autre méthode connue de l'humanité, ce n'est pas une bonne chose pour le climat »
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Janvier 2016
    Messages
    188
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2016
    Messages : 188
    Points : 818
    Points
    818
    Par défaut
    Faudrait une taxe carbone sur les transactions cryptos.

    Ça ferait un beau ménage.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Kulvar Voir le message
    Faudrait une taxe carbone sur les transactions cryptos.

    Ça ferait un beau ménage.
    Le problème, c'est que nous sommes à deux doigts d'avoir des humains qui vont aller vivre sur la Lune et Mars et que tout va être prétexte pour cette raison, pour refourguer une monnaie numérique totalement tracée au lieu de rester sur le principe des billets, sous format numérique, qui sont eux, totalement décentralisé et anonyme.

    Et hélas, à part le bitcoin, il n'y a pas beaucoup d'autres solutions pour avoir une monnaie qui continue de respecter la vie privée.
    Le vrai problème selon moi, vient du fait que ces monnaies sont minées sur du courant produit par les états, au lieu de tous investir massivement dans des parcs solaires et autres systèmes autonomes afin d'y faire tourner les datacenters.

    Mais même là, connaissant le comportement des états, ils ne se gênerait pas pour aller faire péter pour aller faire péter les différents parcs

  4. #4
    Membre émérite
    Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    Décembre 2010
    Messages
    806
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2010
    Messages : 806
    Points : 2 306
    Points
    2 306
    Par défaut
    "Pas d'autres solutions d'une monnaie qui respecte la vie privée" ??? et c'est quoi l'intérêt ? blanchir de l'argent, faire de la spéculation....une monnaie doit être soutenue par l'économie d'un pays. Il suffit de regarder le salvador qui a "légaliser" le bitcoin, un désastre.

    Le bitcoin est une chaîne de Ponzi, qui consomme de l'électricité pour ne pas améliorer les conditions de vie donc cela ne sert à rien.

    Aller sur mars, la lune pareil, on dépense des milliards là-dedans, sachant que la teer n'a pas de plan B.

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    "Pas d'autres solutions d'une monnaie qui respecte la vie privée" ???
    Je trouve dommage que le fait qu'une monnaie soit anonyme te pose un problème.

    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    Aller sur mars, la lune pareil, on dépense des milliards là-dedans, sachant que la teer n'a pas de plan B.
    Là encore je ne suis pas en accords avec ton propos, si demain une météorite arrive sur Terre, plus d'humanité.
    Il est plus que temps d'aller vivre sur d'autres planètes, ne serait-ce que pour des raisons de survie

  6. #6
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 024
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 024
    Points : 2 768
    Points
    2 768
    Par défaut
    Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
    Le problème, c'est que nous sommes à deux doigts d'avoir des humains qui vont aller vivre sur la Lune et Mars et que tout va être prétexte pour cette raison, pour refourguer une monnaie numérique totalement tracée au lieu de rester sur le principe des billets, sous format numérique, qui sont eux, totalement décentralisé et anonyme.

    Et hélas, à part le bitcoin, il n'y a pas beaucoup d'autres solutions pour avoir une monnaie qui continue de respecter la vie privée.
    Le vrai problème selon moi, vient du fait que ces monnaies sont minées sur du courant produit par les états, au lieu de tous investir massivement dans des parcs solaires et autres systèmes autonomes afin d'y faire tourner les datacenters.
    Je ne suis pas d’accord, il existe des cryptomonnaie plus respectueuses de l'environnement, qui n'utilisent pas la preuve de travail. Le bitcoin est massivement utilisé alors que c'est loin d'être le meilleurs.

    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    "Pas d'autres solutions d'une monnaie qui respecte la vie privée" ??? et c'est quoi l'intérêt ? blanchir de l'argent, faire de la spéculation....une monnaie doit être soutenue par l'économie d'un pays. Il suffit de regarder le salvador qui a "légaliser" le bitcoin, un désastre.
    Ou alors respecter la vie privé, tout simplement . Mais bon, je suppose que vous n'avez rien à cacher, c'est pour cela que vous allez sans difficulté me révéler tout vaut achats depuis 10 ans .
    Sinon, c'est vrai qu'une monnaie doit être soutenue par l'économie d'un pays dans le système actuel, mais le but d'un système décentralisé c'est de changer le système. Ce que le Salvador n'a pas fait.

    Le bitcoin est une chaîne de Ponzi, qui consomme de l'électricité pour ne pas améliorer les conditions de vie donc cela ne sert à rien.
    Les animaux domestiques prennent du temps aux maitres, consomment des croquettes, n'améliorent pas les conditions de vie donc ne servent à rien.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Je ne suis pas d’accord, il existe des cryptomonnaie plus respectueuses de l'environnement, qui n'utilisent pas la preuve de travail. Le bitcoin est massivement utilisé alors que c'est loin d'être le meilleurs.
    bien sûr tu as raison, j'ai pris l'exemple du bitcoin, mais je voulais indiquer la monnaie numérique.

  8. #8
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 255
    Points : 899
    Points
    899
    Par défaut
    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Ou alors respecter la vie privé, tout simplement . Mais bon, je suppose que vous n'avez rien à cacher, c'est pour cela que vous allez sans difficulté me révéler tout vaut achats depuis 10 ans.
    Je pense que si vous vivez connecté et que l'anonymat vous importe réellement, l'anonymat de votre monnaie devrait être le cadet de vos soucis. De plus, ce n'est pas raisonnable de sauter d'un extrême à l'autre; Ce n'est pas parce qu'on est contre le BitCoin que l'on est contre l'anonymat, et quand bien même personne n'a l'obligation de vous montrer leurs 10 dernières années de factures.

    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Sinon, c'est vrai qu'une monnaie doit être soutenue par l'économie d'un pays dans le système actuel, mais le but d'un système décentralisé c'est de changer le système. Ce que le Salvador n'a pas fait.
    Et ce que personne n'a pris la peine d'étayer non plus... Comment prendre un nouveau système monétaire au sérieux quand personne n'est capable de le présenter ni de le mettre en œuvre ? Le Salvador n'aurait donc rien compris non plus ?

    Citation Envoyé par OrthodoxWindows Voir le message
    Les animaux domestiques prennent du temps aux maitres, consomment des croquettes, n'améliorent pas les conditions de vie donc ne servent à rien.
    J'ai du mal à voir la pertinence de la comparaison entre les deux, en quoi ça réfute l’intérêt d'un schéma de Ponzi ? Surtout que chez moi on prend des chats pour éviter de se faire infester de rats/souris, et on a des poules pour nos oeufs... Ce qui attire les rongeurs, d'ailleurs, et améliore grandement notre condition de vie. (Pas de gâchis, pas de poubelle organique, produits de bonne qualité, etc...)

  9. #9
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Enseignant Chercheur
    Inscrit en
    Janvier 2013
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant Chercheur
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2013
    Messages : 19
    Points : 41
    Points
    41
    Par défaut Etrange
    Je trouve étrange que dans chaque numéro de développez.net, (que je suis depuis de nombreuses années) au moins un -parfois plusieurs- articles s'échinent à démolir les cryptomonnaies, et jamais un article pour expliquer de quoi il s'agit réellement.
    Tout ce que le monde compte de développeurs brillants se tourne vers les crypto-monnaies, mais ici, non.
    On hurle avec les loups, on fait écho aux jérémiades de Christine Lagarde, on se roule dans la boue, on se gargarise à l'unisson du mot "ponzi".
    Je trouve étrange que des développeurs (dont le métier est le développement), puisse ignorer ce qui se passe concrètement dans le domaine de la crypto.
    A moins qu'on ne trouve ici que d'anciens développeurs, des chefs de projets qui ne développent plus, et qui se contentent de porter des jugements du haut de leur respectabilité autoproclamée ?
    Je ne sais pas.
    Ce que je sais, par contre, c'est qu'il se passe dans la crypto quelque chose d'analogue au développement d'internet dans les années 90.
    Qu'on s'efforce de rater ce train-là aussi, il nous restera les yeux pour pleurer de n'avoir pas su y monter à temps.
    Que les nouveaux paradigmes (décentralisation, démocratie ...) mis en œuvre par ce mouvement, sont une bouffée d'oxygène dans un monde ou tout est prétendument sinistre.

  10. #10
    Membre du Club Avatar de CoyotteDundee
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Juin 2008
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 60
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2008
    Messages : 54
    Points : 47
    Points
    47
    Par défaut
    Il est plus que temps d'aller vivre sur d'autres planètes, ne serait-ce que pour des raisons de survie
    Ah parce que l'on n'a pas assez bousillé celle-ci ?
    Et il faudrait aller mettre le boxon ailleurs ?
    Pour ma part, j'estime qu'une bonne solution serait qu'une météorite de type "extinction des dinosaures" soit déjà en route afin de limiter le risque de propagation de cette "Humanité" bonne à rien et mauvaise à tout.

    Coyotte

  11. #11
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    Février 2014
    Messages
    93
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Février 2014
    Messages : 93
    Points : 207
    Points
    207
    Par défaut
    Je serais ravi que le bitcoin disparaisse. Sa valeur n'est due qu'à la spéculation.
    Dans 6 mois je vais devoir me séparer de ma voiture (Crit Air 4) sans savoir comment la remplacer, pendant que des pollueurs s'enrichissent.

  12. #12
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    885
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 885
    Points : 61 984
    Points
    61 984
    Par défaut Une seule transaction en bitcoins consomme suffisamment d'eau pour remplir une piscine
    Une seule transaction en bitcoins consomme suffisamment d'eau pour remplir une piscine, chaque transaction de bitcoins consomme 16 000 litres d'eau propre, selon une étude d'Alex de Vries.

    Une seule transaction en bitcoins consomme assez d'eau pour remplir une piscine. L'impact environnemental du bitcoin et des autres crypto-monnaies est de plus en plus examiné, en raison des grandes quantités d'électricité qu'ils consomment. Il semble désormais que l'utilisation de l'eau soit également un problème majeur.

    L'achat ou la vente de bitcoins nécessite 16 000 litres d'eau propre pour chaque transaction, ce qui pourrait aggraver les sécheresses existantes dans le monde. Si la consommation d'énergie et les émissions de carbone produites par le bitcoin et d'autres crypto-monnaies ont été bien étudiées, il s'agit de la première évaluation de sa consommation d'eau et de son impact environnemental au sens large.

    Alex de Vries, de la VU Amsterdam School of Business and Economics aux Pays-Bas, a calculé que le minage - le processus informatique qui sécurise le réseau bitcoin - utilise entre 8,6 et 35,1 milliards de litres d'eau par an rien qu'aux États-Unis. Selon lui, le bitcoin a utilisé 1,6 trillion de litres d'eau dans le monde en 2021 et devrait atteindre 2,3 trillions de litres cette année. Ventilé par transaction, cela signifie qu'un seul échange de bitcoins consomme 16 000 litres d'eau, soit assez pour remplir une petite piscine. Ce chiffre est "de plus en plus difficile à défendre", affirme de Vries.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 2061
Taille : 61,3 Ko

    La majeure partie de la consommation d'eau provient de la production d'électricité, notamment dans les centrales à charbon et à gaz, ou du débit des centrales hydroélectriques, explique de Vries. Pour calculer les totaux, il a utilisé les données relatives à la consommation d'électricité sur les sites d'extraction de bitcoins, mais il a également tenu compte du fait que l'eau est également utilisée directement dans les centres de données pour refroidir le matériel puissant utilisé par les mineurs.

    Si la consommation d'eau du bitcoin constitue un énorme problème environnemental, elle n'est rien en comparaison de ses besoins en énergie, explique de Vries. "Les appareils de minage ne font que générer des nombres aléatoires tout au long de la journée, et ils les jettent à la poubelle sans que rien - rien - d'utile n'en ressorte", explique-t-il.

    Alors que la crypto-monnaie concurrente Ethereum a introduit des changements qui ont réduit sa consommation d'énergie de 99,99 %, ce qui réduirait également la consommation d'eau, le bitcoin a été réticent à suivre le mouvement, en partie à cause d'un manque de contrôle centralisé pour faire passer de telles décisions.

    "La solution logicielle est disponible. C'est juste que vous avez affaire à une communauté qui est fondamentalement opposée à tout type de modification de son logiciel", explique de Vries. "Si vous faites le changement, vous réduisez la majorité de tout : les émissions de carbone, l'empreinte sur l'eau, les déchets électroniques, tout cela disparaît du jour au lendemain. Littéralement, dès que vous changez de logiciel, tout disparaît. Bitcoin est responsable d'un demi pour cent de la consommation mondiale d'électricité, et nous pourrions réduire cette consommation dès demain."


    Source : Bitcoin’s growing water footprint, Alex De Vries

    Et vous ?

    Pensez-vous que cette étude est crédible ou pertinente ?
    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Les dommages climatiques causés par le bitcoin sont similaires à ceux de l'élevage bovin et du pétrole brut, selon une nouvelle étude qui chiffre ces énormes dommages climatiques

    Le passage d'Ethereum au mécanisme Proof-of-stake aurait permis d'économiser l'équivalent de la consommation en électricité de l'Irlande. Un succès qui pourrait servir de feuille de route au Bitcoin

    L'Ethereum consommera au moins 99 % d'énergie en moins à l'issue du projet The Merge, qui constitue la transition d'Ethereum de Proof-of-Work à Proof-of-Stake
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #13
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Chargé de projets
    Inscrit en
    Décembre 2019
    Messages
    372
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé de projets
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2019
    Messages : 372
    Points : 1 610
    Points
    1 610
    Par défaut
    Ce genre de débat est aussi pathétique que Bill Gates qui explique que pour l'environnement ce serait bien que les Français élèvent moins de boeuf alors que dans le même temps, l'état passe des accords bilatéral avec la nouvelle zélande pour importer à des milliers de kilomètres de la... de la viande de bœuf boosté avec des médicaments et des produits interdits en Europe car dangereux et du lait !! Du lait en France, le pays ou les agriculteurs ne vivent déjà pas du prix du lait.

    Les régulateurs finiront de toute manières par nous imposer une monnaie numérique, qui ne sera pas aussi libre que le bitcoin, qui vous traquera encore plus et consommera tout autant d'énergie, mais ils diront que c'est "pour vous protéger".

    Monde de fou.

  14. #14
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Août 2023
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 24
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Août 2023
    Messages : 2
    Points : 6
    Points
    6
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
    Ce genre de débat est aussi pathétique que Bill Gates qui explique que pour l'environnement ce serait bien que les Français élèvent moins de boeuf alors que dans le même temps, l'état passe des accords bilatéral avec la nouvelle zélande pour importer à des milliers de kilomètres de la... de la viande de bœuf boosté avec des médicaments et des produits interdits en Europe car dangereux ici et du lait !! Du lait en France, le pays ou les agriculteurs ne vivent déjà pas du prix du lait.

    Les régulateurs finiront de toute manières par nous imposer une monnaie numérique, qui ne sera pas aussi libre que le bitcoin, qui vous traquera encore plus et consommera tout autant d'énergie, mais ils diront que c'est "pour vous protéger".

    Monde de fou.
    Je suis d'accord. D’une part, on entend parler de la nécessité de réduire la consommation d’énergie et de réduire l’impact environnemental. D’un autre côté, nous constatons que les gouvernements et les entreprises continuent de prendre des décisions qui vont à l’encontre de ces objectifs.

  15. #15
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    Novembre 2022
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2022
    Messages : 10
    Points : 43
    Points
    43
    Par défaut
    J’ai trouvé la solution : je n’utilise pas ma piscine les jours où j’achète vends perds des bitcoins

  16. #16
    Membre chevronné Avatar de denisys
    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Mai 2002
    Messages
    1 124
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2002
    Messages : 1 124
    Points : 1 946
    Points
    1 946
    Par défaut
    En fait , la bataille de l'eau est devenue de plus en plus importante , dans tous type d'industries.
    Haroun Tazieff , nous avez prévenue , que l'eau aller devenir une rareté .
    Alors qu'a l'époque , l'eau étais suffisamment abondante pour l'agriculture Française.
    Quelque petits liens , concernant les petites , ou ,grande batailles de l'eau .
    ---

    https://eau-iledefrance.fr/grigny-co...coup-de-pompe/
    https://www.lesechos.fr/pme-regions/...atique-1941224
    https://www.bfmtv.com/paris/grigny-l...304260868.html
    Ne pas savoir n’est pas une faute si l’on cherche à combler ses lacunes.

    "Il n'y a pas d'obstacles infranchissables , il y a des volontés plus ou moins énergiques voilà tous" Jules Vernes

  17. #17
    Membre expert
    Profil pro
    programmeur du dimanche
    Inscrit en
    Novembre 2003
    Messages
    781
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : programmeur du dimanche
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2003
    Messages : 781
    Points : 3 362
    Points
    3 362
    Par défaut
    À côté de ça j'entendais deux dingos à la radio cette semaine.
    - l'invité, qui explique qu'en cas d'effondrement [de la civilisation, des monnaies papier], le bitcoin sera la nouvelle monnaie, richesse etc, dont le prix ne peut que monter.
    - le journaliste qui trouve ça sensé.

    En cas d'effondrement, on aura éteint en priorité les serveurs de bitcoin depuis un moment, et les fermiers seront riches, (en beurre, oeuf, fromage).

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 02/10/2020, 15h31
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 27/08/2020, 12h19
  3. Réponses: 116
    Dernier message: 15/02/2010, 10h50
  4. [OpenOffice][Base de données] Les paramètres passés dans la subroutine ne sont pas récupérés par celle-ci
    Par veroby dans le forum OpenOffice & LibreOffice
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/03/2009, 20h24
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 12/04/2008, 13h38

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo