IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Looping Discussion :

Looping Version 4.0 maintenant disponible !


Sujet :

Looping

  1. #1
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut Looping Version 4.0 maintenant disponible !
    Bonjour à tous,

    La version 4.0 de Looping est maintenant disponible sur https://www.looping-mcd.fr

    Voici les fonctionnalités supplémentaires apportées par cette nouvelle version :

    - Drag & Drop des rubriques sur l'ensemble du modèle
    - A
    scenseurs pour les grandes classes d'entités
    - M
    ise en évidence des sélections d'objets
    -
    Arrondi automatique des cassures de liens
    - R
    eprésentation simplifiée des associations avec DF
    - V
    isualisation simplifiée des diagrammes de classes UML
    -
    Liens "Crow's foot" pour les MLD
    -
    Personnalisation des libellés des identifiants automatiques
    -
    Personnalisation des noms de clés étrangères
    -
    Caractères de protection dans les instructions DDL
    -
    Urbanisation des grands modèles : définition de vues partielles
    - Liens entre modèles et sous-modèles
    + plein d'autres optimisations, astuces et petits ajustements !


    Je tiens à remercier les contributeurs de ce forum qui, par leurs idées et leur expertise, ont permis cette évolution majeure de Looping.


    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  2. #2
    Membre éprouvé
    Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2009
    Messages
    566
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Marne (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2009
    Messages : 566
    Points : 1 045
    Points
    1 045
    Par défaut
    Bonjour,

    Merci pour cette nouvelle version.

    Je ne suis plus un consommateur important, mais utile de temps en temps.

    Bon courage pour la suite.

  3. #3
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    Mars 2010
    Messages
    10 215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2010
    Messages : 10 215
    Points : 39 166
    Points
    39 166
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Bonjour Paprick,

    Mon antivirus m'a fait quelques misères lors de l'installation, mais après validation de quelques pop-up, tout s'est bien passé .

    je viens de faire quelques tests rapides qui sont concluants.

    Le retour d'un fonctionnement classique de la roulette est une très bonne nouvelle , le déplacement d'attributs d'une entité ou d'une association vers une autre est d'une simplicité désarmante. Du coup j'ai essayé le copier-coller d'attributs, mais sans succès (peut être pour une prochaine version )

    La représentation du MLD en pattes d'oies est vraiment sympa, adoptée

    L'inversion varbinary/binary récemment signalée a bien été corrigée

    Je n'ai pas compris quel peut être l'usage de la "Personnalisation des libellés des identifiants automatiques"
    Je suppose qu'il s'agit de la zone "autre clef==> index"
    Utilisé sur un type d'entité forte, il ne semble rien se passer au niveau SQL
    Utilisé sur un type d'entité faible, ça provoque la création d'une contrainte "unique" sur l'identifiant de l'ET faible (ce faisant, la PK naturelle incluant la FK de l'ET forte devient une sur-clef).

    Je n'ai pas non plus compris ce que signifie "Caractères de protection dans les instructions DDL" ?

    Quoi qu'il en soit, merci encore pour cette nouvelle version, je n'aurai guère de temps pour la tester en profondeur ces prochains jours, mais ce sera fait dès que possible.

    À très bientôt

  4. #4
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Bonjour,
    Citation Envoyé par escartefigue Voir le message
    le déplacement d'attributs d'une entité ou d'une association vers une autre est d'une simplicité désarmante. Du coup j'ai essayé le copier-coller d'attributs, mais sans succès (peut être pour une prochaine version )
    Tu n'auras pas besoin d'attendre, le copier-coller existe déjà... mais il est bien caché !
    En fait, lors d'un Drag & Drop, il te suffit d'appuyer sur la touche "Ctrl", et la rubrique sera dupliquée au lieu d'être seulement déplacée (ça fonctionne aussi au sein d'une même classe d'entités) .

    Je n'ai pas compris quel peut être l'usage de la "Personnalisation des libellés des identifiants automatiques"
    Je suppose qu'il s'agit de la zone "autre clef==> index"
    Il s'agit de la génération automatique d'un identifiant quand tu es dans la fenêtre "Entité" en appuyant sur le bouton "dessin clé Auto" : jusqu'à présent, ça générait un libellé du type "Id_Client" ; maintenant, tu peux paramétrer ce libellé dans le menu "Propriétés" option "Identifiant automatique".

    Je n'ai pas non plus compris ce que signifie "Caractères de protection dans les instructions DDL" ?
    Ce sont des caractères du style " ou [] qui entourent les attributs dans le fichier DDL : c'est utile pour certains SGBD.

    Voilà pour les premiers éclaircissements sur cette nouvelle version !

    Merci pour ton implication et à bientôt !
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  5. #5
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    Mars 2010
    Messages
    10 215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2010
    Messages : 10 215
    Points : 39 166
    Points
    39 166
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Bonjour Paprick

    Je crains d'avoir trouvé un bug : j'ai créé une asso ternaire entre trois types d'entité E1, E2 et E3 ; E3 étant ciblée par une CIF
    or, je constate que dans le MLD c'est non pas l'identifiant de E3 qui se retrouve comme simple attribut non clef de la table associative, mais l'identifiant de E2

    Voici le MCD :

    Nom : Sans titre.png
Affichages : 1325
Taille : 164,7 Ko

    Et le MLD

    Nom : Sans titre.png
Affichages : 1291
Taille : 90,3 Ko

    Par contre, le DDL est correct, seul le MLD est défaillant

  6. #6
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Bonjour Capitaine,
    Tout me semble correct dans ton exemple ...
    La CIF cible GTA_grille_tarifaire et GTA_ident est bien exclue de la clé dans AFF_affecter.
    Peux-tu me préciser où est-ce que tu vois le souci ?
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  7. #7
    Modérateur
    Avatar de escartefigue
    Homme Profil pro
    bourreau
    Inscrit en
    Mars 2010
    Messages
    10 215
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : bourreau
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2010
    Messages : 10 215
    Points : 39 166
    Points
    39 166
    Billets dans le blog
    9
    Par défaut
    Ah mais oui !
    Sur mon petit écran je n'avais pas vu l'attribut souligné, du coup j'ai cru que le bleu symbolisait la PK dans la table associative, d'où ma méprise !
    Du coup tout va bien, désolé pour cette fausse alerte

  8. #8
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Bonjour,

    Quelle que soit son évolution, au demeurant toujours harmonieuse, une chose est sûre : Looping est conforme à la norme afcet définie par le groupe 135, car il est à même d’en reprendre sans difficulté le métamodèle des contraintes (cf. pages 47 et 50 du document de référence Formalisme de données "Individuel" (entité-relation): extension des contraintes, où sont considérées les contraintes d’extension et d’unicité). Si vous voulez serrer de plus près cette affaire, le groupe 135 nous a fourni un glossaire
    bien utile qui explique bien chaque concept.

    Contraintes d’extension « à la Looping »

    Nom : tabourier-afcet-metamodele(extension)loo.png
Affichages : 1036
Taille : 17,9 Ko

    Contraintes d’unicité

    Nom : tabourier-afcet-metamodele(unicite)loo.png
Affichages : 1009
Taille : 27,2 Ko

    Par curiosité ou à titre de pensum, vous pouvez consulter le code SQL produit par Looping, mais il y a du trigger dans l’air !

    Contraintes d’extension

    CREATE TABLE INDIVIDU(
       IndividuId INT,
       IndividuNom VARCHAR(32) NOT NULL,
       CONSTRAINT INDIVIDU_PK PRIMARY KEY(IndividuId),
       CONSTRAINT INDIVIDU_AK UNIQUE(IndividuNom)
    );
    
    CREATE TABLE RELATION(
       RelationId INT,
       RelationNom VARCHAR(24) NOT NULL,
       CONSTRAINT RELATION_PK PRIMARY KEY(RelationId),
       CONSTRAINT RELATION_AK UNIQUE(RelationNom)
    );
    
    CREATE TABLE PATTE(
       PatteId INT,
       PattteNom VARCHAR(32) NOT NULL,
       CardMin INT NOT NULL,
       CardMax INT NOT NULL,
       IndividuId INT NOT NULL,
       CONSTRAINT PATTE_PK PRIMARY KEY(PatteId),
       CONSTRAINT PATTE_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId)
    );
    
    CREATE TABLE CONTRAINTE_EXTENSION(
       ContrainteId INT,
       ContrainteNom VARCHAR(48) NOT NULL,
       Type_Contrainte VARCHAR(2),
       RelationId INT,
       CONSTRAINT CONTRAINTE_EXTENSION_PK PRIMARY KEY(ContrainteId),
       CONSTRAINT CONTRAINTE_EXTENSION_AK UNIQUE(ContrainteNom),
       CONSTRAINT CONTRAINTE_EXTENSION_RELATION_FK FOREIGN KEY(RelationId) REFERENCES RELATION(RelationId)
    );
    
    CREATE TABLE de(
       RelationId INT,
       PatteId INT,
       CONSTRAINT de_PK PRIMARY KEY(RelationId, PatteId),
       CONSTRAINT de_RELATION_FK FOREIGN KEY(RelationId) REFERENCES RELATION(RelationId),
       CONSTRAINT de_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId)
    );
    
    CREATE TABLE Pivot_p_Extension(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Pivot_p_Extension_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Pivot_p_Extension_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Pivot_p_Extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Pivot_Extension(
       IndividuId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Pivot_Extension_PK PRIMARY KEY(IndividuId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Pivot_Extension_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId),
       CONSTRAINT Pivot_Extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Portee_p_Extension(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Portee_r_extension(
       RelationId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Portee_r_extension_PK PRIMARY KEY(RelationId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Portee_r_extension_RELATION_FK FOREIGN KEY(RelationId) REFERENCES RELATION(RelationId),
       CONSTRAINT Portee_r_extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    );
    
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Portee_p_Extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Portee_r_extension(
       RelationId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Portee_r_extension_PK PRIMARY KEY(RelationId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Portee_r_extension_RELATION_FK FOREIGN KEY(RelationId) REFERENCES RELATION(RelationId),
       CONSTRAINT Portee_r_extension_CONTRAINTE_EXTENSION_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_EXTENSION(ContrainteId)
    ); 
    Contraintes d’unicité

     CREATE TABLE INDIVIDU(
       IndividuId INT,
       IndividuNom VARCHAR(32) NOT NULL,
       CONSTRAINT INDIVIDU_PK PRIMARY KEY(IndividuId),
       CONSTRAINT INDIVIDU_AK UNIQUE(IndividuNom)
    );
    
    CREATE TABLE RELATION(
       RelationId INT,
       RelationNom VARCHAR(24) NOT NULL,
       Definitive SMALLINT NOT NULL,
       CONSTRAINT RELATION_PK PRIMARY KEY(RelationId),
       CONSTRAINT RELATION_AK UNIQUE(RelationNom)
    );
    
    CREATE TABLE PATTE(
       PatteId INT,
       PattteNom VARCHAR(32) NOT NULL,
       CardMin INT NOT NULL,
       CardMax INT NOT NULL,
       Verouiilage SMALLINT NOT NULL,
       IndividuId INT NOT NULL,
       CONSTRAINT PATTE_PK PRIMARY KEY(PatteId),
       CONSTRAINT PATTE_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId)
    );
    
    CREATE TABLE CONTRAINTE_UNICITE(
       ContrainteId INT,
       ContrainteNom VARCHAR(48) NOT NULL,
       IndividuId INT NOT NULL,
       CONSTRAINT CONTRAINTE_UNICITE_PK PRIMARY KEY(ContrainteId),
       CONSTRAINT CONTRAINTE_UNICITE_AK UNIQUE(ContrainteNom),
       CONSTRAINT CONTRAINTE_UNICITE_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId)
    );
    
    CREATE TABLE de(
       RelationId INT,
       PatteId INT,
       CONSTRAINT de_PK PRIMARY KEY(RelationId, PatteId),
       CONSTRAINT de_RELATION_FK FOREIGN KEY(RelationId) REFERENCES RELATION(RelationId),
       CONSTRAINT de_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId)
    );
    
    CREATE TABLE Cible_via_Patte(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Cible_via_Patte_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Cible_via_Patte_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Cible_via_Patte_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Source_1_Unicite(
       IndividuId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Source_1_Unicite_PK PRIMARY KEY(IndividuId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Source_1_Unicite_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId),
       CONSTRAINT Source_1_Unicite_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Pivot_Unicite(
       IndividuId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Pivot_Unicite_PK PRIMARY KEY(IndividuId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Pivot_Unicite_INDIVIDU_FK FOREIGN KEY(IndividuId) REFERENCES INDIVIDU(IndividuId),
       CONSTRAINT Pivot_Unicite_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Source_p_Unicite_1(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Source_p_Unicite_1_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Source_p_Unicite_1_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Source_p_Unicite_1_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Pivot_p_Unicite(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Pivot_p_Unicite_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Pivot_p_Unicite_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Pivot_p_Unicite_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    );
    
    CREATE TABLE Portee_Unicite(
       PatteId INT,
       ContrainteId INT,
       CONSTRAINT Portee_Unicite_PK PRIMARY KEY(PatteId, ContrainteId),
       CONSTRAINT Portee_Unicite_PATTE_FK FOREIGN KEY(PatteId) REFERENCES PATTE(PatteId),
       CONSTRAINT Portee_Unicite_CONTRAINTE_UNICITE_FK FOREIGN KEY(ContrainteId) REFERENCES CONTRAINTE_UNICITE(ContrainteId)
    ); 
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut DB2 et Boolean
    Hello Paprick,

    Ce crétin des Alpes qu’est DB2 (V13) ne connaît toujours pas le type BOOLEAN (il n’est pas le seul...)

    Looping le sait et pallie en remplaçant par SMALLINT : d'accord.
    Si donc ma table comporte une colonne de ce type, à moi de déclarer une contrainte me permettant de simuler le type BOOLEAN, par exemple :


    CREATE TABLE T
    (
       ... 
        C    SMALLINT    NOT NULL
       ...
    ) ; 
       
    ALTER TABLE T
       ADD CONSTRAINT macontrainte CHECK (C IN (0,1)) ; 
    Question : Looping peut-il générer l’ALTER TABLE ?
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  10. #10
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Salut François,

    Looping a bien sûr la solution ! (En aurais-tu douté ? )
    Et même 2 solultions :
    • la 1ère, la plus simple, consiste juste à rajouter ton CHECK dans la zone "Complément" située dans la fenêtre de la rubrique.
    • la 2ème, si tu tiens absolument à faire un ALTER, consiste à utiliser l'outil "Règle" et d'inscrire ton ALTER TABLE dans la zone SQL prévue à cet effet.

    Cette possibilité de complément peut bien sûr être utilisée pour des tas de contraintes.
    Voilà, j'espère que cela te conviendra !
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Merci Paprick,

    Grâce te soit rendue

    Honte à moi ! Je n’ai plus qu’à me couvrir la tête de cendres...
    En continuant à fouiller dans mes archives, je me suis rendu compte que j’avais effectivement utilisé cette contrainte il y a près de 30 ans !

    Donc j’essaierai de ne plus oublier qu’on peut simplement coder — comme le précise la norme SQL-92 — :

    CREATE TABLE T
    (
       ... 
        C    SMALLINT    NOT NULL, CHECK (C IN (0,1))
       ...
    ) ; 
     

    Ne plus oublier... Car comme l’ont écrit Goethe, Winston Churchill, George Santayana, Thomas Mann, et bien d'autres :

    « Celui qui a oublié son passé est condamné à le revivre ».
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Ave Paprick,

    A propos d’urbanisation et tout ça.

    Dans le post #1 où sont énumérées les nouvelles fonctionnalités de la version 4.0 de Looping, je lis :  

    Citation Envoyé par Paprick
    Urbanisation des grands modèles : définition de vues partielles
    - Liens entre modèles et sous-modèles
    Mais comment c’est qu’on fait ? 

    Par exemple, le MCD global ci-dessous est trop chargé et va finir par devenir illisible ; je voudrais donc faire 3 vues : une vue DISCUSSIONS, une vue ARTICLES et une vue BILLETS. Il est évident que code SQL résultant ne doit pas être celui des vues, mais celui du MCD global.

    MCD global :

    Nom : dvp_tout.png
Affichages : 900
Taille : 38,8 Ko

    Vue DISCUSSIONS

    Nom : dvp_discussions.png
Affichages : 897
Taille : 20,9 Ko

    Vue ARTICLES

    Nom : dvp_articles.png
Affichages : 899
Taille : 17,5 Ko

    Vue BILLETS

    Nom : dvp_billets_blogs.png
Affichages : 894
Taille : 14,0 Ko



    N.B. Pour simplifier la discussion, j’ai procédé à une sorte de mini-rétroconception du site DVP.
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  13. #13
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Salut François,

    Je n'ai pas réussi à ouvrir tes pièces jointes, mais pas de problème pour t'expliquer le fonctionnement de cette urbalisation.
    En fait, c'est très simple :
    1 - Aller dans le choix "Urbanisation" du menu général et définir le nom des vues : DISCUSSIONS, ARTICLES et BILLETS.
    2 - Ouvrir chaque classe d'entités et choisir la ou les vues qui la concerne à partir de l'icone en bas à gauche de la fenêtre.
    3 - Cliquer sur la flèche en dessous du bouton "Vue" à droite de la barre d'outils et choisir la ou les vues à afficher.

    En cliquant sur le bouton "Vue", on affiche alternativement les vues ou le modèle complet.

    Voilà, essaie : ça devrait le faire
    .
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  14. #14
    ced
    ced est déconnecté
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de ced
    Homme Profil pro
    Gestion de bases de données techniques
    Inscrit en
    Avril 2002
    Messages
    6 023
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 48
    Localisation : France, Loiret (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestion de bases de données techniques
    Secteur : Agroalimentaire - Agriculture

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2002
    Messages : 6 023
    Points : 23 735
    Points
    23 735
    Par défaut
    Bonjour,

    À propos de l'affectation des classes aux vues, y a-t-il un moyen d'affecter plusieurs classes à une même vue en une seule étape plutôt que de passer dans chaque classe pour l'affecter ?
    Un truc du genre : sélection multiple de classes, puis clic droit et affectation à une vue ?

    Je n'ai pas trouvé comment faire (si c'est possible).

    ced
    Rédacteur / Modérateur SGBD et R
    Mes tutoriels et la FAQ MySQL

    ----------------------------------------------------
    Pensez aux balises code et au tag
    Une réponse vous a plu ? N'hésitez pas à y mettre un
    Je ne réponds pas aux questions techniques par message privé, les forums sont là pour ça

  15. #15
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Bonjour,
    Citation Envoyé par ced Voir le message
    À propos de l'affectation des classes aux vues, y a-t-il un moyen d'affecter plusieurs classes à une même vue en une seule étape plutôt que de passer dans chaque classe pour l'affecter ?
    Un truc du genre : sélection multiple de classes, puis clic droit et affectation à une vue ?
    Je n'ai pas trouvé comment faire (si c'est possible).
    Non, effectivement ce n'est pas prévu pour le moment... à réfléchir pour une future version...
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut Vues,rebelote
    Merci Paprick. Voilà, j’ai fait comme tu m’as dit.

    Je suis étonné que les pièces jointes ne s’affichent pas chez toi, car pour ma part elles apparaissent bien à l’affichage de mon message. Je pense qu’il s’agit d’un bug dans la gestion des pj chez DVP, car ça n’est pas une première.
    En tout cas je les recrée soigneusement en espérant que cette fois-ci tu y aura accès...
    Tu noteras que dans les vues, je repositionne les objets, pour des raisons de présentation... Autrement dit, pour arriver à mes fins, j’en suis réduit à créer autant de fichiers .loo que de vues... 

    MCD global :

    Nom : dvp-tout-2.png
Affichages : 883
Taille : 43,4 Ko

    Vue DISCUSSIONS

    Nom : dvp-discussions-2.png
Affichages : 881
Taille : 37,5 Ko

    Vue ARTICLES

    Nom : dvp-articles-2.png
Affichages : 877
Taille : 30,0 Ko

    Vue BILLETS

    Nom : dvp-billets-blogs-2.png
Affichages : 879
Taille : 29,9 Ko
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  17. #17
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Bonjour,
    Les pièces sont bien réapparues !
    La gestion des vues ne prévoit effectivement pas que les objets changent de places... c'est une vue partielle (au sens littéral du terme) d'un même modèle.
    Si tu produits plusieurs .loo, l'urbanisation de Looping n'a plus trop d'intérêt, surtout si le modèle évolue...
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Buenas noches,

    Certes, je ne tiens pas à faire autant de fichiers .loo qu’il y a de vues, je préférerais simplement que le fait de bouger un objet dans une vue ne se propage pas sur le MCD global...

    Bien sûr, je vois ça de la dunette, mais dans la soute cela représente sans doute pas mal de boulot...
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  19. #19
    Expert éminent sénior
    Avatar de fsmrel
    Homme Profil pro
    Spécialiste en bases de données
    Inscrit en
    Septembre 2006
    Messages
    8 082
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Spécialiste en bases de données
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2006
    Messages : 8 082
    Points : 31 315
    Points
    31 315
    Billets dans le blog
    16
    Par défaut
    Salve,

    Je donne peut-être l’impression de causer de l’urbanisation sur un ton badin, mais ce sujet fut toujours un réel souci pour moi chez mes nombreux clients, c’est-à-dire dès la fin des année soixante-dix.

    Dans un post datant de 2009 j’ai résumé l’importance que je donne à l’urbanisation, car les MCD des projets sur lesquels j’intervenais étaient toujours très copieux en entités-types :

    Citation Envoyé par fsmrel
    Si le MCD complet comporte par exemple mille entités-types, la direction du projet aura pris la précaution d’urbaniser l’univers du discours en domaines (référentiels) sous-domaines et sous-sous-domaines, comme je l’ai déjà plus ou moins évoqué. Ainsi, on aura décomposé le projet en référentiels  : Personnes, Contrats, Cotisations, Catalogue produits, Prospection de masse, Éditique, etc., peut-être une vingtaine, voire plus. Au niveau le plus fin, la représentation graphique doit tenir — de façon claire et lisible — sur un ensemble de pages au format (disons) A3, chaque page constituant une vue suffisante pour qu’un développeur n’ait pas à avoir sur son bureau un tombereau de diagrammes.
    Ce qui me navre, c’est que sur les gros projets j’ai toujours été obligé de me résoudre à réaliser les vues manuellement. Ces vues me permettaient d’y voir plus clair et de ne discuter avec les développeurs que des points qui les concernaient. Le plus souvent mes clients utilisaient des AGL anglo-saxons fort onéreux, compliqués à mettre en oeuvre, bref, propres à faire perdre du temps plus qu’à en gagner. Ah ! si Looping avait vu le jour en ces temps reculés...

    Pour en revenir aux vues proposées par Looping, pouvoir les rendre lisibles en bougeant les objets, coincés un peu partout « à la va comme j’te pousse » dans le MCD global, je pense que ce serait un plus qui m’aurait bien servi du temps où je me démenais chez mes chers clients...
    (a) Faites simple, mais pas plus simple ! (A. Einstein)
    (b) Certes, E=mc², mais si on discute un peu, on peut l’avoir pour beaucoup moins cher... (G. Lacroix, « Les Euphorismes de Grégoire »)
    => La relativité n'existerait donc que relativement aux relativistes (Jean Eisenstaedt, « Einstein et la relativité générale »)

    __________________________________
    Bases de données relationnelles et normalisation : de la première à la sixième forme normale
    Modéliser les données avec MySQL Workbench
    Je ne réponds pas aux questions techniques par MP. Les forums sont là pour ça.

  20. #20
    Membre émérite
    Avatar de Paprick
    Homme Profil pro
    Professeur des Universités
    Inscrit en
    Juin 2019
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Professeur des Universités
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2019
    Messages : 700
    Points : 2 819
    Points
    2 819
    Par défaut
    Bonsoir,
    Citation Envoyé par fsmrel Voir le message
    Pour en revenir aux vues proposées par Looping, pouvoir les rendre lisibles en bougeant les objets, coincés un peu partout « à la va comme j’te pousse » dans le MCD global, je pense que ce serait un plus qui m’aurait bien servi du temps où je me démenais chez mes chers clients...
    Je comprends ta volonté d'ajuster la présentation des vues en fonction de leur configuration.
    Une remarque similaire avait été faite pour pouvoir changer la présentation des diagrammes de classes UML ou des MLD indépendamment du MCD.
    Contrairement à tous les autres logiciels du marché, il faut bien comprendre que Looping ne génère pas des modèles différents pour les vues, les MLD ou les diagrammes UML : c'est le même modèle affiché différemment, d'où l'instantanéité du passage de l'une à l'autre des représentations.
    Les modifications faites sur une représentation sont donc immédiatement disponibles sur les autres, et gérer indépendamment ces représentations serait une contrainte insurmontable pour la cohérence globale du modèle.
    Prenons l'exemple de la modification d'un élément lors d'une représentation du modèle par une vue : rajout de rubriques, d'une association, voire d'une nouvelle classes d'entités. Faudrait-il que cette nouvelle classe n'apparaisse pas dans le modèle global : bien sur que non ! Alors comment distinguer ce qui doit impacter le modèle global lors de la modification d'une vue ? Si on veut aller au bout du raisonnement, on se rend vite compte que, avec une seule source du modèle comme c'est le cas pour Looping, on doit maintenir une organisation stricte des différentes vues du modèle.
    Alors, reste la solution des autres logiciels que Looping peut aussi mettre oeuvre : créer différends modèles en fonction des représentations souhaitées, et le nouvel outil "Sous-modèle" de Looping v4 peut aider pour cela... mais personnellement, je préfère me creuser la tête pour rendre toutes les représentations les plus agréables possible à lire, en organisant au mieux le modèle complet, tout en respectant sa cohérence globale.
    Patrick Bergougnoux - Professeur des Universités au Département Informatique de l'IUT de Toulouse III
    La simplicité est la sophistication suprême (Léonard de Vinci)
    LIVRE : Modélisation Conceptuelle de Données - Une Démarche Pragmatique
    Looping - Logiciel de modélisation gratuit et libre d'utilisation

Discussions similaires

  1. Looping Version 3.1 maintenant disponible !
    Par Paprick dans le forum Looping
    Réponses: 11
    Dernier message: 30/05/2021, 17h18
  2. Réponses: 17
    Dernier message: 16/10/2010, 16h05
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 26/09/2009, 12h36
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 26/09/2009, 12h36
  5. Réponses: 0
    Dernier message: 07/02/2009, 15h05

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo