IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #241
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    Webmarketer
    Inscrit en
    Janvier 2021
    Messages
    399
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmarketer

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2021
    Messages : 399
    Points : 743
    Points
    743
    Par défaut
    Citation Envoyé par Andy Oka Voir le message
    Mais instagram et'watsap sont toujours aussi populaires.
    Meta.possede bien plus que Facebook. Elle possède également watsap qui compte plus de 2milliard d'utilisateurs qu'elle n'a pas encore monétisés.

  2. #242
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    zuckerberg va finir SDF s'il continue à vouloir s'entêter avec son meta ...
    La technologie ne suit pas, il aura beau faire tout l'univers qu'il veut derrière.

    Si je dois prendre des actions, perso ça sera pas dans meta, mais dans le truc AR qui vient de sortir ou tu as l'impression d'avoir la personne devant toi.
    Je prends le pari que ce genre de truc ce vendent par milliards auprès des particuliers : avoir clara morgane en 3d chez soit qui fait son show ça vas tourner du tonnerre

  3. #243
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Janvier 2014
    Messages
    1 514
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : Janvier 2014
    Messages : 1 514
    Points : 5 771
    Points
    5 771
    Par défaut
    C'est pire que ça, c'est juste moche et ça sert à rien, en fait c'est moins bien que Second Life.
    Ce genre d'univers marche uniquement s'il y a du cul, donc du cul dans second life, ou alors la même chose avec que du cul. Si tu enlève le cul tous le monde s'en tape.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  4. #244
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par marsupial Voir le message
    A 10 milliards $ d'investissement par an et un projet sur 10 ans avant d'être rentable, on peut d'ores et déjà dire que Meta est trop engagé pour se retirer. Cela va être un gouffre financier qui, avec la récession qui vient, va engloutir tous les bénéfices de l'entreprise et même faire des pertes. Le pari pharaonique qui va tuer Facebook ? Je le souhaite tellement la société est toxique. Déjà 60% de perte de valorisation boursière depuis le début de l'année et une chute de 20% dans les échanges avant l'ouverture du marché.
    Il faut m'expliquer ou passent les 10 000 000 000 de dollars par an, pour développer META.
    Moi qui doit gérer une centaine de projets par an et donc leurs coûts en tant que Chef de projet, il y a une différence entre le cout de production et le cout du produit.

    Exemple : la moyenne des applications mobiles, sont facturées entre 200 000 et 500 000 euros, pourtant, leurs réalisations elles, demandent en moyenne entre 1 et 5 développeurs (séniors), MAXIMUM ou entre 10 et 20 développeurs juniors MAXIMUM

    C'est facturé 200 000 euros pour plusieurs raisons :op
    1 - car l'expertise d'un développeur, en réalité, ça coute cher, voir très cher (et c'est normal vu la technicité et le bagage que ça demande), donc les trois quarts de 200 000 euros partent dans les salaires de l'équipe de devs.
    2 - sur les 50 000 restants, il y a les charges d'entreprises et environs 5 000 qui partent pour la rentabilité de l'entreprise.

    Dans le cas d'un Freelance solo qui développe une appli seul sur la demande d'un client, on est aux alentours quasiment du même tarif / délais, entre 100 000 et 300 000 euros pour six mois de travail.

    La différence entre les deux étant qu'une équipe va généralement faire une plus grosse application.

    La raison pour laquelle j'écris et ça le détail, est que six mois, c'est "énorme", pour faire une application, même dans le cadre de la VR.
    donc ça, ramené à un 1 an, sur une équipe standard d'ingénieurs, pour réaliser un META, par une équipe ça fait aux alentours de 2 à 3 millions d'euros.

    Tout développeur sait que, plus il y a de monde plus un projet, plus paradoxalement ça le ralenti et rajoute de la dette technique et donc, la clé pour réaliser un projet n'est pas de rajouter des développeurs, mais de remplacer les mauvais par des bons.

    Aussi, même en trifouillant dans tous les sens les diverses technologies, la R&D, l'achat du matériel nécessaire pour que les devs bossent sur le produit qu'est META et en rajoutant la communication, la publicité et j'en passe, en visant large, on est aux alentours de 10 à 20 millions d'euros par ans, pour créer META, son univers, sa R&D (la création de nouveaux casques), ...

    Donc franchement, il faut m'expliquer à quel moment, ça coute 10 fucking milliards de dollars de créer META, car si l'idée c'est de lâcher des milliards dans le vent afin de faire genre que ça coute le PIB d'un pays et donc faire croire que ça sera mieux fait qu'avec trois devs dans un garage, c'est faux.

    Ce qui coute cher dans un projet, encore une fois, ce sont les devs qui sont bons : le vrais sénior, qui coute jusqu'à des millions d'euros par ans, tout simplement car il les vaut et en rapporte largement plus, mais ça s'arrêtent là.

    L'ordinateur d'un dev ne coutera jamais plus de 20 000 euros et à ce que je sache il ne le change pas tout les mois, le matériel sur lequel il bosse coute ... le prix du matériel ! donc le prix d'un casque VR moyen et j'en passe.

    Même tout cumulé, une fois de plus, ça ne vaut pas des milliards de dollars.
    Donc soit Zuckerberg emploi des armées de développeurs qui sortent de diplômes à l'arrache open classroom par centaines et les paient un SMIC indien, ce qui justifierait des montant colossaux à la fin du bilan comptable (année).
    Soit le reste de tout ce financement atterri partout sauf dans les poches du projets.

    Là dessus, j'ai ma petite idée ...

  5. #245
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 624
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 624
    Points : 201 011
    Points
    201 011
    Par défaut « Le métavers signera le début de notre mort lente » : les employés de Meta s'en prennent à Mark Zuckerberg
    « Le métavers signera le début de notre mort lente » : les employés de Meta s'en prennent à Mark Zuckerberg,
    l'un d'eux estimant que l'entreprise a « besoin de licenciements au niveau de la direction »

    Mark Zuckerberg a présenté ses excuses au personnel lorsqu'il a indiqué la nécessité pour l'entreprise de supprimer 11 000 emplois, admettant qu'il « s'était trompé ». Très vite, la grogne a gagné les rangs des Metamates : « Le métavers signera le début de notre mort lente », a posté mercredi un utilisateur de Blind, qui se disait développeur de logiciels senior au sein de Meta. Il a ajouté : « Mark Zuckerberg tuera à lui seul une entreprise avec le métavers ».

    Les chiffres des suppressions de postes annoncés par Meta sont tombés dans une nouvelle note d’information de l’entreprise à l’intention du public : 11 000 emplois soit 13 % du nombre total de ses salariés. La raison : l’entreprise opère un réajustement par rapport à des investissements en période de pandémie de coronavirus. Marc Zuckerberg avait pris la décision de les augmenter de façon significative compte tenu de la croissance des revenus de Meta due à l’essor du commerce en ligne. Le fondateur de Facebook reconnaît s’être trompé sur sa prévision qui était de voir la tendance se poursuivre après la fin de la pandémie.

    « Au début de la pandémie de coronavirus, le monde s’est rapidement déplacé en ligne et l’essor du e-commerce a entraîné une croissance démesurée des revenus. Nombreux sont ceux qui ont prédit qu’il s’agirait d’une accélération permanente qui se poursuivrait même après la fin de la pandémie. C’était mon cas et j’ai donc pris la décision d’augmenter considérablement nos investissements. Malheureusement, cela ne s’est pas déroulé comme je m’y attendais. Non seulement le commerce en ligne est revenu aux tendances d’auparavant, mais le ralentissement macroéconomique, la concurrence accrue et la perte de signaux publicitaire ont entraîné une baisse de nos revenus par rapport à ce à quoi je m’attendais. Je me suis trompé et j’en assume la responsabilité », lit-on dans le communiqué.

    Meta versera 16 semaines de salaire de base et deux semaines supplémentaires pour chaque année de service, ainsi que tous les congés payés restants dans le cadre de l'indemnité de départ. Les employés concernés recevront également leurs actions qui devaient être acquises le 15 novembre et une couverture médicale pendant six mois. La société n'a pas divulgué le montant exact de la charge liée aux licenciements, mais a indiqué que ce chiffre était inclus dans ses prévisions de dépenses pour 2022, annoncées précédemment et comprises entre 85 et 87 milliards de dollars.


    Des Metamates pas convaincus par le métavers de Zuckerberg

    Mark Zuckerberg est la cible des critiques des employés de Meta sur Blind, une application qui fournit un forum anonyme et une communauté permettant aux employés vérifiés de discuter de problèmes. Les utilisateurs de Blind sont regroupés par sujets, par entreprise et par secteur d'activité au sens large.

    Certaines critiques, publiées mercredi (le jour où Meta a licencié 13 % de ses effectifs) sont négatives, même si d'autres sont plus positives. Un utilisateur a comparé les licenciements aux « jeux de la faim » et un autre a déclaré que le propriétaire de Facebook avait un « avenir incertain ».

    Quelque 44 avis d'employés sur Meta ont été publiés sur Blind mercredi et jeudi derniers.

    Les utilisateurs de Blind doivent fournir leur adresse e-mail professionnelle, leur intitulé de poste et le nom de leur employeur lorsqu'ils rejoignent la plateforme afin que l'entreprise puisse « évaluer le statut professionnel » des affiches, selon son site Web. L'emploi d'un utilisateur n'est cependant pas officiellement vérifié. Blind a déclaré qu'il envoyait parfois des invites aux utilisateurs pour « revérifier »" leurs comptes.

    Rick Chen, responsable des relations publiques chez Blind, a déclaré : « Presque tous les avis publiés ont été rédigés par des employés actuels des sociétés respectives au moment de la rédaction, car les gens ne peuvent généralement pas accéder à Blind après avoir été licenciés ou avoir démissionné ». Il a ajouté : « La perte d'accès après un changement d'emploi n'est pas immédiate ».

    Les employés de Meta ont publié près de 6 000 avis sur l'entreprise sur Blind depuis 2020 et l'entreprise a une note de 4 étoiles sur 5.

    Un ingénieur autoproclamé, qui a attribué cinq étoiles à l'entreprise, a parlé « des collègues extrêmement intelligents et talentueux » ainsi que d'une « grande culture » dans une liste de « pour ». Cependant, le jour où les licenciements ont été effectués, il a indiqué que « Zuck dirige cette entreprise dans la mauvaise direction » dans sa liste de « contre ».

    Un utilisateur qui dit être un scientifique des données a déclaré que Meta avait « besoin de licenciements au niveau de la direction », ajoutant : « Le leadership n'a aucune perspective, ils confondent un mouvement au progrès ».

    Une personne, qui a déclaré avoir travaillé dans l'acquisition de talents, a attribué à Meta une note de quatre étoiles mercredi. Il a dit que c'était « un super endroit à vivre dans l'ensemble », ajoutant que « Mark n'a pas peur de prendre des risques (ce qui est une bonne et une mauvaise chose) ».

    Un utilisateur, qui dit être senior technical program manager, a écrit jeudi : « Un mauvais leadership a de fortes chances de couler ce navire ». Il a ensuite énuméré « bonne rémunération », avantages et collaborateurs talentueux en tant que « pour ». Les « contre » comprenaient : « Aucune responsabilité au niveau des directeurs et au-dessus. Les vice-présidents et les directeurs sont là pour simplement traire l'entreprise sans ajouter de valeur ».

    Il a ajouté : « Je pensais que c'était une entreprise axée sur les données, mais en fait, c'est l'intuition et les émotions d'un homme. Personne ne peut annuler sa décision ».

    Cependant, tous les employés de Meta ne partagent pas l'opinion négative sur Zuckerberg. Un ancien membre du personnel qui a été licencié mercredi a déclaré qu'il estimait que le PDG avait géré les licenciements « avec humanité ».

    Un autre ingénieur n'a attribué qu'une étoile à l'entreprise mercredi et a qualifié les réductions massives de « pires licenciements de l'histoire ». Il a déclaré : « Avec le licenciement, je ne recommanderais à personne de travailler là-bas jusqu'à ce que le cours de l'action se rétablisse complètement ».

    Nom : meta.png
Affichages : 6509
Taille : 531,1 Ko

    Une plateforme qui peine à convaincre

    Horizon Worlds, le métavers phare de Meta pour les consommateurs, ne répond pas aux attentes de performances internes. « Un monde vide est un monde triste ». C'est apparemment l'une des préoccupations exprimées dans un document Meta interne lié à Horizon Worlds.

    Des documents internes, y compris des notes aux employés, montrent qu'Horizon Worlds n'attire pas le nombre de visiteurs espéré par Meta, et que les visiteurs qui se présentent ne retournent généralement pas à Horizon après le premier mois, a rapporté le Wall Street Journal.

    Avec la plateforme de réalité virtuelle sociale de Meta, la société mère de Facebook, les utilisateurs peuvent enfiler l'un des casques de réalité virtuelle Quest de l'entreprise pour explorer des espaces numériques tels qu'un club de comédie ou une salle de concert en tant qu'avatars. Les utilisateurs peuvent également créer leurs propres mondes virtuels. Meta a présenté l'application pour la première fois en 2019 et l'a ouverte au public fin 2021.

    C'est une partie importante du gros pari de Meta qu'un domaine virtuel plus vaste connu sous le nom de métavers sera l'avenir de l'informatique, remplaçant les réseaux sociaux actuels ainsi que les outils de réunion en ligne comme Zoom.

    « Nous pensons que la prochaine plateforme informatique a le potentiel d'être plus sociale, plus humaine que tout ce qui a précédé », a déclaré le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, lors d'une présentation liminaire durant la conférence Meta Connect de l'entreprise.

    Jusqu'à présent, cependant, Horizon Worlds semble avoir des problèmes.

    Meta s'est d'abord fixé pour objectif d'atteindre 500 000 utilisateurs actifs mensuels d'Horizon Worlds d'ici la fin de cette année, avant de revoir l'objectif à 280 000. Mais le nombre actuel est inférieur à 200 000, a rapporté fin octobre le Wall Street Journal, citant les documents internes de l'entreprise qu'il a consulté. Combinés, les produits de médias sociaux de Meta, y compris Facebook, Instagram et WhatsApp, attirent plus de 3,5 milliards d'utilisateurs mensuels moyens, note le Journal.

    Autres informations des docs internes, selon le Journal :
    • depuis le printemps, la base d'utilisateurs d'Horizon Worlds n'a cessé de diminuer ;
    • les utilisateurs ont déclaré qu'ils ne pouvaient pas trouver de mondes qu'ils aimaient ou d'autres personnes avec qui passer du temps et qu'ils n'aimaient pas l'apparence des avatars. Ils ont également dit que d'autres utilisateurs se comportaient mal ;
    • seulement 9 % des mondes construits par les créateurs sont déjà visités par au moins 50 utilisateurs, et la plupart ne sont jamais visités. La remarque « un monde vide est un monde triste » dans l'un des documents fait référence aux efforts de Meta pour diriger les utilisateurs vers des zones d'Horizon Worlds où ils rencontreront d'autres personnes, a déclaré le Journal ;
    • les taux de rétention du casque Quest VR (c'est-à-dire l'utilisation continue par les propriétaires) ont chuté au cours de chacune des trois dernières années. Le Journal a rapporté que des sources anonymes connaissant les données ont déclaré que plus de la moitié des casques Quest ne sont pas utilisés six mois après l'achat.

    Néanmoins, un porte-parole de la société a déclaré au quotidien que Meta travaillait sur des améliorations qui seront apportées à Horizon Worlds, y compris des changements destinés à assurer la sécurité des utilisateurs. Le porte-parole a également déclaré que Meta continue de penser que le métavers est l'avenir de l'informatique et que ses efforts dans ce domaine ont toujours été censés être un projet pluriannuel.

    Source : Blind

    Et vous ?

    Que pensez-vous des plaintes des employés Meta ? Comprenez-vous les critiques faites à l'endroit de Mark Zuckerberg ?
    Que pensez-vous de son projet de métavers ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  6. #246
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 634
    Points
    3 634
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « [...]Je me suis trompé et j’en assume la responsabilité »
    "... Vous êtes tous virés"
    C'est quand même dur la vie d'un PDG, il met la survie de son entreprise en danger et il licencie les autres
    La vie d'un employé est tellement plus simple, il fait son boulot, obéi à sa hiérarchie et se fait virer avec un solide "c'est pas toi le problème, c'est moi"

    J'ai quelques collègues qui ont pris la mauvaise décision au mauvais moment, ils n'ont pas été virés mais leur carrière, qui avait évoluée si vite, s'est soudainement mise à stagner.
    Je ne dis pas que c'est anormal, je dis juste que quand tu es en haut de la pyramide, les conséquences sont étrangement moins impactantes personnellement.

    Et après on me dit qu'ils méritent leurs salaires mirobolants.

  7. #247
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    1 418
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 1 418
    Points : 4 757
    Points
    4 757
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    "... Vous êtes tous virés"
    C'est quand même dur la vie d'un PDG, il met la survie de son entreprise en danger et il licencie les autres.
    Je tien à rappeler que notre cher marco n'est pas seulement PDG, il est fondateur de l'entreprise. ça ne rend pas cet état de fait moins inhumain, mais ça me semble déjà beaucoup moins injuste qu'un PDG désigné par un conseil d'administration pour 5 ans qui vire non pas pour la survie de l'entreprise mais pour le nombre de zéro de son parachute doré, des fois même au détriment de l'avenir de l'entreprise.

    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Je ne dis pas que c'est anormal, je dis juste que quand tu es en haut de la pyramide, les conséquences sont étrangement moins impactantes personnellement.
    Le bonhomme est passé d'une richesse à 130 Milliards en 2021 à 43 en 2022, alors c'est sur qu'il a toujours du pain sur la table, mais je pense qu'il voit quand même quelques impacts dans sa vie...

    Malgré tout ça, je ne le plains pas. Je suis ravi que des mégalomanes qui perdent le sens de la réalité se prennent un retour de flamme de temps en temps.

  8. #248
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Août 2021
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Août 2021
    Messages : 3
    Points : 4
    Points
    4
    Par défaut
    J'ai fais la même remarque que vous sur un autre site et je me suis fait traité de communiste, car à parament, dès que quelqu'un ouvre une boite, il a le droit de la faire couler, sans se soucier du sort de ses employés

  9. #249
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 634
    Points
    3 634
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Le bonhomme est passé d'une richesse à 130 Milliards en 2021 à 43 en 2022, alors c'est sur qu'il a toujours du pain sur la table, mais je pense qu'il voit quand même quelques impacts dans sa vie...
    Si je perds les 2/3 de ma richesse, je change d'appart pour diviser ma surface habitable par 2, je crame toute mon épargne et je fait plus gaffe à ce que je mange.
    Je me demande comment ça impacte un milliardaire de perdre 2/3 de sa richesse. C'est à dire que quand il perd autant de richesse je ne suis pas sûr qu'il perde du revenu.

  10. #250
    Expert confirmé Avatar de AoCannaille
    Inscrit en
    Juin 2009
    Messages
    1 418
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : Juin 2009
    Messages : 1 418
    Points : 4 757
    Points
    4 757
    Par défaut
    Citation Envoyé par totozor Voir le message
    Le bonhomme est passé d'une richesse à 130 Milliards en 2021 à 43 en 2022, alors c'est sur qu'il a toujours du pain sur la table, mais je pense qu'il voit quand même quelques impacts dans sa vie...
    Si je perds les 2/3 de ma richesse, je change d'appart pour diviser ma surface habitable par 2, je crame toute mon épargne et je fait plus gaffe à ce que je mange.
    Je me demande comment ça impacte un milliardaire de perdre 2/3 de sa richesse. C'est à dire que quand il perd autant de richesse je ne suis pas sûr qu'il perde du revenu.
    Comme je disais, il à encore de quoi manger. Ensuite, de mémoire c'est un des PDG au salaire de 1$ mensuel. C'est à dire que tous ses revenus sont issus de ses dividendes et de ses ventes d'actions. Quand ses actions s'effondrent, son revenu aussi.

    Je ne m'inquiète vraiment pas pour son niveau de vie, par contre sa crédibilité dans le business en a sans doute prit un coup, et combiné à la perte -massive- de la valorisation de sa boite, je suis persuadé qu'il a perdu *énormément* en capacité d'initiative de manière générale, que ce soit au sein même de sa boite, ou en externe avec sans doute des partenaires beaucoup plus regardant qu'auparavant.

    En bref, une perte de liberté d'entreprendre incroyable.

    Je suis persuadé qu'il y aura dans sa sa façon de gérer sa vie un avant et un aprés métaverse. Et c'est en ça que je disais, avec euphémisme, "qu'il voit quelques impacts dans sa vie"...

  11. #251
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 634
    Points
    3 634
    Par défaut
    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    [...]C'est à dire que tous ses revenus sont issus de ses dividendes et de ses ventes d'actions. Quand ses actions s'effondrent, son revenu aussi.
    Je suppose que toutes ses actions ne sont pas "dans le même panier" (Meta).
    Donc une partie de son revenu ne dépend pas de sa capacité à avoir des bonnes idées. Mais à la capacité d'autres de bien gérer leur entreprise.
    QUOTE=AoCannaille;11897514]par contre sa crédibilité dans le business en a sans doute prit un coup,[...], je suis persuadé qu'il a perdu *énormément* en capacité d'initiative de manière générale, que ce soit au sein même de sa boite, ou en externe avec sans doute des partenaires beaucoup plus regardant qu'auparavant.
    En bref, une perte de liberté d'entreprendre incroyable.[/QUOTE]Il a perdu en crédibilité et en liberté, soit, il n'est plus vraiment compétent, il sera bientôt "mis sous tutelle" (=remplacé plus ou moins officiellement), gardera ses actions et ses dividendes.
    QUOTE=AoCannaille;11897514]Je suis persuadé qu'il y aura dans sa sa façon de gérer sa vie un avant et un aprés métaverse. Et c'est en ça que je disais, avec euphémisme, "qu'il voit quelques impacts dans sa vie"...[/QUOTE]Ce que je veux dire derrière tout ça est qu'on m'explique à longueur de journée que ces gens sont riches parce qu'ils prennent des risques énormes mais j'ai l'impression que les risques (financiers) n'existent plus vraiment, quand ils se plantent il y a un parachute, un plan B, un trampoline près du sol et au pire une retraite dorée.
    Oui ça fait mal à l'ego mais ils peuvent continuer de rouler en Bentley.

    Le déclencheur de ma réflexion est que mon entreprise a proposé un plan financier pour compenser l'augmentation du cout de la vie.
    On m'a expliqué que c'était un plan d'investissement donc qu'il devait y avoir un risque mais que le plan se déclenchait le lundi, sauf que si lundi il se passe un truc on peut le faire mardi ou mercredi ou ..., que dans le pire des cas je risque de ne récupérer que 99.5% de l'argent que je n'aurais même pas dépensé. Et que tout ça est parfaitement légal et a été négocié avec le ministère des finances.
    Si on me donne accès à ça, à quoi ont accès ces gens-là? Probablement à des montagnes de fric (de notre point de vue) avec un risque proche de 0%

  12. #252
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 267
    Points
    66 267
    Par défaut Mark Zuckerberg a déclaré qu'il reste "optimiste sur les perspectives à long terme" du métavers
    Mark Zuckerberg reste "optimiste sur les perspectives à long terme" du métavers et affirme que le scepticisme ne le dérange pas trop
    mais des actionnaires critiquent ses dépenses dans le métavers

    Le PDG de Meta, Mark Zuckerberg, a déclaré mercredi qu'il reste optimiste quant aux produits et les services que le métavers pourrait avoir à offrir dans les dix à quinze prochaines années. Zuckerberg a également confié que le scepticisme des gens vis-à-vis de cette technologie ne le dérangeait pas du tout. Cependant, bien que la société ait dépensé plus d'une dizaine de milliards de dollars dans son métavers, Horizon Worlds, les utilisateurs n'ont pas afflué sur la nouvelle plateforme. Meta aurait prévu de compter 500 000 utilisateurs mensuels actifs à la fin de cette année, mais ce chiffre ne tournerait qu'autour de 200 000 en octobre.

    Après une décennie tumultueuse remplie de scandales de tout genre, notamment en matière de confidentialité, l'entreprise de Zuckerberg s'est brusquement tournée vers le métavers pour tenter de se défaire de cette mauvaise image. La société anciennement connue sous le nom de Facebook s'est rebaptisée "Meta" fin octobre 2021, signe qu'elle s'oriente vers des activités liées au métavers. Rien qu'en 2021, elle a investi 10 milliards de dollars pour démarrer la conception de son métavers. Après que la société est devenue Meta, Zuckerberg a déclaré : « au fil du temps, j’aimerais qu’on soit vus comme une entreprise de métavers ».

    « On va désormais penser au métavers en premier, et pas à Facebook [le réseau social] en premier », a-t-il ajouté. Dans la foulée, Meta a multiplié les investissements dans plusieurs projets, y compris l'embauche de nouveaux développeurs. À l'époque, la société avait annoncé qu'elle comptait 10 000 employés travaillant sur la vision de Zuckerberg et qu'elle souhaitait en embaucher 10 000 de plus pour travailler sur le métavers. Mais ces plans ont été contrecarrés par l'état de l'économie mondiale, ce qui a poussé Meta a imposé un gel des embauches au début du mois de mai en prévision d'un ralentissement de la croissance économique.

    Nom : pmpm7.png
Affichages : 2334
Taille : 656,3 Ko

    Malgré les vents contraires et le scepticisme à l'égard de la technologie, Zuckerberg a déclaré lors de la conférence DealBook Summit mercredi qu'il restait optimiste quant au métavers sur un horizon plus long, soit 10 à 15 ans. « Le scepticisme ne me dérange pas tant que ça. Nous avons eu des sceptiques tout le temps », a-t-il déclaré. Il s'est adressé aux participants de l'événement par visioconférence. Il réitère ainsi le pari de son entreprise sur un avenir dominé par la réalité virtuelle et augmentée. L'entreprise a été critiquée pour avoir généré des milliards de dollars de pertes pendant qu'elle construisait sa version du métavers.

    Cependant, il a admis que Meta devrait opérer avec beaucoup "plus d'efficacité et de discipline à court terme", car les difficultés macroéconomiques ont contraint l'entreprise à réduire ses dépenses. Selon lui, Meta consacre 80 % de son temps à sa suite d'applications de médias sociaux, qui comprend Instagram, Facebook, WhatsApp, etc. Le reste du temps est consacré au développement de matériel et de logiciels liés au métavers. Reality Labs de Meta se concentre sur la recherche et le développement de ses projets liés au métavers, qui comprennent trois grandes catégories : la réalité virtuelle, la réalité augmentée et les plateformes sociales.

    Jusqu'à présent, Reality Labs s'est avérée coûteuse pour la société et non rentable pour Meta. Les utilisateurs continuent de critiquer les graphismes de la plateforme de métavers Horizon Worlds de Meta et le manque d'activités inspirées à y faire. « Félicitations à Zuckerberg pour avoir mis à niveau son avatar dans le métavers, qui ressemble à un modèle effrayant de l'époque de la PS1, pour en faire un avatar par défaut de la Xbox360 », a écrit un utilisateur. « Zuckerberg lance Horizon Worlds en France et en Espagne avec un selfie VR d'une laideur inouï. Le projet de métavers de Meta va sûrement mourir », a critiqué un autre.

    Zuckerberg a déclaré au début de l'année que le projet de métavers de Meta allait saigner des sommes importantes pendant une période pouvant aller jusqu'à cinq ans. L'action Meta a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année, alors que le nombre d'utilisateurs de Facebook diminue et que les doutes s'intensifient quant à son projet coûteux de métavers. Récemment, l'actionnaire Altimeter Capital Management a critiqué ouvertement la nouvelle orientation de l'entreprise et a proposé à Meta des plans de restructuration. Altimeter a demandé à Meta de réduire ses investissements dans le métavers.

    Altimeter détient une participation de 0,1 % dans Meta. Fin octobre, le fonds spéculatif a envoyé une lettre ouverte critique à Zuckerberg pour dénoncer l'expérience "terrifiante" de l'entreprise avec le métavers. La lettre demande à Meta de rationaliser ses activités en supprimant 20 % de ses effectifs et en réduisant de 5 milliards de dollars les investissements annuels dans le métavers. Il a suggéré à Meta de consacrer ses efforts à la recherche et au développement de l'IA plutôt qu'au métavers. Altimeter a déclaré que, ce faisant, le flux de trésorerie disponible annuel pouvait être doublé pour atteindre 40 milliards de dollars.

    « Au cours des 18 derniers mois, l'action Meta a perdu 55 %. Votre ratio cours/bénéfices [price-to-earnings ratio] a chuté de 23x à 12x et se négocie maintenant à moins de la moitié du ratio moyen de vos pairs. Cette baisse du cours de l'action reflète la perte de confiance dans l'entreprise, et pas seulement la mauvaise humeur du marché », a écrit Gerstner dans la lettre. Altimeter reproche à Zuckerberg d'avoir trop augmenté la taille de l'entreprise. « Comme beaucoup d'autres entreprises dans un monde à taux zéro - Meta a dérivé dans le pays de l'excès - trop de gens, trop d'idées, trop peu d'urgences », a-t-il déclaré.

    Reality Labs aurait perdu 5,8 milliards de dollars au cours des six premiers mois de l'année. Altimeter a noté : « un investissement estimé à plus de 100 milliards de dollars dans un avenir inconnu est gigantesque et terrifiant, même selon les normes de la Silicon Valley ». Altimeter a exhorté Meta à adopter "des objectifs et des mesures de réussite plus discrets" pour le métavers, ce qui, selon lui, contribuerait grandement à satisfaire les investisseurs. Meta n'a pas commenté la lettre d'Altimeter. Ainsi, l'on ignore si les suggestions d'Altimeter seront mises en œuvre.

    Meta a également rejoint la longue liste des grandes entreprises technologiques qui ont annoncé d'importants licenciements récemment, puisqu'il s'est séparé de 11 000 personnes, soit 13 % de ses effectifs, début novembre. La raison : l’entreprise opère un réajustement par rapport à des investissements en période de pandémie de coronavirus. Zuckerberg avait pris la décision de les augmenter de façon significative compte tenu de la croissance des revenus de Meta due à l’essor du commerce en ligne. Le fondateur de Facebook a reconnu s’être trompé sur sa prévision qui était de voir la tendance se poursuivre après la pandémie.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Un actionnaire de Meta demande à l'entreprise de réduire ses effectifs et de cesser de consacrer autant d'argent au métavers, il veut que Meta se concentre sur l'IA plutôt que sur le métavers

    Le métavers de Zuckerberg va enregistrer des pertes financières "significatives" à court terme, alors que Meta a déjà dépensé 10 milliards de dollars dans le métavers en 2021

    Facebook va investir au moins 10 milliards de dollars cette année dans sa division consacrée au développement du métavers et s'attend à dépenser plus « au cours des prochaines années »

    Après les moqueries, Mark Zuckerberg promet d'améliorer les graphiques de sa plateforme de métavers et publie un nouvel avatar, il annonce également l'arrivée d'Horizon World en France et en Espagne
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  13. #253
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    Août 2022
    Messages
    755
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : Août 2022
    Messages : 755
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Moi je ne suis pas du tout optimiste, quand je vois que dans les prévisions des 5 prochaines années de Meta, lui-même, les casques seront toujours des trucs lourds, cher, pas pratiques, qui chauffe le crane et qui flinguent les yeux.

    Il veut construire une piste d'atterrissage alors qu'aucun avion n'existe.
    Ce sont les casques qui doivent être travaillé en premier pour atteindre une finesses et une utilité réelle.

    Si demain les casques VR sont remplacés par des lunettes que l'on peut passer en VR ou en AR juste en les touchants, de quelques grammes avec un système qui, au contact de la peau, se propage dans les oreilles pour donner du son, là, je croirais à la VR.

    En attendant, je suis prêt à prendre le pari que ça ne décollera toujours pas.

  14. #254
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Août 2003
    Messages
    1 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Charente Maritime (Poitou Charente)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Août 2003
    Messages : 1 310
    Points : 4 214
    Points
    4 214
    Par défaut
    Pour moi, le Metavers ne devrait pas être un projet principal de la société mais être un projet secondaire où on met un peu d'argent dedans pour essayer de trouver des utilisations futures. En effet, le matériel est cher et inconfortable donc c'est extrêmement limité.

    Après, personnellement, je n'y crois pas. On est trop loin de résultats comme dans des films type Ready Player One ou des animés comme Sword Art Online & co. Sinon, il faudrait aussi que ça offre la possibilité d'apprendre des choses (sculpter, forger, travailler le bois de manière réaliste, ...).

  15. #255
    Membre expert
    Homme Profil pro
    ingénieur qualité
    Inscrit en
    Mars 2015
    Messages
    1 189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : ingénieur qualité
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2015
    Messages : 1 189
    Points : 3 634
    Points
    3 634
    Par défaut
    Citation Envoyé par smarties Voir le message
    Pour moi, le Metavers ne devrait pas être un projet principal de la société mais être un projet secondaire où on met un peu d'argent dedans pour essayer de trouver des utilisations futures. En effet, le matériel est cher et inconfortable donc c'est extrêmement limité.
    On m'avait donné un analyse intéressante sur la position particulière de Meta parmi les GAFAM : c'est la seule entreprise de ce groupe qui n'a pas de monopole et donc qui n'a pas de socle incontestable qui garantit sa pérennité.
    Elle a donc le choix entre prendre un secteur où il serait monopolistique et toujours être le meilleur.
    On ne peut pas rester toujours à la pointe de l'innovation donc la première solution est la seule qui parait pérenne. Zucky pourrait prendre tous les risques pour imposer son monopole.

    Comme nous le disons tous ce risque semble complètement déraisonnable parce que certaines clé de succès ne sont pas assurées et certaines clés d'échec sont bien implantées.

  16. #256
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    Juin 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 267
    Points
    66 267
    Par défaut Les internautes ne s'intéressent pas au métavers et très peu d'entre eux comprennent la technologie
    Les internautes ne s'intéressent pas au métavers et très peu d'entre eux comprennent réellement ce qu'est cette technologie
    selon une nouvelle enquête

    Le cabinet d'avocats Gowling WLG a récemment publié les résultats d'une étude selon lesquels, en dépit du battage médiatique, les gens ne sont pas intéressés par le métavers. Mais encore, l'enquête a révélé que très peu d'internautes savent réellement en quoi consiste cette technologie. Ces constats contrastent fortement avec les déclarations des partisans du métavers selon lesquelles cet environnement numérique immersif est l'avenir de la technologie et de la connectivité humaine. Ces points du rapport confortent la position des critiques qui pensent que le métavers n'est pas une révolution, mais simplement un mot utilisé pour "appâter" les gens.

    Le cabinet d'avocats Gowling WLG a commandé une enquête auprès de plus de 6 000 personnes au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France, au Canada, aux Émirats arabes unis et en Chine. L'étude a révélé des différences marquées dans l'attitude des consommateurs à l'égard du métavers qui selon certains, représente l'avenir des interactions humaines sur Internet. Sur le plan mondial, plusieurs commentateurs influents s'attendent à ce que la technologie transcende les plateformes de médias sociaux et les jeux virtuels. Cependant, pour le grand public, les niveaux de compréhension du métavers et de ses capacités diffèrent selon les régions.

    Le rapport révèle que la grande majorité des Britanniques ne sont pas intéressés par le métavers. Seulement 37 % des répondants de ce pays se disent prêts à participer à cet écosystème virtuel. Selon les auteurs du rapport, les entreprises britanniques pourraient ainsi passer à côté de la "révolution du métavers". L'étude a révélé que les consommateurs britanniques ont une compréhension limitée du métavers, ce qui se traduit par un moindre enthousiasme pour cette technologie. Sur le plan mondial, le rapport indique qu'environ trois quarts (76 %) des personnes interrogées estiment avoir une vague compréhension du métavers.

    Mais au Royaume-Uni, seuls 2 % d'entre eux déclarent avoir une compréhension complète, et deux cinquièmes (41 %) admettent n'avoir "aucune compréhension". Le rapport indique que seulement 2 % des personnes interrogées au Royaume-Uni avaient une "compréhension complète" et 40 % n'avaient aucune compréhension. En outre, plus d'un cinquième des consommateurs britanniques (21 %) ne s'attendent pas à ce que le métavers se généralise. En Chine, quatre consommateurs sur cinq (83 %) ont déclaré qu'ils envisageraient de participer à des expériences de métavers, soit plus de deux fois plus (37 %) qu'au Royaume-Uni.

    Nom : dfgh.png
Affichages : 2107
Taille : 136,0 Ko

    Lorsque Facebook a rebaptisé le nom de sa société en Meta, il a catapulté le métavers sous les feux de la rampe. Mais alors que les informations sur ce monde virtuel deviennent plus accessibles, l'enthousiasme pour son potentiel reste mitigé. Mark Zuckerberg, PDG de Meta, a parié sur le métavers. Certains pays, dont la Chine et les Émirats arabes unis, ont déjà misé gros sur les mondes virtuels. Cependant, les expériences menées jusqu'à présent par Meta et les autres partisans du métavers n'ont pas attiré grand monde. Des documents internes de Meta ont révélé en octobre que la plateforme de métavers de l'entreprise est "lamentable".

    Meta prévoyait initialement à atteindre 500 000 utilisateurs actifs mensuels dans Horizon Worlds d'ici la fin de l'année, mais le chiffre actuel est inférieur à 200 000. De plus, les documents ont montré que la plupart des utilisateurs ne sont pas revenus sur Horizon Worlds, la plateforme de métavers de Meta, après le premier mois, et le nombre d'utilisateurs a régulièrement diminué depuis le printemps. Seuls 9 % des mondes virtuels disponibles dans Horizon Worlds seraient visités par au moins 50 personnes, et la plupart ne sont jamais visités du tout. Ces statistiques sont loin d'être à la hauteur de tout le battage médiatique autour de la technologie.

    Malgré les vents contraires et le scepticisme à l'égard de la technologie, Zuckerberg a déclaré lors de la conférence DealBook Summit la semaine dernière qu'il restait optimiste quant au métavers sur un horizon plus long, soit 10 à 15 ans. « Le scepticisme ne me dérange pas tant que ça. Nous avons eu des sceptiques tout le temps », a-t-il déclaré. Il s'est adressé aux participants de l'événement par visioconférence. Il réitère ainsi le pari de son entreprise sur un avenir dominé par la réalité virtuelle et augmentée. L'entreprise a été critiquée pour avoir généré des milliards de dollars de pertes pendant qu'elle construisait sa version du métavers.

    Intitulé "Immaterial World", le rapport compare les attitudes des consommateurs vivant sur les principaux marchés. Les habitants des pays de l'Est sont plus ouverts à l'idée de s'échapper du monde réel que les Occidentaux : quatre consommateurs chinois sur cinq sont ouverts à une expérience de métavers, contre seulement 37 % au Royaume-Uni. Les consommateurs des Émirats arabes unis ont également été enthousiasmés par le métavers, 43 % d'entre eux étant enthousiastes à l'idée de passer leurs journées loin du monde réel, contre 8 % au Royaume-Uni. Les pays de l'Est semblent plus enthousiastes que les pays occidentaux.

    Selon le rapport, l'enthousiasme de la Chine pourrait être dû à leur adoption plus précoce de la technologie du téléphone mobile. La Chine est connue comme le pays qui a "sauté l'ordinateur". Cela s'est traduit par un développement plus rapide des "super applications" et une plus grande accessibilité aux technologies personnelles, ce qui signifie que les consommateurs chinois ont eu plus de temps pour s'habituer à l'idée de quelque chose comme le métavers. Le rapport note que les organisations de l'Est ont le potentiel pour ouvrir la voie en matière de métavers, et l'Ouest doit garder un œil attentif sur les développements.

    Cependant, au sein de Meta, qui est sans doute l'entreprise qui investit le plus dans le métavers, les employés pensent que le métavers signera la mort de l'entreprise. « Le métavers signera le début de notre mort lente. Mark Zuckerberg tuera à lui seul une entreprise avec le métavers », a déclaré un utilisateur de Blind, se présentant comme un développeur de logiciels senior chez Meta. En outre, les experts en matière de sécurité et de confidentialité estiment que le métavers met la vie privée des utilisateurs en danger. Bien plus que les applications mobiles, les casques et les lunettes intelligentes vont pouvoir récolter une quantité énorme de données.

    Zuckerberg a déclaré au début de l'année que le projet de métavers de Meta allait saigner des sommes importantes pendant une période pouvant aller jusqu'à cinq ans. L'action Meta a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année, alors que le nombre d'utilisateurs de Facebook diminue et que les doutes s'intensifient quant à son projet coûteux de métavers. Récemment, l'actionnaire Altimeter Capital Management a critiqué ouvertement la nouvelle orientation de l'entreprise et a proposé à Meta des plans de restructuration. Altimeter a demandé à Meta de réduire ses investissements dans le métavers.

    Altimeter détient une participation de 0,1 % dans Meta. Fin octobre, le fonds spéculatif a envoyé une lettre ouverte critique à Zuckerberg pour dénoncer l'expérience "terrifiante" de l'entreprise avec le métavers. La lettre demande à Meta de rationaliser ses activités en supprimant 20 % de ses effectifs et en réduisant de 5 milliards de dollars les investissements annuels dans le métavers. Il a suggéré à Meta de consacrer ses efforts à la recherche et au développement de l'IA plutôt qu'au métavers. Altimeter a déclaré que, ce faisant, le flux de trésorerie disponible annuel pouvait être doublé pour atteindre 40 milliards de dollars.

    « Au cours des 18 derniers mois, l'action Meta a perdu 55 %. Votre ratio cours/bénéfices [price-to-earnings ratio] a chuté de 23x à 12x et se négocie maintenant à moins de la moitié du ratio moyen de vos pairs. Cette baisse du cours de l'action reflète la perte de confiance dans l'entreprise, et pas seulement la mauvaise humeur du marché », a écrit Gerstner dans la lettre. Altimeter reproche à Zuckerberg d'avoir trop augmenté la taille de l'entreprise. « Comme beaucoup d'autres entreprises dans un monde à taux zéro - Meta a dérivé dans le pays de l'excès - trop de gens, trop d'idées, trop peu d'urgences », a-t-il déclaré.

    Reality Labs aurait perdu 5,8 milliards de dollars au cours des six premiers mois de l'année. Altimeter a noté : « un investissement estimé à plus de 100 milliards de dollars dans un avenir inconnu est gigantesque et terrifiant, même selon les normes de la Silicon Valley ». Altimeter a exhorté Meta à adopter "des objectifs et des mesures de réussite plus discrets" pour le métavers, ce qui, selon lui, contribuerait grandement à satisfaire les investisseurs. Meta n'a pas commenté la lettre d'Altimeter. Ainsi, l'on ignore si les suggestions d'Altimeter seront mises en œuvre.

    Meta a également rejoint la longue liste des grandes entreprises technologiques qui ont annoncé d'importants licenciements récemment, puisqu'il s'est séparé de 11 000 personnes, soit 13 % de ses effectifs, début novembre. La raison : l’entreprise opère un réajustement par rapport à des investissements en période de pandémie de coronavirus. Zuckerberg avait pris la décision de les augmenter de façon significative compte tenu de la croissance des revenus de Meta due à l’essor du commerce en ligne. Le fondateur de Facebook a reconnu s’être trompé sur sa prévision qui était de voir la tendance se poursuivre après la pandémie.

    Source : Rapport de l'étude

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Selon vous, pourquoi les consommateurs occidentaux semblent très peu intéressés par le métavers ?
    Selon vous, en dehors des jeux vidéo, quelle utilité le métavers pourrait-il avoir dans les années à venir ?
    Que pensez-vous des gens qui dépensent des millions pour acheter des "espaces privés" (terrains) dans le métavers ?
    Selon vous, ces "espaces numériques" sont-ils différents des jetons non fongibles (NFT) ? Leurs valeurs risquent-elles de s'effondrer comme celles des NFT ?

    Voir aussi

    Le métavers de Mark Zuckerberg est « triste et vide », selon des documents internes. La plupart des visiteurs d'Horizon Worlds ne reviennent généralement pas après le premier mois

    Le métavers met la vie privée des utilisateurs en danger. Bien plus que les applications mobiles, les casques et les lunettes intelligentes vont pouvoir récolter une quantité énorme de données

    Mark Zuckerberg reste "optimiste sur les perspectives à long terme" du métavers et affirme que le scepticisme ne le dérange pas trop, mais des actionnaires critiquent ses dépenses dans le métavers
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  17. #257
    Membre chevronné

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    Avril 2015
    Messages
    452
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vendée (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2015
    Messages : 452
    Points : 1 966
    Points
    1 966
    Par défaut
    Si on observe les révolutions technologiques de ces trente dernières années, on se rend facilement compte que ce qui compte est l'adhésion du public au concept proposé.
    Qu'il s'agisse de l'ordinateur individuel, de la souris, du smartphone à écran tactile, d'internet et des moteurs de recherche, il n'a jamais été besoin d'expliquer longtemps aux clients potentiels à quoi ça pouvait servir. Ce n'est qu'après que les entreprises aient rencontré le succès avec le produit qu'elles proposaient qu'on a commencé à réaliser à quel point le monde avait changé.
    Zuckerberg fait juste l'opposé de ce qui marche : Il tente d'imposer une vision bancale d'un univers virtuel, pâle copie de l'existant, auquel on accèderait par des périphériques encombrants et contraignants pour accéder à des services dans intérêt pour le plus grand nombre, et tout ceci contre paiement. Ça me semble voué à l'échec.
    Par contraste, je me réjouis de voir ce qu'Apple proposera le jour où ils s'estimeront prêts. Après tout, il y a déjà quelques années qu'ils démontrent des trucs sympas en AR/VR. Et n'oublions pas Microsoft, qui est plus vivant que jamais.

  18. #258
    Membre extrêmement actif Avatar de darklinux
    Homme Profil pro
    Chef de projet en SSII
    Inscrit en
    Novembre 2005
    Messages
    570
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 47
    Localisation : France, Seine et Marne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet en SSII
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2005
    Messages : 570
    Points : 1 023
    Points
    1 023
    Par défaut
    Comme toujours , ce " grand public " , ne sais rien et ne veux rien savoir . Métavers est avant tout un ensemble technologique pour les freelances , les TPE/PME et les grands groupes . Le grand public , n'a rien à faire avec les technologies blockchain et sous-jacentes . Le meilleur exemple est la migration sur Mastodon , seules les libristes , certaines personnalités et médias ont créé un compte et le font vivre. Je considère Mastodon , comme la dernière répétition générale avant web 3 , du fait de sa décentralisation .

  19. #259
    Membre régulier
    Avatar de grint54
    Homme Profil pro
    Indépendant
    Inscrit en
    Février 2012
    Messages
    42
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 63
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Indépendant
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : Février 2012
    Messages : 42
    Points : 110
    Points
    110
    Billets dans le blog
    6
    Par défaut
    Oui, bon ok, mais ça sert pas à grand chose nos commentaires défaitistes, c'est même un peu facile diront nous. La VR/AR est lancé, oui le matériel est un peu lourd par rapport à rien sur la tête. Lapalisse n'aurait pas dit mieux. Je débute avec un casque Meta depuis 1 mois seulement et je ne me sent pas encore une référence pour en parler.
    Le metaverse sera présent dans l'avenir. Non, il n'y a pas grand chose à y faire dedans mais ça viendra.
    Suivant l'optimisme ou le pessimisme ambiant, les critiques sont positives ou négatives. Je suis positif.
    On peut avoir besoin d'un plus petit que soi.


    On peut rentrer par la grande porte. On peut aussi entrer par la fenêtre. Moi, je suis entré par la fenêtre.

  20. #260
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    Juin 2002
    Messages
    603
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2002
    Messages : 603
    Points : 2 038
    Points
    2 038
    Par défaut
    J'ai vu une analyse intéressante sur Youtube.
    Elle opposait le modèle Méta très lisse, très contrôlé, avec ses avatars tous construits sur le même style et ne pouvant choquer personne et VR Chat ou tout est permis.

    Le très libriste et dégenté VR Chat semble rencontrer un vrai succès, même si les ambitions ne sont pas les même que Meta.

    Il en ressort que limiter le Metavers à la vision de Zuk est probablement une erreur.
    --
    vanquish

Discussions similaires

  1. [VBA] Changer le nom d'un formulaire
    Par lbourlet dans le forum Access
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2004, 11h54
  2. Changer le nom du proprietaire de la table
    Par ykane dans le forum MS SQL Server
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/07/2004, 16h18
  3. TREEVIEW : Editer (changer le nom) d'un Noeud
    Par cyberlewis dans le forum Composants VCL
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/07/2004, 15h00
  4. [Repertoire] Changer le nom d'un repertoire ...
    Par Frederic dans le forum Langage
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/11/2002, 12h39
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 26/06/2002, 13h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo