IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    June 2016
    Messages
    3 160
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : June 2016
    Messages : 3 160
    Points : 66 246
    Points
    66 246
    Par défaut Microsoft voulait acheter Sega, Bungie et d’autres studios pour dominer le marché du jeu vidéo
    Microsoft veut acquérir ZeniMax Media et Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars
    et l’ensemble des studios sous-jacents

    Microsoft a annoncé lundi qu’il se préparait à acquérir ZeniMax Media, la société mère de Bethesda SoftWorks, l’un des plus grands développeurs et éditeurs de jeux privés au monde. Avec cette déclaration, Microsoft est sur le point de s’emparer d’un grand nombre de franchises de jeu populaires et plus encore de nombreux studios connexes de premier plan, dont Arkane, iD Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Bethesda Game Studios. Le coût de la transaction annoncé par Microsoft et confirmé par Bethesda est de 7,5 milliards de dollars. Un bon deal pour Microsoft ?

    « Aujourd'hui est une journée spéciale puisque nous accueillons sur Xbox certains des studios les plus accomplis de l'industrie du jeu. Nous sommes ravis d'annoncer que Microsoft a conclu un accord pour acquérir ZeniMax Media, société mère de Bethesda Softworks », a écrit Microsoft lundi dans un article de blogue sur le site officiel de la Xbox. Par cette acquisition, il devient le propriétaire de grandes franchises de jeu comme Doom, Fallout, The Elder Scrolls, Wolfenstein, Quake, Dishonored, Prey... Notons que quelques-uns de ces jeux sont déjà présents sur la Xbox.

    Il devient par la même occasion le propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft a également annoncé qu’il prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC. Game Pass compte désormais un peu plus de 15 millions d'abonnés, contre 10 millions en avril dernier.

    Nom : z1.png
Affichages : 3030
Taille : 331,6 Ko

    ZeniMax, société mère de Bethesda Softworks, a été évalué à 2,5 milliards de dollars en mai 2016. Selon les données de PitchBook Data, une société SaaS qui fournit des données couvrant les marchés de capitaux privés, elle a levé plus de 600 millions de dollars auprès d'investisseurs, ce qui lui a permis d’augmenter sa valorisation. Dans son annonce, Microsoft a déclaré que la structure et la direction de Bethesda resteront en place. L'accord donnera à Microsoft plus de titres à succès dans sa bibliothèque de jeux, un facteur important pour les joueurs qui choisissent une console.

    En effet, l'industrie du jeu est en pleine crise, car la demande a augmenté de manière exponentielle de la part des utilisateurs qui sont coincés à la maison en raison de la pandémie du Covid-19. Selon les termes de l'accord, Microsoft acquiert ZeniMax Media pour 7,5 milliards de dollars en espèces. Bethesda a confirmé le prix d'acquisition de 7,5 milliards de dollars. Pour le contexte, c'est trois fois le prix que Microsoft a payé pour le fabricant de Minecraft Mojang en 2014. Même après son rachat par Microsoft, Mojang a continué à être un développeur multiplateforme.

    C’est une décision qui a conduit à la vue étrange de Microsoft publiant un “Mash-Up Pack” sur Mario pour Minecraft sur les consoles Nintendo. Mais Minecraft constitue une situation relativement unique où le jeu acquis est construit autour de la compatibilité entre les plateformes de jeu, parmi une fanbase fortement établie. Microsoft semble moins susceptible d'étendre cette compatibilité multiplateforme aux propriétés de jeu de Bethesda sur le long terme. Toutefois, rien n'a été officiellement annoncé à ce propos. Il est donc encore trop tôt pour le dire.

    « L'ESO [The Elder Scrolls Online] continuera d'être supporté exactement comme il l'était, et nous nous attendons à ce qu'il continue de croître et de prospérer sur chacune des plateformes actuellement prises en charge », a déclaré Matt Firor, directeur du studio ZeniMax Online Studios. Cela inclut les versions sur la Xbox One et Windows, sur la PS4, Mac et Stadia. À court terme, cependant, Bethesda travaille toujours sur deux titres exclusifs à la console pour la PS5, “Ghostwire : Tokyo” et Deathloop. Ces deux jeux ont fait l'objet d'une grande attention de la part de Sony cette année.

    Ils sont prévus pour être livrés en 2021. Il est donc probablement trop tard pour modifier la structure des accords et les plans de sortie de ces titres (qui arrivent également sur PC), ce qui signifie que Microsoft pourrait bien être à l'origine de deux des plus grandes exclusivités sur console de la PS5 l'année prochaine. « Le point clé est que nous sommes toujours Bethesda», a écrit Pete Hines, vice-président des relations publiques et du marketing, dans un article de blog annonçant la nouvelle. « Nous travaillons toujours sur les mêmes jeux qu'hier, réalisés par les mêmes studios avec lesquels nous avons travaillé pendant des années, et tous ces jeux vont être publiés par nous », a-t-il ajouté.

    En outre, l'accord intervient plus d'une semaine après l'échec de l'offre de Microsoft sur les actifs américains de la petite application vidéo TikTok. Le propriétaire chinois de TikTok, ByteDance, a refusé une vente complète et a préféré un partenariat avec Oracle et Walmart. L’accord intervient aussi au moment où Microsoft se prépare à lancer deux nouvelles consoles, la “Xbox Series X” et la “Xbox Series S”. Phil Spencer, chef de la division Xbox, a confirmé que Microsoft honorera les exclusivités, mais les futurs jeux seront disponibles sur les plateformes non Xbox au “cas par cas”.

    Microsoft lancera ses deux consoles de nouvelle génération en novembre. Les précommandes devraient s’ouvrir normalement ce mardi. Par ailleurs, Sony lancera aussi la PS5 en novembre. Microsoft a déclaré que l'accord avec ZeniMax sera conclu au cours du second semestre de l'année fiscale 2021, et aura un impact minime sur le résultat d'exploitation ajusté au cours des années fiscales 2021 et 2022. Pour beaucoup de critiques, il s’agit d’un accord très réussi pour Microsoft et les utilisateurs de la Xbox.

    Sources : Microsoft, Xbox, Bethesda, Matt Firor

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Bethesda commercialise des portages de DOOM 1, 2 et 3 et y ajoute un DRM. Vous devez d'abord créer un compte Bethesda.net pour pouvoir y jouer

    Comme Blizzard et Bethesda avant lui, l'éditeur de jeux 2K Games a décidé de retirer ses titres de GeForce NOW, la plateforme de jeu dématérialisé lancée par NVIDIA

    GeForce Now de Nvidia devient un test important pour l'avenir du Cloud Gaming, mais le service de jeu est controversé parmi les éditeurs et développeurs, et voici pourquoi

    Microsoft confirme le rachat de Minecraft pour 2,5 milliards de dollars
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    January 2011
    Messages
    3 146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : January 2011
    Messages : 3 146
    Points : 9 387
    Points
    9 387
    Par défaut
    J'en pense que s'il rachète on pourra dire adieu à la qualité des merveilleux titres de cet éditeur...

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  3. #3
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    August 2020
    Messages
    10
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : August 2020
    Messages : 10
    Points : 40
    Points
    40
    Par défaut
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    J'en pense que s'il rachète on pourra dire adieu à la qualité des merveilleux titres de cet éditeur...
    Pourquoi donc ? Quel serait l'intérêt pour Microsoft/Xbox de tuer ces licences, surtout après avoir déboursé autant d'argent dedans ?
    Je pense que c'est plutôt le contraire, il y aura plus de moyens pour financer les licences.

    Et puis, honnêtement, quand on voit la "qualité" des jeux purement Bethesda (pas Id ou Arkane), c'est des jeux auxquels il faut des mois et des mois post-lancement à la communauté derrière pour corriger tous les bugs qui trainent. Leurs jeux sont bons, c'est clair, mais si cette acquisition permet de limiter les bugs au lancement ainsi qu'éviter à l'éditeur de ressortir N fois le même jeu au plein tarif (Skyrim, Skyrim Legendary Edition, Skyrim Special Edition, Skyrim VR) et bah je dis pas non.

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de Gugelhupf
    Homme Profil pro
    Analyste Programmeur
    Inscrit en
    December 2011
    Messages
    1 320
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste Programmeur

    Informations forums :
    Inscription : December 2011
    Messages : 1 320
    Points : 3 741
    Points
    3 741
    Billets dans le blog
    12
    Par défaut
    C'était à prévoir, la Xbox n'a pas arrêté de subir une pression (et moqueries depuis les images d'Halo Infinite) de la part des consommateurs qui veulent tous acheter une PS5 pour ses exclusivités telles que God of War, Spider-Man, Uncharted, Last of Us, Metal Gear Solid etc. La Xbox de Microsoft arrive parfois à rivaliser avec son concurrent (Gran Turismo vs Forza Motorsport), et la licence Halo... mais ce n'est pas assez.

    @transgohan, tu penses à la licence Rare ?
    N'hésitez pas à consulter la FAQ Java, lire les cours et tutoriels Java, et à poser vos questions sur les forums d'entraide Java

    Ma page Developpez | Mon profil Linkedin | Vous souhaitez me contacter ? Contacter Gokan EKINCI

  5. #5
    Expert éminent
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    January 2011
    Messages
    3 146
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : January 2011
    Messages : 3 146
    Points : 9 387
    Points
    9 387
    Par défaut
    Non je pensais à la licence Elder Scrolls, même si je suis assez d'accord sur les ré-édition intempestive. Mais bon... C'est le jeu de tous les éditeurs pour garder les droits dessus... (remake, HD, remaster, ect)

    Je pense qu'en effet ils vont bénéficier de plus de financement, mais que cela va impliquer plus de direction appuyée vers des domaines de rentabilité ou bien de discours/éthique qui ne sont pas propre au studio qu'on connait.

    (je parle pas de Zenimax dans le proverbe, c'est plutôt pour illustrer)
    Comme on dit souvent, une petite PME a peu de sous et sort des merveilles.
    Une multinationale a beaucoup de sous mais a un process bien lourd et de la politique à outrance.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  6. #6
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    November 2009
    Messages
    2 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : November 2009
    Messages : 2 002
    Points : 5 410
    Points
    5 410
    Par défaut
    Citation Envoyé par Gugelhupf Voir le message
    C'était à prévoir, la Xbox n'a pas arrêté de subir une pression (et moqueries depuis les images d'Halo Infinite) de la part des consommateurs qui veulent tous acheter une PS5
    Je suis quasi certain que ca dépasse la xbox, c'est plutôt pour fournir plus facilement leur solution de cloudgaming qui se veut être le netflix du jeu vidéo, c'est à dire un abonnement et tu joues à ce que tu veux dans le catalogue.

  7. #7
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    April 2002
    Messages
    4 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : April 2002
    Messages : 4 542
    Points : 15 412
    Points
    15 412
    Par défaut
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    J'en pense que s'il rachète on pourra dire adieu à la qualité des merveilleux titres de cet éditeur...
    Ou peut-être que Microsoft permettra que Bethesda arrête de ruiner lui même certaines de ses licences comme Fallout.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    September 2011
    Messages
    749
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : September 2011
    Messages : 749
    Points : 2 877
    Points
    2 877
    Par défaut
    Citation Envoyé par Uther Voir le message
    Ou peut-être que Microsoft permettra que Bethesda arrête de ruiner lui même certaines de ses licences comme Fallout.
    bah, la rendre à obsidian, vu que MS l'a aussi acheté
    Et avec du bol, MS va aussi obliger bethesda à changer leur foutu moteur graphique complètement dépassé.

  9. #9
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    July 2013
    Messages
    1 423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : July 2013
    Messages : 1 423
    Points : 8 700
    Points
    8 700
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Grâce à ce rachat, Microsoft pourra faire faire bénéficier à ces studios de son expertise reconnue en matière de qualité logicielle et livrer enfin aux joueurs des jeux sans le moindre bug.
    Il est également possible d'envisager des extensions de Flight Simulator pour survoler le monde de Tamriel.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  10. #10
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    March 2011
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Gard (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : March 2011
    Messages : 182
    Points : 712
    Points
    712
    Par défaut
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Et avec du bol, MS va aussi obliger bethesda à changer leur foutu moteur graphique complètement dépassé.
    Et ainsi perdre le support natif des mods, ce qui nuira à la rejouabilité des The Elders Scrolls et Fallout, pour au final perdre une grand communauté de moddeur qui font l'une des forces de leur licences.
    Le support des mods est une nouveauté pour les joueurs sur consoles de ces titres, alors que c'est un élément clé sur PC ancré dans leur jeux depuis 15 ans.

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    September 2011
    Messages
    749
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : September 2011
    Messages : 749
    Points : 2 877
    Points
    2 877
    Par défaut
    Ils peuvent en faire un nouveau (ok, ça coûte cher). Il y en a peut être d'autres supportant le modding. Ou alors ils peuvent juste lancer un gros chantier de mise à jour (ça compte dans le "changer"), histoire d'avoir des graphismes et des perfs un poil plus à jour.

    Ils l'ont peut être déjà fait, mais vu qu'on n'a aucune image de Starfield ou de TES6...

  12. #12
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Tourneur Fraiseur
    Inscrit en
    April 2002
    Messages
    4 542
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Tourneur Fraiseur

    Informations forums :
    Inscription : April 2002
    Messages : 4 542
    Points : 15 412
    Points
    15 412
    Par défaut
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Non je pensais à la licence Elder Scrolls, même si je suis assez d'accord sur les ré-édition intempestive. Mais bon... C'est le jeu de tous les éditeurs pour garder les droits dessus... (remake, HD, remaster, ect).
    La licence des Elders Scrolls appartient complétement a Bethesda, ils n'ont pas le moindre risque de la perde quoiqu'ils en fassent. Les cas des studios qui sortent des jeux (ca marche aussi pour certains films) pour conserver une licence, ce n'est que dans le cadre de contrats d’exploitations donnés par une société tierce qui est le réel propriétaire de l'IP.
    Si Bethesda a tant exploité The Elder Scrolls, c'est simplement pour le rentabiliser au maximum.

    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Je pense qu'en effet ils vont bénéficier de plus de financement, mais que cela va impliquer plus de direction appuyée vers des domaines de rentabilité ou bien de discours/éthique qui ne sont pas propre au studio qu'on connait.
    (je parle pas de Zenimax dans le proverbe, c'est plutôt pour illustrer)
    Comme on dit souvent, une petite PME a peu de sous et sort des merveilles.
    Une multinationale a beaucoup de sous mais a un process bien lourd et de la politique à outrance
    Justement, Zenimax n'est pas une PME et en terme d'étique c'est pas franchement top, celle de Microsoft est meilleure en comparaison. A l'exception de Rare, les investissements de Microsoft dans le jeu-vidéo ont plutôt donné de bons résultats.

  13. #13
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 315
    Points : 195 128
    Points
    195 128
    Par défaut Les régulateurs antitrust européens et américains approuvent le rachat de Bethesda par Microsoft
    Les régulateurs antitrust européens et américains approuvent le rachat de Bethesda et sa société mère Zenimax par Microsoft
    qui va coûter 7,5 milliards de dollars

    En septembre 2020, Microsoft a annoncé qu’il se préparait à acquérir ZeniMax Media, la société mère de Bethesda SoftWorks, l’un des plus grands développeurs et éditeurs de jeux privés au monde. Avec cette déclaration, Microsoft était sur le point de s’emparer d’un grand nombre de franchises de jeu populaires et plus encore de nombreux studios connexes de premier plan, dont Arkane, iD Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Bethesda Game Studios. Le coût de la transaction annoncé par Microsoft et confirmé par Bethesda est de 7,5 milliards de dollars.

    « Aujourd'hui est une journée spéciale puisque nous accueillons sur Xbox certains des studios les plus accomplis de l'industrie du jeu. Nous sommes ravis d'annoncer que Microsoft a conclu un accord pour acquérir ZeniMax Media, société mère de Bethesda Softworks », a écrit Microsoft dans un article de blogue sur le site officiel de la Xbox. Par cette acquisition, il devient le propriétaire de grandes franchises de jeu comme Doom, Fallout, The Elder Scrolls, Wolfenstein, Quake, Dishonored, Prey... Notons que quelques-uns de ces jeux sont déjà présents sur la Xbox.

    Il devient par la même occasion le propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft a également annoncé qu’il prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC. En septembre 2020, Game Pass comptait un peu plus de 15 millions d'abonnés, contre 10 millions en avril dernier.

    ZeniMax, société mère de Bethesda Softworks, a été évalué à 2,5 milliards de dollars en mai 2016. Selon les données de PitchBook Data, une société SaaS qui fournit des données couvrant les marchés de capitaux privés, elle a levé plus de 600 millions de dollars auprès d'investisseurs, ce qui lui a permis d’augmenter sa valorisation. Dans son annonce, Microsoft a déclaré que la structure et la direction de Bethesda resteront en place. L'accord donnera à Microsoft plus de titres à succès dans sa bibliothèque de jeux, un facteur important pour les joueurs qui choisissent une console.

    En effet, l'industrie du jeu est en pleine crise, car la demande a augmenté de manière exponentielle de la part des utilisateurs qui sont coincés à la maison en raison de la pandémie du Covid-19. Selon les termes de l'accord, Microsoft acquiert ZeniMax Media pour 7,5 milliards de dollars en espèces. Bethesda a confirmé le prix d'acquisition de 7,5 milliards de dollars. Pour le contexte, c'est trois fois le prix que Microsoft a payé pour le fabricant de Minecraft Mojang en 2014. Même après son rachat par Microsoft, Mojang a continué à être un développeur multiplateforme.

    Nom : xbox.png
Affichages : 1664
Taille : 367,4 Ko

    Les régulateurs antitrust européens et américains approuvent le rachat de Bethesda par Microsoft

    Compte tenu du poids de Microsoft dans le jeu vidéo, et celui de Bethesda, les régulateurs a devaient vérifier si cette acquisition n’allait pas déséquilibrer ce secteur économique et entraîner des problèmes concurrentiels. Le 5 mars 2021, la Commission européenne a validé cette opération, soit un jour après la validation de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme fédéral aux USA chargé de cadrer et contrôler les marchés financiers. Sur son site, la SEC a publié une note d'approbation concernant le rachat de Bethesda par Microsoft. La note en question porte le code S-4, qui correspond pour la Commission à une décision relative à un rachat ou à une fusion.

    Avec l'approbation de ces deux autorités majeures de la concurrence, la famille Xbox va donc très prochainement se renforcer et atteindre le nombre de 23 studios actifs. Les nouveaux arrivants devraient toutefois fonctionner séparément de Microsoft Studios en rejoignant une division spécialement créée pour eux, appelée « The Vault ». Microsoft va pouvoir désormais exploiter ces licences à son profit, pour étoffer par exemple davantage le catalogue des deux Xbox Series et ainsi rivaliser plus efficacement avec Sony et sa PS5. Il faut dire que la présence des futurs titres de ces licences sur les consoles PlayStation paraît improbable.

    En septembre 2020, lors de l’annonce de l’opération, Phil Spencer, le patron de la Xbox, a déclaré : « Nous ajouterons les franchises iconiques de Bethesda au Xbox Game Pass pour console et PC. Mais l’une des choses qui m’excitent le plus est de jeter un œil au programme de sorties sur PC et sur consoles Xbox que nous réservent les futurs jeux de Bethesda, annoncés ou non ».

    Sources : SEC, Commission européenne

    Voir aussi :

    Steam Link est désormais disponible sur Linux, pour diffuser vos jeux Steam en streaming depuis n'importe quel PC
    L'éditeur français Nacon a craqué et piraté notre jeu, The Sinking City, Frogwares indique également que Nacon a « modifié le code et le contenu du jeu » afin de le commercialiser
    Des élus envisagent de bannir le jeu vidéo GTA après la recrudescence du carjacking, évoquant des similitudes entre les vols de voiture et les actions que les joueurs peuvent effectuer dans le jeu
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  14. #14
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    May 2019
    Messages
    1 801
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : May 2019
    Messages : 1 801
    Points : 35 765
    Points
    35 765
    Par défaut Microsoft a racheté Bethesda après avoir appris que Starfield serait une exclusivité PlayStation
    Microsoft a racheté Bethesda après avoir appris que Starfield serait une exclusivité PlayStation,
    Microsoft dépenserait beaucoup d'argent pour rivaliser avec Sony

    Microsoft a révélé en septembre 2020 son intention de racheter ZeniMax Media, la société qui possède Bethesda SoftWorks, un des plus importants acteurs du secteur du jeu vidéo. L’opération, d’un montant de 7,5 milliards de dollars, a été validée par les autorités de la concurrence européennes et américaines en mars 2021. Aujourd’hui, Phil Spencer, le patron de la division Xbox de Microsoft, a expliqué l’une des principales motivations de cette acquisition.

    Il s’agit de contrer la stratégie de Sony, qui avait conclu des accords avec Bethesda pour rendre certains jeux exclusifs à la PlayStation, comme Deathloop, Ghostwire et Starfield. Microsoft a donc décidé de s’offrir ZeniMax Media, la maison mère de Bethesda, pour 7,5 milliards de dollars et s’assurer que ces jeux soient disponibles sur Xbox et PC.

    Nom : SpencerB.png
Affichages : 4197
Taille : 355,1 Ko

    Compte tenu du poids de Microsoft dans le jeu vidéo, et celui de Bethesda, les régulateurs devaient vérifier si cette acquisition n’allait pas déséquilibrer ce secteur économique et entraîner des problèmes concurrentiels. Le 5 mars 2021, la Commission européenne a validé cette opération, soit un jour après la validation de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme fédéral aux USA chargé de cadrer et contrôler les marchés financiers. Sur son site, la SEC a publié une note d'approbation concernant le rachat de Bethesda par Microsoft. La note en question porte le code S-4, qui correspond pour la Commission à une décision relative à un rachat ou à une fusion.

    Cette approbation a permis à Microsoft de devenir propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft a également annoncé qu’il prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC.

    « Aujourd'hui est une journée spéciale puisque nous accueillons sur Xbox certains des studios les plus accomplis de l'industrie du jeu. Nous sommes ravis d'annoncer que Microsoft a conclu un accord pour acquérir ZeniMax Media, société mère de Bethesda Softworks », avait alors écrit Microsoft dans un article de blogue sur le site officiel de la Xbox. Par cette acquisition, l’entreprise fondée en 1975 par Bill Gates et Paul Allen devenait le propriétaire de grandes franchises de jeu comme Doom, Fallout, The Elder Scrolls, Wolfenstein, Quake, Dishonored.

    Elle devenait par la même occasion le propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft avait également annoncé qu’elle prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC.

    Dans son annonce, Microsoft avait déclaré que la structure et la direction de Bethesda resteraient en place. L'accord donnera à Microsoft plus de titres à succès dans sa bibliothèque de jeux, un facteur important pour les joueurs qui choisissent une console. S'exprimant lors de l'audience de la FTC contre Microsoft, Phil Spencer a révélé que Sony payait régulièrement ses concurrents pour qu'ils « sautent notre plateforme » et que Microsoft estimait qu'elle devait posséder Bethesda pour être compétitive.

    « Lorsque nous avons acquis ZeniMax, l'une des raisons de cette acquisition est que Sony avait conclu un accord pour Deathloop et Ghostwire... afin de payer Bethesda pour qu'elle ne livre pas ces jeux sur la Xbox », a déclaré Phil Spencer. « Nous ne pouvons pas nous retrouver dans une position où, en tant que console de troisième rang, nous prenons encore plus de retard en matière de propriété de contenu, c'est pourquoi nous avons dû sécuriser le contenu pour rester viables dans le secteur. »

    Microsoft dépense beaucoup d'argent pour rivaliser avec Sony

    Microsoft a dépensé 7,5 milliards de dollars pour acquérir la société mère du studio Bethesda Softworks, spécialisé dans les jeux Elder Scrolls et Fallout. Lors de la conclusion de l'accord, Microsoft a promis des jeux exclusifs pour la Xbox et le PC. Jusqu'à présent, Redfall a été livré et Starfield devrait être lancé le 6 septembre. Le prochain jeu Indiana Jones de Bethesda est également une exclusivité pour Xbox et PC.

    L'industrie du jeu vidéo pèse aujourd'hui autour de 200 milliards de dollars. C'est aussi l'industrie culturelle qui enregistre la plus forte croissance. Selon Microsoft, la planète comptera 4,5 milliards de joueurs en 2030, contre déjà 3 milliards aujourd'hui. Ce qui peut expliquer les récentes acquisitions de Microsoft dans le domaine.

    Microsoft était sur le point de s’emparer d’un grand nombre de franchises de jeu populaires et plus encore de nombreux studios connexes de premier plan, dont Arkane, iD Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Bethesda Game Studios. Le coût de la transaction annoncé par Microsoft et confirmé par Bethesda est de 7,5 milliards de dollars.

    La Commission européenne a approuvé en mai l’acquisition d’Activision Blizzard, le fabricant de Call Of Duty et d’autres jeux vidéo, par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars. Les régulateurs de Bruxelles ont déclaré avoir accepté les engagements proposés par Microsoft pour garantir que l’opération n’entrave pas la concurrence, concluant ainsi une « enquête approfondie » de longue date. Bien que la décision soit en conflit direct avec celle de l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés (CMA), qui déclare « maintenir sa décision » de bloquer l'accord dans ce pays séparé de l'UE depuis le Brexit.

    Il y a quelques mois, l'enquête préliminaire de la Commission européenne sur l'accord Microsoft/Activision a conclu que la fusion proposée pourrait réduire la concurrence dans des domaines tels que les services de jeux sur le cloud et les systèmes d'exploitation pour PC. Et, malgré la décision finale de la Commission, le rapport final sur la question confirme certaines de ces préoccupations préliminaires en matière de concurrence.

    La Commission a écarté la possibilité que Microsoft coupe ses jeux de la PlayStation, la console la plus populaire, en estimant qu’une telle stratégie nuirait à ses profits. Elle a également jugé que l’opération n’affecterait pas la concurrence pour les jeux sur console comme Call Of Duty, qui sont disponibles sur plusieurs plateformes.

    Spencer, le patron de la division Xbox de Microsoft, a refusé de confirmer si Elder Scrolls VI était une exclusivité Xbox ou non. « Je pense que nous n'avons pas été très clairs sur les plateformes sur lesquelles le jeu sera lancé, étant donné l'ancienneté du jeu », a déclaré Spencer. C'est difficile de le préciser pour l'instant. Spencer a déjà laissé entendre que Elder Scrolls VI serait une exclusivité Xbox, mais le jeu est encore loin.

    Une grande partie du témoignage de Spencer consisté à dépeindre Sony comme un concurrent virulent et menaçant. « Chaque fois que nous livrons un jeu sur PlayStation [...] Sony capte 30 % des revenus que nous réalisons sur sa plateforme et utilise cet argent parmi d'autres revenus qu'il possède pour tenter de réduire la survie de la Xbox sur le marché », a déclaré Spencer. « Nous essayons d'être compétitifs, mais comme je l'ai dit, au cours des 20 dernières années, nous n'avons pas réussi à le faire efficacement. »

    Le rachat de Bethesda et la tentative d'acquisition d'Activision Blizzard sont, selon Spencer, un moyen de concurrencer Sony.

    Source : Phil Spencer, head of the Xbox division

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi :

    Microsoft veut acquérir ZeniMax Media et Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars et l’ensemble des studios sous-jacents

    Les régulateurs antitrust européens et américains approuvent le rachat de Bethesda et sa société mère Zenimax par Microsoft, qui va coûter 7,5 milliards de dollars

    L'UE approuve l'accord de Microsoft pour acheter Activision Blizzard après le « non » du Royaume-Uni, malgré les craintes pour le cloud gaming
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  15. #15
    Rédacteur/Modérateur

    Avatar de yahiko
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    July 2013
    Messages
    1 423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : July 2013
    Messages : 1 423
    Points : 8 700
    Points
    8 700
    Billets dans le blog
    43
    Par défaut
    Il faut saluer le courage de Phil Spencer de dénoncer l'hégémonie agressive de Sony dans l'industrie du jeu vidéo. Pour preuve les intimidations de Sony faites aux détaillants de console au Japon pour les empêcher de vendre des Xbox à l'époque.
    Que les autorités de la concurrence bloquent le rachat d'Activision par Microsoft est ridicule. Ce sont les challengers dans le milieu.
    Microsoft est sans doute la meilleure chose qui soit arrivée aux joueurs qui sans elle seraient contraints et obligés d'acheter une PS5 pour jouer à leurs jeux favoris. La présence de la firme de Redmond permet une saine concurrence car Nintendo n'a jamais fait le poids face au mastodonte de Tokyo.
    Tutoriels et FAQ TypeScript

  16. #16
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    July 2021
    Messages
    79
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : July 2021
    Messages : 79
    Points : 245
    Points
    245
    Par défaut
    total soutien a Phil et Xbox contre l'égémonie de Sony qui en plus d'être ultra aggressif avec le marché l'est tout autant avec les consommateurs

    (et ce n'est pas un commentaire rageux j'ai les deux consoles)

  17. #17
    Membre éclairé Avatar de seedbarrett
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    December 2014
    Messages
    182
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : December 2014
    Messages : 182
    Points : 757
    Points
    757
    Par défaut
    Citation Envoyé par maxtal Voir le message
    total soutien a Phil et Xbox contre l'égémonie de Sony qui en plus d'être ultra aggressif avec le marché l'est tout autant avec les consommateurs

    (et ce n'est pas un commentaire rageux j'ai les deux consoles)
    Ah oui et XBOX qui rend le kinect obligatoire ainsi qu'une connexion internet c'est pas agressif du tout. Le online payant c'est pas grave non plus. Ce sont les même, comme d'habitude il n'y a pas de pire, juste deux sociétés qui veulent ton argent.

  18. #18
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    March 2013
    Messages
    8 315
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : March 2013
    Messages : 8 315
    Points : 195 128
    Points
    195 128
    Par défaut Microsoft voulait acheter Sega, Bungie et d’autres studios pour dominer le marché du jeu vidéo
    Comment Microsoft voulait « mettre Sony hors jeu » en rachetant Sega, Bungie et d’autres studios.
    Les ambitions de Microsoft dans le secteur du jeu vidéo révélées par des documents internes

    Microsoft a fait des dépenses frénétiques dans l'industrie du jeu, acquérant Bethesda pour 7,5 milliards de dollars et annonçant son intention d'acheter Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars. Mais ce ne sont pas les seules entreprises que la grande enseigne de Redmond avait en tête pour étendre sa bibliothèque Xbox Game Pass et concurrencer Sony. Selon des documents internes révélés lors de l'audience FTC c. Microsoft, Microsoft a envisagé d'acquérir plusieurs autres studios de jeux, dont Sega, Bungie, Niantic et IO Interactive. Les documents montrent également qu'un dirigeant voulait « mettre Sony jeu » dans la lutte pour les abonnements.

    Microsoft a annoncé son offre de rachat d'Activision en janvier de l'année dernière, la plus importante de son histoire, afin d'affronter les leaders Tencent et Sony sur le marché en plein essor des jeux vidéo et de s'aventurer dans le métavers. Parmi les titres à succès d’Activision, nous pouvons citer World of Warcraft, Hearthstone ou encore Candy Crush. L'Union européenne (UE) a déjà approuvé le rachat d’Activision par Microsoft, mais au Royaume-Uni et aux États-Unis, les régulateurs soulignent de nombreuses préoccupations liées à cet accord. Ils craignent que cet accord donne à Microsoft un monopole sans précédent sur le marché des jeux vidéo.

    Plus tôt ce mois-ci, la FTC des États-Unis a demandé à un tribunal de bloquer temporairement l'acquisition d'Activision par Microsoft afin d'empêcher la conclusion de l'opération avant que le gouvernement n'entende la plainte du régulateur contre cette transaction de 69 milliards de dollars. La FTC a déclaré que Microsoft et Activision avaient signalé que l'opération pourrait être conclue dès vendredi et a demandé à un juge fédéral de bloquer tout accord final. Le régulateur est opposé à cet accord et dans une plainte déposée en décembre dernier, il a fait valoir que cela pourrait supprimer la concurrence sur le marché des jeux vidéo.


    La FTC cite le long succès de la franchise Call of Duty ainsi que le succès instantané de Diablo IV et Overwatch 2 pour montrer pourquoi cela serait problématique si en plus de ses propres plateformes de jeu, Microsoft possédait Activision. Dans sa plainte déposée auprès d'un tribunal fédéral de San Francisco, la FTC estime que « la fusion serait raisonnablement susceptible de réduire substantiellement la concurrence et/ou de tendre à créer un monopole dans les consoles de haute performance, les services d'abonnement à des bibliothèques de contenus multijeux et les services d'abonnement à des jeux dans le cloud ».

    La FTC estime que l'accord, qui serait le plus important pour Microsoft et le plus important dans l'histoire de l'industrie des jeux vidéo, donnerait à Microsoft la capacité et une incitation accrue à retenir ou à dégrader le contenu d'Activision d'une manière qui réduirait considérablement la concurrence. Le régulateur américain a déclaré que, sans l'intervention d'un juge, l'entreprise issue de la fusion « pourrait altérer les activités et les plans d'entreprise d'Activision » et permettre à Microsoft d'accéder à des informations commerciales sensibles. La plainte de décembre arguait déjà que l'accord donnerait à la Xbox de Microsoft un accès exclusif aux jeux d'Activision.

    Face à tous ces arguments, le juge Edward Davila a accordé la demande de la FTC de bloquer temporairement le processus de rachat de Microsoft. Une audience sur le fond de l’affaire est prévue pour le 2 août.

    En attendant, le juge Davila a fixé une audience de deux jours, les 22 et 23 juin, pour examiner la demande d’injonction préliminaire de la FTC, qui empêcherait Microsoft de finaliser l’acquisition tant que la procédure administrative n’est pas terminée. Sur la base de l'audience de fin juin, le tribunal fédéral décidera si une injonction préliminaire (qui durerait pendant l'examen administratif de l'affaire) est nécessaire.

    C'est donc dans le contexte des audiences que les documents internes de Microsoft sont progressivement exposés au public. D'autres révélations pourraient émerger des documents internes.

    Nom : xbox.png
Affichages : 1527
Taille : 464,2 Ko

    Un problème d'exclusivité

    L'exclusivité a été le point de friction le plus important de l'opposition de Sony et de la FTC contre la tentative de 69 milliards de dollars de Microsoft d'acheter Activision Blizzard. Depuis que Microsoft a annoncé l'accord en janvier 2022, elle et Sony se sont bousculées entre les affirmations de Sony selon lesquelles son concurrent dégraderait ou retiendrait les versions PlayStation de la franchise Call of Duty d'Activision, et les assurances du contraire de Microsoft. Cependant, les témoignages lors des audiences révèlent une situation beaucoup plus compliquée.

    L'une des premières révélations de l'audience pourrait saper les déclarations antérieures de Sony sur Call of Duty. Un e-mail non scellé au début de la procédure a révélé que le chef de PlayStation, Jim Ryan, ne s'était jamais inquiété de la possibilité que la franchise devienne exclusive à Xbox. Il a écrit qu'il pensait que le moteur critique de vente continuerait à voir des sorties sur PlayStation dans un avenir prévisible.

    Alors que Microsoft a déclaré à plusieurs reprises qu'il permettrait à Activision Blizzard de continuer à développer Call of Duty sur PlayStation 5 et les futures consoles PlayStation après l'acquisition, Ryan a remis en question la longévité de cet accord lors de l'audience. Dans une déposition, il a suggéré que Sony retiendrait les kits de développement PlayStation de nouvelle génération des filiales de Microsoft.

    Le chef de la Xbox, Phil Spencer, a suggéré que la politique avait déjà empêché les studios appartenant à Microsoft de prendre pleinement en charge PlayStation, mais la véracité de l'affirmation pourrait ne pas être à toute épreuve. Depuis l'achat du studio Minecraft Mojang, Microsoft a continué à développer le titre extrêmement populaire pour des plateformes rivales telles que PlayStation, Nintendo et Apple, mais Spencer a déclaré qu'il n'avait pas optimisé le jeu pour PS5 en raison d'un manque de kits de développement appropriés.

    Sega : un portefeuille de jeux bien équilibré avec un attrait mondial

    Dans un e-mail de novembre 2020, Phil Spencer, a écrit au PDG de Microsoft, Satya Nadella, et à la directrice financière de Microsoft, Amy Hood, demandant l'autorisation d'approcher Sega Sammy au sujet d'une éventuelle acquisition de ses studios de jeux Sega.

    « Nous pensons que Sega a construit un portefeuille de jeux bien équilibré sur tous les segments avec un attrait géographique mondial, et nous aidera à accélérer Xbox Game Pass à la fois sur et hors console », a écrit Spencer.

    Spencer a fait valoir que la propriété intellectuelle de Sega, telle que Sonic the Hedgehog, Persona, Yakuza et Total War, aiderait à étendre la portée de Game Pass à de nouveaux publics à travers le monde, en particulier en Asie, où le contenu localisé est essentiel au succès. Sega offrirait également une valeur de transaction de jeu pour les opportunités de monétisation à l'avenir.

    On ne sait pas ce qui s'est passé avec l'acquisition de Sega et si Nadella a finalement approuvé les pourparlers. Mais dans un document d'examen de la fusion d'avril 2021, Sega était toujours répertorié comme une cible clé.

    Nom : phil.png
Affichages : 1387
Taille : 191,2 Ko

    Bungie : sécurisation de la propriété intellectuelle précieuse et de la communauté

    Bungie, le studio derrière Halo et Destiny, était également sur le radar de Microsoft. La société avait auparavant détenu Bungie entre 2000 et 2007, avant qu'elle ne soit indépendante. Microsoft avait toujours un accord d'édition avec Bungie pour les jeux Halo jusqu'en 2010.

    Dans le document d'avril 2021, Microsoft a déclaré que « l'acquisition de Bungie comprendra la sécurisation d'une propriété intellectuelle précieuse, Destiny (et sa communauté) et l'intégration de son infrastructure de développement et d'opérations en direct dans Xbox Game Studios ».

    Microsoft avait identifié un risque de « à taux élevé » pour Bungie, parallèlement à l'investissement minoritaire de 100 millions de dollars de NetEase en 2018. L'entreprise a également noté que Destiny était « l'un des titres enregistrant le plus d'heures [de jeux] sur console Game Pass ».

    Cependant, les projets de Microsoft d'acquérir Bungie ont été contrecarrés par Sony, qui a acheté le studio en 2022 après que Microsoft a annoncé son intention d'acquérir Activision Blizzard. Sony possède désormais les franchises Destiny et Halo.

    Niantic : Le leader du jeu en réalité augmentée

    Niantic, le développeur de Pokémon Go et Harry Potter : Wizards Unite, était une autre entreprise qui intéressait Microsoft. Niantic est largement considéré comme le leader du jeu en réalité augmentée, un domaine dans lequel Microsoft investit avec son appareil HoloLens et son jeu Minecraft Earth.

    Microsoft pensait que l'expertise de Niantic en réalité augmentée compléterait ses propres efforts en réalité mixte et en cloud gaming. Les jeux de Niantic ont également une base de fans importante et fidèle qui pourrait augmenter les abonnements Game Pass.

    Cependant, Niantic est resté indépendant jusqu'à présent et a récemment lancé sa propre plate-forme de réalité augmentée pour les développeurs.

    IO Interactive : Le maître des jeux furtifs

    IO Interactive, le développeur des jeux Hitman et James Bond, figurait également sur la « liste de surveillance finale » de Microsoft en 2021. Microsoft a salué la maîtrise d'IO Interactive des jeux furtifs et son solide portefeuille de propriété intellectuelle.

    Microsoft a également vu une opportunité d'exploiter le moteur Glacier d'IO Interactive pour d'autres projets Xbox Game Studios. Le moteur est connu pour ses graphismes impressionnants et sa simulation physique.

    IO Interactive n'a encore été acquis par aucune entreprise et travaille actuellement sur le projet 007, un nouveau jeu James Bond.

    Zynga et Supergiant Games : les géants du jeu mobile

    Microsoft avait également les yeux rivés sur le marché des jeux mobiles, qui est l'un des segments à la croissance la plus rapide de l'industrie. La société envisageait d'acquérir Zynga et Supergiant Games, deux des développeurs de jeux mobiles les plus prospères.

    Zynga est connu pour ses jeux occasionnels comme FarmVille, Words With Friends et CSR Racing. Supergiant Games est connu pour ses jeux acclamés par la critique comme Bastion, Transistor, Pyre et Hades.

    Microsoft voulait utiliser la propriété intellectuelle et le talent de Zynga et Supergiant Games pour créer plus de jeux mobiles pour Game Pass. Cependant, les deux sociétés ont été acquises par d'autres parties avant que Microsoft ne puisse agir. Zynga a été acheté par Take-Two pour 12,7 milliards de dollars en janvier 2022. Supergiant Games a été acheté par Tencent pour un montant non divulgué en mars 2022.

    Microsoft voulait « mettre Sony hors jeu »

    La stratégie d'acquisition agressive de Microsoft était motivée par son ambition de dominer le marché des abonnements aux jeux et de concurrencer Sony, son principal rival dans le domaine des consoles.

    Dans un e-mail de 2019, le chef de Xbox Game Studios, Matt Booty, a écrit au directeur financier de Xbox, Tim Stuart, exhortant la société à ne ménager aucune dépense lorsqu'il s'agissait d'acquérir du contenu de jeu : « Nous (Microsoft) sommes dans une position tout à fait unique pour mettre Sony hors jeu », a-t-il écrit.

    Booty a déclaré que le contenu de Microsoft était un « fossé » que d'autres ne pouvaient pas franchir, Sony étant le seul véritable concurrent, et Game Pass avait une avance de 2 ans et 10 millions d'abonnés.

    Microsoft affirme que l'e-mail a trois ans et demi et qu'il n'a jamais essayé de mettre Sony hors jeu, bien qu'il ait acquis Bethesda pour 7,5 milliards de dollars et pourrait éventuellement posséder Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars.

    Source : FTC contre Microsoft

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur la stratégie d’acquisition de Microsoft dans le secteur du jeu vidéo ?
    Pensez-vous que Microsoft a raison de vouloir “mettre Sony hors jeu” dans la compétition pour les abonnements ?
    Quels sont les studios de jeu que vous aimeriez voir rachetés par Microsoft ou Sony ?
    Quels sont les avantages et les inconvénients du Xbox Game Pass pour les joueurs et les développeurs ?
    Quelles sont les conséquences possibles de l’enquête antitrust de la FTC sur l’acquisition d’Activision Blizzard par Microsoft ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  19. #19
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    February 2014
    Messages
    85
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 29
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique

    Informations forums :
    Inscription : February 2014
    Messages : 85
    Points : 462
    Points
    462
    Par défaut
    Moi ce qui m'inquiète plus c'est steam vs xbox app sur windows. C'est rare que j'ai des bugs avec un logiciel, ou en tout cas que ça me gène, mais avec l'application xbox il y a tellement de trucs qui fonctionnent pas correctement que ça en devient vraiment génant. Je voudrais pas qu'ils décident de plus sortir leur jeux sur steam.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2019, 09h38
  2. Microsoft veut s'imposer sur le marché des applications d'entreprise
    Par Gordon Fowler dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/10/2010, 18h23
  3. Réponses: 22
    Dernier message: 20/07/2009, 07h45
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 21/06/2009, 20h50

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo