Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    760
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 760
    Points : 22 593
    Points
    22 593

    Par défaut Canonical annonce que l’architecture i386 sera abandonnée à partir de la version 19.10 d'Ubuntu

    Canonical annonce que l’architecture i386 sera abandonnée à partir de la version 19.10 d'Ubuntu,
    sa distribution Linux

    Il y a seulement quelques mois que Canonical, l’éditeur de la distribution Ubuntu a publié Disco Dingo, sa version 19.04. Cette version a été lancée avec une longue liste de nouvelles fonctionnalités notamment la prise en charge du GNOME Shell 3.32 et du noyau 5.0 de Linux. Ce mois-ci, Canonical revient avec une nouvelle annonce, celle selon laquelle à partir de la version 19.10 du système d’exploitation, l’architecture i386 ne sera plus prise en compte. En d’autres termes, les futures versions d’Ubuntu n’offriront plus de support pour les plateformes i386.

    Avec la sortie d’Ubuntu Disco Dongo, Canonical a introduit de nouvelles fonctionnalités essentielles dans le système d’exploitation notamment, le noyau Linux 5.0, la prise en charge de la mise à l’échelle fractionnelle, l’option “Safe Graphic Mode”, un nouveau fond d’écran, l’intégration de Geoclue, une extension pour les icônes de bureau, etc. Même si après, il y a eu quelques protestations du fait que l’entreprise ait annoncé qu’elle ajoutera dans l’ISO de la prochaine version les pilotes GPU propriétaires de Nvidia, cette nouvelle décision de l’entreprise fera peut être plus de bruit dans la communauté.

    L’architecture i386 sera laissée pour compte dans les prochaines versions d’Ubuntu, et ce, à partir de la version 19.10, Ubuntu Eoan. C’est ce que l’entreprise a annoncé cette semaine dans un billet de blog. « L’équipe technique d’Ubuntu a examiné les faits et a conclu que nous ne devrions pas continuer à appliquer l’i386 en tant qu’architecture. Par conséquent, i386 ne sera pas inclus en tant qu'architecture pour la version 19.10 et nous allons bientôt commencer le processus de désactivation de celle-ci pour la série Eoan sur l'infrastructure Ubuntu », a annoncé l’entreprise. « I386 », de quoi s’agit-il exactement ?

    L’Intel 80386, souvent abrégé « I386 », est un microprocesseur 32 bits CISC fabriqué par Intel. Il est utilisé dans de nombreux ordinateurs personnels de 1986 à 1994. Lors de sa création, le processeur est nommé « P3 », la troisième génération de processeurs x86. Il s'agit du premier processeur Intel à implémenter l'architecture de processeur IA-32, qui deviendra par la suite omniprésente dans le monde des ordinateurs personnels. C’est le nom de l'architecture utilisée en interne dans Ubuntu, Debian et certaines autres distributions Linux pour faire référence aux instructions 32 bits utilisées dans de nombreux processeurs Intel et compatibles.

    En règle générale, une installation i386 de toute distribution Linux est capable d'exécuter un noyau, des applications et des bibliothèques construites pour cette architecture. Inversement, « amd64 » est le nom couramment utilisé pour désigner les architectures 64 bits. Notez que malgré son nom, les capacités 64 bits sont disponibles dans les processeurs fabriqués par AMD, Intel et autres. Beaucoup préfèrent utiliser les noms plus génériques « x86 » pour 32 bits et « x86_64 » pour les processeurs compatibles Intel 64 bits. Cependant, dans Ubuntu (via Debian), il est utilisé en interne i386 et amd64.

    Cela signifie que Canonical ne fournira plus de versions 32 bits des nouvelles versions des bibliothèques en amont, mais que les applications 32 bits peuvent continuer à être mises à la disposition des utilisateurs de versions ultérieures d'Ubuntu. La société a indiqué être en train de travailler pour peaufiner l’histoire du support 32 bits au cours du cycle de développement de 19.10. Ainsi, si vous êtes un auteur, un éditeur ou un développeur de logiciels uniquement pour les plateformes 32 bits, Canonical vous recommande de publier vos applications sous forme d'instantanés qui peuvent exploiter le runtime « core18 » qui prend en charge 32 bits via l'archive Ubuntu 18.04 existante.

    Nom : z1.png
Affichages : 3235
Taille : 128,3 Ko

    Cependant, si vous avez installé une version LTS (long time support) telles que 16.04 LTS ou 18.04 LTS, sachez que 18.04 LTS prend en charge la sécurité standard jusqu'en 2023. La maintenance de la sécurité étendue dure encore 5 ans, jusqu'en 2028. Vous pouvez vous en tenir à la version installée actuellement jusqu'à ce que vous soyez toujours sûr et sécurisé. Cela devrait vous laisser suffisamment de temps pour migrer des applications 32 bits héritées avant le prochain LTS qui sera disponible en avril 2020 ou un autre LTS en 2022. Vous pouvez également placer l'application héritée dans un conteneur 18.04 LTS i386, au-dessus d'un conteneur pour une nouvelle installation 64 bits d’Ubuntu.

    Un matériel qui ne fonctionne que sur un système d'exploitation 32 bits devient plutôt rare de nos jours et il est peu probable qu'il dispose de suffisamment de ressources pour exécuter la dernière version d'Ubuntu Desktop. Si votre matériel ne peut pas exécuter une version 64 bits d’Ubuntu, vous pouvez toujours exécuter une version Ubuntu i386 prise en charge, telle que la LTS 18.04, ou la même version d’une des versions qui conviendra le mieux à votre matériel. Vous pouvez également effectuer une mise à niveau vers un ordinateur plus récent prenant en charge les systèmes d'exploitation 64 bits. À noter que la plupart des processeurs de bureau ou portables fabriqués au cours des 10 dernières années prennent en charge les instructions 64 bits.

    Par ailleurs, si vous êtes un amateur de jeux vidéo et que vous vous demandiez si Steam n’utilise pas des bibliothèques 32 pour son bon fonctionnement, Canonical vous rassure que Steam lui-même regroupe un environnement d'exécution contenant les bibliothèques 32 bits nécessaires à l'exécution du client Steam. De plus, chaque jeu installé via Steam peut contenir les bibliothèques 32 bits dont ils ont besoin. De plus, l’entreprise annonce être en collaboration avec Valve pour trouver le meilleur moyen de fournir une assistance dans ce sens. Il peut être possible d'exécuter des jeux 32 bits uniquement dans un conteneur lxd exécutant une version 32 bits de 18.04 LTS. Vous pouvez passer de la carte graphique au conteneur et exécuter vos jeux à partir de cet environnement 32 bits.

    À la question de savoir pourquoi une telle décision, Canonical a indiqué que cela a été discuté dans le passé sur la liste de diffusion ubuntu-devel et que la décision d'abandonner i386 est en cours depuis plus d'un an. « Il n'est plus possible de maintenir l'architecture i386 au même standard que les autres architectures prises en charge par Ubuntu. Le noyau Linux, les chaînes d'outils et les navigateurs Web en amont font défaut. Les dernières fonctionnalités de sécurité et les mesures d'atténuation ne sont plus développées de manière opportune pour l'architecture 32 bits et n'arrivent que pour 64 bits », a expliqué l’entreprise. Si vous êtes un utilisateur d’Ubuntu, vous savez donc le choix que vous aurez à faire lorsque vous prendrez un nouveau PC.

    Source : Ubuntu

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Ubuntu 19.04 (Disco Dingo) est publié avec la version 5.0 du noyau Linux et est plutôt perçu comme une mise à jour qu'une version majeure

    Canonical compte mettre dans l'ISO d'Ubuntu 19.10 le pilote GPU propriétaire de Nvidia et cela semble ne pas plaire à tout le monde

    Windows 10 : Microsoft vous permet désormais d'installer Ubuntu 19.04 (Disco Dingo)
    à l'aide de la fonctionnalité Hyper-V Quick Create
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 716
    Points
    2 716

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Ubuntu est né en 2004, soit 10 ans aprés la fin de production de cette architecture. C'était déjà pas mal de l'intégrer.
    On en est à 25 ans après la fin de production de cet architecture. C'est pas mal déjà pour une distribution tout public. Celui qui tient absolument à continuer à utiliser cette machine a probablement les connaissances techniques suffisantes soit pour changer de distribution soit de la recompiler lui même.

  3. #3
    Expert éminent

    Profil pro
    Fabricant et casseur d'avions
    Inscrit en
    avril 2004
    Messages
    3 636
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Fabricant et casseur d'avions
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2004
    Messages : 3 636
    Points : 6 805
    Points
    6 805

    Par défaut

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Ubuntu est né en 2004, soit 10 ans aprés la fin de production de cette architecture. C'était déjà pas mal de l'intégrer.
    Pas vraiment dix ans, les proco 64 bits datent de 2003... "i386" chez eux ça regroupe toutes les versions 32 bits (i386 à i686), donc pas mal de matos encore en utilisation aux débuts d'Ubuntu (surtout qu'en général, pas mal de windowsiens basculent sous linux dès que leur machine commence à ramer sur le sable...)

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Celui qui tient absolument à continuer à utiliser cette machine a probablement les connaissances techniques suffisantes soit pour changer de distribution soit de la recompiler lui même.
    Perso j'ai changé hier ma machine achetée en... 2003!
    Pas pour un problème de distribution, elle a un Athlon 64, tourne comme une horloge pour certains soft... mais n'arrive plus à faire tourner des usines à gaz comme Firefox!
    J'ai installé une fois une version amd64 dessus, mais j'ai eu plein d'incompatibilité avec des fichiers de données de la version précédente en 32 bits... du coup je restait en i386.

    Mais effectivement, faut le vouloir!
    Là c'est bon, je vais pouvoir la faire passer en amd64 pour de bon!

    De toute façon, de plus en plus de distributions abandonnent le 32 bits, c'est dans l'ordre des choses, les utilisateurs sont de moins en moins nombreux (un peu comme les soft Windows qui ne sont plus disponibles qu'en 64 bits... alors que beaucoup de machines étaient vendues avec un Windows 32 bits sur un proco 64 bits...)
    "Errare humanum est, sed perseverare diabolicum"

    Ma page sur DVP.com

  4. #4
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 716
    Points
    2 716

    Par défaut

    Citation Envoyé par plegat Voir le message
    Pas vraiment dix ans, les proco 64 bits datent de 2003... "i386" chez eux ça regroupe toutes les versions 32 bits (i386 à i686)
    Autant pour moi, je me basait sur cette information de la news : "L’Intel 80386, souvent abrégé « I386 », est un microprocesseur 32 bits CISC fabriqué par Intel. Il est utilisé dans de nombreux ordinateurs personnels de 1986 à 1994."
    Perso j'ai changé hier ma machine achetée en... 2003!
    Pas pour un problème de distribution, elle a un Athlon 64, tourne comme une horloge pour certains soft... mais n'arrive plus à faire tourner des usines à gaz comme Firefox!
    J'ai installé une fois une version amd64 dessus, mais j'ai eu plein d'incompatibilité avec des fichiers de données de la version précédente en 32 bits... du coup je restait en i386.

    Mais effectivement, faut le vouloir!
    2003 c'est un bon score ^^
    En 2011, je suis repassé des ordinateurs portable à l'ordi fixe pour les garder plus longtemps (je me suis rendu compte que je l'utilisait toujours sur la même table avec le même écran, le même clavier, la même souris... Avec un dock ventilé pour joué... Au final même pour les lans c'était pas super portable!!).
    J'ai acheté une machine en avec la ferme intention de la faire durer 10 ans. Déjà 8 de passée, un peu de ram en plus, des disques en plus, elle marche toujours niquel, et j'espère pour longtemps encore ^^

  5. #5
    Membre éclairé
    Profil pro
    Ingénieur Syslog-ng
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Syslog-ng

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 235
    Points : 697
    Points
    697

    Par défaut Petite correction sur les dates.

    Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
    Ubuntu est né en 2004, soit 10 ans aprés la fin de production de cette architecture. C'était déjà pas mal de l'intégrer.
    On en est à 25 ans après la fin de production de cet architecture. C'est pas mal déjà pour une distribution tout public. Celui qui tient absolument à continuer à utiliser cette machine a probablement les connaissances techniques suffisantes soit pour changer de distribution soit de la recompiler lui même.
    Les derniers processeurs 32 bits uniquement furent les Pentium IV chez Intel et les Athlon XP chez AMD.
    Le Pentium IV est arrivé en fin de vie en février 2007. L'athlon XP, c'était en 2005.

  6. #6
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    142
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 142
    Points : 172
    Points
    172

    Par défaut

    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    Les derniers processeurs 32 bits uniquement furent les Pentium IV chez Intel et les Athlon XP chez AMD.
    Le Pentium IV est arrivé en fin de vie en février 2007. L'athlon XP, c'était en 2005.
    Faux, Intel a continué à produire des processeurs 32 bits, les Intel Atom. Oui, certains supportent le 64 bits, mais pas tous. Certains même sortis en 2011-2012, comme les N2800 et D2700 supporteraient sur le papier le 64 bits mais peuvent être bloqués matériellement en 32 bits. Mon Asus, Netbook acheté fin 2013, est équipé d'un Atom N2800, et ne supporte absolument pas le 64 bits et il n'y a pas d'option dans le BIOS pour l'activer (alors que j'ai aussi vu des serveurs basés sur ce même N2800 et qui supportent le 64 bits). J'ai cessé de m'en servir pour cette seule et unique raison, le non-support du 64 bits alors que le support des OS en 32 bits est en train de disparaître. Et pourtant c'est une machine qui a l'air presque neuve. Merci Intel.

    Même en-dehors de l'Atom, il y a eu aussi les processeurs Yonah (Core Solo et Core Duo) produits jusqu'en 2008, basés sur l'architecture P6, en 32 bits uniquement.

  7. #7
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 19
    Points : 17
    Points
    17

    Par défaut

    Il était temps,,,

  8. #8
    Membre émérite
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    910
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 910
    Points : 2 716
    Points
    2 716

    Par défaut

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Faux, Intel a continué à produire des processeurs 32 bits, les Intel Atom. Oui, certains supportent le 64 bits, mais pas tous. Certains même sortis en 2011-2012, comme les N2800 et D2700 supporteraient sur le papier le 64 bits mais peuvent être bloqués matériellement en 32 bits. Mon Asus, Netbook acheté fin 2013, est équipé d'un Atom N2800, et ne supporte absolument pas le 64 bits et il n'y a pas d'option dans le BIOS pour l'activer (alors que j'ai aussi vu des serveurs basés sur ce même N2800 et qui supportent le 64 bits). J'ai cessé de m'en servir pour cette seule et unique raison, le non-support du 64 bits alors que le support des OS en 32 bits est en train de disparaître. Et pourtant c'est une machine qui a l'air presque neuve. Merci Intel.

    Même en-dehors de l'Atom, il y a eu aussi les processeurs Yonah (Core Solo et Core Duo) produits jusqu'en 2008, basés sur l'architecture P6, en 32 bits uniquement.


    Fleur en plastique? Un post normal? Je suis presque déçu


  9. #9
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Écrivain public
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    157
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 157
    Points : 1 101
    Points
    1 101
    Billets dans le blog
    36

    Par défaut Enfin le full 32 bits !

    Bonjour,

    Oui le 486 est plus économique que le 386.
    Le 486 c'est du 32 bits alors que le 386 que je ne vois plus contient aussi du 16 bits.
    Matthieu Giroux - Rennes - 13 Rue François Tanguy Prigent A 15
    Livres : editions.liberlog.org/
    Contact : matthius@framasphere.org
    Tous les liens : www.agoravox.tv/auteur/matthius

  10. #10
    Membre éclairé
    Profil pro
    Ingénieur Syslog-ng
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Syslog-ng

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 235
    Points : 697
    Points
    697

    Par défaut Architecture physique et réduction des coûts

    Citation Envoyé par matthius Voir le message
    Bonjour,

    Oui le 486 est plus économique que le 386.
    Le 486 c'est du 32 bits alors que le 386 que je ne vois plus contient aussi du 16 bits.
    Le 386DX, c'était du pur 32 bits. Le 386SX, c'était avec un bus externe 16 bits, plus lent mais moins coûteux.
    De même, je suis tombé une fois sur une carte mère avec un 486SLC. C'est un 486SX, sans copro arithmétique, dans un boîtier et un brochage de 386SX, avec un bus externe 16 bits, donc. Vraiment un attrape-pigeon : regarde j'ai un 486, oui, mais il est moins rapide qu'un 386DX.

  11. #11
    Membre éclairé
    Profil pro
    Ingénieur Syslog-ng
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    235
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur Syslog-ng

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 235
    Points : 697
    Points
    697

    Par défaut CPU pour portable

    Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
    Faux, Intel a continué à produire des processeurs 32 bits, les Intel Atom. Oui, certains supportent le 64 bits, mais pas tous. Certains même sortis en 2011-2012, comme les N2800 et D2700 supporteraient sur le papier le 64 bits mais peuvent être bloqués matériellement en 32 bits. Mon Asus, Netbook acheté fin 2013, est équipé d'un Atom N2800, et ne supporte absolument pas le 64 bits et il n'y a pas d'option dans le BIOS pour l'activer (alors que j'ai aussi vu des serveurs basés sur ce même N2800 et qui supportent le 64 bits). J'ai cessé de m'en servir pour cette seule et unique raison, le non-support du 64 bits alors que le support des OS en 32 bits est en train de disparaître. Et pourtant c'est une machine qui a l'air presque neuve. Merci Intel.

    Même en-dehors de l'Atom, il y a eu aussi les processeurs Yonah (Core Solo et Core Duo) produits jusqu'en 2008, basés sur l'architecture P6, en 32 bits uniquement.
    Au temps pour moi, j'oublie toujours les CPU pour portables, toujours en retard d'une génération.

  12. #12
    Membre éprouvé

    Homme Profil pro
    Écrivain public
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    157
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Écrivain public
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 157
    Points : 1 101
    Points
    1 101
    Billets dans le blog
    36

    Par défaut

    Citation Envoyé par CaptainDangeax Voir le message
    Le 386DX, c'était du pur 32 bits. Le 386SX, c'était avec un bus externe 16 bits, plus lent mais moins coûteux.
    De même, je suis tombé une fois sur une carte mère avec un 486SLC. C'est un 486SX, sans copro arithmétique, dans un boîtier et un brochage de 386SX, avec un bus externe 16 bits, donc. Vraiment un attrape-pigeon : regarde j'ai un 486, oui, mais il est moins rapide qu'un 386DX.
    Donc votre 386*SX est 486.
    Matthieu Giroux - Rennes - 13 Rue François Tanguy Prigent A 15
    Livres : editions.liberlog.org/
    Contact : matthius@framasphere.org
    Tous les liens : www.agoravox.tv/auteur/matthius

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 24/02/2018, 12h59
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 26/09/2017, 14h31
  3. Réponses: 14
    Dernier message: 29/01/2016, 19h23
  4. Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2011, 10h22

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo