Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Coriolan
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    700
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Maroc

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 700
    Points : 18 838
    Points
    18 838

    Par défaut L'ancien dirigeant de Microsoft voudrait que les USA redeviennent un leader de l'énergie nucléaire

    L'ancien dirigeant de Microsoft voudrait que les USA redeviennent un leader de l'énergie nucléaire
    cette énergie est-elle idéale pour la planète ?

    Pour clôturer 2018, Bill Gates a publié un billet de blog qui résume en gros ce qu’il a appris l’année dernière. Le cofondateur de Microsoft s’est intéressé à plusieurs points essentiels à l’essor de l’humanité, dont la question de l’énergie et le réchauffement climatique.

    Nom : billgatesmsc2017*750xx3600-2025-0-113.jpg
Affichages : 15016
Taille : 32,6 Ko
    Bill Gates

    L’ancien PDG de Microsoft a fait savoir que cette année, il a pour intention de persuader les leaders américains de prêter plus attention à la recherche dans le domaine l’énergie nucléaire, le but étant de permettre aux États-Unis de regagner leur place de leader dans la recherche liée à l'énergie nucléaire, et aussi d’adopter des technologies avancées du nucléaire comme le concept mis en avant par le projet TerraPower financé largement par Bill Gates.

    « Le monde doit travailler sur beaucoup de solutions pour stopper le changement climatique, » a écrit M. Gates. « Le nucléaire de pointe en est un, et j'espère persuader les dirigeants américains d'entrer dans le jeu. »

    M. Gates a rappelé que pendant 2018, les émissions de gaz à effet de serre ont encore une fois augmenté, une réalité qui renforce le besoin de faire des percées dans la recherche d’énergies propres, la seule issue pour éviter des scénarios catastrophiques du climat, a noté M. Gates.

    « Certaines pensent que nous avons tous les outils nécessaires en notre possession, et que la réduction du coût des énergies renouvelables comme l'énergie solaire et éolienne résout le problème. Je suis heureux de voir que le solaire et l'éolien sont de plus en plus abordables et nous devrions les déployer dans tout endroit où ça parait logique », a écrit M. Gates.

    Mais ces énergies (solaire et éolienne) sont intermittentes, et il y a encore le problème de manque batteries bon marché pour stocker l’énergie en cas d’absence de soleil ou du vent, a indiqué le magnat des affaires américain. De plus, l’électricité ne représente que 25 % de toutes les émissions. Or, il faut trouver une solution pour les autres 75 %, a noté M. Gates.

    Bill Gates fait allusion au domaine du nucléaire de pointe, un secteur émergent de l'industrie de l'énergie axé sur la conception et la commercialisation de réacteurs de la prochaine génération pour la production d'énergie nucléaire. Parmi ces réacteurs, un réacteur à onde progressive, ou réacteur à onde de combustion, un concept jamais réalisé de réacteur nucléaire qui convertit un isotope fertile en isotope fissile par transmutation nucléaire lors de son fonctionnement.

    En 2006, le projet Terrapower a été lancé afin de concevoir et commercialiser ce réacteur. TerraPower est une gamme de réacteurs de faible et moyenne puissance de 300 à 1 000 MW. Bill Gates a fait référence à TerraPower pendant sa conférence TED en 2010.

    « Le nucléaire est idéal pour faire face aux changements climatiques, car il constitue la seule source d'énergie sans carbone, évolutive et disponible 24 heures sur 24. Les problèmes des réacteurs d'aujourd'hui, tels que le risque d'accident, peuvent être résolus par l'innovation. »

    TerraPower a signé le 22 septembre 2015 un accord avec China National Nuclear Corporation (CNNC) pour développer son réacteur à onde progressive. TerraPower, largement financée par Bill Gates, a prévu de construire une centrale de démonstration de 600 MWe, baptisée TWR-P, suivie par des centrales commerciales de 1 150 MWe à la fin des années 2020.

    Mais la guerre commerciale qui a éclaté entre les États-Unis et la Chine et les restrictions à l’exportation mises en place par l’administration Trump vont empêcher TerraPower de tester sa technologie en Chine, un obstacle qui fait barrage au projet, reconnaît Bill Gates.

    « On espérait mettre sur pied un projet pilote en Chine, mais les récents changements de politique aux États-Unis ont rendu cela peu probable », a dit M. Gates. « Nous pourrions peut-être le construire aux États-Unis » si la réglementation est mise à jour et si le climat d'investissement pour l'énergie nucléaire s'améliore.

    En novembre, le directeur financier de Terrapower Marcia Burkey a informé que les nouvelles restrictions à l’exportation ont complètement surpris l’entreprise. Des experts ont prédit que la décision de l’administration Trump devrait entraver les plans de Terrapower en Chine.

    L’ancien dirigeant de Microsoft et d’autres magnats des affaires, y compris Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, ont financé une panoplie de projets d’innovation en matière d’énergie propre à travers Breakthrough Energy Ventures, un fonds d’investissement d’un milliard de dollars.

    « Les entreprises que nous avons choisies sont gérées par des gens brillants et montrent de l’espoir de prendre des idées d'énergie propre innovatrices du laboratoire vers le marché, » a écrit M. Gates.

    « Les États-Unis sont bien positionnés pour créer ces avancées avec des scientifiques de niveau mondial, des entrepreneurs et le capital-investissement », a noté M. Gates. « Malheureusement, l’Amérique n’est plus le leader global de l’énergie nucléaire qu’elle a été il y a 50 ans. »

    Dans le classement global de l’énergie nucléaire, les États-Unis occupent toujours le premier rang avec 98 réacteurs opérationnels générant près de 100 000 mégawatts, selon les chiffres de l’Agence internationale de l'énergie atomique. La France arrive en deuxième position avec 58 réacteurs, et la Chine est troisième avec 46 réacteurs. Cependant, l’Empire du Milieu est en train de construire 13 nouveaux réacteurs contre 2 seulement aux États-Unis.

    Les partisans de l’énergie nucléaire stipulent qu’il y a une nécessité de bâtir des centrales nucléaires pour remplacer les centrales à gaz et au charbon, et répondre aux besoins en électricité. Mais les opposants au nucléaire estiment que les coûts liés aux réacteurs sont encore énormes. De ce fait, ils considèrent que le nucléaire ne constitue plus aujourd’hui une solution viable économiquement, sans parler des risques de sécurité et le problème des déchets nucléaires. Pour eux, les énergies renouvelables sont devenues plus viables, car leur coût a massivement été réduit lors des 20 dernières années, une tendance qui devrait se suivre lors des prochaines années.

    Source : gatesnotes - morningconsult

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Pensez-vous qu'il faudrait encourager l'innovation dans le domaine de l'énergie nucléaire ?
    Ou bien pensez-vous que l'énergie nucléaire a plus d’inconvénients que d'avantages ?

    Voir aussi

    Même Bill Gates qui veut offrir tout son argent ne fait qu'en accumuler plus, il est étonnamment difficile de se débarrasser de milliards de dollars
    Bill Gates conduit une action globale pour préparer le monde à accepter les réalités d'une planète qui se réchauffe face aux changements climatiques
    Bill Gates a refusé le poste de conseiller scientifique de Donald Trump, estimant que ce ne serait pas un bon usage de son temps
    Bill Gates estime que l'IA rendra l'homme plus efficace dans son travail et lui donnera plus de temps libre dans le futur
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre à l'essai
    Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 4
    Points : 21
    Points
    21

    Par défaut

    Sauf que l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre :
    1) D'une part vis-à-vis des déchets propres à la fission nucléaire : où les stocker ? Personne ne veut ça sous ses pieds;
    2) D'autre part, les centrales ont une durée de vie et le démantèlement est très difficile.
    En plus, s'il faut de l'uranium pour faire fonctionner ces centrales, il faut bien aller le miner quelque part (donc pollution d'un environnement comme avec le pétrole, charbon et le gaz de schiste), ainsi que le raffiner et le transporter.
    Et enfin, il y a eu des investissements considérables, notamment dans la recherche sur la fusion nucléaire qui semble stagner, ou la construction de nouvelles centrales qui entraîne des complications.
    Petite pensée aux batteries au lithium, ressource rare et dont le minage pollue aussi des environnements.

  3. #3
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    351
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 351
    Points : 1 178
    Points
    1 178

    Par défaut

    Citation Envoyé par Exagone313 Voir le message
    Sauf que l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre :
    1) D'une part vis-à-vis des déchets propres à la fission nucléaire : où les stocker ? Personne ne veut ça sous ses pieds;
    2) D'autre part, les centrales ont une durée de vie et le démantèlement est très difficile.
    En plus, s'il faut de l'uranium pour faire fonctionner ces centrales, il faut bien aller le miner quelque part (donc pollution d'un environnement comme avec le pétrole, charbon et le gaz de schiste), ainsi que le raffiner et le transporter.
    Et enfin, il y a eu des investissements considérables, notamment dans la recherche sur la fusion nucléaire qui semble stagner, ou la construction de nouvelles centrales qui entraîne des complications.
    Petite pensée aux batteries au lithium, ressource rare et dont le minage pollue aussi des environnements.
    Justement, développer le nucléaire permettrait probablement de réutiliser ces déchets nucléaires comme matière première, résolvant d'un coup le problème du stockage et des ressources d'uranium.

    Et il est assez injuste de dire que l'énergie nucléaire n'est pas propre et de considérer l'éolien ou le solaire comme propre.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 216
    Points : 7 668
    Points
    7 668

    Par défaut

    Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
    Qu’en pensez-vous ?
    Le nucléaire est en effet plus propre que les autres sources d'énergies.
    Ça produit quasiment pas de CO2 contrairement aux éoliennes, aux panneaux solaires, au charbon, au pétrole, etc.

    Par contre il faut stocker les déchets nucléaire correctement et faire attention à la sécurité des centrales.
    Des leçons ont été tirées de Tchernobyl et Fukushima.
    Les centrales sont de mieux en mieux.

    Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
    Pensez-vous qu'il faudrait encourager l'innovation dans le domaine de l'énergie nucléaire ?
    Oui.
    D'ailleurs la France est très forte en nucléaire.
    Chine: à Taishan, le premier réacteur EPR dans le monde entre en service
    C'est fait ! Après neuf ans de chantier, la Chine a mis en service le premier réacteur EPR nucléaire au monde. L'unité un construite par EDF sur le site de Taishan dans le sud du pays a été déclaré opérationnel pour sa mise en route commerciale. Un deuxième réacteur devrait entrer en service en 2019.
    Citation Envoyé par Coriolan Voir le message
    Ou bien pensez-vous que l'énergie nucléaire a plus d’inconvénients que d'avantages ?
    Les panneaux solaire et les éoliennes ont plus d'inconvénients que d'avantages pour le moment.
    Le nucléaire c'est tip top, tu peux produire beaucoup et avoir le contrôle dessus, alors que les éoliennes et les panneaux solaires ne produisent rien la nuit quand il n'y a pas de vent, on a pas de technologie pour stocker beaucoup d'énergie proprement.

    De plus tous les projecteurs sont braqués sur le CO2, donc le nucléaire est mis en avant.
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  5. #5
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    77
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 55
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 77
    Points : 263
    Points
    263

    Par défaut

    C'est le même visionnaire qui pensait que les programmes ne dépasseraient pas 640ko.
    Je me fiche complètement de son avis sur le nucléaire ...

  6. #6
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    49
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 49
    Points : 402
    Points
    402

    Par défaut

    https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A...A0_sels_fondus
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Superph%C3%A9nix

    Au delà de la guéguerre pour ou contre le nucléaire, il existe différents types de nucléaire dont certains posent moins de problème en termes de sécurité et de déchets que les réacteurs actuellement en activité: les sels de thorium. Par contre SuperPhénix présente aussi un intérêt car il permettrait de brûler les déchets des centrales actuelles en diminuant la dangerosité des déchets (mais à quel coût?)...
    Aujourd'hui les enjeux énergétiques font que nous n'avons guère le choix: l'éolien est très polluant à fabriquer tout comme le solaire et ne permet pas de garantir la fourniture électrique dans le temps car on ne contrôle ni le vent ni la luminosité. Les matériaux fossiles sont très polluants aussi et on arrivera bientôt au bout des réserves disponibles. Les biocarburants se font au détriment de la production de nourriture et des forêts (poumons de la planète)...
    Et la fusion nucléaire n'est pas encore opérationnel...

  7. #7
    Membre extrêmement actif Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 472
    Points : 1 914
    Points
    1 914

    Par défaut

    1) D'une part vis-à-vis des déchets propres à la fission nucléaire : où les stocker ? Personne ne veut ça sous ses pieds;
    Le stockage est un "faux" problème.
    Il sera toujours temps de s'en occuper plus tard lorsque notre technologie sera plus évoluée. Tant que ces déchets sont correctement isolés, ils ne posent pas de soucis majeurs.
    Il n'en est pas de même des émissions de Co2 qui ont déjà des conséquences catastrophiques et risquent de nous mener dans le mur dans les décennies avenir.

    Mieux vaut être pragmatique et adresser les problèmes qui nous touchent aujourd'hui, et le nucléaire a un impact limité sur les émissions de Co2. Et surtout, il n'y a actuellement aucune alternative viable.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 216
    Points : 7 668
    Points
    7 668

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Tant que ces déchets sont correctement isolés, ils ne posent pas de soucis majeurs.
    Parfois ils sont mal stocké :
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  9. #9
    Membre expert Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    1 022
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 1 022
    Points : 3 698
    Points
    3 698

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Par contre il faut stocker les déchets nucléaire correctement et faire attention à la sécurité des centrales.
    Oui pendant 250 000 ans... Aucune construction humaines n'a tenu aussi longtemps (ou même n'existe). Le problème c'est qu'on a des stocks de déchets dont on ne sait pas quoi faire ou qui sont devenus un vraiment problème : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_d%27Asse

    J'espère sincèrement qu'on trouvera des solutions rapidement, mais pour l'instant ça ne va pas dans le bon sens.

  10. #10
    Membre extrêmement actif Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 472
    Points : 1 914
    Points
    1 914

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Oui pendant 250 000 ans... Aucune construction humaines n'a tenu aussi longtemps (ou même n'existe). Le problème c'est qu'on a des stocks de déchets dont on ne sait pas quoi faire ou qui sont devenus un vraiment problème : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_d%27Asse

    J'espère sincèrement qu'on trouvera des solutions rapidement, mais pour l'instant ça ne va pas dans le bon sens.
    Déjà, ça ne sera pas 250 000 ans si dans le futur on trouve des moyens pour leur ôter leur radioactivité, ensuite même si c'était le cas qu'est-ce qui nous empêchent de les déménager régulièrement quand l'espace de stockage devient vétuste ?

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    5 216
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 31
    Localisation : France, Doubs (Franche Comté)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 5 216
    Points : 7 668
    Points
    7 668

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Oui pendant 250 000 ans...
    L'humain aura disparu depuis longtemps.
    Et la vie suit son cours à Hiroshima, Nagasaki, Tchernobyl, Fukushima.

    Plein de pays ont fait sauter des bombes atomiques un peu partout et globalement ça va.
    On a pas besoin de radiation pour développer des cancers de toutes façons.

    Ce qui me fait penser que je n'ai toujours pas regardé ça :
    Into Eternity (film)
    Le film traite du stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs au complexe d'Onkalo, en Finlande. Le bâtiment étant conçu pour exister 100 000 ans, le film pose la question de l'héritage laissé aux générations futures.
    ===
    Toutes les alternatives au nucléaire sont pire.
    "Entre deux maux, il faut choisir le moindre"
    Pour l'instant rien n'arrive à la cheville du nucléaire, la balance bénéfice / risque penche à fond du côté bénéfice.
    À force d'investir des centaines de milliards dans la recherche sur le solaire et l'éolien on arrivera peut-être à quelque chose, en attendant le plus propre aujourd'hui c'est le nucléaire.

    En Chine vous préférez qu'il y ait plein de centrales à charbon ou une centrale nucléaire ?
    R.I.P Keith Flint 1969 - 2019
    «J'assume pleinement la responsabilité de cet échec et j'en tire les conséquences en me retirant de la vie politique.»

  12. #12
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    643
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 643
    Points : 2 846
    Points
    2 846

    Par défaut

    Perso, j'ai plutôt confiance en Bill Gates concernant l'énergie nucléaire. Quand on voit tous les déchets informatiques à vie longue que Microsoft a produit, ce gars là doit vraiment s'y connaitre.

  13. #13
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Medecin
    Inscrit en
    janvier 2019
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Medecin

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2019
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut Gates a plus que Raison.

    Le nucléaire est dangereux pour l'homme et idéal pour la Nature. Pas de CO2 et énergie massive à disposition on/off, pas de déforestation ni de noyade de grands biotopes, la Nature dit oui ! Pour l'homme c'est plus compliqué car il tue insidieusement et la sécurité doit être drastique donc coûteuse. Le progrès technologique est le bienvenu et il faut s'y mettre. Les oppositions des 'écologistes' infantiles sont incohérentes avec le fait du réchauffement climatique. Reste la question épineuse de la prolifération pour faire des bombes. Ces nouvelles percées favorisent cette tendance oui ou non ? Quels verrous sont possibles ?

  14. #14
    Membre confirmé
    Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    288
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 288
    Points : 575
    Points
    575

    Par défaut

    Citation Envoyé par Exagone313 Voir le message
    Sauf que l'énergie nucléaire n'est pas une énergie propre :
    1) D'une part vis-à-vis des déchets propres à la fission nucléaire : où les stocker ? Personne ne veut ça sous ses pieds;
    2) D'autre part, les centrales ont une durée de vie et le démantèlement est très difficile.
    En plus, s'il faut de l'uranium pour faire fonctionner ces centrales, il faut bien aller le miner quelque part (donc pollution d'un environnement comme avec le pétrole, charbon et le gaz de schiste), ainsi que le raffiner et le transporter.
    Et enfin, il y a eu des investissements considérables, notamment dans la recherche sur la fusion nucléaire qui semble stagner, ou la construction de nouvelles centrales qui entraîne des complications.
    Petite pensée aux batteries au lithium, ressource rare et dont le minage pollue aussi des environnements.
    Haaa, le lobby écolo à bien fonctionné chez toi

    Donc, tout le monde repasse au charbon/gaz par ce que le solaire/vent n'est pas assez stable pour produire par ce que bhooouuuuu le nucléaire c'est le mal. Quant aux barrages, tout les pays n'ont pas la possibilité en faire.

    On nous casse le cul avec le tout électrique. Mais les écolo se gardent bien de nous expliquer que pour tout ca, faut plus de courant, donc brûler plus de charbon et plus de gaz.

    A l'heure actuelle en terme de pollution<->consommation, le nucléaire est le plus propre.

    Une centrale produit des déchets équivalent à la superficie d'une terrain de football sur une hauteur de 50cm pour les déchets non traitable.
    En 2018 des recherches arrivée à termes à l'UCL de Belgique vont permettre de réduire la quantité de déchets produit. On est toujours sur la superficie d'un terrain de foot, mais de 50cm on passe à 0.5cm de haut pour les déchets non traitable.

    La seul chose vrai, c'est le recyclage des centrales qui est impossible pour le cœur du réacteur.
    Leur emplacement parfois mal choisi (Fukushima) ou encore le facteur humain (Tchernobyl).

    La fusion ne stagne pas contrairement à ce que tu pense. Dernièrement la chine à procédé à des essais d'un réacteur à fusion. Mais il faut pouvoir contenir la puissance d'une étoile (bon à moindre mesure hein ) et ce n'est pas une mince affaire. Trois grand prototype de réacteurs sont en course mais à chaque avancées, d'autres grandes difficultés apparaissent et parfois il faut attendre qu'on invente la techno qui permette d'aller de l'avant.

    On mise que d'ici 15/20 ans nous verrons apparaître le premier réacteur à fusion "civil".

  15. #15
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur R&D
    Inscrit en
    mai 2016
    Messages
    295
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur R&D
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2016
    Messages : 295
    Points : 1 127
    Points
    1 127

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jean Sarfati Voir le message
    Le nucléaire est dangereux pour l'homme et idéal pour la Nature. Pas de CO2 et énergie massive à disposition on/off, pas de déforestation ni de noyade de grands biotopes, la Nature dit oui ! Pour l'homme c'est plus compliqué car il tue insidieusement et la sécurité doit être drastique donc coûteuse. Le progrès technologique est le bienvenu et il faut s'y mettre. Les oppositions des 'écologistes' infantiles sont incohérentes avec le fait du réchauffement climatique. Reste la question épineuse de la prolifération pour faire des bombes. Ces nouvelles percées favorisent cette tendance oui ou non ? Quels verrous sont possibles ?
    L'énergie nucléaire est dangereuse pour l'homme, mais les alternatives actuelles le sont au moins autant, et même plus à mon avis : la pollution résultant de la combustion des hydrocarbures tue insidieusement en fonctionnement normal, alors qu'un réacteur nucléaire n'est dangereux qu'en situation exceptionnelle.
    Si on me demandait mon avis, je préfèrerais le chauffage central nucléaire, même avec un réacteur pas très loin de chez moi, desservant l'agglomération (Lille, plus d'un million d'habitants), plutôt que le gaz, ou pire, les chaudières au fioul, dont la nocivité quotidienne n'est plus à démontrer. En allant à mon travail à vélo, je passe tous les jours devant un panneau d'affichage de la qualité de l'air, c'est bien plus concret qu'un très hypothétique relâchement accidentel de radioactivité.

  16. #16
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    643
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 643
    Points : 2 846
    Points
    2 846

    Par défaut

    Citation Envoyé par xarkam Voir le message
    On mise que d'ici 15/20 ans nous verrons apparaître le premier réacteur à fusion "civil".
    Qui ça "on" ? Le lobby nucléaire ? Même pas en fait, car actuellement, le principal projet de fusion, c'est ITER. Il sera achevé en 2025 (si tout va bien) et les tests sérieux commenceront en 2035 (https://en.wikipedia.org/wiki/ITER#T...current_status). Et tout ça n'est qu'une phase de recherche qui devrait permettre la conception/construction de réacteurs de production. Donc "15/20 ans", tu peux multiplier par 2 ou 3, si ça arrive même un jour...

  17. #17
    Membre extrêmement actif Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 472
    Points : 1 914
    Points
    1 914

    Par défaut

    Citation Envoyé par xarkam Voir le message
    On mise que d'ici 15/20 ans nous verrons apparaître le premier réacteur à fusion "civil".
    Les dernières estimations que j'ai entendues c'était plutôt 50 ans.

  18. #18
    Membre expérimenté Avatar de Jbx 2.0b
    Homme Profil pro
    Développeur Qt/3D
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    453
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Qt/3D
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 453
    Points : 1 725
    Points
    1 725

    Par défaut

    Aujourd'hui, si on veut avoir une réflexion cohérente sur l’énergie, il faut comprendre que l'urgence climatique, c'est le réchauffement planétaire, du à nos émissions de CO2. C'est un problème qu'il faudrait résoudre dans les 10 ou 20 ans qui viennent, sinon les conséquences seront désastreuses.

    Mais depuis 30 ans, la cible des écologistes a été principalement le nucléaire, alors qu'il semble être le seul moyen de produire la quantité d’énergie suffisante pour maintenir notre niveau de vie actuel, tout en réduisant notre dépendance aux énergies fossiles et nos émissions catastrophiques de CO2. Bien sûr certains me diront que la solution est de changer nos modes de vie, mais qui le fait réellement, en vérité ? Et à fortiori sur un forum dédié au développement logiciel, ou la majorité des gens appartiennent à la classe moyenne d'un pays développé...

    J'ai moi même été séduit par l'anti-nucléarisme ambiant, et pourtant, je n'y été vraiment pas destiné: mon père a travaillé presque toute sa vie dans la centrale de retraitement de la Hague, et on était pas du genre à cracher dans la main qui nous nourrit. Mais j'ai fini par changer d'avis, et une fois qu'il a été en retraite, je crois même que je l'ai convaincu lui aussi. Je lui ai vanté les projets d'hydroliennes, d'éoliennes... persuadé qu'il était l'heure de remplacer le nucléaire, et puis qu'ensuite tout irait bien.

    Et puis j'ai commencé à me documenter, à suivre certains youtubeurs (Jancovici, Le réveilleur...) et à comprendre que si le nucléaire représente 75% de notre production électrique, il ne compte qu'à peine 15% de notre consommation d’énergie globale. Et encore, c'est sans compter le fait que la majorité de nos produits de consommation sont produits en Asie, à grand renfort de charbon, et transportés au delà des mers via des porte-conteneurs alimentés au pétrole (et sous pavillon étranger).

    Ainsi, si on voulait remplacer toutes ces sources d’énergies productrices de CO2, il faudrait déployer une quantité ahurissante d'éoliennes et/ou de panneaux solaires. Remuer ciel et terre afin d'extraire les métaux nécessaire à leur construction, à grand renfort de véhicules polluants. Créer des énormes centres de stockages d’électricité pour contre balancer l'intermittence (le meilleur moyen semblant être de construire des barrages, pour y pomper de l'eau, et récupérer l’énergie la nuit, ou lorsqu'il n'y a pas de vent). Et un réseau électrique adapté qui pourrait doubler le coût à lui tout seul. Des projets pharaoniques, avec à la clef une efficacité énergétique faible, des paysages dévastés.
    Et tout ça pour un coup faramineux.

    Bref, j'ai été séduit par l'écologie démago (incarnée par M. Hulot et ses 9 véhicules, qui n'a cessé de pointer du doigt l’énergie nucléaire, peut-être parce que finalement il n'y connaissait pas grand chose), mais j'en suis revenu. Si on veut décarboner notre économie, il va falloir se tourner vers des solutions pragmatiques. Et le nucléaire semble être un moindre mal, à défaut de trouver autre chose...

  19. #19
    Membre extrêmement actif Avatar de Sodium
    Femme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2014
    Messages
    1 472
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2014
    Messages : 1 472
    Points : 1 914
    Points
    1 914

    Par défaut

    N'oublions pas le point essentiel : avec les dizaines de milliards que coûte la dénucléarisation, on pourrait faire énormément notamment dans l'isolation thermique des bâtiments existant et remplacer les équipements obsolètes au rendement faible, et là on verrait une réelle différence de baisse globale de la consommation.

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    Femme Profil pro
    CTO
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    230
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : CTO
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 230
    Points : 438
    Points
    438

    Par défaut

    Je vois pas le problème à ce que les USA soit les leaders dans ce domaine, si tous les autres pays abandonnent le nucléaire ce très facile pour eux.

Discussions similaires

  1. Réponses: 12
    Dernier message: 16/02/2018, 20h37
  2. Réponses: 19
    Dernier message: 26/01/2018, 11h13
  3. Réponses: 3
    Dernier message: 15/01/2018, 11h14
  4. Réponses: 29
    Dernier message: 12/01/2017, 21h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo