Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Community Manager

    Découvrir et apprendre à exploiter 101 commandes indispensables sous Linux
    Chers membres du club,

    J'ai le plaisir de vous présenter ce tutoriel de Quentin Busuttil :


    Cet article, qui sera complété au fur et à mesure de mes découvertes, condense un peu plus d'une centaine de commandes qu'il est utile de connaître sous Linux, que ce soit sur un desktop/laptop ou un serveur, gardez-les sous la main, elles vous seront toujours utiles ! Gardez bien à l'esprit que ce post ne peut en aucune façon se substituer au fameux « man », c'est plutôt un cookbook des commandes qui reviennent le plus.
    Bonne lecture

    Retrouvez les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre le système Linux.
    Vous avez envie de contribuer au sein du Club Developpez.com ? Contactez-nous maintenant !
    Vous êtes passionné, vous souhaitez partager vos connaissances en informatique, vous souhaitez faire partie de la rédaction.
    Il suffit de vous porter volontaire et de nous faire part de vos envies de contributions :
    Rédaction d'articles/cours/tutoriels, Traduction, Contribution dans la FAQ, Rédaction de news, interviews et témoignages, Organisation de défis, de débats et de sondages, Relecture technique, Modération, Correction orthographique, etc.
    Vous avez d'autres propositions de contributions à nous faire ? Vous souhaitez en savoir davantage ? N'hésitez pas à nous approcher.

  2. #2
    Modérateur

    Bonjour,

    pourquoi présenter for, mais pas while et/ou until ?

    cat sert d'abord à concaténer plusieurs fichiers sur la sortie standard, et si un seul fichier est passé en argument, cat l'affiche sur la sortie standard.

    touch met à jour les dates d'un fichiers, d'abord. si le fichier passé en argument n'existe pas, alors la commande le crée.
    la création d'un fichier vide se fait par simple redirection : > fichierVide.

    on peut indiquer unlink après ln.

    ls | wc -l peut ne pas retourner le nombre correct de fichiers, car les noms de fichiers peuvent contenir des retours à la lignes !

    wget récupère des fichiers sur des serveurs www/ftp. il devrait donc être placé dans la section VII Web.

    sudo su : NON !
    sudo -su <username> ou sudo -i.

    apt est propre aux distributions basées sur Debian, il faudrait parler de yum, pacman, et autres...
    Cette signature n'a pas pu être affichée car elle comporte des erreurs.

  3. #3
    Modérateur

    wc


    Il y a aussi l'option -c pour avoir la taille du fichier en octets (pas bits)
    &#633;&#477;sn *s&#305;&#633;&#592;los*

  4. #4
    Membre habitué
    Bravo, très bonne compilation de commandes unix/linux.

    L'exercice n'est pas si simple car il est impossible d'être exhaustif et essayer de l'être encombrerait la liste par d'absconses commandes qui ne servent qu'en des cas rares autant que particuliers.

    Dans un esprit constructif je me permets de rajouter quelques commandes que j'utilise assez souvent.

    - bc qui me sert de calculette.

    - od et/ou xxd pour dumper des fichiers de tous types.

    - dos2unix pour enlever les Carriage Returns parasites (et unix2dos pour les rajouter) dans les fichiers textes.
    IMHO, you should RTFM ASAP. IHTH.

  5. #5
    Expert éminent
    on aurait aussi pu trouver xargs, chattr, mknod, lsmod, tc présents en standard sur à peu près toutes les distributions, voire iptables et assimilés

  6. #6
    Membre à l'essai
    Quelques remarque au sujet de certaines commandes

    Déjà effectivement, l'utilisation de sudo -i est à privilégier à sudo su car sudo va nettoyer les variables d'environnement

    Dans l'exemple de la boucle for, ça ne concerne pas vraiment la commande en elle même, mais il vaut mieux privilégier $(echo $oldname | sed -e 's/ /_/g') pour l'exécution de commande à `echo $oldname | sed -e 's/ /_/g'` (de plus for pas vraiment une mais plutôt une structure de contrôle, et pour la portabilité, il vaut mieux utiliser printf à echo)

    Comme pour head, -n fonctionne aussi pour tail

    Pour la redirection 2>&1, il vaut mieux dire qu'on assigne le descripteur 2 à la valeur courante de 1, car fusion pourrait faire penser que 2>&1 1>mon_fichier et équivalent à 1>mon_fichier 2>&1

    screen : et tmux alors ?

    kill -9 : Plutôt kill -KILL, il est préférable de donner le nom et pas le numéro de signal, déjà pour la compréhension, et si un jour le numéro change

    aptitude est une surcouche à apt, pas un autre utilitaire de paquets. Quand à son utilisation plutôt que apt, ça dépends de ce qu'on veut faire Guide Debian

    La commande service s'utilise surtout sur un système sans systemd, l'utilisation de systemctl start/stop <service> est préférable (service est remplacé par un wrapper à systemctl)

    On traite deux fois le cas du fichier /etc/passwd, autant regrouper les informations

    Les commandes réseau ifconfig et route sont dépréciées, il est conseillé d'utiliser ip addr et ip route à la place Source

    Sinon dans la partie réseau, on pourrait aussi rajouter la commande netcat

  7. #7
    Nouveau Candidat au Club
    petite coquille
    - UTF-17 dans l'exemple de la commande iconv
    - /proc/cUpinfo
    - To Be Continued