Affichage des résultats du sondage: Marché des PC : quels sont les problèmes qui freinent l'adoption de Linux ?

Votants
128. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Constructeurs proposant des PC avec Linux préinstallé

    67 52,34%
  • Applications de productivité modernes et riches en fonctionnalités

    26 20,31%
  • Support des logiciels propriétaires

    46 35,94%
  • Interface et expérience utilisateur

    24 18,75%
  • Ecosystème trop fragmenté

    35 27,34%
  • Support des pilotes

    44 34,38%
  • Habitudes et résistance au changement

    64 50,00%
  • Compatibilité avec les applications internes

    20 15,63%
  • Autre (à préciser dans les commentaires)

    11 8,59%
  • Pas d'avis

    2 1,56%
Sondage à choix multiple
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
  1. #161
    Membre émérite Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    813
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 813
    Points : 2 827
    Points
    2 827

    Par défaut

    Citation Envoyé par mathieu_alain Voir le message
    la pauvreté des interfaces Linux rend l'utilisation par la suite assez délicate et rebutante.
    Désolé, mais quand je vois Win 10, je me dis que la pauvreté est plutôt de ce côté là. La personnalisation est en plus un vrai casse-tête où l'on ne peut au final pas faire grand-chose. La pire c'est quand j'ai voulu activer un truc pour avoir une interface sombre, j'ai du passer par l'éditeur de registre...
    Mon blog de développeur web.

    Projet : BakuJS

  2. #162
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juin 2015
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 53
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juin 2015
    Messages : 4
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut Interface Linux

    Oui, pauvreté n'est pas le mot car en vrai on peut tout faire.
    Ce que je voulais dire, c'est que l'ergonomie n'est pas vraiment à la hauteur (déroutante pour l'utilisateur lambda)

  3. #163
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 299
    Points : 654
    Points
    654

    Par défaut

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Et pensez-vous que les développeurs vont reprendre un code de plusieurs milliers de ligne pour le rendre compatible Linux ?

    Et pourquoi pas ? Un grand nombre d'applis développées pour Linux se retrouvent bien sous Windows aujourd'hui... Je ne vois pas pourquoi les dev Windows devraient être pardonnés de ne pas agir à l'inverse...

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Publisher peut être remplacé par Scribus voire Libreoffice Impress mais là encore les documents Publisher ne pourront pas être importés.
    LibreOffice lit les fichiers Publisher. J'ai encore fait le test la semaine dernière avec un plaquette que j'ai dû modifier... J'ai d'ailleurs été surpris du rendu après convertion, pas trop mauvais.... Pourtant MS fait tout pour que les autres applis ne puissent pas ouvrir ses fichiers correctement...

  4. #164
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    7 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 7 013
    Points : 14 770
    Points
    14 770

    Par défaut

    Et pourquoi pas ? Un grand nombre d'applis développées pour Linux se retrouvent bien sous Windows aujourd'hui... Je ne vois pas pourquoi les dev Windows devraient être pardonnés de ne pas agir à l'inverse...
    C'est tout à fait faisable. Ce n'est pas un problème technique. C'est plus un problème de vouloir le faire. Une entreprise commerciale ne va pas payer des développeurs à rendre leur code compatible avec Linux, vu la faible part de marché.

    Exemple : Sage a abandonné le développement de leurs produites sous Mac. Les utilisateurs ont du passer sous Windows.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  5. #165
    Membre émérite Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    813
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 813
    Points : 2 827
    Points
    2 827

    Par défaut

    Citation Envoyé par mathieu_alain Voir le message
    Oui, pauvreté n'est pas le mot car en vrai on peut tout faire.
    Ce que je voulais dire, c'est que l'ergonomie n'est pas vraiment à la hauteur (déroutante pour l'utilisateur lambda)
    Pas plus que quelqu'un qui passe sur Mac. Pas plus que quelqu'un qui passe de Win 7 à Win 8. Pas plus que quelqu'un qui n'a jamais touché à un PC...

    En fait, tu te fais de fausses idées ce se que sont les environnements, car tu es trop accroché à Microsoft pour essayer autre chose. Un smartphone c'est un environnement différent, as-tu galéré pendant des semaines pour les maîtriser ? Probablement un peu au début pour comprendre où est quoi, ensuite ça roule. (D'ailleurs d'un Android à l'autre il y a aussi des changements, mon passage d'Xperia à Wiko m'a un peu dérouté.) Bha, franchement, c'est pareil, quel que soit l'environnement. Après, la différence sous Linux c'est qu'on a le choix. Il y a des environnements qui sont pour moi bien plus « user-friendly » que Windows et d'autres qui ne cherche pas à l'être, car leur logique n'a clairement pas été pensée pour une néophyte. L'avantage c'est le choix, sous Windows ou Mac, tu prends ce que l'on t'impose, il n’y a aucune liberté. Enfin, c'est un peu faux pour Windows vu avec des logiciels tiers, il reste tout de même la possibilité de redésigner complètement l'environnement, mais ce n'est clairement pas quelque chose donné au premier venu (et parfois payant).

    Ça fait trois ans que je suis sous KDE 4 et de mon point de vue, quand je suis passé il y a pas longtemps sous Win 10 au boulot (à partir de Win 7), j'avais l'impression d'être encore plus dérouté que mon passage de XP à KDE. Pour faire certaines choses, je suis obligé de repasser par Google pour savoir comment faire. C'est très user friendly.

    Je dirais que le gros problème de Linux c'est qu'il ne sait pas se vendre : un néophyte ne saura quelque environnement prendre pour débuter. Le problème quand on a du choix, c'est qu'on a du choix (je sais c'est nul), et les gens lambda aiment avoir le choix, mais ils détestent avoir trop de choix, car la prise de décision devient trop compliquée.
    Mon blog de développeur web.

    Projet : BakuJS

  6. #166
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    269
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 269
    Points : 464
    Points
    464

    Par défaut

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    @killian68,

    Je suis content d'avoir un retour sur l'exploitation professionnelle de Scribus. Je voulais savoir si il permettait de l'utiliser sérieusement en PAO professionnelle.
    Désolé d'avoir mis tout ce temps à répondre, j'étais en déplacement ce WE.

    De mon coté, je n'ai jamais eu de soucis. En respectant les règles à l'ancienne de la chaîne, Format couleur des photos exportées en tiff pour avoir les chemins, les éléments vectoriels exportés en eps, l'intégration dans scribus n'a jamais été un soucis.

    La seule vraie difficulté est la gestion des couleurs dans Scribus. Il faut avoir les idées claires lors de la création des couleurs avant leur exploitation, savoir ce qu'est une couleur d'accompagnement et savoir quelle couleur sera reproductible dans le modèle CMJN, et faire les bons choix en conséquence.

    Contrairement à Xpress, je n'ai jamais tenté de transmettre les éléments rassemblés pour la sortie directement depuis Scribus. Je n'utilise cette option que pour mon archivage personnel. Pour la transmission, le PDF est mon ami. Les options de création de pdf sont tout à fait performantes depuis Scribus, de l'intégration ou vectorisation des polices, la qualité de rasterisation des éléments vectoriels, la gestion du fond perdu, des mires et des repères de coupe. Je n'ai jamais eu de soucis.

  7. #167
    Membre chevronné

    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 995
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 995
    Points : 1 967
    Points
    1 967

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
    Apple, c'est la solution. Une machine et Un OS pour tout et pour tous. Comme ca l'utilisateur avance sera plus proche du lambda
    Les machines sont bien manufacturées (quoique les dernières itérations où on ne peut même plus augmenter la RAM...), mais je n'ai jamais compris ce que certains trouvaient à MacOS. C'est pénible au possible. J'ai utilisé un Mac Air pendant plus d'un an, et c'était toujours un pensum à la fin. Rien que pour changer de fenêtre, c'est chiant. Et donc, les fans m'ont conseillé d'ouvrir moins de fenêtres. Je dois donc m'adapter à l'outil. Et des problèmes, en fait, il y en a plein. Pour mettre à jour un logiciel installé par un autre utilisateur de la machine, c'est un cauchemar. Pour moi, MacOS est le truc le plus surfait du monde informatique.

  8. #168
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 379
    Points : 5 446
    Points
    5 446

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zefling Voir le message
    Désolé, mais quand je vois Win 10, je me dis que la pauvreté est plutôt de ce côté là. La personnalisation est en plus un vrai casse-tête où l'on ne peut au final pas faire grand-chose. La pire c'est quand j'ai voulu activer un truc pour avoir une interface sombre, j'ai du passer par l'éditeur de registre...
    Oui mais 99% des utilisateurs s'en moque du custom de l'interface de Windows. Pourquoi Microsoft irait perdre du temps donc de l'argent sur ce point là. Pour une utilisateurs lambda il faut que ça en jette plein les yeux des le départ, même si les goûts et les couleurs est relatif mais il faut taper au plus large. Apple et Microsoft ont réussie sur ce point en comparaison à Linux qui garde toujours cette image d'ambiance soviétique. J'ai sûrement tord mais Linux ne fait rien pour mettre un peut de sucre dans ça, je parle de tentative de changement d'image. Oui mais qui est derrière Linux, dit comme ça je dirais à la fois; "Personne et tous le monde". C'est un problème.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  9. #169
    Membre habitué Avatar de rcageot
    Inscrit en
    septembre 2006
    Messages
    128
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2006
    Messages : 128
    Points : 149
    Points
    149

    Par défaut

    Plus de 90% des gens utilisent windows parce que : c'est livré sur les PC perso, ils l'utilisent pour le travail.
    J'ai installé un linux Mageia KDE sur le PC de mes parents et ils n'ont eu aucun soucis avec la prise en main (mail, web, gestion photo, lecture dvd, etc.. du basique) et je ne suis jamais retourné voir pourquoi ça plantait comme avec windows, jamais eu de pb de virus non plus ;-).
    Je pense qu'à l'origine Linux avait un problème d'os de niche (pas de jeux ou peu qui tournaient dessus, système de hacker voulant bidouiller, comprendre), Microsoft a su en profiter avec sa puissance commerciale.
    Aujourd'hui le PC est (pour la majorité des personnes) remplacé par des tablettes et téléphone et tout le monde se fout de savoir ce qui les fait tourner. (on retrouve d'alleurs la guéguerre IOS/Android qui a remplacé Windows/Linux)
    Si un ricard vaut un steak, j'ai bien bouffé une vache hier soir !
    L'art de poser les bonnes questions dans les forums afin de ne pas passer pour un

  10. #170
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    mai 2013
    Messages
    20
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2013
    Messages : 20
    Points : 34
    Points
    34

    Par défaut

    Moi j'ai voté "autre"...
    La plupart des gens ne savent pas ce qu'est Linux, ils connaissent à peine Windows.
    Ce n'est qu'un "programme" sur l'ordinateur qu'ils ont acheté pour surfer...
    Donc, "autre", c'est l'absence d'une connaissance "basique" informatique.

    En plus, ils achètent des tablettes et pensent que c'est Windows aussi dessus

  11. #171
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 379
    Points : 5 446
    Points
    5 446

    Par défaut "Contente toi de ce que tu as, c'est déjà bien que t'ais ça"

    Citation Envoyé par rcageot Voir le message
    Plus de 90% des gens utilisent windows parce que : c'est livré sur les PC perso, ils l'utilisent pour le travail.
    J'ai installé un linux Mageia KDE sur le PC de mes parents et ils n'ont eu aucun soucis avec la prise en main (mail, web, gestion photo, lecture dvd, etc.. du basique) et je ne suis jamais retourné voir pourquoi ça plantait comme avec windows, jamais eu de pb de virus non plus ;-).
    Je pense qu'à l'origine Linux avait un problème d'os de niche (pas de jeux ou peu qui tournaient dessus, système de hacker voulant bidouiller, comprendre), Microsoft a su en profiter avec sa puissance commerciale.
    Aujourd'hui le PC est (pour la majorité des personnes) remplacé par des tablettes et téléphone et tout le monde se fout de savoir ce qui les fait tourner. (on retrouve d'alleurs la guéguerre IOS/Android qui a remplacé Windows/Linux)
    Oui mais là ton exemple dont j'entend toujours là même d'ailleurs. "Je l'ai installé sur le pc de mes parents ils ont pas de problème" oui parce que toi tu connais linux et que t'es moins à l'aise avec Windows. Je fais de même pour mes parents avec Windows et j'ai pas de problème non plus. Je constate que tu as gardé un stéréotype qui semble te rassurer. Windows il plante, il y a des virus etc... On va donc refaire ton éducation
    - Windows plante : C'était plus comme Windows 95-98. Depuis XP c'est relativement stable, ce qui plante c'est pas Windows mais les logiciels qui tourne dessus qui fait parfois tout planter. Vu qu'il y a une logithèque plus importante sur Windows que Linux, le risque est plus élevé d'avoir un produit mal développé avec des erreurs ou prendre des logiciels crackés. A cela, s'ajoute les problèmes matériels de plus ou moins bonne qualité donc le fameux écran bleu.
    - Les virus : Oui c'est un problème sur Windows même ça s'est pas mal arranger. Il y a des réflexes à avoir. Avoir un antivirus à jour, avoir le bon réflexe, c'est à dire de ne pas cliquer sur "Elarge your penis" par exemple, mais le problème est le même sur Linux. Un débutant n'a pas forcément le bon réflexe pour sécuriser l'OS. Du coup, c'est la fête du slip pour un hacker. Car fainéantise, beaucoup se connecte en admin/root.

    Je suis pas pro Windows ou contre Linux, je suis même d'ailleurs assez énervé et déçu que Linux ait raté le virage vers la fin des années 90. Au moment ou des éditeurs de logiciel spécialisés, (édition, vidéo, musique,...) on commencés à éditer pour Microsoft et que ça plantaient comme un porc sur Win98. Je me souviens encore des premiers Cubase (Steinberg),Cakewalk, Adobe Première / After Effect,... tournant sur Windows fût une misère, 14-18 !... Parce que les développeurs galéraient sur Windows alors que sur Linux ça aurait été largement plus simple, les clients auraient suivi. Maintenant les choses se sont largement améliorées et sont même à l'identique que sur Mac. Dommage, il y avait un gros potentiel. Linux excelle dans d'autres domaines et je l'aime bien mais dans son périmètre d'utilisation mais là j'ai plus le temps de jouer avec les drivers, les confs , subir le seul logiciel qui existe. Je me souviens encore quand je suis passé de Sql Server Management à Squirel le choc , bon là c'est pas la faute à Linux , mais Linux c'est plus ambiance "Contente toi de ce que tu as, c'est déjà bien que t'ais ça".
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  12. #172
    Expert éminent sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    4 641
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 4 641
    Points : 19 263
    Points
    19 263

    Par défaut

    Citation Envoyé par jpbovee Voir le message
    N'oublions pas ce grand principe sur lequel prospère tout écosystème techno: un produit de m* avec un marketing grandiose supplantera toujours un produit génial avec un marketing de m*(.../...)
    Et en plus, Windows n'est pas un produit de m*. On peut le considérer comme inférieur à Linux - il l'est, en particulier en ligne de commande, d'ou la remarque sur MS qui utilise des serveurs Linux. Mais c'est quand même un produit performant qui permet de faire pas mal de choses facilement. Il a plein de défauts, certes, mais Linux n'en est pas exempt. Donc, la différence se fera essentiellement sur le marketing(qui commence à la présence sur les étagères des magasins.....).

    Ce qui rend ton raisonnement encore plus efficace, en fait, un produit juste relativement supérieur, mais clairement sous-markété, n'a aucune chance.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #173
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 379
    Points : 5 446
    Points
    5 446

    Par défaut

    Ok et pour les autres éléments ?

    C'est toujours le même argument entre Microsoft Office et Suite Office que j'entend. Je vais faire un parallèle.
    On te propose une Dacia Logan ou une Audi A6. Assurance et carburant n'est pas à ta charge. Tu me fera pas croire que tu vas prendre la Logan. Pourtant ils ont les mêmes fonction et tu ne vas pas exploiter toute les possibilités de l'Audi.
    Là ou ça va se jouer la différence c'est que dans une Logan tu vas pas vouloir doubler un camion dans une monté ou t'engager dans un grand rond point un peut chargé. Parce que tu sais ce que la Logan ou l'Audi peut faire ou pas.
    Ce que je veux dire c'est que si tu présentes un outil qui fait exactement ce que tu sais faire avec, tu n'évolues pas. Si tu présentes un outil ou t'as de la marge, c'est différent.

    Aujourd'hui, une entreprise qui propose à ses employés Libre Office parce qu'elle a des oursins dans les poches ne fait clairement pas le bon choix. Ce qu'elles pensent gagner en coût de licence va le perdre en productivité à moins que ça soit du ultra basique mais je doute. Il suffit qu'un client balance un Excel légèrement chiadé et c'est le début des problèmes et inversement, envoyer "un tableur" Libre Office à un client ça le fait pas.
    Encore une fois, je suis pas fan boy Microsoft ou anti Linux mais ce que je reproche au Fan boy Linux c'est de ne voir que le bout de leur clavier et de ne pas prendre les autres paramètres qui se trouve en dehors de leur écran.
    Après il y a une race de linuxien hardcore que j'ai côtoyée pendant un certain temps, pas de souris sur la table, Ubunto c'est trop windows pour eux, utilisaient une distrib fait dans une yourt dans la pampa . C'est un choix que je respecte mais eux veulent rester dans l'esprit petite communauté, ambiance village gaulois. Et ne souhaitent clairement pas qu'il y ait démocratisation de Linux. Ambiance sectaire, heureusement ils sont peut nombreux.
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  14. #174
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Intégrateur Web
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Intégrateur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 32
    Points : 60
    Points
    60

    Par défaut

    Bonjour.

    Pardon pour les redites, mais j’éprouve l’envie de participer à la discussion.

    “Qu’est-ce qui freine la croissance de Linux sur les desktops ?”

    Sans nier l’existence d’obstacles extérieurs au monde Linux (Windows préinstallé), Voici une petite compilation de problèmes propres au monde Linux, glanés pour la plupart sur un long fil de discussion sur Developpez.net, qui peuvent être cause du peu de succès de celui-ci sur le desktop. Pardon si certains des éléments se recoupent. J’en déduis que Linux sur les desktops, c’est pas gagné.

    Pléthore des distributions, qui rend problématique le choix d’une de celles-ci par les utilisateurs lambda… et déni du problème par la plupart des linuxiens, basé sur le mantra “la diversité est une force”.

    Multiplicité des environnements de bureau et rendu calamiteux dans un environnement de bureau des logiciels conçus pour un autre… et déni du problème par la plupart des linuxiens, basé sur le mantra “la diversité est une force”.

    Pléthore des distributions et multiplicité des environnements de bureau qui rendent problématique l’assistance entre utilisateurs… et déni du problème par la plupart des linuxiens, basé sur le mantra “la diversité est une force”.

    Absence de support / SAV / helpdesk (et, de manière générale, d’interlocuteur) pour beaucoup de distributions ou de logiciels Linux (indispensable pour une utilisation professionnelle). Ceci dit, il y a en tout cas Red Hat, Ubuntu, SUSE. Une grande entreprise ou une administration peuvent faire appel à une SSII ou avoir un département informatique, mais quid des petites entreprises, assos et particuliers ?

    Manque de documentation exhaustive multilingue et accessible pour les débutants.

    Aide apportée par les forums de valeur très inégale (RTFM, réponses dédaigneuses / élitistes / méprisantes, réponses trop techniques et incompréhensible pour les utilisateurs lambda, etc.).

    Difficulté d’utiliser Linux sans passer par la ligne de commande un jour ou l’autre (inconcevable avec des utilisateurs lambda).

    Difficulté d’installer des programmes ne faisant pas partie d’une distribution (Perso, le principe des distributions me semble réduire les choix des utilisateurs lambda (on ne peut pas installer n’importe quoi), quelle que soit par ailleurs la richesse des distributions… et les linuxiens me semblent présumer excessivement des besoins des utilisateur lambda.

    Manque de drivers pour Linux.

    Pas de MS Office pour Linux.

    Rareté ou inexistence d’applications finalisées, ergonomiques et productives pour Linux dans certains créneaux professionnels (PAO / graphisme : QuarkXPress, InDesign, Illustrator, Photoshop, CorelDRAW, etc. ; 3D : 3dStudio Max, Maya, LightWave 3D, Daz 3D, CINEMA 4D, Vue d’Esprit et ses déclinaisons, etc. vs. Blender, Art of Illusion, OpenFX, ).

    Rareté des jeux pour Linux.

    Manque de versions Linux de nombreux logiciels métier.

    Manque de logiciels Linux répondant aux besoins des utilisateurs lambda (retouches d’image basique, gestionnaires d’images, etc. – en tout cas, je ne suis jamais tombé dessus) et a contrario, multiplicité de logiciels Linux pour développeurs.

    Manque d’ergonomie / intuitivité / convivialité et esthétique de nombreux logiciels Linux dû à un manque d’intérêt des développeurs desdits logiciels pour ces aspects de la conception logicielle et / ou à un manque de moyens (les ergonomes et les designers d’interfaces sont rarement bénévoles)… et déni du problème par la plupart des linuxiens basé sur des affirmations telles que “L’ergonomie, c’est les goûts et les couleurs”, “Les utilisateurs de Windows / Mac sont conditionnés par le système qu’ils utilisent” (et donc, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise ergonomie / intuitivité / convivialité des interfaces, mais seulement une habitude à l’une ou l’autre interface), “Les utilisateurs de Windows / Mac sont trop paresseux pour s’adapter”, etc.

    Manque de productivité en tout cas de certains logiciels connus du monde Linux (interface peu ergonomique, nombres trop élevé d’actions à effectuer pour réaliser une opération).

    Manque de valeur ajoutée de Linux par rapport à Windows et macOS (hormis au niveau idéologique), tous deux préinstallés (ce qui n’est pas en soi une cause du manque de succès de Linux sur desktop) > pas de raison de passer à Linux pour les utilisateurs de Windows et de macOS.

    Coût en temps du passage à Linux et aux logiciels Linux trop élevé pour de nombreux utilisateurs, dont des utilisateurs professionnels (PAO et graphisme) pour un gain trop faible, nul ou négatif (car productivité insuffisante de certains logiciels Linux (GIMP vs. Photoshop) par rapport à leurs homologues Windows ou Mac).

    Problème du “cassage de dépendances”.

    Existence de versions Windows ou / et macOS de logiciels libres, censés attirer les utilisateurs vers Linux… mais qui contribuent sans doute bien plus sûrement à faire rester les utilisateurs sous Windows ou macOS.


    J’ajouterais les possibles problèmes suivants (prière de confirmer ou d’infirmer, et, si possible, de détailler) :


    Pléthore des distributions qui rend problématique l’assistance technique.

    Existence du web : toute personne cherchant à s’informer sur Linux trouvera immanquablement de nombreux articles détaillant les problèmes propres au monde Linux.

    Manque de formations à Linux et aux logiciels Linux (indispensable pour une utilisation professionnelle). Ceci dit, il y a en tout cas Red Hat.

    Terminologie spécifique à Linux à apprendre par les nouveaux ou futurs utilisateurs. Je ne résiste pas au plaisir de citer cette phrase : “Les paquets Slackware sont des tarballs zippés sous forme de fichiers .txz (anciennement .tgz).” L’effet est peut-être d’autant plus irritant ou frustrant que de très nombreux mots sont par ailleurs des mots tout à fait courants… mais que leurs combinaisons ne le sont pas.

    Discours souvent apologétique des linuxiens (“Linux, c’est facile”, “Pas besoin d’antivirus avec Linux”… et désillusion garantie et définitive des utilisateurs en cas de problèmes, suivie d’un retour à Windows ou macOS. Citation : “Je me rappelle quand j'avais essayé OpenOffice.org à l'époque de sa version 2.4, le support des fichiers .doc (aucun support du OpenXML à l'époque) était juste une gigantesque blague (même des fichiers simples partaient complètement en c…lles); ça la fout mal pour un logiciel qui se vantait d'être LE Microsoft Office gratuit (gros fail)”.

    “Dispersion des forces” de la communauté du Libre dans une multitude de distributions et de logiciels.

    Imputation fréquente par les linuxiens du manque de succès de Linux sur le desktop à des causes extérieures (c’est la faute à Windows / macOS préinstallé, c’est la faute à pas de PC vendus avec Linux préinstallé, c’est la faute à la puissance commerciale de Microsoft, c’est la faute à des décideurs ignorants et / ou vendus, c’est la faute aux utilisateurs qui sont idiots / qui ne veulent pas apprendre, etc.), qui sont soit fausses soit vraies mais insuffisantes à expliquer le phénomène, et déni des causes propres à Linux et au monde Linux (“la diversité est une force”).

    Puisqu’on en a encore parlé, GIMP ne peut pas être comparé à Photoshop.

    Ah oui, et quelle est votre opinion sur ceci :

    http://datanews.levif.be/ict/actuali...al-571583.html

  15. #175
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    7 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 7 013
    Points : 14 770
    Points
    14 770

    Par défaut

    Pléthore des distributions, qui rend problématique le choix d’une de celles-ci par les utilisateurs lambda… et déni du problème par la plupart des linuxiens, basé sur le mantra “la diversité est une force”.
    Il y a grosso-modo deux mouvances pour les distributions: les bases Redhat avec paquets .rpm (Redhat, Centos,Mandriva à son époque), et les bases Debian avec paquets .deb (Debian, Ubuntu, Mint, etc.). Il y a deux interfaces graphiques principales : Kde, Gnome, sur lequel peuvent venir se greffer des surcouches. Cette phrase à largué tous les non linuxiens. Donc effectivement, pas facile pour l'utilisateur de base. Mais on est pas obligé de le noyer sous les termes techniques...

    Absence de support / SAV / helpdesk
    Tu me demandes de maintenir un parc Linux, je te le fais, mais pas au prix de Windows, la compétence se paye. Pour les entreprises, c'est un calcul à faire, coût inférieur sur certains aspects, supérieurs sur d'autres. Quant au particulier, je pense qu'il est quasi impossible de trouver une boutique dépannant du Linux. On ne peux quand-même pas dire qu'il n'y a pas de SAV/Helpdesk.

    Aide apportée par les forums de valeur très inégale (RTFM, réponses dédaigneuses / élitistes / méprisantes, réponses trop techniques et incompréhensible pour les utilisateurs lambda, etc.).
    valable pour le monde Windows également. Et le comportement de quelques demandeurs ne donne pas envie d'aider non plus : absence de bonjour, de merci, d'effort, demande marquée urgent; pour une assistance faite bénévolement.

    Difficulté d’utiliser Linux sans passer par la ligne de commande un jour ou l’autre (inconcevable avec des utilisateurs lambda).
    Faux pour un usage basique, on peut très bien ne jamais voir la ligne de commande.

    Difficulté d’installer des programmes ne faisant pas partie d’une distribution (Perso, le principe des distributions me semble réduire les choix des utilisateurs lambda (on ne peut pas installer n’importe quoi), quelle que soit par ailleurs la richesse des distributions… et les linuxiens me semblent présumer excessivement des besoins des utilisateur lambda.
    Les programmes ayant pignon sur rue s’installeront en général sans trop lutter. Sur Windows, il suffit effectivement de cliquer sur un .exe ou un .msi pour installer tout et n'importe quoi. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Des fois il suffit de cliquer sur un fichier script qui va se débrouiller tout seul, quand l’installation est bien conçue, comme par exemple l'installation automatique des Microsoft Visual C++ redistributables.

    Manque de drivers pour Linux.
    c'est effectivement le gros problème. Spéciale dédicaces aux contributeurs qui développent des drivers from scratch en plus sans les spécifications techniques.

    Pas de MS Office pour Linux.
    Aisément remplacé par LibreOffice je pense. Sauf pour Access bien sûr.

    Manque de logiciels Linux répondant aux besoins des utilisateurs lambda (retouches d’image basique, gestionnaires d’images, etc. – en tout cas, je ne suis jamais tombé dessus) et a contrario, multiplicité de logiciels Linux pour développeurs.
    L'offre est quand-même étoffé, je pense qu'en cherchant, on peux trouver un produit qui nous convient.

    “Les utilisateurs de Windows / Mac sont trop paresseux pour s’adapter”, etc.
    c'est vrai. Mais d'un autre coté si on propose voire impose à un utilisateur de changer de produit, celui-ci devant s'y adapter, sans que cela apporte quoi que se soit de plus, ça peut se comprendre. d'autant plus dans un contexte ou tout doit être fait pour la veille.

    Ah oui, et quelle est votre opinion sur ceci :
    Ce que j'en pense, c'est pas facile mais pas infaisable. Il faut que ce soit bien fait.Si on se met les utilisateurs à dos, en aura un taux de "ça marche pas !!!" grimpant en flèche. Le "ça marche pas" pouvant venir d'une mauvaise utilisation par l'utilisateur,pouvant lui-même venir d'une installation faite sans formation correcte au nouveau produit. Ca peut venir d'un problème aussi, donnant du coup à l'utilisateur le bâton pour vous taper.

    Tout ceci ne facilite effectivement pas l'augmentation de "parts de marchés" Linux.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  16. #176
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Chargé d'affaire
    Inscrit en
    novembre 2016
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chargé d'affaire

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2016
    Messages : 3
    Points : 12
    Points
    12

    Par défaut Qu’est-ce qu'il faut à Linux pour convaincre les utilisateurs de l’adopter comme principal OS de bureau ?

    Il faut simplement faire respecter la loi française. car,à bien y regarder, toutes les ventes de PC livrés avec Windows sont illégales mais le législateur détourne pudiquement les yeux (à moins que ...)

    Code de la consommation - Article L122-1

    "Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d' ..."

  17. #177
    Membre régulier Avatar de Rubicon
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Allemagne

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 70
    Points : 118
    Points
    118

    Par défaut

    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Aisément remplacé par LibreOffice je pense. Sauf pour Access bien sûr.
    et LibreOffice Base ?
    Est-ce si mauvais par rapport à M$ Access, pour ne pas l'évoquer ? ou est-ce un oubli ?

  18. #178
    Rédacteur/Modérateur


    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    7 013
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 7 013
    Points : 14 770
    Points
    14 770

    Par défaut

    Je ne sais pas si il est mauvais. Mais tu ne pourras pas ouvrir le fichier Access comme ça, tu devras refaire une base. Tu pourras sans trop de difficultés importer les tables, mais il te faudra refaire les formulaires, les codes VBA en OObasic ou autre langage de script supporté.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  19. #179
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 299
    Points : 654
    Points
    654

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rubicon Voir le message
    et LibreOffice Base ?
    Est-ce si mauvais par rapport à M$ Access, pour ne pas l'évoquer ? ou est-ce un oubli ?
    Autant un utilsiateur de Calc/Writer retombe assez vite sur ses pates en utilisant Excel/Word... Autant Base est très différent de celui d'Access.

  20. #180
    Membre régulier Avatar de Rubicon
    Profil pro
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    70
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Allemagne

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 70
    Points : 118
    Points
    118

    Par défaut

    Déjà il est difficile de connaître la vérité, l'état des lieux, parce que plusieurs thèmes distincts sont mélangés.
    De ce que je compris,
    • le maire de la ville (Dieter Reiter) est personnellement favorable à Microsoft
    • le débat "pour ou contre Limux" (distribution basée sur Debian GNU avec K-Desktop et OpenOffice, puis Ubuntu 10 LTS et LibreOffice) est souvent mélangé à d'autres question d'organisation de l'informatique municipale tout aussi fondamentaux.
    • la presse annonca ces derniers jours des résultat d'un audit d'Accenture (Lien vers le rapport) proposant de fusionner des services informatiques municipaux, et aussi de revenir à Windows10 + MSOffice. Les thèmes sont dont mélangés.
    • Les conseillers municipaux du parti du maire (PS et verts) ont introduit LiMux en 2003.
    • l'opposition municipale de droite exprime régulièrement ses doutes concernant Limux. Ce n'est pas clair s'il s'agit de politique politicienne ou d'avis technique pertinent.
    • le niveau "windows" des employés de la ville date de Windows 2000, avant le passage à LiMux.
    • il est question maintenant de laisser le choix individuel à chaque employé, entre rester sous Limux ou passer à Windows 10.
    • Je n'ai pas saisi comment la situation va évoluer désormais, est-ce que le rapport d'Accenture sera mis en oeuvre ou pas, la part de politique politicienne, l'influence du fait que Microsoft a récemment installé son siège allemand à Munich etc...
    • Certains assimilent le rapport d'Accenture à du travail de groupe de pression, étant donné qu'Accenture possèderait une fondation conjointe avec Microsoft.
    • deux articles récents sur mobilegeek.de et golem.de


    Un apercu du bureau LiMux (j'ignore de quand il date et si il est actuel): )

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 24/11/2016, 16h33
  2. Quels sont les problèmes qui préoccupent le plus les DSI ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Actualités
    Réponses: 15
    Dernier message: 02/11/2015, 17h16
  3. Quels sont les jobs qui payent le mieux ?
    Par ishikawa dans le forum Etudes
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/04/2007, 10h59
  4. quels sont les checkbox qui sont cochés?
    Par debutant.informatique dans le forum JavaScript
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/03/2006, 21h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo