Affichage des résultats du sondage: Marché des PC : quels sont les problèmes qui freinent l'adoption de Linux ?

Votants
127. Vous ne pouvez pas participer à ce sondage.
  • Constructeurs proposant des PC avec Linux préinstallé

    66 51,97%
  • Applications de productivité modernes et riches en fonctionnalités

    26 20,47%
  • Support des logiciels propriétaires

    45 35,43%
  • Interface et expérience utilisateur

    24 18,90%
  • Ecosystème trop fragmenté

    35 27,56%
  • Support des pilotes

    44 34,65%
  • Habitudes et résistance au changement

    63 49,61%
  • Compatibilité avec les applications internes

    20 15,75%
  • Autre (à préciser dans les commentaires)

    11 8,66%
  • Pas d'avis

    2 1,57%
Sondage à choix multiple
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 2 sur 12 PremièrePremière 123456 ... DernièreDernière
  1. #21
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    mars 2011
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 25
    Localisation : France, Gard (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : mars 2011
    Messages : 54
    Points : 98
    Points
    98

    Par défaut

    Tout d'abord ceci est mon point de vue, vous pouvez ne pas le partager, je penserais aussi en "Desktop" (et non pour les développeur/administrateur, d'allieur dans ce domaine là, linux est connue et reconnu).
    Dans ma théorie je ne parlerais pas de Wine qui n'est pas à mon sens "end user", et qui comporte beaucoup de bug (qui n'est pas de leur fautes, mais surtout dut aux travail titanesque que représente ce projet magnifique).

    Linux est pour moi pris dans un cercle vicieux depuis de très longues années, le manque d'utilisateur freine le support officiel du matériels et logiciels. Le manque de support matériels et logiciels officiel empêche
    l’accroissement du nombre d'utilisateur.

    Exemple:
    -Les jeux vidéo ont une grosse parts des ordinateurs modernes, leur manque de compatibilités officiel avec linux créer un freins à son adoptions.
    -Microsoft avec sa suite Office à obtenu le cœur de ces utilisateurs (avec raisons sur certains points). LibreOffice peut lire ce format mais toujours avec des problèmes d'espacement, d'affichage...
    cela freine son utilisation de façons professionnel et personnels.
    -Flash Player, malgré que ce soit une technologie qui ce meurt, flash player est ancrée dans internet, les jeux Facebook, certains site de streaming et autres.
    Malgré les efforts de chrome(ium) des problèmes de "votre versions n'est pas à jour" sont récurent, toujours dut au manque de considération des développeur à gérer linux.

    Certains me dirons que le système est trop fragmentée, c'est vrai, mais c'est plus une force qu'une faiblesse, une technologie trop impopulaire va mourir a l'inverse elle va grandir et s'améliorée.
    Il faut faire un choix, chez Microsoft c'est certe unifiée, mais c'est identique on peux boycotté certaine version de leur systèmes dut à des idées impopulaire (ou inutile...).
    Un mauvais choix entraîne pour les firmes une perte d'argent inutile.

    Ce manque de compatibilités déconcertante empêche les "nouveaux utilisateurs" à utilisée ce système, alors que le bouche à oreille est le mellieur marketing qui existe depuis des siècles.
    un système qui peut faire tourner des ordinateurs des années 2000 a 2016, Microsoft n y arrivera jamais, une distribution linux y arrive en changeant l'environnement graphique
    ( il le fait avec 2 doigts dans le nez, la main dans le slip avec les orteilles en éventails).

  2. #22
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    15
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 15
    Points : 23
    Points
    23

    Par défaut

    Le problème, pour ce qui est de l'adoption de Linux, n'est pas Linux lui-même (ou ses distributions). Il n'est pas compliqué à appréhender.

    Il faut plus faire perdre les habitudes de Windows à l'utilisateur lambda.

    Quand un lambda trop habitué à Windows débarque sur Linux, il s'attend au même paradigme : 1 click pour installer, je lance l'application et basta.

    Certains softwares s'en rapprochent, mais ce n'est pas toujours aussi évident.

  3. #23
    Membre émérite Avatar de Zefling
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 805
    Points : 2 800
    Points
    2 800

    Par défaut

    Citation Envoyé par sebastiano Voir le message
    Le problème, pour ce qui est de l'adoption de Linux, n'est pas Linux lui-même (ou ses distributions). Il n'est pas compliqué à appréhender.

    Il faut plus faire perdre les habitudes de Windows à l'utilisateur lambda.

    Quand un lambda trop habitué à Windows débarque sur Linux, il s'attend au même paradigme : 1 click pour installer, je lance l'application et basta.

    Certains softwares s'en rapprochent, mais ce n'est pas toujours aussi évident.
    Le truc, c'est qu'avec les « stores » qui cache les gestionnaires de paquet, c'est limite encore plus simple. Perso, c'est rare que je fasse un apt-get install, je passe par les gestionnaires de logiciels de KDE. Il y a aussi des .sh qui se comporte exactement comme des « exe » pour les installations. En fait, faire comme Windows, ça devient juste compliqué quand l'outil qu'on veut n'existe pas, sinon c'est ni plus ni moins simple. Et la probabilité d'installé un truc vérolé est autrement plus basse. (Pour vu que ça dur. )

    Personnellement j'ai lâché Windows il y a 3 ans, et c'est là que je me suis rendu compte au fur et à mesure du temps que Windows peut-être tout aussi compliqué que Linux quand on a un problème (voir pire quand il faut aller modifier d'obscures clefs de registre) et je suis bien content qu'il y ait le SI au boulot. J'ai de plus de plus de mal à revenir sous Windows, d'ailleurs on a limite « Linuxifié » notre environnement Windows avec des outils comme Gitbash. C'est presque le monde à l'envers, sous Linux y'en qui cherche à le Windowsifier, pour moi c'est le contraire.
    Mon blog de développeur web.

    Projet : BakuJS

  4. #24
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Technicien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 120
    Points : 346
    Points
    346

    Par défaut

    Les utilisateurs lambda sont assez étonnant en fait.

    Quand ils se prennent un MàJ quasi forcée vers Windows 10, ça les embêtent mais, fatalistes, ils font avec.
    Ils n'avaient rien demandé mais ils doivent quand même se réhabituer à un nouveau SE qui casse pas mal de leurs habitudes.

    Par contre, pour les quelques-uns qui s'essayent GNU/Linux, le moindre truc qui ne se fait pas comme sous Windows, ça peut être rédhibitoire car c'est perçu automatiquement comme une régression.


  5. #25
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Technicien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    120
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 120
    Points : 346
    Points
    346

    Par défaut

    Citation Envoyé par Florian_PB Voir le message
    Le problème de Linux qui rebute un certain nombre de personnes est l'incompatibilité avec les logiciels propriétaires et l'aura mystique qui l'entoure encore en 2016. Aujourd'hui Linux est encore réputé pour être uniquement dédié à des utilisateurs confirmés et non au commun des mortels. Lorsque l'on pourra correctement exécuter des .exe comme sur Windows là déjà il y aura plus de gens sur Linux (et me répondez pas WINE il est pas suffisamment stable pour plaire au commun des mortels ou faire tourner 100% des .exe)
    Les .exe sont fait uniquement pour Windows. Ils ne sont pas conçus pour tourner ailleurs.
    Leur exécution sur d'autres systèmes, c'est bonus si j'ose dire.

    [sarcasme=ON]

    Si tous les espagnols parlaient français, ce serait quand même plus simple pour beaucoup de français d'aller habiter en espagne, nan parce que l'espagnol pour un français, c'est pas si simple que ça...

    [sarcasme=OFF]

  6. #26
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    59
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Japon

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 59
    Points : 130
    Points
    130

    Par défaut

    Le probleme est simple :

    1. Les constructeurs ne proposent pas de PC avec Linux préinstallé dessus.
    Je parle d'une distribution de linux pre a l'emploi pour une personne normal: c'est a dire une personne ne s'y connaissant pas du tout en informatique ET NE S'Y INTERESSANT PAS (ex: ma grand mere, ma mere et ma copine).

    2. Dans les magasins la ou les clients peuvent tester les ordinateurs, etc... Mettre des ordinateurs tournant sous linux afin que les clients puissent tester.

  7. #27
    Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 65
    Points : 60
    Points
    60

    Par défaut

    Pour répondre à la question, je pense que c'est un cercle vicieux : beaucoup de gens ont Windows donc les sociétés privilégient cet OS pour développer leurs softwares / leurs matériels, donc moins de choses sur Linux, donc plus sur Windows, etc etc. L'idéal serait quelles arrivent à développer des systèmes 100% compatibles entre eux mais c'est pas pour demain.

    Pour ma part, mon expérience sur Linux est mitigée. Le frein principal que j'ai pu rencontrer est la non satisfaction de l'interface. J'ai pu tester plusieurs combinaisons entre noyaux et interfaces et je n'ai pas réussi à obtenir quelque chose d'aussi pratique et stable que Windows (ceci n'est pas une généralité, je parle bien d'expérience personnelle. Si vous avez obtenu un Linux stable à tous les niveaux, tant mieux pour vous!).
    Le second frein que j'ai pu constater est la gestion des packages. Lorsque tout se passe bien dans le gestionnaire, ça va. Mais dès qu'il y a des dépendances cassées pour je ne sais quelle raison, ça tourne vite au cauchemar.

    J'utilise Linux au travail, qui est d'ailleurs beaucoup plus pratique pour coder. Mais chez moi, étant un joueur intensif, je préfère Windows.

  8. #28
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    68
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Allier (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 68
    Points : 152
    Points
    152

    Par défaut

    bon, ben je ne vais peut être pas faire avancer le débat mais tous les points cités dans l'article sont autant d'éléments qui freinent l'adoption de Linux.
    Personnellement, la qualité des logiciels propriétaires OS Microsoft (comme par exemple Photoshop, Cubase, Visual Studio) m' a convaincu.
    Beaucoup de jeux vidéos sont également que sous Windows.

    Et puis quelle version choisir dans la multitude de modèles disponibles ?

  9. #29
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 101
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 101
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut Mon analyse.

    Je mettrais pas en avant le fait de "trouver ses marques" puisque tous est pratiquement plug and play et les applications opérants sous Linux sont souvent sous Windows. Cela dit il suffit de passer dans un magasin spécialisé pour se rendre compte qu'il n'y en a pas dans les rayons (jeux, bureautique, etc...).

    Cela dis des problèmes de compatibilités peuvent en une mise à jour rendre le système inutilisable aux amateurs ayant installer Linux (les expert iront édité fstab et autres fichiers en mode terminal non graphique par exemple).

    Je dirais que certains l'utilise suite a des problèmes rencontrés avec d'autres systèmes d'exploitations. Mais très souvent le passage vers Linux corriges certains points au détriment de d'autres points comme l'autonomie et le noyau pas vraiment optimisé pas le fabriquant de chipset ou CPU-GPU (le coeur du système).

    Le cas des fabricants de PC ayant une marque et un numéro de série pour un ensemble ne propose eu aussi aucune alternative optimisé pour un gamme de produit. L'exemple des PC de type Notebook (tous en un et portatif) en est vraiment la preuve. Linux par méthode "propriétaire" et dédié sous forme de catégorie à leurs gammes de produits, il n'y a pas. Sauf peut-être Oracle et ses Sparc, mais là sa revient presque à Microsoft (façon Apple).

  10. #30
    Membre habitué
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2009
    Messages
    191
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2009
    Messages : 191
    Points : 141
    Points
    141

    Par défaut

    les utilisateurs lambda veulent acheter un pc prêt à l'emploi, avec un environnement qu'ils connaissent un peu (windows)
    les amis ou la famille qui pourront les aider connaissant majoritairement windows les pousseront dans ce choix.
    allez expliquer à ce type d’utilisateur pour si ils rencontrent des difficultés avec un driver ils devront sortir le terminal pour saisir des lignes de commandes...

  11. #31
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 299
    Points : 654
    Points
    654

    Par défaut

    Il y a quelques années la responsabilité du retard de linux incombait à ses développeurs, car ils développaient des outils pour combler leurs propres besoins. Il faut quand même avouer que le problème n'est plus là. Il existe assez de distrib généraliste et accessibles sans la ligne de commande. Même Debian devient un jeu d'enfant...

    Aujourd'hui le problème de linux, c'est ses utilisateurs... Je pense que la plupart des nouveaux linuxiens, n'ont pas vraiment envie de voir M. Michu s'approprier son OS préféré. Qu'ils ont envie peut être inconsciemment, de rester une espèce d'élite qu'il ne sont pas, car linux est bien à la portée de n'importe qui aujourd'hui...

    benoit1024
    les utilisateurs lambda veulent acheter un pc prêt à l'emploi, avec un environnement qu'ils connaissent un peu (windows)
    les amis ou la famille qui pourront les aider connaissant majoritairement windows les pousseront dans ce choix.
    allez expliquer à ce type d’utilisateur pour si ils rencontrent des difficultés avec un driver ils devront sortir le terminal pour saisir des lignes de commandes...
    Non mais t'es sérieux ? l'utilisateur lambda ne se rend même compte qu'il a changé d'OS. J'ai fait suffisamment de tests pour ça.
    Lorsque tu livres un PC avec linux à n'importe qui. Il saura l'utiliser parfaitement.
    Il n'y a pas plus de lambdas qui savent installer le bon driver sous windows que sous linux, et le problème n'est pas là, puisqu'on parle de vendre des machines pré-installée (que ce soit linux ou windows ou autre chose)

    Les amis ou famille qui peuvent aider, vont autant bidouiller qu'eux. Si non, c'est qu'ils sont capable de faire une recherche et donc de trouver la solution pour linux.

    C'est les gens comme toi, qui vampirisent la ligne de commande qui fait que le lambda n'utilise pas linux.
    Sérieux, dans la majorité des cas, il vaut mieux taper une pauvre ligne de commande, que de devoir télécharger 10 exécutables venus d'on ne sait où. Avec le risque de choper un virus, ou après avoir passé des heures à chercher un patch inconnu qui va t’empêcher de booter à coup sûr au prochain redémarrage.

    Lorsque quelque chose ne fonctionne pas, la difficulté est de trouver la bonne info dans cette énorme mélasse qu'on traîne aujourd'hui. Et cette difficulté reste la même quelque soit l'OS...



    Petite annécdote sympa :
    Y a 2 ans, j'ai installé une debian à un pote qui fuit pas mal l'informatique en général. Cette décision de ma part à fait suite aux nombreuses fois où j'ai dû réinstaller son windows à cause de virus...

    La semaine dernière, je lui expliquais le boulot d'un dev (on bosse ensemble qui allie travail du bois et électronique). Un moment, je devais lui faire comprendre qu'il fallait faire des tests, pour découvrir les bugs... Il ne comprenait pas. Je lui ai alors dit ça :
    Moi :"Tu vois quand tu bosses sur un logiciel par exemple, et que d'un coup il se ferme sans te prévenir et sans enregistrer ce que tu as fait...
    Là gros blanc...
    Lui : non... ça n'arrive pas
    M : ... Heuuu.... t'es sûr ???
    L : Ben , en fait, j'ai pas trop de souvenir de ça depuis que t'as installé ton truc là....

    Le "truc" c'est Linux, ça c'est une victoire

  12. #32
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    C/C++ - web
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : C/C++ - web

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 23
    Points : 68
    Points
    68

    Par défaut

    …les logiciels open source sont en retard sur les alternatives propriétaires et le fossé continue d’augmenter. On peut le remarquer en comparant par exemple Microsoft Office à LibreOffice. La suite bureautique libre est assez dépourvue de fonctionnalités par rapport à celle de Microsoft
    Ce genre de phrases récurrentes et fallacieuses m'agace car même si LibreOffice est inférieur en fonctionnalités, ce qui n'est pas démontré, il suffit amplement pour l'utilisation qu'en font les utilisateurs.

    Nos enfants n'apprennent même pas au collège à utiliser les styles ou les tabulations en traitement de texte et combien de pro vont faire 10 retours chariot au lieu d'un saut de page?

    Et le manque de fonctionnalités n'est pas toujours du côté que l'on croit: un collègue cherchait désespérément à mettre l'axe X de son graphe en échelle logarithmique… dispo sous LibreOffice Calc … et sauf erreur, pas sous Excel 2010 (certes, ce n'est pas la dernière version!)
    Combien ont besoins de tableaux croisés dynamiques (ça existe aussi sous LibreOffice)…

    Pour ma part, sauf imposition, je n'utilise que LibreOffice depuis près de 10 ans et il convient parfaitement à mes besoins.

    Le format y est pour beaucoup… comme le préconise le Référentiel Général d'Interopérabilité, préférez le format ouvert OpenDocuments et cela pourrai changer la donne!

  13. #33
    Expert confirmé
    Avatar de berceker united
    Profil pro
    SQL
    Inscrit en
    février 2005
    Messages
    3 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : SQL
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : février 2005
    Messages : 3 379
    Points : 5 446
    Points
    5 446

    Par défaut

    Citation Envoyé par abriotde Voir le message
    Il y a surtout une grosse évidence : Si vous êtes le premier sur le marché, il est très difficile de vous détroner. Le problème de Linux c'est qu'il est le dernier arrivé.

    Le Mac n'a jamais détroner Windows à cause de son prix mais aussi car il est arrivé un peu après, Windows Phone n'a jamais réussi car il est arrivé trop tard. Android a réussi car il est arrivé tôt avec certes en pus une stratégie agressive. Et les exemples sont légion en informatique. Linux souffre de sa faible pénétration historique.

    Cela a pour conséquence que les constructeurs ne le proposent pas, que les clients sont souvent réticents, que les éditeurs de logiciels sont frileux a faire des efforts pour Linux. Ce qui permet aujourd'hui a Linux de commencer a percer un peu c'est qu'il a percé le marché serveur et mobile et donc c'est fait une certaine base de drivers/logiciels. Il traine avec lui son image de "complexe" dû a son histoire de dernier arrivant. Il a néanmoins un point qui s’améliore de mieux en mieux : c'est la simpicification du multi-plateforme avec notamment la technologie Vulkan, la société Steam dans le domaine du jeux, et quelques autres librairies multi-plateforme (KDE, ...). Notons aussi l'arrivé de Linux Subsystem for Windows et l'amélioration de Wine sous Linux.

    Le jeu est donc loin d'être fini pour Linux et ce d'autant plus que le PC perds du terrain à la maison au profit de la tablette Androïd et qu'en entreprise Linux perce lentement mais sûrement... Cela ne veux bien sûr pas dire que Linux gagnera.
    Android a réussi car il y avait beaucoup de place. Il y avait qu'iOs et 2 autres bribes figés (Nokia et BlackBerry) . ça va faire 15 ans que j'entend que Linux perce. A chaque sortie d'un Windows j'entend toujours les mêmes argument. "C'est de la daube ce nouveau Windows, les gens vont se tourner vers Linux vous allez voir". Non les gens ne se tourne pas vers Linux, ils s'adaptent à Windows toute en grognant. Le même principe de prendre les transports en commun ou taxi. Donc oui Linux perce mais en restant au fond d'un trou lié à ces surcouche qui s'empile sur elle, Androïde, Mac Os, etc...
    Mon avatar ? Ce n'est rien, c'est juste la tête que je fais lorsque je vois un code complètement frappa dingue !...

  14. #34
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    mai 2012
    Messages
    251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : mai 2012
    Messages : 251
    Points : 443
    Points
    443

    Par défaut

    Personnellement, je pense que c'est plus une question d'habitude.

    Notez bien, je ne parle pas de résistance au changement, là cela me semble moins évident. Il y a un peu de résistance, mais globalement, avec un peu de pédagogie, cela se maîtrise assez bien.

    Un autre paramètre est en fait lié au monde pro. Bien sur, il y a des secteurs d'activité où des distributions linux sont utilisées en Front end, mais ce n'est pas la majorité des cas. Je ne parle pas de serveur, qui sont, pour la plupart des utilisateurs en entreprise non dédiée à l'informatique, totalement transparents.

    Dans la majorités des entreprises, le bureau de l'utilisateur, et bien c'est du windows. Donc, très logiquement, c'est ce genre d'interface qu'il souhaitera retrouver chez lui aussi.
    L'utilisateur est fainéant (ce n'est pas une critique du tout, c'est un constat). Pour beaucoup, l'informatique n'est au mieux qu'un outil, au pire une contrainte. Donc, se "farcir le crâne" avec des habitudes différentes entre le travail et son domicile, ben ça le fait ch.er tout simplement.

    Bien sur, il y aura toujours des exceptions, voire des contre exemples, mais l'arbre ne doit pas cacher la foret. L'immense majorité des personnes passant régulièrement sur developpez.con sont des pro de l'informatique, ou bien des passionnés. Notre perception en tans que pro de l'informatique et/ou passionnés est radicalement différente de celle de quelqu'un pour lequel, l'informatique est un outil complexe, pas toujours fiable, voire profondément chiant.

  15. #35
    Candidat au Club
    Inscrit en
    août 2008
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2008
    Messages : 6
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    Je pense que c'est surtout le manque de logiciel métier tel que autocad sur linux qui freine son évolution.
    Sinon, comme on le dit chez nous : <<Qui n'aime pas cadeaux >>.

  16. #36
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    145
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 46
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 145
    Points : 354
    Points
    354

    Par défaut

    D'abord pour commencer mon poste de travail est sous Linux, je l'utilise 9h par jour, en fait on me l'a imposé. J'ai d'abord mis 1 mois pour résoudre tout les petits soucis qui se sont posés dès les premières utilisations. En effet les administrateurs de la boite ont l'habitude d'administrer des poste Linux serveur mais pas des postes de travail basé sur Linux, cela viendra avec le temps je pense. Donc en attendant j'ai dû les aider à debuguer un paquet de petits pbs : accès au réseau intranet, configuration firewall, compatibilité des applications bureautique, applications internes n'existant pas pour Linux etc ... Maintenant j'estime que mon poste me convient pour faire mon travail, c'est à dire pour développer des applications.

    Cependant si j'avais le choix je retournerai sous Windows sans hésiter. Ce qui me fait dire ça c'est que la lisibilité des écrans autant du point de vue interface (Gnome ou KDE même combat) que la précision des fonts sont bien meilleurs sous Windows et pour moi, l'usabilité est bien moins fatiguant sous Windows, je n'en m'attends pas moins d'une entreprise qui a dépensé des milliards depuis 30 ans dans ce but de sortir des OS user friendly et peu fatiguant à utiliser (en tant que utilisateur lambda) et pour moi c'est la dernière chose qui restera un frein a l'adoption généralisée de Linux en entreprise pour le poste utilisateur. Pour le reste je préfère sans hésitation Linux pour la gestion de droits (plus simple à comprendre), la gestion de paquets (installation d’applications plus fiable), les performances du noyau sans comparaison avec le coeur de Windows surtout lorsqu'on a besoin d'un Oracle, d'un IDE, d'un VM le tout sur le même poste il n'y a pas photo cela tiens la charge sans rajouter de barrette mémoire.

  17. #37
    Modérateur
    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    1 592
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 1 592
    Points : 4 916
    Points
    4 916

    Par défaut

    Bonjour à tout le groupe,
    Je ramène ma fraise car :

    - Je ne suis pas informaticien (je suis un utilisateur lambda ++)
    - J'utilise uniquement Debian depuis 2 ans et sans dual boot.


    Avant hier il m'est arrivé deux choses qui font que Linux ne percera pas (ça me coûte vraiment de dire ça).

    J'étais sur Debian Wheezy depuis deux ans. J'ai voulu upgrader vers Jessie et bing le pilote graphique demande quelques ajustements pour fonctionner donc pas de lancement du serveur X. Rien que ça c'est catastrophique pour l'utilisateur classique.

    Je suis passé sous Mint 18 car les logiciels sous Debian sont vraiment trop vieux (par contre ça ne plante pas). Tout c'est bien passé jusqu'à ce que m'a clé WiFi n'arrivait plus à se connecter. La raison est que le driver realtek 8192cu à un problème avec les kernels trop récent (4.4). J'ai du me résigner à changer de marque de dongle WiFi car même en mettant à jour le driver ça ne fonctionne pas. La c'est mort car personne ne tentera de recompiler un driver comme j'ai fait.

    C'est ça qu'il faut régler en urgence ! Et je pense que si les efforts étaient concentrés sur moins de version alors ça irait mieux.

  18. #38
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    299
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 299
    Points : 654
    Points
    654

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    Bonjour à tout le groupe,
    Je ramène ma fraise car :

    - Je ne suis pas informaticien (je suis un utilisateur lambda ++)
    - J'utilise uniquement Debian depuis 2 ans et sans dual boot.


    Avant hier il m'est arrivé deux choses qui font que Linux ne percera pas (ça me coûte vraiment de dire ça).

    J'étais sur Debian Wheezy depuis deux ans. J'ai voulu upgrader vers Jessie et bing le pilote graphique demande quelques ajustements pour fonctionner donc pas de lancement du serveur X. Rien que ça c'est catastrophique pour l'utilisateur classique.

    Je suis passé sous Mint 18 car les logiciels sous Debian sont vraiment trop vieux (par contre ça ne plante pas). Tout c'est bien passé jusqu'à ce que m'a clé WiFi n'arrivait plus à se connecter. La raison est que le driver realtek 8192cu à un problème avec les kernels trop récent (4.4). J'ai du me résigner à changer de marque de dongle WiFi car même en mettant à jour le driver ça ne fonctionne pas. La c'est mort car personne ne tentera de recompiler un driver comme j'ai fait.

    C'est ça qu'il faut régler en urgence ! Et je pense que si les efforts étaient concentrés sur moins de version alors ça irait mieux.
    Et bien tu peux te retrouver avec les mêmes problèmes sous windows. Par exemple, dernièrement avec windows 10 :
    Une maj volumineuse qui passe pas, et tu perds 45 minutes à chaque boot et 10 minutes à chaque arrêt.
    Un pilote wifi installé automatiquement, j'ai rien demandé... -> plus de menu démarrer... Aucune solution à part réinstaller.
    Un pilote graphique qui saute, reboot, -> écran bleu... y a plus qu'a restaurer voire... réinstaller.

    J'ai beau être un linuxien convaincu, j'administre depuis de nombreuses années des parc Windows... Et j'en vois de toutes les couleurs... (mais c'est souvent du bleu...)

  19. #39
    Expert éminent
    Avatar de Jipété
    Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    5 428
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 5 428
    Points : 7 428
    Points
    7 428

    Par défaut

    Et des IMH's qui ne ressemblent à rien, malgré des icônes bling-bling, personne n'en parle ? Parce qu'au quotidien, c'est lourd...

    Et le manque d'unité au niveau de l'ergonomie, personne ne l'a remarqué ?

    Tiens, en mode live-cd, une distro Debian-Cinnamon à vomir, regardez l'image :
    - à gauche le bord droit de la fenêtre "system settings", notez l'ascenseur (sans scrollbars -- gtk3 ?) gris foncé dans un "couloir" gris clair ;
    - à droite c'est le bord droit du treeview de l'explorateur de fichiers, ascenseur blanc dans "couloir" gris.

    Bonjour l'unité graphique


    En gros, chacun fait sa cuisine dans son coin et ça, je l'avais déjà remarqué avec les boîtes de dialogue d'ouverture ou d'enregistrement de fichiers de ma vieille Debian Wheezy-Lxde : aucune espèce d'unité, chacun son truc, une horreur au quotidien.

    Allez, Cinnamon, encore une distro à jeter...
    Nom : scrollbars_cinnamon.png
Affichages : 196
Taille : 4,4 Ko
    Il a à vivre sa vie comme ça et il est mûr sur ce mur se creusant la tête : peutêtre qu'il peut être sûr, etc.
    Oui, je milite pour l'orthographe et le respect du trait d'union à l'impératif.
    Après avoir posté, relisez-vous ! Et en cas d'erreur ou d'oubli, il existe un bouton « Modifier », à utiliser sans modération
    On a des lois pour protéger les remboursements aux faiseurs d’argent. On n’en a pas pour empêcher un être humain de mourir de misère.
    Mes 2 cts,
    --
    jp

  20. #40
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    4 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 4 251
    Points : 10 474
    Points
    10 474

    Par défaut

    Citation Envoyé par Vincent PETIT Voir le message
    Et je pense que si les efforts étaient concentrés sur moins de version alors ça irait mieux.
    +1000
    Quelle énergie éparpillée !
    Si la communauté avait la bonne idée de réduire la fragmentation et de gommer les distros qui ne diffèrent que d'un poil de c.l tout le monde y gagnerait, c'est certain.
    C'est comme tout : trop de n'importe quoi finit par produire que du n'importe quoi.
    Et malheureusement le monde linux n'est pas épargné.
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 24/11/2016, 16h33
  2. Quels sont les problèmes qui préoccupent le plus les DSI ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Actualités
    Réponses: 15
    Dernier message: 02/11/2015, 17h16
  3. Quels sont les jobs qui payent le mieux ?
    Par ishikawa dans le forum Etudes
    Réponses: 13
    Dernier message: 27/04/2007, 10h59
  4. quels sont les checkbox qui sont cochés?
    Par debutant.informatique dans le forum JavaScript
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/03/2006, 21h18

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo