+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
  1. #1
    Responsable
    Libres & Open source


    Avatar de zoom61
    Homme Profil pro
    ...
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    9 081
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 44
    Localisation : France, Haute Vienne (Limousin)

    Informations professionnelles :
    Activité : ...
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 9 081
    Points : 57 855
    Points
    57 855
    Billets dans le blog
    11

    Par défaut Tendance vers le Libre et l'Open Source : effet de mode ou recherche d'une réelle valeur ajoutée ?

    Tendance vers le Libre et l'Open Source : effet de mode ou recherche d'une réelle valeur ajoutée ?
    Qu'en pensez-vous ?


    En prenant comme repère l'année écoulée, vous pouvez constater que la fréquence des projets et des initiatives Open Source ou libres a augmenté significativement en mise à jour, mais aussi en nouveautés. Vous pouvez le voir à travers les sujets suivants : le Vatican, Microsoft, Netflix, la Commission européenne, Document Freedom Day, Offre Libre, Swift, etc.

    Dans le domaine informatique, de nombreuses applications nouvellement créées sont éditées sous des licences Open Source ou Libre. On voit aussi de grands groupes faire basculer certains de leurs logiciels sous ces licences, sans oublier de noter que certains Etats commencent à imposer l'utilisation de logiciels Open Source ou libres. La tendance vers le Libre et l'Open Source peut également être observée dans bien d'autres domaines à savoir :



    D'autres initiatives ont vu le jour, même si elles sont plus individuelles. A titre d'exemple, un agriculteur a automatisé son tracteur avec du matériel Open Source, lui permettant ainsi avec une simple tablette de guider son tracteur.

    La tendance vers le Libre et l'Open Source est-elle un effet de mode ? Ce qui traduirait que tout le monde veut y prendre part pour ne pas se faire mettre sur la « touche »... Ou est-ce le résultat de la recherche d'une réelle valeur ajoutée obtenue grâce à l'entraide et le partage au sein des communautés de développeurs ? Pour les entreprises, y voient-elles une opportunité d'économie en optant pour les outils libres et Open Source ?

    Mais qu'en est-il réellement dans les faits ? En tant qu'utilisateur, en profitez-vous réellement ? Cette façon de faire ne masquerait-elle pas autre chose ? Ne serait-ce pas un moyen de réduire les coûts de développement ? Ou ayant réfléchi à toutes les possibilités, ouvrir un projet à une communauté n'amènerait-il pas des idées nouvelles et plus originales ?

    Et qu'en est-il de l'argument souvent avancé par les éditeurs de solutions propriétaires, selon lequel le Libre et l'Open Source n'offrent aucune garantie du support ? Est-ce réellement un frein ou un moyen de faire peur ?

    Et vous ?
    Que pensez-vous de cela ?
    La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?
    Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?
    Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?

    Il s'agit d'un débat, merci de suivre ces consignes :

    • SMS interdit, en essayant d'écrire en français ;
    • évitez de multiplier les messages courts ;
    • les messages type taverne ou SMS seront effacés immédiatement sans préavis ou explications.


    Le but étant de créer un débat de qualité.
    N'oubliez pas le Tag afin de faciliter la recherche, et en votant cela permet de mieux la cibler.

    Avant de poster n'oubliez pas de regarder :

    Vous souhaitez participer aux rubriques Logiciels Libres & Open source et/ou OpenOffice & LibreOffice ? Contactez-moi.

    Je ne réponds pas aux messages privés s'ils sont liés à une question technique

  2. #2
    Expert éminent sénior

    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    3 964
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 3 964
    Points : 10 136
    Points
    10 136

    Par défaut

    Il y a quand même une chose qu'il faut remarquer, c'est que les logiciels FLOSS permettent un lancement bien plus aisé d'une startup. Les licences de logiciels propriétaires sont extrêmement chères, et il y a fort à parier que des entreprises comme Google ou Facebook n'existeraient tout simplement pas sans les FLOSS.

    Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  3. #3
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 24
    Points : 46
    Points
    46

    Par défaut

    J'ai démarré mon activité d'éditeur de logiciel il y a 4 ans, je fonctionne avec beaucoup de logiciels libres. (linux, open office, scribus, gcc, code:blocks, lazarus, Dolibarr, etc.)
    Si un client réclame un compilateur particulier (cas du C par exemple) il fourni la licence, c'est aussi simple que ça.
    Pour développer aujourd'hui, tout ce qu'il faut est disponible librement sans bourse délier. (même des tutos libre sur le net pour apprendre)

  4. #4
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 002
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Il manque les produits payant passé dans le domaine "public", devenu gratuit après X années.
    Des juristes pourront surement apporter de plus amples précisions.

  5. #5
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    757
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 757
    Points : 1 327
    Points
    1 327

    Par défaut

    En tant qu'utilisateur, je cherche juste la solution la plus adaptee a mon probleme pour le moindre cout.

    Que le logiciel soit libre oupas, cela m'importe peu du moment que la lisence d'utilisation soit la moins cher.

    De mon point de vue, la ruee vers le libre est un bel efet de mode car la tres tres grande majorite des utilisateur ne va pas regarder le code source. Et se referer a des avis tiers, donc partials/fausse/subjectifs.

    Pour le cote innovation/contribution trolol, j'aimerai bien avoir les statistiques des reelles ameliorations / contributions apportee par des tiers. Ce que je pense, seuls quelques rares projets sont ameliores par des tiers.

    Que pensez-vous de cela ?
    Ce que je pense, c'est que l'open source est bien souvent un argument marketing sans reel apport particulier.

    La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?
    Sans-doute tout passer vers l'open source, ce qui en un sens n'aura plus aucun interet et du coup s'estomper.

    Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?
    Aucuns, je ne fais parti d'aucuns mouvements.

    Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?
    Je n'ai rien invente/revolutione/developpe quoi que ce soit qui merite d'etre mentionne.


    Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
    A part la license windows, developper avec la stack microsoft peut etre entierment gratuit, donc oui j'imagine. Pour Oracle oui, cela a un cout.

    Dernier point, pour ce sujet qui va surement finir en troll, pourriez-vous mettre egalement les liens vers les retours d'experiences des societes/organismes qui sont passe au libre/ceux qui en sont revenus, ainsi que le cout de passage.

  6. #6
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Chercheur en informatique
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    42
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vaucluse (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 42
    Points : 90
    Points
    90

    Par défaut

    Je pense très sincèrement que la tendance actuelle visant a ouvrir les logiciels est une stratégie aux objectifs purement mercantile. Avec la conjecture actuelle (espionnage, protection de la vie privée...) les entreprises ont tout intérêt à obtenir des utilisateurs une certaine confiance dans les logiciels qu'ils proposent.

  7. #7
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 002
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par mermich Voir le message
    Ce que je pense, seuls quelques rares projets sont ameliores par des tiers.
    OK++;

    Citation Envoyé par AliusEquinox Voir le message
    Je pense très sincèrement que la tendance actuelle visant a ouvrir les logiciels est une stratégie aux objectifs purement mercantile. Avec la conjecture actuelle (espionnage, protection de la vie privée...) les entreprises ont tout intérêt à obtenir des utilisateurs une certaine confiance dans les logiciels qu'ils proposent.
    Avec les mêmes sources, le résultat n'est pas le même? Soit optimisation, soit correction, soit autres. DEB, RPM et autres sont de sources multiples. Vraiment de quoi intéresser durant vraiment longtemps, surtout quand les applications ne sont pas sensible aux noyaux et s'adaptent à la présence ou absences des ressources matériels accélératrices.

  8. #8
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    février 2013
    Messages
    328
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : février 2013
    Messages : 328
    Points : 780
    Points
    780

    Par défaut

    Avec les logiciels proprio, c'est raques ou crèves. L'accès aux codes sources est souvent impossible ou à des prix exorbitants. Quand le propriétaire décide de stopper une version de son produit, soit l'on finit par être obliger de racheter une licence pour le produit de remplacement, soit l'on se retrouve à devoir payer des frais pour une éventuelle extension du support client ; des tarifs qui augmentent d'année en année histoire de pousser au renouvellement de l'indispensable logiciel. Cela induit dans un nombre notable de cas l'achat de machines capables de supporter les nouvelles spécifications imposées par le nouveau logiciel et donc, de provoquer une réaction en chaîne dans le renouvellement des softwares dont on a besoin (la rétrocompatibilité n'est plus ce qu'elle était) et d'exploser le budget initialement prévu.

    Avec de l'open-source, l'on redevient plutôt maître de son budget IT, l'on peut upgrader le hardware indépendamment du software et vice-versa. L'on peut envisager de s'abroger d'une extension de support technique, et dans tous les cas, aucun système d'enregistrement de licence type DRM ou clé d'activation ne vient verrouiller une installation parce que le proprio a définitivement éteint son serveur d'authentification. Il devient même possible, à condition d'avoir quelques experts sous la main, d'adapter le logiciel au plus près de ses besoins et/ou des capacités de son matériel.

  9. #9
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 002
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    Avec les logiciels proprio, c'est raques ou crèves. L'accès aux codes sources est souvent impossible ou à des prix exorbitants. Quand le propriétaire décide de stopper une version de son produit, soit l'on finit par être obliger de racheter une licence pour le produit de remplacement, soit l'on se retrouve à devoir payer des frais pour une éventuelle extension du support client ; des tarifs qui augmentent d'année en année histoire de pousser au renouvellement de l'indispensable logiciel. Cela induit dans un nombre notable de cas l'achat de machines capables de supporter les nouvelles spécifications imposées par le nouveau logiciel et donc, de provoquer une réaction en chaîne dans le renouvellement des softwares dont on a besoin (la rétrocompatibilité n'est plus ce qu'elle était) et d'exploser le budget initialement prévu.Avec de l'open-source, l'on redevient plutôt maître de son budget IT, l'on peut upgrader le hardware indépendamment du software et vice-versa. L'on peut envisager de s'abroger d'une extension de support technique, et dans tous les cas, aucun système d'enregistrement de licence type DRM ou clé d'activation ne vient verrouiller une installation parce que le proprio a définitivement éteint son serveur d'authentification. Il devient même possible, à condition d'avoir quelques experts sous la main, d'adapter le logiciel au plus près de ses besoins et/ou des capacités de son matériel.
    Discuter d'indulgence n'est pas ton fort. Pourtant des DRM c'est très indulgent. Surtout quand ça fonctionne pas ou que la qualité de service n'est pas au rendez-vous.

  10. #10
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 27
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 185
    Points : 2 601
    Points
    2 601

    Par défaut

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
    IIS, ASP et windows c'est la même chose, tu vas "juste" payer ta licence windows server.
    Pour Oracle je ne connais pas les tarifs, même si je sais que c'est "cher" pour les gros volumes j'imagine qu'ils ont une offre gratuite ou presque pour les petits volumes.
    Maintenant quand tu ouvres une startup, en tant que dev tu pars avec ton background technique.
    Perso, autant je ne vois pas de problème à utiliser Mysql parceque je ne suis pas spécialiste dans Oracle ou SqlServer, autant avec le coût de formation (temps) pour me mettre à niveau en php/apache je pourrais m'acheter des dizaines de licences windows serveurs.

    Bien sur que le coût peut être un facteur et il doit être pris en compte, mais sérieusement les gars on coûte ici quasiment tous entre 400€ et 600€ par jour vous pensez que selon le projet et selon le service souhaité une licence c'est rédhibitoire?

  11. #11
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur C++
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 118
    Points : 269
    Points
    269

    Par défaut

    Les logiciels privateurs ne devraient même pas exister.

  12. #12
    Membre éclairé Avatar de Beanux
    Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    246
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 28
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 246
    Points : 743
    Points
    743

    Par défaut

    Même chose que 23JFK.

    A ajouter aussi la confiance que l'on fait au logiciels privateurs, font-ils bien leur tache, font-ils seulement ça ?

    Il y a aussi al question de la confiance, on se fait délivrer une un service, est-ce que le service remplie bien toutes les fonctionnalités demandés ? Les commerciaux vendent de tout et n’importe quoi (peut être pas tous, mais il y en a suffisamment chez moi pour que j'en fasse une généralité) y compris des fonctionnalités qu'on ne peut pas faire.
    En opensource/libre, certes ça implique de connaitre le code, mais il y a la possibilité de voir et s'assurer que c'est ça.


    Ça permet d'instaurer la confiance, chose que l'argent ne permet plus d'avoir. Si tant est que ça ai pu en donner.

  13. #13
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    455
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 455
    Points : 419
    Points
    419

    Par défaut

    Citation Envoyé par Markand Voir le message
    Les logiciels privateurs ne devraient même pas exister.
    Il ne faut pas rêver. Nous vivons dans un monde capitaliste. Si l'open source était financièrement intéressant pour les éditeurs de logiciels ; Windows, Office, la suite adobe, etc. seraient déjà open-source. (Mais je ne pense pas du tout que ce soit le cas)
    D'un point de vue sécurité, donner le code source ça permet plus facilement de trouver les failles, et là je doute que les premiers à trouver les failles soient des gens avec de bonnes intentions.
    Ensuite une question que je me pose sérieusement, que faire du code source ? Parce que par exemple si je veux vérifier un truc dans disons par exemple LibreOffice et que je n'ai jamais mis mon nez dans le code source en combien de temps vais-je trouver ce que je cherche ? En combien de temps vais-je comprendre le code ?

    Alors je ne suis pas du tout contre le libre, mais honnêtement, dans le monde actuel où tout est question d'argent, (si l'on ne prend pas en compte les petits projets individuels, mais les projets commerciaux,) si le code est libre l'argent ne vient pas de la vente du logiciel mais du support et donc rendre public le code dans ce cas n'a pas d'impact sur les revenus.
    raphchar

  14. #14
    Membre averti
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    131
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Matériel informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 131
    Points : 424
    Points
    424

    Par défaut

    Citation Envoyé par Markand Voir le message
    Les logiciels privateurs ne devraient même pas exister.
    Et c'est typiquement les états d'esprits privateurs comme le tien qui donnent raison aux logiciels proprio.

    Le logiciel libre peinera à avancer tant que des extrémistes (au hasard R. Stallman) continueront à le promouvoir. Et Markand tu es dans le même panier.

    Selon une telle mentalité, on devrait systématiquement utiliser du libre dès qu'on a la possibilité, plutôt qu'être LIBRE de son choix entre Open source et proprio.


    Parce que Libre Office est libre, je devrais le privilégier à MS Office qui est globalement meilleur et sur lequel je suis formé ? (plus ergonomique, plus stable, plus puissant)

    Pour le commun du mortel, quel intérêt du logiciel libre ? J'imagine mal ma grand mère aller mettre le nez dans du code source.


    Je suis pour choisir le logiciel le plus adapté mes besoins, peu importe l'idéologie derrière.

  15. #15
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Développeur C++
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    118
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Bas Rhin (Alsace)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C++

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 118
    Points : 269
    Points
    269

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mouke Voir le message
    Et c'est typiquement les états d'esprits privateurs comme le tien qui donnent raison aux logiciels proprio.

    Le logiciel libre peinera à avancer tant que des extrémistes (au hasard R. Stallman) continueront à le promouvoir. Et Markand tu es dans le même panier.

    Selon une telle mentalité, on devrait systématiquement utiliser du libre dès qu'on a la possibilité, plutôt qu'être LIBRE de son choix entre Open source et proprio.


    Parce que Libre Office est libre, je devrais le privilégier à MS Office qui est globalement meilleur et sur lequel je suis formé ? (plus ergonomique, plus stable, plus puissant)

    Pour le commun du mortel, quel intérêt du logiciel libre ? J'imagine mal ma grand mère aller mettre le nez dans du code source.


    Je suis pour choisir le logiciel le plus adapté mes besoins, peu importe l'idéologie derrière.
    Non je suis pas un extremiste comme ce gros con de RMS. J'utilise Windows à mon travail, j'ai un téléphone android et j'utilise DRM/KMS sur mon portable (il y a besoin de firmware pour ça). J'utilise aussi ma box de mon FAI et non pas un routeur ADSL maison. RMS est un hypocrite qui est du genre à ne pas utiliser un micro-onde parce qu'il n'a pas accès au système qui le fait fonctionner.

    Mais quand je peux privilégier du libre plutôt que du privateur, je le fais et pour le moment je n'ai aucun logiciel privateur sur mon portable et j'ai tout ce qu'il me faut .

    Et au passage, je déteste la licence GPL que je fuis comme la peste pour les bibliothèques dont j'ai besoin pour mes projets.

  16. #16
    Membre éclairé Avatar de Beanux
    Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    246
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 28
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 246
    Points : 743
    Points
    743

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mouke Voir le message
    Et c'est typiquement les états d'esprits privateurs comme le tien qui donnent raison aux logiciels proprio.

    Le logiciel libre peinera à avancer tant que des extrémistes (au hasard R. Stallman) continueront à le promouvoir. Et Markand tu es dans le même panier.

    Selon une telle mentalité, on devrait systématiquement utiliser du libre dès qu'on a la possibilité, plutôt qu'être LIBRE de son choix entre Open source et proprio.


    Parce que Libre Office est libre, je devrais le privilégier à MS Office qui est globalement meilleur et sur lequel je suis formé ? (plus ergonomique, plus stable, plus puissant)

    Pour le commun du mortel, quel intérêt du logiciel libre ? J'imagine mal ma grand mère aller mettre le nez dans du code source.


    Je suis pour choisir le logiciel le plus adapté mes besoins, peu importe l'idéologie derrière.
    Citation Envoyé par Markand Voir le message
    Non je suis pas un extremiste comme ce gros con de RMS. J'utilise Windows à mon travail, j'ai un téléphone android et j'utilise DRM/KMS sur mon portable (il y a besoin de firmware pour ça). J'utilise aussi ma box de mon FAI et non pas un routeur ADSL maison. RMS est un hypocrite qui est du genre à ne pas utiliser un micro-onde parce qu'il n'a pas accès au système qui le fait fonctionner.

    Mais quand je peux privilégier du libre plutôt que du privateur, je le fais et pour le moment je n'ai aucun logiciel privateur sur mon portable et j'ai tout ce qu'il me faut .

    Et au passage, je déteste la licence GPL que je fuis comme la peste pour les bibliothèques dont j'ai besoin pour mes projets.

    Je n'irais pas jusqu'a dire que RMS ets un gros con.
    Au vu de la société, de la reconnaissance de GNU (qui est tellement ridicule vis a vis de linux), si il commence a tergiverser sur ses position ça s'éteindra.
    Il est la position marquante et extrême. L'extreme qu'on attendra jamais mais vers lequel il faudrait se diriger pour trouver un compromis entre ce qu'on a actuellement et l'idéal de RMS.

  17. #17
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    485
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 485
    Points : 2 120
    Points
    2 120

    Par défaut

    Citation Envoyé par raphchar Voir le message
    Il ne faut pas rêver. Nous vivons dans un monde capitaliste. Si l'open source était financièrement intéressant pour les éditeurs de logiciels ; Windows, Office, la suite adobe, etc. seraient déjà open-source. (Mais je ne pense pas du tout que ce soit le cas)
    D'un point de vue sécurité, donner le code source ça permet plus facilement de trouver les failles, et là je doute que les premiers à trouver les failles soient des gens avec de bonnes intentions.
    Ensuite une question que je me pose sérieusement, que faire du code source ? Parce que par exemple si je veux vérifier un truc dans disons par exemple LibreOffice et que je n'ai jamais mis mon nez dans le code source en combien de temps vais-je trouver ce que je cherche ? En combien de temps vais-je comprendre le code ?

    Alors je ne suis pas du tout contre le libre, mais honnêtement, dans le monde actuel où tout est question d'argent, (si l'on ne prend pas en compte les petits projets individuels, mais les projets commerciaux,) si le code est libre l'argent ne vient pas de la vente du logiciel mais du support et donc rendre public le code dans ce cas n'a pas d'impact sur les revenus.
    Les logiciels propriétaire comme Windows, Office, la suite adobe ont un quasi monopole dans leur domaine.
    Il n'ont donc aucun intérêt a devenir libre et faire perdre à leur éditeur respectif la manne financière que leur rapporte la vente de licence.
    Et que leur code source soit connu pourrait plus les desservir que les aider vu qu'ils risqueraient d'avoir plus de critique sur leur code (parfois de mauvaise foi) que de soutiens d'une communauté du libre.

    Par contre, d'autre outil ont été développé en libre du départ par plusieurs grande boite dans un souci de mutualisation de moyen et de réduction de coût.
    Je pense, entre autre, à la suite Hadoop et des outils BigData associés.
    Je pense pas qu'une seule grande entreprise aura pu et voulut investir autant de moyen seul pour arriver à ce résultat.
    En se mettant à plusieurs, cet outil a pu voir le jour.
    C'est d'autant vrai que l'outil n'a pas pour but d'être commercialisé mais d'être utiliser par ces grands comptes.

    Donc, je suis d'accord que notre monde est dirigé par l'argent.
    Et pour cette raison, parfois le propriétaire sera privilégié d'autre fois ce sera le libre ... mais pour une raison de coût aussi.

    L'argent guide le monde, je suis d'accord, mais on ne fait pas de l'argent qu'en vendant des licences.
    Et puis, même dans ce cas, Open-Source ne veux pas dire gratuit, ne l'oublions pas.
    Rien n’empêcherait à Windows d’être open-source et payant, mais comme je dis précédemment, ce ne serait pas vraiment dans leur intérêt.

  18. #18
    Provisoirement toléré Avatar de MikeRowSoft
    Homme Profil pro
    sans profession
    Inscrit en
    avril 2013
    Messages
    1 002
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : sans profession

    Informations forums :
    Inscription : avril 2013
    Messages : 1 002
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    Si le système de fichiers linux permet de vérifier que les octets sont bien "écrit" après "l'écriture" (même avant dans certains cas de "try"). Le RAID logiciel est très pratique, surtout le RAID 5 pour les défaillances, puisque 3 disques dur fonctionnent comme un seul mais avec des réparations possible, somme toute encore éloigné de la correction d'erreur de RAR Labs vis-à-vis des fichiers '*.rar'. Quelle belle exemple Linux , la redondance à la rescousse, trop cool.

  19. #19
    Expert confirmé

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    1 738
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 65
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 1 738
    Points : 4 820
    Points
    4 820
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Totalement d'accord avec Traroth2, et ce qu'il dit est encore plus vrai pour un particulier ayant des revenus modestes. Pour certains logiciels, c'est :
    - Soit il existe en libre et je l'installe.
    - Soit il n'existe pas en libre mais comme j'en ai vraiment besoin je l'achète.
    - Soit il n'existe pas en libre mais comme il n'est pas indispensable, je m'en passe.
    - Soit ... mais pour ma part, j'exclue le piratage qui est la pire des solutions.

    L'équation est simple et les calculs vite faits.
    Pierre GIRARD

  20. #20
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Ingénieur automatismes industriels, conception et réalisation
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 71
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur automatismes industriels, conception et réalisation
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 65
    Points : 106
    Points
    106

    Par défaut Coucou, moi, c'est Candide...

    Je devine que vous êtes tous des développeurs chevronnés.

    En lisant vos interventions, je me dis que je ne fais pas partie (mais alors pas du tout...) de votre communauté : je ne comprends pas grand chose a de nombreux termes employés ici, et je ne connais pas beaucoup de choses avec lesquelles vous semblez tous très familiers...
    Et pourtant, j'ai un avis !!!

    Parce que dans le libre, il y a Thunderbird, Firefox, Filezilla, Libreoffice, Ubuntu qui me fournissent les services dont j'ai besoin.
    Et aussi Wikipédia.
    Et des gratuits comme Teamviewer, qui n'ont rien d'Open Source.

    Ce qui ne m'empêche pas d'avoir acheté la licence Teamviewer - alors que je peux m'en dispenser - et d'avoir versé mon obole à Wikipédia, qui n'exige rien.

    Mais il y a Windows, que j'achète tous les 3 ou 4 ans, Google, que je paye (la pub) et les langages : un dont je paye tous les ans la mise à jour, un autre avec une licence achetée à vie.
    Pourquoi je paye ? Parce qu'ils m'offrent un service que j'estime rétribué à sa juste valeur.

    Moralité : pour moi, pas d'effet de mode : seulement recherche du meilleur service possible, c'est à dire une balance entre fonctions disponibles, simplicité d'utilisation, absence d'ennuis d'une part, et coût, risques divers et tracasseries des protection d'autre part.

    Et si de nombreux passionnés, chacun dans sa spécialité, ont la possibilité de consacrer du temps pour améliorer un produit Open Source :
    1- je leur dis merci
    2- je contribue si c'est possible (financièrement éventuellement, si c'est tout ce que je peux faire)
    3- j'utilise le produit avec le sentiment (justifié ou non) de ne pas être l'esclave d'un monopole.

    Et je trouve le point 3 particulièrement justifié pour les grands comptes...
    Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Discussions similaires

  1. Logiciel libre et open source : quelle est la différence ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Logiciels Libres & Open Source
    Réponses: 20
    Dernier message: 18/07/2015, 09h29
  2. Fedora 22, la distribution Linux libre et Open source est disponible en version Alpha
    Par Malick SECK dans le forum RedHat / CentOS / Fedora
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/05/2015, 11h22
  3. Réponses: 69
    Dernier message: 02/10/2013, 07h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo