1. #21
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Webmaster
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    98
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Webmaster

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 98
    Points : 103
    Points
    103

    Par défaut

    De plus, cette bataille sans fin à coup de brevet est fatigante. Elle limite fortement l’innovation et sclérose complétement ce pan de l'économie.

    Le libre permet de mettre fin à cela.

  2. #22
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 4
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut

    Que pensez-vous de cela ?

    Je pense encore qu'il y a une trop grande confusion entre Libre et open source comme si l'aspect code visible était le critère fraternel entre ces deux univers opposés ! L'opposition vient du fait que l'Open Source est une simple continuation des logiciels fermés puisque les propriétaires sont toujours des éditeurs. En revanche, les logiciels Libre ne sont pas appropriables par des licences qui protègent toutes les tentatives d'appropriation par les éditeurs. Car en effet les logiciels Libres mal protégés se font avaler par les éditeurs afin de trouver une source de profit à partir du travail d'autrui. L'intérêt des logiciels Open Source étant de soumettre les utilisateurs à verser des abonnements, coûts de licence, souscriptions, etc. Ce n'est pas un mal, il faut seulement le savoir. Car lorsque l'on utilise les arguments du Libre pour vanter les logiciels Open Source c'est tromper les utilisateurs.

    La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?

    Depuis les années 1970, la guerre entre le monde du Libre et de l'Open Source perdure et semble à coup de communication des éditeurs être remporté par ces derniers. Néanmoins les développeurs aguéris continuent de faire vivre les communautés du Libre (Open Office abandonné pour Libre Office, MySql abandonné pour MariaDB, etc.).

    Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?

    Oui je soutiens les mouvements en faveur du Libre, seuls aptes à résoudre le problème des outils réellement au service de l'humanité et des développeurs pour produire des choses utiles à long terme. Les logiciels Open Sources sont d'une complexité inouïe (la complexité remplace la fermeture des codes sources), sont instables, sont toujours modifiés par l'éditeur et peu adaptables aux situations d'usages réelles.

    Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?


    Open Source non mais en Libre oui. Je tente dès que c'est possible de transformer les outils professionnels de mon organisation, des outils éditeurs ou Open Source (c'est la même chose d'un point de vue propriétaire des sources) en applications Libres. Ainsi je peux échanger avec d'autres professionnels des bouts de systèmes qui sont réellement efficaces pour l'usage de nos utilisateurs, la maintenance et les évolutions. Lorsque nous faisons appel à des prestataires, nous nous approprions les développements réalisés dans nos contrats et nous incluons une licence GPL dans tout ce que nous faisons. Ainsi nous pouvons les diffuser librement sans repayer de multiples fois les mêmes réalisations.

  3. #23
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 67
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 084
    Points : 6 193
    Points
    6 193
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par Zuthos Voir le message
    De plus, cette bataille sans fin à coup de brevet est fatigante. Elle limite fortement l’innovation et sclérose complétement ce pan de l'économie.

    Le libre permet de mettre fin à cela.
    Ben non, le libre ne permet pas violer les brevets. Par contre, comme il n'en dépose pas, un gros malin peut parfaitement récupérer des idées et déposer des brevets dessus.
    Pierre GIRARD

  4. #24
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    485
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 485
    Points : 2 135
    Points
    2 135

    Par défaut

    Citation Envoyé par Pierre GIRARD Voir le message
    Ben non, le libre ne permet pas violer les brevets. Par contre, comme il n'en dépose pas, un gros malin peut parfaitement récupérer des idées et déposer des brevets dessus.
    Je ne suis pas d'accord.
    Il n'est pas possible de breveter sur quelque chose qui n'est pas nouveau (voir http://www.inpi.fr/fr/brevets/qu-est...e-brevete.html)
    A partir du moment où une 'invention' est publié (comme des sources de code Libre) elle ne peux plus être déposé comme brevet.
    Exemple : supposons qu’un ingénieur ait mis au point un carburant non polluant.
    Il en dévoile la composition dans une revue scientifique et, le lendemain de la publication, il dépose une demande de brevet.
    Son dépôt est alors effectué trop tard !
    Son invention n’est plus nouvelle et le fait qu’il soit à l’origine de la divulgation n’y change rien.
    Par contre, je suppose que les institutions de dépôts de brevet ne peuvent pas vérifier toutes les publications (et entre autres toutes les systèmes de sourcing comme github ou sourceforge)
    Donc, le brevet ne sera pas dans un premier temps refuser sur une innovation déjà utilisé dans du Libre.
    Le possesseur du brevet (plutôt une grosse boite qui a les moyens) peut donc poursuivre un éditeur utilisant cette même innovation (pensant à juste titre utiliser du libre).
    Par contre, ce dernier devra se défendre devant un tribunal pour prouver que le brevet n'est pas valide (publication Libre précédent le dépôt de brevet)
    Juste les procédures pénales peux suffire à un petit éditeur de faire fondre sa trésorerie pour de fausse accusation: la grosse multinational doit pouvoir couler un petit concurrent avec cette magouille.

    Et donc, je met +1 à Zuthos sur sa remarque:
    Citation Envoyé par Zuthos
    De plus, cette bataille sans fin à coup de brevet est fatigante. Elle limite fortement l’innovation et sclérose complétement ce pan de l'économie.
    Heureusement qu'en France, le brevet logiciel n'est toujours pas possible
    Application industrielle
    L’invention doit être susceptible d’application industrielle, c’est-à-dire qu’elle doit pouvoir être fabriquée ou utilisée quel que soit le type d’industrie.
    Activité inventive
    Enfin, l’invention doit impliquer une activité inventive, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas découler de manière évidente de la technique connue par “l’homme du métier”.
    Il me semble que la dernière personne physique, en France, à être devenu riche avec un dépôt de brevet fut Roland Moreno, inventeur de la carte à puce ... en 1974

  5. #25
    Nouveau membre du Club
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    40
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 40
    Points : 37
    Points
    37

    Par défaut Le Libre n'est pas une question d'argent ...

    Je vais sûrement passer pour l'utopiste de l'article, mais je suis un peu désespéré que l'on ne présente souvent le Libre que sur le plan des "avantages" financier ...
    Ce n'est pas ça le cœur du sujet ... et la question de l'article, comme elle est posée, impose presque uniquement ce regard financier ... c'est dommage ...

    Comme chaque sujet d'actualité, l'informatique n'échappe pas à cette guerre idéologique entre humanisme et consumérisme (je suis un être humain ou un consommateur ?).
    En caricaturant à peine, le Libre est au logiciel ce que la permaculture est à l'agriculture ... une conception différente, à l'opposé de la logique économique et sociale dominante actuelle.
    Peu importe si l'utilisateur d'un logiciel aille voir le code source ou non, l'important c'est qu'il en ait la liberté ...
    Peu importe si l'utilisateur souhaite en améliorer le code, l'important c'est qu'il ait la liberté de le faire sans contrainte ...

    L'exemple des imprimantes, cité par Richard Stallman en point de départ du livre Richard Stallman et la révolution du logiciel libre, est édifiant ... L'informatique était globalement Libre à ses balbutiements, mais s'est vue cloisonnée à des fins commerciales.

    Aujourd'hui nous enfermons nos enfants dans le modèle Microsoft ... et ils découvrent le Libre (pour certains) par curiosité ... Ce devrait être le contraire ...
    Je ne comprends pas que dans l'école publique, et dans l'enseignement supérieur, le Libre ne soit pas enseigné et mis en oeuvre (à minima GNU/Linux et LibreOffice) ... Les Etats doivent montrer la voie sur ce point ...
    La communauté du Libre gagnerait alors en utilisateurs et donc en contributeurs ...

  6. #26
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 67
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 084
    Points : 6 193
    Points
    6 193
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par Laurent 1973 Voir le message
    Je ne suis pas d'accord.
    Il n'est pas possible de breveter sur quelque chose qui n'est pas nouveau (voir http://www.inpi.fr/fr/brevets/qu-est...e-brevete.html)
    A partir du moment où une 'invention' est publié (comme des sources de code Libre) elle ne peux plus être déposé comme brevet...
    Oui, ça, c'est la théorie, après il y a la réalité. Les brevets peuvent reprendre des idées, ajouter un petit truc qui le différencie de l'idée originale ... et en fin de compte, l'idée originale se retrouve bridée et dans l'impossibilité de modifier quoi que ce soit sauf à violer un brevet.

    Expliquez moi par exemple comment µSoft gagne autant d'argent sur les brevets grâce à Android ?
    Pierre GIRARD

  7. #27
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 67
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 084
    Points : 6 193
    Points
    6 193
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par Benzouye Voir le message
    ...L'informatique était globalement Libre à ses balbutiements, mais s'est vue cloisonnée à des fins commerciales...
    Les débuts de l'informatique ??? entre autre IBM, donc. Jamais entendu dire qu'IBM était un champion de l'informatique libre, même si cette société a mis de l'eau dans son vin depuis. Une des raisons qui a rendu µSoft populaire est d'ailleurs lié en partie au fait que le petit poucet µSoft se soit opposé au grand méchant loup IBM.

    Aujourd'hui, dans l'informatique personnelle, le petit poucet est Linux, mais comme Linux n'est pas une marque commerciale, c'est pas demain qu'il fera plier le grand méchant loup (quel qu'il soit devenu aujourd'hui).
    Pierre GIRARD

  8. #28
    Membre averti
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    677
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 677
    Points : 311
    Points
    311

    Par défaut La migration vers l'open source est-elle dûe à "l'effet edwoire snouden"

    Bonjour,

    C'est peut-être due à ce que j'appelle"l'effet Edwoire snoden" : depuis les révélations sur la NSA, on migrerait vers l'open source d’ailleurs un logiciel open source est-il plus sûr qu'un logiciels propriétaires point de vue sécurité, vie privée et autre ?


    Salutations
    Battant

  9. #29
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Enseignant Chercheur
    Inscrit en
    janvier 2013
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Enseignant Chercheur
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2013
    Messages : 13
    Points : 41
    Points
    41

    Par défaut

    Un logiciel Open Source de qualité, finit inéluctablement par devenir un standard.
    Les éditeurs de logiciels propriétaires et payants ont commencé à comprendre ce mécanisme, et se dépêchent d'ouvrir leurs sources pour devenir, à leur tour, le standard dans leur domaine.
    Pour ces sociétés, les bénéfices ne viennent plus de la vente du logiciel, ou du framework, mais du service qui tourne autour (dans le domaine scientifique, les exemples sont légion : VTK, Qt, Numpy, etc...)
    Quelques uns résistent tant bien que mal, (Oracle, Adobe, Windows, AutoCAD) mais leurs parts de marché s'effritent et les uns après les autres ouvrent leurs sources ou dans un premier temps rendent leurs logiciels gratuits (la suite bureautique d'Apple est maintenant gratuite).
    Je crois cette tendance inéluctable. TOUs les logiciels finiront par devenir gratuits, puis open source, et c'est tant mieux. Les sociétés qui auront accompagné le mouvement survivront les autres mourront.
    J'ai vu mourir nombre de logiciels ou de frameworks, remplacés par leur concurrent Open Source (Gnuplot, Matplotlib et Paraview ont phagocyté Tecplot, Boeing-graph, Grapher et tant d'autres, la Suite Mac Office moribonde est devenue in extremis gratuite, le noyau de MacOs est devenu OpenBSD, je crois, Windows Server a été universellement remplacé par Apache, Matlab se fait rattraper par des open source Octave, Scilab, idem pour Mapple qui sent le souffle chaud de Maxima qui le rattrape)
    Au niveau universitaire au moins l'Open Source remplace petit à petit tous les logiciels propriétaires. Et bien sûr des étudiants formés sur le logiciel open source XXX n'auront aucun mal dans la vie active à imposer XXX face à son équivalent YYY hors de prix !!
    Restent quelques niches ou les éditeurs pourront faire payer leur logiciel.
    Seuls les logiciels innovants pourront rester payants, avant de tomber sous les assauts de l'Open Source.
    Chez Apple, Aperture (très cher) est mort, IPhoto (gratuit) en pleine forme.
    Mais la tendance de fond reste à la libération des sources.
    C'est la loi du marché, et pour une fois, elle me convient.

  10. #30
    En attente de confirmation mail
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2014
    Messages
    24
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 20
    Localisation : Algérie

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2014
    Messages : 24
    Points : 38
    Points
    38

    Par défaut

    - je pence que les entreprises se tournent vers l'open source pour gagner la confiance des utilisateurs, en effet il est beacoup plus dificile d'integrer un programe malveillant dans un prduit si il est open source

    - la tendance vers le lbre et l'open source vas se propager et etre conue par le grand public via les géants du net qui devient adépte du consépte.

    - je suis pour l'open sourc, mais trop jeune pour faire partie d'un mouvement.

    - je developpe des petites programmes que je mets a disposition de tous le monde avec le code source inclue (de maniére anonyme)

    excusés les erreurs d'orthographe dans le texte

  11. #31
    Expert éminent

    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    septembre 2002
    Messages
    2 084
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 67
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2002
    Messages : 2 084
    Points : 6 193
    Points
    6 193
    Billets dans le blog
    2

    Par défaut

    Citation Envoyé par puiseux Voir le message
    Un logiciel Open Source de qualité, finit inéluctablement par devenir un standard....
    ...Quelques uns résistent tant bien que mal, (Oracle, Adobe, Windows, AutoCAD)...
    Juste une remarque, il ne faut pas confondre "logiciel" OpenSource et "Format de fichier" OpenSource. A ce sujet, Adobe nous laisse au moins deux formats de fichiers OpenSource : PDF et PNG.
    Pierre GIRARD

  12. #32
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ergonome
    Inscrit en
    septembre 2015
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ergonome
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2015
    Messages : 5
    Points : 7
    Points
    7

    Par défaut L'open source permet le développement de solutions dans des délais rapides

    Bonjour,

    Je suis persuadé que l'open source a un avenir prometteur en opposition avec les éditeurs qui détiennent un quasi monopole. C'est l'économie et les utilisateurs d'un coté et les sociétés editeur de logiciel performant qui décideront de l'avenir du logiciel open source. Selon moi c'est simplement une question économique : fiabilité + perrenité des logiciels.

    Un logiciel open source permet le développement rapide de nouvelles applications et de services en utilisant des briques existantes. Il est indéniable que sans l'accès à l'open source nous n'aurions jamais pu lancer nos activités de services cloud stockage + DAAS en location (basés sur docker, owncloud, x2go et distributions légères linux).
    Donc j'ai pu observé, au travers de notre propre exemple, que le cycle initial de lancement d'une solution basée sur l'open source est rapide et ne nécessite pas d'investissement en licence mais ensuite la survie de notre projet est liée au modèle économique qui le soutient. Il faut partager ses développements et conserver une avance sur la connaissance du code par rapport aux développeurs qui prennent le train en marche et cela sous-entend de maintenir en permanence une équipe qui innove et fait évoluer les fonctionnalités. D'autres parts, des services rémunérés doivent être mis en place pour les clients et partenaires qui doivent constituer un modèle économique viable et c'est à ce niveau que réside toute la difficulté.
    Au final, c'est un tout : idée pertinente et novatrice, niveau d'expertise, marketing, commercialisation des services, réputation et performance qui détermineront l'avenir des sociétés qui développent des logiciels opensource face aux logiciels propriétaires.

    Merci d'avoir consacré du temps à lire cette réponse pas suffisamment technique peut-être?

    Bonne journée à tous

  13. #33
    Membre habitué

    Homme Profil pro
    Débutant OpenOffice et Poo
    Inscrit en
    février 2015
    Messages
    141
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Débutant OpenOffice et Poo
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : février 2015
    Messages : 141
    Points : 157
    Points
    157

    Par défaut

    De plus en plus de personnes prennent conscience de l'importance des moyens informatiques dans leur vie. Vouloir participer à l'évolution de ces moyens est tout à fait naturel; cela correspond au besoin de maîtriser sa vie, de créer et de reconnaissance.

    Je pense que le libre et l'Open Source vont exploser et créer une concurrence non négligeable aux moyens propriétaires d'entreprises. Ces dernières seront de toute façon limités car il a été impossible, pour ces entreprises fournissant ces moyens, de répondre à la multiplicité des demandes jusqu'à aujourd'hui. Imaginez l'évolution des demandes particulières au regard de l'évolution des applications.

    Il en ressort l'hypothèse qu'il existera des moyens de base commune propriétaire d'entreprises, complétés par des solutions Libres ou Open Source développées par les clients finaux regroupés en club ou Confréries (comme "la guilde des marchands" par exemple).

    Je fais le parallèle avec l'industrie qui s'est suicidée en se diversifiant. La variété des domaines techniques a tarie les ressources d'expertise et donc ne peu plus se développer.

  14. #34
    Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    octobre 2012
    Messages
    7
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2012
    Messages : 7
    Points : 2
    Points
    2

    Par défaut

    L'open source c'est bien et même très bien mais ... Admettons le, chaque médaille a son revers.
    Si vous avez déjà bossé des nuits, des mois ou des années sur un projet vous comprendrez. C'est facile pour les Géants , d'ailleurs d'une certaine manière ça leur permet de limiter une véritable concurrence j'assume mes mots. Avec l'open source rentabiliser un projet devient très compliqué . Ne venez pas me dire open source c'est différent de gratuit car on sait tous que c'est des histoires du moins " quand vous n’êtes pas Google" qui dispose d'une flopée de moyens pour rentabiliser ses produits même ceux dits "gratuits'. Ces vrais génies qui travaillent gratuitement et librement sont animés d'amour de l'Informatique c'est pour ça qu'ils partagent leurs travaux librement mais ils travaillent gratuitement pour les géants sans le savoir et c'est malheureux car l'informatique c'est pas facile comme discipline voir même ...
    Les Projets open sources rapportent aux grandes entreprises qui ont les moyens de les rentabiliser sans demander un rond a l'utilisateur.
    Il faut réguler ce domaine par une juridiction qui favorisera plus de compensation des efforts des particuliers. Il faut laisser tomber les dogmes classiques des Informaticiens et penser métier. Informatique implique métier d'informaticien donc des rémunérations conséquentes sous toutes les formes.
    Je n'ai rien contre l'open source mais j'y vois une forme de communisme informatique dans lequel il y'a quand même des capitalistes au sommet de la chaine.
    Un peu de sérieux le courant électrique c'est pas gratuit.

  15. #35
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    webmaster
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : webmaster
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 1
    Points : 0
    Points
    0

    Par défaut

    je trouve que le open source a de l'avenir devant lui, les autres applications payantes sont trop cher pour des jeunes entreprise

  16. #36
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    octobre 2015
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 40
    Localisation : France, Alpes Maritimes (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2015
    Messages : 2
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut

    Ces vrais génies qui travaillent gratuitement et librement sont animés d'amour de l'Informatique c'est pour ça qu'ils partagent leurs travaux librement mais ils travaillent gratuitement pour les géants sans le savoir
    Faut pas oublier qu'une grosse partie des contributeurs aux projets Open Source sont des employés des boîtes qui sponsorisent les dit projets ou bien d'autres grosses entreprise qui contribuent entre elles.
    Le nerd barbu qui va bosser chaque nuit à l'œil pour l'amour du code et de la communauté reste très marginal dans le monde Open Source

  17. #37
    Modérateur
    Avatar de Vincent PETIT
    Homme Profil pro
    Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 083
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Pas de Calais (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ancien développeur matériel électronique (Hard/Soft)
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 083
    Points : 6 539
    Points
    6 539

    Par défaut

    Salut,
    Comme beaucoup de monde,
    - Je pense que le phénomène open source va se développer à cause de la conjoncture économique tout simplement (dans un monde où tout baisse, sauf nos impôts, arrivé un moment le prix d'une licence ne sera plus acceptable)
    - Je pense que l'open source c'est mieux car il y a forcément plus d'idée dans deux têtes que dans une (c'est ce qui explique l'efficacité du noyaux Linux)
    - Je fais partie de cette grande population d'utilisateur car je n'évolue pas dans l'informatique, contrairement à vous, donc je peux vous dire à quoi tout le monde pense : Au prix et rien d'autres.

    En fait, c'est une très bonne opportunité pour un grand éditeur d'ouvrir ses sources car si il a des retours/suggestions/améliorations/corrections d'autres développeurs alors l'éditeur aura d'un coup augmenté les effectifs dédiés au débogage et à l'amélioration mais sans augmenter sa masse salariale ! Son produit devient de plus en plus performant donc utilisé et il peut vendre un service derrière. Dit comme ça ça fait bizarre d'un coup !

    Pour moi c'est évident que tout le monde y passera, de gré ou de force. Je pense par exemple à MatLab qui est très cher et devance toujours (de peu) Octave et SciLab mais la question que je me pose c'est, pour combien de temps encore ? Pour l'instant, je vois qu'il résiste toujours car il est plus innovant sauf qu'a un moment donnée il n'y arrivera plus. L'histoire nous a montré que rien ne dure indéfiniment et même les champions finissent toujours par se faire détrôner par le petit con qui était pourtant loin derrière. Sauf que pour MatLab, si il se fait détrôner par un concurent Open Source ça craint pour reconquérir son territoire ! De toute manière la stratégie de l'open source est en place :
    - On clone un éditeur payant
    - On ouvre les sources gratuitement
    - On améliore le code avec une armé de développeur pour faire face à un éditeur richissime
    - Et on gagnera forcément puisque tu as beau être payé 100 000€ / jour en tant que développeur chez l'éditeur et avoir les moyens que tu veux mais seul face à 30 développeurs d'horizons différents, pour moi, les carottes sont cuites ! A moins que je me trompe mais l'informatique est avant tout une science intellectuelle et tu as beau avoir un supercalculateur pour t'aider si tu es faces à 30 développeurs chevronnés qui n'ont que des Intel Celeron, ils trouverons forcément une solution mieux que la tienne.

    Le temps me donnera raison ou pas !
    La science ne nous apprend rien : c'est l'expérience qui nous apprend quelque chose.
    Richard Feynman

  18. #38
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    septembre 2013
    Messages
    485
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2013
    Messages : 485
    Points : 2 135
    Points
    2 135

    Par défaut

    @Vincent PETIT: je modérerais un peu ton analyse bien que je suis assez d'accord sur l'idée que le modèle open-source à de beau jours devant lui.

    Déjà, n'oublions pas que Open-Source ne veux pas dire gratuit.
    On peux proposer un logiciel open-source tout en vendant une licence d'utilisation, ce n'est nullement incompatible.

    Ensuite, pour reprendre ton exemple, si MatLab arrive à résister face au solution open-source (et gratuit) concurrent c'est que justement il est payant et que des développeurs à 100k€/an, ils arrivent à en payer via la vente de leurs licences.
    Je ne suis pas sur que l'armé de développeurs de Octave ou SciLab, même financer par des grands groupes ou des universités, arrivent à aligner autant de moyen.
    C'est justement là, la force du monde "propriétaire".

    Par contre, il arrivera un moment où les grandes fonctionnalités importantes de MatLab se trouverons aussi dans ses chalengers open-sources.
    Là, en effet, l'innovation et le surplus de moyen de MathWorks ne suffira plus à faire la différence.
    Ils auront alors manger leur pain-blanc et s'ils veulent rester sur le marché au moins du support et de la formation, ils devrons baiser drastiquement le prix de leurs licences.

    A suivre, en effet

  19. #39
    Membre averti
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    276
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 276
    Points : 365
    Points
    365

    Par défaut

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Il y a quand même une chose qu'il faut remarquer, c'est que les logiciels FLOSS permettent un lancement bien plus aisé d'une startup. Les licences de logiciels propriétaires sont extrêmement chères, et il y a fort à parier que des entreprises comme Google ou Facebook n'existeraient tout simplement pas sans les FLOSS.

    Imaginez un peu que vous créiez votre startup. Typiquement, vous utilisez une stack LAMP. Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
    Tu veux parler de l'utilisation ou de la contribution Open-Source? Parce qu'en France on n'a aucun problème à utiliser de l'openSource (je pense surtout aux SSII et aux outils de dev) . En revanche pour la contribution, c'est plus dur.

  20. #40
    Rédacteur/Modérateur
    Avatar de Logan Mauzaize
    Homme Profil pro
    Architecte technique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    2 894
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte technique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 2 894
    Points : 7 008
    Points
    7 008

    Par défaut

    Citation Envoyé par zoom61 Voir le message
    Que pensez-vous de cela ?
    Je ne vois rien de nouveau là dedans. Ca fait 7 ans que je suis entré sur le marché du travail. Et c'était déjà comme ça. Les entreprises ont simplement élargi la gamme de produit utilisé sous "licence Open-Source". Le plus souvent c'est de la simple rationalisation du coût. Car oui, il s'agit surtout de gratuit ("free like a beer") avant du libre ("free like a speech").

    Par exemple pour mon client actuel, ils utilisaient des services IBM WebSphere pour faire de simples dev. Web. Du tout, ils ont tout migré (ou presque) vers du Tomcat. Au final c'est du simple bon sens. Ca aurait été une réelle démarche migration Open-Source s'ils avaient migré sous Glassfish, Geronimo ou Wildfly.

    Idem avec d'autres produits pour lesquels ils assurent eux-mêmes le support ou la QoS. Pourquoi payer un éditeur si je peux me contenter de la qualité et du service d'autres produits disponibles gratuitement ?
    C'est ce qui fait en partie le succès de Libre/Open Office. Le clampin/Mme Michu, elle s'en tape d'avoir accès au code source.

    Citation Envoyé par zoom61 Voir le message
    La tendance vers le Libre et l'Open Source va-t-elle se prolonger, s'estomper ou exploser ?
    Il faut voir deux tendances : l'utilisation et la mise à disposition. Pour l'utilisation, je pense que cela va commencer à stagner. Certaines entreprises vont faire marche arrière car elles n'y trouvent pas ce qu'elles veulent et d'autres vont sauter le pas. Sauf si la mise à disposition explose, au quel cas l'offre devenant si pauvre que mathématiquement la proportion d'utilisation augmentera d'autant.

    Pour la mise à disposition cela reste de la pure spéculation. Cela dépendra de la conjoncture économique et du ROI. Je connais que quelques raisons à la diffusion sous licence "Open-Source" :
    • La "hype". Les entreprises (de technologie mais pas seulement : Netflix, Google, Facebook, etc.) veulent se donner une image d'entreprise innovante de l'IT. Autant pour attirer le "clampin" que les directions, etc.
    • L'idéologie. Sauf qu'avec cette seule motivation ce n'est pas rentable.
    • La rationnalisation des coûts. Développer un produit en interne coûte cher mais c'est souvent un prix nécessaire à payer. En revanche, en maintenance le ROI est beaucoup plus discutable. Maintenir un lot de compétence pour développer le produit, une équipe QA et développer de nouveaux usages coûtent très cher en interne. Alors qu'en ouvrant son logiciel et assurant simplement une gouvernance, on laisse la communauté trouver des anomalies et les corriger ("pull request") et trouver de nouveaux usages pour nos technologies.
    • La diffusion. Proposer une technologie ouverte aide à sa diffusion.


    Citation Envoyé par zoom61 Voir le message
    Faites-vous partie d'un de ces mouvements ? Si oui lequel ?
    Non pas particulièrement. Ce que je fais en dehors de mon travail je ne cherche pas à le monétiser/rentabiliser donc que je le diffuse "librement" (Apache, MIT ou BSD).
    Pour le boulot, c'est souvent la gratuité qui fait mouche auprès des directions (ma boîte ou celle de mes clients). Donc libre ou non, c'est surtout le prix qui comptent.

    Citation Envoyé par zoom61 Voir le message
    Proposez-vous des services sur les outils Open Source ? Si oui, sous quelles formes ?
    De l'expertise technique




    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Typiquement, vous utilisez une stack LAMP.
    M E A N

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Imaginez un peu que vous créiez votre startup. [...] Eh bien imaginez que vous soyez obligé de remplacer Linux par Windows, Apache par IIS, MySQL par Oracle et PHP par ASP. L'addition, rien que pour ces logiciels, serait sévère !
    C'est totalement dans l'idée du "Lean startup". Investir un minimum à chaque étape, puis évoluer. Même s'il faut parfois tout refaire au milieu. Mais la prise de risque est minime à chaque étape.

    Mais je pense qu'il faut aussi rester intelligent. Par exemple, si tu souhaites viser une base "Oracle", il sera plus judicieux de commencer à investir dans du PostegreSQL que du MySQL.




    Citation Envoyé par 23JFK Voir le message
    Avec les logiciels proprio, c'est raques ou crèves. L'accès aux codes sources est souvent impossible ou à des prix exorbitants. Quand le propriétaire décide de stopper une version de son produit, soit l'on finit par être obliger de racheter une licence pour le produit de remplacement, soit l'on se retrouve à devoir payer des frais pour une éventuelle extension du support client ; des tarifs qui augmentent d'année en année histoire de pousser au renouvellement de l'indispensable logiciel. Cela induit dans un nombre notable de cas l'achat de machines capables de supporter les nouvelles spécifications imposées par le nouveau logiciel et donc, de provoquer une réaction en chaîne dans le renouvellement des softwares dont on a besoin (la rétrocompatibilité n'est plus ce qu'elle était) et d'exploser le budget initialement prévu.

    Avec de l'open-source, l'on redevient plutôt maître de son budget IT, l'on peut upgrader le hardware indépendamment du software et vice-versa. L'on peut envisager de s'abroger d'une extension de support technique, et dans tous les cas, aucun système d'enregistrement de licence type DRM ou clé d'activation ne vient verrouiller une installation parce que le proprio a définitivement éteint son serveur d'authentification. Il devient même possible, à condition d'avoir quelques experts sous la main, d'adapter le logiciel au plus près de ses besoins et/ou des capacités de son matériel.
    Attention ! Avoir le code source n'implique pas avoir son mot à dire sur la gouvernance. Rien n'empêche l'éditeur du logiciel, de modifier le logiciel de sorte que ton équipement actuel ne convienne plus. Si tu veux passer à la nouvelle version il te faudra nécessairement passer à la caisse soit pour l'obtenir, soit pour te mettre à jour, soit pour re-développer les fonctionnalités qui t'intéressent (ce qui pourrait rompre la comptabilité avec des futures versions).

    Je ne suis pas un connaisseur de "Libre"/"Open Source" mais en tout cas l'accès au code source n'implique pas la connaissance ou capacité à reconstruire le logiciel. Quelques précisions des connaisseurs sur ce sujet seraient les bienvenues. D'ailleurs je suis également curieux d'en connaitre les limites (ex : on peut fournir la procédure mais les moyens techniques peuvent être sous licences propriétaires ou nécessiter des achats très onéreux).

    Dans le cadre de produits simplement "Open Source", rien n'empêche l'obligation d'obtenir une licence pour l'utilisation.





    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Pour Oracle je ne connais pas les tarifs, même si je sais que c'est "cher" pour les gros volumes j'imagine qu'ils ont une offre gratuite ou presque pour les petits volumes.
    On voit que tu connais pas Oracle (ou IBM). C'est "paie un max" et éventuellement je te fais une ristourne si tu achètes en quantité. Ce n'est clairement pas du Atlassian.

    Citation Envoyé par micka132 Voir le message
    Bien sur que le coût peut être un facteur et il doit être pris en compte, mais sérieusement les gars on coûte ici quasiment tous entre 400€ et 600€ par jour vous pensez que selon le projet et selon le service souhaité une licence c'est rédhibitoire?
    Tu fais une petite erreur de calcul et d'échelle. Premièrement, le coût en infrastructure est "fixe". Alors que la charge de développement est variable au point d'être nul ; mais l'infrastructure elle continue de coûter même quand les développements s'arrêtent. Deuxièmement, le coût en infrastructure est "astronomique". Si tu prends un projet isolément, oui ca reste "supportable" mais multiplié par le nombre de serveur, de technologie, de projet, etc. Ca devient un monstre de plusieurs millons d'euros. Alors 10-11k€/mois c'est parfois négligeable.




    Citation Envoyé par deltree Voir le message
    Tu veux parler de l'utilisation ou de la contribution Open-Source? Parce qu'en France on n'a aucun problème à utiliser de l'openSource (je pense surtout aux SSII et aux outils de dev) . En revanche pour la contribution, c'est plus dur.
    Puisque tu mentionnes les SSII nous (puisque j'y bosse) sommes de bons contributeurs, en tout cas les employés. Tous les bugs que nous trouvons, tous les besoins que nous faisons émerger, tous les workarounds que nous mettons en place/partageons et idem avec les patchs que nous proposons, ... Bref tous les retours que nous faisons sont, pour moi, de riches contributions qui sont très souvent sous-estimées.

    Mais il est vrai nous nous exposons en tant qu'invididus et non en tant que sociétés. Ce qui est surtout lié à l'attachement qui lie les SSII avec leurs employés ...
    Java : Cours et tutoriels - FAQ - Java SE 8 API - Programmation concurrente
    Ceylon : Installation - Concepts de base - Typage - Appels et arguments

    ECM = Exemple(reproduit le problème) Complet (code compilable) Minimal (ne postez pas votre application !)
    Une solution vous convient ? N'oubliez pas le tag
    Signature par pitipoisson

Discussions similaires

  1. Logiciel libre et open source : quelle est la différence ?
    Par Michael Guilloux dans le forum Logiciels Libres & Open Source
    Réponses: 20
    Dernier message: 18/07/2015, 09h29
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 29/05/2015, 11h22
  3. Réponses: 69
    Dernier message: 02/10/2013, 07h56

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo