Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    L'iWatch serait capable de détecter l'imminence des crises cardiaques
    L'iWatch serait capable de détecter l'imminence des crises cardiaques,
    le secteur de la santé dans le viseur de Cupertino ?

    Le SFGate rapporte que la firme de Cupertino voudrait mettre au point une technologie qui permettrait de détecter l’imminence d’une crise cardiaque. A la tête de ce projet se trouve Tomlinson Holman. Ex-ingénieur du son chez LucasFilm, père de THX et du 10.2 surround notamment, Tomlinson a rejoint les rangs d'Apple en 2011 pour travailler à l’amélioration du son des dispositifs de la marque à l'instar de l'iPhone.

    Afin de « prédire » une crise cardiaque, Apple voudrait développer des capteurs capables d'analyser le bruit émis par le sang en circulation dans les artères. Les compétences de Tomlinson Holman en matière de filtrage de sons seraient donc utilisées dans ce projet notamment pour comprendre et identifier la sonorité particulière de la circulation sanguine en toutes circonstances. Les capteurs pourraient donc prévenir l'utilisateur si le bruit enregistré et analysé montrait un ralentissement ou un blocage au niveau d'une éventuelle artère bouchée.

    D'après le SFGate, Apple voudrait équiper ses iWatch de ces capteurs. La montre d’Apple serait alors un véritable compagnon de santé avec ses multiples fonctionnalités à l'instar du suivi de la pression sanguine. Une application devrait sans doute exploiter au maximum les données reçues en provenance de la montre. Pour Kreher, analyste pour le compte de Edward Jones, si cette technologie rencontre le succès, les portes du marché du dispositif médical portatif seraient grandes ouvertes pour Apple.

    Apple n'a encore fait aucune déclaration officielle sur le sujet mais, d'après Mobihealthnews, une équipe de 200 personnes serait constituée pour travailler sur le projet iWatch. De plus, au sein de cette équipe se retrouvent des professionnels de la santé comme Jay Blahnik qui avait travaillé précédemment sur le Fuelband de Nike, le bracelet conçu pour mesurer les mouvements du corps. Mais également Roy Raymann, un expert du sommeil qui a quitté Phillips en janvier de cette année pour rejoindre Apple.

    Source : SFGate, Mobihealthnews

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent
    Apple dans la santé ?
    J'ai hâte de voir les conditions d'utilisation surtout du côté de la protection des données.

  3. #3
    Membre régulier
    Moi je trouve ça géniale dans le principe, d'avoir un moyen pratique de contrôler les indicateurs de bon fonctionnement de son corps (pression etc..).
    Mais connaissant apple, le prix va faire mal..

  4. #4
    Membre averti
    Citation Envoyé par GuillaumeNcy Voir le message
    Mais connaissant apple, le prix va faire mal..
    Le hic, c'est que si tu fais un malaise en voyant le prix de la montre, c'est que tu ne l'as pas encore achetée... Et donc elle ne pourra pas te prévenir que tu vas faire un malaise

    Sinon, plus sérieusement, la première chose à laquelle je pense, c'est comme Saverok, quid de la protection des données personnelles et surtout médicales ? Parce qu'imaginons que Apple s'entende avec, au hasard des mutuelles santé (ou les compagnies d'assurance qui leur correspondent plus ou moins aux USA), ces mutuelles pourront avoir accès à plein d'infos et pourront donc arranger leurs tarifs en fonction de celles-ci...
    « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? » (Deuxième principe fondamental de la logique Shadok)

  5. #5
    Expert éminent
    Citation Envoyé par giragu03 Voir le message
    imaginons que Apple s'entende avec, au hasard des mutuelles santé (ou les compagnies d'assurance qui leur correspondent plus ou moins aux USA), ces mutuelles pourront avoir accès à plein d'infos et pourront donc arranger leurs tarifs en fonction de celles-ci...
    Allons plus loin : des assurances pourraient imposer l'utilisation de ce type d'appareil...

    Et puis, je me dis que ça doit être vachement anxiogène de voir ses indicateurs vitaux en permanence.
    Si t'es hypocondriaque, ce n'est pas près de s'arranger et si tu ne l'es pas, tu risques de le devenir.

  6. #6
    Membre régulier
    Ça pourrait servir à ceux ayant déjà une maladie cardiaque. Comme moi avec ma valve mitrale qui a une fuite, avec extrasystoles en bonus .

  7. #7
    Membre habitué
    Jacques Chirac a toujours dit qu'il fallait manger des "pommes" pour être en bonne "santé" , le message a du arriver chez Apple

  8. #8
    Expert éminent
    Citation Envoyé par kEep OnE Voir le message
    Ça pourrait servir à ceux ayant déjà une maladie cardiaque.
    Y a déjà des dispositifs existant pour ça avec en plus avec une prise en charge de la sécu et des mutuelles. Je doute qu'Apple se contraigne à respecter les cahiers des charges ultra strict pour entrer des ces catégories (bien au contraire, Apple aime faire le cowboy et imposer sa loi).
    Et puis, c'est un marché de niche, pas du grand public.
    Ces dernières années, la stratégie d'Apple a été de ratisser large, pas de faire du cas par cas.

  9. #9
    Membre confirmé
    La question qui me vient en premier avec ce genre d'outils, c'est la fiabilité du diagnostic.

    Quand on sait que les appareils utilisés par les médecins nécessitent un esprit critique acéré pour que les résultats ne soient pas mal interprétés (faux positifs, placement des électrodes au poil près qui peuvent fausser les résultats, etc.) je me demande comment les données issues de ce type d'appareil vont pouvoir être prises au sérieux.

    Et une autre question, plus "éthique" me vient :
    Quelle serait la responsabilité d'Apple au cas où un infarctus aurait lieu sans son appareil ne l'ait détecté ?

  10. #10
    Membre régulier
    Quelle serait la responsabilité d'Apple au cas où un infarctus aurait lieu sans son appareil ne l'ait détecté ?
    Aucune, il y aura forcément un astérisque, suivit d'un texte écrit en police 0,5 "Apple n'est en aucun cas responsable de blablabla"

  11. #11
    Membre chevronné
    Et c'est supposé être la killer-app de l'iWatch, ça ?

    L'air malin quand tu fais un malaise avec ta iWatch au poignet. Ben ouais, elle n'a qu'une demi-jounée d'autonomie et là, juste au moment de ton malaise, plus de batterie. C'est bête, hein ?
    J'appelle "Point Traroth" le moment dans une discussion où quelqu'un parle des Bisounours. A partir de ce moment, toute discussion sérieuse devient impossible, puisque la légitimité d'une des parties pour exposer son point de vue est mise en cause. C'est juste un anathème, un moyen de décrédibiliser les autres sans avoir à discuter.

  12. #12
    Chroniqueur Actualités

    L'iWatch d'Apple devrait arriver cette année
    L'iWatch d'Apple devrait arriver cette année
    le taïwanais Quanta Computer devrait lancer l'assemblage en juillet

    Selon des sources de l’américain Reuters, Apple aurait commandé l’assemblage de sa montre connectée au taiwanais Quanta Computer qui devrait lancer la production de l’iWatch dès le mois prochain pour une commercialisation prévue pour octobre 2014. La même source confie à l’Américain qu’Apple a tablé sur une production initiale de 50 millions d’unités sur la première année de commercialisation.

    La source a identifié LG comme étant le fournisseur de l’écran tactile de 2,5 pouces qui sera monté sur les iWatch. D’ailleurs, elle précise que le cadran dépasserait même légèrement du bracelet. Le dispositif est décrit comme étant largement rectangulaire en plus d’être doté de plusieurs capteurs dont un pour mesurer le pouls d’un utilisateur. De plus il devrait se recharger sans fil et intégrer une version adaptée d’iOS 8. Dans la liste des fournisseurs potentiels de ce capteur figure le nom d’Heptagon, une structure basée à Singapore.

    Apple s’est bien gardé de commenter ces informations ainsi que tous ces partenaires cités en sus. Certains pourraient s’interroger sur l’avenir du partenariat entre Apple et Foxconn. En effet, le Taiwanais, qui est actuellement celui qui assemble les iPhone et iPad dans ses usines chinoises, a été sous le feu de scandales à répétitions sur les conditions de travail dans ces mêmes usines. De plus, en avril de l’année dernière par exemple, Apple lui avait retourné huit millions d’iPhone en prétextant qu’ils étaient impropres à la vente. Autant d’éléments qui pourraient avoir poussé Apple à chercher à diversifier sa liste de fournisseurs. Quanta Computer avait déjà pour sa part assemblé les iPods, ce qui expliquerait sans doute le choix d’Apple qui a déjà fait l’expérience de ce partenariat.

    À l’heure actuelle la montre est en production d’essai dans les chaînes de montage du taïwanais Quanta Computer, qui interviendra à 70% dans le produit fini.

    Source : CNBC

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

###raw>template_hook.ano_emploi###