Voir le flux RSS

fsmrel

[Actualité] PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL

Noter ce billet
par , 20/05/2015 à 04h47 (2332 Affichages)
___________________________________________________

L’objet de la rétro-conception (reverse engineering) est de créer un MCD (ou simplement un MLD) à partir d’un script SQL, contenant l’ensemble des instructions CREATE TABLE utilisées pur définir la structure d’une base de données.

Remarque préalable : on ne peut pas produire directement un MCD à partir d’un script SQL, le passage par un MLD est imposé.

Exemple : on souhaite créer un MLD puis un MCD à partir du code SQL suivant (volontairement simplissime), utilisé pour connaître les prix des produits des fournisseurs :

CREATE TABLE FOURNISSEUR
(
        FourniseurId        INT           NOT NULL
      , FournisseurSiret    CHAR(14)      NOT NULL
      , FournisseurNom      VARCHAR(32)   NOT NULL
    , CONSTRAINT FOURNISSEUR_PK PRIMARY KEY (FourniseurId)
    , CONSTRAINT FOURNISSEUR_AK UNIQUE (FournisseurSiret) 
) ;

CREATE TABLE PRODUIT
(
        ProduitId           INT           NOT NULL
      , ProduitCode         CHAR(4)       NOT NULL
      , ProduitNom          VARCHAR(32)   NOT NULL
    , CONSTRAINT PRODUIT_PK PRIMARY KEY (ProduitId)
    , CONSTRAINT PRODUIT_AK UNIQUE (ProduitCode)  
) ;

CREATE TABLE CATALOGUE
(
        ProduitId           INT           NOT NULL
      , FourniseurId        INT           NOT NULL
      , ProduitPrix         DEC(7,2)      NOT NULL
    , CONSTRAINT CATALOGUE_PK PRIMARY KEY (ProduitId, FourniseurId) 
    , CONSTRAINT CATALOGUE_PRODUIT_FK FOREIGN KEY (ProduitId) REFERENCES PRODUIT (ProduitId)
    , CONSTRAINT CATALOGUE_FOURNISSEUR_FK FOREIGN KEY (FourniseurId) REFERENCES FOURNISSEUR (FourniseurId) 
) ;
Dans un premier temps, on annonce la couleur à PowerAMC : Menu > Fichier > Reverse engineering > Base de données :




On a droit à la fenêtre « Nouveau modèle physique de données ». On sélectionne son SGBD favori (MS SQL Server 2005 par exemple) :




Suite à un clic sur le SGBD voulu, on passe à la fenêtre « Reverse engineering d’une base de données », qui permet de préciser que la rétro-conception est à effectuer à partir d’un fichier script (de type texte), nommé en l’occurrence « Fournisseurs_produits.sql », lequel contient les instructions CREATE TABLE fournies plus haut (copiables pour faire des tests) :




N.B. Si le cartouche devant contenir le nom du fichier est vide, utiliser l’cône permettant de nommer le fichier contenant le script :




Après avoir fait « OK », on va au résultat, et l’on doit voir le MLD :




Pour produire le MCD, dans la barre de menus on passe par « Outils » > « Générer un Modèle Conceptuel de Données » :




Avant d’en arriver à la production du MCD, PowerAMC permet qu’on puisse au besoin modifier les options de génération :




Et si tout se passe normalement, le MCD est là :




Et voilà...

_____________________________________________________

Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Viadeo Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Twitter Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Google Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Facebook Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Digg Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Delicious Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog MySpace Envoyer le billet « PowerAMC : rétro-conception d’un MCD à partir d’un script SQL » dans le blog Yahoo

Mis à jour 01/07/2015 à 21h22 par fsmrel

Catégories
Modélisation des données

Commentaires