+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 2 sur 10 PremièrePremière 123456 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 40 sur 195
  1. #21
    Membre expérimenté
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    octobre 2011
    Messages
    161
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2011
    Messages : 161
    Points : 503
    Points
    503

    Par défaut

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Il n'est nul besoin de se voiler la face. La femme est différente de l'homme par nature. Vous imaginez une nana avec un penis, des gros bras, une grosse voix .. etc? oui, ça existe, ça s'appelle un travelo! Mais ce n'est pas une femme! Ca en va exactement de la même manière dans l'autre sens!

    Ce que je veux souligner par cette différence naturelle évidente (clin d'oeil aux hypocrites), c'est que nous (les hommes) avons des prédispositions (physiques, mentales) supérieures dans certains domaines (l'informatique en est un exemple), et qu'elles ont également des prédispositions naturelles (différentes des notres) qui nous sont supérieures, dans d'autres domaines!

    Le fait qu'il y ait quelques femmes (on peut vraiment les dénombrer assez facilement) talentueuses dans "nos" domaines ne fait que confirmer la règle en somme.

    J'ai fini, donc allez y maintenant, vous pouvez taper, je suis pret!
    Bon ben alors... ***SBAAAAF***

    T'as vraiment jamais lu aucune étude sur le truc pour sortir ça. L'essentiel des différences entre les hommes et les femmes sont éducatives. Pour changer la donne il faut changer les mentalités. Et ça c'est très lent, très dur et énorment de femmes elles-même entrave la route.

  2. #22
    Membre éclairé
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    244
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 244
    Points : 382
    Points
    382

    Par défaut

    L'organe le moins compris par la science, c'est le cerveau. Cependant, nous savons que les hormones influent sur le comportement et ici, les différences entre homme et femme sont notables. Heureusement, la conscience n'est pas l'apanage d'un seul genre et celle-ci nous offre à tous la possibilité de faire des choix indépendamment de nos instincts, voire de réfréner ces derniers. Reste que personne ne peut prétendre à la raison pure et à la parfaite maitrise de l'animal que nous sommes. Si nous voulons dépasser ce fait, la conscience nous impose de d'abord l'accepter.

    « Connais-toi toi-même » (Socrate)

  3. #23
    Membre actif
    Inscrit en
    février 2006
    Messages
    294
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2006
    Messages : 294
    Points : 190
    Points
    190

    Par défaut

    Je pense que comme certains l'ont dit , à l'époque les femmes étaient surtout intéressés par le métier et probablement le salaire unique facile sans diplôme.

    Et qu'elles ne connaissaient pas le métier de l'informatique ou comment il allait évoluer , bien que sûrement beaucoup de femme de l'époque aimaient l'informatique de l'époque ou du moins ce qu'elle pensait de l'informatique.

    A mon avis les femmes dans leur ensemble n'aimaient pas ce qui est technique , abstrait , et d'ailleurs les femmes n'aiment pas touché , manipuler ,bidouiller

    Qui connait des femmes qui répare une TV ? , une voiture ? , un frigo toute seule ? il y en a pas des centaines c'est rare.

    Les femmes par nature aiment beaucoup parler d'eux donc à mon sens plus attirées par le social , ce que les hommes n'aiment pas en général.

    Pour certaines femmes qui sont en informatique, ma conclusion serait que ça dépend de plusieurs facteurs.

    Si c'est une fille de parent informaticien , il y a beaucoup de chance qu'elle pourrait aimer travailler dans l'IT grâce à ses parents qui l'ont fait aimé l'info.

    Puis il y a le cousin , frère , amis etc mais c'est rare.

    Je connaissais une fille qui était dans l'info grâce à son papa qui voulait en faire son métier mais n'a pas pu pour x y z raison et sa fille a prit sa place derrière son père.
    Bien sûr pour les garçons c'est un peu la même chose mais dans un autre contexte.

  4. #24
    Membre éprouvé
    Avatar de Higgins
    Inscrit en
    juillet 2002
    Messages
    426
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2002
    Messages : 426
    Points : 440
    Points
    440

    Par défaut

    Je crois surtout que le secteur reste incroyablement machiste.
    Ma compagne a obtenu son diplôme en même temps que moi (début des années 90).
    J'ai gravi peu à peu les échelons alors qu'elle n'a jamais pu trouver un poste.
    Chaque fois on lui expliquait que l'informatique c'est un métier "technique", c'est pas pour les femmes, etc...
    7 fois à terre, 8 fois debout

  5. #25
    Membre Expert Avatar de I_believe_in_code
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    220
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 220
    Points : 1 024
    Points
    1 024

    Par défaut

    Chaque fois on lui expliquait que l'informatique c'est un métier "technique", c'est pas pour les femmes, etc...
    Je ne suis pas sur de comprendre... veux-tu dire que certains recruteurs recoivent des femmes en entretien pour leur expliquer qu'ils ne recrutent pas de femme ?

  6. #26
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 173
    Points : 78
    Points
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Il n'est nul besoin de se voiler la face. La femme est différente de l'homme par nature. Vous imaginez une nana avec un penis, des gros bras, une grosse voix .. etc? oui, ça existe, ça s'appelle un travelo! Mais ce n'est pas une femme! Ca en va exactement de la même manière dans l'autre sens!

    Ce que je veux souligner par cette différence naturelle évidente (clin d'oeil aux hypocrites), c'est que nous (les hommes) avons des prédispositions (physiques, mentales) supérieures dans certains domaines (l'informatique en est un exemple), et qu'elles ont également des prédispositions naturelles (différentes des notres) qui nous sont supérieures, dans d'autres domaines!

    Le fait qu'il y ait quelques femmes (on peut vraiment les dénombrer assez facilement) talentueuses dans "nos" domaines ne fait que confirmer la règle en somme.

    J'ai fini, donc allez y maintenant, vous pouvez taper, je suis pret!
    Une telle quantités de cliché et de misogynie en si peu de ligne il faut le faire, chapeau. . Comment peut-t-on avoir autant de préjugé à notre époque.
    Bon ok c'est pas si difficile. Mais franchement tu crois vraiment que les hommes naissent avec des prédispositions à aimer le foot et à réparer les bagnoles (mais mais mais... mais alors je suis une femme ) et que le cerveau des femmes est programmé pour faire la cuisine et donné des cours (aujourd'hui hein parce que il y a 100 ans enseignant c'était un métier essentiellement masculin).
    Un conseil : ouvres un livre d'histoire tu verras comment les rôles ont été amené à changé au fil du temps. Ouvres aussi un livre de Claude Lévi-Strauss tu apprendras des choses sur les rôles des hommes et des femmes à travers les différentes civilisations dans le monde.

  7. #27
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par Freddy-Z Voir le message
    Le fait que notre société 'formate' ses enfants (les garçons jouent aux billes, les filles à la poupée, sinon c'est un garçon manqué..) n'aide pas beaucoup. De plus, la grosse tendance (en France entre autres) est à la formation de dirigeants et non plus de techniciens/ouvriers qualifiés. Qui veut être ouvrier aujourd'hui?.. Les 'jeunes' préfèrent être ceux qui prennent des décisions (discussions, réunions, cafés, réunions..) plutôt que ceux que pianotent/travaillent et programment...
    Certes mais ces généralités étaient tout aussi vraies dans les années 80 et cela n'explique donc en rien l'évolution négative des 20 dernières années.

  8. #28
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par supertonic Voir le message
    Je pense que s'il y a moins de femme dans l'informatique c'est parce que l'informatique est avant de l'abstraction, du concept.

    Les femmes sont surtout attirées par le concret, le pragmatisme et la manipulation
    Et dans les années 80, c'était le contraire ? ridicule.....

  9. #29
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Il n'est nul besoin de se voiler la face. La femme est différente de l'homme par nature. Vous imaginez une nana avec un penis, des gros bras, une grosse voix .. etc? oui, ça existe, ça s'appelle un travelo! Mais ce n'est pas une femme! Ca en va exactement de la même manière dans l'autre sens!

    Ce que je veux souligner par cette différence naturelle évidente (clin d'oeil aux hypocrites), c'est que nous (les hommes) avons des prédispositions (physiques, mentales) supérieures dans certains domaines (l'informatique en est un exemple), et qu'elles ont également des prédispositions naturelles (différentes des notres) qui nous sont supérieures, dans d'autres domaines!
    Quand je lis ce genre d'intervention, je me dis que Chateaubriand avait raison quand il écrivait : "Il faut être économe de son mépris, il y a tant de nécessiteux".

  10. #30
    Modérateur
    Avatar de rawsrc
    Homme Profil pro Martin
    Dev indep
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    3 671
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Martin
    Âge : 38
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Dev indep

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 3 671
    Points : 9 033
    Points
    9 033

    Par défaut

    Illustration
    # Dans la Création, tout est permis mais tout n'est pas utile...

  11. #31
    Membre éclairé
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    244
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 244
    Points : 382
    Points
    382

    Par défaut

    Les prédispositions physiques sont difficilement contestables. Cependant, si prédispositions cognitives il y a, les revendiquer et en faire un déterminisme serait une insulte à la Conscience, seule source du libre arbitre. Il en va de même pour les déterminismes culturels ou éducatifs. Cela dit, on peut ne travailler que pour l'argent et donc choisir un métier s'accordant bien avec ses prédispositions, quel qu'en soit les causes.
    Laissons la Science déterminer s'il y a ou non des différences cognitives en fonction du sexe mais aussi de la culture, de l'éducation ou de l’ethnie, la Conscience ne pourra qu'en bénéficier.

  12. #32
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 13 112
    Points
    13 112

    Par défaut

    Citation Envoyé par ZiGoM@r Voir le message
    en faire un déterminisme serait une insulte à la Conscience,
    Curieux de mettre un C majuscule à un ensemble de réaction chimiques......

  13. #33
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 173
    Points : 78
    Points
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par ZiGoM@r Voir le message
    Laissons la Science déterminer s'il y a ou non des différences cognitives en fonction du sexe mais aussi de la culture, de l'éducation ou de l’ethnie, la Conscience ne pourra qu'en bénéficier.
    En faite la science a déjà fait bien des recherches dans ces domaines. à la naissance seul 10% des connexions entre les neurones sont crées (principalement les connexions agissant sur les organes de reproductions).
    Le reste des connexions se forme durant la petite enfance où il y'a déjà des différences d'éducation.

  14. #34
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 190
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 190
    Points : 14 372
    Points
    14 372

    Par défaut

    Bon, pour avoir travaillé dans le domaine à l'époque, je vais tenter de répondre un peu...


    Citation Envoyé par Sarah Mendès Voir le message
    Pourquoi y’a-t-il eu d’après vous de moins en moins de femmes dans l’informatique depuis le milieu des années 80 ?
    Malheureusement, il n'y a pas qu'en info, mais dans tous les métiers scientifiques et techniques.

    C'est à mon avis lié à plusieurs choses :

    • une évolution sociétale (temporaire je l'espère) qui , sous couvert de "penser à soi" et de "bien-pensance" additionnés, a pris le contre-pied des mouvements - et du mouvement - global de libération des femmes en sussurant des choses comme "il faut allaiter", "c'est bien d'avoir des enfants", "c'est bien la famille", etc etc, choses pour lesquelles la majorité des femmes depuis avant 68 n'étaient plus attachées, au contraire, et donc envisageaient une carrière sérieusement et sans ambages (la majorité des filles de mes promos n'ont soit pas eu d'enfants, soit les ont eu tard). Plus l'influence non négligeable de certains comportements soit religieux soit communautaires...

    • Une évolutuon sociétale qui, du fait de la démocratisation des PCs, et des premières utilisations grand public (jeux), les garçons se sont plus passionnés pour les jeux, et du coup l'info, ce qui (voir plus bas) a dégoûté les filles, comme devant un truc de "geek". Qui eux-même ont commencé à se faire un "domaine reservé" ("c'est pas un truc de filles", "on en parle avec les potes"), ce qui, une fois adultes, déteint (voir plus bas).



    Citation Envoyé par Sarah Mendès Voir le message
    L’image masculine de l’informatique nuit-elle à l’attractivité du secteur ?
    Certainement.. Comme je le disais ci-dessus, le "geekisme" et machisme ambiant a augmenté, en grande partie à mon avis parce que les anciens geeks sont devenus adultes, et une partie recruteurs ou sélectionneurs..

    Ce qui explique des remarques comme :


    Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
    J'étais un peu dans le même cas. Les quelques unes que j'ai connu ont viré "geekette". Peu être l'image de la geek n’intéresse pas les filles...
    Citation Envoyé par Higgins Voir le message
    Je crois surtout que le secteur reste incroyablement machiste.
    ...Chaque fois on lui expliquait que l'informatique c'est un métier "technique", c'est pas pour les femmes, etc...
    Lorsque j'avais même dans la trentaine, vers la fin des années 80, ces expressions n'effleuraient même pas un esprit...


    Citation Envoyé par Sarah Mendès Voir le message
    Que proposeriez-vous pour ré-équilibrer les choses ?
    Difficile de lutter rapidement contre des mouvements sociétaux, et contre le "geekisme", provoqué par les jeux (en ligne ou non).

    La seule lutte possible est à mon avis de grande envergure, et consiste à revenir à des choses, dénigrées aujourd'hui comme n'étant pas "politiquement correct", mais ce qui a fait justement le développement des femmes des années 50 aux années 80 : pensez à vous et votre épanouissement professionnel et pas à "la famille" ou "aux enfants", lutter contre les influences religieuses ou communautaires...

    Car la portion diminutive en comparasion des femmes se situe dans tous les domaines scientifiques..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  15. #35
    Membre éclairé
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    244
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 244
    Points : 382
    Points
    382

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Curieux de mettre un C majuscule à un ensemble de réaction chimiques......
    Les réactions chimiques peuvent avoir des conséquences curieuses comme mettre des C majuscules ou s'en étonner...

    Citation Envoyé par dirty_harry Voir le message
    En faite la science a déjà fait bien des recherches dans ces domaines. à la naissance seul 10% des connexions entre les neurones sont crées (principalement les connexions agissant sur les organes de reproductions).
    Le reste des connexions se forme durant la petite enfance où il y'a déjà des différences d'éducation.
    La Science à aussi observé les effets importants des hormones sexuelles et ne comprend le rôle que d'une part très faible des gênes distinguant hommes et femmes. Aujourd'hui, personne ne peut prétendre savoir ce qui nous distingue, trop de découvertes scientifiques restent à faire. Mais, sur le plan intellectuel, cette question n'est pas si importante car nous sommes tous dotés du libre arbitre, et donc responsables de notre devenir.

  16. #36
    Invité régulier
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : avril 2012
    Messages : 1
    Points : 7
    Points
    7

    Par défaut Informaticienne pendant 14 ans.

    Informaticienne pendant 14 ans, dont 12 chez Alten. (licenciée en 2003, capes en physique chimie en 2008, 2 ans stagiaire professeur de physique chimie, licenciée en 2010).
    L’informatique évolue très vite. Il faut sans cesse se former. Le problème ne réside pas donc dans la difficulté de la discipline mais plutôt dans la disponibilité. Les femmes sans enfant n’ont pas de difficulté. Le problème est pour les femmes ayant des enfants.
    La finance a pris le pouvoir. Et cette chose là écarte de son chemin quiconque qui n’apparait pas rentable. Elle ne va pas payer une femme qui va se consacrer à sa progéniture et qui va suivre son compagnon. Elle ne paiera pas non plus les personnes handicapées. Elle n’aime pas les faibles.
    Nous vivons dans la jungle. Nous ne sommes pas chez les bisous-nourses.

  17. #37
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 185
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 185
    Points : 10 550
    Points
    10 550

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    (.../...)Certainement.. Comme je le disais ci-dessus, le "geekisme" et machisme ambiant a augmenté, en grande partie à mon avis parce que les anciens geeks sont devenus adultes, et une partie recruteurs ou sélectionneurs..(.../...)
    +1, avec un truc en plus : les geeks avaient enfin trouvé un domaine qui les mette en valeur. Les geeks(dont je fais partie, au moins partiellement) étaient, à l'époque, les derniers des derniers, ceux que tout le monde pointe du doigt, les inutiles, etc.....

    Quand l'univers informatique, pour lesquels ils sont naturellement adaptés, prend de l'importance, soudain les geeks eux-même ne sont plus des losers, mais deviennent le point d'entrée de ce nouveau monde. Sans être des héros, ils ont désormais une utilité sociale, et ne veulent pas la perdre. Et beaucoup d'entre eux défendent leur bout de gras, faisant fuir tous les non-geeks(dont une grande majorité de filles, mais pas seulement).

    Quand le pixel-art envahit les fenêtres des travailleurs informatiques, le message est "nous avons enfin un chez nous, faites-nous pas chier". J'ai vécu ça de l'intérieur chez un éditeur de logiciel, c'était à la fois formidable(parceque j'ai toutes les références culturelles qui vont bien) et flippant(parcequ'excluant quiconque ne les a pas). Or, il existe des gens doués pour l'info qui ne sont pas des geeks(j'en ai 2 dans mon bureau. Nous, les 3 autres.....nous sommes les plus jeunes, et ça n'est sans doute pas un hasard).

    C'est le problème de toutes les minorités longtemps oppressées : une fois ayant acquis un certain pouvoir, elles ont tendance à reproduire ce dont elles ont souffert.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  18. #38
    Membre actif Avatar de supertonic
    Inscrit en
    septembre 2003
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2003
    Messages : 166
    Points : 156
    Points
    156

    Par défaut

    Ouais le coup du machiste ça va un moment hein.
    Les femmes sont juste plus attachées au concret que les hommes, il y a des exceptions bien sûr, mais c'est notre conditionnement qui veut ça. Il n'est pas question d'en déduire une supériorité quelconque.

    Sinon les philosophes, les compositeurs, etc etc sont des machos. ?

    Plutôt que de lire de la bien pensante Levi Strauss again and again, essayez cet essai des plus pertinent, parfois un peu radical mais qui tiens debout :

    http://www.amazon.fr/Vers-féminisati...3378679&sr=1-1


  19. #39
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    290
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 290
    Points : 854
    Points
    854

    Par défaut

    Citation Envoyé par Sarah Mendès Voir le message
    Pourquoi y’a-t-il eu d’après vous de moins en moins de femmes dans l’informatique depuis le milieu des années 80 ?
    L'industrie de l'informatique et sa communauté se sont solidifiées autour d'un état d'esprit, de croyances collectives construites petit à petit et qui sont maintenant reprises par les média et dans l'inconscient populaire. Or, nombre de ces schémas présents dans toutes les têtes sont typiquement masculins :

    • Le mythe du "petit génie de l'informatique". Les logiciels seraient développés par des geeks hyper cartésiens au cerveau supérieurement développé, vivant dans de sombres labos et de préférence autistes. Plus un développeur serait autiste, meilleur il serait. Cliché spectaculairement amplifié par les média audiovisuels, où le moindre reportage de JT dans une entreprise du secteur des TIC qualifie les développeurs de "petits génies de la programmation" par méconnaissance totale du sujet.
      Même si c'est vrai à la marge et pour quelques pionniers du secteur, la masse des emplois actuels en développement logiciel demande au contraire de faire preuve d'esprit de communication, de créativité, d'une aptitude au travail d'équipe et au compromis qui seraient typiquement bien plus attractifs pour les femmes.


    • La culture du troll, ou la querelle de chapelle comme sport national. Windows contre Linux, .NET contre Java, Emacs contre Vi, techno X contre techno Y... Autant de débats dont on se rendrait compte de la futilité si on les transposait dans dans un autre domaine. Les flamewars qui vont avec servent à mon avis plus volontiers à épancher un trop-plein de testostérone qu'elles n'amènent des solutions constructives à des problèmes réels. Pas étonnant que la gent féminine y trouve moins d'intérêt.


    • La consommation ostentatoire de technologie vue comme un signe extérieur de prestige. Ou : syndrome du "Tu la sens ma grosse techno ?"... Malheureusement, certains individus masculins en sont rendus à faire des derniers frameworks et technos à la mode une marque de leur supériorité plutôt que de simples outils pour arriver à un but. Le trait caractéristique de certains nerds ou décideurs technophiles étant d'utiliser un langage inutilement complexe truffé d'anglicismes (souvent mal maîtrisés). Ce langage et cet état d'esprit un brin m'as-tu-vu sont excluants pour qui ne les pratique pas ou ne voit pas l'intérêt, notamment souvent les femmes.


    Bref, je pense qu'on se trompe de technique si on veut amener plus de filles vers l'informatique en martelant "qu'elles ont autant de capacités que les hommes", parce que précisément elles ne veulent pas faire comme les hommes, et grand bien leur fasse. Mettre en avant la "part plus féminine" de ce métier - créativité, coopération, communication, pondération, diplomatie ou d'autres - me parait un meilleur compromis et ne peut en plus que faire du bien à la profession.

  20. #40
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 127
    Points : 256
    Points
    256

    Par défaut

    Bon alors, j'ai essuyé la vague des mécontents hypocrites - je parle de ceux qui m'invitent à me renseigner, à réfléchir, à lire, qu'il est incroyable de lire ce genre de chose en 2012 et bla bla bla .. etc
    Je vous invite d'abord à laisser le temps agir sur votre esprit, car je parie que vous êtes trop jeunes, donc n'êtes pas encore en mesure de donner des leçons de morale à qui que ce soit.
    Pour ce qui est des livres, je crois en avoir lu suffisamment pour ne plus m'y tenir strictement, mais me faire à présent ma propre opinion, tirée de mon expérience professionnelle en informatique (vu que c'est bien de cela qu'il s'agit dans ce thread).

    Ensuite, pour ceux (plus sérieux et objectifs donc) avançant l'argument du geekisme repoussant les femmes, je signale que je ne suis pas du tout geek (quand je joue, c'est avec ma gonzesse, à mario kart), et que je deteste regarder le foot, quoique j'aime y jouer (physiquement j'entend) de temps en temps.

    Nier les différences entre les hommes et les femmes ne fait avancer personne (et encore moins les femmes). Ceux qui le font n'ont soit jamais eu de relations sérieuses avec [les femmes], soit sont de très mauvaise foi.

    Vouloir à tout prix forcer les événements pour intégrer les femmes aux métiers techniques me parait mal saint. ET n'aboutira qu'a faire tendre [socialement] l'aspect des femmes vers celui des hommes. Perso, avoir une relation avec une [FemmeHomme] ne me dit rien. Je préfère une femme tout court, voyez-vous!

    Pour terminer sur mon point de vue, je laisse les femmes choisir ce qu'elles veulent faire elles-mêmes. Si elles sont à l'aise avec l'informatique (et il y en a certaines qui le sont bien entendu!), qu'elles soient les bienvenues. Mon expérience personnelle m'a juste montré le contraire (que cela soit pendant ma formation ou bien au boulot, en entreprise)! C'est personnel, soit, mais c'est un fait et un constat honnête! A vous de me sortir vos faits concrets et objectifs s.v.p.

    Gracias!

    Un, deux, trois, prêts ... TAPEZ!

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •