IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Droit Discussion :

L'UE avertit Microsoft qu'elle pourrait se voir infliger une amende pour avoir omis des informations


Sujet :

Droit

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Traductrice Technique
    Inscrit en
    Juin 2023
    Messages
    1 152
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Traductrice Technique

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2023
    Messages : 1 152
    Points : 80 530
    Points
    80 530
    Par défaut L'UE avertit Microsoft qu'elle pourrait se voir infliger une amende pour avoir omis des informations
    L'UE avertit Microsoft qu'elle pourrait se voir infliger une amende de plusieurs milliards pour avoir omis de répondre à une demande d'informations portant sur les risques liés à ses outils d'IA générative.

    La Commission intensifie ses mesures d'exécution à l'encontre de Microsoft : n'ayant pas reçu de réponse à sa demande de renseignements du 14 mars concernant les risques spécifiques liés aux fonctions d'IA générative de Bing, notamment "Copilot in Bing" et "Image Creator by Designer", l'entreprise a maintenant jusqu'au 27 mai pour fournir les informations demandées à la Commission.

    La Commission contraint Microsoft à fournir des informations en vertu de la loi sur les services numériques concernant les risques liés à l'IA générative sur Bing. Avec cette demande d'information juridiquement contraignante, la Commission demande à Bing de fournir des documents et des données internes qui n'ont pas été divulgués dans la réponse précédente de Bing.

    La demande d'informations repose sur le soupçon que Bing pourrait avoir enfreint la DSA en raison des risques liés à l'IA générative, tels que les "hallucinations", la diffusion virale de "deepfakes", ainsi que la manipulation automatisée de services susceptibles d'induire les électeurs en erreur. En vertu de la DSA, les services désignés, y compris Bing, doivent procéder à une évaluation adéquate des risques et adopter des mesures d'atténuation des risques. L'IA générative est l'un des risques identifiés par la Commission dans ses lignes directrices sur l'intégrité des processus électoraux, en particulier pour les prochaines élections au Parlement européen en juin.

    Nom : 1.jpg
Affichages : 4525
Taille : 34,6 Ko

    Si Bing ne répond pas dans les délais, la Commission peut imposer des amendes allant jusqu'à 1 % du revenu annuel total ou du chiffre d'affaires mondial du prestataire et des sanctions périodiques allant jusqu'à 5 % du revenu journalier moyen ou du chiffre d'affaires annuel mondial du prestataire. La Commission peut également infliger des amendes allant jusqu'à 1 % du revenu annuel total ou du chiffre d'affaires mondial du prestataire en cas d'informations incorrectes, incomplètes ou trompeuses en réponse à une demande d'information.

    À la suite de sa désignation en tant que très grand moteur de recherche en ligne, Bing est tenu de se conformer à l'ensemble des dispositions introduites par la DSA. Dans ce cas particulier, la Commission considère que les violations présumées de la DSA peuvent présenter des risques liés au discours civique et aux processus électoraux. Conformément à l'article 67, paragraphe 3, de la DSA, la Commission est habilitée à demander, par voie de décision, des informations complémentaires à Bing concernant les infractions présumées.

    Une demande d'information est un acte d'enquête qui ne préjuge pas d'éventuelles mesures supplémentaires que la Commission pourrait ou non décider de prendre. Sur la base de l'évaluation des réponses, la Commission déterminera les prochaines étapes. Cela pourrait impliquer l'ouverture d'une procédure formelle, conformément à l'article 66 de la DSA.

    Source : Commission européenne

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur cette affaire ?

    Voir aussi :

    Les législateurs européens adoptent la première loi importante pour réglementer l'IA dans le monde, mais elle pourrait potentiellement rendre le marché européen peu attrayant pour l'IA

    Les risques liés à l'IA connaîtront la plus forte augmentation de couverture d'audit en 2024. La GenAI crée des risques nouveaux et accrus pour la sécurité des données, selon Gartner

    Microsoft explique en détail comment elle développe l'IA de manière responsable dans son premier rapport de transparence, évoquant les difficultés rencontrées et parlant des améliorations en cours
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    Octobre 2017
    Messages
    1 864
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : Octobre 2017
    Messages : 1 864
    Points : 5 936
    Points
    5 936
    Par défaut
    QUand on avertit, c'est que l'on ne veut pas le faire!

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 21/12/2022, 05h35
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 11/06/2021, 12h38
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 08/01/2019, 12h50
  4. Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2018, 11h25
  5. Réponses: 11
    Dernier message: 07/04/2014, 16h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo