IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Mobiles Discussion :

Un procès contre DoorDash allègue ce que certains utilisateurs soupçonnent depuis longtemps


Sujet :

Mobiles

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Bruno
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    Mai 2019
    Messages
    1 887
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2019
    Messages : 1 887
    Points : 36 952
    Points
    36 952
    Par défaut Un procès contre DoorDash allègue ce que certains utilisateurs soupçonnent depuis longtemps
    DoorDash est accusé de faire payer plus cher les utilisateurs d'iPhone pour des commandes identiques,
    des chiffres changent selon les caprices de DoorDash, affirme le procès

    Un groupe d’utilisateurs d’iPhone a déposé une plainte contre Apple et DoorDash, affirmant qu’ils paient plus cher leurs commandes que les utilisateurs d’Android. La plainte allègue que les utilisateurs d’iPhone paient en moyenne 30 % de plus que les utilisateurs d’Android pour les mêmes commandes sur DoorDash. Les documents judiciaires soumis dans le cadre de l'affaire comprennent des captures d'écran montrant que les utilisateurs d'iPhone doivent payer un supplément.

    Sur le site web de l'entreprise, on peut lire que ces frais « aident DoorDash à préserver l'accès [des clients] aux commerçants disponibles les plus éloignés d'eux ». Toutefois, le procès indique que ces frais sont facturés plus souvent aux utilisateurs d'iPhone qu'aux utilisateurs d'Android, « probablement parce que des études révèlent que les utilisateurs d'iPhone gagnent plus ». La plainte demande un statut de recours collectif au nom de tous les utilisateurs d’iPhone qui ont commandé sur DoorDash depuis 2018 et réclame également des dommages-intérêts.


    DashPass est le service d'abonnement à 10 dollars par mois de l'entreprise qui livre gratuitement les commandes de plus de 12 dollars. Quelques captures d'écran figurant dans les documents du tribunal montrent que les frais d'extension de gamme ne sont ajoutés qu'au compte avec DashPass et non à celui sans DashPass, alors qu'il s'agit de commandes identiques passées à la même adresse. Selon la lettre, DoorDash utiliserait cette pratique trompeuse pour faire croire aux consommateurs que les Dashers reçoivent les frais « liés à la livraison » alors qu'en réalité, tous les « frais de livraison » sont conservés par DoorDash. D'autres captures d'écran montrent également que les commandes passées à partir d'iPhones ont des frais de livraison de base plus élevés que les commandes passées à partir d'appareils Android.

    Nom : Docj.jpg
Affichages : 39475
Taille : 57,3 Ko

    Le procès, intenté par Ross Hecox et ses enfants mineurs devant le tribunal de district du Maryland, demande des dommages et intérêts d'au moins un milliard de dollars « pour tous les consommateurs qui ont été victimes du système de tarification illégal de DoorDash au cours des quatre dernières années ».

    « Les allégations avancées dans la plainte modifiée sont sans fondement et tout simplement sans valeur », a déclaré un porte-parole de DoorDash. « Nous nous assurons que les frais sont divulgués tout au long de l'expérience client, y compris sur chaque page de magasin de restaurant et avant le passage à la caisse. Construire cette confiance est essentiel, et c'est pourquoi la majorité des commandes de livraison sur notre plateforme sont passées par des clients qui reviennent. Nous continuerons à nous efforcer d'améliorer le fonctionnement de notre plateforme pour les clients et nous combattrons vigoureusement ces allégations ».

    La plainte a été déposée par Ross Hecox, un père célibataire du Maryland qui utilise DoorDash et s'abonne à DashPass. Les deux enfants de Hecox, Reid et un mineur désigné sous le nom de « R.E.H. », qui ont tous deux déjà utilisé DoorDash, sont également cités dans la plainte.

    La principale revendication de l'action en justice concerne les « frais de gamme étendue ». Ces frais ne sont pas définis dans la liste des frais facturés aux clients sur le site web de DoorDash. Les clients et les Dashers ont débattu de la raison de ces frais, qui s'appliquent à certaines commandes dont l'adresse de livraison est proche du lieu de stockage et qui ne semblent pas être répercutés sur les livreurs.

    « Lors d'un test sur la plateforme DoorDash, DoorDash a appliqué les frais de gamme étendue à un compte DashPass, mais pas à un compte standard lorsque chaque compte a passé la même commande au même moment au même restaurant pour une livraison à la même maison », peut-on lire dans la plainte.

    À titre d'exemple, la plainte montre deux commandes identiques de Chipotle : l'une passée en utilisant le DashPass, l'autre sans. Seule la commande avec DashPass se voit imposer des frais de 0,99 dollar pour l'extension de la gamme, bien que les deux comptes utilisent la même adresse de livraison.

    Nom : Dash.jpg
Affichages : 2212
Taille : 40,9 Ko

    Les frais de gamme élargie s'appliquent également à certaines commandes effectuées par l'intermédiaire de comptes DoorDash ordinaires lorsque les clients commanUn procès contre DoorDash allègue ce que certains utilisateurs soupçonnent depuis longtemps : l'entreprise fait payer les utilisateurs d'Apple plus cher que les propriétaires d'Android.

    Un groupe d’utilisateurs d’iPhone a déposé une plainte contre Apple et DoorDash, affirmant qu’ils paient plus cher leurs commandes que les utilisateurs d’Android. Selon la plainte, Apple impose des frais supplémentaires aux développeurs d’applications qui utilisent son système de paiement intégré, ce qui entraîne une augmentation des prix pour les consommateurs. La plainte allègue que cette pratique viole les lois antitrust et de protection des consommateurs, et crée une discrimination de prix entre les utilisateurs d’iPhone et d’Android.

    La plainte demande un statut de recours collectif au nom de tous les utilisateurs d’iPhone qui ont commandé sur DoorDash depuis 2018. Elle réclame également des dommages-intérêts et une injonction pour empêcher Apple de continuer à imposer ses frais aux développeurs d’applications. La plainte affirme que les utilisateurs d’iPhone paient en moyenne 30 % de plus que les utilisateurs d’Android pour les mêmes commandes sur DoorDash.

    « Les allégations avancées dans la plainte modifiée sont sans fondement et tout simplement sans valeur », a déclaré un porte-parole de DoorDash. « Nous nous assurons que les frais sont divulgués tout au long de l'expérience client, y compris sur chaque page de magasin de restaurant et avant le passage à la caisse. Construire cette confiance est essentiel, et c'est pourquoi la majorité des commandes de livraison sur notre plateforme sont passées par des clients qui reviennent. Nous continuerons à nous efforcer d'améliorer le fonctionnement de notre plateforme pour les clients et nous combattrons vigoureusement ces allégations ».

    La plainte a été déposée par Ross Hecox, un père célibataire du Maryland qui utilise DoorDash et s'abonne à DashPass. Les deux enfants de Hecox, Reid et un mineur désigné sous le nom de « R.E.H. », qui ont tous deux déjà utilisé DoorDash, sont également cités dans la plainte.

    La principale revendication de l'action en justice concerne les « frais de gamme étendue ». Ces frais ne sont pas définis dans la liste des frais facturés aux clients sur le site web de DoorDash. Les clients et les Dashers ont débattu de la raison de ces frais, qui s'appliquent à certaines commandes dont l'adresse de livraison est proche du lieu de stockage et qui ne semblent pas être répercutés sur les livreurs.

    « Lors d'un test sur la plateforme DoorDash, DoorDash a appliqué les frais de gamme étendue à un compte DashPass, mais pas à un compte standard lorsque chaque compte a passé la même commande au même moment au même restaurant pour une livraison à la même maison », peut-on lire dans la plainte.

    À titre d'exemple, la plainte montre deux commandes identiques de Chipotle : l'une passée en utilisant le DashPass, l'autre sans. Seule la commande avec DashPass se voit imposer des frais de 0,99 dollar pour l'extension de la gamme, bien que les deux comptes utilisent la même adresse de livraison.

    Les frais de gamme élargie s'appliquent également à certaines commandes effectuées par l'intermédiaire de comptes DoorDash ordinaires lorsque les clients commandent à l'aide d'un iPhone, selon l'action en justice. Dans un cas, la même commande d'un Panera Bread a été facturée 0,99 dollar sur un iPhone, mais pas sur un appareil Android.

    Selon l'action en justice, « DoorDash facture les frais de gamme étendue aux utilisateurs d'iPhone plus souvent qu'aux utilisateurs d'Android et fait payer davantage les utilisateurs d'iPhone pour la "livraison" (probablement parce que des études révèlent que les utilisateurs d'iPhone gagnent plus) ».

    Certains clients ont été surpris d'apprendre l'existence de ces frais, que des avocats ont qualifié d' « arnaque » dans la plainte. « La Commission européenne a également publié un rapport sur l'état de l'environnement dans les pays en voie de développement et sur l'état de l'environnement dans ces pays. »

    La transparence des services de livraison en ce qui concerne leurs frais est devenue un problème majeur. En février, un groupe de sénateurs démocrates américains a envoyé des lettres à Uber, Grubhub et DoorDash pour leur poser des questions sur ce que l'on appelle les « junk fees », qui augmentent les prix pour les consommateurs de manière opaque ou trompeuse, a rapporté le Washington Post.

    dent à l'aide d'un iPhone, selon l'action en justice. Dans un cas, la même commande d'un Panera Bread a été facturée 0,99 dollar sur un iPhone, mais pas sur un appareil Android.

    Selon l'action en justice, « DoorDash facture les frais de gamme étendue aux utilisateurs d'iPhone plus souvent qu'aux utilisateurs d'Android et fait payer davantage les utilisateurs d'iPhone pour la "livraison" (probablement parce que des études révèlent que les utilisateurs d'iPhone gagnent plus) ».

    Certains clients ont été surpris d'apprendre l'existence de ces frais, que des avocats ont qualifié d' « arnaque » dans la plainte. « La Commission européenne a également publié un rapport sur l'état de l'environnement dans les pays en voie de développement et sur l'état de l'environnement dans ces pays. »

    La transparence des services de livraison en ce qui concerne leurs frais est devenue un problème majeur. En février, un groupe de sénateurs démocrates américains a envoyé des lettres à Uber, Grubhub et DoorDash pour leur poser des questions sur ce que l'on appelle les junk fees , qui augmentent les prix pour les consommateurs de manière opaque ou trompeuse, a rapporté le Washington Post.

    Source : Documents judiciaires

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Quels sont les intérêts en jeu dans cette affaire ? Qui sont les bénéficiaires et les victimes potentiels de cette pratique ?
    Quelles sont les conséquences sociales et économiques de la discrimination de prix entre les utilisateurs d’iPhone et d’Android ?
    Quel est le rôle des autorités de régulation et de protection des consommateurs dans ce domaine ?

    Voir aussi :

    Apple restreint l'utilisation de ChatGPT par ses employés et rejoint d'autres entreprises qui se méfient des fuites, Samsung a fait une démarche similaire le mois dernier

    Le PDG de Raspberry Pi, Eben Upton, parle des améliorations du stock et des priorités de l'industrie, les modèles Pi Zero, Pi 3 et Pi 3B devraient être disponibles à nouveau à partir de ce trimestre
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre régulier
    Homme Profil pro
    Directeur de projet
    Inscrit en
    Juillet 2019
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Pays-Bas

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur de projet

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2019
    Messages : 31
    Points : 95
    Points
    95
    Par défaut
    Je dois avouer avoir de la peine à voir ce qui peut être la cause d'une plainte auprès d'un tribunal...

    1. Apple impose des frais plus importants que Android

    2. DoorDash reporte ces frais supplémentaires sur le client final


    Le problème n'est donc pas DoorDash mais bien Apple!

    Si les utilisateurs de iPhone ne sont pas contents, la solution n'est pas le juge mais le marché: Ils n'ont qu'à virer leur iPhone, Apple comprendra très vite qu'il faut baisser leur frais. Mais comme les gens sont cons, Apple a encore des beaux jours plein de cash à vivre...

  3. #3
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    263
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 263
    Points : 909
    Points
    909
    Par défaut
    DoorDash n'a fait qu'appliquer ce qu'Apple fait légalement depuis des années.

  4. #4
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 11
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut
    Citation Envoyé par jc_granit Voir le message
    1. Apple impose des frais plus importants que Android
    C'est faux, la taxe Apple n'est pas appliquée pour le e-commerce.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 31/12/2020, 11h40
  2. Ne voire que certaines extensions et masquer les autres
    Par Furius dans le forum Balisage (X)HTML et validation W3C
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/12/2005, 23h04
  3. [Oracle 8i] ne garder que certains enregistrements (COUNT ?)
    Par delphim dans le forum Langage SQL
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/02/2005, 14h30
  4. 1 Table, Des doublons, ne rertenir que certains d'entre eux
    Par Dragano dans le forum Langage SQL
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/01/2005, 12h06

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo