La cryptomonnaie XRP chute de 25 % après que la SEC a annoncé un procès contre Ripple Labs et ses dirigeants,
ils auraient procédé à une offre de titres non enregistrée pour 1,3 Md$

La Commission américaine des opérations de bourse connue sous l’acronyme SEC a annoncé la semaine dernière qu'elle avait intenté une action en justice contre Ripple Labs et ses deux dirigeants. Le délit qui leur est reproché est d’avoir levé des fonds par la vente de XRP dans le cadre d'une offre de titres non enregistrée à des investisseurs aux États-Unis et dans le monde entier.

Pour la petite histoire, en août 2012, Ryan Fugger, fondateur de Ripple, avait été approché par Jed McCaleb qui développait un système de cryptomonnaie dans lequel les transactions étaient vérifiées par consensus entre les membres du réseau, contrairement au processus d'extraction utilisé par le Bitcoin. Après des discussions avec McCaleb et des membres de la communauté Ripple, Fugger lui aurait concédé Ripple. Initialement appelée Opencoin et rebaptisée Ripple Labs en 2015, la société fondée en 2012 et basée à San Francisco, en Californie est aujourd’hui une entreprise de technologie qui développe le protocole de paiement et le réseau d'échange Ripple.

Nom : Rippe LabsB.png
Affichages : 52899
Taille : 101,9 Ko

Le XRP s'est effondré de plus de 25 % immédiatement après l’annonce de la nouvelle par l'US Securities and Exchange Commission (SEC). Selon l'annonce officielle de la SEC, les charges sont portées contre Ripple Labs, Christian Larsen, et l'actuel PDG de Ripple, Brad Garlinghouse. La plainte indique que le XRP aurait dû être enregistré auprès de la SEC, il y a plus de sept ans. La SEC affirme également que les accusés dans cette affaire ont engendré plus de 1,38 milliard de dollars grâce aux ventes de la cryptomonnaie XRP.

Bien qu’il soit clair que le bitcoin est la plus populaire des cryptomonnaies, Le XRP fait partie de ces monnaies qui provoquent des vagues gigantesques sur le marché financier. Grâce à son système de paiement simple et rapide, cette cryptomonnaie est l’une des plus convoitées du moment. C’est une cryptomonnaie en constante évolution. Sa valeur n’a de cesse d’augmenter sur le marché financier depuis sa création jusqu’à cette fameuse affaire de poursuite judiciaire. Le XRP a maintenant perdu le titre de troisième plus grande cryptomonnaie du monde, car le Tether a remplacé le XRP après son récent effondrement.

Nom : SECB.png
Affichages : 4910
Taille : 64,7 Ko

Sur le site web de la SEC, on peut voir les déclarations officielles de deux de ses responsables.

« Les opérateurs qui souhaitent bénéficier des avantages d'une offre publique, notamment l'accès aux investisseurs, une large distribution et un marché de négociation secondaire, doivent se conformer aux lois fédérales sur les valeurs mobilières qui exigent l'enregistrement des offres, à moins qu'une exemption d'enregistrement ne s'applique », a déclaré Stephanie Avakian, directrice de la division de l'application de la SEC. « Nous alléguons que Ripple, Larsen, et Garlinghouse ont omis d'enregistrer leur offre et leur vente en cours de milliards de XRP à des investisseurs, ce qui a privé les acheteurs potentiels d'informations adéquates sur XRP, les activités de Ripple et d'autres protections importantes qui sont fondamentales pour notre système de marché public ».

« Les exigences d'enregistrement sont conçues pour garantir que les investisseurs potentiels reçoivent des informations importantes sur les activités commerciales et la situation financière d'un émetteur », a déclaré Marc P. Berger, directeur adjoint de la division de l'application de la SEC. « Ici, nous affirmons que Ripple et ses dirigeants n'ont pas réussi pendant plusieurs années à satisfaire à ces dispositions fondamentales de protection des investisseurs, et qu'en conséquence les investisseurs n'ont pas reçu les informations auxquelles ils avaient droit ».

Pour sa défense, l'entreprise affirme que le XRP n'est pas un outil exploitable par les institutions financières. La présence du XRP sur un certain nombre de bourses cryptocourants est un fait qui pourrait élargir la portée de cette plainte et toucher un plus grand nombre d'acteurs dans ce domaine.

Dans un billet de blog publié la semaine dernière, et mis en ligne peu après le dépôt de la plainte de la SEC, Garlinghouse a indiqué que les affirmations de la SEC étaient « complètement fausses sur le plan des faits et du droit » et que la société était convaincue de gagner le procès devant un juge neutre.

Source : SEC

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Serez-vous prêt à opter pour le bitcoin au détriment du XRP ?

Voir aussi :

Quand la Chine et d'autres grands pays lanceront des cryptomonnaies, cela donnera le coup d'envoi d'une révolution mondiale, selon un rapport

Grâce au cours de la cryptomonnaie ripple, Chris Larsen est devenu le 5e plus riche du monde. Dépassant Mark Zuckerberg le temps d'un après-midi

Les cryptomonnaies à la base de résultats financiers spectaculaires chez les fabricants de cartes graphiques ; mais cela va-t-il encore durer ?

Des grandes banques investissent des millions de dollars dans un système de paiement numérique utilisant la technologie de la blockchain