IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Embarqué Discussion :

La FTC ouvre une enquête antitrust sur l'acquisition d'iRobot par Amazon pour 1,7 milliard de dollars


Sujet :

Embarqué

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 637
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 637
    Points : 57 269
    Points
    57 269
    Par défaut La FTC ouvre une enquête antitrust sur l'acquisition d'iRobot par Amazon pour 1,7 milliard de dollars
    Amazon rachète le fabricant de robots domestiques iRobot pour 1,7 milliard de dollars
    afin de proposer des produits pouvant aider les clients dans leurs tâches ménagères

    Amazon a annoncé aujourd'hui avoir signé un accord pour acquérir iRobot, fabricant du robot aspirateur Roomba. L'opération est évaluée à environ 1,7 milliard de dollars, et Amazon acquerra iRobot pour 61 dollars par action dans le cadre d'une transaction entièrement en espèces. Le leader mondial du commerce électronique a annoncé qu'il envisage d'aider les clients dans leurs tâches ménagères, ce qui laisse entendre qu'Amazon pourrait à l'avenir connecter Alexa à la plateforme d'iRobot. Mais l'acquisition soulève quelques questions en matière de vie privée et l'on craint qu'elle confère à Amazon un monopole sur le marché de la maison intelligente.

    La société de robotique domestique iRobot, surtout connue pour avoir été le pionnier des aspirateurs robotisés, a été fondée en 1990 par Colin Angle, Rodney Brooks et Helen Greiner, membres du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT (CSAIL). En 2002, elle a lancé le robot aspirateur "Roomba, une marque qui est depuis devenue la référence dans le domaine, avec plus de 30 millions d'unités vendues en 2020. iRobot est aujourd'hui le leader mondial de la robotique grand public. Brooks et Greiner ont ensuite fondé et dirigé plusieurs autres entreprises, tandis que Angle est resté à bord en tant que PDG. Il conservera ce poste après l'acquisition.

    « Depuis que nous avons lancé iRobot, notre équipe s'est donné pour mission de créer des produits innovants et pratiques qui facilitent la vie des clients, ce qui a conduit à des inventions comme le Roomba et iRobot OS. Amazon partage notre passion pour la création d'innovations réfléchies qui permettent aux gens d'en faire plus chez eux, et je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour notre équipe afin de poursuivre notre mission. Je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de faire partie d'Amazon et de voir ce que nous pouvons construire ensemble pour les clients dans les années à venir », a déclaré Colin Angle dans un communiqué.

    Nom : Amazon-iRobot.jpg
Affichages : 15367
Taille : 30,9 Ko

    Amazon acquiert iRobot pour 61 dollars par action dans le cadre d'une transaction entièrement en numéraire qui valorise le fabricant de robots à 1,7 milliard de dollars. L'acquisition en cours serait la quatrième plus grande acquisition de l'histoire d'Amazon, après l'achat de la chaîne d'épicerie Whole Foods en 2017 (13,7 milliards de dollars), du studio de cinéma MGM en 2021 (8,45 milliards de dollars) et du fournisseur médical One Medical le mois dernier (3,9 milliards de dollars). Toutefois, il est important de noter que la division Amazon Robotics se concentre uniquement sur son activité d'entreposage et de distribution.

    Cette opération renforcera la présence d'Amazon dans le secteur de la robotique grand public, un domaine auquel la société s'est attaquée de manière agressive lors de la dernière décennie. Amazon a fait un pari audacieux dans ce domaine l'année dernière en dévoilant le robot domestique "Astro", un appareil de 1 449,99 dollars équipé de l'assistant numérique Alexa de la société et capable de suivre les consommateurs dans leur maison. La société propose également une gamme d'appareils de maison intelligente, comme des sonnettes connectées après l'acquisition de Ring en 2018, ainsi que des thermomètres et des micro-ondes à commande vocale.

    Bien qu'Amazon ne détaille pas ses plans pour iRobot, les synergies avec ses autres produits de maison intelligente sont claires. « Nous savons que le gain de temps est important, et les corvées prennent un temps précieux qui pourrait être mieux dépensé à faire quelque chose que les clients aiment. L'équipe iRobot a prouvé sa capacité à réinventer la façon dont les gens font le ménage avec des produits incroyablement pratiques et inventifs, qu'il s'agisse de nettoyer quand et où les clients le souhaitent en évitant les obstacles courants dans la maison, ou de vider automatiquement le bac de collecte », a déclaré Dave Limp, vice-président sénior d'Amazon Devices.

    Amazon et iRobot ont eu un partenariat de plus en plus étroit au cours de ces dernières années, grâce à l'adoption par le Roomba de la fonctionnalité Alexa et à l'utilisation des serveurs AWS. Angle a souvent parlé de l'aspirateur Roomba - et des robots domestiques en général - comme d'une sorte de tissu conjonctif pour la maison intelligente. « La maison du futur est un robot. Et les aspirateurs et les autres appareils sont les mains, les yeux et les appendices du robot domestique. En fin de compte, cette maison intelligente du futur n'est pas contrôlée par votre téléphone portable », a déclaré Angle lors d'une interview.

    « Si vous avez 200 appareils, vous n'allez pas les allumer en sortant votre téléphone portable. Nous avons besoin d'une maison qui se programme toute seule, où vous vivez simplement dans votre maison et où la maison fait ce qu'il faut en se basant sur la compréhension de ce qui se passe ». Le robot assistant domestique auquel il fait référence pourrait établir des plans d'étage, écouter les commandes pour se déplacer entre les pièces et même reconnaître les visages. Tout comme un appareil géré par Alexa, il peut répondre à des questions, diffuser de la musique et vous montrer des choses comme la météo.

    Dans le même temps, la combinaison du Roomba, d'Alexa, des sonnettes Ring et des autres produits de maison intelligente d'Amazon donne à l'entreprise l'accès à une quantité incroyable de données dans une maison intelligente moderne. Cela va naturellement conduire à encore plus de questions autour de la vie privée, et du contrôle d'Amazon sur le marché de la maison intelligente. L'acquisition de Ring par Amazon a soulevé toutes sortes de signaux d'alarme pour les groupes de défense des droits, et le fait qu'elle possède le robot domestique le plus populaire au monde fera presque certainement sourciller.

    Les versions récentes du Roomba intègrent des capteurs de plus en plus sophistiqués qui permettent de dresser des cartes en 3D du domicile des utilisateurs. L'entreprise a lancé au début de l'année la dernière version d'iRobot OS, une plateforme pilotée par l'IA pour ses aspirateurs et ses balais robots. Le système d'exploitation iRobot est conçu pour différencier les produits Roomba de ceux de la concurrence grâce à des fonctionnalités et des capacités logicielles supplémentaires, alors que l'espace de nettoyage robotisé devient de plus en plus compétitif. Ces différents points seront analysés en détail par les régulateurs.

    En outre, Amazon acquiert iRobot à un moment où le fabricant de robots domestiques est confronté à des vents contraires. L'entreprise a publié vendredi des résultats pour le deuxième trimestre qui montrent une baisse de 30 % du chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente, principalement en raison de "réductions, retards et annulations de commandes imprévus" de la part de détaillants en Amérique du Nord et en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. iRobot est devenu une coqueluche de la pandémie, car les clients ont passé plus de temps à la maison et ont acheté des aspirateurs robots pour garder leurs maisons propres.

    Son activité a souffert des contraintes de la chaîne d'approvisionnement au cours des derniers trimestres. iRobot a déclaré qu'il avait maintenant un surplus de stock dans un contexte de commandes "plus faibles que prévu" de la part des détaillants. Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre est de 255,4 millions de dollars, soit bien moins que les 303 millions de dollars attendus par les analystes. Ses pertes se sont creusées pour atteindre 35 cents par action, après ajustement. Les analystes avaient prévu une perte de 1,55 dollar par action.

    iRobot a déclaré qu'il prévoyait de supprimer environ 140 emplois, soit 10 % de ses effectifs, car il est confronté à une hausse des coûts et à une baisse des revenus. Par ailleurs, le rachat par Amazon devra être approuvé par les autorités de réglementation et les actionnaires d'iRobot. Les actions d'iRobot ont bondi de plus de 19 % dans les premiers échanges après avoir été brièvement interrompues à la suite de l'annonce de l'opération. L'action d'Amazon a baissé de moins de 1 %.

    Sources : Amazon, iRobot

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous de l'acquisition d'iRobot par Amazon ?
    Selon vous, les régulateurs devraient-ils autoriser cette acquisition ?
    Selon vous, quelles sont les préoccupations que pose ce rachat en matière de vie privée ?
    L'opération ne risque-t-elle pas de donner à Amazon un monopole sur le marché de maison intelligente ?

    Voir aussi

    L'OS iRobot est le nouveau « cerveau » des aspirateurs robots Roomba, il n'offrirait pas de nouvelles fonctionnalités, mais de vastes rêves

    Un minuscule ver robot chinois pourrait se glisser dans votre cerveau et envoyer des signaux aux neurones, puis interagir directement avec des ordinateurs, selon un rapport

    Amazon présente Astro, son robot de 1 449 $ alimenté par Alexa qui va surveiller automatiquement votre maison, et vous envoyer des notifications s'il voit quelque chose d'inhabituel

    Des documents divulgués montrent comment le robot Astro d'Amazon suit tout ce que vous faites, certains développeurs du projet expriment leur réticence mais Amazon tente de rassurer

    Amazon confirme que les enregistrements vocaux des clients d'Alexa sont conservés pour toujours, tant qu'ils ne les suppriment pas manuellement
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 154
    Points : 172 374
    Points
    172 374
    Par défaut L'accord Roomba d'Amazon concerne la cartographie de votre maison
    L'accord Roomba d'Amazon concerne la cartographie de votre maison.
    En achetant iRobot, la grande enseigne technologique se dote d'une machine de collecte de données livrée avec un aspirateur

    Amazon.com Inc. n'a pas seulement acheté un fabricant d'aspirateurs robots. L'entreprise a fait l'acquisition d'une société de cartographie. Pour être plus précis : une entreprise qui peut faire des cartes de votre maison. La société a annoncé vendredi un accord de 1,7 milliard de dollars pour acheter iRobot Corp., le fabricant de l'aspirateur Roomba. Bien sûr, Amazon gagnera de l'argent en vendant ces gadgets. Mais la vraie valeur réside dans la capacité de ces robots à cartographier votre maison. Comme toujours avec Amazon, tout tourne autour des données.

    La société de robotique domestique iRobot, surtout connue pour avoir été le pionnier des aspirateurs robotisés, a été fondée en 1990 par Colin Angle, Rodney Brooks et Helen Greiner, membres du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT (CSAIL). En 2002, elle a lancé le robot aspirateur Roomba, une marque qui est depuis devenue la référence dans le domaine, avec plus de 30 millions d'unités vendues en 2020. iRobot est aujourd'hui le leader mondial de la robotique grand public. Brooks et Greiner ont ensuite fondé et dirigé plusieurs autres entreprises, tandis que Angle est resté à bord en tant que PDG. Il conservera ce poste après l'acquisition.

    « Depuis que nous avons lancé iRobot, notre équipe s'est donné pour mission de créer des produits innovants et pratiques qui facilitent la vie des clients, ce qui a conduit à des inventions comme le Roomba et iRobot OS. Amazon partage notre passion pour la création d'innovations réfléchies qui permettent aux gens d'en faire plus chez eux, et je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour notre équipe afin de poursuivre notre mission. Je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de faire partie d'Amazon et de voir ce que nous pouvons construire ensemble pour les clients dans les années à venir », a déclaré Colin Angle dans un communiqué.

    Nom : amazon.png
Affichages : 10866
Taille : 62,2 Ko

    Bien qu'Amazon ne détaille pas ses plans pour iRobot, les synergies avec ses autres produits de maison intelligente sont claires. « Nous savons que le gain de temps est important, et les corvées prennent un temps précieux qui pourrait être mieux dépensé à faire quelque chose que les clients aiment. L'équipe iRobot a prouvé sa capacité à réinventer la façon dont les gens font le ménage avec des produits incroyablement pratiques et inventifs, qu'il s'agisse de nettoyer quand et où les clients le souhaitent en évitant les obstacles courants dans la maison, ou de vider automatiquement le bac de collecte », a déclaré Dave Limp, vice-président sénior d'Amazon Devices.

    Amazon et iRobot ont eu un partenariat de plus en plus étroit au cours de ces dernières années, grâce à l'adoption par le Roomba de la fonctionnalité Alexa et à l'utilisation des serveurs AWS. Angle a souvent parlé de l'aspirateur Roomba - et des robots domestiques en général - comme d'une sorte de tissu conjonctif pour la maison intelligente. « La maison du futur est un robot. Et les aspirateurs et les autres appareils sont les mains, les yeux et les appendices du robot domestique. En fin de compte, cette maison intelligente du futur n'est pas contrôlée par votre téléphone portable », a déclaré Angle lors d'une interview.

    « Si vous avez 200 appareils, vous n'allez pas les allumer en sortant votre téléphone portable. Nous avons besoin d'une maison qui se programme toute seule, où vous vivez simplement dans votre maison et où la maison fait ce qu'il faut en se basant sur la compréhension de ce qui se passe ». Le robot assistant domestique auquel il fait référence pourrait établir des plans d'étage, écouter les commandes pour se déplacer entre les pièces et même reconnaître les visages. Tout comme un appareil géré par Alexa, il peut répondre à des questions, diffuser de la musique et vous montrer des choses comme la météo.

    La cartographie de votre maison

    Actuellement, une maison intelligente n'est pas vraiment très intelligente. Elle sait seulement que vos ampoules Philips Hue et votre télévision connectée sont dans votre salon parce que vous le lui avez dit. Elle ne sait certainement pas où se trouvent exactement les appareils dans cette pièce. Plus elle en sait sur un espace donné, plus elle peut chorégraphier étroitement la façon dont ils interagissent avec vous.

    La maison intelligente est clairement une priorité pour Amazon. Ses haut-parleurs intelligents Echo se vendent toujours mieux que ceux de ses rivaux Apple et Google, avec environ 9,9 millions d'unités vendues au cours des trois mois jusqu'en mars, selon la société d'analyse Strategy Analytics. Dans ce secteur d'activité il faut prendre en considération l'accord d'un milliard de dollars pour le rachat par Amazon du fabricant de sonnettes vidéo Ring en 2018 et la société Wi-Fi Eero un an plus tard.

    Mais vous ne pouvez toujours pas acheter facilement l'Astro, le robot domestique d'Amazon de 1 449 $ qui a été révélé en fanfare l'année dernière, car il n'est toujours disponible qu'en quantités limitées. En septembre, Amazon a amorcé le déploiement d'un robot qui peut aider à surveiller votre maison, alimenté par Amazon Alexa et un tas de technologies d'intelligence artificielle. Astro peut faire (automatiquement ou en étant contrôlé à distance) le tour de votre maison, vous donner une vue en direct de ce qu'il voit et envoyer des notifications s'il voit quelque chose d'inhabituel. Cela signifie que vous pouvez surveiller votre animal de compagnie, détecter les intrus ou vous assurer que vous avez éteint le four. Astro est mobile grâce à une technologie qu'Amazon a baptisée Intelligent Motion. Il utilise la localisation et la cartographie simultanées (SLAM pour simultaneous location and mapping) pour s'assurer qu'Astro se déplace sans buter sur des objets, même si quelqu'un a oublié quelque chose sur le sol qui n'était pas là auparavant.

    Nom : astro.png
Affichages : 2198
Taille : 328,7 Ko

    Vous pouvez également configurer Astro pour qu'il fournisse des alertes utiles, par exemple lorsqu'un détecteur de fumée se déclenche ou si du verre brisé est détecté.

    Une technologie de vision par ordinateur appelée identification visuelle permet à Astro de reconnaître des membres spécifiques de votre famille, afin qu'il puisse correctement envoyer des messages et des rappels. Il peut même apporter à quelqu'un la télécommande (ou un autre objet). Déposez-le simplement dans le coffre à bagages d'Astro, et il reconnaîtra la bonne personne à qui le livrer.


    L'un des objectifs d'Astro est de cartographier l'intérieur de votre propriété, une tâche qui incombera désormais à iRobot. Les produits les plus récents de la société basée à Bedford, dans le Massachusetts, incluent une technologie appelée Smart Maps, bien que les clients puissent refuser de partager les données. Amazon a déclaré dans un communiqué que la protection des données des clients est « incroyablement importante ».

    Les cartes représentent également une mine de données pour les marketeurs. La taille de votre maison est un assez bon indicateur de votre richesse. Un sol couvert de jouets signifie que vous avez probablement des enfants. Un ménage sans beaucoup de meubles est un ménage auquel vous pouvez essayer de vendre plus de meubles. Ce sont toutes des informations utiles pour une entreprise comme Amazon qui, vous l'avez peut-être remarqué, vend des choses.

    Des inquiétudes soulevées dans le cas d'Astro

    Dans le cas d'Astro, des documents divulgués ont montré comment le robot d'Amazon suit tout ce que vous faites et certains développeurs ont exprimé des réticences, même si Amazon a tenté de se montrer rassurant.

    Comme l'a souligné Jon Shannow, l'appareil est avant tout un dispositif de surveillance qui vous suit, ainsi que tous ceux qui entrent dans votre maison.

    Lorsqu'un utilisateur achète le robot, les clients sont invités à enregistrer leur visage et leur voix, ainsi que les visages et les voix de toute personne susceptible d'être dans la maison, afin qu'Astro puisse savoir qui est censé être là.

    L'un des fichiers de documentation internes présentés lors d'une réunion de développement décrit comment Astro patrouille dans la maison d'un propriétaire et essaie d'identifier les personnes qu'il rencontre. D'autres fichiers font référence à « Sentry », les composants et logiciels qui contrôlent les fonctions de sécurité de l'appareil. Le logiciel Sentry inclut l'intégration avec les caméras Ring et Alexa Guard, le service de sécurité à domicile d'Amazon.

    Le document de la réunion explique le processus d'une manière beaucoup plus brutale que ne le suggère le marketing mièvre d'Amazon.

    « Vesta patrouille lentement et intelligemment dans la maison lorsqu'une personne inconnue se trouve dans les parages, se déplaçant d'un point de balayage à un autre (le meilleur emplacement et la meilleure pose dans un espace donné pour regarder tout autour) à la recherche et à l'écoute d'activités inhabituelles », lit-on sur l'un des fichiers. « Vesta se déplace vers un point de balayage prédéterminé et s'arrête pour scanner n'importe quelle pièce donnée, en regardant au-delà et au-dessus des obstacles sur son chemin. Vesta effectue une patrouille complète lorsqu'il a terminé de scanner tous les points d'analyse sur le plan d'étage [ndlr. un plan d’étage est une représentation visuelle (normalement 2D) de la disposition d’une structure architecturale. Le plan d’étage est constitué à partir d’une vue de haut, de chacun des niveaux d’un bâtiment, comme si vous vous placez au dessus du toit d’une maison et regardez vers le bas.] ».

    Si le robot détecte quelque chose qu'il pense être inhabituel, comme voir une personne qu'il ne reconnaît pas, ou entendre comme un son de bris de verre voire d'une alarme incendie, il enquêtera encore plus, notamment en suivant une personne non identifiée dans la maison, peut-on lire sur le document.

    « Sentry est tenue d'enquêter sur toute personne non reconnue détectée par elle ou sur un événement audio si certaines conditions sont remplies », lit-on dans un fichier. « Sentry doit d'abord essayer d'identifier la personne si elle n'est toujours pas reconnue pendant 30 s [secondes]. Lorsque la personne est identifiée comme inconnue ou que 30*s se sont écoulées, Sentry doit commencer à suivre la personne jusqu'à ce que le mode Sentry soit désactivé. »

    Si un utilisateur a désactivé « enquête sur un étranger », le robot ignorera un étranger. S'il est défini sur « Mode Sentry » ou sur un mode patrouille, il s'approchera de l'étranger ou le suivra et commencera une série « d'activités d'enquête », qu'Amazon décrit comme « une série d'actions que Sentry entreprend pour enquêter sur l'audio ou la présence tout en procédant à des enregistrements ». Généralement, si Astro commence une enquête, il suivra l'étranger, fera des enregistrements audio et vidéo que l'utilisateur pourra visualiser plus tard.

    Conclusion

    L'acquisition ne pousse pas le détaillant dans ses retranchements, qui disposait de 61 milliards de dollars de liquidités à la fin du mois de juin. L'accord de 1,7 milliard de dollars représente une prime de 22% sur le cours de l'action d'iRobot avant l'annonce de l'accord. Il y a moins d'un an, iRobot était évalué à 2,5 milliards de dollars. Et il ne faudra pas grand-chose pour couvrir le coût de cet achat. Son bénéfice prévu n'est peut-être que d'environ 78 millions de dollars l'année prochaine, mais il a également des coûts de vente, de marketing et d'administration de 389 millions de dollars, un chiffre auquel Amazon peut sûrement vite parvenir en présentant les produits via ses canaux de vente existants.

    Amazon ne serait pas le seul à vouloir cartographier votre maison. Apple Inc. a également dévoilé en juin un outil pour la prochaine version d'iOS, son système d'exploitation mobile, qui utilise le scanner laser des derniers iPhones pour créer des modèles 3D baptisés RoomPlan.

    L'accord d'Amazon de 2017 pour Whole Foods lui a donné un aperçu de l'industrie de l'épicerie. L'accord de 3,5 milliards de dollars annoncé pour One Medical Ltd. le mois dernier fournit une mine de données sur les soins de santé. Désormais, iRobot peut donner à l'entreprise de Jeff Bezos une idée de ce qu'il y a dans votre maison.

    Sources : Amazon, iRobot

    Et vous ?

    Pour ou contre la cartographie de votre maison ? Seriez-vous prêt à partager les données avec Amazon ?
    Quelle utilisation de ces données pouvez-vous entrevoir ?
    Des dérives potentielles ?

    Voir aussi :

    « J'ai trouvé un dossier Amazon avec des milliers d'enregistrements audio de mes gadgets connectés ». Une femme est surprise par la quantité de données collectées par Amazon
    Amazon présente Astro, son robot de 1 449 $ alimenté par Alexa qui va surveiller automatiquement votre maison et vous envoyer des notifications s'il voit quelque chose d'inhabituel
    Des documents divulgués montrent comment le robot Astro d'Amazon suit tout ce que vous faites certains développeurs du projet expriment leur réticence mais Amazon tente de rassurer
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  3. #3
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 741
    Points : 2 022
    Points
    2 022
    Par défaut
    Il y a un moment ou quelqu'un va leur dire de se calmer?

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    retraité
    Inscrit en
    septembre 2014
    Messages
    493
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2014
    Messages : 493
    Points : 1 226
    Points
    1 226
    Par défaut
    Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
    Il y a un moment ou quelqu'un va leur dire de se calmer?
    Ils sont bien trop puissants, seule une action de type militaire pourrait les faire revenir à la raison.
    Selon https://www.canopees.com/blog/chiffr...faires-amazon/ "Sur l’année 2021, Amazon a réalisé un chiffre d’affaires de 469,8 milliards de dollars US, soit plus de 430 milliards d’euros. Ceci représente une croissance de son activité de 22% par rapport à 2020 qui avait déjà pulvérisé les records avec la pandémie de Covid-19."
    N'oubliez pas que c'est VOUS qui faite la puissance d'Amazon en choisissant de l'utiliser. Je dis VOUS car MOI, j'ai supprimé mon compte.
    Selon https://www.defense.gouv.fr/sites/de...rmees/Chiffres clés de%20la%20Défense%202021%20FR%20%28pdf%20version%20française%29.pdf , le budget de la Défense Nationale de la France se monte à (page 4) "En 2021, conformément à la loi de programmation militaire, le budget de la défense s’est élevé à 39,2 milliards d’euros."

    39,2 / 469,8 = 8,34% ! Ca donne une idée de la force de frappe (sans jeu de mots laid) de cette entreprise dans le monde.

  5. #5
    Membre actif Avatar de nl.smart
    Homme Profil pro
    En formation Dev Web full stack <!--html/css/php/mysql/js 11mois -->
    Inscrit en
    avril 2019
    Messages
    83
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : En formation Dev Web full stack <!--html/css/php/mysql/js 11mois -->
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : avril 2019
    Messages : 83
    Points : 280
    Points
    280
    Par défaut Effondrement de l'intérieur
    Bonjour,

    Une action coordonnée fera peut-être fermer cette boite, en effet, si plus personne ne daigne y travailler...

    Sinon dans un autre registre voir le lien ci-dessous datant de janvier 2020, le dernier poste plus particulièrement :

    https://www.developpez.net/forums/d2...dward-snowden/ #4

    2)
    Depuis l'époque où il fallait collecter des informations une oreille derrière la porte des progrès ont vu le jour, pensez donc, finis les micros dans les pots de fleurs, les bidouilles dans les combinés téléphoniques ou encore les machines à écrire équipées d'émetteurs. Maintenant les micros sont dans nos poches ou à proximité de nous en quasi permanence, sans parler des caméras braquées sur nous (ben oui, fais coucou à ta webcam :-(
    Faut-il évoquer la litanie d'objets connectés dans nos habitations qui sont autant de mouchards? Le tout de notre plein gré, avec notre consentement s'il vous plaît, le rêve pour les épieurs modernes.

  6. #6
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 154
    Points : 172 374
    Points
    172 374
    Par défaut L'achat d'iRobot par Amazon est « l'acquisition la plus dangereuse de l'histoire de l'entreprise »
    L'achat d'iRobot par Amazon est « l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise »,
    selon des chercheurs antitrust et les experts en confidentialité des données

    Après qu'Amazon ait déclaré vendredi avoir acquis iRobot, la société derrière les aspirateurs Roomba, des experts en confidentialité des données et des chercheurs antitrust ont rapidement tiré la sonnette d'alarme, affirmant que la grande enseigne de la technologie pourrait utiliser cet achat pour aspirer des informations personnelles à l'intérieur des maisons des utilisateurs. Cette décision, a déclaré un chercheur, est particulièrement dangereuse pour plusieurs raisons*: premièrement, Amazon acquerra une part de marché établie, et non une startup, ce qui, selon lui, couperait la concurrence sur un marché qui n'était déjà pas compétitif et pourrait favoriser la croissance d'Amazon. Deuxièmement, en raison de la quantité massive de données qui accompagne l'accès aux ensembles de données établis d'iRobot, Amazon peut collecter de nouvelles informations via les robots.

    La société de robotique domestique iRobot, surtout connue pour avoir été le pionnier des aspirateurs robotisés, a été fondée en 1990 par Colin Angle, Rodney Brooks et Helen Greiner, membres du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT (CSAIL). En 2002, elle a lancé le robot aspirateur Roomba, une marque qui est depuis devenue la référence dans le domaine, avec plus de 30 millions d'unités vendues en 2020. iRobot est aujourd'hui le leader mondial de la robotique grand public. Brooks et Greiner ont ensuite fondé et dirigé plusieurs autres entreprises, tandis que Angle est resté à bord en tant que PDG. Il conservera ce poste après l'acquisition.

    « Depuis que nous avons lancé iRobot, notre équipe s'est donné pour mission de créer des produits innovants et pratiques qui facilitent la vie des clients, ce qui a conduit à des inventions comme le Roomba et iRobot OS. Amazon partage notre passion pour la création d'innovations réfléchies qui permettent aux gens d'en faire plus chez eux, et je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour notre équipe afin de poursuivre notre mission. Je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de faire partie d'Amazon et de voir ce que nous pouvons construire ensemble pour les clients dans les années à venir », a déclaré Colin Angle dans un communiqué.

    Bien qu'Amazon ne détaille pas ses plans pour iRobot, les synergies avec ses autres produits de maison intelligente sont claires. « Nous savons que le gain de temps est important, et les corvées prennent un temps précieux qui pourrait être mieux dépensé à faire quelque chose que les clients aiment. L'équipe iRobot a prouvé sa capacité à réinventer la façon dont les gens font le ménage avec des produits incroyablement pratiques et inventifs, qu'il s'agisse de nettoyer quand et où les clients le souhaitent en évitant les obstacles courants dans la maison, ou de vider automatiquement le bac de collecte », a déclaré Dave Limp, vice-président sénior d'Amazon Devices.

    Amazon et iRobot ont eu un partenariat de plus en plus étroit au cours de ces dernières années, grâce à l'adoption par le Roomba de la fonctionnalité Alexa et à l'utilisation des serveurs AWS. Angle a souvent parlé de l'aspirateur Roomba - et des robots domestiques en général - comme d'une sorte de tissu conjonctif pour la maison intelligente. « La maison du futur est un robot. Et les aspirateurs et les autres appareils sont les mains, les yeux et les appendices du robot domestique. En fin de compte, cette maison intelligente du futur n'est pas contrôlée par votre téléphone portable », a déclaré Angle lors d'une interview.

    « Si vous avez 200 appareils, vous n'allez pas les allumer en sortant votre téléphone portable. Nous avons besoin d'une maison qui se programme toute seule, où vous vivez simplement dans votre maison et où la maison fait ce qu'il faut en se basant sur la compréhension de ce qui se passe ». Le robot assistant domestique auquel il fait référence pourrait établir des plans d'étage, écouter les commandes pour se déplacer entre les pièces et même reconnaître les visages. Tout comme un appareil géré par Alexa, il peut répondre à des questions, diffuser de la musique et vous montrer des choses comme la météo.

    Les défenseurs de la vie privée s'inquiètent

    Les aspirateurs Roomba avancés disposent d'une technologie de cartographie interne qui apprend le plan d'étage de la maison d'un utilisateur. Les appareils peuvent également « s'adapter et mémoriser » jusqu'à 10 plans d'étage « afin que les utilisateurs puissent transporter leur robot à un autre étage ou dans une maison séparée, où le robot reconnaîtra son emplacement et nettoiera comme indiqué », selon les communiqués de presse d'iRobot. Certains modèles sont équipés de caméras basse résolution pour éviter les obstacles et faciliter la cartographie.

    Nom : cartographie.png
Affichages : 8854
Taille : 232,4 Ko

    « Les gens ont tendance à considérer Amazon comme une société de vente en ligne, mais en réalité, Amazon est une société de surveillance. C'est le cœur de son modèle commercial, et c'est ce qui motive son pouvoir de monopole et ses bénéfices », a déclaré Evan Greer, directeur de l'organisation à but non lucratif de défense des droits numériques Fight for the Future. « Amazon veut avoir ses mains partout, et l'acquisition d'une entreprise qui repose essentiellement sur la cartographie de l'intérieur des maisons des gens semble être une extension naturelle de la portée de surveillance dont Amazon dispose déjà ».

    Ron Knox, chercheur principal et écrivain pour l'Institute for Local Self-Reliance – une organisation à but non lucratif qui fournit une assistance technique aux entreprises communautaires – a déclaré dans une série de tweets après l'annonce de l'acquisition que l'accord de 1,7 milliard de dollars, la quatrième plus grande acquisition dans le portfolio d'Amazon « peut être l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise ».

    Nom : dangereuse.png
Affichages : 2352
Taille : 24,8 Ko

    Citation Envoyé par Ron Knox
    Amazon a annoncé aujourd'hui qu'il paierait 1,7 milliard de dollars pour acquérir iRobot, la société à l'origine de l'aspirateur robot Roomba. Il s'agit peut-être de l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise.

    La première remarque à propos de cet accord est que les Roombas sont très populaires. Il y a plus de 40 millions de robots dans les maisons des gens. Pour beaucoup, ils sont devenus une partie omniprésente et apparemment permanente de nos vies. Personne ne veut recommencer à pousser l'aspirateur*! L'intérêt d'Amazon pour l'achat d'un produit populaire comme Roomba est évident. Mais avec son acquisition d'iRobot, Amazon obtiendrait bien plus*: un produit concurrent, un vaste ensemble de données et une nouvelle façon d'accéder aux maisons et à la vie des gens.

    Tout d'abord, cet accord est mauvais MÊME SI vous ne vous inquiétez que de savoir si l'accord nuira à la concurrence. Les propres appareils d'Amazon, y compris le robot Astro et ses appareils Echo, font une grande partie de ce que fait le système d'exploitation iRobot. Cet accord éliminera son plus grand rival du marché.

    Jeff Bezos a déclaré qu'Amazon voulait paver son chemin vers la domination. En saisissant Roomba et en l'associant à son vaste pouvoir de monopole alimenté par son système Prime, il ferait exactement cela. Il peut y avoir d'autres aspirateurs intelligents aujourd'hui, mais il n'y en aura pas une fois qu'Amazon possédera Roomba. Comment Amazon utilise-t-il Roomba pour conquérir le marché des robots domestiques*? Il utilise le même système de tarification prédatrice sur Roomba qu'il utilise pour vendre Echo, Kindle, etc. Il peut éliminer de manière prédatrice ses concurrents du marché, obtenant ainsi un monopole. C'est la méthode Amazon.

    Il s'agit également d'une acquisition de données directe. Les versions les plus avancées de Roomba collectent des informations sur votre maison pendant qu'elles nettoient. Il sait où vous rangez vos meubles, la taille de chaque pièce, etc. C'est un aspirateur et un appareil de cartographie.

    Cela permettrait à Amazon, l'entreprise qui veut tout savoir sur les consommateurs américains - où nous vivons, comment nous achetons, ce que nous mangeons, etc. - de racheter une entreprise qui possède peut-être le plus de données sur la taille, la forme et la disposition l'intérieur de nos maisons. Du point de vue de la confidentialité, c'est un cauchemar. Du point de vue antitrust, il s'agit de l'une des sociétés de collecte de données les plus puissantes au monde qui acquiert un autre ensemble de données vaste et intrusif.

    C'est ainsi que les préoccupations en matière de confidentialité et d'antitrust vont de pair. Lorsque l'entreprise qui a ses caméras et ses microphones dans vos haut-parleurs, votre sonnette, vos caméras de sécurité essaie d'acheter l'entreprise qui connaît la forme et le contenu de votre maison, c'est mauvais à tous points de vue.

    Dernière chose*: si les agences pensent qu'il s'agit d'une fusion verticale - et comme je l'ai dit, je pense qu'il y a là aussi des éléments horizontaux anticoncurrentiels essentiels -, elles devraient la contester en tant que telle, même si la jurisprudence est mauvaise et qu'il serait difficile de gagner.
    « Je pense que cela semble vraiment intrusif pour les gens », a noté Knox. « Comme, quand les gens achètent un Roomba, c'est parce qu'ils veulent des sols propres. Ils n'achètent pas un Roomba pour avoir un petit robot à l'intérieur de leur maison qui espionne l'aménagement de leur maison, sait s'ils disposent ou non d'un berceau, s'il y a ou non des jouets pour animaux de compagnie et un lit pour animaux de compagnie dans une pièce de leur maison. Ces informations pourront alors être transmises à Amazon, et Amazon pourra vous envoyer n'importe quelle publicité de jouet pour chien la prochaine fois que vous vous connecterez ».

    Amazon a refusé d'être interrogé par les médias sur les problèmes de confidentialité des données, mais a indiqué que la société ne vendait pas les données des consommateurs à des tiers et ne les utilisait pas à des fins auxquelles les clients « n'ont pas consenti » : « La protection des données des clients a toujours été extrêmement importante pour Amazon, et nous pensons que nous avons été de très bons intendants des données des gens dans toutes nos entreprises », a déclaré un porte-parole d'Amazon dans un communiqué. « Nous avons travaillé durement pour gagner la confiance des clients et travaillons dur pour la garder chaque jour ».

    Robert Weissman, président de Public Citizen, un groupe de défense des droits des consommateurs à but non lucratif, a déclaré que les régulateurs fédéraux devraient empêcher l'achat d'iRobot par Amazon, citant des inquiétudes concernant la part de marché de 56,7 % de l'entreprise.

    « La dernière chose dont les Américains et le monde ont besoin, c'est qu'Amazon aspire encore plus de nos informations personnelles », a déclaré Weissman dans un communiqué. « Il ne s'agit pas seulement d'Amazon vendant un autre appareil sur son marché. Il s'agit pour l'entreprise d'obtenir des détails encore plus intimes sur nos vies pour obtenir un avantage injuste sur le marché et nous vendre plus de choses ».

    L'accord n'a pas été approuvé par les régulateurs de la Federal Trade Commission, qui pourraient résilier l'accord en vertu des lois antitrust.

    L'accord Roomba n'est pas la seule acquisition récente d'Amazon à soulever des problèmes de confidentialité. L'annonce est intervenue moins d'un mois après qu'Amazon a annoncé un accord de 3,9 milliards de dollars pour acquérir One Medical, ce qui a suscité des inquiétudes quant à la confidentialité en raison de la nature de la collecte de données médicales.

    Ring, la sonnette de surveillance de sécurité de l'entreprise – qui s'associe à des milliers de services de police – a reconnu dans une lettre au sénateur Ed Markey du Massachusetts le mois dernier qu'elle avait partagé avec les forces de l'ordre des images prises sans mandat dans les résidences de 11 clients.

    « Lorsque l'entreprise qui a ses caméras et ses microphones dans vos haut-parleurs, votre sonnette, vos caméras de sécurité essaie d'acheter l'entreprise qui connaît la forme et le contenu de votre maison, c'est mauvais à tous points de vue », a déclaré Knox.

    Sources : Public Citizen, Ron Knox, iRobot

    Et vous ?

    Que pensez-vous du point de vue des chercheurs antitrust et des experts en confidentialité des données ? Le partagez-vous ? Dans quelle mesure ?

    Voir aussi

    L'OS iRobot est le nouveau « cerveau » des aspirateurs robots Roomba, il n'offrirait pas de nouvelles fonctionnalités, mais de vastes rêves
    Un minuscule ver robot chinois pourrait se glisser dans votre cerveau et envoyer des signaux aux neurones, puis interagir directement avec des ordinateurs, selon un rapport
    Amazon présente Astro, son robot de 1 449 $ alimenté par Alexa qui va surveiller automatiquement votre maison, et vous envoyer des notifications s'il voit quelque chose d'inhabituel
    Des documents divulgués montrent comment le robot Astro d'Amazon suit tout ce que vous faites, certains développeurs du projet expriment leur réticence mais Amazon tente de rassurer
    Amazon confirme que les enregistrements vocaux des clients d'Alexa sont conservés pour toujours, tant qu'ils ne les suppriment pas manuellement
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    448
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 448
    Points : 738
    Points
    738
    Par défaut
    Bonsoir

    Amazon rachète le fabricant de robots domestiques iRobot pour 1,7 milliard de dollars, afin de proposer des produits pouvant aider les clients dans leurs tâches ménagères.

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    L'engraissage du mammouth continue à ce que je vois.

    Que pensez-vous de l'acquisition d'iRobot par Amazon ?
    Que cela commence à faire beaucoup trop. Amazon est en train de devenir "hors de contrôle".

    Selon vous, les régulateurs devraient-ils autoriser cette acquisition ?
    Non

    Selon vous, quelles sont les préoccupations que pose ce rachat en matière de vie privée ?
    Amazon est en train de devenir omniscient et omnipotent.

    L'opération ne risque-t-elle pas de donner à Amazon un monopole sur le marché de maison intelligente ?
    Bien sur que oui !

    L'accord Roomba d'Amazon concerne la cartographie de votre maison. En achetant iRobot, la grande enseigne technologique se dote d'une machine de collecte de données livrée avec un aspirateur .

    Pour ou contre la cartographie de votre maison ?
    Contre !

    Seriez-vous prêt à partager les données avec Amazon ?
    Non . Je boycotte d'ailleurs tout ce qui est possible d'Amazon.

    Quelle utilisation de ces données pouvez-vous entrevoir ?
    Vendre encore et toujours plus. Connaitre encore et toujours plus sur les consommateurs.

    Des dérives potentielles ?
    Tout à fait. Le client devient un vulgaire produit ou il n'y a plus de secret.

    L'achat d'iRobot par Amazon est « l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise », selon des chercheurs antitrust et les experts en confidentialité des données

    Que pensez-vous du point de vue des chercheurs antitrust et des experts en confidentialité des données ?
    Entièrement d'accord. On laisse faire et continue d'alimenter le monstre ! Alors qu'on panique qu'il grossit. Qu'est ce qu'on attend pour faire blocus au lieu de faire des jérémiades ?

    Le partagez-vous ?
    Tout à fait !

    Dans quelle mesure ?
    Le mammouth est devenu beaucoup trop gros. Une espèce d'hydre ou l'on ne sait plus couper les têtes.

  8. #8
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Formateur en informatique
    Inscrit en
    septembre 2020
    Messages
    38
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Formateur en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2020
    Messages : 38
    Points : 135
    Points
    135
    Par défaut aspirer...
    la grande enseigne de la technologie pourrait utiliser cet achat pour aspirer des informations personnelles
    y'a que moi qui trouve la tournure de phrase magique ?

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 154
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 154
    Points : 172 374
    Points
    172 374
    Par défaut La FTC ouvre une enquête antitrust sur l'acquisition d'iRobot par Amazon pour 1,7 milliard de dollars
    La FTC ouvre une enquête antitrust sur l'acquisition d'iRobot par Amazon pour 1,7 milliard de dollars,
    pour déterminer si les données fournies par l'aspirateur robot Roomba donnent à Amazon un avantage injuste dans le secteur de la vente au détail

    La Federal Trade Commission (FTC) a officiellement ouvert une enquête antitrust sur les projets d'Amazon d'acquérir la société derrière le robot aspirateur Roomba pour 1,7 milliard de dollars. L'agence enquête sur un certain nombre de problèmes potentiels.

    La société de robotique domestique iRobot, surtout connue pour avoir été le pionnier des aspirateurs robotisés, a été fondée en 1990 par Colin Angle, Rodney Brooks et Helen Greiner, membres du laboratoire d'intelligence artificielle du MIT (CSAIL). En 2002, elle a lancé le robot aspirateur Roomba, une marque qui est depuis devenue la référence dans le domaine, avec plus de 30 millions d'unités vendues en 2020. iRobot est aujourd'hui le leader mondial de la robotique grand public. Brooks et Greiner ont ensuite fondé et dirigé plusieurs autres entreprises, tandis que Angle est resté à bord en tant que PDG. Il conservera ce poste après l'acquisition.

    « Depuis que nous avons lancé iRobot, notre équipe s'est donné pour mission de créer des produits innovants et pratiques qui facilitent la vie des clients, ce qui a conduit à des inventions comme le Roomba et iRobot OS. Amazon partage notre passion pour la création d'innovations réfléchies qui permettent aux gens d'en faire plus chez eux, et je ne peux pas imaginer un meilleur endroit pour notre équipe afin de poursuivre notre mission. Je suis extrêmement enthousiaste à l'idée de faire partie d'Amazon et de voir ce que nous pouvons construire ensemble pour les clients dans les années à venir », a déclaré Colin Angle dans un communiqué.

    Bien qu'Amazon ne détaille pas ses plans pour iRobot, les synergies avec ses autres produits de maison intelligente sont claires. « Nous savons que le gain de temps est important, et les corvées prennent un temps précieux qui pourrait être mieux dépensé à faire quelque chose que les clients aiment. L'équipe iRobot a prouvé sa capacité à réinventer la façon dont les gens font le ménage avec des produits incroyablement pratiques et inventifs, qu'il s'agisse de nettoyer quand et où les clients le souhaitent en évitant les obstacles courants dans la maison, ou de vider automatiquement le bac de collecte », a déclaré Dave Limp, vice-président sénior d'Amazon Devices.

    Amazon et iRobot ont eu un partenariat de plus en plus étroit au cours de ces dernières années, grâce à l'adoption par le Roomba de la fonctionnalité Alexa et à l'utilisation des serveurs AWS. Angle a souvent parlé de l'aspirateur Roomba - et des robots domestiques en général - comme d'une sorte de tissu conjonctif pour la maison intelligente. « La maison du futur est un robot. Et les aspirateurs et les autres appareils sont les mains, les yeux et les appendices du robot domestique. En fin de compte, cette maison intelligente du futur n'est pas contrôlée par votre téléphone portable », a déclaré Angle lors d'une interview.

    « Si vous avez 200 appareils, vous n'allez pas les allumer en sortant votre téléphone portable. Nous avons besoin d'une maison qui se programme toute seule, où vous vivez simplement dans votre maison et où la maison fait ce qu'il faut en se basant sur la compréhension de ce qui se passe ». Le robot assistant domestique auquel il fait référence pourrait établir des plans d'étage, écouter les commandes pour se déplacer entre les pièces et même reconnaître les visages. Tout comme un appareil géré par Alexa, il peut répondre à des questions, diffuser de la musique et vous montrer des choses comme la météo.

    Les défenseurs de la vie privée s'inquiètent

    Les aspirateurs Roomba avancés disposent d'une technologie de cartographie interne qui apprend le plan d'étage de la maison d'un utilisateur. Les appareils peuvent également « s'adapter et mémoriser » jusqu'à 10 plans d'étage « afin que les utilisateurs puissent transporter leur robot à un autre étage ou dans une maison séparée, où le robot reconnaîtra son emplacement et nettoiera comme indiqué », selon les communiqués de presse d'iRobot. Certains modèles sont équipés de caméras basse résolution pour éviter les obstacles et faciliter la cartographie.

    Nom : cartographie.png
Affichages : 496
Taille : 232,4 Ko

    « Les gens ont tendance à considérer Amazon comme une société de vente en ligne, mais en réalité, Amazon est une société de surveillance. C'est le cœur de son modèle commercial, et c'est ce qui motive son pouvoir de monopole et ses bénéfices », a déclaré Evan Greer, directeur de l'organisation à but non lucratif de défense des droits numériques Fight for the Future. « Amazon veut avoir ses mains partout, et l'acquisition d'une entreprise qui repose essentiellement sur la cartographie de l'intérieur des maisons des gens semble être une extension naturelle de la portée de surveillance dont Amazon dispose déjà ».

    Ron Knox, chercheur principal et écrivain pour l'Institute for Local Self-Reliance – une organisation à but non lucratif qui fournit une assistance technique aux entreprises communautaires – a déclaré dans une série de tweets après l'annonce de l'acquisition que l'accord de 1,7 milliard de dollars, la quatrième plus grande acquisition dans le portfolio d'Amazon « peut être l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise ».

    Nom : dangereuse.png
Affichages : 498
Taille : 24,8 Ko

    Citation Envoyé par Ron Knox
    Amazon a annoncé aujourd'hui qu'il paierait 1,7 milliard de dollars pour acquérir iRobot, la société à l'origine de l'aspirateur robot Roomba. Il s'agit peut-être de l'acquisition la plus dangereuse et la plus menaçante de l'histoire de l'entreprise.

    La première remarque à propos de cet accord est que les Roombas sont très populaires. Il y a plus de 40 millions de robots dans les maisons des gens. Pour beaucoup, ils sont devenus une partie omniprésente et apparemment permanente de nos vies. Personne ne veut recommencer à pousser l'aspirateur*! L'intérêt d'Amazon pour l'achat d'un produit populaire comme Roomba est évident. Mais avec son acquisition d'iRobot, Amazon obtiendrait bien plus*: un produit concurrent, un vaste ensemble de données et une nouvelle façon d'accéder aux maisons et à la vie des gens.

    Tout d'abord, cet accord est mauvais MÊME SI vous ne vous inquiétez que de savoir si l'accord nuira à la concurrence. Les propres appareils d'Amazon, y compris le robot Astro et ses appareils Echo, font une grande partie de ce que fait le système d'exploitation iRobot. Cet accord éliminera son plus grand rival du marché.

    Jeff Bezos a déclaré qu'Amazon voulait paver son chemin vers la domination. En saisissant Roomba et en l'associant à son vaste pouvoir de monopole alimenté par son système Prime, il ferait exactement cela. Il peut y avoir d'autres aspirateurs intelligents aujourd'hui, mais il n'y en aura pas une fois qu'Amazon possédera Roomba. Comment Amazon utilise-t-il Roomba pour conquérir le marché des robots domestiques*? Il utilise le même système de tarification prédatrice sur Roomba qu'il utilise pour vendre Echo, Kindle, etc. Il peut éliminer de manière prédatrice ses concurrents du marché, obtenant ainsi un monopole. C'est la méthode Amazon.

    Il s'agit également d'une acquisition de données directe. Les versions les plus avancées de Roomba collectent des informations sur votre maison pendant qu'elles nettoient. Il sait où vous rangez vos meubles, la taille de chaque pièce, etc. C'est un aspirateur et un appareil de cartographie.

    Cela permettrait à Amazon, l'entreprise qui veut tout savoir sur les consommateurs américains - où nous vivons, comment nous achetons, ce que nous mangeons, etc. - de racheter une entreprise qui possède peut-être le plus de données sur la taille, la forme et la disposition l'intérieur de nos maisons. Du point de vue de la confidentialité, c'est un cauchemar. Du point de vue antitrust, il s'agit de l'une des sociétés de collecte de données les plus puissantes au monde qui acquiert un autre ensemble de données vaste et intrusif.

    C'est ainsi que les préoccupations en matière de confidentialité et d'antitrust vont de pair. Lorsque l'entreprise qui a ses caméras et ses microphones dans vos haut-parleurs, votre sonnette, vos caméras de sécurité essaie d'acheter l'entreprise qui connaît la forme et le contenu de votre maison, c'est mauvais à tous points de vue.

    Dernière chose : si les agences pensent qu'il s'agit d'une fusion verticale - et comme je l'ai dit, je pense qu'il y a là aussi des éléments horizontaux anticoncurrentiels essentiels -, elles devraient la contester en tant que telle, même si la jurisprudence est mauvaise et qu'il serait difficile de gagner.
    « Je pense que cela semble vraiment intrusif pour les gens », a noté Knox. « Comme, quand les gens achètent un Roomba, c'est parce qu'ils veulent des sols propres. Ils n'achètent pas un Roomba pour avoir un petit robot à l'intérieur de leur maison qui espionne l'aménagement de leur maison, sait s'ils disposent ou non d'un berceau, s'il y a ou non des jouets pour animaux de compagnie et un lit pour animaux de compagnie dans une pièce de leur maison. Ces informations pourront alors être transmises à Amazon, et Amazon pourra vous envoyer n'importe quelle publicité de jouet pour chien la prochaine fois que vous vous connecterez ».

    La FTC entre dans la danse et lance une enquête

    L'enquête de la FTC se concentrera sur la question de savoir si les données fournies par l'aspirateur robot Roomba d'iRobot donnent à Amazon un avantage injuste dans le secteur de la vente au détail. Par exemple, Amazon pourrait avoir un avantage avec un consommateur cherchant à acheter un canapé en utilisant des cartes détaillées générées par iRobot pour suggérer des articles particuliers.

    L'enquête examinera également comment la gamme d'aspirateurs robots s'intégrerait aux produits de maison intelligente existants d'Amazon, comme Ring et Alexa.


    Amazon vend également Astro, un robot haut de gamme capable de livrer des boissons et de garder un œil sur votre maison, mais il n'a pas fait son chemin auprès des clients. Astro, qui est disponible uniquement sur invitation, n'a pas d'aspirateur et n'est guère plus qu'Alexa avec des roues.

    Cet accord est important pour l'avenir d'iRobot, mais une longue enquête de la FTC retardera la date de clôture de l'accord. Quels que soient les futurs concepts de produits potentiels qui pourraient être possibles avec la combinaison d'Amazon et d'iRobot, il faudra attendre que cette enquête soit terminée.

    L'accord pourrait également être arrêté, ce qui serait une mauvaise nouvelle pour iRobot et Amazon. iRobot est à la pointe de la robotique grand public depuis des années. Avec un financement supplémentaire et une marge de créativité, l'entreprise pourrait bientôt lancer de nouveaux produits intrigants.

    Selon Politico, Amazon a réitéré ses déclarations passées concernant l'accord iRobot, affirmant qu'il utilisera toutes les garanties nécessaires pour les données des consommateurs. Le PDG d'iRobot, Colin Angle, a écrit la semaine dernière sur l'approche de l'entreprise en matière de données clients. Il a écrit que « iRobot ne vend pas – et ne vendra pas – les informations personnelles des clients. Nos clients contrôlent les informations personnelles qu'ils nous fournissent, et nous utilisons ces informations pour améliorer les performances du robot et la capacité du client à contrôler directement une mission ».

    Source : FTC

    Et vous ?

    Partagez-vous les craintes des défenseurs de la vie privée ?
    Comprenez-vous pourquoi la FTC a ouvert l'enquête antitrust ? Êtes-vous d'accord avec sa décision de le faire ?

    Voir aussi

    L'OS iRobot est le nouveau « cerveau » des aspirateurs robots Roomba, il n'offrirait pas de nouvelles fonctionnalités, mais de vastes rêves
    Un minuscule ver robot chinois pourrait se glisser dans votre cerveau et envoyer des signaux aux neurones, puis interagir directement avec des ordinateurs, selon un rapport
    Amazon présente Astro, son robot de 1 449 $ alimenté par Alexa qui va surveiller automatiquement votre maison, et vous envoyer des notifications s'il voit quelque chose d'inhabituel
    Des documents divulgués montrent comment le robot Astro d'Amazon suit tout ce que vous faites, certains développeurs du projet expriment leur réticence mais Amazon tente de rassurer
    Amazon confirme que les enregistrements vocaux des clients d'Alexa sont conservés pour toujours, tant qu'ils ne les suppriment pas manuellement
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 29/06/2020, 08h07
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 29/04/2018, 19h08
  3. Verizon rachète AOL pour 4,4 milliards de dollars
    Par Stéphane le calme dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2015, 07h08
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 25/05/2010, 16h04
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2009, 21h11

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo