IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 551
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 551
    Points : 45 226
    Points
    45 226
    Par défaut Adobe entame avec les tests d’une version de Photoshop utilisable depuis un navigateur et gratuite
    Adobe entame avec les tests d’une version de Photoshop utilisable depuis un navigateur, gratuite
    Et ravive le débat sur les alternatives à son offre pour les utilisateurs de Windows et Linux

    Adobe a commencé à tester une version gratuite de Photoshop utilisable depuis un navigateur et prévoit d'ouvrir ce service à tous afin de faire découvrir l'application à un plus grand nombre d'utilisateurs. La manœuvre est vue par plusieurs comme un moyen d’appâter les utilisateurs avec une version au rabais de celle dédiée au bureau et ainsi les amener à l’acquérir. Elle ravive du même coup le débat sur les alternatives à son offre pour les utilisateurs de Windows et Linux.

    La société est lancée sur des tests de la version gratuite au Canada où les utilisateurs peuvent accéder à Photoshop sur un navigateur via un compte Adobe gratuit. Adobe décrit le service comme étant "freemium" et prévoit à terme d'interdire certaines fonctionnalités qui seront exclusives aux abonnés payants. Un nombre suffisant d'outils seront disponibles gratuitement pour exécuter ce qu'Adobe considère comme les fonctions essentielles de Photoshop.

    Adobe a lancé sa première version web de Photoshop en octobre, proposant une version simplifiée de l'application qui pouvait être utilisée pour les modifications de base. Les calques et les outils d'édition de base ont fait le saut, mais le service était loin d'offrir l'ensemble des fonctionnalités de l'application. Au lieu de cela, Adobe l'a présenté comme un outil de collaboration, un moyen pour un artiste de partager une image avec d'autres personnes et de leur demander d'intervenir, de laisser des annotations et d'apporter quelques petites modifications, puis de la leur retourner.

    Nom : 1.png
Affichages : 25905
Taille : 252,3 Ko

    Au cours des mois qui ont suivi, Adobe a procédé à une série de mises à jour du service et a également commencé à l'ouvrir à d'autres utilisations que la collaboration. Auparavant, il fallait partager un document sur le web à partir de l'application de bureau, mais désormais, tout abonné à Photoshop peut se connecter et lancer un nouveau document directement depuis un navigateur.

    L'objectif d'Adobe est d'utiliser la version web de Photoshop pour rendre l'application plus accessible et potentiellement attirer les utilisateurs qui voudront payer pour la version complète par la suite. La société a suivi une voie similaire avec un certain nombre de ses applications mobiles, notamment Fresco et Express. La version web de Photoshop est une offre particulièrement importante puisqu'elle ouvre l'un des outils les plus puissants de la société aux Chromebooks, qui sont largement utilisés dans les écoles.

    Adobe n'a pas fourni de calendrier pour le lancement de la version freemium à plus grande échelle. Entre-temps, la société continue de mettre à jour Photoshop pour le web en y ajoutant de nouveaux outils, notamment l'affinage des bords, les courbes, les outils de fusion et de brûlage et la possibilité de convertir des objets intelligents. La version Web bénéficie également d'une prise en charge mobile pour la révision et le commentaire des images.

    La manœuvre suscite des débats sur les alternatives à l’offre d’Adobe pour les utilisateurs de Linux et Windows. Photopea filtre parmi les options mises en avant par des internautes. C’est un logiciel propriétaire de retouche et de traitement d'images matricielles et vectorielles. Il est disponible uniquement via un navigateur. Le logiciel est qualifié de clone de Photoshop utilisable dans un navigateur.


    Source : Photoshop

    Et vous ?

    Vous appuyez-vous sur Photoshop pour vos activités de développement web ?
    Sur quelles alternatives faites-vous reposer vos projets d’édition ou de retouche d’images sur Linux ? Sur Windows ?

    Voir aussi :

    À partir de la fin de l'année 2020, Adobe mettra fin au support de son plug-in à succès Flash, comment envisagez-vous le web sans Flash ?
    Adobe annonce le rachat de la société Allegorithmic, un éditeur de logiciels 3D auvergnat, pour se repositionner sur le marché de la 3D
    Comme avec iOS 11, Apple va mettre fin au support des applications 32-bits sur macOS, son plan sera amorcé dès janvier 2018
    Fin prématurée du support gratuit du JDK 8 ? Pas vraiment, Oracle ne va pas cesser de livrer des mises à jour publiques pour JDK 8 avant janvier 2019
    L'équipe sécurité Drupal annonce la fin du support officiel de la version 7 du CMS open source, pour novembre 2021
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    261
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Italie

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 261
    Points : 987
    Points
    987
    Par défaut
    "gratuit" ça n'existe pas. On devrait chercher de ne pas l'utiliser. Dans les années 2000 Autodesk laissait les cracks de Autocad faire le travail dans les universitées (parfoit directement par eux)... Après une dixaine d'années une fois que tout le monde savait utiliser Autocad et pas d'autre, ils avaient détruit la concurrence.
    Avec un Photoshop "gratuit" ce qui vont en perdre c'est GIMP, etc. (mais aussi Affinity Photo) avec moin de developpement, moin d'envie d'avoir vraiment quelque chose de gratuit et libre

  3. #3
    Membre actif
    Homme Profil pro
    PHP - HTML5 - CSS3 - Laravel/Symfony - C/C++ - python
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : PHP - HTML5 - CSS3 - Laravel/Symfony - C/C++ - python

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 60
    Points : 246
    Points
    246
    Par défaut gratuit n’est pas libre… libre n’est pas gratuit
    Effectivement, mieux vaut utiliser GIMP qui répond à la plupart des besoins, dont ceux de professionnels.
    … GIMP n’est pas gratuit, il est libre… « Un logiciel libre est gratuit une fois qu'il a été payé » François Élie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Elie)

  4. #4
    Membre chevronné

    Profil pro
    Chef de Projet / Développeur
    Inscrit en
    juin 2002
    Messages
    571
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de Projet / Développeur
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : juin 2002
    Messages : 571
    Points : 1 844
    Points
    1 844
    Par défaut
    Citation Envoyé par bcag2 Voir le message
    Effectivement, mieux vaut utiliser GIMP qui répond à la plupart des besoins, dont ceux de professionnels.
    … GIMP n’est pas gratuit, il est libre… « Un logiciel libre est gratuit une fois qu'il a été payé » François Élie (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Elie)
    https://www.larousse.fr/dictionnaire.../gratuit/38001
    • "Qui est fait ou donné sans qu'il en coûte rien, dont on jouit sans payer"
    • "Qui est accordé d'une manière désintéressée"


    François Élie peut raconter ce qu'il veut, et peut peut faire de la philosophie autour du "libre ne veux pas dire gratuit", mais reste que Gimp est une fondation qui distribue son logiciel gratuitement selon la définition de ce mot.
    Quand on peut utiliser un logiciel sans aucune restriction, sans payer (et dans la légalité) : cela s'appelle gratuit.
    Ce n'est pas QUE gratuit - mais c'est gratuit.

    On peut aider la fondation par des dons volontaires, mais qui ne sont en aucune manière un paiement du logiciel.
    Gimp s'est même fendu d'une page sur la légalité de ceux qui vendent le logiciel : https://www.gimp.org/about/selling.html
    Pour le moins, on peut parler d'indélicats profiteurs et cela s'oppose bien à la gratuité habituelle du logiciel.
    --
    vanquish

  5. #5
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 535
    Points : 885
    Points
    885
    Par défaut
    Bonjour,

    Adobe entame avec les tests d’une version de Photoshop utilisable depuis un navigateur, gratuite et ravive le débat sur les alternatives à son offre pour les utilisateurs de Windows et Linux

    Vous appuyez-vous sur Photoshop pour vos activités de développement web ?
    Non . Si un mode utilisation libre est mise à dispo , tant mieux. Peut être que je testerai .

    Sur quelles alternatives faites-vous reposer vos projets d’édition ou de retouche d’images sur Linux ?
    Aucun , car je n'utilise pas linux.

    Sur Windows ?
    J'utilise Inkscape pour le vectoriel et photofiltre pour la retouche photo.

  6. #6
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    4 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 59
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 4 053
    Points : 8 663
    Points
    8 663
    Par défaut
    Et vous ?

    Vous appuyez-vous sur Photoshop pour vos activités de développement web ?
    Ne faisant pas de dév WEB, aucun intérêt.

    Sur quelles alternatives faites-vous reposer vos projets d’édition ou de retouche d’images sur Linux ? Sur Windows ?
    Je n'utilise pas Linux, et sous Windows, j'utilise Gimp. Je fais des dons réguliers pour cet outil fantastique que j'utilise au quotidien.
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  7. #7
    Membre actif
    Homme Profil pro
    PHP - HTML5 - CSS3 - Laravel/Symfony - C/C++ - python
    Inscrit en
    juillet 2012
    Messages
    60
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : PHP - HTML5 - CSS3 - Laravel/Symfony - C/C++ - python

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2012
    Messages : 60
    Points : 246
    Points
    246
    Par défaut libre et gratuit
    Citation Envoyé par vanquish
    "dont on jouit sans payer"
    Ça marche aussi pour le vol! Donc même si dans le cas du logiciel libre, ce n’est pas illégal, ça limite son développement parce que la majorité confond logiciel libre et freeware.
    Il n’y a d’ailleurs pas qu’en payant qu’on peut aider le logiciel libre, mais en contribuant ! Mais je trouve dommage que GIMP dont il est ici question, n’est pas plus de développeurs.
    Si une petite portion des licences de logiciels privateurs allaient aux LL, tout le monde y gagnerait à part évidemment les éditeurs des logiciels privateurs.

  8. #8
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    mai 2021
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 43
    Localisation : France, Gard (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2021
    Messages : 6
    Points : 11
    Points
    11
    Par défaut
    Inskape viens de Linux il as été porté il y as longtemps et est compatible Linux/Windows/mac, certaines optimisation ne sont pas disponibles sous windows.mais c'est l'exemple type d'un logiciel libre qui peut concurrencé un mastodonte (Illustrator) pour des amateurs.

  9. #9
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 251
    Points : 3 348
    Points
    3 348
    Par défaut
    Beaucoup de personnes pensent, à tort, qu'un outil professionnel est forcément un outil qui coûte cher et qui est conçu par une société privée, avec du code secret.
    La démocratisation du libre repousse chaque jour un peu plus cette illusion.
    Maîtriser Gimp (concurrent Photoshop) pour de la retouche d'image matricielle, et Inkscape (concurrent Illustrator/CorelDraw) pour les images vectorielles, permet un rendu similaire qu'avec la Adobe Photoshop
    Photoshop et Illustrator sont plus enseigné dans les écoles/universités que leurs alternatives libres : 1) car les enseignants enseignent avec les outils qu'ils maîtrisent, 2) par ce que le lobbying fait croire que souscrire à des licences à 40€ au lieu de 800€ est une opportunité pour économiser beaucoup d'argent pour une solution d'avenir, 3) parce que la demande des secteurs métiers visés ne fait pas aujourd'hui ressortir les avantages/nécessités de l'emploi des alternatives libres.
    >> les étudiants restent persuadés qu'avoir une licence au rabais leur permet d'avoir un logiciel qui coûte cher, et que le logiciel coûte cher parce qu'il est pro... une fois sorti de leur parcour scolaire, aucun ne souhaite acheter la licence, tous cherche à le cracker. xD
    >> les profils d'embauche mentionnent souvent "maîtrise de Photoshop", du coup il y a une réponse en demande de formation sur l'outil, et le cercle est entretenu.
    (outil utilisé > demande de salarié compétent > demande de formation > démocratisation/popularité/écho de l'outil > demande de salarié compétent > demande de formation...)

    Si les traitements automatisés par IA sont en général absent sur les 2 logiciels précédents, il y a également des choses qui sont absentes chez Photoshop et présentes sur Gimp (ex: AlphaToSelection).

    Sur Inkscape, il est plus simple de travailler en chemin (vecteur/tracé/courbe) que sur Illustrator.
    Sur Gimp et Inkscape il est plus difficile de travailler en CMJN (espace colorimétrique pour l'impression) que Illustrator, Illustrator étant le logiciel de référence de l'industrie.
    Mais aucun imprimeur ne vous dira de travailler absolument uniquement en CMJN (ces derniers font fréquemment des conversions avec scribus et compagnie), car ne travailler qu'en CMJN ne garantie pas une parfaite maîtrise du rendu des couleurs, il faut que l'ensemble de la chaîne de création et d'impression ... l'ENSEMBLE... soit correctement calibré en conséquence... ce qui est rarement le cas, même chez les pro. >> c'est pour ça qu'on demande des "hard proofs" (?épreuve d'impression?).

    Ce qui distingue Adobe Photoshop des alternatives libres, en gros, c'est :
    - des fonctionnalités s'appuyant sur des traitements automatiques
    - des presets plus riches
    - une industrie calibré sur ce logiciel plutôt qu'un autre
    - un coût de licence important... peut importe votre chiffre d'affaire ou votre bilan annuel. (ce qui va peut-être changer avec la version web castrée)

    J'utilise Gimp et Inkscape de manière occasionnelle pour les graphismes de la boîte essentiellement orienté web, notamment des icônes et logos vectorisés.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  10. #10
    Membre éclairé Avatar de der§en
    Homme Profil pro
    Chambord
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    612
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Loir et Cher (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chambord
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 612
    Points : 699
    Points
    699
    Par défaut
    Qui à part des ultra-pro utilisent les solutions adobe ?

    Pour le prix de 2 mois d’abonnement, je me suis offert l’excellente suite AFFINITY de SERIF.

  11. #11
    Membre expert

    Profil pro
    activité : oui
    Inscrit en
    janvier 2014
    Messages
    1 251
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : activité : oui

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2014
    Messages : 1 251
    Points : 3 348
    Points
    3 348
    Par défaut
    Les pro que je côtoient ont presque tous la suite Adobe, je connais personne l'ayant payé.

    J'ai en tête un info-graphiste qui cumule une belle carrière derrière lui, il utilise principalement la suite CorelDraw, la complète avec Affinity, et s'appuie sur quelques logiciels d'Adobe pour certaines tâches ...principalement parce qu'il sait le faire rapidement avec un bon rendu sur un logiciel qu'il connait bien et qui est relativement efficace.
    Il a récemment entamé une migration vers Gimp et Blender, mais ce processus est lent, ça lui multiplie les outils et il ne possède pas la même aisance par manque d'automatismes.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 07/02/2011, 15h20
  2. probleme avec les test avec mvn install
    Par chady dans le forum Maven
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/10/2010, 13h01
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 09/06/2010, 11h17
  4. [XPATH]Test avec les tests de noeud
    Par jayjay78 dans le forum XSL/XSLT/XPATH
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/01/2008, 10h50
  5. probleme avec les test de SDL
    Par Jérémy Lefevre dans le forum SDL
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/11/2007, 14h30

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo